Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

T-shirt Seiche Cosmic, Série limitée

L'équipe des administrateurs et modérateurs du forum vous invite à prendre connaissance des nouvelles règles.
En cas de besoin, vous pouvez intervenir dans cette discussion.

Ubuntu 18.10
T-shirt Ubuntu-FR « Seiche Cosmique » en série limitée ! Prix spécial pré-vente (15€) jusqu'au 4 novembre 2018.

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

Heure d'hiver: N'oubliez pas de décochez l'heure d'été dans votre profil.

#26 Le 03/08/2011, à 22:12

hopimet

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

koshie-Final-Release a écrit :

Je tombe dans rien du tout. Je suis persuadé que les jeux vidéos n'ont rien à voir là-dedans, et quand je dis que c'est compréhensif je ne dis pas que je l'accepte, ce que je disais dans #16, mais apparemment il t'a été plus facile de l'ignorer.
Quand je dis que je comprend pourquoi il font ça j'essaie de me mettre dans leur point de vue (ce qui n'est possible mais bon), c'est-à-dire qu'il redirige la faute ailleurs parce qu'en réalité… Y'a pas réellement d'autres fautifs que le tueur. Seulement la population moyenne n'acceptera pas facilement cette réponse, surtout la famille et les amis des victimes !
Comment peut-on s'apercevoir que quelqu'un prépare ce genre d'horreur ? C'est pratiquement impossible ! Faut soit être débile soit ne pas avoir de chance du tout pour se faire choper.
Je l'ai toujours pensé, si un jour je voulais faire un attenta j'irai sur Freenet (donc côté discrétion ça va), j'achète les produits indépendamment les uns des autres (à Leroy Merlin tu en as déjà quelque uns), dans des magasins différents, à des dates différentes et bien sûr en espèce pour ne laisser aucune trace.
Ensuite je prépare la solution chez moi en disant aux gens que je suis devenu no-life pour une durée indéterminé pour être pénard et je me ballade avec un sac bourré d'explosif quasiment impossible à détecter, y'a qu'aux USA où dans la rue qu'il y a des contrôles anti-explosif/nucléaire/chimique en pleins milieux de la rue, et encore, ça a lieu à New York et j'suis pas sûr qu'il est plusieurs machines.

lol

Donc t'es gentil Hopimet mais tes interprétations à deux balles sur ma personne… wink

Ah ouais, j'me suis gouré. T'es un comique en fait ! lol

#27 Le 03/08/2011, à 22:19

Ras'

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

koshie-Final-Release a écrit :
Hopimet a écrit :

Alors on préfère dévier vers la nocivité potentielle des jeu vidéos et Mme Michu et Mr Koshie se jette dans le panneau. L'une acquiesçant et l'autre trouvant la réaction "compréhensible".
T'es pas foutu de comprendre ça ?
Effectivement, ils ont raison de faire "simple".

Je tombe dans rien du tout. Je suis persuadé que les jeux vidéos n'ont rien à voir là-dedans, et quand je dis que c'est compréhensif je ne dis pas que je l'accepte, ce que je disais dans #16, mais apparemment il t'a été plus facile de l'ignorer.
Quand je dis que je comprend pourquoi il font ça j'essaie de me mettre dans leur point de vue (ce qui n'est possible mais bon), c'est-à-dire qu'il redirige la faute ailleurs parce qu'en réalité… Y'a pas réellement d'autres fautifs que le tueur. Seulement la population moyenne n'acceptera pas facilement cette réponse, surtout la famille et les amis des victimes !
Comment peut-on s'apercevoir que quelqu'un prépare ce genre d'horreur ? C'est pratiquement impossible ! Faut soit être débile soit ne pas avoir de chance du tout pour se faire choper.
Je l'ai toujours pensé, si un jour je voulais faire un attenta j'irai sur Freenet (donc côté discrétion ça va), j'achète les produits indépendamment les uns des autres (à Leroy Merlin tu en as déjà quelque uns), dans des magasins différents, à des dates différentes et bien sûr en espèce pour ne laisser aucune trace.
Ensuite je prépare la solution chez moi en disant aux gens que je suis devenu no-life pour une durée indéterminé pour être pénard et je me ballade avec un sac bourré d'explosif quasiment impossible à détecter, y'a qu'aux USA où dans la rue qu'il y a des contrôles anti-explosif/nucléaire/chimique en pleins milieux de la rue, et encore, ça a lieu à New York et j'suis pas sûr qu'il est plusieurs machines.

J'archive ce poste, auu cas ou, pour la sureté de ma natiion.

Dernière modification par Ras' (Le 03/08/2011, à 22:20)


Va t'faire shampouiner par nany en GMT-4 !
http://blag.xserver-x.org/
 
Les types awesome n'ont rien à prouver. À personne.

Hors ligne

#28 Le 03/08/2011, à 22:36

01101011

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

hopimet a écrit :
koshie-Final-Release a écrit :

Je tombe dans rien du tout. Je suis persuadé que les jeux vidéos n'ont rien à voir là-dedans, et quand je dis que c'est compréhensif je ne dis pas que je l'accepte, ce que je disais dans #16, mais apparemment il t'a été plus facile de l'ignorer.
Quand je dis que je comprend pourquoi il font ça j'essaie de me mettre dans leur point de vue (ce qui n'est possible mais bon), c'est-à-dire qu'il redirige la faute ailleurs parce qu'en réalité… Y'a pas réellement d'autres fautifs que le tueur. Seulement la population moyenne n'acceptera pas facilement cette réponse, surtout la famille et les amis des victimes !
Comment peut-on s'apercevoir que quelqu'un prépare ce genre d'horreur ? C'est pratiquement impossible ! Faut soit être débile soit ne pas avoir de chance du tout pour se faire choper.
Je l'ai toujours pensé, si un jour je voulais faire un attenta j'irai sur Freenet (donc côté discrétion ça va), j'achète les produits indépendamment les uns des autres (à Leroy Merlin tu en as déjà quelque uns), dans des magasins différents, à des dates différentes et bien sûr en espèce pour ne laisser aucune trace.
Ensuite je prépare la solution chez moi en disant aux gens que je suis devenu no-life pour une durée indéterminé pour être pénard et je me ballade avec un sac bourré d'explosif quasiment impossible à détecter, y'a qu'aux USA où dans la rue qu'il y a des contrôles anti-explosif/nucléaire/chimique en pleins milieux de la rue, et encore, ça a lieu à New York et j'suis pas sûr qu'il est plusieurs machines.

lol

Donc t'es gentil Hopimet mais tes interprétations à deux balles sur ma personne… wink

Ah ouais, j'me suis gouré. T'es un comique en fait ! lol

Oui, et c'est pour ça que ce type a pu aussi facilement faire ce qu'il a fait. Lui il a juste pris le temps de le faire et d'écrire un manifeste.

#29 Le 04/08/2011, à 10:41

Marie-Lou

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

lawl a écrit :

C'est surtout que l'homme veut tjrs trouver une explication à tous et que la folie seul n'est pas une explication suffisante pour bcp de gens. Il faut un responsable pour qu'il soit lapider sur la place publique.

Cela me fait penser a des amis qui se sont séparé. Tout le monde demandait si lui ou elle avait trouvé quelqu'un d'autre parce le simple fait de dire non on ne s'aime plus après 15 ans de vie commune est trop simple il ya forcément autre chose....

Pas d'accord avec ça. Estimer qu'on a à faire à de la folie, c'est estimer a priori qu'on ne peut pas accéder au sens profond de l'acte, ou que ce sens est irrationnel (puisque fou). C'est en fait l'interprétation la plus facile, et la plus « ethnocentrique », si j'ose dire, puisque c'est estimer qu'un acte que peu de gens sont prêts à réaliser (enfin, j'espère) ne peut l'être que sous la condition d'un décrochage de la raison.

Pourtant, c'est précisément l'inverse qui semble se produire dans ce genre de cas : le geste extrême est le résultat d'une longue série de petites décisions, tout à fait cohérentes, s'enchaînant logiquement, et aboutissant à l'horreur qu'on a pu voir. C'est ce parcours qu'on s'interdit de comprendre si l'on recourt simplement à la « folie ».

Sur ce sujet, je renvoie à l'interview du sociologue Gérald Bronner : 

GB a écrit :

Ces idées sont radicales, mais des centaines de milliers de personnes les partagent. Ce qui fait la différence entre lui et les autres, c’est son adhésion radicale à ces idées radicales. C’est la définition de ce que j’appelle la « pensée extrême ».

(…)

Cela fait partie de ce que j’appelle « l’incrémentialité » de la radicalité : personne ne se radicalise du jour au lendemain. C’est un escalier dont les premières marches sont toutes petites, on peut les gravir si rapidement que l’on ne voit pas que l’on se radicalise. Au fur et à mesure, nos anciennes relations ne veulent plus nous voir, ce qui peut conduire à l’isolement, mais aussi à un autre type de socialisation : on fréquente des personnes différentes, en particulier sur internet. Anders Behring Breivik n’était pas désocialisé, mais, progressivement, est rentré dans des cercles d’individus qui partageaient les mêmes valeurs. Il a donc commencé à les trouver normales. Il y a alors une sorte de surenchère : qui sera le plus pur ? qui ira au bout de la logique ?

(Bien sûr, je ne prétends pas non plus que le type ne présente pas de troubles psy)


Compte clôturé

Hors ligne

#30 Le 04/08/2011, à 12:33

01101011

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

@Marie-Lou, ce n'est pas parce que quelqu'un n'est pas totalement irrationnel et qu'il sait même se montrer calculateur sur une longue période qu'il n'est pas fou.

Je suis désolé, mais tuer plus de 90 personnes de ses propres mains et quelques unes avec une bombe c'est de la folie.

Wikipedia a écrit :

La folie est un spectre de comportements caractérisés par des degrés mentaux et comportementaux anormaux. La folie peut se manifester en tant que violation des normes sociales, incluant la possibilité d'être un danger pour soi et pour les autres, et impliquant également certains autres actes considérés comme faisant partie de la folie. La folie peut être passagère ou perdurer, être provoquée ou exister à l'état de base. La folie, en terme psychiatriques, recouvre plusieurs réalités et des termes plus spécifiques sont utilisés par les spécialistes (psychose, schizophrénie, catatonie, paranoïa, trouble bipolaire, etc.).

Ce qu'il a fait viole les normes sociales et a été mortelle pour les autres, presque une centaine de personne. Pour moi c'était bien un fou motivé par des idées racistes, il disait lui-même dans son manifeste qu'on le considérerait comme un nouveau Hitler, effaçant ce dernier. Raté, puisque ce dernier a quand même fait bien pire sur une échelle énorme et sur plusieurs années. Ce type devait admirer le Fürher et ce qu'il a fait pour le citer comme ça, probable qu'il soit Néo-Nazi ou dans une mouvance proche. Et dire que le nazisme n'était pas une folie de l'Homme, excusez-moi…

PS : Le premier que je vois dire Godwin suite à mon message se mangera une tarte à la tomate dans les dents, ça n'a rien d'un Godwin yikes !

#31 Le 04/08/2011, à 13:01

hopimet

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

koshie-Final-Release a écrit :

Je suis désolé, mais tuer plus de 90 personnes de ses propres mains et quelques unes avec une bombe c'est de la folie.

Ça veut dire quoi de la "folie". Au sens commun ou au sens médical du terme (terme qui d'ailleurs n'est pas utilisé en pratique clinique) ? Dans le second cas, non, ce n'est pas forcément en rapport avec une pathologie psychiatrique.

#32 Le 04/08/2011, à 14:03

Marie-Lou

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

koshie-Final-Release a écrit :

@Marie-Lou, ce n'est pas parce que quelqu'un n'est pas totalement irrationnel et qu'il sait même se montrer calculateur sur une longue période qu'il n'est pas fou.

Je suis désolé, mais tuer plus de 90 personnes de ses propres mains et quelques unes avec une bombe c'est de la folie.

Je veux bien, mais répéter cette idée ne fait pas d'elle un argument. Comme le note Hopimet, cela dépend aussi de ce que nous nommons « folie » et en ce sens, la définition wikipédienne n'est guère utile.

L'utilisation du terme « folie » que tu fais ici relève plus du jugement moral de l'acte que de la description d'un état psychologique donné. Or, ce jugement moral peut être, et est très certainement, variable : après tout, y'a bien des blaireaux qui doivent considérer que ce type est un héros.

Ce qu'il a fait viole les normes sociales et a été mortelle pour les autres, presque une centaine de personne. Pour moi c'était bien un fou motivé par des idées racistes, il disait lui-même dans son manifeste qu'on le considérerait comme un nouveau Hitler, effaçant ce dernier. Raté, puisque ce dernier a quand même fait bien pire sur une échelle énorme et sur plusieurs années. Ce type devait admirer le Fürher et ce qu'il a fait pour le citer comme ça, probable qu'il soit Néo-Nazi ou dans une mouvance proche. Et dire que le nazisme n'était pas une folie de l'Homme, excusez-moi…

Là encore, tu joues avec les multiples acceptions du terme « folie ». J'accepte cette phrase (« le nazisme est une folie de l'Homme ») si « folie » est ici synonyme de monstruosité, d'horreur, mais je ne l'accepte pas si elle est censée recouvrir un aspect scientifique, c'est-à-dire psychologique ou médical. C'est d'ailleurs précisément ce qui est effrayant dans le nazisme et ce qui a « agité » des intellectuels, des philosophes comme Hannah Arendt, ou des chercheurs comme Milgram : comment des individus normaux peuvent participer à cette monstruosité.


Compte clôturé

Hors ligne

#33 Le 04/08/2011, à 14:06

Sir Na Kraïou

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

koshie-Final-Release a écrit :

PS : Le premier que je vois dire Godwin suite à mon message se mangera une tarte à la tomate dans les dents, ça n'a rien d'un Godwin yikes !

Srou bon, la tarte à la tomate ! yikes

Sinon, chuis un petit peu d’accord avec lui : http://www.koztoujours.fr/?p=12731 surtout à propos de ce passage :

Il faut enfin admettre que le mal absolu n’est pas étranger à notre nature humaine, et fait bien partie du réel. L’imputer à la folie est aussi une façon de nous protéger, de nous rassurer.

’fin, est-ce que la folie n’en dit pas plus sur la personne ou la société qui désigne le fou que sur le fou lui-même ?

Et puis, en soi, c’n’est pas très grave, d’être fou (de n’être que fou), donc la folie n’est pas le problème. Genre moi, chuis complètement chtarbé, spas trop trop grave (’fin, je trouve, mais la société aussi a l’air de trouver…).

Dernière modification par na kraïou (Le 04/08/2011, à 14:17)


Hey, t’as vu, j’ai changé de signature ?!

Hors ligne

#34 Le 04/08/2011, à 14:21

01101011

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

La folie est relative, ce qui est fou pour des Européens ne le sera pas forcement pour un pays qui pratique la charia et vice versa…

#35 Le 04/08/2011, à 14:54

Marie-Lou

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

na kraïou a écrit :

’fin, est-ce que la folie n’en dit pas plus sur la personne ou la société qui désigne le fou que sur le fou lui-même ?

Sans doute, puisque la folie ne peut se comprendre que par rapport à des normes sociales, qu'elles révèlent en les enfreignant.

On peut en donner un exemple simple. Demandons à quelqu'un de « normal » de décrire les normes qui guident ses actions quotidiennes, par exemple ses interactions en face à face. Beaucoup n'auront que peu de choses à dire : les situations sont « normales », on ne voit pas trop ce qu'on pourrait en dire.

Demandons à ces mêmes personnes d'être dans cette situation avec quelqu'un – un « fou » pour le dire rapidement – qui ne maîtrise pas les règles implicites de l'interaction. Les normes (quasi-)invisibles deviennent alors subitement présentes, car rompues : « il ne me regardait pas dans les yeux quand je lui parlais », « il n'arrêtait pas de bouger dans tous les sens », « il se rapprochait trop près de moi », « il ne répondait pas à mes questions et sautait du coq à l'âne », « il est parti sans rien dire », sont autant de remarques qui mettent au jour les normes corporelles et langagières qui régissent notre communication…


Compte clôturé

Hors ligne

#36 Le 04/08/2011, à 15:40

01101011

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

Si un pays est rempli de fou et si une personne «normale» y va, qui sera fou ? wink

#37 Le 04/08/2011, à 16:22

xabilon

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

T'es déjà allé au Japon lol ?


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

Hors ligne

#38 Le 04/08/2011, à 16:39

01101011

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

xabilon a écrit :

T'es déjà allé au Japon lol ?

Paraît que nos cultures sont assez décalés oui tongue.

#39 Le 04/08/2011, à 19:16

hopimet

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

koshie-Final-Release a écrit :

La folie est relative

Non.

#40 Le 04/08/2011, à 19:17

hopimet

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

Marie-Lou a écrit :

Sans doute, puisque la folie ne peut se comprendre que par rapport à des normes sociales, qu'elles révèlent en les enfreignant.

Non plus.

#41 Le 04/08/2011, à 19:17

Sir Na Kraïou

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

hopimet a écrit :
koshie-Final-Release a écrit :

La folie est relative

Non.

Si. tongue


Hey, t’as vu, j’ai changé de signature ?!

Hors ligne

#42 Le 04/08/2011, à 19:18

hopimet

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

na kraïou a écrit :
hopimet a écrit :
koshie-Final-Release a écrit :

La folie est relative

Non.

Si. tongue

+42

#43 Le 04/08/2011, à 19:20

Sopo les Râ

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

hopimet a écrit :
koshie-Final-Release a écrit :

La folie est relative

Non.

Elle serait donc naturelle ? yikes


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#44 Le 04/08/2011, à 19:36

hopimet

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

Sopo les Râ a écrit :
hopimet a écrit :
koshie-Final-Release a écrit :

La folie est relative

Non.

Elle serait donc naturelle ? yikes

Je ne vois pas le rapport entre la relativité et le naturelle. Tu veux dire quoi exactement ?

#45 Le 04/08/2011, à 19:40

01101011

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

La folie c'est en fonction de notre perception de la normalité !

Si par exemple tout le monde naissait avec ce que l'on considère comme aujourd'hui une maladie mental et que la personne est vulgairement qualifié de folle selon notre normalité (ce qui ne se fait plus dans le monde médicale) alors ce sont ceux qui n'ont pas cette maladie qui serait considéré comme folle.

La folie est quelque chose d'anormal (on la considère comme une maladie) et donc si cela devient une norme ce n'est plus hors-norme et donc ce n'est plus de la folie.

Je me trompe ?

Accessoirement Hopimet, super comme réponse super bien argumenté et tout, chapeau haut.

#46 Le 04/08/2011, à 19:54

Sopo les Râ

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

hopimet a écrit :
Sopo les Râ a écrit :
hopimet a écrit :

Non.

Elle serait donc naturelle ? yikes

Je ne vois pas le rapport entre la relativité et le naturelle. Tu veux dire quoi exactement ?

C'est une (mauvaise) blague de matheux. La fatigue, toussa. neutral


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#47 Le 04/08/2011, à 19:55

hopimet

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

koshie-Final-Release a écrit :

La folie c'est en fonction de notre perception de la normalité !

Si par exemple tout le monde naissait avec ce que l'on considère comme aujourd'hui une maladie mental et que la personne est vulgairement qualifié de folle selon notre normalité (ce qui ne se fait plus dans le monde médicale) alors ce sont ceux qui n'ont pas cette maladie qui serait considéré comme folle.

La folie est quelque chose d'anormal (on la considère comme une maladie) et donc si cela devient une norme ce n'est plus hors-norme et donc ce n'est plus de la folie.

Je me trompe ?

Accessoirement Hopimet, super comme réponse super bien argumenté et tout, chapeau haut.

Ben, tu dis tellement de conneries sur un sujet que tu ne connais absolument pas...

#48 Le 04/08/2011, à 19:56

hopimet

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

Sopo les Râ a écrit :
hopimet a écrit :
Sopo les Râ a écrit :

Elle serait donc naturelle ? yikes

Je ne vois pas le rapport entre la relativité et le naturelle. Tu veux dire quoi exactement ?

C'est une (mauvaise) blague de matheux. La fatigue, toussa. neutral

lol Merde j'avais pas saisi. Joli !

#49 Le 04/08/2011, à 20:15

01101011

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?

hopimet a écrit :
koshie-Final-Release a écrit :

La folie c'est en fonction de notre perception de la normalité !

Si par exemple tout le monde naissait avec ce que l'on considère comme aujourd'hui une maladie mental et que la personne est vulgairement qualifié de folle selon notre normalité (ce qui ne se fait plus dans le monde médicale) alors ce sont ceux qui n'ont pas cette maladie qui serait considéré comme folle.

La folie est quelque chose d'anormal (on la considère comme une maladie) et donc si cela devient une norme ce n'est plus hors-norme et donc ce n'est plus de la folie.

Je me trompe ?

Accessoirement Hopimet, super comme réponse super bien argumenté et tout, chapeau haut.

Ben, tu dis tellement de conneries sur un sujet que tu ne connais absolument pas...

Tu peux parler toi…

#50 Le 04/08/2011, à 20:58

Sopo les Râ

Re : Tuerie d'Oslo : les jeux vidéo comme bouc émissaire ?


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne