Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#26 Le 12/06/2012, à 18:38

compte supprimé

Re : Le topic des legislatives.

Grünt a écrit :
xabilon a écrit :

Il ya une question que je me pose vis-à-vis des habitudes et objectifs de vote des élections législatives, notamment en raison du fort taux d'abstention.
Votez-vous dans une optique locale (choisir le député qui saura le mieux défendre les intérêts de votre circonscription) ou nationale (pour qu'il défende le programme général de son parti) ?

Chez moi c'est clair que c'est un vote local ... ce qui peut être épineux.

Je vote national, et je m'agace de voir des propositions locales dans le programme des députés.

Je trouve ça absurde de considérer le travail des députés comme local : certes, ils sont bien placés (en théorie, faut voir certains parachutages..) pour connaître les problèmes de leur circonscription, mais leur travail s'inscrit de toute façon dans une optique de législation nationale, appliquée à tout le territoire.

En fait, l'idée même d'avoir des élections par circonscription est tordue. Je préfèrerais un système proportionnel, par listes nationales.

Mais il faut quand même bien des gens de terrain aussi, quelque part dans les institutions, qui savent un peu ce qui se passe pour les gens au quotidien. Je sais bien que c'est assez théorique car quand on regarde les milieux desquels la plupart sont issus, on ne peut pas vraiment dire qu'il s'agit du tout-venant...

#27 Le 12/06/2012, à 18:41

SODⒶ

Re : Le topic des legislatives.

pierguiard a écrit :
oleg a écrit :

Au fait, vous êtes peut-être déjà au courant du scoop du jour croustillant !

http://www.liberation.fr/politiques/201 … ler_825707 lol

Si elle continue comme ça elle ne va pas faire long feu!! lol

Nous sommes au pays des droits de l'homme, et donc, en théorie, de la femme.

Une femme qui n'a pas les mêmes opinions que son homme, ça vous choque ? Quel est le problème ?

Dernière modification par S.O.D. (Le 12/06/2012, à 23:00)


Le covoiturage pour partager les taxes.
Blablacar pour taxer le partage.

Hors ligne

#28 Le 12/06/2012, à 18:49

Sopo les Râ

Re : Le topic des legislatives.

faustus a écrit :

Mais il faut quand même bien des gens de terrain aussi, quelque part dans les institutions, qui savent un peu ce qui se passe pour les gens au quotidien.

Il y a des élus locaux pour ça.


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

En ligne

#29 Le 12/06/2012, à 19:02

Grünt

Re : Le topic des legislatives.

Sopo les Râ a écrit :
faustus a écrit :

Mais il faut quand même bien des gens de terrain aussi, quelque part dans les institutions, qui savent un peu ce qui se passe pour les gens au quotidien.

Il y a des élus locaux pour ça.

Et les collectivités sont représentées au Sénat, en plus.


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#30 Le 12/06/2012, à 19:10

Tigre de papier

Re : Le topic des legislatives.

mloupiot a écrit :
Berneri a écrit :

Alors, moi, mon vote est essentiellement idéologique

Pour moi aussi, je me fous du candidat de ma circonscription ; effectivement au deuxième tour, ça se complique (sais pas pourquoi le candidat pour lequel je vote est rarement au deuxième tour) … Et par conséquent je suis d'accord avec Tigre de papier à propos de le proportionnelle, même si "cela veut dire que le FN rentrera en force a l' AN et, dans une moindre mesure, ou pas, le FDG aussi." comme le dit pierguiard (pour le FdG j'aimerais bien qu'il y rentre pour influencer -si c'est possible- le PS). Quant au FN après tout s'il recueille 14 % des votes exprimés, il me paraît normal qu'il soit représenté à l'AN, ne serait-ce que parce que ses positions lors des votes ouvriraient peut-être (on peut rêver) les yeux de ceux qui votent pour lui (mais je ne suis pas buté sur cette position, faut voir …)

Évidemment que le FN arriverait à l'assemblée, mais utiliser des stratagèmes électoraux pour l'évincer n'est pas la bonne approche, c'est juste anti-démocratique. C'est sur le terrain des idées qu'il faut le combattre. (Et moi aussi j'aimerais bien plus de FdG à l'AN ^^).

S.O.D. a écrit :
pierguiard a écrit :
oleg a écrit :

Au fait, vous êtes peut-être déjà au courant du scoop du jour croustillant !

http://www.liberation.fr/politiques/201 … ler_825707 lol

Si elle continue comme ça elle ne va pas faire long feu!! lol

Nous sommes au pays des droits de l'homme, et don, en théorie, de la femme.

Une femme qui n'a pas les mêmes opinions que son homme, ça vous choque ? Quel est le problème ?

+1

Hors ligne

#31 Le 12/06/2012, à 19:25

ginette

Re : Le topic des legislatives.

Rien de choquant, d'ailleurs je le relevais ...sauf que ceux qui pensent qu'elle a un devoir de réserve n'ont pas tort non plus

#32 Le 12/06/2012, à 21:14

xabilon

Re : Le topic des legislatives.

Sopo les Râ a écrit :

Tu as un exemple en tête ?

Oui.
Une nouvelle ligne de train à grande vitesse plus ou moins parallèle à la voie ferrée actuelle est en projet, et elle passe en plein par ici, expropriant des dizaines de particuliers (habitations et terres agricoles, certains agriculteurs devant mettre la clé sous la porte), et modifiant radicalement les paysages naturels.
Or chez nous, l'argent il vient de l'agriculture et du tourisme vert.

Des études indépendantes ont conclu que cette nouvelle ligne n'est pas nécessaire, et qu'aménager la ligne existante pour l'éventuelle future augmentation de traffic est suffisant. C'est la position d'une immense majorité de la population et des maires des communes concernées, de gauche comme de droite.

Un des candidats aux législatives défend cette position, l'autre y est opposé, le reste de la France n'en a rien à foutre ... surtout à Paris.
Alors si vous mes dites que ça ne changera rien, on commence de suite à faire des bombes.


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

Hors ligne

#33 Le 12/06/2012, à 21:20

PPdM

Re : Le topic des legislatives.

Je crois que, malheureusement, tu  peux commencer a les préaprer

Hors ligne

#34 Le 12/06/2012, à 21:24

side

Re : Le topic des legislatives.

xabilon a écrit :

Votez-vous dans une optique locale (choisir le député qui saura le mieux défendre les intérêts de votre circonscription) ou nationale (pour qu'il défende le programme général de son parti) ?

Les législatives sont un vote national. On vote pour les députés qui vont produire la Loi nationale qui s'applique à toute la République ...

xabilon a écrit :

Chez moi c'est clair que c'est un vote local ... ce qui peut être épineux.

En effet. Confondre cantonales et législatives, c'est épineux.


sucarno a écrit :

Salut,

Des questions que je me pose :

- on vote pour une personne ou pour un parti politique ?

Premièrement pour un programme et des idées, pour une idéologie. Ensuite pour une organisation politique, enfin pour un individu représentant de cette organisation prônant telle idéologie.

sucarno a écrit :

- Comment expliquer les résultats de FN ?

Par la propagande du capitalisme et son instrumentalisation des peurs individuelles.

Tigre de papier a écrit :

Ils ne sont pas des élus locaux, donc d'après moi il n'y a aucune raison pour ne pas appliquer la proportionnelle.

Absolument. Le scrutin des législatives est un affront à l'idée de démocratie.


Tigre de papier a écrit :

Je comprend vraiment pas le principe de découpage en circonscriptions.

Ca doit être des histoires d'organisations et de représentativités. Comment remplir le Parlement en respectant des principes de représentation du peuple ? Choisir Voter pour des députés dans des territoires locaux dont le découpage m'échappe aussi.

Berneri a écrit :

Cela n'a pas marché, donc au second tour, j'ai voté pour faire barrage à l'UMP.

Tu as déjà voté pour le second tour des législatives ?
Je crois que je voterais blanc au second tour des législatives. Pour des problèmes de cumul des mandats, situation qui m'insupporte. Les législatives sont une bonne prise de tête en terme de stratégie politique. En réalité, ce qui arrange le plus Hollande et son gouvernement, c'est une Assemblée pas trop dominée par le PS, pour qu'il soit moins sous la pression de son propre parti. Il faudrait en théorie lui mettre la pression et voter PS, oui parce que chez moi, c'est du pur classique UMP/PS. Mais ça revient à donner beaucoup de pouvoir à un parti que je n'aime pas. La question est : qu'est-ce qui est le pire ? Un gouvernement Hollande libre comme l'air ou un PS tout puissant ? Théoriquement, ce qui est pire c'est un gouvernement Hollande trop libre, il faut aussi compter sur une présence massive de l'aile gauche du PS au Parlement. Je n'ai pas regardé ça d'assez près pour voir qui sont les députés de gauche du PS encore en course. Mais le fait est qu'il ne sont déjà plus très nombreux au sein même du parti. Emmanuelli passe au premier tour dans les Landes (3ème circ.) ça fait depuis toujours on dirait (depuis 1978 me dit wikipédia).

xabilon a écrit :

Il peut y avoir des dilemmes, lorsqu'une personne d'un parti contraire à nos convictions, a des propositions sur certains sujets locaux qui vont dans le sens de celles-ci.

Ca n'est même pas un sujet de discussion en ce qui me concerne. Si un type de l'UMP a de bonne idée pour le coin ou j'habite, qu'il se présente aux territoriales et aux municipales. C'est dans deux ans. Comme je suis contre le cumul des mandats, ça coupe court à toutes discussion. Et de mémoire, je n'ai jamais été en accord avec des positions locales d'individus issu de l'UMP. En même temps, j'ai toujours vécu dans des régions rose, et quand je vois le "travail" de certains préfet sarkozyste, et le zèle avec lequel ils travaillaient, je me dis que
c'est plutôt risqué de faire confiance à un type de l'UMP. C'est plutôt risqué de faire confiance à un type du PS aussi, tu me diras ...


xabilon a écrit :

Le dilemme consistant à croire qu'ils feront ce qu'ils disent et qu'il auront le poids suffisant ou pas, ou que c'est juste dans un but électoraliste.

Les députés n'ont pas de pouvoir exécutifs, sur les territoires ou pas. Ils sont les représentants de la Nation. L'idée qui dit que les législatives sont des élections locales est une manipulation.
Le seul rôle local d'un député c'est de remonter les préoccupations du peuple de sa circonscription au parlement, d'en être le représentant législatif. Quand on voit le taux d’absentéisme à l'assemblée, ça laisse rêveur.

xabilon a écrit :

Ben par exemple lorsqu'il y un point sur lequel la population et les maires locaux ont un avis assez unanime, mais dont tout le monde s'en fout au niveau national, notamment au niveau des programmes nationaux.

Oui. Voilà à quoi sert localement le député. A écouter le maire et la population, et à faire le rapporteur au Parlement. Ca, c'est un rôle national, nous sommes une République, pas une Fédération.

6steme1 a écrit :

Il est aussi le garant des particularités locales mais celles-ci ne peuvent devenir prépondérantes devant la collectivité nationale ou alors il faut donner beaucoup plus de poids aux collectivités territoriales.

Edit : Et faire de la France une fédération et non plus une république une et indivisible.

+10.000 C'est assez rare pour être noté.

En ce qui concerne le fait de donner plus de poids aux collectivités territoriales, c'est fait. Ca s'appelle « Réforme des collectivités territoriales ». On vote en 2014.

Dernière modification par side (Le 12/06/2012, à 21:30)

Hors ligne

#35 Le 12/06/2012, à 21:26

xabilon

Re : Le topic des legislatives.

side a écrit :

En effet. Confondre cantonales et législatives, c'est épineux.

Ben justement, les candidats aux législatives puisent allègrement dans les questions locales pour leur programme de campagne, à tel point que du programme de leur parti il ne reste parfois plus grand chose.


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

Hors ligne

#36 Le 12/06/2012, à 21:29

PPdM

Re : Le topic des legislatives.

xabilon a écrit :
side a écrit :

En effet. Confondre cantonales et législatives, c'est épineux.

Ben justement, les candidats aux législatives puisent allègrement dans les questions locales pour leur programme de campagne, à tel point que du programme de leur parti il ne reste parfois plus grand chose.

Mais comme on te le dis, c'est une arnaque, car ils n'en ont pas le pouvoir!

Dernière modification par pierguiard (Le 12/06/2012, à 21:40)

Hors ligne

#37 Le 12/06/2012, à 21:37

side

Re : Le topic des legislatives.

pierguiard a écrit :
xabilon a écrit :
side a écrit :

En effet. Confondre cantonales et législatives, c'est épineux.

Ben justement, les candidats aux législatives puisent allègrement dans les questions locales pour leur programme de campagne, à tel point que du programme de leur parti il ne reste parfois plus grand chose.

Mais comme on te le dis, c'est une arnaque, car il n'en  ont pas le pouvoir!

Voilà.

Si un candidat aux législatives use essentiellement de thèmes locaux, c'est direct poubelle parce que c'est carrément démagogique. Qu'il soit de mon bord ou pas, faut pas se foutre de ma gueule, s'tou. D'façon, les représentants politiques de mon bord, ils ont réaffirmé depuis belle lurette que les législatives étaient des élections nationales ... comme d'hab' à contre-courant de toutes la démagogie UMPS (qui sont d'ailleurs les seuls à faire dans cette manipulation. En effet modem, FN, FdG, et Autres agissent dans une optique nationale. A savoir avoir une possibilité de prise de parole au Parlement. Ce qui, bien évidement, n'arrange ni le PS, ni l'UMP. Ce qui se comprend aisément dans une optique européenne, je vous rappelle quand même que l'on vote en ce moment pour des types dont le boulot consistera essentiellement en l'application (traduction en droit français) de directives U.E).

En ce qui concerne la LGV, le futur député peut raconter ce qu'il veut. La loi actuelle est suffisante pour en obliger la construction ou pour en abroger le projet. Il n'y a rien à ajouter au corpus législatif français là-dessus. Ce qu'il faut, c'est un pouvoir exécutif local déterminé à faire barrage à ce projet. Ca, ce sont les maires et nos futurs conseillers territoriaux. Regarde qui agit depuis plus de 10 ans à Notre-Dame-des-Landes, essentiellement les maires avec l'appui des populations. Evidemment, si les élus locaux (les exécutifs locaux) sont pour la LGV, le projet passera comme une lettre à la Poste. Et là, tu peux sortir les bombes (doit bien rester quelques caves bien garnies de ce genre de chose dans le coin tongue ). Et il faut des élus locaux. Lassalle pourra s'attacher sur les rails en construction, il ne changera rien s'il est seul. Et s'il peut avoir une position locale a priori intéressante, elle n'est pas cohérente du fait même de son positionnement idéologique partisan. Son ami béarnais est dans la même situation.

Dernière modification par side (Le 12/06/2012, à 21:59)

Hors ligne

#38 Le 12/06/2012, à 22:45

david96

Re : Le topic des legislatives.

xabilon a écrit :

Il ya une question que je me pose vis-à-vis des habitudes et objectifs de vote des élections législatives, notamment en raison du fort taux d'abstention.
Votez-vous dans une optique locale (choisir le député qui saura le mieux défendre les intérêts de votre circonscription) ou nationale (pour qu'il défende le programme général de son parti) ?

Chez moi c'est clair que c'est un vote local ... ce qui peut être épineux.

C'est drôle, je pensai avoir répondu à ta question. J'ai du le faire dans un autre sujet tongue

Bon pour résumer :
Pour ma part je vote pour le député qui est le plus proche de mes idéaux. Si j'hésite entre deux candidats, celui qui est plus en phase avec ma circonscription aura le dernier mot.

Bref, en gros je privilégie pour le coup l'optique locale. Stratégiquement, ma raison me dit pourtant que ce n'est pas très stratégique, mon cœur me dit que c'est plus honnête.

Hors ligne

#39 Le 12/06/2012, à 23:07

SODⒶ

Re : Le topic des legislatives.

mrey68 a écrit :

Rien de choquant, d'ailleurs je le relevais ...sauf que ceux qui pensent qu'elle a un devoir de réserve n'ont pas tort non plus

Quel devoir de réserve ? Elle n'a aucun poste officiel, elle est une femme libre. Elle couche avec le président, donc elle devrait adopter un comportement en fonction de ses préférences sexuelles ?

Elle dit, pense et fait ce qu'elle veut, un point c'est tout.


Le covoiturage pour partager les taxes.
Blablacar pour taxer le partage.

Hors ligne

#40 Le 12/06/2012, à 23:24

The Uploader

Re : Le topic des legislatives.

On a voté pour elle ? non.
Alors pourquoi en faire tout un plat ?


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
Archlinux + KDE sur ASUS N56VV.
ALSA, SysV,  DBus, Xorg = Windows 98 !
systemd, kdbus, ALSA + PulseAudio, Wayland = modern OS (10 years after Windows, but still...) !  Deal with it !

En ligne

#41 Le 13/06/2012, à 06:56

oleg

Re : Le topic des legislatives.

Je crois qu'elle fait preuve d'incohérence quand elle utilise un statut qu'elle conteste à mon avis à juste titre (celui de  "première dame de France") mais pour tenter quand même de peser dans la balance.

Elle mélange aussi les genres (journalisme et amitié) quand elle soutient amicalement mais publiquement Olivier Falorni. En tant que journaliste professionnelle, elle devrait faire preuve de plus de retenue (même si on sait que les journalistes ont tous des opinions politiques ils  doivent quand même faire preuve d'un minimum de neutralité affichée quand ils interviennent...)

Politiquement aussi et en pleine campagne du second tour des législatives, elle commet une grave erreur en sapant l'autorité et la crédibilité de son compagnon (et du PS) qui soutiennent clairement la candidature de Royal à La Rochelle, elle risque aussi d'irriter l'opinion qui a bien d'autres soucis et elle ouvre un boulevard aux critiques de la droite qui ne va pas se gêner.

Politiquement et humainement, elle se révèle petite car elle n'a manifestement pas averti Hollande avant de se lâcher, elle fait passer son strict intérêt personnel avant tous les autres (et notamment avant ceux des Français qui ont d'autres tchats et chats à fouetter) tout cela pour  régler un compte personnel avec une rivale potentielle qu'elle ne veut plus voir dans les pattes de son compagnon.  Car c'est au fond, la seule vraie raison de son tweet :  une jalousie féminine quoi ! et c'est aussi le problème de Twitter : on y  réagit en instantané, on envoie des trucs selon  l'humeur et les passions du moment sans en mesurer les conséquences qui peuvent être désastreuses. Quand il s'agit de gens anonymes, bon pas de souci. Quand il s'agit de gens connus qui ont des responsabilités, c'est quand  même bien différent.

Dans tout ça, peut-être bien qu'Hollande a commis une erreur en remettant Royal en selle pour lui avoir promis le perchoir à l'Assemblée en remerciement de son soutien (intéressé certes) pendant la campagne des présidentielles.

Il est désormais coincé entre deux femmes terribles qui ont toutes les deux de bonnes raisons de se crêper le chignon sans vergogne. Voilà qui fait vraiment désordre pour un Président qui se voulait "normal" et à quelque jours du deuxième tour. Lisons la presse aujourd'hui (et notamment la presse de droite)  : nul doute qu'elle va en faire ses choux gras.

Cela dit, j'espère que Royal sera battue à La Rochelle pour y avoir été parachutée sans vergogne face à un "résistant" de terrain qui a de bonnes raisons de lui dire "non" pour des raisons locales tout à fait légitimes face au carriérisme et aux ambitions nationales de Royal qui continue de se prendre pour Jeanne d'Arc.

Maintenant pour répondre à la question de xabilon :

xabilon a écrit :

Il ya une question que je me pose vis-à-vis des habitudes et objectifs de vote des élections législatives, notamment en raison du fort taux d'abstention.
Votez-vous dans une optique locale (choisir le député qui saura le mieux défendre les intérêts de votre circonscription) ou nationale (pour qu'il défende le programme général de son parti) ?
Chez moi c'est clair que c'est un vote local ... ce qui peut être épineux.

Moi j'ai voté dans une optique nationale (Front de Gauche) pas par réel intérêt  pour les représentants locaux que je connais mal et que je trouvais d'ailleurs guère pertinents mais en raisonnant en terme de rapports de forces nationaux pour que le Front de Gauche soit plus influent auprès du PS.

Mais il est vrai que c'est une question épineuse et pas facile à trancher.

Dernière modification par oleg (Le 13/06/2012, à 07:31)


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#42 Le 13/06/2012, à 07:42

PPdM

Re : Le topic des legislatives.

oleg a écrit :
xabilon a écrit :

Il ya une question que je me pose vis-à-vis des habitudes et objectifs de vote des élections législatives, notamment en raison du fort taux d'abstention.
Votez-vous dans une optique locale (choisir le député qui saura le mieux défendre les intérêts de votre circonscription) ou nationale (pour qu'il défende le programme général de son parti) ?
Chez moi c'est clair que c'est un vote local ... ce qui peut être épineux.

Moi j'ai voté dans une optique nationale (Front de Gauche) pas par réel intérêt  pour les représentants locaux que je connais mal et que je trouvais d'ailleurs guère pertinents mais en raisonnant en terme de rapports de forces nationaux pour que le Front de Gauche soit plus influent auprès du PS.

Mais il est vrai que c'est une question épineuse et pas facile à trancher.

Mais si c'est facile a trancher, un député n'est pas un élu local, localement il ne peut rien, c'est un législateur, il est élu pour faire les lois de la République pas pour occuper de la décharge locale.

Hors ligne

#43 Le 13/06/2012, à 07:44

david96

Re : Le topic des legislatives.

The Uploader a écrit :

On a voté pour elle ? non.
Alors pourquoi en faire tout un plat ?

Faut poser cette question à la presse et aux médias télévisuels !
Ce que je remarque surtout c'est que twitter bénéficie une fois de plus d'une sacré pub, sans que le CSA sourcille, ça me gonfle que les règles ne s'appliquent pas pour tous.

Hors ligne

#44 Le 13/06/2012, à 07:56

6steme1

Re : Le topic des legislatives.

Voila ce qu'a dit copé : "Ecoutez, je suis très mal à l'aise pour commenter cette affaire qui est d'une incroyable légèreté. Je me mets à la place des Français qui doivent être effarés".

Ne prolongeons pas les propos de ce mec aussi détestable qu'inutile !

http://www.jeanmarcmorandini.com/articl … eiler.html

Dernière modification par 6steme1 (Le 13/06/2012, à 07:57)


Cœur de Breizh...  Breizhad on ha lorc'h ennon !

Les belles photos de quelques membres du forum : http://autogalerie_u-fr.tdct.org/

Hors ligne

#45 Le 13/06/2012, à 08:54

oleg

Re : Le topic des legislatives.

pierguiard a écrit :
oleg a écrit :
xabilon a écrit :

Il ya une question que je me pose vis-à-vis des habitudes et objectifs de vote des élections législatives, notamment en raison du fort taux d'abstention.
Votez-vous dans une optique locale (choisir le député qui saura le mieux défendre les intérêts de votre circonscription) ou nationale (pour qu'il défende le programme général de son parti) ?
Chez moi c'est clair que c'est un vote local ... ce qui peut être épineux.

Moi j'ai voté dans une optique nationale (Front de Gauche) pas par réel intérêt  pour les représentants locaux que je connais mal et que je trouvais d'ailleurs guère pertinents mais en raisonnant en terme de rapports de forces nationaux pour que le Front de Gauche soit plus influent auprès du PS.

Mais il est vrai que c'est une question épineuse et pas facile à trancher.

Mais si c'est facile a trancher, un député n'est pas un élu local, localement il ne peut rien, c'est un législateur, il est élu pour faire les lois de la République pas pour occuper de la décharge locale.

Non, il y a des exemples où des députés utilisent leur notoriété (notoriété que les citoyens de leur circonscription utilisent eux aussi en retour) pour réaliser des choses dans leur circonscription. Un exemple qui me vient à l'esprit : Fillon qui a fait pas mal de choses pour la Sarthe.


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#46 Le 13/06/2012, à 09:01

PPdM

Re : Le topic des legislatives.

Mais pas en tant que député, Il a été maire, président du conseil général.
En fait ce sont ces cumulards qui brouillent le débats! hmm
La preuve c'est qu'il a préféré change de circonscription.

Dernière modification par pierguiard (Le 13/06/2012, à 09:26)

Hors ligne

#47 Le 13/06/2012, à 09:34

oleg

Re : Le topic des legislatives.

Si en tant que député aussi (et ça rejoint la question de la notoriété "utile" à la circonscription que j'évoquais dans mon post précédent) et ça remonte même au milieu des années 80 :

Lors des élections municipales de 1983, François Fillon est élu maire de Sablé-sur-Sarthe dès le premier tour, avec 68,05 % des voix. Il dirige la liste RPR dans la Sarthe lors de des élections législatives au scrutin proportionnel du 16 mars 1986, et est ainsi réélu député ; il devient président de la Commission de la Défense jusqu'à la fin de la législature. En juin 1988, il est réélu député dès le premier tour alors qu'un mois plus tôt, lors de l'élection présidentielle, sa circonscription avait voté François Mitterrand à 58 %. Il fait alors partie de l'aventure des rénovateurs de la droite aux côtés de Philippe Séguin, Michel Noir, Charles Millon, Philippe de Villiers, Bernard Bosson, Michel Barnier, Alain Carignon, François Bayrou, Étienne Pinte et Dominique Baudis.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Fillon

Maintenant pour la question du cumul des mandats, c'est un sujet en soi et il faudrait rénover le système.

Autre chose aussi : l'inconcevable longévité de nos hommes politiques en France qui te font des carrières de 20,30,40 ans. Comparons avec les Etats-Unis où là au moins la rotation fonctionne.

Dernière modification par oleg (Le 13/06/2012, à 09:37)


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#48 Le 13/06/2012, à 10:02

PPdM

Re : Le topic des legislatives.

La notoriété est autre chose, qu'il puisse user de son influence, c'est possible, surtout face a de petits élus locaux, mais constitutionnellement il n'en a pas le droit, et d’ailleurs je me demande  si le double mandat d’élu local et d’élu national ne meriterait pas un examen approfondi par des constitutionnalistes.

Hors ligne

#49 Le 13/06/2012, à 10:14

Berneri

Re : Le topic des legislatives.

oleg a écrit :

Elle mélange aussi les genres (journalisme et amitié) quand elle soutient amicalement mais publiquement Olivier Falorni. En tant que journaliste professionnelle, elle devrait faire preuve de plus de retenue (même si on sait que les journalistes ont tous des opinions politiques ils  doivent quand même faire preuve d'un minimum de neutralité affichée quand ils interviennent...)

Ce que je trouve génant, moi, c'est le nombre de couples de journalistes et de politiques. Quand je vois leur nombre, je me dis que c'est un marqueur de la proximité de ces deux sphères. Et que cette proximité nuit à l'information.

oleg a écrit :

Politiquement aussi et en pleine campagne du second tour des législatives, elle commet une grave erreur en sapant l'autorité et la crédibilité de son compagnon (et du PS) qui soutiennent clairement la candidature de Royal à La Rochelle, elle risque aussi d'irriter l'opinion qui a bien d'autres soucis et elle ouvre un boulevard aux critiques de la droite qui ne va pas se gêner.

Étant donné qu'elle n'a aucune fonction officielle, je ne vois pas en quoi cela est réellement un problème. Alors, oui, les droitards vont se jeter dessus, mais cela montre juste qu'ils n'ont absolument rien d'intéressant à dire ou écrire par ailleurs. On a bien vu la façon dont ils ont gouverné.

oleg a écrit :

Politiquement et humainement, elle se révèle petite car elle n'a manifestement pas averti Hollande avant de se lâcher, elle fait passer son strict intérêt personnel avant tous les autres (et notamment avant ceux des Français qui ont d'autres tchats et chats à fouetter) tout cela pour  régler un compte personnel avec une rivale potentielle qu'elle ne veut plus voir dans les pattes de son compagnon.

Ça c'est l'affaire de Trierwiller et Royal. Maintenant, vu que tout les journalistes trouvent que c'est important, on en parle, vu que ce sont ces derniers qui produisent l'information. Ce tweet est un non-évènement absolu, objectivement, et pourtant… Il est néanmoins intéressant par les réactions qu'ils suscitent. Apparemment, et de plus en plus la « première dame » serait tenue à une certaine fonction. Il me semble que ce n'est pas le cas. C'est Hollande qui est élu, pas elle.

oleg a écrit :

Dans tout ça, peut-être bien qu'Hollande a commis une erreur en remettant Royal en selle pour lui avoir promis le perchoir à l'Assemblée en remerciement de son soutien (intéressé certes) pendant la campagne des présidentielles.

J'ai (et je vais probablement continuer) allumé Hollande suffisamment pour que l'on ne me soupçonne pas de complaisance à son égard, ni à celui du PS, mais il ne me semble pas que l'investiture des députés soit du ressort de Hollande seul. D'abord parce que, depuis qu'il est le candidat du PS, il n'est plus premier secrétaire. Ensuite parce que les investitures sont décidées en comité national (ou quel que soit le nom de cette structure au PS). Il s'agit à mon avis plus d'un problème de dynamique interne au PS où il me semble que Royal est la figure d'un courant auquel il faut donner des gages. Bon, ça c'est la cuisine interne du PS, quoi…

oleg a écrit :

Cela dit, j'espère que Royal sera battue à La Rochelle pour y avoir été parachutée sans vergogne face à un "résistant" de terrain qui a de bonnes raisons de lui dire "non" pour des raisons locales tout à fait légitimes face au carriérisme et aux ambitions nationales de Royal qui continue de se prendre pour Jeanne d'Arc.

Si pierguiard, side et quelques autres ont raison, ce que je veux bien croire, alors le « parachutage » n'est pas si important que cela.

pierguiard a écrit :

La notoriété est autre chose, qu'il puisse user de son influence, c'est possible, surtout face a de petits élus locaux, mais constitutionnellement il n'en a pas le droit, et d’ailleurs je me demande  si le double mandat d’élu local et d’élu national ne meriterait pas un examen approfondi par des constitutionnalistes.

Tous les partis, dans l'opposition, disent qu'ils vont réformer, interdire le cumul des mandats. Une fois au pouvoir, ces promesses sont bien vite oubliées.

Dernière modification par Berneri (Le 13/06/2012, à 10:17)


"La liberté d'autrui étend la mienne à l'infini."
M. Bakounine
« Le capitalisme ne se discute pas, il se détruit. »
Buenaventura Durruti

Hors ligne

#50 Le 13/06/2012, à 10:41

PPdM

Re : Le topic des legislatives.

berneri a écrit :

Tous les partis, dans l'opposition, disent qu'ils vont réformer, interdire le cumul des mandats. Une fois au pouvoir, ces promesses sont bien vite oubliées.

Hélas, mais il reste quand même un souci,que peut être certains avocats constitutionnalistes pourrait utiliser, c'est que la constitution prévoit la séparation des pouvoirs en trois: Législatif, exécutif, judiciaire.
Un député maire cumule les trois pouvoirs, car il est aussi un magistrat, élu certes,  mais un magistrat qui doit faire appliquer les lois de la République et prendre des décisions de gestion, ce qui fait parti de l’exécutif, cela qui pose quand même un sacré problème de mélange des pouvoirs.

Hors ligne

Haut de page ↑