Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

DVD, clés USB et t-shirts Ubuntu-fr disponibles sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#101 Le 24/10/2011, à 21:17

side

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

mrey68 a écrit :

Marine le Pen au salon de la sécurité
Si quelqu'un après ça vois encore cette dame en présidente de la république, ben y a plus rien à faire pour lui

Les français ont voté Nicolas Sarkozy en 2007 ... je pense que cela suffit comme réponse. Il n'y a plus rien à faire pour nombres de gens ?

leparisien.fr a écrit :

Habituée des stands de tir, « pour se vider la tête », comme elle le confesse

Wow.


« Je ne suis pas une adversaire de l’Europe, je me sens européenne. Je voudrais qu’il y ait des accords entre les nations librement consentis, c’est cette Europe-là que je veux voir émerger et je souhaite que la France soit à l’origine de ce beau projet, de cette belle initiative » - Marine Le Pen - 25 Avril 2017 - TF1

Hors ligne

#102 Le 25/10/2011, à 08:48

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

« The network of global corporate control », par S. Vitali, J. B. Glattfelder, S. Battiston

L'article original ici : http://arxiv.org/PS_cache/arxiv/pdf/110 … 5728v1.pdf
et une traduction (partielle) là (dans les commentaire du site de Jorion) : http://www.pauljorion.com/blog/?p=28281#comment-223541
suite de la traduction là (c'est un peu le b...) : http://www.pauljorion.com/blog/?p=28308#comment-224048

En gros, les auteurs prennent 43060 sociétés anonymes transnationales piochés dans une base de données de l'OCDE. Puis, pour chaque firme, ils regardent qui en est actionnaire (personne physique ou morale) et aussi de quelle autre firme celle-ci est actionnaire.
Avec ça on peut faire un graphe orienté (au sens de la théorie des graphes), avec les firmes comme sommets et les relations quantitatives entre les firmes comme arcs orientés.

Quant on regarde ce graphe de près (analyse mathématique), on s'aperçoit que 147 firmes (c'est-à-dire un peu plus de très gros actionnaires) contrôlent directement ou indirectement toutes les autres et donc le monde !

On le savait plus ou moins mais le voilà proprement démontré !

Dernière modification par faustus (Le 25/10/2011, à 09:02)

#103 Le 25/10/2011, à 10:56

mazarini

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

J'ai bien peur que cette analyse soit en dessous de la vérité. La concentration est encore plus importante du fait de délégations qui peuvent permettre à certain de contrôler au nom d'autres personnes. Ceci sans parler de lien de contrôles informels entre sociétés que ce soit des liens commerciaux (sous-traitance) ou des liens entre les dirigeants.


S'il existait une école de la politique, les locaux devraient être édifiés rue de la Santé. Les élèves pourraient s'habituer. (Pierre Dac)

Hors ligne

#104 Le 25/10/2011, à 12:33

Skippy le Grand Gourou

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

mrey68 a écrit :

c'est-à-dire « suggérer » que traiter quelqu'un de « sale blanc » serait strictement équivalent à traiter quelqu'un de « sale noir » ou de « sale Arabe »,

Ben dans l'absolu est ce que ce ne serait pas pareil ?

Dans l'absolu, si. C'est justement le problème : faire croire que l'absolu s'applique. L'insulte « sale blanc » n'implique pas (en tout cas en France, en dehors peut-être de quelques cas pathologiques) de notion de supériorité des non-blancs sur les blancs (je sais, le racisme n'est pas seulement une histoire de supériorité, mais ça permet ici d'illustrer le propos, on peut remplacer la notion de supériorité par toutes les notions qui peuvent caractériser le racisme, ça ne changera pas la portée du propos), contrairement aux insultes « sale noir » ou « sale Arabe » : c'est bien plus une réaction à l'hégémonie des blancs. De même, l'insulte « sale Français » n'implique pas de supériorité des populations issues de l'immigration sur les « souchiens » : c'est une réaction à la différence de traitement subie par ces populations.

Dit autrement, les insultes racistes proférées par les blancs sont historiquement réellement racistes, tandis que les insultes racistes proférées par les minorités sont « réactionnelles », du fait du caractère minoritaire et « persécuté » de ces populations. Oui, dans l'absolu les deux expressions sont symétriques. Mais dans la vraie vie, le contexte historique et social fait des premières des insultes racistes et des secondes des insultes sociales, comme le pauvre parlerait de « sale riche ».

Attention, je ne suis pas en train d'excuser leur utilisation, mais simplement de faire remarquer que la tentative de symétriser, de tout mettre au même niveau, procède soit d'un raisonnement binaire simpliste faisant abstraction de tout contexte historique et social, soit d'une volonté de populariser des idées propres à l'extrême-droite. Au contraire, leur utilisation donne du grain à moudre à cette tendance.

pierguiard a écrit :

Du coté de chez moi il y a régulièrement des règlements de comptes entre cités, entre gitans et arabes, entre arabes et noirs etc, personne n'y échappe.

Attention à ne pas confondre racisme (qui procède d'une idéologie, c'est intellectuel, et souvent très théorique car beaucoup de racistes n'ont jamais eu affaire à ceux qu'ils dénigrent) et communautarisme (qui procède d'une « tradition », elle-même issue de la concurrence et de la confrontation dans la vraie vie de différents groupes de personnes réunies par des caractéristiques culturelles communes qui s'opposent (ou au moins sont ressenties comme telles par les membres des groupes respectifs) à celles des autres groupes). Ce que tu cites là, c'est du communautarisme.

pierguiard a écrit :

Encore que, en Afrique, certaines tribus musulmanes traquent les tribus africaines animistes pour en faire des esclaves, il peuvent ce sont des races inférieures et en plus elle ne sont pas musulmane,

Là c'est du racisme.

pierguiard a écrit :

en Inde, il y a les castes et pire les intouchables, si ça ce n'est pas du racisme poussé a l'extrême

Là ce n'est ni l'un ni l'autre, c'est un système de caste à la con — un système de classes poussé à l'extrême.

Dans les trois cas, les manifestations concrètes peuvent être similaires, mais il ne faut jamais confondre la conséquence et la cause.

Hors ligne

#105 Le 25/10/2011, à 14:04

PPdM

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

Je ne suis pas d'accord avec toi, tu fais de la sémantique, tu coupes les cheveux en quatre, mais tout cela, que tu le veuille ou non, sont une manifestation du racisme.
Le racisme est avant tout une manifestation du refus de l'autre, du clan d'en face.
Le racisme est avant tout un vue de l'esprit, au moyen-age,les aristos se considéraient comme des êtres supérieurs, investis par dieu et ne devaient se marier qu'entre eux, si tu pousse la logique jusqu'au bout et dans un systeme stable au bout de X générations tu obtiendra des races différentes dont l'une se prétendra supérieure a l'autre.
Tu peux l'habiller d'un tas d'oripeaux, il repose sur l'idée que l'on ne se mélange pas entre entités différentes et la réalité biologique, qui fait que les divergences, naturelles, d'une espèce fait que, au bout d'un certain temps, les descendants de cette espèce cessent de se mélanger, sauf contraints et forcés , exemple les lions et le tigres.
Les humains n'en sont pas encore a ce stade car leur évolution biologique a été plus lente que leur expansion et de ce fait la fracture entre les différents taxons de l'espèce n'ont pas été aussi profond que dans le cas d'autres espèces animales.
Mais, psychologiquement, cette différenciation a fait sont chemin pendant ces deux derniers millénaires, et je crois qu'il faudra presque autant de temps pour qu'elle se résorbe, si d'ici la nous n'avons pas disparu de la planète a cause de notre connerie qui est proportionnelle a notre intelligence.
Ne crois pas que je veuille excuser le racisme et la xénophobie, mais j'essaye de comprendre.
Dire le racisme c'est mal, très bien,  mais cela n'avance a rien, je crois que la solution est dans la compréhension, l'explication et l'éducation.


Ma librairie en ligne boutique de ma fille« Souvent, le racisme sert de manteau à l’ignorance, à la petitesse, aux frustrations et aux aigreurs des personnes complexées et faibles d’esprit. »Kama Sywor Kamanda

Hors ligne

#106 Le 25/10/2011, à 14:14

mazarini

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

Le communautarisme et le racisme sont souvent assez proche. Une communauté a toujours le risque de se voir réduite à la population qui la compose et une opposition entre 2 communautés peut apparaitre beaucoup plus raciste qu'elle ne l'est en réalité.
Une part du racisme relève plus du phénomène qui conduit certaines personnes à rester des étrangers dans le village ou ils habitent et travaillent depuis 30 ans et fait qu'ils fréquentent surtout d'autres "étrangers".


S'il existait une école de la politique, les locaux devraient être édifiés rue de la Santé. Les élèves pourraient s'habituer. (Pierre Dac)

Hors ligne

#107 Le 25/10/2011, à 14:29

side

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

pierguiard a écrit :

Le racisme est avant tout une manifestation du refus de l'autre

Ici, sur ce topic, les gens confondent allégrement racisme et xénophobie. Ca me saoule !

Le refus de l'autre c'est de la xénophobie. L'autre peut-être morphotypiquement semblable à moi-même, ça ne change rien. Le raciste base sa différenciation sur l'aspect de l'autre. Pour le raciste, il n'y a pas de bons noirs, ou de bons arabes.


« Je ne suis pas une adversaire de l’Europe, je me sens européenne. Je voudrais qu’il y ait des accords entre les nations librement consentis, c’est cette Europe-là que je veux voir émerger et je souhaite que la France soit à l’origine de ce beau projet, de cette belle initiative » - Marine Le Pen - 25 Avril 2017 - TF1

Hors ligne

#108 Le 25/10/2011, à 14:38

Berneri

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

Non, Skippy a raison, vouloir symétriser ces insultes sans tenir compte de la situation historique et actuelle, c'est nier l'oppression et le racisme quotidien dont les « minorités visibles » sont victimes. Dans la compréhension d'une phrase comme « sale blanc », on ne peut faire abstraction de l'histoire. Un blanc qui dit « sale indien » aux États-Unis, je suis désolé, mais cela n'a pas la même résonnance à mes yeux qu'un amérindien de Wounded knee qui dit « sale blanc ». Dans le second cas, il y a quand même un génocide qui peut justifier son sentiment (même si par définition ce sentiment est le degré zéro de l'analyse politique) alors que la seule justification pour le premier est la croyance en sa supériorité. Dans le second cas, c'est du racisme, dans le premier, une réaction à l'oppression. Dans les deux cas, c'est le degré zéro de l'analyse politique, mais il y en a un degré qui est plus excusable que l'autre.

Cette volonté de symétriser les choses procède des mêmes procédés que les cathos intégristes emploient pour faire croire qu'ils sont opprimés, genre « christianophobie, ça suffit ». Il n'y a qu'à voir comment ils s'habillent pour comprendre que cette oppression est fantasmée (ils sont cathos, en même temps : ils doivent aimer ça). D'ailleurs, souvent, ce sont les mêmes : des affidés de Bernard Anthony et de l'AGRIF.

Je sais que Skippy a déjà dit ce genre de truc mais j'ai méchamment le sentiment qu'avec le matraquage actuel il faille en remettre cent balles.

pierguiard a écrit :

Les humains n'en sont pas encore a ce stade car leur évolution biologique a été plus lente que leur expansion et de ce fait la fracture entre les différents taxons de l'espèce n'ont pas été aussi profond que dans le cas d'autres espèces animales.

Taxon = espèce. Tu dois vouloir parler de spéciation, de l'émergence de deux espèces à partir d'un ancêtre commun. C'est déjà arrivé dans l'histoire humaine, il me semble : Néanderthal et Sapiens sont cousins et ont coexisté sans que l'un soit l'ancêtre de l'autre. Enfin, il me semble que c'est ce que les paléontologues disent actuellement.

Pour changer de sujet : il n'y a pas que les ressortissants du tiers-monde qui sont touchés par les lois iniques anti-immigration. Il n'y a pas qu'en France : il y a quelques semaines, j'ai été à Berlin et j'ai appris qu'une australienne avait les mêmes problèmes (je ne retrouve plus les liens).

Dernière modification par Berneri (Le 25/10/2011, à 14:38)


"La liberté d'autrui étend la mienne à l'infini."
M. Bakounine
« Le capitalisme ne se discute pas, il se détruit. »
Buenaventura Durruti

Hors ligne

#109 Le 25/10/2011, à 14:47

Skippy le Grand Gourou

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

pierguiard a écrit :

Dire le racisme c'est mal, très bien,  mais cela n'avance a rien, je crois que la solution est dans la compréhension, l'explication et l'éducation.

C'est précisément la raison pour laquelle il est important ne pas simplement tout cataloguer comme « racisme » mais de faire la différence entre différents processus. Je répète, « les manifestations concrètes peuvent être similaires, mais il ne faut jamais confondre la conséquence et la cause ». La définition « le racisme c'est le rejet de l'autre » est extrêmement pauvre et ne permet pas de comprendre (et donc, éventuellement, de combattre) les causes de ce rejet. Encore une fois, celui-ci peut être idéologique (racisme), culturel (communautarisme), social « traditionnel » (système de castes), social économique (système de classes), sexuel typé (sexisme), sexuel (homophobie), religieux (islamo/judéo/catho/bouddho/raëlophobie), etc. Réduire tous ces courants à un simple refus de l'autre revient à nier toutes les spécificités des mécanismes de chacun d'entre eux et donc limite les possibilités d'en combattre les causes.

mazarini a écrit :

Le communautarisme et le racisme sont souvent assez proche. Une communauté a toujours le risque de se voir réduite à la population qui la compose et une opposition entre 2 communautés peut apparaitre beaucoup plus raciste qu'elle ne l'est en réalité.

En fait le racisme peut être un élément déclencheur du communautarisme, et le communautarisme peut se muer en racisme. De la même manière, un sentiment réactionnel peut se transformer en véritable racisme — c'est le cas de l'antisémitisme du début du XXe : au départ les Juifs sont représentés et perçus comme les riches spoliateurs, puis leur « caractère nuisible » est théorisé.

mazarini a écrit :

Une part du racisme relève plus du phénomène qui conduit certaines personnes à rester des étrangers dans le village ou ils habitent et travaillent depuis 30 ans et fait qu'ils fréquentent surtout d'autres "étrangers".

Tu veux dire qu'une part du racisme relève du racisme ? tongue

Hors ligne

#110 Le 25/10/2011, à 15:04

PPdM

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

side a écrit :
pierguiard a écrit :

Le racisme est avant tout une manifestation du refus de l'autre

Ici, sur ce topic, les gens confondent allégrement racisme et xénophobie. Ca me saoule !

Le refus de l'autre c'est de la xénophobie. L'autre peut-être morphotypiquement semblable à moi-même, ça ne change rien. Le raciste base sa différenciation sur l'aspect de l'autre. Pour le raciste, il n'y a pas de bons noirs, ou de bons arabes.

Désolé mais ce sont les deux faces de la même pièce, le racisme commence très souvent par le xénophobie.
Comme il n'est pas toujours facile de différencier un étranger d'un autochtone, on se raba sur la différence visible c'est ainsi que  l'on passe de la xénophobie au racisme.
Et ici beaucoup de gens confondent xénophobie et racisme! wink

Dernière modification par pierguiard (Le 25/10/2011, à 15:05)


Ma librairie en ligne boutique de ma fille« Souvent, le racisme sert de manteau à l’ignorance, à la petitesse, aux frustrations et aux aigreurs des personnes complexées et faibles d’esprit. »Kama Sywor Kamanda

Hors ligne

#111 Le 25/10/2011, à 15:37

mazarini

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

Skippy le Grand Gourou a écrit :
mazarini a écrit :

Une part du racisme relève plus du phénomène qui conduit certaines personnes à rester des étrangers dans le village ou ils habitent et travaillent depuis 30 ans et fait qu'ils fréquentent surtout d'autres "étrangers".

Tu veux dire qu'une part du racisme relève du racisme ? tongue

Je parle de français blancs, avec un nom et un prénom français dans un village français ; c'est une exemple réel dans ma famille.


S'il existait une école de la politique, les locaux devraient être édifiés rue de la Santé. Les élèves pourraient s'habituer. (Pierre Dac)

Hors ligne

#112 Le 25/10/2011, à 16:29

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

Quand on n'est pas sûr, le meilleur moyen c'est déjà de commencer par le dictionnaire :

Xénophobie, subst. fém.
Hostilité manifestée à l'égard des étrangers, de ce qui est étranger.

Racisme, subst. masc.
A.
1. Ensemble de théories et de croyances qui établissent une hiérarchie entre les races, entre les ethnies.
− En partic. Doctrine politique fondée sur le droit pour une race (dite pure et supérieure) d'en dominer d'autres, et sur le devoir de soumettre les intérêts des individus à ceux de la race.
2. Attitude d'hostilité pouvant aller jusqu'à la violence, et de mépris envers des individus appartenant à une race, à une ethnie différente généralement ressentie comme inférieure.
B. Par analogie...
1. Attitude d'hostilité de principe et de rejet envers une catégorie de personnes.
Racisme xénophobe; racisme sexuel. Réponse du ministre de l'Intérieur au cours d'une conférence de presse... [si c'est le ministre de l'intérieur qui le dit...]
2. Sentiment d'hostilité de principe envers quelque chose. Existe-t-il ailleurs que chez nous cette sorte de racisme intellectuel qui inspire à chaque famille d'esprits le désir de brimer ses rivales et de les dominer? (Mauriac, Bâillon dén., 1945, p. 447)

On voit donc que la xénophobie ne fait appel ni à la notion de race ou d'ethnie, ni à l'idée d'une quelconque supériorité, mais simplement au fait d'être étranger. Rien à voir avec ça, en particulier : doctrine politique fondée sur le droit pour une race (dite pure et supérieure) d'en dominer d'autres, et sur le devoir de soumettre les intérêts des individus à ceux de la race.

Bien entendu, comme ce n'est pas très clair dans l'esprit des gens, ils confondent facilement. Le mieux, pour distinguer, c'est d'évaluer la présence de l'idée d'une supériorité naturelle d'un groupe humain sur un autre (c'est dans les gènes*** ou toutes choses de cette sorte) auquel cas c'est du racisme. C'est de la xénophobie (ou autre chose, un rapport de domination sociale, économique, etc., voir les posts de Skippy et de Berneri) dans le cas contraire.

*** dans l'exemple nazi, la race aryenne qu'il fallait purifier était souillée par du sang inférieur ("juif", "asiatique", etc.). La hiérarchie est dans le sang, elle est donc bien considérée comme un fait de nature. C'est du racisme.

Dernière modification par faustus (Le 25/10/2011, à 16:39)

#113 Le 25/10/2011, à 16:55

PPdM

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

Tu as raison sur la partie définition, mais sur la partie psychologique, le racisme est le plus souvent une évolution des individus, ou d'une société.
Cela commence par de la xénophobie« l'Étranger nous en veut, en veut a nos richesses,etc» et progressivement, et sans doute, pour justifier une position pas toujours très justifiable, cela évolue en racisme, car il est pus facile de montrer du doigt le noir dans un pays blanc ou le blanc dans un pays noir, surtout si le pointé du doigt a une religion, ou des habitudes alimentaires, différentes, tout ce qui  facilite la discrimination.
Les gens ne sont pas racistes par nature, par contre ils sont très souvent xénophobes, ce qui est naturel, la sélection naturelle favorisant la famille, le clan, le village, la région etc.
Il suffit de voir les guerres de clans et le rapts de femelles dans les groupes de bonobos, pour s'en convaincre.
C'est la raison qui permet de se rendre copte que l'étranger n'est pas toujours un ennemi, mais je crois que le réflexe xénophobe est au plus profond de la nature humaine.
Après certains s'appuient sur ce réflexe xénophobe, pour le faire évoluer en racisme.
Donc on ne peut séparer si facilement ces deux aspects du rejet de l'autre.
J'ai vu des xénophobes devenir racistes, jamais des xénophiles.

Dernière modification par pierguiard (Le 25/10/2011, à 16:58)


Ma librairie en ligne boutique de ma fille« Souvent, le racisme sert de manteau à l’ignorance, à la petitesse, aux frustrations et aux aigreurs des personnes complexées et faibles d’esprit. »Kama Sywor Kamanda

Hors ligne

#114 Le 25/10/2011, à 17:11

Skippy le Grand Gourou

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

faustus a écrit :

Quand on n'est pas sûr, le meilleur moyen c'est déjà de commencer par le dictionnaire

Je voulais éviter d'attirer l'attention sur la définition B contre laquelle j'étais en train de me battre… wink

faustus a écrit :

Bien entendu, comme ce n'est pas très clair dans l'esprit des gens, ils confondent facilement. Le mieux, pour distinguer, c'est d'évaluer la présence de l'idée d'une supériorité naturelle d'un groupe humain sur un autre (c'est dans les gènes*** ou toutes choses de cette sorte) auquel cas c'est du racisme.

À noter que ladite supériorité n'est pas forcément (bien qu'elle le soit souvent) générale. On peut tout à fait postuler qu'aucune race n'est meilleure que les autres, mais qu'elles sont simplement différentes, ce qui revient à dire que la supériorité dépend du point étudié (cf l'argument des noirs qui courent plus vite, pour éviter de tomber dans les exemples vulgaires… wink). Le racisme commence à partir du moment où l'on postule qu'il y a des races différentes.

Dernière modification par Skippy le Grand Gourou (Le 25/10/2011, à 17:11)

Hors ligne

#115 Le 25/10/2011, à 17:20

Berneri

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

Moi-même a écrit :

Pour changer de sujet : il n'y a pas que les ressortissants du tiers-monde qui sont touchés par les lois iniques anti-immigration. Il n'y a pas qu'en France : il y a quelques semaines, j'ai été à Berlin et j'ai appris qu'une australienne avait les mêmes problèmes (je ne retrouve plus les liens).

J'ai retrouvé, c'est en Anglais et Allemand mais bon. Clairemen, elle, elle a un minimum de pognon : quand je dis que j'ai « appris » qu'elle risquait d'être expulsée, c'est parce qu'il y avait des affiches d'elle dans tout Berlin. Enfin bon, cela montre la différence de ressources, quand même.


"La liberté d'autrui étend la mienne à l'infini."
M. Bakounine
« Le capitalisme ne se discute pas, il se détruit. »
Buenaventura Durruti

Hors ligne

#116 Le 25/10/2011, à 17:40

ginette

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

@pierguiard: Tu te contredis un peu souvent
@berneri: c'est le genre de choses qui sont arrivées à ma femme en venant s'installer en France
Et je me disais toujours "quel bol elle (on)  a parce que si elle était noire ....!" sous entendu ce serait pire !
Mais le plus pénible à supporter étaient les réflexions des collègues de travail et les regards style "qu'est ce qu'elle la ramène cette boche ?!"
Après tout, on arrive à s’accommoder des tracasseries administratives, par contre celles du quotidien, ça passe moins bien.

Dernière modification par mrey68 (Le 25/10/2011, à 17:41)

#117 Le 25/10/2011, à 17:42

mazarini

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

J'en déduit qu'un raciste dit "sale arabe" à cause d'une supériorité hygiénique tandis que le xénophobe voudra renvoyer les les arabes chez eux.


S'il existait une école de la politique, les locaux devraient être édifiés rue de la Santé. Les élèves pourraient s'habituer. (Pierre Dac)

Hors ligne

#118 Le 25/10/2011, à 17:47

ginette

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

d'abord faudrait se mettre d'accord sur les mots!:
Si un arabe ou un noir disent "sale blanc"
Le blanc dira plutôt: "sale bougnoule" ou "sale nègre" ou "sale macaque" ou....etc
La panoplie est largement + large. riche.
Donc on est déjà un cran au dessus

Dernière modification par mrey68 (Le 25/10/2011, à 17:49)

#119 Le 25/10/2011, à 17:55

PPdM

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

Larousse a écrit :

race
nom féminin
(italien razza, du bas latin ratio, espèce)

    *


      Catégorie de classement biologique et de hiérarchisation des divers groupes humains, scientifiquement aberrante, dont l'emploi est au fondement des divers racismes et de leurs pratiques.
       
      Subdivision de l'espèce humaine en Jaunes, Noirs et Blancs selon le critère apparent de la couleur de la peau.
       
    * Population animale résultant, soit par isolement géographique, soit par sélection, de la subdivision d'une même espèce, et possédant un certain nombre de caractères communs transmissibles d'une génération à la suivante.
    * Littéraire. Lignée familiale considérée dans sa continuité ; ensemble des ascendants ou des descendants d'un personnage ou d'un groupe humain : La race de David.
    * Ensemble de personnes présentant des caractères communs (profession, comportement, etc.), et que l'on réunit dans une même catégorie : La race des gens honnêtes.

Déjà il faudrait ce mettre d'accord sur ce  que l'on entend par "race"
Je crois que notre cas on pourrait prendre la définition que j'ai mis en gras.
Pour reprendre l'exemple de skipy, "les noirs cours pus vite "
Et bien une étude sérieuse et récente démontre qu'en général les africains on le centre de gravité légèrement plus haut que la moyenne ce qui expliquerait le fait qu'au niveaux de performances actuelles cela leur donnerait un  léger avantage, mais sur un cent mètres qui se jouent en millième de seconde cela fait la différence.
Cet exemple peut servir pour des esprits dérangés a tirer des conclusions absurdes. Hors une caractéristique physique comme la couleur de la peau, la longueur des jambes etc ne suffisent pas pour faire un humain d'une espèce différente, comme l'était l'homme de Néanderthal, encore que visiblement il y aurait eut mélange.
Le souci reste bien la croyance,en admettant la définition cité plus haut, que d'être d'une race différente, en fait un humain inférieur ou supérieur.
La race sur le plan animal n'est qu'une spéciation d'un groupe a l'intérieur d'une espèce.
Un chien reste un chien quelque soit sa taille ou sont pelage, et il est même si peu différent d'un loup, qu'ils se reproduisent sans souci.
Donc la notion de race n'a aucun fondement, si ce n'est qu'elle facilite le classement, et accessoirement peut aider a soigner certaines maladies qui touchent préférentiellement certaines populations, et peu ou pas du tout d'autres.
Le reste n'est qu'une vue de l'esprit mis a profit par certain pour prendre ou assoir un pouvoir sur les autres, tout comme la religion et la politique.

Dernière modification par pierguiard (Le 25/10/2011, à 17:57)


Ma librairie en ligne boutique de ma fille« Souvent, le racisme sert de manteau à l’ignorance, à la petitesse, aux frustrations et aux aigreurs des personnes complexées et faibles d’esprit. »Kama Sywor Kamanda

Hors ligne

#120 Le 25/10/2011, à 18:29

ginette

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

ATTENTION ENORMITE !....quoique....
Parfois je me dis un truc:
Et pourquoi n'admettrions nous la notion de race ? Pourquoi n'admettrions nous pas que les hommes peuvent être différents en fonction de tel ou tel critère? noirs blancs, rouges jaunes bleus verts
Et pourquoi cela ne pourrait il être fait dans le respect de l'autre race? dans la tolérance et l'acceptation de la différence ?
Après tout, ta démonstration pierguiard ne me convainc pas plus que ça...en fait j'en sais rien du tout de toussa

Dernière modification par mrey68 (Le 25/10/2011, à 18:38)

#121 Le 25/10/2011, à 18:54

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

attachement_news.phtml?num=ee9a057bbd597322e1bc45357abaab02&num_photo=1

Une personne glisse une pièce de 50 centimes dans un distributeur de boissons chaudes, le 25 octobre 2011 dans une entreprise à Paris.

source : boursorama

lol lol lol

Dernière modification par faustus (Le 25/10/2011, à 18:57)

#122 Le 25/10/2011, à 18:58

PPdM

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

mrey68 a écrit :

ATTENTION ENORMITE !....quoique....
Parfois je me dis un truc:
Et pourquoi n'admettrions nous la notion de race ? Pourquoi n'admettrions nous pas que les hommes peuvent être différents en fonction de tel ou tel critère? noirs blancs, rouges jaunes bleus verts
Et pourquoi cela ne pourrait il être fait dans le respect de l'autre race? dans la tolérance et l'acceptation de la différence ?
Après tout, ta démonstration pierguiard ne me convainc pas plus que ça...en fait j'en sais rien du tout de toussa

Pourquoi énormité? développe pour voir
Encore un fois que mettons nous dans le terme?


Ma librairie en ligne boutique de ma fille« Souvent, le racisme sert de manteau à l’ignorance, à la petitesse, aux frustrations et aux aigreurs des personnes complexées et faibles d’esprit. »Kama Sywor Kamanda

Hors ligne

#123 Le 25/10/2011, à 20:42

PPdM

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

Hitler a voir ce soir ou a enregistrer

Dernière modification par pierguiard (Le 25/10/2011, à 20:42)


Ma librairie en ligne boutique de ma fille« Souvent, le racisme sert de manteau à l’ignorance, à la petitesse, aux frustrations et aux aigreurs des personnes complexées et faibles d’esprit. »Kama Sywor Kamanda

Hors ligne

#124 Le 25/10/2011, à 21:26

l1b3rt3

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

Pour moi le racisme c'est l'institutionnalisation de la xenophobie, la théorisation.

Parceque sinon la xénophobie entraine de fait une hiérarchie  de la "race" majoritaire. Informelle peut-être mais une hiérarchie quand même. C'est pourquoi je considère la xénophobie comme une forme de racisme.



Après, s'il y a un réflexe commun, c'est bien celui de la stigmatisation, ou celui de la recherche de la ressemblance. Et ça dépasse le cadre des races. On peut voir de nombreux antiracistes se trouver des boucs émissaires politiquement correct, sans voir que c'est le même réflexe qui les anime.



Ce réflexe a son utilité sociale sûrement. Dans les situations (edit :de survie)nécessitant un choix rapide (genre "ennemi ou ami ?"), ce critère basé sur la ressemblance/différence est le plus efficace.



Mais quand ce réflexe s'applique à des situations où l'on a le temps pour faire un choix "ami ou ennemi" par exemple. Quand ce réflexe devient un mode de fonctionnement  (xénophobie). Ou quand il s'institutionnalise (edit :fascsme, nazisme ou racisme ?).
Ben  c'est un peu la cata quoi.

Dernière modification par l1b3rt3 (Le 25/10/2011, à 21:42)

Hors ligne

#125 Le 25/10/2011, à 21:49

ginette

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2011… (5)

Pourquoi énormité? développe pour voir
Encore un fois que mettons nous dans le terme?

Ben justement , je regarde dans le Larousse. A mon avis la définition n'a pas toujours été celle ci
Je regarde dans le Littré et je tombe sur l'espèce. Peut être être plus juste de parler d'espèce. L'espèce blanche, l'espèce noire....par contre l'espèce arabe ça le fait pas. Donc là c'est franchement du racisme social
1 seule et même race, la race humaine, composée de différentes espèces...ça tiendrait non ?
De toutes façons ne serait ce pas nier l'évidence que de ne pas voir une différence entre un noir, un blanc, un jaune, ? ne serait ce que la couleur de peau. Ou alors faut il parler de variété ??

J'en sais fichtrement rien...et en fait ça ne m'interresse pas plus que ça
big_smile

Après, s'il y a un réflexe commun, c'est bien celui de la stigmatisation, ou celui de la recherche de la ressemblance

Ben moi j'aime assez voir et rechercher les dissemblances qui m’intéressent d'avantage que les ressemblances. De toutes façons on n'est pas tous pareil en ce bas monde. C'est ce qui rend la race humaine interressante Maintenant, est ce que la scission se fait d'abord au niveau de la couleur de peau ? (variété ou espèce) j'en sais rien, je ne crois pas.
P*****! vous me faites ch***** avec vos topics !!
lol

Dernière modification par mrey68 (Le 25/10/2011, à 21:51)