Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails) *** mise à jour 12/10/2014 ***

#51 Le 19/04/2012, à 15:14

pierrecastor

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

Madiba a écrit :
Shanx a écrit :

Sinon, pour se mettre doucement à la philo, vous conseillez quoi ?

Apprendre à vivre, de Luc Ferry.

C'est un cours de philo qui reprend les grandes visions qui se sont succédées au long de l'Histoire et explique leur enchainement et leurs oppositions. C'est écrit dans un langage simple et accessible. Ca me paraît vraiment être un bon début pour avoir une culture minimale que l'on pourra développer ensuite, en lisant par exemple d'autres livres du même auteur.

C'est intéressant, effectivement, et peut être une bonne approche, mais faut quand même le prendre avec des pincette, il a vite tendance à interpréter selon son point de vue

Notamment le passage sur les philosophie marxiste est un poil ridicule.


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#52 Le 19/04/2012, à 16:09

Le grand Rorh Sha

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

side a écrit :
Shanx a écrit :

Sinon, pour se mettre doucement à la philo, vous conseillez quoi ?


La Torah, les Évangiles, le Coran.…

C'est de la religion ! HS !

La philosophie c'est réfléchir en s'affranchissant des dieux ! mad


0110110001100101 0110011101110010011000010110111001100100 01010010011011110111001001101000 010100110110100001100001

Hors ligne

#53 Le 19/04/2012, à 18:45

side

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

BFB a écrit :

Pour exemple, il nous parle de Diogène le Cynique. C'est un peu le roi des clodos xD  Il vit dans une amphore, il baise se masturbe dans la rue et il agresse les gens avec un bâton et dit "casse toi tu me fait de l'ombre" quand Alexandre le grand est venu le voir.

fixed.

« Si seulement en se frottant aussi le ventre, il était possible de calmer sa faim ! » - Diogène de Sinope selon Laërce.

tongue




Madiba a écrit :

Apprendre à vivre, de Luc Ferry.

en lisant par exemple d'autres livres du même auteur.

Mon dieu !

Et pourquoi Bruckner et Finkielkraut tant que t'y est !?


Il n'y a pas que la vision du marximse qui soit ridicule chez Ferry. C'est tout son humanisme maladivement anti-naturaliste qui est complémentent foireux.

C'est le genre de philosophe qui fait du point Godwin à la pelle sans sourciller.

Et puis il est du genre à dire n'importe quoi, style :

« Jusqu’à preuve du contraire, les animaux n’ont pas de culture, mais seulement des moeurs ou des modes de vie et le signe le plus sûr de cette absence est qu’ils ne se transmettent à cet égard aucun patrimoine nouveau de génération en génération » - Luc Ferry - Le Nouvel Ordre écologique (1992)

Voir une critique de sa diatribe débile à l'écologie ici

Franchement, avant Ferry, il y a des tonnes de vrais philosophes dignes d'intérêts à lire, assez pour ne jamais avoir à lire du Ferry à vrai dire.

Et puis, si le philosophe est un sage et que la sagesse se retrouve dans les actes de vie ... bah le Ferry, c'est un pitoyable philosophe. Enfin bon, faut de tout.


Le grand Rorh Sha a écrit :

La philosophie c'est réfléchir en s'affranchissant des dieux !

Comme dans Platon ?

lol

Accessoirement, comment on s’affranchit des dieux, s'il n'y a pas de dieux ?

Les religions sont des éthiques. Pas H.S.

Dernière modification par side (Le 19/04/2012, à 19:01)

Hors ligne

#54 Le 19/04/2012, à 19:07

CasseTaTele

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

La philosophie c'est réfléchir en s'affranchissant des dieux !

Avant Nietzsche et son célèbre "Dieu est mort", il me semble difficile de trouver des philosophes qui ne font pas référence à dieu ou à des dieux (comme Platon)...

Hors ligne

#55 Le 19/04/2012, à 19:38

side

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

CasseTaTele a écrit :

La philosophie c'est réfléchir en s'affranchissant des dieux !

Avant Nietzsche et son célèbre "Dieu est mort", il me semble difficile de trouver des philosophes qui ne font pas référence à dieu ou à des dieux (comme Platon)...

Oui mais il ne s'agit pas de mentionner ou non l'existence des dieux. Il s'agit de s'en affranchir. Et des philosophies qui s’affranchissent des dieux, tu en as dès l'Antiquité, épicurisme en tête.

Hors ligne

#56 Le 19/04/2012, à 20:35

D@mien

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

Attention à ne pas tout confondre, le "Dieu" de beaucoup de philosophes n'a rien à voir avec le Dieu de la religion (enfin si peu). Pour la plupart, ils avaient besoin d'un "moteur premier" et ils ont fait avec ce qu'ils avaient sous la main...

Bon, c'est vrai que depuis Nietzsche, le problème est réglé tongue (certains avaient déjà "éjecté" le problème, mais aucun de façon aussi claire)


"L'hypothèse selon laquelle le fonctionnement d'un système peut être amélioré par une intervention brutale sur ses éléments conscients traduit une dangereuse ignorance. Cette attitude fut trop souvent celle des esprits qui se qualifient des épithètes de « scientifique » et de « technologue »."

                                                                     Les Enfants de Dune, Franck Herbert

Hors ligne

#57 Le 19/04/2012, à 21:20

side

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

D@mien a écrit :

ils avaient besoin d'un "moteur premier" et ils ont fait avec ce qu'ils avaient sous la main...

Dieu.

A partir de là tu peux lui faire faire ce que tu veux à Dieu. Je ne vois aucune différence fondamentale entre le Dieu des religions et le Dieu des philosophes. Ce qui différencie religion et philosophie au sujet de Dieu c'est la manière dont on accède à sa réalité, à son existence, à son être. Les religions acceptent une révélation, la foi. Les philosophies se basent sur la raison.

Si Dieu existe, qu'est ce que cela peut bien faire, pour son essence même, que j'y accède par la raison, en interrogeant la Nature et l'Etre, en considérant l'ontologie de ce qui est, en faisant de la métaphysique, surtout si j'admets, ce qui est toujours le cas des théologies, que Dieu n'est pas connaissable au final, qu'il ne peut être réductible et simplement relatif à l'Homme. Ou que j'y accède par une pure croyance sans fondement philosophique ?

Absolument rien du tout. Quelque soit la méthode de connaissance de Dieu, il est le même Dieu.

Dernière modification par side (Le 19/04/2012, à 21:21)

Hors ligne

#58 Le 19/04/2012, à 23:06

D@mien

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

Je ne crois pas qu'on puisse aller jusque là. La preuve en est: un bon nombre de philosphes se sont fait taxer d'athéisme, alors meme que "Dieu" apparaissait dans leur philosphie.


"L'hypothèse selon laquelle le fonctionnement d'un système peut être amélioré par une intervention brutale sur ses éléments conscients traduit une dangereuse ignorance. Cette attitude fut trop souvent celle des esprits qui se qualifient des épithètes de « scientifique » et de « technologue »."

                                                                     Les Enfants de Dune, Franck Herbert

Hors ligne

#59 Le 20/04/2012, à 00:22

side

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

D@mien a écrit :

Je ne crois pas qu'on puisse aller jusque là. La preuve en est: un bon nombre de philosphes se sont fait taxer d'athéisme, alors meme que "Dieu" apparaissait dans leur philosphie.

Faut voir qui accuse d'athéisme aussi !

Quand l'Eglise accuse Spinoza d'athéisme, on s'étouffe. Spinoza est clairement déiste et sans doute théiste. Ce qu'il y a c'est que l'Eglise ne supporte pas de voir des philosophes penser Dieu sans leurs dogmes et surtout sans révélation, sans la foi. Pour eux, quelqu'un qui n'a pas la foi mais croit en Dieu par la raison est un athée. Bah c'est nawak. Un athée est justement quelqu’un qui ne croit pas en Dieu par la raison et qui ne connais pas la foi, ou plus simplement quelqu'un qui ignore jusqu'au sens même du mot "Dieu".

Mais il n'y a pas que ça. L'Eglise accuse d'athéisme toutes les philosophies qui matérialise Dieu ou qui les séparent de l'humanité en le rejetant dans un arrière-monde matériel où il n'ont que faire des hommes (épicurisme) ou qui les mettent au contraire dans le plan d'immanence et en font un être périssable (atomisme). Et de toutes façons, il s'agit juste d'un anathème facile pour rejeter les polythéismes qui sont inadaptables au credo.

Hors ligne

#60 Le 20/04/2012, à 00:42

D@mien

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

Point pour toi, je suis convaincu neutral

M'enfin, le fond reste le meme: quand tu lis un philosophe qui parle de Dieu, tu ne penses pas à l'Eglise ou autre, tu penses à un démiurge, point. C'est ce qui compte non ?


"L'hypothèse selon laquelle le fonctionnement d'un système peut être amélioré par une intervention brutale sur ses éléments conscients traduit une dangereuse ignorance. Cette attitude fut trop souvent celle des esprits qui se qualifient des épithètes de « scientifique » et de « technologue »."

                                                                     Les Enfants de Dune, Franck Herbert

Hors ligne

#61 Le 20/04/2012, à 10:19

Elzen

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

side a écrit :

Quand l'Eglise accuse Spinoza d'athéisme, on s'étouffe. Spinoza est clairement déiste et sans doute théiste. Ce qu'il y a c'est que l'Eglise ne supporte pas de voir des philosophes penser Dieu sans leurs dogmes et surtout sans révélation, sans la foi. Pour eux, quelqu'un qui n'a pas la foi mais croit en Dieu par la raison est un athée. Bah c'est nawak. Un athée est justement quelqu’un qui ne croit pas en Dieu par la raison et qui ne connais pas la foi, ou plus simplement quelqu'un qui ignore jusqu'au sens même du mot "Dieu".

Un athée, c'est quelqu'un qui croit en la non-existence d'une quelconque forme de divinité. C'est une foi, au même titre que le théisme.

Par ailleurs, j'pense, vu l'ordre utilisé, que tu as confondu les deux termes à propos de spinoza :

théiste : qui croit en l'existence d'une forme de divinité, de quelque manière que ce soit (ça regroupe les déistes et les différents religieux, mono- et poly-théistes).
déiste : qui croit en l'existence d'une forme de divinité (plus spécifiquement un Dieu unique, d'ailleurs, 'me semble), sans pour autant se reconnaître dans une religion particulière (une foi, mais sans culte).

Les religieux ont tendance à rapprocher les déistes des agnostiques (ce qui, du point de vue des agnostiques (qui sont les gens qui n'ont pas d'avis sur l'existence ou non d'une forme de divinité), est assez peu recevable), mais les athées sont, me semble-t-il, considérés comme un groupe un peu plus à part.


Elzen : polisson, polémiste, polymathe ! (ex-ArkSeth)
Un script pour améliorer quelques trucs du forum.
La joie de t'avoir connu surpasse la peine de t'avoir perdu…
J'ai pour qualité de ne jamais attaquer les gens. J'ai pour défaut de souvent avoir l'air de le faire.

Hors ligne

#62 Le 20/04/2012, à 11:11

pierrecastor

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

ArkSeth a écrit :
side a écrit :

Quand l'Eglise accuse Spinoza d'athéisme, on s'étouffe. Spinoza est clairement déiste et sans doute théiste. Ce qu'il y a c'est que l'Eglise ne supporte pas de voir des philosophes penser Dieu sans leurs dogmes et surtout sans révélation, sans la foi. Pour eux, quelqu'un qui n'a pas la foi mais croit en Dieu par la raison est un athée. Bah c'est nawak. Un athée est justement quelqu’un qui ne croit pas en Dieu par la raison et qui ne connais pas la foi, ou plus simplement quelqu'un qui ignore jusqu'au sens même du mot "Dieu".

Un athée, c'est quelqu'un qui croit en la non-existence d'une quelconque forme de divinité. C'est une foi, au même titre que le théisme.
[...]

Pas d'accord, croire en la non existence de quelque chose n'est pas un acte de foi, ou alors ne pas croire au père noël ou à la licorne rose invisible serait aussi des actes de foi.

Le raisonnement athée est simple, ce qui est affirmer sans preuve peut être réfuté sans preuve.


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#63 Le 20/04/2012, à 11:28

side

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

D@mien a écrit :

M'enfin, le fond reste le meme: quand tu lis un philosophe qui parle de Dieu, tu ne penses pas à l'Eglise ou autre, tu penses à un démiurge, point. C'est ce qui compte non ?

Oui. Ce qui compte c'est le démiurge. Les Eglises et leurs dogmes, on s'en balance. Mais l'origine des dogmes sont eux aussi basés sur le démiurge. Dieu, c'est le démiurge.


ArkSeth a écrit :

Par ailleurs, j'pense, vu l'ordre utilisé, que tu as confondu les deux termes à propos de spinoza :
– théiste : qui croit en l'existence d'une forme de divinité, de quelque manière que ce soit (ça regroupe les déistes et les différents religieux, mono- et poly-théistes).
– déiste : qui croit en l'existence d'une forme de divinité (plus spécifiquement un Dieu unique, d'ailleurs, 'me semble), sans pour autant se reconnaître dans une religion particulière (une foi, mais sans culte).

Deiste : Dieu existe mais n'agit pas sur le monde. N'admet pas ni religion, ni culte, ni révélation.
Theiste : Dieu existe et agit sur le monde. Admet une religion ou un culte.

Avoir la foi c'est avoir la révélation de Dieu. Un déiste, n'a pas la foi. Un déiste qui aurait acquis la conviction de l'existence de Dieu à la manière d'un philosophe n'a aucune révélation divine. Il sait, au sens de croyance justifiable et justifiée, que Dieu existe. Évidement, il n'en a aucune preuve, juste des arguments.

Spinoza est au minimum déiste, il s'efforce de connaitre Dieu dans une réflexion philosophique qui explique le Tout et admet une origine divine. Il est sans doute théiste. C'est à dire qu'il doit sans doute avoir la foi, croire en Dieu tel quel l’admette les religions et les cultes. Mais aux yeux de l'Eglise avoir la foi et s'efforcer de connaitre Dieu par la raison ---> anathème d'athéisme. Histoire de couper court à toutes velléités de recherche, sait-on jamais, il se pourrait bien que la raison nous explique l'inexistence de Dieu. Et dans le cas contraire, les Eglises deviennent inutile. Bref, rechercher Dieu par la raison, fût longtemps une hérésie. Maintenant, il y a le fides et ratio.

En ce qui concerne le coup de athéisme = croyance théiste. Bah j'sais pas. J'ai longtemps cru ça, plus maintenant. C'est plus compliqué que ça. Je me considère comme un agnostique en quête d'athéisme, le but est de se forger la conviction de l'inexistence de Dieu par la raison et ne pas seulement y croire. Il faut donc avoir des arguments métaphysique en béton pour être athée. Mais je veux bien admettre que ceux qui se disent athée juste comme ça, sans saisir que ça n'a rien de simple de se dire athée, ont une croyance dont la valeur est à la même hauteur que ceux qui croit à l'existence de Dieu juste comme ça.

Dernière modification par side (Le 20/04/2012, à 11:30)

Hors ligne

#64 Le 20/04/2012, à 11:47

Elzen

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

@side : hmm, on n'a pas les mêmes définitions, on dirait… j'vais creuser ça.

pierrecastor a écrit :

Pas d'accord, croire en la non existence de quelque chose n'est pas un acte de foi, ou alors ne pas croire au père noël ou à la licorne rose invisible serait aussi des actes de foi.

Le raisonnement athée est simple, ce qui est affirmer sans preuve peut être réfuté sans preuve.

Nop, parce que la nature de Dieu est différente de celle du Père Noël (je n'me prononce pas pour la licorne rose invisible).

La divinité, c'est avant tout l'hypothèse d'une volonté soit extérieure à l'univers, soit constitutive de l'univers lui-même. C'est un principe qui veut que les choses sont comme elles le sont parce qu'il y a, quelque part, une entité qui a voulu que les choses soient comme ça. Ce n'est pas un « simple » personnage imaginaire, c'est quelque chose dont la question de l'existence ou la non-existence fait partie intégrante de notre capacité à questionner le monde.

L'athée pose l'hypothèse qu'il n'existe aucune volonté gouvernant l'univers, que les choses sont comme elles sont « parce que », point final. C'est un acte de foi au même titre que de supposer qu'elles le sont parce qu'il y a « quelqu'un » qui les a voulu comme ça, parce que c'est un raisonnement purement abstrait, qui ne repose pas sur les faits eux-mêmes, mais sur l'interprétation que l'on en donne.

Après, effectivement, vu ce que side dit juste au dessus, c'est peut-être la signification du terme de « foi » qui pose problème. Mais donner une réponse nette et tranchée à une question qui sort du monde matériel, ce n'est pas juste réfuter un truc qui a été affirmé sans preuve, c'est affirmer autre chose (sans avoir plus de preuves, les preuves se limitant au monde matériel).


Elzen : polisson, polémiste, polymathe ! (ex-ArkSeth)
Un script pour améliorer quelques trucs du forum.
La joie de t'avoir connu surpasse la peine de t'avoir perdu…
J'ai pour qualité de ne jamais attaquer les gens. J'ai pour défaut de souvent avoir l'air de le faire.

Hors ligne

#65 Le 20/04/2012, à 13:12

Le grand Rorh Sha

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

Afin d'éclairer le débat : le grand Rorh Sah se doit d'énoncer son point de vue :

La religion, c'est ce que les hommes ont utilisé avant la science pour expliquer la vie, la mort, l'amour, toussa.

Puis ils ont inventé la science : la philosophie, qui prônait la démonstration plutôt que la foi.

La religion est donc, pour le grand Rorh Sha, bien distincte de la philosophie, même si elles ont de nombreux points communs. Foi ≠ raison.

Le grand Rorh Sha, à sa grande honte, n'a pas lu Platon, il n'en parlera donc pas (demandez plutôt à 1enetsys tongue). En Revanche, le "pari de Pascal" n'est pas un acte de foi mais une approche mathématique de la foi, à l'instar de Brassens "on peut vivre sans croire en dieu mais se comporter comme si il existait".

Vous n'êtes pas obligé de partager le point de vue du grand Rorh Sha, on n'est pas sur Venatte.


0110110001100101 0110011101110010011000010110111001100100 01010010011011110111001001101000 010100110110100001100001

Hors ligne

#66 Le 20/04/2012, à 14:10

Madiba

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

side a écrit :
Madiba a écrit :

Apprendre à vivre, de Luc Ferry.

en lisant par exemple d'autres livres du même auteur.

Mon dieu !

Et pourquoi Bruckner et Finkielkraut tant que t'y est !?

Il n'y a pas que la vision du marximse qui soit ridicule chez Ferry. C'est tout son humanisme maladivement anti-naturaliste qui est complémentent foireux.

C'est le genre de philosophe qui fait du point Godwin à la pelle sans sourciller.

Ce que j'aime bien chez Luc Ferry, c'est qu'on comprend ce qu'il dit. Du coup, on est libre d'être d'accord ou non avec lui. Ce n'est pas le cas de tous les philosophes, loin de là. Nietzsche par exemple est souvent difficilement accessible. On ne sait pas toujours ce qu'il veut dire : c'est d'ailleurs pour ça que quelqu'un a créé ce topic où nous sommes en train de discuter.

Moi, j'aime lire les livres de Luc Ferry car je peux avoir une vision critique. En lisant un paragraphe, je me dis : Tiens, ici il a raison. Et un peu plus loin : là non, je ne suis pas d'accord. Pour moi, c'est ça la philosophie : lire avec l'esprit critique et prolonger les raisonnements de l'auteur.

Luc Ferry ne fait pas du point Godwin. J'ai lu Le nouvel ordre écologique. A un moment, il dit que, de manière étonnante, l'Allemagne nazie fut l'un des premiers pays à mettre en place une législation de protection de la nature. C'est un fait. Mais les écolos ont prit ça pour une critique à l'égard de l'écologie car ils ne sont pas capables d'imaginer qu'on puisse citer Hitler et la politique du IIIème Reich autrement que pour faire une attaque en dessous de la ceinture. Sur ce coup-là, c'est leur réaction qui relève de Godwin.

J'aime moins la forme et le style d'Apprendre à vivre, que je trouve un peu destiné aux adolescents. En revanche c'est une bonne présentation de l'histoire des idées. Et il consacre une partie à la religion en disant que même s'il y a opposition entre la foi et la raison, elle mérite cependant d'être étudiée car elle s'inscrit dans l'histoire de la philosophie. C'est un passage intéressant où l'on apprend comment Saint-Thomas d'Aquin a concilié la philosophie aristotélicienne et la religion chrétienne, comment les concepts de cosmos et de logos se sont retrouvés dans la vision chrétienne. "Le Verbe s'est fait chair", peu de gens sur ce forum sont capables de comprendre cette phrase. Eh bien, s'ils avaient lu Ferry, ils sauraient que ça veut dire que le Logos des anciens grecs a trouvé son incarnation dans l'Homme.

Mais c'est plus facile de philosopher avec des slogans mal assimilés comme "Dieu est mort". Je n'ai rien contre Nietzsche, au contraire. Mais la philosophie, ce n'est pas une campagne électorale où l'on s'envoie des petites phrases. La philosophie, c'est comprendre et discuter avec humilité : "Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien". (Encore un slogan, mais moins agressif.)

Hors ligne

#67 Le 20/04/2012, à 14:24

pierrecastor

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

1334924640.jpg


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#68 Le 20/04/2012, à 14:44

yrieix

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

pierrecastor a écrit :
ArkSeth a écrit :
side a écrit :

Quand l'Eglise accuse Spinoza d'athéisme, on s'étouffe. Spinoza est clairement déiste et sans doute théiste. Ce qu'il y a c'est que l'Eglise ne supporte pas de voir des philosophes penser Dieu sans leurs dogmes et surtout sans révélation, sans la foi. Pour eux, quelqu'un qui n'a pas la foi mais croit en Dieu par la raison est un athée. Bah c'est nawak. Un athée est justement quelqu’un qui ne croit pas en Dieu par la raison et qui ne connais pas la foi, ou plus simplement quelqu'un qui ignore jusqu'au sens même du mot "Dieu".

Un athée, c'est quelqu'un qui croit en la non-existence d'une quelconque forme de divinité. C'est une foi, au même titre que le théisme.
[...]

Pas d'accord, croire en la non existence de quelque chose n'est pas un acte de foi, ou alors ne pas croire au père noël ou à la licorne rose invisible serait aussi des actes de foi.

Voilà la pirouette.

Le père noël est une légende, et la licorne rose invisible un fantasme. Athée = Théos = Dieu. Donc il y a bien un rapport avec Dieu

pierrecastor a écrit :

Le raisonnement athée est simple, ce qui est affirmer sans preuve peut être réfuté sans preuve.

Ta définition se rapprocherait plus du scepticisme rationnel que de la notion d'athéisme.

Hors ligne

#69 Le 20/04/2012, à 14:46

pierrecastor

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

Diogène le cynique a écrit :

Voilà la pirouette.

Le père noël est une légende, et la licorne rose invisible un fantasme. Athée = Théos = Dieu. Donc il y a bien un rapport avec Dieu

pierrecastor a écrit :

Le raisonnement athée est simple, ce qui est affirmer sans preuve peut être réfuté sans preuve.

Ta définition se rapprocherait plus du scepticisme rationnel que de la notion d'athéisme.

C'est possible, je suis pas athée mais agnostique. smile


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#70 Le 20/04/2012, à 14:48

yrieix

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

Madiba a écrit :

"Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien". (Encore un slogan, mais moins agressif.)

Ca fait penser à Jean Gabin tongue

Hors ligne

#71 Le 20/04/2012, à 15:20

Sopo les Râ

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

pierrecastor a écrit :
ArkSeth a écrit :
side a écrit :

Quand l'Eglise accuse Spinoza d'athéisme, on s'étouffe. Spinoza est clairement déiste et sans doute théiste. Ce qu'il y a c'est que l'Eglise ne supporte pas de voir des philosophes penser Dieu sans leurs dogmes et surtout sans révélation, sans la foi. Pour eux, quelqu'un qui n'a pas la foi mais croit en Dieu par la raison est un athée. Bah c'est nawak. Un athée est justement quelqu’un qui ne croit pas en Dieu par la raison et qui ne connais pas la foi, ou plus simplement quelqu'un qui ignore jusqu'au sens même du mot "Dieu".

Un athée, c'est quelqu'un qui croit en la non-existence d'une quelconque forme de divinité. C'est une foi, au même titre que le théisme.
[...]

Pas d'accord, croire en la non existence de quelque chose n'est pas un acte de foi, ou alors ne pas croire au père noël ou à la licorne rose invisible serait aussi des actes de foi.

Bien sûr que ce sont des actes de foi.


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#72 Le 20/04/2012, à 15:28

D@mien

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

Madiba a écrit :

Mais c'est plus facile de philosopher avec des slogans mal assimilés comme "Dieu est mort". Je n'ai rien contre Nietzsche, au contraire. Mais la philosophie, ce n'est pas une campagne électorale où l'on s'envoie des petites phrases. La philosophie, c'est comprendre et discuter avec humilité : "Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien". (Encore un slogan, mais moins agressif.)

Attention à ne pas tout confondre: nous résumons (à tort) Nietzsche à cette phrase, mais lis le en entier et reviens me dire ensuite s'il a choisi la solution de facilité !


"L'hypothèse selon laquelle le fonctionnement d'un système peut être amélioré par une intervention brutale sur ses éléments conscients traduit une dangereuse ignorance. Cette attitude fut trop souvent celle des esprits qui se qualifient des épithètes de « scientifique » et de « technologue »."

                                                                     Les Enfants de Dune, Franck Herbert

Hors ligne

#73 Le 20/04/2012, à 15:44

pierrecastor

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

Sopo les Râ a écrit :

Bien sûr que ce sont des actes de foi.


Mouais, pas convaincue, du coup.


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#74 Le 20/04/2012, à 15:50

Madiba

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

D@mien a écrit :
Madiba a écrit :

Mais c'est plus facile de philosopher avec des slogans mal assimilés comme "Dieu est mort". Je n'ai rien contre Nietzsche, au contraire. Mais la philosophie, ce n'est pas une campagne électorale où l'on s'envoie des petites phrases. La philosophie, c'est comprendre et discuter avec humilité : "Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien". (Encore un slogan, mais moins agressif.)

Attention à ne pas tout confondre: nous résumons (à tort) Nietzsche à cette phrase, mais lis le en entier et reviens me dire ensuite s'il a choisi la solution de facilité !

Et puis, en plus, Dieu n'est pas mort. Il n'y a qu'à voir le nombre de discussions sur ce forum ! Qu'on parle de philosophie ou de mathématiques, Dieu finit toujours par revenir. C'est pas Godwin mais God wins !

Parle-ton autant du père Noël ? Quant à la licorne rose...

Si les athées avaient si bien intégré la non-existence de Dieu, ils n'en parleraient pas autant.

Donc Dieu existe et, en plus, c'est un sujet de philosophie. CQFD.

Hors ligne

#75 Le 20/04/2012, à 15:52

Sopo les Râ

Re : [Philosophie] Ainsi parlait Zarathoustra - Nietzsche

pierrecastor a écrit :
Sopo les Râ a écrit :

Bien sûr que ce sont des actes de foi.

Mouais, pas convaincue, du coup.

Penses-tu pouvoir raisonner sans axiome ?


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

Haut de page ↑