Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#1 Le 30/07/2012, à 09:18

Christophe C

Gnome 3 & Gnome-shell - ça sent le sapin

Gnome2 avait 70 à 80% de part de marché, en particulier grâce aux distributions grand public qu'étaient ubuntu et Mint.

Aujourd'hui, Mint est passé sous Cinnamon, et Ubuntu sous Unity. Si certains sont très fan de GS, beaucoup n'adhèrent pas.
La "part de marché" de Gnome-Shell est donc directement impactée par ces défections.

Un développeur de gnome (LE développeur de GTK, pour être précis) met les pieds dans le plat, et évoque assez clairement un échec du projet dans un billet sombrement intitulé "regarder dans l’abîme". Voici ses têtes de chapitres :

* "Les développeurs centraux ("core developers") quittent le développement de Gnome" (il parle en-dessous de "pente abrupte" ("sharp drop")).
* "Gnome est sous-staffé" (il n'y a plus qu'un vingtaine de développeurs à temps complet)
* "Gnome est un projet red-hat" (il n'y a plus guère que des salariés red-hat pour travailler sur le projet, parce qu'ils sont payés pour)
* "Gnome n'a pas de buts"
* "Gnome perd des parts de marché et des soutiens" ("mindshare")
    - les distro abandonnent Gnome
    - les anciens fans de Gnome réduisent leur implication ou l'abandonne
    - les plus importantes applications ne font pas la migration vers gnome 3 (je suppose qu'il parle de GTK3)
    - Gnome n'est pas présent sur les nouveaux supports (sous-entendu téléphones et tablettes)

En résumé : chute des utilisateurs, chute des distro supportant le projet, chute du nombre des développeurs.

L'auteur ne fait aucune conclusion, ni aucune préconisation, mais son titre ("regarder dans l’abîme") est assez parlant.

Ce n'est pas pour lancer un enième débat pour ou contre GS, mais c'est intéressant de partager la présentation du problème par un développeur central.
Manifestement, à tort ou à raison, GS n'a pas convaincue sa cible, à savoir les utilisateurs de PC sous gnome2, et au-delà, les utilisateurs de PC pour unix/linux.

Dernière modification par Christophe C (Le 30/07/2012, à 09:22)


XL-WALLPAPER - changeur de fonds d'écran libre et très léger pour Xfce et LXDE.
Plank-config - Logiciel de configuration pour le dock Plank.

Hors ligne

#2 Le 30/07/2012, à 15:56

Spitfire 95

Re : Gnome 3 & Gnome-shell - ça sent le sapin

Christophe C a écrit :

    - les plus importantes applications ne font pas la migration vers gnome 3 (je suppose qu'il parle de GTK3)

La faute à Windows ! (oui, fallait que je commence par des proposes trollesques big_smile)
La personne qui faisait les ports de GTK2 sur Windows n'a as reprit pour GTK3. GTK3 n'est pas disponible pour Windows actuellement, et donc certains logiciels comme Geany restent en GTK2 à cause de ça. Les codes GTK3 ont bien les morceaux propres à Windows mais aucun binaire n'est créé à priori.


Trisquel GNU/Linux 6.0 / Fedora 19 & rawhide.
joueur ryzom et wesnoth
Développeur livewallpaper
Membre déserteur et traître de la brigade des S.

Hors ligne

#3 Le 01/08/2012, à 11:56

abelthorne

Re : Gnome 3 & Gnome-shell - ça sent le sapin

Hors ligne

Haut de page ↑