Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".

#51 Le 22/03/2012, à 13:15

seb24

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Grünt a écrit :
seb24 a écrit :
Grünt a écrit :

Question très emmerdante : es-tu certain que toi tu ne tues pas d'enfants ?

Tu tues de manière prémédité et de sang froid des enfants ? Je pense pas non.

Ben si.

Par exemple, j'envisage de changer de smartphone. Je sais que ces gadgets hi-tech sont fabriqués dans des conditions sordides, que l'extraction des terres rares et plus généralement des matériaux nécessaires à sa fabrication, son transport.. pollue des régions entières de la planète, spolie des humains, encourage des systèmes politiques dictatoriaux (par exemple Total qui soutient la junte birmane).

Je vais tuer des enfants, de sang-froid (puisque ce sera un acte effectué dans un processus rationnel de recherche de fonctionnalités au meilleur prix, pas sous le coup d'un accès de colère, de peur..), et de façon préméditée (vu que je vais passer du temps à y réfléchir avant d'acheter, c'est pas compulsif).

Donc ça ne te pose pas de problème d'aller tuer une gamine demain d'une balle en pleine tête ?


Membre attitré de la brigade des S
Ubuntuser.com : Blog sur Ubuntu http://www.ubuntuser.com

Hors ligne

#52 Le 22/03/2012, à 13:17

Grünt

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

φlip a écrit :

@Grünt
J'espère que tu es conscient de la débilité de tes comparaisons.
Mélanger les sujets comme tu le fais est une aberration totale.

Ok, tjs pas le moindre début d'argumentation. smile

Si ton passé judiciaire

Quel passé ? J'ai un casier vierge pour info. Et je ne vois pas le rapport.

te permet de défendre un assassin qui n'est qu'un branleur qui au lieu d'aller à l'école à appris à jouer à tuer sur des consoles de jeu video, c'est ton problème.

Tu m'expliques le lien entre une console de jeu vidéo, et le fait d'apprendre à tuer ? Tu crois vraiment que jouer à des jeux vidéos permet de se former au maniement d'une vraie arme ?

Les parents sont évidemment aussi responsables puisque complices semble-t-il.

Comment passes-tu de "semble-t-il" à "évidemment" ?

Qu'un mec armé d'un tel arsenal arrive à passer inaperçu à son entourage, c'est plus qu'étrange.

Personne n'a remarqué les filles de 12 ans enfermées dans ma cave, donc bon, ça ne m'étonne pas.

Qu'un mec qui vive du RSA utilise l'argent non pas pour manger ou se loger, mais acheter des bagnoles et des armes pour tuer, ça soulève aussi d'autres questions.

Je pense qu'il a aussi utilisé l'argent pour manger, sinon il serait mort de faim.

Maintenant, si tu veux ouvrir un sujet sur l'exploitation des enfants, fais le, c'est un sujet important, mais prends conscience de la débilité de tes comparaisons.

J'aimerais bien en prendre conscience, mais tu ne m'aides pas beaucoup sad

seb24 a écrit :
Grünt a écrit :

Je vais tuer des enfants, de sang-froid (puisque ce sera un acte effectué dans un processus rationnel de recherche de fonctionnalités au meilleur prix, pas sous le coup d'un accès de colère, de peur..), et de façon préméditée (vu que je vais passer du temps à y réfléchir avant d'acheter, c'est pas compulsif).

Donc ça ne te pose pas de problème d'aller tuer une gamine demain d'une balle en pleine tête ?

Si, pour trois raisons :
1) Je n'ai certainement pas les tripes assez accrochées pour le faire. C'est plus confortable de faire ça à distance en jouant au sudoku sur un écran tactile,
2) Si je le fais, j'aurai des ennuis,
3) Si je le fais, ce n'est pas ça qui me permettra d'avoir un smartphone, donc c'est inutile.

Dernière modification par Grünt (Le 22/03/2012, à 13:18)


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#53 Le 22/03/2012, à 13:31

xabilon

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Salut

Grunt, t'es juste un blablateur, tu t'acharnes sur de la réthorique pour faire du simple hors-sujet ... tu veux qu'on te réponde quoi, au juste, et c'est quoi l'intérêt de te répondre, d'ailleurs ?

En revanche, na kraïou a dit plein de choses intéressantes, qui ont été reprises notamment dans des médias étrangers ...

Plutôt que de spéculer comme des débiles sur "qui tue plus que qui ?" ou "combien je tue de petinenfants quand je lis du flash ?", on pourrait peut-être remonter le niveau, non ?
Peut-être préférez-vous vous garder la tête dans le sable et parler de smartphones ?


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

Hors ligne

#54 Le 22/03/2012, à 13:34

φlip

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

@Grünt
Plutôt que de t'enfoncer encore plus bas, ouvre un autre sujet.
Le branleur est mort. C'est trop d'honneur que de parler de lui, d'autant pus que j'ai bien plus de respect pour un animal que pour un branleur d'assassin, genre petit caïd qui se fait prendre en video au volant de BMW .
Bravo les parents complices.

Hors ligne

#56 Le 22/03/2012, à 13:39

Morgiver

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

te permet de défendre un assassin qui n'est qu'un branleur qui au lieu d'aller à l'école à appris à jouer à tuer sur des consoles de jeu video, c'est ton problème.

lol Qu'est-ce que j'ai ri lol

Je te citerais vite :

Mélanger les sujets comme tu le fais est une aberration totale.

Si les jeux vidéos avait une influence un minimum suffisante pour pousser les joueurs à passer à l'acte IRL, je crois que la terre serait un champ de batailles. Aucunes études scientifiques n'a pu démontrer par A + B que les jeux vidéos sont assez influents pour pousser quelqu'un à tuer.

Tout comme les films d'ailleurs, parce que si c'est le cas, tu peux foutre à la poubelle tous les films ultra violent (et dont beaucoup sont inspiré de la réalité) aussi.

Chercher à savoir ce qui se passait dans la tête de ce type sans avoir d'élément concret, c'est d'la branlette intellectuelle.
Pour l'instant, personne ne sait rien, c'est beaucoup trop flou.

Hors ligne

#57 Le 22/03/2012, à 13:41

Grünt

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

xabilon a écrit :

Salut

Grunt, t'es juste un blablateur, tu t'acharnes sur de la réthorique pour faire du simple hors-sujet ... tu veux qu'on te réponde quoi, au juste, et c'est quoi l'intérêt de te répondre, d'ailleurs ?

Je trouve juste ça intéressant d'avoir coupé l'herbe sous le pied au défilé de bon sentiments et de réactions outrées qui ne vont pas plus loin qu'une réponse émotionnelle. Depuis le début de cette histoire les médias bruissent de connerie, au moins avec 2 pages d'intro avec du troll comme je viens de le faire on échappera aux imbéciles qui appellent à la peine de mort (quoi que, coriace les imbéciles).

Peut-être préférez-vous vous garder la tête dans le sable et parler de smartphones ?

Heu, t'appelles ça "garder la tête dans le sable" toi ? Il me semble au contraire que traiter cet événément comme quelque chose de très particulier et très horrible, uniquement à cause de critères subjectifs et peu rationnels (les victimes sont de notre pays, c'est passé à la TV..), c'est garder la tête dans le sable.


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#58 Le 22/03/2012, à 13:46

xabilon

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Ben évidemment que c'est particulier, tu vas pas dire que ça arrive tous les jours, non ?
Le fait que ça arrive en plein campagne électorale le rend encore plus particulier.


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

Hors ligne

#59 Le 22/03/2012, à 14:21

The Uploader

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

φlip a écrit :

@Grünt
Si ton passé judiciaire te permet de défendre un assassin qui n'est qu'un branleur qui au lieu d'aller à l'école à appris à jouer à tuer sur des consoles de jeu video, c'est ton problème.

Les jeux vidéo sont tout sauf réalistes. Ca n'apprend pas à tuer, encore moins à se battre.
En plus un jeu vidéo violent aura tout au plus un effet cathartique :

Numerama a écrit :

Et rappelons aussi, s'il le faut encore, que de nombreuses études tendent à démontrer que les jeux vidéo n'ont soit aucun effet sur la violence, soit même diminuent la violence physique par un effet cathartique. Si les jeux vidéo sont souvent (pour ne pas dire systématiquement) pointés du doigt dans ce genre d'affaires, c'est bien plus souvent par un réflexe médiatique dépourvu de fondement que pour un lien clairement identifié.

Rappelons enfin que les premiers responsables (après les auteurs eux-mêmes) des tueries par armes à feu ne sont pas les créateurs d'armes virtuelles utilisées dans des jeux vidéo où l'on revit dès après la mort, mais bien les créateurs d'armes réelles où la vie se termine définitivement à la première balle reçue.

Bizarre aussi que les jeux vidéos ultra violents soient montrés du doigts, en revanche les films, livres etc. du même genre ne choquent pas ces mêmes personnes.

Bref :
1332418644.jpg
"Les jeux vidéo n'ont pas d'impact sur les enfants. Si Pacman nous avait affecté lorsque nous étions enfants, on serait tous en train de courir dans des couloirs sombres, à manger des pilules en écoutant de la musique éléctronique répétitive".

Bien sûr tout le monde connaît des cas extrêmes (et extrêmement médiatisés) de gens influencés par un jeu au délà du raisonnable (comme le joueur asiatique mort car il jouait à WoW depuis des jours et des jours sans aucune interruption). Mais ce sont précisément des cas extrêmes, des personnes qui étaient déjà fragiles au départ.

Et puis bien sûr, ceux qui veulent interdire les jeux vidéo et uniquement les jeux vidéo oublient les cas extrêmes liés à des films. La cohérence, cette inconnue...

Merci de réfléchir avant de dire des bêtises pareilles, sinon vous aurez droit au même sort que Laure Manaudou, et vous l'aurez mérité.

Dernière modification par The Uploader (Le 22/03/2012, à 14:40)


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS. Attention au bug de USB Creator ! Il vaut mieux graver Xubuntu sur un CD ou DVD.
--
Archlinux/Xfce sur ASUS N56VV, Mes PKGBUILDs sur l'AUR

Hors ligne

#60 Le 22/03/2012, à 14:25

Morgiver

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

The Uploader a écrit :

[...]
Merci de réfléchir avant de dire des bêtises pareilles, sinon vous aurez droit au même sort que Laure Manaudou, et vous l'aurez mérité.

Haaaan frustratiooonn, le firewall du boulot censure le mot "jeux" xD
Bon ben j'verrais ça chez moi.

Elle a vraiment dit ça ? Faut vraiment y aller pour dire ça dans les média, surtout sans avoir fait de recherches qui tendrait un tant soit peu à appuyer ses dires.

Hors ligne

#61 Le 22/03/2012, à 14:34

pololasi

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Grünt a écrit :

Je trouve juste ça intéressant d'avoir coupé l'herbe sous le pied au défilé de bon sentiments et de réactions outrées qui ne vont pas plus loin qu'une réponse émotionnelle. Depuis le début de cette histoire les médias bruissent de connerie, au moins avec 2 pages d'intro avec du troll comme je viens de le faire on échappera aux imbéciles qui appellent à la peine de mort (quoi que, coriace les imbéciles).

Sur le forum peut être, en dehors c'est déjà trop tard.


Thinkpad X 200 ; Intel Core2 Duo CPU P8600 ; 2 Go de DDR3 ; Intel 4500MHD Xubuntu 13.10  64 bits
Athlon XP 3000+ ; Asus A7V400MX ; ATI Radeon X1600 ; 2 giga de ram Xubuntu 12.04.3 LTS 32 bits

Hors ligne

#62 Le 22/03/2012, à 14:45

mazarini

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

La différence entre un résistant et un terroriste tient plus au point de vue de celui qui choisit entre les 2 termes qu'aux actes eux même.
Chaque fois que l'on traite quelqu'un de terroriste, il est souvent le résistant pour d'autres. C'est toujours intéressant d'y penser de temps en temps.
Si nous trouvons abject l'assassinat d'enfant et même de militaire, certains n'y voient que la mort de soldats revenant d'Afghanistan et d'enfants israéliens.


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#63 Le 22/03/2012, à 14:48

Ayral

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Comme c'est moi qui ai un peu relancé le débat sur la 1're page http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.ph … 1#p8555331, je me contenterai de remercier na kraïou pour son exposé argumenté et pertinent. C'est sûr qu'un historien a un point de vue plus raisonné. Il faut effectivement avoir un point de vue plus large que celui de l'émotion.
Cette affaire m'a mis dans une confusion d'esprit telle que je ne regarde plus où je mets les pieds, hier j'ai failli me péter le col du fémur en me viandant sur un vulgaire bout de ferraille par terre et j'ai failli me péter le col du fémur. À 66 ans c'est un peu tôt. Mon corps se punit d'avoir vu des choses àne pas voir.
Pour répondre à Pinbalyoda sur la même page, je prends contact avec la cellule psychologique pour me faire débriefer. Il paraît qu'il faut le faire. Pourtant à mon âge les cellules qu'on connaît sont biologiques ou photosensibles, mais ça rassurera ma famille.
Sur ce je vais retrouver mon groupe informatique que j'anime. Et ils raconteront moins de niaiseries que Grünt, que je continue à apprécier par ailleurs.
Quant à ce garçon mort comme un con minable, ma grand mère bretonne aurait : Doué da bardononn. (orthographe non garantie) en Français, que Dieu lui pardonne. Moi je rajoute : s'il existe. Un type excellent dans l'exécution, un pied nickelé dans la préparation et la suite. C'est sûr que les barbus du désert ne lui ont pas appris ce qu'est une adresse IP.

Hors ligne

#64 Le 22/03/2012, à 15:02

pololasi

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

xabilon a écrit :

Ben évidemment que c'est particulier, tu vas pas dire que ça arrive tous les jours, non ?
Le fait que ça arrive en plein campagne électorale le rend encore plus particulier.

C'est même assez troublant, ça me rappelle un retraité torturé dans son pavillon juste avant le premier tour des présidentielles en 2007, le candidat futur président avait fait un bond dans les intentions de vote.
L’instrumentalisation est en route. Je prends le pari qu'au prochain sondage le petit nicolas gagne des points et la bleue marine aussi.


Thinkpad X 200 ; Intel Core2 Duo CPU P8600 ; 2 Go de DDR3 ; Intel 4500MHD Xubuntu 13.10  64 bits
Athlon XP 3000+ ; Asus A7V400MX ; ATI Radeon X1600 ; 2 giga de ram Xubuntu 12.04.3 LTS 32 bits

Hors ligne

#65 Le 22/03/2012, à 15:13

Grünt

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

pololasi a écrit :
xabilon a écrit :

Ben évidemment que c'est particulier, tu vas pas dire que ça arrive tous les jours, non ?
Le fait que ça arrive en plein campagne électorale le rend encore plus particulier.

C'est même assez troublant, ça me rappelle un retraité torturé dans son pavillon juste avant le premier tour des présidentielles en 2007, le candidat futur président avait fait un bond dans les intentions de vote.
L’instrumentalisation est en route. Je prends le pari qu'au prochain sondage le petit nicolas gagne des points et la bleue marine aussi.

Heu, tu veux dire que le type aurait été téléguidé pour aider Sarkozy à gagner ? neutral

Ça me paraît "un peu" gros.
Par contre la volonté farouche de le prendre vivant, quitte à envoyer le RAID au casse-pipe (trois blessés) est certainement politique : toute la préparation du procès, les rebondissements de l'enquête, auraient eu lieu en plein milieu de la campagne.

À propos de campagne, que proposent les candidats pour éviter de tels massacres à l'avenir (vu que ça a l'air de préoccuper la population) ? Pas des niaiseries du genre "plein de caméras" ou "plan Vigipirate couleur rouge sang", ou censurer le Web, hein. Je pensais plutôt à la politique internationale, en fait. Je rêve tout éveillé en me disant que dans un monde de gens intelligents on se poserait la question de savoir comment la France est vue dans le monde, et quels sont les impacts de sa politique étrangère sur la menace dite terroriste.


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#66 Le 22/03/2012, à 15:17

SODⒶ

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

xabilon a écrit :

Ben évidemment que c'est particulier, tu vas pas dire que ça arrive tous les jours, non ?

Des crétins qui tuent des innocents au nom d'une idéologie vaseuse ? Tous les jours.


En France on n'a plus assez d'argent pour les chômeurs.
On a tout donné à celui qui les a licencié.

Hors ligne

#67 Le 22/03/2012, à 15:19

pololasi

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Grünt a écrit :

Heu, tu veux dire que le type aurait été téléguidé pour aider Sarkozy à gagner ? neutral

Ça me paraît "un peu" gros.

Non je veux dire que c'est instrumentalisé par la droite et l'extrême droite pour gagner des voix, et que ça va marcher.
Comme pour le retraité tué dans son pavillon juste avant le premier tour il y a 5 ans.

Dernière modification par pololasi (Le 22/03/2012, à 15:20)


Thinkpad X 200 ; Intel Core2 Duo CPU P8600 ; 2 Go de DDR3 ; Intel 4500MHD Xubuntu 13.10  64 bits
Athlon XP 3000+ ; Asus A7V400MX ; ATI Radeon X1600 ; 2 giga de ram Xubuntu 12.04.3 LTS 32 bits

Hors ligne

#68 Le 22/03/2012, à 15:46

na kraïou

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Grünt a écrit :

Je trouve juste ça intéressant d'avoir coupé l'herbe sous le pied au défilé de bon sentiments et de réactions outrées qui ne vont pas plus loin qu'une réponse émotionnelle.

Non, les réactions outrées sont normales, c’est la rationalité que tu exiges qui n’est pas normale. L’humain n’est pas rationnel − pas totalement du moins −, ce que tu prônes, c’est une sorte d’horreur sans humanité. Que toi, tu ne te sentes pas touché par cet événement, c’est un fait (moi non plus, pas des masses, je crois), par contre, refuser aux autres la légitimité de leurs sentiments (parce qu’ils sont différents des tiens), je trouve ça malsain.

Je trouve que ton discours est un discours de censure, dans la mesure où il consiste à dire : « ne soyez pas émus, parce que vous n’êtes pas émus des enfants asiatiques qui travaillent pour construire vos smartphones », vu que tu sais que presque tout le monde à un téléphone et sera piégé : ce type de discours marchera à coup sûr, parce que personne n’est un saint. Est-ce qu’il n’y a que les saints, qui ont le droit de pleurer la mort d’enfants innocents ? Leur mère aussi, peut-être ? Madame, ne pleurez pas votre fils, votre smartphone a tué un enfant aussi, à l’autre bout du monde. Où se situe la limite entre les gens qui auraient le droit de se sentir émus et les autres ? Quelle légitimité as-tu pour définir cette limite ?

Par ailleurs, ton discours considère qu’il faut pleurer soit tous les enfants innocents du monde, soit aucun ; relativiser la mort de chaque enfant par celle d’un autre ; faire une échelle du pire, une échelle de la souffrance. C’est limite dicter une pure rationnalité à l’émotion, émotion qui par nature ne peut pas être rationnelle. Quelqu’un qui te dit qu’il pleure autant chaque mort du monde, c’est un hypocrite.

Je trouve que ton discours pue autant que le « termine ta soupe, y a des gamins qui crèvent de faim en Afrique » : la mère, elle s’en branle des gamins africains, ce qui l’intéresse, c’est la santé de son propre gamin qui doit manger des légumes, et le non gaspillage de cette soupe précise qui a été payée avec son budget. Aucune affaire africaine là-dedans. L’enfant n’apprend pas à agir pour l’Afrique, mais à culpabiliser par rapport à sa propre situation, culpabilisation qui n’a rien à voir avec l’Afrique. Dans tous les cas, le discours consiste à exhorter à supporter une chose ici parce qu’il y a pire ailleurs, ailleurs purement instrumentalisé au service de la moralisation de l’ici. On amène le là-bas ici, non pour s’intéresser au là-bas, mais pour l’utiliser au service d’ici. C’est pire que l’ignorer. Tu n’essayes pas de sensibiliser les gens à la cause du là-bas que tu évoques (lequel cas tu ouvrirais ton propre topic, sans faire de liens avec les événements d’ici, et tu sensibiliserais les gens à ces faits-mêmes − tu ferais appel à leurs sentiments, les mêmes que tu leur refuses ici − et tu leur proposerais des solutions d’action concrète), tu essayes de faire taire les gens d’ici.

Et c’est ce que j’appelle « les bons sentiments ». Les bons sentiments, ce n’est pas d’avoir une émotion spontanée et empathique, par rapport à un événement, mais de vouloir moraliser, instrumentaliser, utiliser… des sentiments comme tu le fais, comme la mère le fait, comme les politiques vont bientôt le faire si ce n’est déjà commencé, comme les partisans de la peine de mort et de l’expulsion de tous les Français à la peau un peu trop foncée vers on ne sait où en dehors de France… vont le faire.

La rationalisation nécessaire ne doit pas nier l’émotion initiale, mais le dépasser : l’admettre, puis l’empêcher de tomber dans les instrumentalisations racistes, électorales, ou autres (ton discours en est une), pour essayer d’examiner rationnellement le pourquoi : j’ai proposé une théorie, j’irais creuser du côté de la mémoire de la décolonisation et de ses suites (tant du côté français que maghrébin), des sociologues qui bossent sur l’intégration ou la non-intégration d’une partie de la population française, et éventuellement dans les causes afghanes, pas en tant que telle mais en tant que discours, rhétorique et création d’un sentiment d’identité chez certains qui ne sont pas satisfaits par ce que leur propose ou ne leur propose pas la France. Peut être que des gens plus au courant que moi sur ces sujets précis peuvent proposer des analyses différentes, plus poussées, plus nuancées ou plus subtiles. Cela n’empêche aucunement le « OMG c’est terrible » de Mme Michu devant sa télé, sentiment d’horreur qui n’a rien de ridicule, ni de répréhensible.


Triste !
Intégriste ! Historieux ! Comploteur ! Connard ! Fourbe ! Linuxeux ! Machiavélique ! Moche ! Branleur ! Grognon ! Prétentieux ! Frimeur ! /b/tard ! Futile ! Étudiant ! Médiéviste ! Perfide ! Debianeux ! Futur maître du monde ! Petit (quasi nanos gigantium humeris insidentes) ! Égoïste ! Nawakiste ! Mauvaise langue ! 34709 ! На краю ! Arrogant ! Suffisant !

Hors ligne

#69 Le 22/03/2012, à 16:02

Grünt

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

na kraïou a écrit :
Grünt a écrit :

Je trouve juste ça intéressant d'avoir coupé l'herbe sous le pied au défilé de bon sentiments et de réactions outrées qui ne vont pas plus loin qu'une réponse émotionnelle.

Non, les réactions outrées sont normales, c’est la rationalité que tu exiges qui n’est pas normale. L’humain n’est pas rationnel − pas totalement du moins −, ce que tu prônes, c’est une sorte d’horreur sans humanité. Que toi, tu ne te sentes pas touché par cet événement, c’est un fait (moi non plus, pas des masses, je crois), par contre, refuser aux autres la légitimité de leurs sentiments (parce qu’ils sont différents des tiens), je trouve ça malsain.

Je crois que t'as mis le doigt dessus.

Je me sens pas touché par cet événement, non. Faut que j'entende les gens en parler ou que je lise des trucs à ce sujet pour que je me rappelle que c'est arrivé, sinon j'en ai rien à foutre. Et, à contrario, il m'arrive de me sentir touché par des informations qui à priori ne me concernent pas (parce que ça arrive dans un autre pays, etc..).

Du coup j'observe sans n'y rien comprendre les gens s'arracher les cheveux. Je trouverais ça amusant si y'avait pas derrière un emballement médiatique, et politique, pour récupérer toute cette énergie capillicide et l'utiliser contre nos libertés individuelles.

Pour moi, des réactions primaires "c'est horrible" "j'ai peur", aux réactions débiles "c'est la faute aux consoles de jeu", "faut interdire de regarder des sites terroristes", il n'y a qu'un pas. Je me sens un peu (toute modestie mise à part) très seul éveillé au milieu d'un troupeau de mouton qui fonce dans un gouffre, et qui menace de m'y faire tomber aussi. Alors, je gueule.


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#70 Le 22/03/2012, à 16:08

xabilon

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

Ça rappelle surtout les attentats de Madrid, quelques jours avant les élections présidentielles, et qui ont fait basculer les résultats, non pas à cause des attentats eux-mêmes, mais à cause de l'instrumentalisation à outrance de ceux-ci par la classe politique.
Les médias espagnols l'ont d'ailleurs souligné, en espérant que la campagne électorale française aura assez de niveau pour ne pas utiliser ces faits toulousains dans un but électoral (bon ... l'espoir fait vivre, hein ...).

Oui, des innocents meurent tous les jours, mais là c'est dans une ville que je connais un peu, à 300km de chez moi, et qui m'a toujours semblé agréable et ouverte lorsque j'y suis allé, donc dans un contexte qui fait surgir pas mal d'interrogations. Et que ce genre de faits est rarissime par ici.
Je précise, par rapport au titre du sujet, que pour moi, néo-nazi ou fanatique salafiste, c'est du pareil au-même, juste des gens avec de la haine à la place du cerveau.

Et le mot "terrorisme" est lâché, je suis moi-même né, j'ai grandi et je vis au pays basque, le terrorisme, il est à côté de chez moi depuis que je suis tout petit. J'en connais qui ont reçu des menaces et ont dû déménagé, et j'en connais d'autres qui se retrouvent en prison pour avoir choisi la mauvaise méthode pour défendre leurs idées.
Ces derniers, je ne les approuve pas, mais je comprends leurs motivations, j'en vois les raisons et je conçois le cheminement qui mène à ça.
Mais le tueur de Toulouse, je ne le comprends même pas, pourquoi aller buter des gens qui n'ont rien fait, pour une cause qui à priori ne le concerne même pas ? Ce qui me fait dire qu'à la base il faut déjà être un taré, et que d'un autre côté le problème est peut-être plus spécifique à la France qu'à l'Afghanistan ou au Pakistan.

Au total, il ne reste qu'un énorme gâchis de 8 morts, qui pour la plupart avaient toute leur vie devant eux.


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

Hors ligne

#71 Le 22/03/2012, à 16:14

SODⒶ

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

na kraïou a écrit :

L’humain n’est pas rationnel

Enfin un terrien qui comprend.

Grünt a écrit :

Je me sens pas touché par cet événement

Grünt est un vulcain.

Je ne me sens pas vraiment touché non plus, pas plus que par l'ignominie et la putridité quotidienne des terriens. Mon émotion n'est pas proportionnelle au rapport nombre_de_morts/distance.

Pendant que je tapais ce post, quelqu'un est mort, injustement, ignoblement, tué par un état, un terroriste ou un fou, j'aimerais bien que son nom, son histoire s'étalent à la une de votre presse, oubliant un instant de hiérarchiser les cadavres.


En France on n'a plus assez d'argent pour les chômeurs.
On a tout donné à celui qui les a licencié.

Hors ligne

#72 Le 22/03/2012, à 16:17

na kraïou

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

@ Grünt : oui, mais tu dis, il n’y a qu’un pas, mais il y en a quand même un. Pour moi, la rigueur intellectuelle (je suppose que c’est à cela que tu aspires, quand tu parles de rationalisation), c’est d’en tenir compte soigneusement, et avoir autant de respect pour la réaction primaire, que de hargne contre la réaction débile. Ne pas assimiler les deux : c’est trop simpliste. Quand je dis avoir du respect, c’est juste ne pas la juger, ne pas l’attaquer (c’est pas dans le sens d’être béat d’admiration devant, quoi…).

Par ailleurs, je mettrais une distinction entre le « c’est horrible » et le « j’ai peur » : le « c’est horrible », c’est vrai, c’est légitime. Le « j’ai peur » (c’est peut-être vrai dans le sens où les gens éprouvent de la peur), c’est moins pertinent. ’fin, je pense qu’on peut le combattre, pas en traitant les gens de débiles (la peur est un instinct de survie), mais en expliquant pourquoi il n’y a pas forcément lieu d’avoir peur. Quelque chose qui peut se travailler, disons.

Enfin, le seul contre tous… je pense que tu caritcatures un peu. Si les Français semblent assez unis (à quelques exceptions) pour dire « c’est horrible », j’ai pas l’impression d’une marée humaine se mettant à soutenir les diverses réactions débiles qui pleuvent à droite à gauche. ’fin, les gens qui avaient des opinions en profitent pour les ressortir et pour les relier à un événement particulier, mais je ne vois rien de nouveau, l’événement ne modifie pas les continuités habituelles.

Dernière modification par na kraïou (Le 22/03/2012, à 16:18)


Triste !
Intégriste ! Historieux ! Comploteur ! Connard ! Fourbe ! Linuxeux ! Machiavélique ! Moche ! Branleur ! Grognon ! Prétentieux ! Frimeur ! /b/tard ! Futile ! Étudiant ! Médiéviste ! Perfide ! Debianeux ! Futur maître du monde ! Petit (quasi nanos gigantium humeris insidentes) ! Égoïste ! Nawakiste ! Mauvaise langue ! 34709 ! На краю ! Arrogant ! Suffisant !

Hors ligne

#73 Le 22/03/2012, à 16:19

SODⒶ

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

xabilon a écrit :

Oui, des innocents meurent tous les jours, mais là c'est dans une ville que je connais un peu, à 300km de chez moi, et qui m'a toujours semblé agréable et ouverte lorsque j'y suis allé, donc dans un contexte qui fait surgir pas mal d'interrogations. Et que ce genre de faits est rarissime par ici.

Tu es donc capable de t'émouvoir ? Tu aurais menti ? hmm


En France on n'a plus assez d'argent pour les chômeurs.
On a tout donné à celui qui les a licencié.

Hors ligne

#74 Le 22/03/2012, à 16:21

xabilon

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

pinballyoda ㋛ a écrit :

Tu es donc capable de t'émouvoir ? Tu aurais menti ? hmm

Oui j'ai menti, c'est une des caractéristiques de l'être humain smile
Après je ne sais pas si c'est s'émouvoir, je ne pleure pas les victimes, le mal est fait, je laisse les lamentations à ceux qui sont plus directement concernés ; mais je suis aussi d'accord avec le fait que l'humain ne peut être à 100% rationnel et logique.
Je suis doué d'empathie, ça c'est sûr, autant pour les victimes que pour le bourreau.

Dernière modification par xabilon (Le 22/03/2012, à 16:25)


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

Hors ligne

#75 Le 22/03/2012, à 16:26

seb24

Re : Finalement, ce n'était pas un néonaze...

xabilon a écrit :

Mais le tueur de Toulouse, je ne le comprends même pas, pourquoi aller buter des gens qui n'ont rien fait, pour une cause qui à priori ne le concerne même pas ? Ce qui me fait dire qu'à la base il faut déjà être un taré, et que d'un autre côté le problème est peut-être plus spécifique à la France qu'à l'Afghanistan ou au Pakistan.

J'ai aussi vraiment l'impression que c'est pas du tout du terrorisme, simplement l'action d'un gus taré. Au final il a cherché à justifié son action mais ça tiens pas debout.


Membre attitré de la brigade des S
Ubuntuser.com : Blog sur Ubuntu http://www.ubuntuser.com

Hors ligne

Haut de page ↑