Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#151 Le 29/10/2011, à 15:58

darktomato

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

dragoon76 a écrit :

Le fait qu'il y ai des problèmes de démocratie et de corruptions dans l'état ne signifie pas qu'ils faut ajouter des problèmes aux problèmes. C'est sur que si l'on cède le pouvoir de création monétaire aux banques privées, on ne risque pas de pouvoir rendre ce pouvoir au peuple par la suite.

Si ton pouvoir de création monétaire est décentralisé et règlementé, il dépend du peuple. C'est justement quand il est entre les mains d'un monopole qu'il est en dehors du peuple.

La solution la plus simple me parait quand même être de rétablir une démocratie plus forte. Un contrôle des élus, une dose de tirage au sort , des mandats plus cours, une dose de proportionnelle, le référendum à initiative populaire, non-rénouvelabilité des mandats, amateurisme politique....

Tu ne pourras jamais éliminer la corruption autrement qu'on réduisant le pouvoir des gens auquel tu l'attribue. Le pouvoir attire la corruption, et tu pourras mettre toutes les règles que tu veux, elles seront détournées. Parallèlement, il ne sert à rien de détruire tout ce que peut faire le gouvernement en l'empêchant de faire son boulot tout en lui laissant autant de pouvoir. Mettre des amateurs à la tête du me^me pouvoir qu'actuellement serait le pire, car les gens corrompus se servent généralement dans les caisses en entretenant le système, là où un amateur risque de le couler. C'est donc bien la source du pouvoir même qu'il faut diminuer. Sinon, ce serait comme tu dis "ajouter des problèmes aux problèmes". Attaquer à la source est justement réduire le problème initial.

Regarde un peu l'histoire de la 3e république: un régime parlementaire, des élus pourtant directs qui n'avaient rien à foutre du peuple et spoliaient le pouvoir, corrompus jusqu'à la moëlle. Des gouvernements qui tombaient sans arrêt et ne servaient à rien... Tu peux faire la démocratie la plus 'bas niveau" (proche du peuple) que tu veux, le pouvoir corrompra toujours ceux qui le détiennent.

Hors ligne

#152 Le 29/10/2011, à 16:36

dragoon76

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

Les pouvoir de création monétaire n'est pas décentralisé par les banques. Aucun citoyens ne l'a, il ne profite qu'à une minorité. De tout façon les banques ne suivent pas l’intérêt du pays et ne sont pas censé le suivre.

http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.ph … 1#p6809391

Dernière modification par dragoon76 (Le 29/10/2011, à 16:37)

Hors ligne

#153 Le 29/10/2011, à 16:40

darktomato

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

dragoon76 a écrit :

Les pouvoir de création monétaire n'est pas décentralisé par les banques.

Ben si. C'est une création décentralisée (en partie seulement car la BCE en fait aussi) aux banques, qui obéit à des règles strictes. Et ça se produit quand quelqu'un vient emprunter de l'argent pour investir. Ce ne sont pas les banques qui choisissent quand elles ont envie de créer de l'argent.
Après c'est certain que tu ne peux pas distribuer ce pouvoir aux gens, il faut forcément qu'il y aie un corps de métier qui s'en occupe selon des règles fixées par le législateur. Dans ce cas, tu pourras toujours accuser une quelconque minorité d'en profiter (ce qui n'est pas nécessairement le cas).

Dernière modification par darktomato (Le 29/10/2011, à 16:41)

Hors ligne

#154 Le 29/10/2011, à 16:42

dragoon76

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

Bah si puisque c'est les banques qui décident quand elle prêtent et quand elle ne prête pas!
Et l’intérêt qu'il touchent sans rien faire il est très régulé?

ps: tu ne serais pas pour que l'on remplace la monnaie nationale par les monnaies de banques privées, tant que l'on est dans la décentralisation?

Dernière modification par dragoon76 (Le 29/10/2011, à 17:01)

Hors ligne

#155 Le 29/10/2011, à 16:59

darktomato

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

dragoon76 a écrit :

Bah si puisque c'est les banques qui décident quand elle prêtent et quand elle ne prête pas!
Et l’intérêt qu'il touchent sans rien faire il est très régulé?

Evidemment qu'elles le décident. Elles prêtent à ceux qui pourront rembourser, pas à ceux qui ne le pourront pas. Et quand on les oblige à prêter aux insolvables (coucou l'Etat US), ça donne la crise des subprimes. Le système merde quand un régulateur corrompu veut jouer avec, curieux non ? smile

Oui, l'intérêt est régulé. Il obéit à des lois qui définissent comment et combien ça doit être. Et elles ne font pas "rien", elles financent l'économie entière, rien que ça. Je n'appelle pas ça "rien faire" (surtout en connaissant les horaires de travail des cadres responsables au sein d'une banque, ils travaillent comme des malades la bas).

Hors ligne

#156 Le 29/10/2011, à 17:10

dragoon76

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

Elles jouent au casino de la finance aussi, ce qui nous est particulièrement utile ! Tu trouve qu'en proportion du travail effectivement utile à la société, c'est a dire la gestion des comptes des particuliers et des entreprises, ainsi que l'étude des dossiers de prêts, les banques sont faiblement rémunérées?

La décentralisation n'est intéressante que lorcequ'elle donne un pouvoir directement au citoyen. Lorcequ'il y a des décision collectives à prendre,il faut que celle-ci soient prisent le plus démocratiquement possible ,et pas par des gens qui par définition suivent leur intérêt personnel et non-pas l’intérêt collectif.

Je serais pour retirer le pouvoir de création monétaire aux banques, qui ne pourraient prêter que ce qu'elle possèdent.

Dernière modification par dragoon76 (Le 29/10/2011, à 17:12)

Hors ligne

#157 Le 29/10/2011, à 17:38

darktomato

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

dragoon76 a écrit :

Je serais pour retirer le pouvoir de création monétaire aux banques, qui ne pourraient prêter que ce qu'elle possèdent.

Je réponds rapidement car pas le temps, avec une question simple: "pour le donner à qui ?"
Ne me dis pas "à l'Etat", car ce serait alors un monopole encore pire, qui a déjà merdé aussi bien que ce qu'on voit aujourd'hui (concentration de pouvoir = corruption, plus tu concentres, etc etc). Donc de quelle manière veux-tu décentraliser encore plus autrement qu'en ayant des intermédiaires qui créent l'argent lorsque les gens viennent les voir ?

Hors ligne

#158 Le 29/10/2011, à 17:57

dragoon76

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

Je ne veux pas décentraliser!  Je suis pour le monopole du peuple, qui comme répété mainte et mainte fois plus haut, ne nous a jamais mis dans de telles situations de crises que l'on voit aujourd'hui.

Après s'il y a que ça, si tu veux, on pourrait toujours faire voter la somme crée chaque année par référendum, le peuple entier ne peut être corrompu!

Dernière modification par dragoon76 (Le 29/10/2011, à 18:00)

Hors ligne

#159 Le 29/10/2011, à 19:59

sucarno

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

dragoon76 a écrit :

La solution la plus simple me parait quand même être de rétablir une démocratie plus forte. Un contrôle des élus, une dose de tirage au sort , des mandats plus cours, une dose de proportionnelle, le référendum à initiative populaire, non-rénouvelabilité des mandats, amateurisme politique....

Je ne pense pas que ça doit suffire.
Pour qu'un pays soit riche, il faut soit:
1/ qu'il ait de l'or (quelque soit sa couleur) sous ses terres;
2/ qu'il produise plus qu'il ne dépense (exemple la chine actuellement);
3/ qu'il télécommande toute l'économie Mondiale (1/ et 2/) via un puissant lobbyisme.


ouɹɐɔns ||
GMT-2

Hors ligne

#160 Le 30/10/2011, à 02:54

darktomato

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

dragoon76 a écrit :

Je ne veux pas décentraliser!  Je suis pour le monopole du peuple, qui comme répété mainte et mainte fois plus haut, ne nous a jamais mis dans de telles situations de crises que l'on voit aujourd'hui.

Après s'il y a que ça, si tu veux, on pourrait toujours faire voter la somme crée chaque année par référendum, le peuple entier ne peut être corrompu!

Tu te contredis. Tu ne veux pas décentraliser, mais tu veux que le peuple dirige. Le peuple est décentraliser. Ce qui est proche du peuple c'est pas l'Etat et ses politiciens toujours plus corrompus à mesure que leur pouvoir augmente, ce sont les institutions locales, les collectivités. Si tu veux que le peuple soit aux commandes, il faut tout sauf un Etat fort. Car ton Etat finira toujours pas opprimer le peuple qu'il est censé servir, et c'est particulièrement visible en ce moment (chute de la France dans les domaines des libertés fondamentales, d'expression, corruptions, démocratie en berne, etc etc).

Quant à faire voter la somme par le peuple, les gens n'ont tout simplement pas les compétences pour choisir ça. Même en Irlande, pour rédiger leur constitution les gens ne se sont pas bougés (30% de votants, un des plus bas scores de participation qu'ils aient fait), alors pour voter un truc incompréhensible, tu penses qu'ils n'en auront pas envie.
Si aujourd'hui les politiques sont de plus en plus coupés du peuple, c'est une conséquence de cette tendance, également.

Hors ligne

#161 Le 30/10/2011, à 07:43

oleg

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

dragoon76 a écrit :

On a fermé un sujet sur la dette pour le continuer içi et finalement parler de ce que l'on ferait si on était riche? hmm

La dette c'est parce qu'on veut devenir trop riche ! (non, je déconne ! tongue  quoique.... roll)

Cela dit je pense pas que ce doit être dégradant de penser à l'argent. Boucler une fin de mois, tu connais ? Alors, oui, c'est quand on est limité sur ce plan-là qu'on peut avoir des rêves de "riche".

C'est le rêve de tous ceux qui jouent au Loto .

Et même s' il est facile de démontrer que le Loto est une vaste escroquerie étatique, il agit sur notre cerveau qui est fait pour croire que même si j'ai des millions de chances de perdre à un jeu mais une seule de gagner sur des millions, et bien je vais penser à cette seule chance de gagner.

Mais pour mieux tenter de répondre à ton étonnement je pense qu'on peut à traiter de l'argent  sous tes formes : les dettes souveraines en sont un exemple et je crois (revois donc le topic un peu en arrière) qu'il a déjà été largement traité.

On peut continuer sur la dette (et on va certainement continuer là-dessus en fonction de l'actualité brûlante), pas de souci.

Mais on peut aussi  momentanément faire respirer le topic  sur des sujets annexes pour ne pas se prendre la tête que sur la dette. wink

alex2423 a écrit :

Dans le monde du libre, pour ma part, j'aiderai le projet LibreOffice qui malheureusement avance peu par rapport à bien d'autres, or LibreOffice est un logiciel pour une utilisation classique d'un novice. Cet argent permettrait d'embaucher quelques personne qui réfléchirai sur l'ergonomie du logiciel Writer, Calc et meme Impress qui est le gros point faible par rapport à MS Office.
On n'entendrait plus LibreOffice, c'est naze, c'est pas pratique à utiliser ...

Pour ce que j'en fais sur mon netbook, je ne trouve pas que Libre Office est naze. En utilisation basique et en ce qui concerne l'interface, je le trouve même plus agréable qu'Open Office.

Moi pour le Libre, (je sais que c'est irréalisable) ce serait  de concevoir un ordinateur  complètement Libre (hardware et software), pas gratuit mais entièrement Libre...

Edit : On parle souvent de l'impuissance des hommes politiques actuelle face au monde de la finance, ou de leur inféodation à ce monde, on parle souvent de la montée de l'idéologie néo libérale dans l'esprit de ceux qui nous gouvernent, idéologie qui apparaît comme une nouvelle réalité incontournable, comme un nouveau pragmatisme et qui les pousse à offrir des pans de plus en plus entiers de services publics à la privatisation : si vous avez l'occasion, allez donc voir "L'exercice de l'Etat" qui sort en ce moment sur nos écrans (depuis le 26/10).

On y entre de plain-pied dans les sphères du pouvoir à travers un Ministre des Transports confronté à la question de la privatisation des gares SNCF. Lui ne veut en aucun cas "être le Ministre des Transports qui aura privatisé les gares SNCF...

On y voit aussi à quel point l'exercice du pouvoir est un dopant extraordinaire, à quel point l'exercice du pouvoir augmente la libido  et fait valser aussi toutes les convictions étatiques anciennes quand l'essence qui le nourrit est l'ambition personnelle, à quel point aussi l'exercice du pouvoir brise toutes les amitiés anciennes au nom de l'opportunisme politique.

On y voit enfin tout le désamour du peuple et toute sa méfiance actuelle à l'égard des hommes politiques : mais aussi la toute puissance récente  de la com' pour faire passer aux gens les pilules les plus amères.

Une phrase m'a frappé dans le film : "L'Etat n'est plus qu'une vieille godasse qui prend eau de toutes parts.'"

http://www.cinefil.com/film/l-exercice-de-l-etat

Dernière modification par Checky (Le 30/10/2011, à 07:53)


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#162 Le 30/10/2011, à 11:00

Grünt

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

Checky a écrit :

Moi pour le Libre, (je sais que c'est irréalisable) ce serait  de concevoir un ordinateur  complètement Libre (hardware et software), pas gratuit mais entièrement Libre...

Si, avec les moyens financiers nécessaires, c'est possible. Libérer du matériel c'est tout simplement parvenir à ce que soient libérées certaines spécifications, hein. Ça ne nécessite même pas de refabriquer du matériel.

Vu la mentalité des entreprises, je crois que le plus efficace serait de faire un appel d'offre pour un parc de 100 000 machines en spécifiant dans le cahier des charges qu'elles doivent être 100% libres big_smile


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#163 Le 30/10/2011, à 11:22

oleg

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

Libérer du matériel c'est tout simplement parvenir à ce que soient libérées certaines spécifications, hein. Ça ne nécessite même pas de refabriquer du matériel.

Là il faudrait qu'on en discute de manière plus approfondie parce qu'a priori je maîtrise mal le sujet.

Mais je pense quand même qu'il faudrait justement refabriquer tout le  matériel hardware, tout revoir à la base pour être vraiment "maîtres du jeu".

Edit : c'est peut-être un argument discutable mais qui m'a quand même frappé récemment. Voilà, je suis en train de lire une biographie de Steve Jobs : on y décrit un mec vraiment antipathique et dictateur qui n'a rien inventé mais tout piqué à droite et à gauche. Mais à un moment de la conception du Macintosh, Burrel Smith présente à Jobs sa carte mère qui lui répond ceci :

"Cette partie est vraiment belle. En revanche, les puces mémoire, c'est horrible.Les puces sont trop rapprochées.

- En quoi est-ce important ? demande un nouveau membre de l'équipe. Qui se soucie du look de la carte mère ? L'important c'est son fonctionnement. Personne ne verra jamais la carte mère."

Steve Jobs réfute alors cet argument avec véhémence :

"Moi je vais la voir et je veux qu'elle soit aussi belle que possible, même si elle est à l'intérieur du boîtier. Un grand charpentier ne va pas utiliser du bois de mauvaise qualité pour le fond d'un placard sous prétexte que personne ne le verra jamais." (Les 4 vies de Steve Jobs" par Daniel Ichbiah -Leduc Editions p.107)

Alors dans le cas du Libre justement où tout bricoleur aimerait pouvoir découvrir les entrailles de la partie hardware de son ordi, moi je pense qu'il faudrait au contraire pouvoir répondre de tout et tout maîtriser plutôt que d'emprunter des composants déjà existants.

Dernière modification par Checky (Le 30/10/2011, à 11:23)


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#164 Le 30/10/2011, à 11:40

dragoon76

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

@darktomato: Le  principe du vote c'est justement de prendre une décision centralisée, qui représente la volontés du peuple qui est pourtant décentralisée.

Hors ligne

#165 Le 30/10/2011, à 12:27

darktomato

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

dragoon76 a écrit :

@darktomato: Le  principe du vote c'est justement de prendre une décision centralisée, qui représente la volontés du peuple qui est pourtant décentralisée.

Oui mais en centralisant tu créées un monopole de puissance qui peut se retourner contre ses citoyens. C'est bien ce qu'on observe aujourd'hui, avec un Etat qui veut controler ses citoyens, le recul des libertés en France... Enfin, je crois que je n'ai pas besoin de décrire tout ce qu'on critique habituellement ici, notamment depuis l'arrivée de Sarko au pouvoir ? wink

L'Etat ne représentera jamais parfaitement les peuples, parce qu'il peut être corrompu, parce que demander tout le temps l'avis du peuple serait contre-productif (on ne peut pas le questionner sur des choses trop complexes), et parce qu'à l'inverse lui demander trop rarement donne encore plus de pouvoirs aux politiciens. Ce qu'il faut c'est non seulement améliorer les correspondances démocratiques (referendums,  assemblée nationale plus forte et pas trop en correspondance avec l'élection présidentielle), mais également diminuer leur pouvoir. Encore une fois, rappelle toi la 3e république: un régime pourtant parlemntariste, mais pourtant totalement corrompu: l'élection directe n'empêche pas une corruption qui ne dépend que du pouvoir donné aux élus.

Hors ligne

#166 Le 30/10/2011, à 13:30

dragoon76

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

on ne peut pas le questionner sur des choses trop complexes

Si! Justement on fait croire que l’économie et la finance sont trop compliqués pour les gens, de telle façon que l'on soit sur que ce n'est pas eux qui vont prendre la décision. Mais en réalité avec internet quiconque veut s'y intéresser pourra comprendre comment ça fonctionne et les enjeux.

Je ne propose pas de retourner à la troisième république, regarde les propositions que j'ai faite sur l'autre topic. Moi je trouve que ça serait relativement incompréhensible qu'il n'y ai pas de problèmes de corruption, et que les élus ne suivent pas leur intérêts personnel; étant donné que les élus peuvent faire ce qu'ils veulent sans aucun contrôle. Il ne risque absolument rien s'ils trahissent le peuple, sauf ne pas être réélu et encore.

Dernière modification par dragoon76 (Le 30/10/2011, à 13:32)

Hors ligne

#167 Le 30/10/2011, à 14:13

The Uploader

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

dragoon76 a écrit :

on ne peut pas le questionner sur des choses trop complexes

Si! Justement on fait croire que l’économie et la finance sont trop compliqués pour les gens, de telle façon que l'on soit sur que ce n'est pas eux qui vont prendre la décision. Mais en réalité avec internet quiconque veut s'y intéresser pourra comprendre comment ça fonctionne et les enjeux.

Non, tout ce qu'on a (tenté) de m'inculquer en cours d'économie pendant 4 ans, crois-moi y'a pas la moitié en français sur le net, à moins de savoir quoi chercher.Faudrait centraliser les thèmes/théories/etc, or wikipedia ne contient pas grand chose.

Et si apprendre se résumait à "regarder sur internet" ça se saurait.

Dernière modification par The Uploader (Le 30/10/2011, à 14:17)


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
Archlinux + KDE sur ASUS N56VV.
ALSA, SysV,  DBus, Xorg = Windows 98 !
systemd, kdbus, ALSA + PulseAudio, Wayland = modern OS (10 years after Windows, but still...) !  Deal with it !

Hors ligne

#168 Le 30/10/2011, à 15:34

ivan louette

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

La base de toutes choses est de relever le niveau d'expertise de chaque citoyen dans le plus de domaines possibles. Internet y contribue déjà et c'est partiellement grâce à cela que ce genre de discussion peut avoir lieu.

L'éducation commence dès lors que le savoir est mis à disposition, simplement parce que l'humain est curieux par nature. Cela ne veut pas dire qu'elle se fera toute seule, mais que si on ne la laisse pas commencer toute seule puis qu'on ne la favorise pas ensuite par de la stimulation libre et ouverte (plutôt que de vouloir l'"inculquer" bêtement en imposant des directions) on ne peut arriver qu'à du découragement chez une grosse frange de la population et donc à un déficit démocratique, car le vrai savoir (donc le savoir libre) est porteur de démocratie.

ivan

Hors ligne

#169 Le 05/11/2011, à 09:27

oleg

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

Le conseil de stabilité financière a publié, vendredi 4 novembre, la liste de 29 banques considérées comme systémiques et qui devront à ce titre obéir à des règles de capital plus contraignantes.

4 établissements français dans le lot, dont le vôtre peut-être ? tongue

http://www.lesechos.fr/entreprises-sect … 244350.php

http://fr.reuters.com/article/businessN … OM20111104

Dernière modification par Checky (Le 05/11/2011, à 09:44)


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#170 Le 08/11/2011, à 20:22

®om

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

darktomato a écrit :

Après c'est certain que tu ne peux pas distribuer ce pouvoir [de création monétaire] aux gens

Ah bon ? Pourquoi ne pas distribuer un dividende universel chaque mois qui serait financé par création monétaire, en empêchant en parallèle la création monétaire par le crédit ?

Le débat entre public est privé se pose dans plein de domaines. Et la meilleure solution, c'est "ni l'un ni l'autre".

Dans le domaine de l'information par exemple, si la TV est entièrement contrôlée par l'État, ça donne une télévision d'État. À éviter. Mais si la TV est privatisée, ça donne d'autres dérives (voir l'excellent documentaire "le temps de cerveau disponible" de France 2). La troisième solution, c'est "tout le monde a le même droit de s'exprimer que les autres, et a accès au contenu de tous les autres". Internet.

Pour la monnaie, c'est pareil. Il est inconcevable que ce soient des entreprises privées qui créent l'argent, comme c'est le cas actuellement. Mais simplement le nationaliser ne suffit pas, car alors le gouvernement aurait la main sur la création monétaire et pourrait en abuser. La troisième solution, à privilégier, c'est "toute augmentation de la masse monétaire doit être distribuée équitablement entre chaque individu".

Hors ligne

#171 Le 08/11/2011, à 20:25

®om

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

The Uploader a écrit :
dragoon76 a écrit :

on ne peut pas le questionner sur des choses trop complexes

Si! Justement on fait croire que l’économie et la finance sont trop compliqués pour les gens, de telle façon que l'on soit sur que ce n'est pas eux qui vont prendre la décision. Mais en réalité avec internet quiconque veut s'y intéresser pourra comprendre comment ça fonctionne et les enjeux.

Non, tout ce qu'on a (tenté) de m'inculquer en cours d'économie pendant 4 ans, crois-moi y'a pas la moitié en français sur le net, à moins de savoir quoi chercher.Faudrait centraliser les thèmes/théories/etc, or wikipedia ne contient pas grand chose.

Et si apprendre se résumait à "regarder sur internet" ça se saurait.

Pouvoir débattre d'un sujet n'est pas réservé qu'aux personnes spécialisés dans le domaine, surtout lorsque c'est un enjeu démocratique et lorsque les personnes spécialisées ne remettent pas en cause ce qui pose problème.

Le débat sur la neutralité du net devrait-il ne concerner que Google et Orange, et les citoyens n'auraient pas leur mot à dire ? Seuls seraient autorisés ceux qui connaissent le modèle OSI par cœur et tous les champs des trames IP ?

Les détails techniques, à la limite, on s'en fout, ça peut être une histoire de spécialistes. Les principes fondamentaux sur lesquels s'appuient la technique, par contre, ça concerne tout le monde.

Dernière modification par ®om (Le 08/11/2011, à 20:31)

Hors ligne

#172 Le 08/11/2011, à 20:32

The Uploader

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

rom a écrit :

Le débat sur la neutralité du net devrait-il ne concerner que Google et Orange, et les citoyens n'auraient pas leur mot à dire, car ils ne sont pas spécialisés en réseau ? Les détails techniques, à la limite, on s'en fout. Les principes fondamentaux sur lesquels s'appuient la technique, ça concerne tout le monde.

ça n'a rien à voir. Prendre une décision nécessite des connaissances du sujet. Pour transposer, tu donnerais la responsabilité du développement de ton système informatique à quelqu'un qui ne sait même pas ce que c'est ?

Ben là c'est pareil. Il y a une barrière à l'entrée dans tout domaine. C'est pas parce que tu es concerné, que tu sais quelle décision prendre.


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
Archlinux + KDE sur ASUS N56VV.
ALSA, SysV,  DBus, Xorg = Windows 98 !
systemd, kdbus, ALSA + PulseAudio, Wayland = modern OS (10 years after Windows, but still...) !  Deal with it !

Hors ligne

#173 Le 08/11/2011, à 20:38

®om

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

The Uploader a écrit :
rom a écrit :

Le débat sur la neutralité du net devrait-il ne concerner que Google et Orange, et les citoyens n'auraient pas leur mot à dire, car ils ne sont pas spécialisés en réseau ? Les détails techniques, à la limite, on s'en fout. Les principes fondamentaux sur lesquels s'appuient la technique, ça concerne tout le monde.

ça n'a rien à voir. Prendre une décision nécessite des connaissances du sujet. Pour transposer, tu donnerais la responsabilité du développement de ton système informatique à quelqu'un qui ne sait même pas ce que c'est ?

Ben là c'est pareil. Il y a une barrière à l'entrée dans tout domaine. C'est pas parce que tu es concerné, que tu sais quelle décision prendre.

On te demande pas de prendre la décision, mais de participer au débat. C'est un peu facile comme argument "les spécialistes savent mieux que vous". Demande à Orange et ses spécialistes ce qu'il pense de la neutralité du réseau…

Quelqu'un qui ne connaît rien au modèle OSI ou aux trames IP peut très bien dire "ah bon, les vidéos de truc seront transportés en priorité par rapport aux vidéos de machin, car truc a un accord commercial avec le fournisseur de tuyaux ? ce n'est pas normal".
"Ah ? les fournisseurs de tuyaux pourront censurer ce qui transite dans décision judiciaire ? C'est inadmissible".

Tu vois, pas besoin d'être expert.

Dernière modification par ®om (Le 08/11/2011, à 20:38)

Hors ligne

#174 Le 08/11/2011, à 20:42

The Uploader

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

donc le point de départ :

on ne peut pas questionner le peuple sur des choses trop complexes

Reste vrai (la question étant un référendum, donc une prise de décision).

Pour le reste, je suis d'accord, mais c'était pas le sujet.

Dernière modification par The Uploader (Le 08/11/2011, à 20:43)


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
Archlinux + KDE sur ASUS N56VV.
ALSA, SysV,  DBus, Xorg = Windows 98 !
systemd, kdbus, ALSA + PulseAudio, Wayland = modern OS (10 years after Windows, but still...) !  Deal with it !

Hors ligne

#175 Le 08/11/2011, à 21:21

®om

Re : Le fric, l'oseille, la thune, le blé, par ici !

The Uploader a écrit :

donc le point de départ :

on ne peut pas questionner le peuple sur des choses trop complexes

Reste vrai (la question étant un référendum, donc une prise de décision).

Ce n'est pas faux, mais on ne peut pas questionner non plus les députés/ministres sur des choses trop complexes… Et ce sont pourtant eux qui prennent les décisions… sans demander l'avis du peuple (ah oui, pardon, on choisit épisodiquement entre 2 candidats sélectionnés par l'argent et les médias, qui eux formeront une équipe ministérielle, et on fait aussi des élections législatives pour choisir un député de sa région, selon son appartenance à un parti).

Hors ligne

Haut de page ↑