Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".

#201 Le 19/06/2012, à 11:55

pierrecastor

Re : Le topic des legislatives.

david96 a écrit :

Crois moi, personne, mais alors personne, on est à milliards de kilomètre de toutes ces conneries…
Mais voilà, c'est comme ça, la coquetterie c'est d'ailleurs installée avant qu'elles sachent parler, véridique.

Pression social, toussa, images vu dans la rue, à la télé, à l'école, pression des autres enfants, etc.

L'influence est souvent subtil, mais quand une fille se ramène avec un GI joe ou un garçon avec une barbie, tu comprend vite qu'il est dure de sortir de la norme.

Autre exemple, pose la question sur la longueur des cheveux, presque tout gamin te dira qu'une fille doit avoir les cheveux long et les garçons les cheveux court. Par contre, ils seront incapable de te dire pourquoi, c'est comme ça, c'est tout.


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#202 Le 19/06/2012, à 12:04

david96

Re : Le topic des legislatives.

Pour les cheveux c'est selon la mode. Je les avais très long étant petit (puis plus tard aussi), c'est clair que je montrais ma bite à tous les passants qui me disaient : « Comme tu es mignonne ma petite » ! lol

Pour la pression sociale, tout ça… Y'avait peu de chance qu'elles en subissent les codes à moins de 3 ans (pas d'école, de fréquentations diverses et variées). Non c'est comme ça, faut pas chercher de raisons, quoi que si, mais peut-être ailleurs alors.

Hors ligne

#203 Le 19/06/2012, à 12:09

pierrecastor

Re : Le topic des legislatives.

david96 a écrit :

Pour les cheveux c'est selon la mode. Je les avais très long étant petit (puis plus tard aussi), c'est clair que je montrais ma bite à tous les passants qui me disaient : « Comme tu es mignonne ma petite » ! lol

Pour la pression sociale, tout ça… Y'avait peu de chance qu'elles en subissent les codes à moins de 3 ans (pas d'école, de fréquentations diverses et variées). Non c'est comme ça, faut pas chercher de raisons, quoi que si, mais peut-être ailleurs alors.

Sincèrement, ça m'étonnerait que les filles aiment le rose et les barbies de naissance, vue les évolutions historiques sur le sujet. Elle ne regardent pas la télévision ? N'ont pas vu des pub de jouets ? Pas de crèche ? de Nounou ?

Dernière modification par pierrecastor (Le 19/06/2012, à 12:10)


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#204 Le 19/06/2012, à 12:20

Marie-Lou

Re : Le topic des legislatives.

Grünt a écrit :
Marie-Lou a écrit :

La représentation des femmes s'est améliorée : on est passé de 18,5 % à 26,6 %. « À ce rythme de progression en nombre de sièges obtenus par les femmes (+ 48 par rapport à la dernière législature) la parité serait atteinte à l’Assemblée dans 15 ans… »

J'ai hâte d'avoir un retour quant aux origines sociales de nos député·e·s…

Y'a aussi la question de l'âge.. pourquoi pas une loi sur la "parité" par rapport à l'âge ? tongue

Sur l'âge : Jeune, la nouvelle Assemblée? Non, 54,6 ans de moyenne d'âge


Compte clôturé

Hors ligne

#205 Le 19/06/2012, à 12:35

david96

Re : Le topic des legislatives.

pierrecastor a écrit :
david96 a écrit :

Pour les cheveux c'est selon la mode. Je les avais très long étant petit (puis plus tard aussi), c'est clair que je montrais ma bite à tous les passants qui me disaient : « Comme tu es mignonne ma petite » ! lol

Pour la pression sociale, tout ça… Y'avait peu de chance qu'elles en subissent les codes à moins de 3 ans (pas d'école, de fréquentations diverses et variées). Non c'est comme ça, faut pas chercher de raisons, quoi que si, mais peut-être ailleurs alors.

Sincèrement, ça m'étonnerait que les filles aiment le rose et les barbies de naissance, vue les évolutions historiques sur le sujet. Elle ne regardent pas la télévision ? N'ont pas vu des pub de jouets ? Pas de crèche ? de Nounou ?

Pas de télé, à cette age là, ça ne les intéressait pas.
Première nounou à deux ans, mais la coquetterie était déjà là et la nounou n'avait que des garçons.
Je ne parle pas de poupée, je parle de coquetterie et de l'attirance pour la couleur rose.
J'te jure, moi même ça m'a foutu une claque, j'ai toujours lutté contre les clichés de ce genre.
D'ailleurs à la maison, c'est moi qui changeai leur couche, prenai leur bain, coupai les ongles, préparai leur repas (fait maison) quand ma femme ne les allaitait plus (évidemment), faisais le ménage, les lits etc…

Que dire, j'ai beau chercher, la raison est ailleurs, crois moi. hmm

Dernière modification par david96 (Le 19/06/2012, à 12:38)

Hors ligne

#206 Le 19/06/2012, à 13:07

pierrecastor

Re : Le topic des legislatives.

david96 a écrit :

Pas de télé, à cette age là, ça ne les intéressait pas.
Première nounou à deux ans, mais la coquetterie était déjà là et la nounou n'avait que des garçons.
Je ne parle pas de poupée, je parle de coquetterie et de l'attirance pour la couleur rose.
J'te jure, moi même ça m'a foutu une claque, j'ai toujours lutté contre les clichés de ce genre.
D'ailleurs à la maison, c'est moi qui changeai leur couche, prenai leur bain, coupai les ongles, préparai leur repas (fait maison) quand ma femme ne les allaitait plus (évidemment), faisais le ménage, les lits etc…

Que dire, j'ai beau chercher, la raison est ailleurs, crois moi. hmm

C'est marrant, car cette distinction des couleurs est plutôt récente, à ce qu'il me semble, il serait intéressant de voir quand et comment tout ça à changer. Pour la coquetterie, bonne question aussi.

J'ai du mal à croire que cette question de couleur sois inné (sans doute car cette idée me dérange).


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#207 Le 19/06/2012, à 13:12

Marie-Lou

Re : Le topic des legislatives.

pierrecastor a écrit :
david96 a écrit :

Pas de télé, à cette age là, ça ne les intéressait pas.
Première nounou à deux ans, mais la coquetterie était déjà là et la nounou n'avait que des garçons.
Je ne parle pas de poupée, je parle de coquetterie et de l'attirance pour la couleur rose.
J'te jure, moi même ça m'a foutu une claque, j'ai toujours lutté contre les clichés de ce genre.
D'ailleurs à la maison, c'est moi qui changeai leur couche, prenai leur bain, coupai les ongles, préparai leur repas (fait maison) quand ma femme ne les allaitait plus (évidemment), faisais le ménage, les lits etc…

Que dire, j'ai beau chercher, la raison est ailleurs, crois moi. hmm

C'est marrant, car cette distinction des couleurs est plutôt récente, à ce qu'il me semble, il serait intéressant de voir quand et comment tout ça à changer. Pour la coquetterie, bonne question aussi.

J'ai du mal à croire que cette question de couleur sois inné (sans doute car cette idée me dérange).

On trouve plusieurs articles à ce sujet sur le net.

C'est évidemment socio-historique, d'ailleurs il n'y a pas si longtemps, le rose, vu comme du rouge pâle, était plutôt réservé aux petits garçons, lorsque le bleu était réservé aux petites filles (c'était corrélé aux représentations de la Vierge, elle-même vêtue de bleu).

J'éditerais ce message pour y ajouter des liens, quand je les retrouverai.

Edit : un premier lien, en anglais : http://www.smithsonianmag.com/arts-cult … -Pink.html
et un second en français : http://www.scienceshumaines.com/jouets- … 28286.html

Dernière modification par Marie-Lou (Le 19/06/2012, à 13:21)


Compte clôturé

Hors ligne

#208 Le 19/06/2012, à 13:24

sucarno

Re : Le topic des legislatives.

Dans ce film, on explique que même s'il sont laissés seuls ; l'homme ira chercher le bois et la femme s'occupera de la maison.

Dernière modification par sucarno (Le 19/06/2012, à 15:36)


ouɹɐɔns ||
« Bonheur vaut mieux que richesse. ».   Proverbe Russe.
_GMT+X___________________________________________

Hors ligne

#209 Le 19/06/2012, à 13:44

compte supprimé

Re : Le topic des legislatives.

pierrecastor a écrit :
david96 a écrit :

Pas de télé, à cette age là, ça ne les intéressait pas.
Première nounou à deux ans, mais la coquetterie était déjà là et la nounou n'avait que des garçons.
Je ne parle pas de poupée, je parle de coquetterie et de l'attirance pour la couleur rose.
J'te jure, moi même ça m'a foutu une claque, j'ai toujours lutté contre les clichés de ce genre.
D'ailleurs à la maison, c'est moi qui changeai leur couche, prenai leur bain, coupai les ongles, préparai leur repas (fait maison) quand ma femme ne les allaitait plus (évidemment), faisais le ménage, les lits etc…

Que dire, j'ai beau chercher, la raison est ailleurs, crois moi. hmm

C'est marrant, car cette distinction des couleurs est plutôt récente, à ce qu'il me semble, il serait intéressant de voir quand et comment tout ça à changer. Pour la coquetterie, bonne question aussi.

J'ai du mal à croire que cette question de couleur sois inné (sans doute car cette idée me dérange).

Il me semble qu'on n'est pas du tout conscient d'une grande partie de ce qu'on transmet et encore moins de la manière dont on le transmet. Nos comportements de tous les instants ? Qu'est-ce qu'on en sait nous-mêmes ? Il ne faut pas oublier que les gamin(e)s ingurgitent une quantité colossale d'informations dans les premières années de leur vie et que c'est cumulatif. A mon avis ce sont d'infimes détails, d'infimes variations des comportements des parents (et de tous les proches qui défilent), d'infimes variations dans l'environnement, etc., qui poussent dans un sens plutôt que dans l'autre. Et tout ça se cumule, de jours en jours...

Dernière modification par faustus (Le 19/06/2012, à 13:45)

#210 Le 19/06/2012, à 15:10

Grünt

Re : Le topic des legislatives.

Marie-Lou a écrit :

On diminue l'aspect « choix démocratique » mais est-ce qu'on diminue la démocratie tout court, je n'en suis pas certain.

Lorsqu'on oblige des entreprises de plus de x salariés (j'ai oublié le chiffre) à embaucher un certain pourcentage d'individus handicapés, on diminue la liberté de choix de l'entreprise, mais à échelle plus vaste, on augmente une forme de justice sociale.

Ce que je tente péniblement de dire c'est qu'à mon sens, c'est une vision un peu rabougrie de la démocratie que de l'évaluer au seul choix de l'électeur. Ce choix là n'est qu'un élément parmi d'autres.

D'accord avec toi, mais à mes yeux on "patche" les conséquences sans résoudre les causes.
C'est à dire qu'on n'arrive pas à convaincre les entreprises qu'un handicapé peut apporter quelque chose (pourtant, c'est le cas), on n'arrive pas à convaincre les électeurs qu'une femme arrive à apporter quelque chose (pourtant, c'est le cas).
Après, est-ce que ce type de mesures a un effet positif ou négatif sur les discriminations ?
S'il y a un effet positif, on peut considérer qu'elles amorcent un cercle vertueux (davantage de femmes au pouvoir => les gens se rendent compte qu'elles sont aussi incompétentes que les hommes, pas plus pas moins => ils sont prêts à voter, tout dépités, aussi bien pour des femmes que pour des hommes => la société progresse vers l'égalité), mais dans ce cas la mesure devrait être considérée comme temporaire, le temps d' "amorcer la pompe".
Tout comme il peut y avoir un effet négatif sur les mentalités (on se plie contraint et forcé au quota mais avec l'envie de plus en plus forte de "revenir en arrière"), et là c'est un déni de démocratie de plus en plus violent qui se prépare.

Ça me rappelle un peu l'argument contre les législatives proportionnelles : ça ferait 15 ou 20% de députés FN. Ok. Le problème "de base", c'est qu'il y ait 15 ou 20% de votes FN, pas qu'on les représente ! De même, le fait que les électeurs préfèrent des représentants masculins, dans un pays avec grosso modo 50% de femmes, et un suffrage universel mixte, c'est un problème. Un quota ne le résoud pas, il le contourne.

Je me demande ainsi s'il y a une double disqualification des femmes, avec l'aspect politique + numérique.

Ah, mais très nettement ! Il suffit de regarder le nombre de femmes dans l'informatique (pas la parité, mais une représentation convenable), et le très faible nombre de femmes dans le logiciel libre. Le simple fait d'ajouter une question éthique (les 4 libertés, toussa) à un domaine technique où les femmes sont présentes, semble suffire à les exclure neutral


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#211 Le 19/06/2012, à 15:53

mazarini

Re : Le topic des legislatives.

J'ai trouvé une explication sur le comportement des femmes :

Wikipedia a écrit :

...gène de ménage; gène domestique...

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A8ne

lol


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#212 Le 19/06/2012, à 16:28

Grünt

Re : Le topic des legislatives.

Si c'est une blague ce n'est pas drôle.
Si c'est sérieux, c'est consternant. neutral


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#213 Le 19/06/2012, à 16:37

compte supprimé

Re : Le topic des legislatives.

Grünt a écrit :

Si c'est une blague ce n'est pas drôle.
Si c'est sérieux, c'est consternant. neutral

Je ne dis pas forcément du bien de wikipédia (loin de là), mais là, en l'occurrence, il n'y a pas de problème. Il suffit de prendre le paragraphe entier :

Gène constitutif : gène qui est toujours exprimé (sans mécanisme de régulation) ; c'est-à-dire un gène d’entretien (gène de ménage; gène domestique ou housekeeping gene); gène s’exprimant de la même manière dans toutes les cellules d’un organisme ; le produit d’expression de ce gène est indispensable à la vie de la cellule (à son métabolisme de base). Très souvent, ces gènes ne possèdent pas de boîte TATA.

lol

Enfin c'est un bon exemple de ce qu'on peut obtenir en tronçonnant une citation aux endroits adéquats...

Dernière modification par faustus (Le 19/06/2012, à 16:40)

#214 Le 19/06/2012, à 16:42

mazarini

Re : Le topic des legislatives.

Il s'agit de vrai gène :

Wikipedia a écrit :

Gène constitutif : gène qui est toujours exprimé (sans mécanisme de régulation) ; c'est-à-dire un gène d’entretien (gène de ménage; gène domestique ou housekeeping gene); gène s’exprimant de la même manière dans toutes les cellules d’un organisme ; le produit d’expression de ce gène est indispensable à la vie de la cellule (à son métabolisme de base). Très souvent, ces gènes ne possèdent pas de boîte TATA.

J'ai trouvé ca très drôle parce que c'est vrai (l'existence de ces gènes chez la femme... et chez l'homme). Je me demande si ceux qui ont trouvé le terme de housekeeping n'avaient pas le même humour que moi.

Edit : tronqué, c'est le moins qu'on puisse dire avec un extrait aussi cours. Je reconnais bien la rigueur de Faustus qui a fouillé pour éclaircir l'arnaque.

Edit 2 : @Faustus, accorde moi le bénéfice du doute pour la compréhension du texte.

Dernière modification par mazarini (Le 19/06/2012, à 17:00)


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#215 Le 19/06/2012, à 16:49

compte supprimé

Re : Le topic des legislatives.

mazarini a écrit :

Il s'agit de vrai gène :

Wikipedia a écrit :

Gène constitutif : gène qui est toujours exprimé (sans mécanisme de régulation) ; c'est-à-dire un gène d’entretien (gène de ménage; gène domestique ou housekeeping gene); gène s’exprimant de la même manière dans toutes les cellules d’un organisme ; le produit d’expression de ce gène est indispensable à la vie de la cellule (à son métabolisme de base). Très souvent, ces gènes ne possèdent pas de boîte TATA.

J'ai trouvé ca très drôle parce que c'est vrai (l'existence de ces gènes chez la femme... et chez l'homme). Je me demande si ceux qui ont trouvé le terme de housekeeping n'avaient pas le même humour que moi.

Bien sûr que ce sont de vrais gènes. Mais ils ne prédéterminent pas des comportements de ceux qui les portent...
Ce sont des gènes dont l'expression entretient le fonctionnement de base de la cellule. Et évidemment qu'il faut faire le ménage, là-dedans, par exemple éliminer les radicaux libres (les enzymes adéquats sont les superoxyde-dismutases, qui sont aussi l'expression de certains gènes, comme toutes les autres enzymes...). Alors appeler ça des gènes de ménage, pourquoi pas ?
lol


Edit :

mazarini a écrit :

Edit : tronqué, c'est le moins qu'on puisse dire avec un extrait aussi cours. Je reconnais bien la rigueur de Faustus qui a fouillé pour éclaircir l'arnaque.

1) c'est très fréquent, les bidouillages avec les citations
2) comme c'est wikipédia ça ne m'aurait même pas étonné. On en trouve d'autres de la même veine, là-dedans...
3) en effet, je prends rarement des trucs pour argent comptant (sauf des broutilles sans importance, éventuellement)

Dernière modification par faustus (Le 19/06/2012, à 16:58)

#216 Le 19/06/2012, à 19:55

sucarno

Re : Le topic des legislatives.

Salut,

« Les faiblesses des hommes font la force des femmes »…  - Voltaire,

« L’'homme propose, mais la femme dispose » disait un autre,

« La femme est une forteresse, l'’homme est son prisonnier » Un kurde,

« Je conviendrais volontiers que les femmes nous sont supérieures si cela pouvait les dissuader de se prétendre nos égales ». - Guitry

source.


ouɹɐɔns ||
« Bonheur vaut mieux que richesse. ».   Proverbe Russe.
_GMT+X___________________________________________

Hors ligne

#217 Le 19/06/2012, à 21:16

PPdM

Re : Le topic des legislatives.

Marie-Lou a écrit :
Grünt a écrit :
Marie-Lou a écrit :

La représentation des femmes s'est améliorée : on est passé de 18,5 % à 26,6 %. « À ce rythme de progression en nombre de sièges obtenus par les femmes (+ 48 par rapport à la dernière législature) la parité serait atteinte à l’Assemblée dans 15 ans… »

J'ai hâte d'avoir un retour quant aux origines sociales de nos député·e·s…

Y'a aussi la question de l'âge.. pourquoi pas une loi sur la "parité" par rapport à l'âge ? tongue

Sur l'âge : Jeune, la nouvelle Assemblée? Non, 54,6 ans de moyenne d'âge

Le calcul me semble faux de 18% a 26% l progression est de 46% soit presque le double, donc si on extrapole la progression, a la prochaine législative nous serons à 39%, et dans dix ans à 56%.
Sans doute stupide, mais pas plus que l'extrapolation citée. lol

Hors ligne

#218 Le 19/06/2012, à 22:10

Sopo les Râ

Re : Le topic des legislatives.

« À ce rythme de progression en nombre de sièges obtenus par les femmes »


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#219 Le 20/06/2012, à 02:40

Pylades

Re : Le topic des legislatives.

Le truc, c’est que c’est typiquement une donnée non-extrapolable ; si on essaie, on est certain de sortir une connerie. Par exemple, on dira que dans cinquante ans, on aura 106 % de femmes à l’AN. neutral

Dernière modification par Πυλάδης (Le 20/06/2012, à 11:11)


“Any if-statement is a goto. As are all structured loops.
“And sometimes structure is good. When it’s good, you should use it.
“And sometimes structure is _bad_, and gets into the way, and using a goto is just much clearer.”
                Linus Torvalds – 12 janvier 2003

Hors ligne

#220 Le 20/06/2012, à 10:52

Marie-Lou

Re : Le topic des legislatives.

Grünt a écrit :
Marie-Lou a écrit :

On diminue l'aspect « choix démocratique » mais est-ce qu'on diminue la démocratie tout court, je n'en suis pas certain.

Lorsqu'on oblige des entreprises de plus de x salariés (j'ai oublié le chiffre) à embaucher un certain pourcentage d'individus handicapés, on diminue la liberté de choix de l'entreprise, mais à échelle plus vaste, on augmente une forme de justice sociale.

Ce que je tente péniblement de dire c'est qu'à mon sens, c'est une vision un peu rabougrie de la démocratie que de l'évaluer au seul choix de l'électeur. Ce choix là n'est qu'un élément parmi d'autres.

D'accord avec toi, mais à mes yeux on "patche" les conséquences sans résoudre les causes.
C'est à dire qu'on n'arrive pas à convaincre les entreprises qu'un handicapé peut apporter quelque chose (pourtant, c'est le cas), on n'arrive pas à convaincre les électeurs qu'une femme arrive à apporter quelque chose (pourtant, c'est le cas).
Après, est-ce que ce type de mesures a un effet positif ou négatif sur les discriminations ?
S'il y a un effet positif, on peut considérer qu'elles amorcent un cercle vertueux (davantage de femmes au pouvoir => les gens se rendent compte qu'elles sont aussi incompétentes que les hommes, pas plus pas moins => ils sont prêts à voter, tout dépités, aussi bien pour des femmes que pour des hommes => la société progresse vers l'égalité), mais dans ce cas la mesure devrait être considérée comme temporaire, le temps d' "amorcer la pompe".
Tout comme il peut y avoir un effet négatif sur les mentalités (on se plie contraint et forcé au quota mais avec l'envie de plus en plus forte de "revenir en arrière"), et là c'est un déni de démocratie de plus en plus violent qui se prépare.

Pour ma part, je me reconnais dans ta première interprétation, celle de « l'effet positif », de la « pompe à amorcer ». Ce qui compte, c'est de rendre normale, évidente même, l'occupation de postes à responsabilité par des femmes.

ArkSeth me dirait que je ne cesse de citer Bourdieu, mais ce dernier montre bien comment la domination masculine est alimentée par un cercle vicieux : les justifications de cette domination prennent appui sur le monde social tel qu'il est (« vous voyez bien que s'occuper des gamins, c'est un truc de femmes ») et, comme toute idéologie, ces justifications tendent elles-mêmes à organiser le monde social (s'occuper des gamins, c'est un truc de femmes → je suis une femme, je m'occupe des gamins → s'occuper des gamins, c'est un truc de femmes…). Le cœur de ce cercle vicieux étant la déhistoricisation et la naturalisation des rôles de genre, incitant à penser qu'il est normal que le monde est tel qu'il est (ce point là est d'ailleurs assez commun à toute domination, dans les analyses de Bourdieu)

Je suis peut-être un optimiste naïf, mais une loi fixant des quotas à au moins le mérite de changer quelque peu le monde social tel qu'il est, et l'on peut donc espérer que le cercle vicieux en prenne un coup.

Alors c'est certain qu'il ne s'attaque pas directement à la racine du problème. Mais on a là un problème de temps : s'attaquer à la racine du problème, c'est jouer sur le long (très long, très très long) terme. Prendre une mesure fixant des quotas, c'est agir à un autre niveau, plus immédiatement efficace, en surface (et peut-être, si l'on suit mon optimisme, efficace en profondeur… mais dans longtemps).

Il n'y a d'ailleurs pas contradiction entre les deux.

(Je remarque aussi en passant que les initiatives qui portent sur le long terme, et qui tentent d'agir sur les mentalités, qui sont notamment ces initiatives qui visent à dénoncer ce que notre langue même charrie de stéréotypes (à travers son vocabulaire, ses règles grammaticales), sont souvent brocardées, accusées qu'elles sont de « ne servir à rien », de n'être « que dans le symbole », d'oublier « les vrais problèmes des femmes ».)

Dernière modification par Marie-Lou (Le 20/06/2012, à 10:54)


Compte clôturé

Hors ligne

#221 Le 20/06/2012, à 12:00

compte supprimé

Re : Le topic des legislatives.

Marie-Lou a écrit :

(Je remarque aussi en passant que les initiatives qui portent sur le long terme, et qui tentent d'agir sur les mentalités, qui sont notamment ces initiatives qui visent à dénoncer ce que notre langue même charrie de stéréotypes (à travers son vocabulaire, ses règles grammaticales), sont souvent brocardées, accusées qu'elles sont de « ne servir à rien », de n'être « que dans le symbole », d'oublier « les vrais problèmes des femmes ».)

Moi je trouve que ça, c'est très rapidement du vice ! L'art du romancier ! Forme incorrecte ! Il faut écrire : l'art du (de la) romancier(e) ou bien l'art du (de la) romancierE (on voit des choses comme ça, aussi)... Est-ce vraiment utile ? J'ai des doutes. Une chose est sûre : ça ne facilite pas la lecture !

Il vaudrait mieux expliquer aux enfants cet aphorisme de portée beaucoup plus générale de Friedrich von Schiller (cité par Viktor Klemperer, LTI, la langue du troisième Reich) : la langue poétise et pense à ta place...
Une fois qu'on le sait et qu'on y est attentif....

Dernière modification par faustus (Le 20/06/2012, à 12:01)

Haut de page ↑