Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites". Attention, le forum rencontre actuellement quelques difficultés. En cas d'erreur 502, il ne faut pas re-valider l'envoi d'un message ou l'ouverture d'une discussion, au risque de créer un doublon.

La section divers se réorganise ! De nouvelles sous-sections à venir. (plus d'infos + donner son avis)

#51 Le 30/12/2006, à 12:42

Cyclope

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

lucmars a écrit :

à karses:
au fait, il se trouve où ton magasin ? Vous avez un site en ligne ?

Sinon, à propos des "débutant(e)s", ne pas oublier que beaucoup de gens ne savent pas comment fonctionne matériellement un pc.  Face à cela, aucun OS ne peut y remèdier.

Oui, c'est bien pour ça que j'ai précisé que je n'étais pas débutant dans l'informatique. Les PC, je les monte, je les démonte, je les remonte, je les installe, je les réinstalle, j'ai connu les IBM PC XT sans disque dur, avec une disquette 5 1/4 pour charger le système en mémoire, et une autre pour le programme (comptabilité, facturation, paye, gestion de stock... et ça tenait sur une disquette 5 1/4 big_smile )

J'ai installé tous les Windows (enfin je passerai sous silence les versions intérieures à la 3.1), jusqu'au server 2003 (putain d'Os d'ailleurs, ce 2003).

J'ai bossé sur AS/400, sur DPS-7, qui ne sont pas des systèmes réputés pour avoir des commandes faciles à mémoriser (notamment l'AS big_smile "wrksplf pour "work (with) spool file", ça ne s'invente pas vraiment !)

Donc, c'est bien sous Linux que je débute. Et c'est largement suffisant, comme début, pour se poser la question que je vous ai soumise, et à laquelle vous répondez tous avec cordialité et intelligence, ce dont je vous remercie. Car, je le répète, ce n'était pas un troll, mais bien une vraie question.

#52 Le 30/12/2006, à 15:52

yapafoto

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

Hello,
Quoi qu'on en dise, l'informatique en général c'est pas parfait (comme nous quoi !! roll ), donc des problèmes à résoudre y'en a toujours, sous Mac, win ou Linux etc... ça reste toujours vrai. En général on trouve des solutions dans ce qu'on connait, plus difficile dans ce qu'on connait pas.

Parfois on a à faire à des paramètres un peu plus surréalistes. Dans le cadre de formations Linux que je donne, je commence par leur faire installé le système (Ubuntu en ce moment), on a tous rigoureusement les mêmes machines et ils refont les manips que je leur montre (je vérifie), eh ben de temps en temps y'en a un pour qui ça plante au démarrage après installation et ça plante bien... y'a plus qu'a réinstallé pour faire plus vite yikes et là j'ai tellement pas d'explications à donnés que j'en vien à penser que c'est une question de foi et d'être zen et surtout d'en avoir vraiment envie. J'ai eu vu les mêmes déboires avec d'autres platformes.

Le plus gros problème de Linux, pour l'utilisateur lambda, c'est qu'il faut l'installer soi-même, si ceux qui utilisent Windows avait du l'installer eux-même, ben y'en aurait beaucoup moins, je profite donc au passage pour féliciter et encourager les revendeurs de computers qui proposent des pc/Linux prêt à l'emploi, il y en a trop peu malheureusement.

Maintenant, je dois dire que Ubuntu est réèlement simple d'installation, par curiosité et pour savoir jusqu'où s'était possible, j'ai installé, paramétrer et utilisé une Ubuntu sans ouvrir un shell, ben j'ai pu tout faire sans problème, même que cé presque gonflant, j'en vien à me demander à quoi va servir ce dico de commandes shell que j'ai dans la tête big_smile

Avec Linux si on cherche Windows autant rester sous Windows, maintenant si on a plus envie d'être pris pour un crétin et qu'on aimerait pouvoir cautionner autre chose qu'une philosophie de l'argent, du pouvoir et de l'abrutissement par non connaissance, alors il faut être prêt à ce remettre en question, à relever ses manches et à mettre les mains dans le cambouis si nécessaire.
La liberté n'a pas de prix, mais elle fait peur car il faut choisir et pour choisir il faut savoir et savoir demande un effort roll

Bon sur ce je vais faire la sièste wink


Si j'comprend rien c'est pas grave... je m'amuse bien ;-)

Hors ligne

#53 Le 05/01/2007, à 23:37

Franz41

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

Bonjour à tous
Je rajoute mon grain de sel. J'ai durant vingt ans ou un peu plus fréquenté DOS et Windows 3.1 95 98 et je continue à travailler au collège avec des 98, 2000 pro et XP. Je me rappelle que l'installation du DOS et de Win 3.1 sur mon premier ordi (1993 ou 1994) ne me semblait pas des plus faciles (et pourtant ...)
J'ai aussi, il ya trois ou quatre ans, essayé d'installer un linux (une redhat trouvée dans un mag d'informatique). C'était terriblement complexe pour moi qui était habitué aux clics de Win 3.1 puis 98 : il fallait recuperer une image de disquette en fonction de son lecteur de CD-ROM, l'écrire avec rawrite et répondre à des questions que je ne comprenais pas. Autant dire que j'ai vite abandonné.
Puis est arrivée la Knoppix (une 3.1 elle aussi ;-) ) qui m'a vraiment bluffé : mon vieux Compaq (PII à 350 Mhz, carte son esss1869 ...)était super bien reconnu j'avais du son je pouvais surfer après avoir exécuté PPPconf , traitement d'image, OpenOffice, jeux rudimentaires (mais je ne me lassais pas du frozen-bubbles) tout ça sur un live-CD. Après qq temps j'ai installé en dual boot avec mon Win98. M'adressant à un collègue super qualifié en linux pour résoudre qq problèmes, celui-ci m'a conseillé Ubuntu. J'ai d'abord essayé Kubuntu pour retrouver l'interface graphique de la Knoppix puis Ubuntu 5.10 et maintenant la 6.10.  Je me suis même installé une Ubuntu sur mon lieu de travail avec un logiciel libre de gestion de bibliothèque (PMB) A la maison, mon Ubuntu sert de passerelle au XP de mon épouse pour aller sur internet et le mieux (gardé pour la fin) l'installation de la freebox sur la prise ethernet (j'ai deux cartes réseau : une pour le réseau local une pour la freebox) ne m'a rien demandé comme installation de logiciel ou comme configuration : une fois la freebox initialisée, j'avais accès à internet en ADSL !
Non vraiment, je ne regrette rien de mes expériences sous linux.
Je pense sincèrement que Windows c'est comme le tabac on arrête rarement du jour au lendemain. Il faut plusieurs rechutes avant une désintoxication durable.
Il me semble par ailleurs qu'il vaut mieux pratiquer l'informatique avec du libre qu'avec des logiciels propriétaires crackés.

#54 Le 05/01/2007, à 23:49

Franz41

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

Je viens de lire le post suivant,

"Le plus gros problème de Linux, pour l'utilisateur lambda, c'est qu'il faut l'installer soi-même, si ceux qui utilisent Windows avait du l'installer eux-même, ben y'en aurait beaucoup moins, je profite donc au passage pour féliciter et encourager les revendeurs de computers qui proposent des pc/Linux prêt à l'emploi, il y en a trop peu malheureusement." écrivait yapafoto.

Voici une adresse pour trouver du matos d'occase (PIII à 150/200 € environ)à petit prix avec une Ubuntu dessus :
http://www.ateliers-du-bocage.com/boutique/product_info.php?cPath=85&products_id=149&osCsid=7e0d709ba60159f0d953b289270f111c

#55 Le 06/01/2007, à 00:57

Nigo

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

je fais un master en informatique, mais je me rapelle mes débuts sous Windows 98 et c'était pas glorieux (hé oui j'avais 16 ans je crois, aujourd'hui les jeunes commencent beaucoup beaucoup plus tôt). J'avais bousillé le système plusieurs fois, et la première j'ai du appeller le vendeur pour qu'il m'éxplique comment ca se réinstalle... la honte. Très franchement, il m'a fallut bien 6 mois pour être à peine à l'aise

et aujourd'hui j'entend que Windows c'est intuitif ? mon c*l ! aucun OS n'est intuitif, un ordinateur c'est pas intuitif. Mon père utilise Firefox au quotidien, mais il a pas compris les onglets. Seulement quant on a Windows dans la tête depuis des années, on oublie qu'on a ramé et s'imagine que ca l'est. On éssaye Linux avec de gros méchants à-prioris, ca marche pas tout de suite, et hop c'est la merde pour geek lol

cependant, il y a encore du chemin à parcourir afin que GNU/Linux soit vraiment considéré trivial par l'utilisateur lambda wink

Dernière modification par Nigo (Le 06/01/2007, à 00:58)

Hors ligne

#56 Le 06/01/2007, à 07:42

Aelor

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

Moi, ce que je sais, c'est qu'en 3 jours de windows à la maison, je voulais passer à autre chose. S'il y avait pas eu XP, et ce foutu winmodem, je serais passé sous linux bien avant.

Bref, en ayant découvert l'informatique avec windows, je me disais "bah si c'est ca un ordinateur, c'est quand meme bien étrange qu'on puisse pas savoir comment ca marche, et à quoi correspondent les numéros d'erreur. Comment ils font chez microsoft pour débugguer ?"

Puis j'ai découvert linux, la notion de code source, la programmation, le libre (tout ca en un an). Et je me suis dit "même si je galère, je passerais sous linux, il est pas question que je reste sous un OS qui ne m'apprend rien à l'informatique".

Depuis, j'ai utilisé linux de manière très large, avec ou sans interface graphique, j'ai quelques serveurs que j'administre en ssh au boulot, je bosse sous mac OS X ...

Bref, sans jamais connaitre linux, je pense que meme mac OS X m'aurait paru difficile (vous imaginez, les boutons sont a gauche au lieu d'etre à droite !) car avec windows, on apprend pas à ser servir d'un pc, on apprend à se servir de windows. Et la différence est énorme.

On ferait découvrir linux aux plus jeunes, ils apprendraient à s'en servir avec brio, beaucoup plus vite qu'on ne le pense.

Une preuve ? Un ami a fait un dual boot ubuntu / windows XP pour le pc de ses enfants, chaque OS ayant pas mal de jeux. Et croyez moi ou non, mais la petite dernière de 4 ans, elle sait très bien quoi choisir si elle veut jouer à Morrowind ou à GCompris.

D'aileurs, elle démarre plus souvent sous ubuntu, parce qu'elle aime bien, ca a la même couleur que le chocolat au lait.

Nigo a raison, aucun ordinateur n'est intuitif, l'utilisation d'un ordinateur s'apprend. Ce que les gens ne comprennent pas, c'est qu'apprendre à utiliser windows est très différent du fait d'apprendre à se servir d'un ordinateur. C'est la même différence entre apprendre à utiliser Word et apprendre à se servir d'un traitement de texte.

Pour moi linux est d'ores et déjà assez user friendly pour attaquer le grand public, c'est le grand public, formaté, qui n'est pas prêt.


Ex Roane.

Ruby, le langage qui tue : http://rubyfr.org

Hors ligne

#57 Le 06/01/2007, à 08:11

lawl

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

comme ça je pourrai vous dire si c'est vraiment "branche et joue" smile

Moi je connais un seul truc qui fait ca, on appel cela une console...


PS: quand tu parle des commandes AS400 c'est pas comparable c'est un mainframe, les utilisateur finaux n'ont pas à connaitre ces commandes....

#58 Le 06/01/2007, à 09:37

Cyclope

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

lawl a écrit :

comme ça je pourrai vous dire si c'est vraiment "branche et joue" smile

Moi je connais un seul truc qui fait ca, on appel cela une console...


PS: quand tu parle des commandes AS400 c'est pas comparable c'est un mainframe, les utilisateur finaux n'ont pas à connaitre ces commandes....

Combien d'utilisateurs finaux de Windows savent aller sous DOS, afficher le contenu d'un répertoire en faisant un

DIR -o -d /s |more,

puis effacer un répertoire, même contenant des fichiers, en tapant

DELTREE -y

Puis retourner sur la racine en faisant un

cd ...

Puis créer un répertoire sur D:\Photos en tapant

MD D:\Photo\Noel_2006

Puis copier le contenu de leur clé USB (mettons qu'elle s'appelle G:) en tapant

xcopy G:\photos\*.* d:\photos\Noel_2006 /s

Puis créer un petit fichier de commentaire dans le répertoire des photos en tapant

EDIT D:\Photos\Noel_2006\Comment.txt

Puis taper dans l'éditeur le commentaire, faire

ALT+F puis Q, faire entrer pour répondre à la question "voulez-vous enregistrer les modifications",
revenir au prompt.

Etc... et là on a juste affiché le contenu d'un répertoire, supprimé un répertoire, créé un répertoire, copié des photos d'une unité sur une autre.

Combien d'utilisateurs finaux sous Windows sauraient faire ces manipulations en mode MS-DOS ?

Aussi longtemps que Linux n'aura pas tout interfacé, je dis bien tout, il ne pourra pas concurrencer Windows. Ubuntu me plait parce qu'aujourd'hui, je ne prend pratiquement plus jamais de commande DOS. Parfois, vieux réflexe, pour faire un ipconfig ou un ping, ou quelques fois, pour faire une suppression que ce crétin d'explorateur ne veut pas me faire, ou afficher des informations de façon plus transparente qu'il ne le fait (ce crétin d'explorateur, NDLR). Je sais le faire, je le fais, mais celui qui ne sait pas le faire n'a PAS BESOIN de le faire pour faire tourner son OS.

Et Ubuntu me permet également de faire mes installations de paquets avec Synaptic par exemple, sans aller taper dans une console sudo apt-get install toto

Evidemment, rien n'interdit à l'utilisateur qui connaît la commande et veut se faire plaisir, d'aller la taper dans une console. Tout le monde n'est pas passé à l'ampoule électrique du premier coup wink

Mais on doit pouvoir s'en passer.

Aussi longtemps qu'un utilisateur de Linux aura besoin d'aller taper des commandes absconses dans une console pour faire marcher son système, Linux restera réservé à quelques geeks, et ne sera pas proposé en grand magasin par les grands distributeurs.

Ne pas comprendre cela, pour la communauté Linux, c'est se tirer une balle dans le pied.

Hors ligne

#59 Le 06/01/2007, à 13:02

yapafoto

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

Sans vouloir soulever une polémique, Cyclope je comprend bien ton point de vue et je suis asser ok avec ça, j'aimerais pas pour avoir le droit de conduire qu'on me demande d'être mécano sur auto, même si ça peut rendre service de l'être un peu, mais là tu fais la comparaison avec le dos et tu dis:

je ne prend pratiquement plus jamais de commande DOS. Parfois, vieux réflexe, pour faire un ipconfig ou un ping, ou quelques fois, pour faire une suppression que ce crétin d'explorateur ne veut pas me faire, ou afficher des informations de façon plus transparente qu'il ne le fait (ce crétin d'explorateur, NDLR)

Ben là pour moi y'a déjà une grosse différence... je ne pourrait pas le faire en dos, car j'ai jamais trouvé de quoi l'apprendre, sauf en payant, y'a pas de man, de help ou de doc bien foutue et explicite (là je te tend une perche wink ), si fait que quand j'aurais besoin de plus de transparence, ben nada ke pouic et étonamment c'est en apprenant bash que j'ai fini par connaître 2 ou 3 commandes dos roll.... que j'utilise de temps en temps, si si...

Maintenant Linux est un système très jeune, mais y grandi vite, en 2000, époque qui a vu arrivé Win 2000 et xp, Linux était encore réservé à des passionnés bidouilleurs, mais aujourd'hui j'ai installé une Ubuntu, fait reconnaître mon matos et tout paramétré sans ouvrir un shell, bon ok je connais le système et les applis à rajouter pour ça, mais n'y a t'il pas un peu de ça sous Win aussi ? et aujourd'hui Vista n'est pas encore sorti, alors que linux nous balance déjà de la 3d

Ensuite l'utilisateur moyen de Win a une session avec droit d'admin, ce qui est un prob de sécurité, mais lui permet d'installer des applis simplement et d'éditer n'importe quoi n'importe où sans devoir changer de session pour la moindre tâche administrative, tu me dira qui a moyen de faire autrement, ok, mais monsieur tout le monde n'en sait rien.
Le monde Unix et Linux érige la sécurité au niveau de la paranoïa (ce qui se comprend facilement aujourd'hui) et donc personne n'ouvre une session en tant que root et donc doit apprendre comment il peut administrer son système depuis une session utilisateur à droits limités, le shell est une façon rapide, mais bon y'a alt+F2 aussi et maintenant commence à apparaître des applis qui permettent en cliquant droite d'éditer un fichier en tant qu'admin.

En conclusion la communauté du libre sait très bien qu'elle va devoir adapter le système à l'utilisateur moyen et s'en préoccupe d'or et déjà et si Linux n'est pas proposé dans les grand magases, c'est uniquement pour des raisons économiques et de croire que le premier quidam qui se réjouit d'avoir son pc chez lui va se mettre à écrire des lettres pour revendiquer ses droits à coup d'article je sais plus quoi pour se faire éventuellement rembourser la licence Win après 15 jours, 1 mois ou 2 et ne pas avoir un système Linux installé et opérationnel au bout du compte, ben ça revient au même que de croire que je pourrais faire respecter les droits de l'hommes à moi tout seul en les brandissants sous le nez des nations qui ne les respectent pas. Même la communauté n'y arrive pas (on vit une époque fantastique big_smile )

Dernière modification par yapafoto (Le 06/01/2007, à 13:03)


Si j'comprend rien c'est pas grave... je m'amuse bien ;-)

Hors ligne

#60 Le 06/01/2007, à 16:23

lawl

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

oui cyclope ai je dit le contraire !?

J'ai sous entendu que windows n'est pas non plus "branche et joue", j'aimerai bien, cela m'éviterai de nombreuse visite pour "depannage" chez la famille et les amis...

Et Ubuntu me permet également de faire mes installations de paquets avec Synaptic par exemple

synaptic n'est pas un programme spécifique à Ubuntu...Et existait bien avant.

#61 Le 06/01/2007, à 17:53

Nigo

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

Cyclope, tu est à coté de la plaque en pensant que la console est inutile. C'est un outil éxtremement puissant, qui permet les scripts... et sous Windows tu ne peux rien scripter. Ca ne doit pas arrêter les developpeurs de s'adapter à l'utilisateur, certes

Hors ligne

#62 Le 06/01/2007, à 18:09

Cyclope

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

Mes amis, je crois que nous sommes d'accord, au fond.
Depuis avant-hier, mon XP ne me sert plus qu'à partager ma connexion internet. Je suis sur ubuntu depuis 48 heures, peu ou prou, et m'en trouve très bien.

Yapafoto, pour ta culture personnelle ( wink ), les commandes DOS se divisent en deux catégories :

- Les commandes internes : interprétées par Command.com (ou cmd.exe, depuis NT 3.51)

- Les commandes externes, qui font l'objet d'un .exe spécifique.

Exemple : lorsque je tape "DIR *.mp* /w" dans une fenêtre DOS, je tape en fait une commande interne. Il n'existe aucun fichier "dir.exe". C'est command.com ou cmd.exe qui interprete et execute la commande.

Lorsque je tape "tree" ou "fdisk", je fais appel à "tree.exe" ou "fdisk.exe". Ces deux commandes font l'objet d'un exécutable spécifique. Si j'enlève le fichier "tree.Exe", la commande tree génèrera une erreur.

lawl, je disais ça par rapport à ta remarque sur les commandes que l'utilisateur final n'avait pas à connaître sur un mainframe. Je voulais simplement dire qu'aucune secrétaire, jamais, nulle part, n'ira taper "sudo apt-get install toto" dans une console. Nulle part. Jamais.

Et j'aimerais vraiment, vraiment, que Linus s'impose comme une alternative sérieuse à Windows, une troisième voix, gratuite ou non, mais ouverte, sécurisée, pas fliquée, qui puisse sans rougir souffrir la comparaison avec Windows ou Mac OS.

Je crois qu'ubuntu est en passe de pouvoir réaliser cela, et mon enthousiasme fait que je m'emporte, peut-être.

Acceptez mes excuses, admettez que l'horizon s'éclaircit, que l'objectif n'apparaît plus si lointain que cela, mais qu'il n'est pas atteint.

Et de mon côté, j'admettrais très, très volontiers que Windows, avant d'être un système relativement (notez l'atténuement. C'est diplomatique wink ) fiable et stable, a longtemps été une daube infâme, une machine à planter et à fabriquer des écrans-bleus-de-la-mort.

A+

Dernière modification par Cyclope (Le 06/01/2007, à 18:14)

Hors ligne

#63 Le 06/01/2007, à 18:12

Cyclope

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

Nigo a écrit :

Cyclope, tu est à coté de la plaque en pensant que la console est inutile. C'est un outil éxtremement puissant, qui permet les scripts... et sous Windows tu ne peux rien scripter. Ca ne doit pas arrêter les developpeurs de s'adapter à l'utilisateur, certes

Non, je n'ai pas dit cela. Mais as-t-on besoin de la console pour générer un script ? Ne peut-on pas enregistrer un script en format texte, et avoir une interface graphique qui permette de l'affecter à une ouverture de session pour un utilisateur, un groupe d'utilisateurs, une unité d'organisation, un ordinateur, etc.. ?

Cela te rappelle quelque chose ? C'est normal, c'est comme cela qu'on gère les scripts sous Windows 2003. Sans ouvrir une session MS-DOS.

Hors ligne

#64 Le 06/01/2007, à 18:35

Cyclope

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

D'ailleurs, pour ceux qui souhaitent automatiser l'installation de Windows, voici toutes les explications pour la constitution d'un fichier réponse, qui permet de lancer l'installation de Windows en ayant préparé toutes les réponses aux questions que le système vous posera.

Avec ça, on lance l'installation, et on va faire la fête big_smile
Quand on revient, le système est prêt wink

A+

Dernière modification par Cyclope (Le 06/01/2007, à 18:36)

Hors ligne

#65 Le 06/01/2007, à 18:49

yapafoto

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

@Cyclope: Ah ben cé comme pour les commandes bash, y'a les built in et les autres qui sont des applis externes, mais ça me dis pas où je peux trouver de quoi apprendre le dos wink


Si j'comprend rien c'est pas grave... je m'amuse bien ;-)

Hors ligne

#66 Le 06/01/2007, à 18:54

lawl

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

Cela te rappelle quelque chose ? C'est normal, c'est comme cela qu'on gère les scripts sous Windows 2003. Sans ouvrir une session MS-DOS.

C'est tellement bien ce systeme que Microsoft voulais mettre un shell dans vista...Il y on renoncer car l n'etait pas acapable d'en faire un sécurisé !
Si de nombreux administrateur système n'installe pas d'interface graphique sur leur serveur unix ou Linux c'est peut etre qu'il ya une raison non ? Certe on est plus au niveau de l'utilisateur final mais GNU/Linux est trés utilisé dans les salle machine il sert même a faire tourne pas mal de windowssur des machine virtuel un comble !
Tu verras que la console de GNU/Linux n'a rien a voir avec la ligne de commande MSDOS, elle te permet vraiment de tout faire même écouter de la musique. Et lors de bidouillage de ne pas avoir a tout reinstaller car ton environnement graphique ne demarre plus.

Cela te rappelle quelque chose ? C'est normal, c

Tu est pas encore totalment soigner tu repond comme si cela allait de soi que l'on connaise windows ! De plus on peut scripter avec n'importe quel GNU/Linux pas avec n'importe quel OS de Microsoft

Je voulais simplement dire qu'aucune secrétaire, jamais, nulle part, n'ira taper "sudo apt-get install toto" dans une console. Nulle part. Jamais.

Ni n'installe/configure quoique ce soit  sous un Windows...


PS : je ne suis pas pret a ce que GNU/Linux devienne grand public au détriment de l'aspect libre du système.

#67 Le 06/01/2007, à 19:43

Cyclope

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

yapafoto -> tu peux commencer par comment ça marche.net wink

Après, je, et d'autres, suis (sont) à ta disposition pour t'expliquer, précisément, et dans la mesure de mes compétences, comment fonctionnent les commandes DOS. Par ailleurs, tu tapes "?" ou "help" à l'invite, et tu as une aide en ligne. J'ai tapé "?" au prompt (on dit comme ça ?) dans une console, mais ça m'a répondu quelque chose du style "commande non reconnue" wink

lawl -> je ne connais pas Vista. Les admins systèmes ont toujours adoré les lignes de commande. Ceci pour plusieurs raisons, à commencer par le fait qu'ainsi, ils sont seuls à maitriser leur système, à pouvoir le configurer, le dépanner. Et donc, ils sont indispensables. Ils verrouillent. Tu vas me dire que non, me répondre performance, sécurité, soit. Mais c'est pas comme si j'étais né de la rosée de ce matin wink

La fiabilité et la puissance de Linux ne sont pas remis en cause par mes propos, bien au contraire.

Tu dis "tu n'es pas encore soigné". Tu crois qu'on est malade, quand on travaille sous Windows ? Ou c'était juste un lapsus révélateur ? wink

Enfin, ta dernière phrase sous-entend que tu préfères travailler sur un système confidentiel, inconnu du grand public, et que ça demeure libre, plutôt que de voir ce système, dont tu affirmes qu'il est sécurisé, fiable, stable, meilleur que Windows, se répandre auprès du dit grand public, quitte à ce que les développeurs de ce système libre soient justement rémunérés de leur labeur. J'ai du mal à comprendre. Depuis quand les développeurs travaillent-ils gratuitement ?

La seule façon de faire entrer Linux au contact du grand public, passe par son introduction massive dans le monde de l'entreprise. Et pour ce faire, il faudra élaborer des stratégies commerciales, passer des contrats-cadre, des accords. Et ce système, il faudra bien le vendre. Pour payer des gens qui le feront vivre, qui le déploieront, le commercialiseront, le vendront, le développeront, le maintiendront. Parce que distribuer gratuitement 100000 licences est une chose. En distribuer 100 millions en est une autre.

Je comprends ta position, elle est pure, mais je me positionne sur un plan plus réaliste, plus proche du marché, enfin je crois wink

Bonne soirée à vous.

Hors ligne

#68 Le 06/01/2007, à 19:44

Franec

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

Cyclope a écrit :

Salut,

Je crois que Linux pour les utilisateurs (parfois pas très) finaux, c'est pas pour demain.

Faux : j'ai installé plusieurs Linux Ubuntu sur des machines familiales... sinon va voir ici :

http://benoit.plunus.be/blog/index.php?2006/09/18/27-ubuntu-dans-l-enseignement

Aujourd'hui, une install de Microsoft se fait sans éditer une seule ligne de code. On ne dit pas à l'utilisateur "allez éditer (eh dit quoi ?) le fichier (moi aussi, ça m'fichier) toto.conf et rajoutez la ligne "driver=bidule". Attention, dans certains cas, on ne met pas "driver=bidule" mais "driver=bd", ne confondez pas wink Bonne chance."

Faux : j'ai déjà passé plusieurs heures à chercher des pilotes sur le net pour des cartes graphiques ou sons... sans parler du scanner

Imaginez que j'ai bien envie de passer sur ce système, et que je ne peux pas, sans apprendre auparavant les commandes (LS, CD, et HALT, c'est à peu près tout ce que je connais) Linux. Et si on a une carte exotique, pas de mode dégradé "par défaut", comme sous Windows : ça ne fonctionne pas, et puis c'est tout.

Faux : il faut pas apprendre, je le sais car je suis pas doué... j'ai péniblement terminé un graduat... il faut REFLECHIR

Conclusion : ça me ferait vraiment plaisir, d'avoir un ubuntu en machine virtuelle chez moi. Pour me familiariser avec l'environnement, les commandes, etc.. Mais pour l'installer, il faudrait que je sois DEJA familiarisé avec l'environnement. Mais pour me familiariser, il faut que je l'installe.

T'as pas l'air d'avoir inventé le fil à couper le beurre non plus toi...

Bien. Je vais monter un Windows 2003 Server, et supprimer la machine virtuelle ubuntu, qui ne m'est d'aucune utilité. Et je le regrette.

Exact : elle ne t'est d'aucune utilité. 

Question :  combien tu as payé la licence 2003 server ?


-- Ubuntu 6.10 en dual boot avec XP Pro pack 2 --
Promouvoir GNU/Linux et les Logiciels Libres (www.pc-secours.com)
Travaill et gains à domicile (www.fairedeseuros.be)

Hors ligne

#69 Le 06/01/2007, à 19:53

aleph

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

yapafoto a écrit :

@Cyclope: Ah ben cé comme pour les commandes bash, y'a les built in et les autres qui sont des applis externes, mais ça me dis pas où je peux trouver de quoi apprendre le dos wink

Je travaille sous Windows 2000 professional, toutes les commandes DOS sont expliquées dans le(s) fichier(s) d'aide très accessible(s) car sous format chm.
Un point à souligner, tout dans un français impecable. Idem pour la version en allemand.

#70 Le 06/01/2007, à 20:03

michel2652

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

Bonjour,

Cyclope a écrit :

que Linus s'impose comme une alternative sérieuse à Windows

Linus (Torvalds) est un prénom et ne peut donc pas être une alternative à Windows, GNU/Linux lui peut l'être. wink

A+

#71 Le 06/01/2007, à 20:51

creatix

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

ba moi par exemple je voulait acheter un ordinateur portable sous linux, car je n'est pas besoin de windows, il n'y a aucun linux en dessous de 900euros, alors que des portables sous windows sa commence a 530 euros....


MacBook Pro avec Ubuntu 8.10, Léopard 10.5.6 et Windows XP

Hors ligne

#72 Le 06/01/2007, à 20:58

AlexandreP

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

Cyclope a écrit :

lawl -> je ne connais pas Vista. Les admins systèmes ont toujours adoré les lignes de commande. Ceci pour plusieurs raisons, à commencer par le fait qu'ainsi, ils sont seuls à maitriser leur système, à pouvoir le configurer, le dépanner. Et donc, ils sont indispensables. Ils verrouillent. Tu vas me dire que non, me répondre performance, sécurité, soit. Mais c'est pas comme si j'étais né de la rosée de ce matin wink

Même avec des interfaces graphiques, administrer un serveur demande des compétences et connaissances telles que monsieur et madame Tout-Le-Monde ne pourraient pas avoir un serveur sécurisé. "Ils vérouillent", c'est vite dit !


«La capacité d'apprendre est un don; La faculté d'apprendre est un talent; La volonté d'apprendre est un choix.» -Frank Herbert
93,8% des gens sont capables d'inventer des statistiques sans fournir d'études à l'appui.

Hors ligne

#73 Le 06/01/2007, à 21:28

yapafoto

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

aleph a écrit :

Je travaille sous Windows 2000 professional, toutes les commandes DOS sont expliquées dans le(s) fichier(s) d'aide très accessible(s) car sous format chm.
Un point à souligner, tout dans un français impecable. Idem pour la version en allemand.

Ah bon... ben moi avec mon XP pro j'ai beau fouiller j'trouve rien, poutant j'suis pas trop blaireau pour chercher, en général je trouve si il y a et là j'ai envoyé une recherche *.chm sur le disk C.... ben y'a rien pour le dos roll, c'est pas ce que j'appellerais accessible, bien entendu je ne m'en suis pas tenu qu'a ça comme recherche... pour finir c'est p'têtre bien Windows qui m'aime pas lol

@Cyclope: merci pour le lien et la commande help, j'ai de quoi commencer smile
Par contre ? m'a juste renvoyé "n'est pas reconnu en tant que commande interne ou externe", mais bon pas grave help m'a donné des commandes... cool

EDIT: Cyclope dans gnome tu vas dans le menu -> système -> Aide -> Documentation du système et là  tu vas regarder sous Pages de manuel -> Application et les autres aussi, c'est des commandes et c'est les pages de mans du même coup et sous Pages d'info GNU y'a quelques utilitaires en lignes de commande, et comme je t'ai dit tapes une lettre dans le shell et 2 fois tab, il te proposera toutes les commandes et utilitaires commençant par cette lettre et après man le_nom_de_la_commande_qui_t'intéresse

Dernière modification par yapafoto (Le 06/01/2007, à 22:11)


Si j'comprend rien c'est pas grave... je m'amuse bien ;-)

Hors ligne

#74 Le 06/01/2007, à 23:19

AlexandreP

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

yapafoto a écrit :

Par contre ? m'a juste renvoyé "n'est pas reconnu en tant que commande interne ou externe",

À utiliser en option à une commande. Ex :

C:\> cd /?

«La capacité d'apprendre est un don; La faculté d'apprendre est un talent; La volonté d'apprendre est un choix.» -Frank Herbert
93,8% des gens sont capables d'inventer des statistiques sans fournir d'études à l'appui.

Hors ligne

#75 Le 07/01/2007, à 00:49

Nigo

Re : Linux pour l'utilisateur final, c'est quand même pas pour demain...

Cyclope a écrit :

Mais as-t-on besoin de la console pour générer un script ?

pour moi un script c'est une suite de lignes de commandes, qu'on teste dans une console; ou alors ?
mais oui, tu as raison, je vois souvent les .bat utilisés sur des machines Windows administrées. Preuve que tous les utilisateurs ne seraient pas capable de le faire (tu l'as dis toi même)

Dernière modification par Nigo (Le 07/01/2007, à 00:57)

Hors ligne

Haut de page ↑