Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails)

#1 Le 10/10/2012, à 22:31

xabilon

[Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

Comme le veut la tradition, on ferme à la page 100, et on repart de plus belle.

J'en profite pour vous rappeler que le titre de la discussion comporte le mot courtoisement. Pour ceux et celles qui ignoreraient ce qu'est la courtoisie, je renvois vers la définition wikipédiesque de courtoisie (qui renvoie elle-même vers l'article politesse).

Merci de le garder à l'esprit wink


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

Hors ligne

#2 Le 10/10/2012, à 22:45

Nedjma

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

Bon pas possible de réediter donc pour ajouter que...
@Crocoii:
vraiment tu te fais pas chier parce que de la part d'un gars qui utilise la laïcité dont il n'a rien compris et qui s'en sert pour rejeter tous les croyants chez eux, venir en plus nous dire que la transexualité est un fait marginale et que la lutte des classe prévaut, c'est vraiment encore se moquer du monde. L'immense majorité de cette planète est plutôt classable chez les prolétaires mais est aussi croyante.
Donc face à un fait massif, tu nous cause de laïcité, et face à un fait que tu considères mineurs, tu nous cause de lutte des classes.
Vraiment, la mauvaise foi n'a pas de limite.


"Nos poings se serrent, se souvenant toujours des antiques rébellions, des songes plus anciens que la mousse au pied des arbres. (...)  Nous tendons à travers les ténèbres l'oreille des désespérés. Le feu s'est refroidit dans nos muscles. Devenu matière dure, infracassable, il nous maintient debout irrémédiables dissidents."  André Laude

Hors ligne

#3 Le 10/10/2012, à 22:54

SODⒶ

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

xabilon a écrit :

J'en profite pour vous rappeler que le titre de la discussion comporte le mot courtoisement. Pour ceux et celles qui ignoreraient ce qu'est la courtoisie, je renvois vers la définition wikipédiesque de courtoisie (qui renvoie elle-même vers l'article politesse).

Merci de le garder à l'esprit wink

Ça ne va pas être facile.

1349902340.jpg

Damned, ce topic va apparaitre dans "mes messages".

Ma vie est foutue.

Dernière modification par S.O.D. (Le 10/10/2012, à 22:56)


Le sacré n'est fait que pour qu'on lui pisse dessus, qu'on lui crache dessus, qu'on le brûle et qu'on le rende kitch et mercantile ! Les idoles ne sont là que pour qu'on les renverse ! yikes Le passé n'est fait que pour amuser quelques historiens et pour être manipulé, tordu, vendu par les autres !

Hors ligne

#5 Le 11/10/2012, à 01:28

Nedjma

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

Oui la politesse, c'est quelque chose de tellement intéressant. On m'a rappelé tant de fois que ce forum étant francophone et non français, on se demande de quelle politesse on parle. Vu qu'il n'existe pas spécifiquement de politesse francophone, je me demande quelle références choisirons-nous...

Par ailleurs, cet article de wikipédia est aussi très éclairant:

Wikipédia entre entres autres choses sympathiques a écrit :

Parfois, il arrive que la politesse veuille acquérir de nouveaux adhérents en masse. Ceci se rattache à une problématique plus vaste, le normalisme, doctrine visant à conformer par la force un maximum de gens à une norme, notamment pour ce qui est de leurs opinions philosophiques, politiques ou religieuses. Dans cette volonté de conquête se créent des conformistes exécutifs.

oui c'est tellement bon de le rappeler pour ce topique...
cet article est effectivement une perle, lecture recommandée!


"Nos poings se serrent, se souvenant toujours des antiques rébellions, des songes plus anciens que la mousse au pied des arbres. (...)  Nous tendons à travers les ténèbres l'oreille des désespérés. Le feu s'est refroidit dans nos muscles. Devenu matière dure, infracassable, il nous maintient debout irrémédiables dissidents."  André Laude

Hors ligne

#6 Le 11/10/2012, à 01:51

david96

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

xabilon a écrit :

[…] (qui renvoie elle-même vers l'article politesse).

Très intéressante lecture, par contre dans les exemples de politesses une m'a littéralement surprise :

wikipédia a écrit :

lors d'un repas, on place le curé à la droite de la maîtresse de maison

Sans déconner ! J'en connais plus beaucoup qui invite le curé à s'assoir à sa table ! big_smile

Sinon tout le reste des exemples, c'est pile poile ça, du moins par rapport à mon éducation.

Hors ligne

#7 Le 11/10/2012, à 02:28

Crocoii

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

Nedjma a écrit :

Pour ce qui est des substitutions et reprendre mes petites provo, tu es comme n'importe qui, tu vois midi à ta porte : ne cites donc pas Kascinski, je crois pas que tu sois à la hauteur de ses sacrifices.

C'est vite dit de quelqu'un dont on ne connait pas le passé militant... Je n'en parlerais pas, la DCRI lit assez ce forum pour m'éviter de mettre à jour son dossier.
Et je me demande aussi qui peut alors citer Kascinski vu son absence totale de compromis. Ceux qui sortent de prisons pour antiterrorisme ?

Nedjma a écrit :

la transexualité est un fait marginale

C'est vrai, le transsexualisme est un phénomène marginal. Si je n'avais pas fait parti d'un milieu, je n'aurais jamais eu l'occasion de rencontrer un transgenre. Je n'ai pas envie de m'occuper de ce que j'estime une tempête dans un verre d'eau mais je condamne l'exploitation de ces personnes comme bouc émissaire (que ce soit par Michéa ou Alain Soral).
Où est ce qu'il y a de choquant ? Être de gauche, ce n'est pas être bienpensant. Je ne vais pas soutenir toute les luttes pour satisfaire la bonne morale du parti socialiste et d'universitaires.

note : je considère également le tatouage comme de la scarification.

Nedjma a écrit :

L'immense majorité de cette planète est plutôt classable chez les prolétaires mais est aussi croyante.

Vu que les indiens vivent dans une société de caste, je devrais abandonner tout concept de lutte des classes sous prétexte qu'ils sont nombreux ? neutral


"La conscience doit sortir de prison, en s'armant de mauvaises passions. La liberté est le crime qui contient tous les crimes : c'est notre arme absolue!"

Hors ligne

#8 Le 11/10/2012, à 04:58

Nedjma

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

@SIDE, ok, mettons, je me suis trompée.

@CROCOII
Tu as prétendu que j'évoquais la transexualité de manière libérale et je t'ai demandé de quelle manière tu en parlerais toi, sur quoi tu as répondu en disant que c'était un sujet marginal et tu as donné ta vision des transsexuel-le-s qui se réduit à celle de victimes (bouc émissaires) qui se scarifient. A cela tu as ajouté que la lutte des classes, le racisme, le sexisme, l'homophobie, et la société industrielle sont des problèmes au quotidien dont il valait mieux se préoccuper...

Que tu te ne sentes pas concerné ou que tu n'ai pas envie de t'en occuper, c'est une chose, effectivement, il est impossible d'être sur tous les fronts, mais que tu n'arrives pas à visualiser le fait que peut-être si des personnes font le choix de prendre des hormones et de se faire opérer (oui parce que tou-te-s ne s'opèrent pas hein!) c'est peut-être parce que au quotidien le corps avec lequel illes sont né-e-s est pour elleux un problème au quotidien. Donc considérer que c'est un fait marginal sans importance au regard des problèmes que tu évoques, c'est de la discrimination pure et simple puisqu'il existe donc une catégorie de personnes dont les problèmes ne sont pas ou sont moins dignes d’intérêts... pourquoi parce qu'illes sont moins nombreu-se-s que les reste? Parce que selon toi ça ne concerne que le parti socialiste et des universitaires? Et si c'était le cas, ça changerait quoi par rapport au fait je pense que c'est un droit, en quoi c'est libéral de dire ça?

Selon moi être de gauche, je l'ai déjà dit c'est soutenir l'idée de l'autonomie du peuple, c'est vaste tu vois. Maintenant, il ne m'est pas inconnu qu'à droite comme à gauche, de petits tyrans sont présents pour reformuler encore et toujours des concepts, les arranger à leurs sauces et vouloir l'uniformité avant la liberté. Tiens, c'est pareil ça me fait penser à quelques féministes  que j'ai connue il y a quelques années supposément libertaires ou de gauche révolutionnaire qui supportaient pas de voir une attitude masculine parce qu'elle n'y voyaient que le reflet du sexisme. Ça je te le dis pour revenir sur ta vision de la laïcité et ton insistance à vouloir imposer aux croyant.e.s le replis sur la sphère privée de l'expression de leurs croyances. C'est de l'intolérance pure et simple. C'est comme si à toi un croyant voulait t'imposer d'être athée seulement chez toi et qu'à partir du moment ou tu poserais un pied dehors tu devrais agir en croyant-pratiquant et sans rien oublier hein! C'est de la schizophrénie pure et simple. On ne peut pas laisser à la maison ses croyances comme on laisse un livre. Des croyances, c'est dans la tête et si on croit que c'est mal de ne pas porter le foulard, la kippa, de ne pas prier, de ne pas se confesser, de ne pas aller à la cérémonie, ou que c'est bien d'allumer des cierges, de se marier, de jeuner, etc.... on ne peut pas cesser de le croire quand on sort de chez soi et forcément on peut se sentir très très mal si on nous empêche de faire ce que nous pensons que nous devons faire. C'est de la violence pure et simple d'essayer d'empêcher quelqu'un de faire ce que ses croyances lui recommandent ou de réduire l'espace de l'expression de sa foi à son foyer.
En plus, si ces croyances devaient être dangereuses pour une tierce personne, on abandonne aussi l’éventuelle victime dans cette même sphère du privée en ôtant toute possibilité de débat en société des possibles sévices que celle-ci pourrait subir et donc la solidarité que nous pourrions lui offrir.. C'est donc en plus de l'irresponsabilité totale.
La sphère privée est le pire des pièges, y a pas si longtemps, frapper sa femme, c'était aussi une histoire de vie privée. Et dans le même genre, ça a toujours été plus ou moins mal vu de violer quequ'un-e dans la rue, par contre, dans le lit marital, pas de problème.

Quand je te disais que je trouvais gonflé ton attitude de classe et de laïcité tout ensemble, c'est parce que je trouve que si tu fais la révolution, tu vas avoir besoin d'un gros budget pour payer tous ces flics qui vont devoir se coltiner de renvoyer chez eux tous les croyants qui n'auront pas compris la laïcité comme toi...  hmm

Et pour revenir à mon libéralisme, je me demandais à partir de quelle page t'avais commencé à lire le topique sur la transidentité.


"Nos poings se serrent, se souvenant toujours des antiques rébellions, des songes plus anciens que la mousse au pied des arbres. (...)  Nous tendons à travers les ténèbres l'oreille des désespérés. Le feu s'est refroidit dans nos muscles. Devenu matière dure, infracassable, il nous maintient debout irrémédiables dissidents."  André Laude

Hors ligne

#9 Le 11/10/2012, à 05:13

Sopo les Râ

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

david96 a écrit :
xabilon a écrit :

[…] (qui renvoie elle-même vers l'article politesse).

Très intéressante lecture, par contre dans les exemples de politesses une m'a littéralement surprise :

wikipédia a écrit :

lors d'un repas, on place le curé à la droite de la maîtresse de maison

Sans déconner ! J'en connais plus beaucoup qui invite le curé à s'assoir à sa table ! big_smile

Quoi, tu voudrais qu'il mange debout ? yikes


tongue


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#10 Le 11/10/2012, à 06:30

ginette

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

J'en profite pour vous rappeler que le titre de la discussion comporte le mot courtoisement. Pour ceux et celles qui ignoreraient ce qu'est la courtoisie, je renvois vers la définition wikipédiesque de courtoisie (qui renvoie elle-même vers l'article politesse).

Merci de le garder à l'esprit

Pour beaucoups ca va etre dur
pour certains ca va être très très dur
tongue

#11 Le 11/10/2012, à 08:56

mazarini

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

mrey68 a écrit :

pour certains ca va être très très dur:P

Enfin, plus le sexe risque de devenir mou plus la morale devient rigide


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#12 Le 11/10/2012, à 10:18

side

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

xabilon a écrit :

Comme le veut la tradition, on ferme à la page 100, et on repart de plus belle.

J'en profite pour vous rappeler que le titre de la discussion comporte le mot courtoisement. Pour ceux et celles qui ignoreraient ce qu'est la courtoisie, je renvois vers la définition wikipédiesque de courtoisie (qui renvoie elle-même vers l'article politesse).

Merci de le garder à l'esprit wink

wikipédia a écrit :

Chez un individu A qui n'apprécie pas un individu B, l'emploi de mots doux ou considérés comme tels du type « Merci beaucoup. », « C'est très gentil. » ou un sourire, aboutit à une relation d'hypocrisie. L'expérience montre que celle-ci peut être volontaire, et ses effets très néfastes car dire quelque chose de foncièrement irrespectueux sous une forme édulcorée est naturellement très affligeant. On constate aussi que les compliments ne sont pas nécessairement sincères, honnêtes, et peuvent se transformer en flatterie ; celle-ci constitue d'ailleurs une technique de base de la manipulation des gens, ce que montre La Fontaine dans la fable Le Corbeau et le Renard. Le sens socratique de l'hypocrisie est rapporté par les philosophes grecs Aristote et Théophraste, qui écrivent que l'hypocrisie consiste à agir et parler en feignant la naïveté.

Hors ligne

#13 Le 11/10/2012, à 10:47

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

Toujours le mot pour rire... lol

#14 Le 11/10/2012, à 10:51

The Uploader

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

Il argumenterait avec un mur.

Et à la fin, le mur pleure et supplie.


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
ASUS N56VV (UEFI + GPT, Core i5-3230M @ 2.60GHz, Intel HD4000 + GeForce 750M, 12 Go de RAM, SSD 1 To)
Système principal : Archlinux (amd64), avec KDE
Système oublié la plupart du temps : Windows 8.1 Update 1 (x64, OEM)

En ligne

#15 Le 11/10/2012, à 11:09

Crocoii

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

Nedjma a écrit :

Ça je te le dis pour revenir sur ta vision de la laïcité et ton insistance à vouloir imposer aux croyant.e.s le replis sur la sphère privée de l'expression de leurs croyances.

La religion sur la sphère publique, cela donne des théocraties. Je ne peux pas toléré ça. Mais tu continues à croire que je veux persécuter les croyants en leur empêchant de pratiquer.

Jordi Vida Servitude et simulacre p69 a écrit :

Au nom d'une "redéfinition ethnique de la culture", le relativisme est devenu le concept fourre-tout permettant de qualifier de réactionnaire toute remise en cause de la tendance intégriste des religions, ou toute critique du sort réservés aux femmes dans les ghettos urbains. Dans un monde si parfaitement retourné, la critique de la religion n'est plus le préalable à toute critique, elle en est même l'ennemi.

Sinon, c'est daté mais pour en finir avec la religion.


"La conscience doit sortir de prison, en s'armant de mauvaises passions. La liberté est le crime qui contient tous les crimes : c'est notre arme absolue!"

Hors ligne

#16 Le 11/10/2012, à 11:10

david96

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

The Uploader a écrit :

Il argumenterait avec un mur.

Et à la fin, le mur pleure et supplie.

Ou il s'écroule…

Sopo les Râ a écrit :

Quoi, tu voudrais qu'il mange debout ? yikes
tongue

Non, plutôt qu'il aille ailleurs tongue

Dernière modification par david96 (Le 11/10/2012, à 11:13)

Hors ligne

#17 Le 11/10/2012, à 11:25

mazarini

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

J'ai tellement l'impression que les religions veulent imposer leur manière de voir les choses que j'ai tendance à choisir le contraire de ce qu'elle propose. Tout ce qui nuit à une religion me semble bon pour la laïcité.


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#18 Le 11/10/2012, à 11:40

side

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

mazarini a écrit :

Tout ce qui nuit à une religion me semble bon pour la laïcité.

Sacré conception de la laïcité !

La laïcité protège les religions et les croyants. C'est ainsi qu'elle est définie en France.

Loi de 1905 sur la laïcité a écrit :

Article premier. - La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public.

Que la religion et les croyants n'assurent pas la liberté de conscience, qu'ils ne garantissent pas le libre exercice des cultes, on s'en fout !

C'est le même principe que celui de la peine de mort. Un individu ou un groupe d'individus assassinent. La République n'assassine pas.

Dernière modification par side (Le 11/10/2012, à 11:44)

Hors ligne

#19 Le 11/10/2012, à 11:59

kastus

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

The Uploader a écrit :

Il argumenterait avec un mur.

Et à la fin, le mur pleure et supplie.

ça y est des remarques à connotation anti-sémite

(euh c'est une blague hein !! -->--> smile:):)  -->--> [] )

Hors ligne

#20 Le 11/10/2012, à 12:40

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

Crocoii a écrit :
Nedjma a écrit :

Ça je te le dis pour revenir sur ta vision de la laïcité et ton insistance à vouloir imposer aux croyant.e.s le replis sur la sphère privée de l'expression de leurs croyances.

La religion sur la sphère publique, cela donne des théocraties. Je ne peux pas toléré ça. Mais tu continues à croire que je veux persécuter les croyants en leur empêchant de pratiquer.

Jordi Vida Servitude et simulacre p69 a écrit :

Au nom d'une "redéfinition ethnique de la culture", le relativisme est devenu le concept fourre-tout permettant de qualifier de réactionnaire toute remise en cause de la tendance intégriste des religions, ou toute critique du sort réservés aux femmes dans les ghettos urbains. Dans un monde si parfaitement retourné, la critique de la religion n'est plus le préalable à toute critique, elle en est même l'ennemi.

Sinon, c'est daté mais pour en finir avec la religion.

C'est un peu léger... Je préfère ça : http://autourdejacquesbouveresse.blogsp … airie.html

#21 Le 11/10/2012, à 14:07

Crocoii

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

faustus a écrit :

C'est un peu léger... Je préfère ça : http://autourdejacquesbouveresse.blogsp … airie.html

Plus modéré que ce que j'ai l'habitude de lire mais
notbad.png

Dernière modification par Crocoii (Le 11/10/2012, à 14:10)


"La conscience doit sortir de prison, en s'armant de mauvaises passions. La liberté est le crime qui contient tous les crimes : c'est notre arme absolue!"

Hors ligne

#22 Le 11/10/2012, à 14:38

mazarini

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

side a écrit :
mazarini a écrit :

Tout ce qui nuit à une religion me semble bon pour la laïcité.

Sacré conception de la laïcité !

La laïcité protège les religions et les croyants. C'est ainsi qu'elle est définie en France.

Je trouve que cette protection se transforme trop souvent en contrainte pour ceux qui ne pratique pas. Mais je suis certainement un anticlérical primaire.


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#23 Le 11/10/2012, à 14:43

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

@crocoii
C'est pas forcément de la modération que d'essayer de poser correctement les questions, avant de tâcher d'y répondre.
D'ailleurs, chaque fois qu'on croît avoir des réponses, alors même qu'on ne s'est pas assuré plutôt deux fois qu'une de la pertinence de ses questions, on est sur un terrain proche du dogme religieux.
Et c'est quand même un comble, dans ces conditions, de s'en prendre aux croyants... lol

Mais il y a pire. Quand Russel affirme qu'on ne devrait croire que ce qui a des chances raisonnables d'être vrai, il suppose implicitement qu'il en existe, de telles choses qui ont des chances raisonnables d'être vraies, et par conséquent il pense que la notion de vérité est pertinente. Quand quelqu'un te dit qu'il n'y a pas de vérité, forcément il n'y a plus rien qui aurait des chances raisonnables d'être vrai, - ni faux d'ailleurs -, et par conséquent tout ne relève plus que la simple croyance... Inutile de préciser, dans ces conditions, ce qu'il faut penser des gens qui ajoutent de surcroît qu'ils ne croient à rien...

Tu vois, sous des dehors "civilisés", Bouveresse (en prenant à son compte une partie des propos de Russel) est beaucoup moins modéré qu'il y paraît... Evidemment, il ne s'attaque pas à la surface des choses (comme les rapeurs, par exemple)...

Dernière modification par faustus (Le 11/10/2012, à 15:32)

#24 Le 11/10/2012, à 15:44

ginette

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

Etant donné google ici ça sert, merci d'utiliser dorénavant ce moteur, histoire de faire qqchose de concret pour l'autonomie nan...les particularismes régionaux

Dernière modification par mrey68 (Le 11/10/2012, à 15:46)

#25 Le 11/10/2012, à 15:52

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées (9)

Au Venezuela, les électeurs ont « confisqué » la démocratie
Titre très en phase avec l'air du temps... lol
(après tout en France aussi, lors du referendum, les électeurs avaient confisqué la démocratie...).

Dernière modification par faustus (Le 11/10/2012, à 15:58)

Haut de page ↑