Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites". Attention, le forum rencontre actuellement quelques difficultés. En cas d'erreur 502, il ne faut pas re-valider l'envoi d'un message ou l'ouverture d'une discussion, au risque de créer un doublon.

La section divers se réorganise ! De nouvelles sous-sections à venir. (plus d'infos + donner son avis)

#51 Le 06/09/2005, à 16:53

jib

Re : La grande unification

C'était très bien. Mais une petite chose dénote :

SithLord a écrit :

ca me rappelle un discours qui me fait froid dans le dos "Hein volk, hein reich, hein fuhrer"

C'est "Ein Volk, ein Reich, ein Führer" car c'est l'article indéfini allemand qui s'orthographie ainsi. L'aspiration légère n'est pas due au "h" qui n'existe pas comme il vient d'être dit mais est due à une mauvaise accentuation de l'allemand...

Sinon, que penses-tu de la tentative d'anticipation?

#52 Le 06/09/2005, à 18:23

GuestStar

Re : La grande unification

SithLord a écrit :

Essayons de prendre un peu de recul et regardons les choses telles qu'elles existent, tant dans le milieu naturel que dans les creations humaines. Que diriez vous d'un monde ou TOUT, absolument TOUT est unifie ? Un monde ou tous les hommes/femmes auraient la meme tete et le meme corps, s'habilleraient pareil, parleraient la meme langue, penseraient la meme chose, vivraient dans les memes villes, construites pareil, n'auraient qu'un seul supermarche ou chaque produit serait unitaire, un seul type de yaourt, de fruit, de legume, de viande, de poisson, etc... En poussant le raisonnement plus loin, un seul type de nourriture contenant tous les nutriments necessaires et fini la viande, poissons, fruits, legumes, etc...

Un monde où tous parleraient la même langue (le français de préférence tongue) serait loin de me déranger, un monde où tous pourraient se comprendre, un rêve, pour moi en tout cas.

Je pense pas que la langue soit un élément qui puisse être pris en compte pour la diversité des gens. Français, Canadiens (francophones) ou bien Belges (francophones) montrent bien qu'une langue identique n'oblige pas une culture identique.

Sinon je pense aussi que la multiplicité des distributions Linux ne soit pas un mal, loin de là, Ubuntu convient à certains pas à d'autre, Fedora convient à d'autre pas à certains, de même Mandriva, avec une distribution unique, on fait comment ? On subit ?

Juste une petite question pour finir, en quoi le Hurd pourrait-il révolutionner l'informatique comme certains le pense, j'ai fait quelques recherches, mais j'ai rien compris, au moins avec le Cell, je sais à quoi m'attendre (enfin, en tant que novice, j'ai compris que l'architecture permettait un traitement nouveau de l'information et une puissance jamais égalée jusqu'à présent).

Hors ligne

#53 Le 06/09/2005, à 19:21

Enixos

Re : La grande unification

Niveau technique pure, je peut pas t'expliquer, je ne comprend pas non plus parfaitement. Mais, je vais essayer de te montrer via la façon dont je me l'imagine via une image un peu caricaturale.

D'abord, prend un système bureaucratique poussé à l'extrème. Pour aboutir, chaque dossier par de la base puis dois passer par chaque étape. La paralisie d'une étape paralyse donc tout le système. Ce système est d'ailleur très dense et obscure si bien qu'il est délicat de le réformer ou de le modifier ne serais ce que légérement.

Maintenant, imagine totalement décentraliser former d'un certain nombre de modules gravitant autour d'une base. La base coordonne mais, les modules intéragissent entre eux de façon libre. Aucun n'est réellement indispensable au système. Chaque module peut-être remplacer ou évoluer indépendamment sans toucher ni parlyser le reste.

Voilà la révolution !

P.S. : C'est la façon dont je le comprend. Peut-être est ce toallement incorrecte. Si c'est le cas, si quelqu'un de plus competent pouvais expliquer dans le détail, ca fairait au moins 2 heureux.

Hors ligne

#54 Le 06/09/2005, à 23:10

SithLord

Re : La grande unification

GuestStar a écrit :

Je pense pas que la langue soit un élément qui puisse être pris en compte pour la diversité des gens. Français, Canadiens (francophones) ou bien Belges (francophones) montrent bien qu'une langue identique n'oblige pas une culture identique.

Malheureusement pour toi, ou heureusement aussi wink, l'exemple que tu prends es frappant et parfait pour illustrer le principe de la diversite ! La langue francaise en tant que telle n'est pas reellement une langue a part entiere, j'entends par la, une langue ayant ses racines propres puisque les premieres traces du francais (appelle roman a l'epoque) date de l'an 800 environ. C'est une langue romane (issue de la culture latine, donc de l'empire romain) qui a pris quelques tournures de grec et pioche par ci par la d'autres formules (germaniques et celtiques). Cette langue que l'on aime tant (en tous cas, je l'aime beaucoup smile ) est donc deja nee de la diversification des cultures, preuve s'il en est que le fonctionnement naturel des choses est bien la diversite.

GuestStar a écrit :

Juste une petite question pour finir, en quoi le Hurd pourrait-il révolutionner l'informatique comme certains le pense, j'ai fait quelques recherches, mais j'ai rien compris, au moins avec le Cell, je sais à quoi m'attendre (enfin, en tant que novice, j'ai compris que l'architecture permettait un traitement nouveau de l'information et une puissance jamais égalée jusqu'à présent).

Hurd est base sur un concept totalement different de ce qu'on connait actuellement. Je vais essayer d'etre clair et relativement succint (le mot cle de la phrase c'est "relativement" car mes posts sont rarement succints, je m'en excuse).

Actuellement, en reduisant a l'extreme les systemes, on en obtient 3 :

1/ GNU/Linux : kernel monolythique, OS totalement modulaire

Le kernel linux est parfaitement monolythique. Il s'agit d'un programme qui tourne dans un espace memoire donne, ce qui donne lieu a 2 zones, le kernel space, le user space. Le kernel space peut aller foutre la zone en user space, le contraire est impossible par design. Seul un driver (tournant en kernel space) peu planter le kernel (ou un hardware defectueux faisant danser la jigue au driver charge de le piloter mais c'est tordu car un driver doit techniquement resister a tout) ou un bug dans le code du kernel lui meme, rien d'autre, en tous cas, RIEN du cote user space. Le kernel Linux utilise aussi des modules mais ca ne le rends pas modulaire pour autant puisqu'une fois charges, les modules tournent dans le meme espace memoire que le kernel.

Les avantages d'un kernel monolythique (ce que prone Linus Torvalds) sont multiples : Grande vitesse d'execution (tout le monde tournant dans le meme espace, les donnees partagees sont consultables sans perdre de temps). Le revers de la medaille. Si un seul element plante, il emporte le kernel avec lui donc ciao bambino. Et quand le kernel part, par effet domino, l'OS le suit immediatement cool

L'OS par contre, est a la mode Unix donc parfaitement et totalement modulaire ou rien n'est impose et tout est remplacable par quelque chose d'autre sans problemes. C'est le fameux fonctionnement en "briques de base" que les Unixiens (dont moi) raffolent particulierement avec le desormais celebre "chaque outil fait une tache et une seule et il la fait parfaitement !". L'empillement de ces outils donnent des possibilites infinies, d'ou la puissance incommensurable d'un Unix a l'usage (imbriquer/piper les commandes les unes avec les autres est un concept fondamental redoutable de puissance et exemplaire de simplicite)

2/ GNU/Hurd : Kernel totalement modulaire, OS totalement modulaire

Dans Hurd, le kernel dans le sens ou on l'entends sur Linux, est reduit a sa plus simple expression. Le principe grossier est un fonctionnement en mode "client/serveur". Le kernel est minimal et ne contient que ce qui permet le fonctionnement d'un OS (ordonanceur de taches, gestionnaire memoire, etc...). Tout ce qui est du domaine du pilote/driver est relegue ailleurs, en userspace. La communication entre le kernel et un driver passe par une interface unifiee, un HAL (Hardware Abstraction Layer) qui permet de traiter tous les periphiques de la meme facon, un peu a la mode Unix ou tout est un fichier (memoire, disque, port serie, etc...)

Les avantages sont que le kernel ne peut jamais planter (principe d'unix : 1 tache et 1 seule et parfaitement executee) puisqu'il est minimal et que sa complexite est tres legere. Facilite de mise a jour des drivers (TRES grossierement: Un apt-get dist-upgrade mettrait a jour les packages contenant les drivers et hop, les voila mis a jour), le kernel n'est pas affecte. Un driver qui plante c'est un driver qui plante tout seul dans son coin sans rien affecter d'autre (ni les autres drivers, ni le kernel) comme une tache en userspace sur Linux ne peut absolument pas en embeter une autre a cote, c'est la principale revolution par rapport aux systemes existants. Le probleme majeur de Hurd c'est la performance du systeme. Chaque "appli" tournant dans son espace memoire propre (le kernel, un driver, etc...), la communication entre ces processus devient un goulot d'etranglement car les donnees et structures en memoire doivent etre constament recopiees pour passer d'un espace memoire a l'autre. Alors autant ca gene pas trop lorsqu'une appli dans votre SysTray GNOME/KDE controle XMMS pour le faire jouer/arreter/avancer/etc... car le nombre de communications n'est pas tres eleve mais c'est une autre paire de gants entre le kernel et les drivers qui ont constament besoin de communiquer entre eux. La, les perfs s'ecroulent...

3/ MS-Windows : Kernel modulairement-monolythique, OS modulairement-monolythique

Vous apprecierez le sens de la formule et les neologismes employes ici lol Windows est un systeme batard, a cheval sur les principes 1/ et 2/. En effet, Windows a aussi un micro noyau (mais pas base sur MACH comme Hurd), un HAL et des drivers separes. Le hic c'est que tout ca tourne dans le meme espace memoire pour des raisons de perfs donc c'est monolythique au final. Un driver qui plante et c'est le BSOD assure, en chanson et en coeur avec Elton John "Blue screeeeeeen... Machine's got.. blue screeeeeen...". L'OS est sur le meme principe. Il s'agit de plein de petits modules que MS peut mettre a jour unitairement mais qui ne s'assemblent que dans un seul sens pour faire un OS relativement monolythique ou lorsqu'il faut changer une brique en bas du donjon, faut souvent casser le donjon, changer la brique et reconstruire le donjon. Rebelotte a la modification de la brique juste a cote. Au passage, on change un peu l'aspect le donjon et il finit par s'ecrouler facilement car les murs porteurs sont souvent replaces ailleurs et le centre de gravite est oscillant smile

Mouala! Encore une fois, j'ai pas pu faire tres court sad Je m'excuse aupres de ceux que je soule avec mes diatribes a rallonge.


Linux, c'est Unix en son genre
Backports Ubuntu - http://morgoth.free.fr/ubports

Hors ligne

#55 Le 06/09/2005, à 23:30

SithLord

Re : La grande unification

jib a écrit :

C'était très bien. Mais une petite chose dénote :
[...]
C'est "Ein Volk, ein Reich, ein Führer" car c'est l'article indéfini allemand qui s'orthographie ainsi. L'aspiration légère n'est pas due au "h" qui n'existe pas comme il vient d'être dit mais est due à une mauvaise accentuation de l'allemand...

Danke für die Verbesserung

jib a écrit :

Sinon, que penses-tu de la tentative d'anticipation?

Joli texte mais tu y oublies un element tres important selon moi : l'aspect politique.

Le pouvoir d'une entreprise aussi riche que Microsoft (donc participant grandement a la richesse economique du pays d'origine) c'est de lobbyer et pouvoir faire passer des lois pour contrer le mouvement libre. Un pays n'est pas seulement un drapeau, une langue et une gastronomie (ce 3eme terme est parfaitement usurpe si l'on parle d'un pays comme les USA lol ) mais avant tout un systeme economique !

Que vaut reellement l'ideologie portee par le Logiciel Libre (liberte, partage des connaissances, etc..) face aux milliards de dollards que peut rapporter a l'etat une entreprise de la taille de Microsoft ? Tout est la...

Avant, la bataille etait simple pour Microsoft... Si un concurrent (ou entreprise inovante dont la technologie est interessante) se montrait trop embettant, on le rachete. Si ca marche pas, on dit aux clients que s'ils achetent chez le concurrent en question on perds les avantages acquis. Du coup, le concurrent deperi peut a peu et quand il est exsangue, on le rachete pour une bouchee de pain et on profite de sa technologie en  disant "c'est nous qui l'avons inventee, regardez comme on est bons...". Avec le libre la donne est autre et Microsoft a perdu pied... Impossible d'attaquer avec ses millions, le libre est un mouvement, pas une entreprise commerciale, il faut changer d'armes. Sa nouvelle arme, c'est le legislatif et le cortege d'insanites qui va avec (DMCA, Brevets logiciels, etc...)

Donc, la partie est loin d'etre gagnee, TRES loin... Je dis pas que c'est sans espoir mais, comme dirait Coluche : "C'est une bataille entre le pot de terre et le pot-de-vin"...


Linux, c'est Unix en son genre
Backports Ubuntu - http://morgoth.free.fr/ubports

Hors ligne

#56 Le 06/09/2005, à 23:45

Reef

Re : La grande unification

En tout cas une chose m'interpelle toujours dans le monde du libre c'est que dès que l'on aborde le thème du regroupement des distris on est toujours plus ou moins montré du doigt en tant que défenseur d'une pensée unique.
Pour moi le fait de regrouper les distri n'est nullement le chemin vers une pensée unique ou la perte d'une diversité, et d'ailleurs j'irais plus loin : comment parler de diversité lorsque tellement de distribution n'ont pour seules différence le fond d'écran, et le set d'icones ?
Si on me parle de différences telles que les systèmes de paquetages, de distribution à compiler, d'usage dédiée serveur etc... là je veux bien comprendre mais très franchement au vu du nombre hallucinant de distri qui existent pensez vous réellement que beaucoup d'entre elles entrent dans ce cadre ?

Le petit regroupement qui semble se dessiner autour de debian actuellement est pour moi une bonne chose, bien qu'apparement les principales distributions basées sur debian (d'après leur classement distrowatch) ne fassent pas partie de ce projet (enfin pour mepis j'ai vu des infos très contradictoires selon les sources).

Donc une petite unification ne serait pas pour me déplaire, surtout si cela aboutissait à l'apparition de distribution proposant à partir de la même source d'options d'installations plus diverses (installations des interface graphique de paramétrage ou non, soft uniquement libre ou non, axés plutôt stable ou plutôt récent...)
En gros simplifier un peu tout et faire en sorte que l'élément différenciant des distri ne soit pas une simple petite option toute bête, que l'on ai pas l'impression de télécharger un dvd d'install juste pour avoir ce qui pourrait être un petit ensemble de paquetage.

Hors ligne

#57 Le 06/09/2005, à 23:57

αjet

Re : La grande unification

SithLord a écrit :

Mouala! Encore une fois, j'ai pas pu faire tres court sad Je m'excuse aupres de ceux que je soule avec mes diatribes a rallonge.

Coluche disait que la bonne taille, c'est quand les pieds touchent le sol, et bien pour les posts, la bonne taille c'est quand ils remplissent le forum ! lol lol

Sinon, n'hésite pas à continuer, tes posts sont pas trops longs ! C'est bien écrit, argumenté, avec une orthographe impec', bref une vraie valeur ajoutée pour le forum. Chapeaux bas cool

Au fait, que signifie ton surnom ?


a.k.a. alex63

Hors ligne

#58 Le 07/09/2005, à 09:53

GuestStar

Re : La grande unification

Bon et bien, Enixos et SithLord, merci pour vos réponses. Maintenant c'est (beaucoup) plus clair.

Hors ligne

#59 Le 10/10/2005, à 21:53

manatlan

Re : La grande unification

oups, je viens un peu tard ... et j'aime bien les posts philosophiques et visionnaires.
Et c'est un sujet qui me tient également à coeur, mais je viens un peu tard.

J'aime bien La Prophètie du jijib, c'est également mon point de vue ;-)
mais je crois aussi qu'on a du lire le meme article, sur la revolution d'IBM
http://www.onversity.net/cgi-bin/progarti/art_aff.cgi?Eudo=bgteob&P=a0804

J'adore aussi cet article : http://joelonsoftware.com/articles/APIWar.html , qui est à mon sens le plus vraie ...

Maintenant, je pense (j'espere) aussi que vista sera un flop ...
rien qu'en entreprise on vient à peine de migrer de nt4 vers w2k ... (et c'est globalement pareil partout, dans les grosses boites)

ex
je suis une boite, je développe une appli pour win, depuis 10 ans, tout roule, je suis le marché win ... maintenant ms casse tout, qu'est ce que je fais ... je redéveloppe mon appli en techno ms pure et dure, et je me raccroche à cette boite pour les 10 prochaines années ?, ou je refais mon application en portable (dot.net/mono, java, C et des biblios interopérables), ainsi je pourrai continuer à vendre pour win, mais que je pourrai également vendre sur mac ou *nix, bref m'ouvrir à d'autres potentiels futurs marchés ...
Je pense que beaucoup de boites vont maintenant réfléchir à 2 fois ... avant de resigner pieds et points liés à Microsoft ...

L'heure est à l'inter-opérabilité ... les gens/gouvernements s'en rendent compte de plus en plus (cf les initiatives du peru, massachussets, nlle zealand, australie, japon ...)
Il faut que les gens se rendent compte que passer de XP à vista leur femera plein de portes (ils commencent à comprendre) ...
pour celà je stocke déjà ici, tous les articles sur "le futur vu par microsoft", pour ettayer mes argumentations futures dans mes prochains débats : http://del.icio.us/manatlan/mslife ...
(la lecture du site http://formats-ouverts.org/ est également ultra conseillé)

Les "guerres de niche" sont ultra importantes aussi :
- firefox, à 15% en france (et 15% dans le monde, je crois)... empechant tout bon décideur de faire un site IE only à base de technos microsoft... sinon ils se fermeraient 15% de potentiels clients
- OOo, s'il venait à déstabiliser sérieusement office, dans les états / pays / gouvernements ... serait énorme (les ventes d'office sont la vache à lait de la boite)
- google-talk ... vs MSN
- evolution vs outlook
- appli-web (ajax/xul/flash) vs "appli 32bits"

si tous "ces standards microsoft"(ie, office, msn ...) venaient à sauter : ça libererait pas mal de monde ... qui n'auraient plus de reels accroches sur l'autre os, et donc pourrait switcher plus simplement ...

Je crois aussi très fortement, qu'un OS, le programme qui permet de piloter NOTRE MATERIEL, et de stocker NOS DONNEES ... par nature : il doit etre bati à base de briques libres .... c'est une evidence ... si on veut etre sur que tout fonctionne comme il doit fonctionner, ou etre sur de pouvoir lire ses données dans 20 ans ! C'est la seule façon de garantir l'accès à l'information pour tous également ...
Le proprio doit venir se greffer autour, pour des applis spécifiques/métiers.
Les gens commencent à s'en rendre compte ...

on a encore un an pour faire comprendre ça à tout le monde ...
et vista se cantonnera "aux particuliers non avertis", et au marché du jeu video ...


"Oui, oui."
                -- Shakespeare (Richard III, Acte I, Scène IV)

Hors ligne

#60 Le 11/10/2005, à 09:37

LR

Re : La grande unification

Je pense que la diversité est une chose totalement naturelle et saine mais qu'elle n'a pas que des avantages.

On a des standards qui unissent toutes les distributions linux et qui font qu'elles sont compatibles entre elles, c'est une bonne chose.

N'importe qui peut se lancer dans la création d'une distrib et c'est une bonne chose.

Ensuite, la diversité induit aussi la "loi de la jungle" qui fait que les faibles (les moins bons ou les moins attrayants en l'occurence) sont voués à disparaître et le ménage se fait comme ça.

Je pense que la dispersion des forces est contre-productive mais que la diversité représente l'innovation, la durabilité et la liberté de choix.

Tout est donc affaire de compromis wink

Il faut à mon avis des bases communes pour lier le développement des projets "parents" sans réinventer la roue de chaque coté mais en même temps les forks doivent être considérés comme qqch de positif qui amène de l'innovation, du choix et de la liberté.

Hors ligne

#61 Le 11/10/2005, à 10:00

mesmento

Re : La grande unification

Par ce que Linux est libre, il est non seulement souhaitable, mais inévitable qu'il y ait une multiplicité de distributions.
Pour ce qui est de leur interopérabilité:
http://www.linuxbase.org/

Hors ligne

#62 Le 19/01/2006, à 10:58

Yaen

Re : La grande unification

salut à tous.
ben jib, t'as la verve goulayante et le verbe haut. j'aime beaucoup (là t'es heureux hein?). smile
autrement y a de l'idée et de la bonne... t'en veux ?

pour ma part les deux choses dont je rève :
1) un état de réelle libre concurence (ce que demande souvent Bill Gates) dans le sens ou, les drivers seraient fournis par les fabricants en exe kro$softiens, en tar pour linuxiens (le rève en deb pour moi tout seul) et en bin pour appleiens. je suis pas loin du rève, il ne manque que les tar.
2) un autre état de libre concurence pour les jeux avec des beaux exe, des beaux run et des beaux bin. la aussi je suis pas loin du rève.

donc le rève est à portée de mains ou demain


Je joue à HL2, CSS, Stalker... avec mon pingouin d'amour.

Hors ligne

#63 Le 19/01/2006, à 11:27

jib

Re : La grande unification

Évidemment, ça me fait plaisir. C'est à toi que ça fait mal tongue...

C'est drôle, parce que je croyais que ce sujet était tombé dans l'oubli.

Merci de me l'avoir dit, ça me fait beaucoup de bien d'avoir un peu de reconnaissance, de temps à autre...

#64 Le 19/01/2006, à 11:52

SithLord

Re : La grande unification

Salut Yaen,

Bill Gates n'a JAMAIS demande la libre concurrence, en tous cas, pas dans le sens ou tu l'entends... C'est un discours totalement biaise et en decalage total avec la realite. C'est comme les USA/France/etc.. qui pronnent le desarmement massif dans le monde alors qu'eux memes sont les plus gros fabriquants d'armes de la planete.

Faut rester realiste tout de meme et garder les pieds sur terre. La seule chose qui interesse Bill Gates c'est de noyer le poisson en criant haut et fort qu'il faut avoir de la concurrence. Note bien qu'a AUCUN moment il ne parle d'interroperabilite et c'est la ou le bas blesse.

Depuis plus de 20ans, Microsoft se donne un mal fou pour faire en sorte que ses technologies soient PARFAITEMENT PROPRIETAIRES, non documentees publiquement (l'eternel argument stupidissime de la propriete intellectuelle, de la R&D et j'en passe) et disponibles uniquement sous NDA et royalties d'exploitation.

Alors oui, Microsoft (Bill Gates) demande de la concurrence en surface (technique de la partie visible de l'iceberg) mais ne veut en fait que verouiller l'ensemble des technologies pour faire en sorte que rien ne puisse tourner sur un ordinateur sans que Microsoft n'en tire des lauriers (royalties, licenses, etc...)

La liberte n'est JAMAIS aborde dans le discours de Microsoft, et pour cause, c'est exactement ce qu'ils veulent t'enlever. La liberte de penser, de choisir autre chose et d'aller ailleurs.

AVIS PERSO QUI N'ENGAGE QUE MOI : Microsoft est une entreprise extrement dangeureuse au point de vue moral. Toutes les entreprises voudraient avoir le monopole de leur activite (c'est l'aboutissement du systeme liberaliste meme si theoriquement le liberalisme ne doit pas favoriser le monopole) mais seul Microsoft peut imposer un cote incontournable de leurs produits. General Motors, Ford et Toyota ont beau etre les plus gros fabriquants au monde de vehicules, rien ne t'empeche d'acheter une autre marque et rouler avec sur n'importe quelle route dans le monde en utilisant la meme essence/huile/bougies/etc.. que tout le monde. C'est un monopole dont ils ne peuvent pas controler la chaine entiere. Microsoft, quand a lui, s'immisce dans notre vie a tous les niveaux (informatique, telephones, voitures et bientot domotique) et fait en sorte de devenir incontournable (formats de fichiers, protocoles reseaux, etc... utilisables QUE sur leur plateforme). Ca c'est tres dangeureux et peu de gens se rendent compte que seul le Libre peut contrer cette machine a engloutir. Il ne faut pas compter avec la politique et les gouvernements. Diriger un pays c'est le rendre economiquement prospere, une grosse boite a largement les arguments financiers pour tenir en laisse n'importe quel gouvernement (suppressions massives d'emplois, menaces de delocalisation, etc..) lors d'un lobby quelconque. Microsoft fait partie de ces entreprises tres dangeureuses qui reussissent a imposer leur pensee unique par des moyens detournes la ou aucun dictateur n'a jamais reussi par la force brute.


Linux, c'est Unix en son genre
Backports Ubuntu - http://morgoth.free.fr/ubports

Hors ligne

#65 Le 19/01/2006, à 19:20

HoPHP

Re : La grande unification

jib> Je n'ai de loin pas lu toutes les trois pages, mais j'ai une seule remarque (sur le reste, je suis globalement d'accord) sur ton texte:

jib a écrit :

Cet esprit Gnome, différent, séduit et monte. KDE rafle les aficionados du Playskool qui passent au libre.

Ça, si c'est pas du troll....

Bref. Je ne vais pas te sortir les arguments contre les raisonnements "GNOME, c'est bien, c'est propre, c'est pur" et "KDE, c'est flashy, ça en met plein les yeux, c'est pour les aficionados du Playskool". Ta phrase, c'est au mieux de l'ignorance (méconnaissance de KDE), au pire du mépris ou de l'irrespect.

@+, HoPHP, réconcilié avec jib, mais qui aime bien lui chercher les poux.

EDIT: morgoth> +1 pour l'avis personnel sur Microsoft. (si je pouvais plussoier plus, je le ferais)

Dernière modification par HoPHP (Le 19/01/2006, à 19:24)


Merci de ne pas jeter d'arguments aux trolls qui se trouvent dans la fosse.
HoPHP est mort, vive OdyX

Hors ligne

#66 Le 19/01/2006, à 23:44

Yanzo

Re : La grande unification

Il y a un aspect qui n'a pas du tout été abordé dans les trois pages c'est l'aspect financier.

Les pays riches peuvent se payer du Microsoft mais les pays pauvres eux ne le peuvent pas et c'est à cause de cela que Linux prendra une place importante.
Les sociétés se tournent vers les pays "émergeant" pour y accroitre leurs parts de marchés et ces pays ont besoin de l'informatique pour prospérer......et pour que le commerce se développe.
Or linux est gratuit, efficace, stable et il fonctionne sur une machine peu puissante.

Dans les pays riches on achète une carte graphique pour jouer........au prix d'une unité centrale ! Les pays émergants eux acheteront des PC et non pas des jouets perfectionnés.

Dans le futurs on aura donc Microsoft qui installera son Windows partout: le genre de chose comme mettre un ordi dans le frigo pour te dire que tu dois manger ton camembert avant trois jours. Un ordi dans ta commode pour te dire que tu dois faire la lessive demain sinon tu n'as plus de chaussettes propres.
Bien sur comme Linux aura pris beaucoup d'importance on aura deux Windows:
Le Windows payant.............qui ne te balancera pas de la pub en permanence. Le Windows gratuit qui te farcira de pub ciblée. On continuera à avoir les virus et les bogues. Microsoft se battra conte ............les logiciels anti pub.......et fera sa pub avec Les Zidane, Tom Cruise, Tigger Wood du moment.
Bien sur Aple aura explosé: pas de place pour lui sur le marché mondial.
Linux prospèrera tant qu'il restera gratuit.

Désole de ne pas parler de la philosophie du libre mais la réalité économique n'attache aucune importance à la philosophie.

Hors ligne

#67 Le 20/01/2006, à 12:10

bergiautaf

Re : La grande unification

Oui mais desole il ya bien une philosophie dans le libre.

Et si j'ai envie que le libre prennent plus de place dans la societe, c'est plus pour sa philosophie que son cote economique (qui sont quand même lie mais pas forcement que par sa gratuite...)
Si le Libre progresse dans notre societe et que seul l'aspect economique est prit en compte cela ne m'interrese pas car on se retrouveras rapidement avec des distributions qui on les même defaut que leurs homologues proprietaires !

Il est important, de nos jour, de se rendre compte a quel point l'informatique est importante de nos jours et cela va allez bien plus loin. Laissez cela a une seule entreprise, qui en plus refuse de communiquer sur ces formats pour permettre une interoperabilite, est dangereux !


Et arrete avec le gratuit, cela concerne les gouvernements et les societes, puisque la plupart des particulier ne paye pas/ou n'ont pas l'impression de payer XP. Ce n'est donc pas cela qui les ferra pase a GNU/Linux...

#68 Le 20/01/2006, à 14:47

aleph

Re : La grande unification

Pour être court. Mon impression est que "linux" a laissé passer sa chance. "linux" aurait pu devenir ce Mac OSX est. 10-15 années de dévelopement et des milliers de dévoloppeurs n'ont pas réussi à faire, ce qu'Apple a réalisé, somme toute, en assez peu de temps. Dommage.

#69 Le 20/01/2006, à 15:09

alain_72

Re : La grande unification

aleph a écrit :

Pour être court. Mon impression est que "linux" a laissé passer sa chance. "linux" aurait pu devenir ce Mac OSX est. 10-15 années de dévelopement et des milliers de dévoloppeurs n'ont pas réussi à faire, ce qu'Apple a réalisé, somme toute, en assez peu de temps. Dommage.

Linux n'a pas laissé passé sa chance. Les communautés linux n'ont jamais cherché à construire un OS élitiste et ne tournant que sur un seul type de machine au demeurant fort chère.

Les communautés linux ne cherchent qu'à mettre à la disposition de qui en veut des OS ouverts et compatibles, qui soient une alternative à des systèmes propriétaires, fermés et monopolistiques.

Linux est en train de trouver son marché dans les pays émergeants qui ont compris que ces monopoles anglo-saxons n'avaient que pour but ultime de les plumer.

Quand la majorité de la planète sera sous linux (et oui, la majorité est dans ces pays là), la vie des Microsoft et autres Apple deviendra beaucoup moins facile...


ubuntu Breezy Badger 5.10 - kernel linux-K7
AMD Athlon XP 2600 - 512 Mo DDR - HD 80 Go (/) HD 160 Go (/home)
Nvidia Geforce FX 5200 128 Mo
adresse jabber : linux.ubuntu@jabber.org

Hors ligne

#70 Le 20/01/2006, à 15:40

Yanzo

Re : La grande unification

bergiautaf a écrit :

Oui mais desole il ya bien une philosophie dans le libre.


Et arrete avec le gratuit, cela concerne les gouvernements et les societes, puisque la plupart des particulier ne paye pas/ou n'ont pas l'impression de payer XP. Ce n'est donc pas cela qui les ferra pase a GNU/Linux...

Désolé mais ce n'est pas avec la philosophie du libre que les gens passeront à Linux mais par la gratuité et les stabilité......et la simplicité.
Le grand public fera l'effort parce que c'est gratuit. Les gens certes ne se rendent pas comptent qu'ils payent Windows lorsqu'il achètent un PC tout prêt mais ils savent que lorsqu'ils changent de version il faut payer....et cher.

Hors ligne

#71 Le 20/01/2006, à 16:06

wam

Re : La grande unification

Yanzo a écrit :

Les pays riches peuvent se payer du Microsoft mais les pays pauvres eux ne le peuvent pas et c'est à cause de cela que Linux prendra une place importante

Tu rigoles, windows prépare le coup
http://www.clubic.com/actualite-22374-les-7-versions-de-windows-vista-se-confirment.html
regarde
"Windows Vista Starter Edition : cette version allégée sera principalement destinée aux pays en voie de développement, tout comme l'actuel Windows XP Starter Edition. Cette version ne sera certainement vendue dans les pays riches."

Les développeur sont peut être mauvais, mais pas le service marketing. L´objectif est d´habituer les gens à leur OS et ça öarche très bien.


Si vous voulez savoir pourquoi les gens ont du mal à passer à linux, Platon l´a déjà expliqué
http://perso.ensad.fr/~longa/cours/Cave.html
"Et si, reprise-je, on l'arrache de sa caverne, par force, qu'on lui fasse gravir la montée rude et escarpée, et qu'on ne lâche pas avant de l'avoir traîné jusqu'à la lumière du soleil, ne souffrira-t-il pas vivement, et ne se plaindra-t-il pas de ces violences ? Et lorsqu'il sera parvenu à la lumière, pourra-t-il, les yeux tout éblouis par son éclat, distinguer une seule des choses que maintenant nous appelons vraies ?"

Pour moi, les principaux fautifs ne sont pas chex micro$, mais chex les développeurs de softwares et de hardware, qui ne font pas l´effort de les exporter sous le manchot.

L´argument du coût n´est pas prédominant à mon sens, les gens qui achètent un pc on l´impression que windows est offert avec.

Comme dit précedemment, pour les entreprises, c´est encore pire, elles sont tellement frileuses que le monopole de windows leur va très bien.

Tant que linux ne sera pas installé à grande échelle sur les ordi vendus dans le commerce, linux ne décollera pas.

Par contre, en suivant le texte de Platon, ceux qui y seront passé y resteront.

Voilà mon analyse

_______________
Wam, éternel incompris ("n'apprêtera-t-il pas à rire à ses dépens, et ne diront-ils pas qu'étant allé là-haut il en est revenu avec la vue ruinée, de sorte que ce n'est même pas la peine d'essayer d'y monter ?" même texte)

PS. Platon en son tps était déjà un fervent défenseur du libre (dans tous les sens du terme;))

Dernière modification par wam (Le 20/01/2006, à 16:13)

Hors ligne

#72 Le 20/01/2006, à 16:06

jib

Re : La grande unification

HoPHP a écrit :
jib a écrit :

Cet esprit Gnome, différent, séduit et monte. KDE rafle les aficionados du Playskool qui passent au libre.

Ça, si c'est pas du troll....

Bref. Je ne vais pas te sortir les arguments contre les raisonnements "GNOME, c'est bien, c'est propre, c'est pur" et "KDE, c'est flashy, ça en met plein les yeux, c'est pour les aficionados du Playskool". Ta phrase, c'est au mieux de l'ignorance (méconnaissance de KDE), au pire du mépris ou de l'irrespect.

@+, HoPHP, réconcilié avec jib, mais qui aime bien lui chercher les poux.

En fait, j'avais écris cet article peu après avoir fais un test de KDE, qui m'avait désagréablement surpri avec sa gestion des thèmes : d'abord, tu règles un nombre incroyable de petits détails, puis en arrivant en bas de la liste-menu, tu arrives à «thème», je crois, et là, tu casses tout ce que tu avais fait précédemment, je l'avais préssenti, mais je pensais que, comme dans Gnome, il y aurait toujours ce qui avait été fait auparavant disponible, pour y revenir d'un clic. Eh bien non. De plus, un des menus, ou sous-menu, je ne sais plus, faisait deux colonnes déjà large, pourtant !!!! KDE me semblait réservé aux 1280 ou plus...

Peut-être (sans-doute) que ça a été amélioré depuis, mais ça m'avait quand même fait un choc...

#73 Le 20/01/2006, à 17:02

aleph

Re : La grande unification

> alain_72

Je crois que tu n'as pas saisi le fond de ma pensée.

> Quand la majorité de la planète sera sous linux (et oui, la majorité est dans ces pays là),
> la vie des Microsoft et autres Apple deviendra beaucoup moins facile...

Oui, quand ?
Et pourquoi linux et pas autre chose ? Haiku, Unununium ou un dérivé de BSD ?

#74 Le 20/01/2006, à 17:31

bergiautaf

Re : La grande unification

linux a laisse passer sa chance....
Ya combien d'utilisateur de MAc os X et combien de linux !?


Yanzo > tu connais bcp de particulier qui on achete une mise a jour !?
Soi le materiel est trop vieux pour faire tourne xp et les gens on achete un nouveau pc avec xp.
soit pour la plupart une connaisance leur a file une version...

Et je vais me repeter :
Pourquoi passer au libre ?
Parce que ces formats ouvert permettent de savoir ce qu'il se passe,  notre liberte (individuel) est conserve. Mais comme toute liberte cela demande des choix, des efforts...
Si les gens passe a GNU/Linux pour SEULEMENT la gratuite ce n'est pas choisir GNU/Linux et donc tu n'est pas plus libre que sous windows ou un autre os proprietaire et donc le benifice du libre retombe.
Et je radote encore, si les gens passe a Linux par seul preoccupation de leur porte monnaie, Linux deviendrat la même chose que Windows un monde ferme car des societes porterons leur logiciel sous Linux mais toujours en proprietaire...

Passer au libre c'est aussi prendre concience que l'informatique est un outils formidable mais qui peut devenir dangereux (iberte individuel bafoue)

#75 Le 20/01/2006, à 17:42

Roane

Re : La grande unification

wam a écrit :

"Windows Vista Starter Edition : cette version allégée sera principalement destinée aux pays en voie de développement, tout comme l'actuel Windows XP Starter Edition. Cette version ne sera certainement vendue dans les pays riches."

Tu rigoles là ? Elle sera vendue, et pourtant, limitée à 3 applications fenêtrées. c'est du foutage de gueule oui. Un OS gratuit et libre n'est pas limité lui ...

Mais je suis d'accord avec le reste de ton post, tout en précisant qu'HP et quelques autres constructeurs commentcent à mettre du linux dans leur gamme. On ne sait pas encore l'ampleur que ca peut avoir, mais on verra ça bientot smile


C'est en étant curieuse et en tentant des mélanges que l'humanité a évolué.

Alors pourquoi les frontières existent-elles ? Mélangeons nous, apprenons la culture de nos voisins !

Hors ligne

Haut de page ↑