Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".

#26 Le 22/03/2012, à 00:57

Etoma

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Pendant ce temps, ce qui devait arriver arriva.

C'était gros comme une maison.
Ils se pissent tous à la tronche, tout était prévisible, la seule inconnue était "l'idéologie", extrême droite, ou bien islamiste.

Source, lemonde.fr a écrit :

La stratégie de l'UMP a fortement surpris jusque dans le camp sarkozyste, voire déplu à certains. "Ce n'est pas le meilleur moyen de conforter la séquence présidentielle", a confié une source gouvernementale. "Il suffisait d'engranger les points et là, patatras... Cogner Le Pen, passe encore puisqu'elle veut tirer profit de la situation mais pourquoi vouloir démolir Hollande, qui n'a pas la main ?", s'est interrogé un élu UMP.

roll


"un gars qui agit pour le bien des gens sans leur demander leur avis"
PirateBox

Hors ligne

#27 Le 22/03/2012, à 01:05

Grünt

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

φlip a écrit :

Quand on estime le coût que représente ce genre de délinquants multi-récidivistes en frais de police/justice/prison pour la société, non seulement ces pauvres types sont des animaux néfastes et nuisibles pour autrui.

Toi aussi tu es, pour certaines personnes, un animal néfaste et nuisible pour autrui.

Je t'invite à calculer le nombre d'esclaves que tu exploites, de part ton mode de vie :
http://slaveryfootprint.org/

Et à en tirer tes propres conclusions.

Ayral a écrit :

Grünt moi aussi souvent je te suis sur des formes d'humour ou même  des analyses pertinentes, mais là c'est impossible.

Il a fait 7 morts dont 3 militaires et 4 civils. Ça fait un ratio militaires/civils supérieur à celui des USA en Irak,

Inadmissible

Pourquoi ? Les vies françaises sont supérieures aux vies irakiennes ? Quand on a pour métier de tuer c'est moins grave de buter des civils que quand on fait ça en amateur sur son temps libre ?

Tuer des gens sans les voir c'est à la portée du premier trou du cul de merde, qui ne fait qu'obéir aux ordres

Tu mets donc sur un piédestal les nazis qui ont délibérément torturé et exécuté des résistants ou des prisonniers.

Non. Je dis simplement que, pour le même résultat (des vies humaines supprimées), je trouve moins abject l'acte de celui qui ne peut faire autrement que vivre ce qu'il fait, que l'acte de celui qui se cache derrière un rôle administratif, un mandat électif, pour tuer à distance.

Des terroristes, ce sont des mecs qui ont des bombes, mais pas d'avions pour les balancer.

Oui alors là, ça, franchement, c'est un vers à combien de pieds ? On est où là, on peut dire n'importe quoi ?

Et si au lieu de faire l'indigné outré en balançant tout le vocabulaire du mécontentement tu argumentais en expliquant pourquoi tu n'es pas d'accord ?

Manifestement j'ai oublié de mentionner cet aspect-là de la décrépitude cérébrale ambiante : on ne réfléchit plus, on réagit émotionnellement. Et l'émotion devient une excuse pour ne pas réfléchir, pour ne pas argumenter, pour refuser de valider une comparaison ou expliquer en quoi on la trouve mauvaise.

Mais, mais, dites moi : si ça se trouve, le méchant tueur que vous aimez pas, il faisait peut-être exactement la même chose que vous, à savoir ressentir des émotions et réagir comme une bête, au lieu de réfléchir et d'avoir un comportement intelligent ?


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#28 Le 22/03/2012, à 01:17

ares

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Grünt a écrit :

on ne réfléchit plus, on réagit émotionnellement. Et l'émotion devient une excuse pour ne pas réfléchir, pour ne pas argumenter, pour refuser de valider une comparaison ou expliquer en quoi on la trouve mauvaise.

Mais, mais, dites moi : si ça se trouve, le méchant tueur que vous aimez pas, il faisait peut-être exactement la même chose que vous, à savoir ressentir des émotions et réagir comme une bête, au lieu de réfléchir et d'avoir un comportement intelligent ?

Très juste.
Nos "médias" avec leur audimat ne nous incitent plus à cette réflexion après coup... ou a faire notre autocritique pourquoi pas...


Signature modifié à la demande de L'Africain
«Quiconque s'agenouille devant Dieu se façonne à se prosterner devant un roi.» (Joseph Joubert / 1754-1824)
Lieux des religions

Hors ligne

#29 Le 22/03/2012, à 02:12

Astrolivier

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

ares a écrit :
Grünt a écrit :

on ne réfléchit plus, on réagit émotionnellement. Et l'émotion devient une excuse pour ne pas réfléchir, pour ne pas argumenter, pour refuser de valider une comparaison ou expliquer en quoi on la trouve mauvaise.

Mais, mais, dites moi : si ça se trouve, le méchant tueur que vous aimez pas, il faisait peut-être exactement la même chose que vous, à savoir ressentir des émotions et réagir comme une bête, au lieu de réfléchir et d'avoir un comportement intelligent ?

Très juste.
Nos "médias" avec leur audimat ne nous incitent plus à cette réflexion après coup... ou a faire notre autocritique pourquoi pas...

il n'y a peut être juste pas grand chose à dire pour l'instant. on verra par la suite mais pour l'instant ça semble être surtout un type qui a pété les plombs, et ça on peut pas le prévoir, et faut bien vivre avec.


S'il faut absolument faire des sacrifices pour assurer le progrès de l'humanité, ne serait-il pas indispensable de s'en tenir au principe selon lequel c'est à ceux dont on exige le sacrifice que la décision doit revenir en dernier ressort ? (howard zinn)

Hors ligne

#30 Le 22/03/2012, à 02:30

na kraïou

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Hej, Grünt !
J’apprécie ton discours, parce qu’il vient tenter de mettre une couche de rationalité, dans un océan d’émotion et de n’importe quoi. Mais je ne suis pas  d’accord avec ton point de vue, qui à mon avis donne du crédit à la rhétorique du type, rhétorique que je trouve fallacieuse, non pas parce qu’ilatuédesenfantsc’estpasbien, mais en elle-même.

Précisons que je ne juge pas d’emblée les guerres, ni le terrorisme, mais que je les regarde comme des événements ayant eu lieu. Disons que je trouve que venir pleurer que les guerres, c’est pas beau… ouais, bon, c’est un peu bisounours quand même.  Du défonçage de portes ouvertes.

Cela étant posé… D’abord, les douleurs ne se soustraient pas les unes aux autres : un tueur ici ne rend pas service aux victimes là-bas, mais se contente d’additionner les morts d’ici à ceux de là-bas. Le raisonnement « je tue ici parce qu’ils tuent là-bas » est une façon de se donner bonne conscience, une façon de moraliser son acte, mais ça n’en reste pas moins de la rhétorique : les personnes tuées ici ne sont en rien responsables de ce qu’il se passe là-bas, faire payer les enfants d’ici pour ceux de là-bas n’est ni respectueux pour ceux d’ici, ni pour ceux de là-bas.

Par ailleurs, moi je ne suis pas Marine Le Pen, et je pense que le tueur d’ici, bien qu’il s’appelle Mohamed, ça n’empêche en rien qu’il est français. Un Français qui tue des Français. Pas un Pakistanais, pas un Afghan… Un type qui instrumentalise la situation de « là-bas » pour régler des comptes « ici » : pourquoi est-ce qu’il ne se bat pas là-bas, pour protéger les enfants de là-bas ? Ou plus simplement, pourquoi ce ne sont pas des Afghans qui viennent faire la guerre ici ? Je crains qu’il y ait plus d’Afghans tués par des Afghans que par des Américains, mais je n’ai pas de chiffres, donc je ne l’affirmerai pas.

Si tu refuses ta nationalité « officielle » et que tu dois la combattre, chose que j’admets parfaitement tant c’est quelque chose d’artificiel, tu vas vivre aux côtés de ceux qui sont tes compatriotes. Ce n’est pas pour dire que la France tu l’aimes ou tu la quittes (parce que je le pense, mais je pense surtout que cette phrase ne se conjugue qu’à la première personne, et que personne n’est légitime pour la balancer à la gueule de quelqu’un d’autre), mais parce qu’à mon avis, les vrais motivations qui peuvent pousser à ce genre d’acte sont franco-françaises, à savoir un problème d’intégration, soit que la France n’est pas assez intégratrice envers une partie de sa population, soit que cette dernière le perçoive ainsi, à tort ou à raison. En l’occurrence, toujours la même histoire : un passé qui ne passe pas, des frustrations vieilles de quarante ans, vis-à-vis d’une histoire franco-maghrebine mal gérée, mal digérée et douloureuse. Tout de suite nettement moins folichon qu’un choc des civilisations occidentalo-musulman, non ? Choc des civilisations que tout le monde va brandir, parce que d’un côté comme de l’autre, c’est plus acceptable d’analyser les choses comme ça, plutôt que se mettre le nez dans notre merde. Plus facile de se dire qu’on est un héros vengeant les enfants afghans, et plus facile de se dire que c’est un grand méchant terroriste musulman, plutôt que d’admettre qu’on est tous des losers englués dans une vieille histoire − notre histoire − peu glorieuse qu’on n’arrive pas à dépasser, des deux côtés.

Du coup, l’histoire des revendications, je ne dis pas que ça soit bien ou mal (les autres le font déjà assez bien ici), mais qu’il s’agit de prétexte : d’un discours rhétorique. Aussi rhétorique qu’envahir l’Irak parce que quinze Saoudiens, un Égyptien, deux Émiriens et deux Libanais sont allés écraser quatre avions sur le sol américain. Tout aussi rhétorique que lancer une expédition armée en Gaule sous prétexte que des Helvètes s’y baladent un peu bordéliquement. Que les politiques (au sens large, ceux qui agissent) tiennent des discours rhétoriques, c’est un fait, c’est comme ça. Par contre, je trouve dommage que certains commentateurs (comme toi tongue) y souscrivent et donnent dans le panneau.

Voilà, simple tentative d’analyse personnelle pour tenter de dépasser l’hystérie ambiante.

Dernière modification par na kraïou (Le 22/03/2012, à 02:38)


Triste !
Intégriste ! Historieux ! Comploteur ! Connard ! Fourbe ! Linuxeux ! Machiavélique ! Moche ! Branleur ! Grognon ! Prétentieux ! Frimeur ! /b/tard ! Futile ! Étudiant ! Médiéviste ! Perfide ! Debianeux ! Futur maître du monde ! Petit (quasi nanos gigantium humeris insidentes) ! Égoïste ! Nawakiste ! Mauvaise langue ! 34709 ! На краю ! Arrogant ! Suffisant !

Hors ligne

#31 Le 22/03/2012, à 02:46

Grünt

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

@ na kraïou :

Je crois que tu te gourres sur mes intentions. Je ne prends pas au premier degré la rhétorique du tueur et des politiques. Je l'accepte comme base de travail pour expliquer que, même dans ce référentiel là (donc, même en considérant que y'a un "camp arabe" qui regroupe les afghans, les palestiniens et le tueur, un "camp juif" qui regroupe l'armée israëlienne et une gamine française de 8 ans..) alors il n'y a toujours pas de "méchants terroristes" et de "gentils militaires" bien définis.

Et je trouve ça plutôt intéressant de juste mettre des coups de pieds dans la fourmilière, et de voir les gens s'enfermer dans l'indignation, le déni ou l'émotion. Et quelques-un qui percutent quand même tongue

Évidemment, si on prend un petit peu de recul c'est juste des fourmis qui se butent entre elles sur un point bleu pâle.

Je crains qu’il y ait plus d’Afghans tués par des Afghans que par des Américains, mais je n’ai pas de chiffres, donc je ne l’affirmerai pas.

Ce point m'a fait sourire, j'étais en train de repasser sur ce topic avec en tête l'idée de vérifier si ce tueur avait fait plus ou moins de morts (il en est à 7) que l'action de la police française en 2011. Histoire de balancer une comparaison de plus dans la tête des gens qui sont bien contents de croiser un uniforme et qui ont super peur du méchant tueur.

Mais je trouve pas de source qui regroupe tout et j'ai la flemme d'éplucher le Web hmm


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#32 Le 22/03/2012, à 05:10

na kraïou

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Grünt a écrit :

Je l'accepte comme base de travail pour expliquer que, même dans ce référentiel là (donc, même en considérant que y'a un "camp arabe" qui regroupe les afghans, les palestiniens et le tueur, un "camp juif" qui regroupe l'armée israëlienne et une gamine française de 8 ans..) alors il n'y a toujours pas de "méchants terroristes" et de "gentils militaires" bien définis.

(les Afghans ne sont pas des arabes… tongue)

Hmmmm… trois choses : le lien entre Afghanistan et France, la distinction entre terrorisme et guerre, et la réaction des gens.

D’abord, c’est ce référentiel, ton acceptation de cette base de travail… que je conteste. Quand tu dis que tu gerbes que les gens pleurent les enfants français alors qu’ils ne pleurent pas les enfants afghans, c’est quand même bien faire un parallèle. Qu’il faille protester contre la présence française en Afghanistan, pourquoi pas… mais pas aujourd’hui, pas maintenant en particulier, pas dans ce topic : pas en écho à ce qu’il se passe ici, parce que ce serait faire le jeu d’un discours rhétorique qui arrange tout le monde mais qui n’en est pas moins artificiel. La mort d’enfants français par un Français n’est pas un écho à la mort d’Afghans par des Américains ou des Français. Si l’attentat avait été commis par un clandestin afghan ayant perdu ses quinze mômes dans une action militaire française, il y aurait effectivement lieu de se poser des questions, mais ce n’est pas le cas. Par contre, on peut se demander pourquoi des gus d’ici, vont se trouver une cause à l’autre bout du monde, pour justifier une action contre la France. Par quels mécanisme la France n’a pas intégré une partie de sa population, qui va alors s’intégrer dans une autre « nation », ou plus précisément une autre identité, réelle ou fantasmée, et cristalliser ses frustrations dans une autre cause.

On peut discuter, si le terrorisme en France c’est bien ou mal, si la présence militaire française en Afghanistan c’est bien ou mal… on peut aussi discuter si les footballeurs français qui marquent des buts à la main contre les Irlandais, c’est bien ou mal… mais pour moi, il n’y a pas lieu de comparer (ou équilibrer) ces différents biens ou maux. Du coup, je ne trouve pas scandaleux que des gens s’émeuvent pour un sujet, et en ignorent un autre, et je ne trouve pas que l’un des faits puisse être considéré comme un « bien fait pour leur gueule » en réponse à l’un des autres faits.



Ensuite, je pense que la légitimité de la distinction entre terrorisme et guerre se fait à un niveau formel précis (armée en uniforme, selon un minimum de lois de la guerre). Pour les enfants : un soldat qui tue un enfant, c’est une bavure, un terroriste, c’est un objectif (c’là dit, un soldat peut volontairement buter un môme, un terroriste peut faire une bavure… mais dans ce cas, on en revient à la responsabilité individuelle : un pays n’est pas tout entier responsable de l’action d’un soldat… itou, on pourrait discuter d’un terroriste s’attaquant à un homme d’État (par exemple) et buttant un gosse sans le faire exprès, mais ce n’est pas le cas ici) : l’intention n’est pas la même… tu me diras, le résultat est le même, mais en droit, on fait la différence entre un homicide volontaire et involontaire. Dans beaucoup de religions aussi, d’ailleurs. La guerre tue des civils, rien de nouveau… mais le but de la guerre n’est pas de tuer des civils, celui du terrorisme si.

Je crois que si on a envie de s’indigner, le fait de s’indigner plus contre le terrorisme que contre la guerre peut être pertinent, ou du moins pas complètement absurde. Toi, ton point de vue (dis moi si je me trompe), c’est de dire que cette indignation sélective n’est pas pertinente. Je suis d’accord qu’on peut ne pas être d’accord avec le point de vue qui dit que la guerre c’est bien et le terrorisme c’est mal (ou que l’un est pire que l’autre), mais je ne suis pas d’accord pour le considérer comme absurde.



Enfin… je trouve que reprocher aux gens de s’indigner pour certaines choses et pas pour d’autres… comment dire ? C’est comme ceux qui reprochent aux féministes de s’indigner des femmes battues et pas des Africaines qui crèvent la dalle ou des soldats de la première guerre mondiale fusillés pour l’exemple. Dans tous les cas, on cherche à faire taire les gens, parce qu’ils ne se noient pas dans un fourre-tout géant bisounoursesque. À ne tolérer qu’un radicalisme complet, tout ou rien, de l’émotion pour chaque mort ou pour aucun, du combat pour toutes les causes ou pas de combat du tout. C’est du rationalisme et c’est exiger un comportement pas humain : l’émotion est ponctuelle, spontanée… et sélective (à moins d’être un bloqueur de fac qui vote comme revendication d’AG la fin de la guerre et de la faim dans le monde, et le retrait de la réforme, et un Twix (bio et équitable) avec ça). Si tu exiges autre chose, soit tu exiges une absence d’émotion, soit une émotion rationnelle… qui n’est donc pas une émotion.

Pour être honnête, moi aussi je me dis que les gens se font un peu mousser avec tout ça (bon, à part Ayral qui a vu), qu’ils doivent avoir une vie trop calme, pour s’émouvoir de cela… mais c’est probablement un effet des médias. En soit, je ne trouve pas que ça soit un problème, il y a bien des gens qui se font mousser en regardant des films ou en lisant des livres. C’est humain d’avoir une sensibilité et de s’en servir, je crois. Pour moi, le « OMG c’est terrible », face à la nouvelle du meurtre d’un enfant est normal. Ce qui est problématique, c’est qu’il y ait un dérapage, ensuite, vers tous les discours idéologiques hystériques quelconques. Mais en soit, le sentiment d’horreur, de consternation, d’empathie… n’est pas grave, pas plus que son absence de relativisation avec les autres trucs horribles, consternants, méritant peut-être l’empathie, disponibles ailleurs.

Par ailleurs, que les gens d’ici se sentent plus concernés par les événements qui se déroulent chez eux, que par ceux qui ont lieu à des milliers de kilomètres… ben oui, c’est normal, les Afghans sont probablement plus préoccupés par la situation afghane que française. J’trouve que c’est un peu mauvaise foi de venir cracher sur « les Occidentaux » sans cœur qui s’occupent plus de leur nombril : tout le monde fait ça, il y a toujours une espèce de loi de proximité. Un mort ici n’est jamais égal à un mort ailleurs : ça, c’est du rationalisme pur, de l’anti-humain (je déteste la raison froide et ennuyeuse, je préfère l’humain qui est fou, irrationnel…) : la vérité, c’est que plus un mort est proche de toi (proximité qui peut être crée ou renforcée artificiellement par des médias ou par une construction identitaire), plus c’est grave : tu es plus touché par la mort de ta mère que par celle de ton voisin, plus touché par celle de ton voisin que par celle d’un Breton, plus touché par celle d’un Breton que celle d’un Français, etc. etc. et même pire, tu es plus touché par l’insulte contre ta mère que contre dix morts à l’autre bout du monde (’fin… tu vas me dire que pas toi… quand je dis « tu », c’est juste une expression… disons beaucoup de gens). Je ne trouve pas que l’on puisse reprocher cela aux gens, les Afghans se soulèvent (ce qui en terme d’émotivité est difficilement comparable à l’émotivité française) pour un Coran brûlé, ce qui est rationnellement nettement moins important que sept morts français, pourtant je ne trouve pas qu’il y ait de quoi porter un jugement de valeur, ou émettre une comparaison quelconque.


Triste !
Intégriste ! Historieux ! Comploteur ! Connard ! Fourbe ! Linuxeux ! Machiavélique ! Moche ! Branleur ! Grognon ! Prétentieux ! Frimeur ! /b/tard ! Futile ! Étudiant ! Médiéviste ! Perfide ! Debianeux ! Futur maître du monde ! Petit (quasi nanos gigantium humeris insidentes) ! Égoïste ! Nawakiste ! Mauvaise langue ! 34709 ! На краю ! Arrogant ! Suffisant !

Hors ligne

#33 Le 22/03/2012, à 08:15

pololasi

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Grünt a écrit :

Tu vas peut-être me trouver abject, mais j'ai plus de respect pour quelqu'un qui a le courage de tuer en regardant sa victime mourir, que pour celui qui le fait en appuyant sur un bouton comme un lâche. Tuer des gens sans les voir c'est à la portée du premier trou du cul de merde, qui ne fait qu'obéir aux ordres si on lui demande de rendre des comptes sur un plan moral. Avoir une arme à la main et tuer quelqu'un soi-même ça demande un peu plus de tripes, ça demande d'assumer le choix qu'on fait sans se retrancher derrière des faux semblants.

Non, pas abject, mais pas logique. Tuer quelqu'un en face c'est être indifférent à son humanité, ça demande effectivement d'assumer un choix, celui de nier l'humanité de l'autre. Je n'y vois pas de courage, sauf s'il s'agit de défendre sa vie. La je n'y vois pas ça, juste un tueur qui décide grâce à un attirail idéologique et un psychisme tordu de nier l'humanité qu'il a en face.
Je n'ai pas mis par hasard dans mon précédent post l'allusion à Jankelevitch sur le visage de l'autre qui nous interdit de tuer (pas qui nous en empêche).

Alors oui le tueur était persuadé de défendre une cause et de protéger ses idées contre une oppression, je comprends ça. Mais ça m'inquiète, au même titre que la capacité des gens a s'émouvoir avant de réfléchir. Le monde est plein de nuances, il y a de la place pour la raison entre froideur et émotion.
Je n'ai aucun respect pour ceux qui tuent des enfants, qu'ils soient palestiniens ou juifs ou je ne sais quoi. Ca ne se fait pas, c'est un principe non négociable pour moi, juste parce que je suis humain et aussi père.


Thinkpad X 200 ; Intel Core2 Duo CPU P8600 ; 2 Go de DDR3 ; Intel 4500MHD Xubuntu 14.04 LTS  64 bits
Athlon XP 3000+ ; Asus A7V400MX ; ATI Radeon X1600 ; 2 giga de ram Xubuntu 12.04.3 LTS 32 bits

En ligne

#34 Le 22/03/2012, à 11:29

Grünt

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

pololasi a écrit :

Je n'ai aucun respect pour ceux qui tuent des enfants, qu'ils soient palestiniens ou juifs ou je ne sais quoi. Ca ne se fait pas, c'est un principe non négociable pour moi, juste parce que je suis humain et aussi père.

Question très emmerdante : es-tu certain que toi tu ne tues pas d'enfants ?


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#35 Le 22/03/2012, à 11:55

SODⒶ

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Grünt a écrit :
pololasi a écrit :

Je n'ai aucun respect pour ceux qui tuent des enfants, qu'ils soient palestiniens ou juifs ou je ne sais quoi. Ca ne se fait pas, c'est un principe non négociable pour moi, juste parce que je suis humain et aussi père.

Question très emmerdante : es-tu certain que toi tu ne tues pas d'enfants ?

De jeunes enfants, en Inde ou en Chine, "trient" des matières plastiques en les chauffant avec un briquet et les différencient en fonction de l'odeur, ces enfants vont probablement crever par milliers de cancers au autres saloperies.

Jeter son vieux PC dans une déchèterie, c'est tuer des enfants. D'une manière générale, consommer c'est tuer.


En France on n'a plus assez d'argent pour les chômeurs.
On a tout donné à celui qui les a licencié.

Hors ligne

#36 Le 22/03/2012, à 11:59

Etoma

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

pinballyoda ㋛ a écrit :
Grünt a écrit :
pololasi a écrit :

Je n'ai aucun respect pour ceux qui tuent des enfants, qu'ils soient palestiniens ou juifs ou je ne sais quoi. Ca ne se fait pas, c'est un principe non négociable pour moi, juste parce que je suis humain et aussi père.

Question très emmerdante : es-tu certain que toi tu ne tues pas d'enfants ?

D'une manière générale, consommer c'est tuer.

En extrapolant, on arrive bien à vivre c'est tuer.


"un gars qui agit pour le bien des gens sans leur demander leur avis"
PirateBox

Hors ligne

#37 Le 22/03/2012, à 12:00

pololasi

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

pinballyoda ㋛ a écrit :
Grünt a écrit :
pololasi a écrit :

Je n'ai aucun respect pour ceux qui tuent des enfants, qu'ils soient palestiniens ou juifs ou je ne sais quoi. Ca ne se fait pas, c'est un principe non négociable pour moi, juste parce que je suis humain et aussi père.

Question très emmerdante : es-tu certain que toi tu ne tues pas d'enfants ?

De jeunes enfants, en Inde ou en Chine, "trient" des matières plastiques en les chauffant avec un briquet et les différencient en fonction de l'odeur, ces enfants vont probablement crever par milliers de cancers au autres saloperies.

Jeter son vieux PC dans une déchèterie, c'est tuer des enfants. D'une manière générale, consommer c'est tuer.

Hélas non je ne suis pas certains de ne pas tuer d'enfants même si je trie mes déchets. Je ne jette pas de vieux PC par contre ça j'en suis sur, je recycle.

Je sais que consommer, c'est tuer des enfants et sans être décroissant je fais attention a ce que je fais.

Par contre, personne pour commenter le point de vue de Jankelevitch ?

Dernière modification par pololasi (Le 22/03/2012, à 12:00)


Thinkpad X 200 ; Intel Core2 Duo CPU P8600 ; 2 Go de DDR3 ; Intel 4500MHD Xubuntu 14.04 LTS  64 bits
Athlon XP 3000+ ; Asus A7V400MX ; ATI Radeon X1600 ; 2 giga de ram Xubuntu 12.04.3 LTS 32 bits

En ligne

#38 Le 22/03/2012, à 12:01

pololasi

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Etoma a écrit :

En extrapolant, on arrive bien à vivre c'est tuer.

Oui, mes chats tuent des souris, dois je les tuer ?


Thinkpad X 200 ; Intel Core2 Duo CPU P8600 ; 2 Go de DDR3 ; Intel 4500MHD Xubuntu 14.04 LTS  64 bits
Athlon XP 3000+ ; Asus A7V400MX ; ATI Radeon X1600 ; 2 giga de ram Xubuntu 12.04.3 LTS 32 bits

En ligne

#39 Le 22/03/2012, à 12:05

seb24

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

la vérité, c’est que plus un mort est proche de toi (proximité qui peut être crée ou renforcée artificiellement par des médias ou par une construction identitaire), plus c’est grave

De manière générale plus un "évènement" est proche de toi et plus il va te toucher c'est humain est logique. Par exemple voir un film qui se déroule dans ta ville te fera ressentir beaucoup plus de choses que si c'est une ville que tu ne connais pas.


Membre attitré de la brigade des S
Ubuntuser.com : Blog sur Ubuntu http://www.ubuntuser.com

Hors ligne

#40 Le 22/03/2012, à 12:08

seb24

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Grünt a écrit :
pololasi a écrit :

Je n'ai aucun respect pour ceux qui tuent des enfants, qu'ils soient palestiniens ou juifs ou je ne sais quoi. Ca ne se fait pas, c'est un principe non négociable pour moi, juste parce que je suis humain et aussi père.

Question très emmerdante : es-tu certain que toi tu ne tues pas d'enfants ?

Tu tues de manière prémédité et de sang froid des enfants ? Je pense pas non.


Membre attitré de la brigade des S
Ubuntuser.com : Blog sur Ubuntu http://www.ubuntuser.com

Hors ligne

#41 Le 22/03/2012, à 12:26

Grünt

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

seb24 a écrit :
Grünt a écrit :
pololasi a écrit :

Je n'ai aucun respect pour ceux qui tuent des enfants, qu'ils soient palestiniens ou juifs ou je ne sais quoi. Ca ne se fait pas, c'est un principe non négociable pour moi, juste parce que je suis humain et aussi père.

Question très emmerdante : es-tu certain que toi tu ne tues pas d'enfants ?

Tu tues de manière prémédité et de sang froid des enfants ? Je pense pas non.

Ben si.

Par exemple, j'envisage de changer de smartphone. Je sais que ces gadgets hi-tech sont fabriqués dans des conditions sordides, que l'extraction des terres rares et plus généralement des matériaux nécessaires à sa fabrication, son transport.. pollue des régions entières de la planète, spolie des humains, encourage des systèmes politiques dictatoriaux (par exemple Total qui soutient la junte birmane).

Je vais tuer des enfants, de sang-froid (puisque ce sera un acte effectué dans un processus rationnel de recherche de fonctionnalités au meilleur prix, pas sous le coup d'un accès de colère, de peur..), et de façon préméditée (vu que je vais passer du temps à y réfléchir avant d'acheter, c'est pas compulsif).


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#42 Le 22/03/2012, à 12:30

pololasi

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Ayant changé une seule fois de téléphone portable, j'ai pas tué trop de monde finalement.
Grünt tu me déçois : je pensai que tu aurais fabriqué ton smartphone toi même. wink

Dernière modification par pololasi (Le 22/03/2012, à 12:30)


Thinkpad X 200 ; Intel Core2 Duo CPU P8600 ; 2 Go de DDR3 ; Intel 4500MHD Xubuntu 14.04 LTS  64 bits
Athlon XP 3000+ ; Asus A7V400MX ; ATI Radeon X1600 ; 2 giga de ram Xubuntu 12.04.3 LTS 32 bits

En ligne

#43 Le 22/03/2012, à 12:32

Grünt

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

pololasi a écrit :

Ayant changé une seule fois de téléphone portable, j'ai pas tué trop de monde finalement.
Grünt tu me déçois : je pensai que tu aurais fabriqué ton smartphone toi même. wink

J'le répare moi-même généralement, mais le matériel devient de plus en plus pénible à bricoler sad


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#44 Le 22/03/2012, à 12:37

pololasi

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Mais si ça se bricole facile...


Thinkpad X 200 ; Intel Core2 Duo CPU P8600 ; 2 Go de DDR3 ; Intel 4500MHD Xubuntu 14.04 LTS  64 bits
Athlon XP 3000+ ; Asus A7V400MX ; ATI Radeon X1600 ; 2 giga de ram Xubuntu 12.04.3 LTS 32 bits

En ligne

#45 Le 22/03/2012, à 12:38

jeanf

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

pinballyoda ㋛ a écrit :
Grünt a écrit :
pololasi a écrit :

Je n'ai aucun respect pour ceux qui tuent des enfants, qu'ils soient palestiniens ou juifs ou je ne sais quoi. Ca ne se fait pas, c'est un principe non négociable pour moi, juste parce que je suis humain et aussi père.

Question très emmerdante : es-tu certain que toi tu ne tues pas d'enfants ?

De jeunes enfants, en Inde ou en Chine, "trient" des matières plastiques en les chauffant avec un briquet et les différencient en fonction de l'odeur, ces enfants vont probablement crever par milliers de cancers au autres saloperies.

Jeter son vieux PC dans une déchèterie, c'est tuer des enfants. D'une manière générale, consommer c'est tuer.

Je ne suis pas d'accord.
Jeter son vieux PC dans une déchetterie participe à l'exploitation et l'empoisonnement des enfants des pays pauvre, ce qui mène à leur mort prématurée, mais ce n'est pas comme tuer au premier degrés du terme. En faisant des consommateurs des tueurs en puissance, j'ai le sentiment d'entendre un discours moralisateur et religieux et la personne auquel s'adresse ce discours aura alors le choix entre:
- ce convertir pour être en accord avec ce discours.
- ce suicider parce que devant admettre son immoralité.

Ce qui du coup met de coté la 3éme option qui est de se remettre en cause et de changer ses comportements.


“Nous voulons une Assemblée Constituante démocratique, donc tirée au sort.”
"Le système néo-libéral à donc un sous-produit important et nécessaire: des citoyens dépolitisés marqués par l'apathie et le cynisme" (Robert W.McChesney)

Hors ligne

#46 Le 22/03/2012, à 12:40

Elzen

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

J'ai un téléphone qui ne fait que téléphone et envoi de SMS. Et je n'en ai changé que trois fois dans ma vie, les trois fois parce que le précédent était HS au delà de mes (très réduites) capacités de réparation. Vous qui avez l'air au courant, je tue plus ou moins de mômes que vous avec vos smartphones ? ^^

pololasi a écrit :

Par contre, personne pour commenter le point de vue de Jankelevitch ?

Bah, je n'vois pas trop ce qu'il y a à commenter, en fait.

Ç't'une formule imagée, mais relativement représentative, en tout cas (j'me répète) pour ceux d'entre nous qui n'ont pas une pathologie particulière à ce niveau.


Ah, et sinon, je soutiens en grande partie le point de vue développé ci-dessus par na kraïou.


Elzen : polisson, polémiste, polymathe ! (ex-ArkSeth)
Un script pour améliorer quelques trucs du forum.
La joie de t'avoir connu surpasse la peine de t'avoir perdu…
Parolier amateur cherche partenaires pour musique libre (avec « et plus si affinités », c'est plus poli).

Hors ligne

#47 Le 22/03/2012, à 12:43

SODⒶ

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

pololasi a écrit :
pinballyoda ㋛ a écrit :
Grünt a écrit :

Question très emmerdante : es-tu certain que toi tu ne tues pas d'enfants ?

De jeunes enfants, en Inde ou en Chine, "trient" des matières plastiques en les chauffant avec un briquet et les différencient en fonction de l'odeur, ces enfants vont probablement crever par milliers de cancers au autres saloperies.

Jeter son vieux PC dans une déchèterie, c'est tuer des enfants. D'une manière générale, consommer c'est tuer.

Hélas non je ne suis pas certains de ne pas tuer d'enfants même si je trie mes déchets. Je ne jette pas de vieux PC par contre ça j'en suis sur, je recycle.

Les enfants dont je parle recyclent NOS PCs.

pololasi a écrit :
Etoma a écrit :

En extrapolant, on arrive bien à vivre c'est tuer.

Oui, mes chats tuent des souris, dois je les tuer ?

Toujours cette manie des humains de se mêler des conflits qui ne les concernent pas.


En France on n'a plus assez d'argent pour les chômeurs.
On a tout donné à celui qui les a licencié.

Hors ligne

#48 Le 22/03/2012, à 12:51

pololasi

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

@pinballyoda ㋛

Je n'ai jamais jeté de PC ni de pièces informatiques, aucun enfant ne les recycle donc.

Je laisse mes chats tuer les souris c'est plus écolo que le blé empoisonné et puis comme ça mes chats bouffent de la souris de qualité.


Thinkpad X 200 ; Intel Core2 Duo CPU P8600 ; 2 Go de DDR3 ; Intel 4500MHD Xubuntu 14.04 LTS  64 bits
Athlon XP 3000+ ; Asus A7V400MX ; ATI Radeon X1600 ; 2 giga de ram Xubuntu 12.04.3 LTS 32 bits

En ligne

#49 Le 22/03/2012, à 12:55

pololasi

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

ArkSeth a écrit :

Bah, je n'vois pas trop ce qu'il y a à commenter, en fait.

Ç't'une formule imagée, mais relativement représentative, en tout cas (j'me répète) pour ceux d'entre nous qui n'ont pas une pathologie particulière à ce niveau.

La différence entre interdire et empêcher.
Et ce qui fait que quelqu'un va au de là de l'interdit et comment ça se justifie. Faire avancer une cause et/ou protéger sa vie.


Thinkpad X 200 ; Intel Core2 Duo CPU P8600 ; 2 Go de DDR3 ; Intel 4500MHD Xubuntu 14.04 LTS  64 bits
Athlon XP 3000+ ; Asus A7V400MX ; ATI Radeon X1600 ; 2 giga de ram Xubuntu 12.04.3 LTS 32 bits

En ligne

#50 Le 22/03/2012, à 13:09

φlip

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

@Grünt
J'espère que tu es conscient de la débilité de tes comparaisons.
Mélanger les sujets comme tu le fais est une aberration totale.
Si ton passé judiciaire te permet de défendre un assassin qui n'est qu'un branleur qui au lieu d'aller à l'école à appris à jouer à tuer sur des consoles de jeu video, c'est ton problème.
Les parents sont évidemment aussi responsables puisque complices semble-t-il.
Qu'un mec armé d'un tel arsenal arrive à passer inaperçu à son entourage, c'est plus qu'étrange.
Qu'un mec qui vive du RSA utilise l'argent non pas pour manger ou se loger, mais acheter des bagnoles et des armes pour tuer, ça soulève aussi d'autres questions.

Maintenant, si tu veux ouvrir un sujet sur l'exploitation des enfants, fais le, c'est un sujet important, mais prends conscience de la débilité de tes comparaisons.
Le branleur est mort. Ça tombe bien, c'est ce qu'il souhaitait.

Hors ligne

Haut de page ↑