Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".

#201 Le 24/10/2012, à 19:14

Kurokame

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Ayral a écrit :
Kurokame a écrit :

chez d'autres victimes, comme en outre-atlantique ?

Ils ne se considèrent pas, à 99 %, comme des victimes,mais comme des gens qui ont décroché le gros lot.

Oui, bien sûr... tous champions du monde, peu importe l'austérité qui s'en suivra. J'admire toujours autant l'optimisme de mes congénères. smile

Ayral a écrit :
Kurokame a écrit :

comme si on était sûr d'arrêter de bouffer des ogm à 10ans.

Une étude de plus de 3 ans avec des rats, ils mourront tous, mais pas des OGM, simplement l'espérance de vie des rats est de 3 ans maxi. Ou alors on lance une expérience sur les humains qui durera 80 ans ?

C'est ça avoir de l'ambition. Plus personne n'a de patience de nos jours, toujours plus de tout tout de suite.

K4ede a écrit :

Que pense-tu des OGM qui produisent de l'insuline (à des fins de bénéfice pour l'industrie pharmaceutique), ou encore du riz doré qui produit plus de vitamine C (pour les populations africaines qui en manquent cruellement) ?

J'ai envie de répondre même si ça ne m'est pas adressé :
pour l'insuline, au pire je préfèrerai encore que la médecine progresse autour des greffes; façon de voir toute personnelle : donner un poisson pour une journée, apprendre à pêcher pour des années; à croire que l'environnement et l'alimentation de l'espèce humaine le dégénère vu le nombre de diabétique de nos jours
pour le riz doré (ils devraient... pousser un peu plus et l'appeler ju.va.mine), je préférerai autant qu'ils bénéficient de quelques fruits en surproduction dans certain pays avant de leur faire croire que le bon occidental blanc pense à leur santé en leur fourguant du riz étranger, et au passage, entrer en concurrence alimentaire avec les quelques productions locales.

Enfin, ce genre de contes sur les OGM (transgénèse), c'est depuis leur naissance que je les entends et les lis, alors je me permets depuis tout ce temps de douter encore fortement. hmm
Le ré-agencement de l'humanité et de l'environnement par quelques mégalos et leur longue traine qui me disent que c'est génial, que c'est pour notre bien et autre billevesées alors que c'est pour satisfaire une croissance financière sans fin, ça me donne de toute façon la nausée. Je n'y peux rien, c'est un réflexe acquis.


- Tu savais que si tu passais le CD de Windows à l'envers tu entends une chanson satanique ?
- Pourtant y'a pire !
- Ah bon ? Quoi ?
- A l'endroit ça l'installe !

Hors ligne

#202 Le 24/10/2012, à 19:52

6steme1

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

K4ede a écrit :
6steme1 a écrit :
K4ede a écrit :

...Et si les semenciers (tous, pas que Monsanto, arrêtons de diaboliser cette firme) font ça, c'est pour avoir un retour sur investissement d'une variétés qu'ils ont mis 10 à 15 ans à commercialiser, ce qui est bien normal dans une économie capitaliste.

Enfin, ça pose quand même un sacré problème que des entreprises privées aient la main mise sur les productions agricoles.
Déjà que la spéculation boursière sur les denrées agricoles étranglent certains pays pauvres, je ne trouve pas ça franchement bien normal comme tu dis.

Bientôt, ils capteront l'air, qu'on respire, qu'ils purifieront d'office pour nous le revendre. J'exagère, bien sûr !

Euh, une exploitation agricole est une entreprise privée, jusqu'à preuve du contraire...

Oui, il y a une multitude d'entreprises privées dans le monde qu'on appelle exploitations agricoles mais aucune n'est une multinationale !


Coeur de Breizh...  Breizhad on ha lorc'h ennon !

Les belles photos de quelques membres du forum : http://autogalerie_u-fr.tdct.org/

Hors ligne

#203 Le 24/10/2012, à 20:42

K4ede

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Et ... ?


Mon blog sur la génétique et l'amélioration des plantes :  Genéthique
Covoiturage libre
Merci à Apri1

Hors ligne

#204 Le 24/10/2012, à 20:47

K4ede

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Kurokame a écrit :

J'ai envie de répondre même si ça ne m'est pas adressé :
pour l'insuline, au pire je préfèrerai encore que la médecine progresse autour des greffes; façon de voir toute personnelle : donner un poisson pour une journée, apprendre à pêcher pour des années; à croire que l'environnement et l'alimentation de l'espèce humaine le dégénère vu le nombre de diabétique de nos jours
pour le riz doré (ils devraient... pousser un peu plus et l'appeler ju.va.mine), je préférerai autant qu'ils bénéficient de quelques fruits en surproduction dans certain pays avant de leur faire croire que le bon occidental blanc pense à leur santé en leur fourguant du riz étranger, et au passage, entrer en concurrence alimentaire avec les quelques productions locales.

Enfin, ce genre de contes sur les OGM (transgénèse), c'est depuis leur naissance que je les entends et les lis, alors je me permets depuis tout ce temps de douter encore fortement. hmm
Le ré-agencement de l'humanité et de l'environnement par quelques mégalos et leur longue traine qui me disent que c'est génial, que c'est pour notre bien et autre billevesées alors que c'est pour satisfaire une croissance financière sans fin, ça me donne de toute façon la nausée. Je n'y peux rien, c'est un réflexe acquis.

C'est adressé à tous sur le forum wink
Pour l'insuline je suis pas vraiment d'accord avec toi : les greffes, c'est super lourd, et on aura pas assez de donneurs (de quel organe, d'ailleurs ?). Produire de l'insuline à grande échelle est quand même une bonne chose pour les diabétiques, àmha, et donc du coup je trouve que c'est une bonne utilisation des OGM.
Pour le riz doré, je suis tout à fait d'accord avec toi. J'avais donné cet exemple en réponse à 6steme1 quant il disait : "La seule manipulation génétique qui vaille est celle qui tente de réparer l'ADN déficient des porteurs d'anomalies génétiques  ou encore la manipulation sur les vecteurs de virus dans un but thérapeutique.", vu que ce riz est à but thérapeutique.


Mon blog sur la génétique et l'amélioration des plantes :  Genéthique
Covoiturage libre
Merci à Apri1

Hors ligne

#205 Le 24/10/2012, à 21:20

Kurokame

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Pour le premier point, c'est la dépendance sur toute une vie à une substance, à un procédé de masse, et donc à une industrie (voire plus) et "d'appuyer" indirectement ses méthodes pour conserver sa position de force qui me mettrai mal à l'aise si j'étais concerné - je touche du bois. Les greffes (pancréas ou cellules pancréatiques), je n'y vois pas la panacée non plus, surtout que la culture de tissus/cellules est très jeune et perfectible. Cependant, mes convictions personnelles m'incitent davantage à considérer les insulino-dépendants comme un symptôme de nos sociétés et non plus comme une simple statistique en génétique.


- Tu savais que si tu passais le CD de Windows à l'envers tu entends une chanson satanique ?
- Pourtant y'a pire !
- Ah bon ? Quoi ?
- A l'endroit ça l'installe !

Hors ligne

#206 Le 24/10/2012, à 22:45

K4ede

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Kurokame a écrit :

Pour le premier point, c'est la dépendance sur toute une vie à une substance, à un procédé de masse, et donc à une industrie (voire plus) et "d'appuyer" indirectement ses méthodes pour conserver sa position de force qui me mettrai mal à l'aise si j'étais concerné - je touche du bois. Les greffes (pancréas ou cellules pancréatiques), je n'y vois pas la panacée non plus, surtout que la culture de tissus/cellules est très jeune et perfectible. Cependant, mes convictions personnelles m'incitent davantage à considérer les insulino-dépendants comme un symptôme de nos sociétés et non plus comme une simple statistique en génétique.

Est-ce qu'il existe, de nos jours, d'autres solutions (utilisables à aussi grande échelle) que les piqûres d'insuline pour lutter contre le diabète ? (c'est une vraie question, pas de sarcasme là dedans)


Mon blog sur la génétique et l'amélioration des plantes :  Genéthique
Covoiturage libre
Merci à Apri1

Hors ligne

#207 Le 25/10/2012, à 00:19

Ayral

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

6steme1 a écrit :

les apprentis sorciers de l'agronomie ultra libérale et capitaliste me font vomir

kurokame a écrit :

ça me donne de toute façon la nausée

Les gars, faut voir votre gastro entérologue.

kurokame a écrit :

considérer les insulino-dépendants comme un symptôme de nos sociétés

Bon alors là, on a réinventé les professeurs Diafoirus. Ils vont ressortir le clystère.

Dernière modification par Ayral (Le 25/10/2012, à 00:22)

Hors ligne

#208 Le 25/10/2012, à 00:38

david96

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

@Ayral, tu n'as pas de jardin ? Que cela ne tienne il existe des producteurs qui vendent sur les marchés des fruits et légumes de leur jardin, qui ont poussé sans produits chimiques, qui n'ont pas été ionisés, gazés et j'en passe… Un pur délice, sans déconner, pas besoins de rajouter du sel, sucre… C'est bon directement dans la bouche. Essaie tu comprendras. wink

Hors ligne

#209 Le 25/10/2012, à 09:33

Kurokame

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Ayral a écrit :

Les gars, faut voir votre gastro entérologue.

Bonne idée ! (Vu le nombre de choses qui me font ch..)
Je te dois combien ? smile

Ayral a écrit :
kurokame a écrit :

considérer les insulino-dépendants comme un symptôme de nos sociétés

Bon alors là, on a réinventé les professeurs Diafoirus. Ils vont ressortir le clystère.

Ben... plus sérieusement, comme toute maladie auto-immune, je ne suis pas persuadé que seul le facteur génétique est responsable du nombre de "gagnants". Il faudra peut-être attendre les résultats de l'étude trigr pour avoir un début de réponse dans le cas de ce diabète.

Dernière modification par Kurokame (Le 25/10/2012, à 09:34)


- Tu savais que si tu passais le CD de Windows à l'envers tu entends une chanson satanique ?
- Pourtant y'a pire !
- Ah bon ? Quoi ?
- A l'endroit ça l'installe !

Hors ligne

#210 Le 25/10/2012, à 10:12

Ayral

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

david96 a écrit :

@Ayral, tu n'as pas de jardin ?

Bien sûr que si, comme tout retraité (de l'enseignement agricole...) vivant à la campagne. mais je lui garde une taille qui ne m'en rend pas esclave, j'ai des activités sociales de bénévolat, et pour les vacances d'été je ne vais me laisser enfermer autour de mes tomates. En ce moment ça se calme, les cultures d'hiver sont en place il n'y a plus qu'à tenir la guerre aux piérides sur mes choux. Marrant comme certaines variétés semblent plus appétissantes que d'autres. Je ne peux pas rester les bras croisés, je ne cultive pas un restaurant pour chenilles. Et je ne vais pas coucher à côté pour chasser les papillons.

Dernière modification par Ayral (Le 25/10/2012, à 18:45)

Hors ligne

#211 Le 25/10/2012, à 12:57

sucarno

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Salut,

Qu'est-ce qu'on mange à l’Élysée et Matignon ?
des OGM ? du Bio ?
Ou on n'a pas le temps de vérifier ?!?


ouɹɐɔns ||
« Bonheur vaut mieux que richesse. ».   Proverbe Russe.
_GMT+X___________________________________________

Hors ligne

#212 Le 25/10/2012, à 13:22

pierrecastor

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

sucarno a écrit :

Salut,

Qu'est-ce qu'on mange à l’Élysée et Matignon ?
des OGM ? du Bio ?
Ou on n'a pas le temps de vérifier ?!?


Je dirait surtout : Mais est-ce qu'on en à quelque chose à faire ? En dehore du budget allouer à la bouffe  qu'il est intéressant de contrôler vu que c'est nos impôts, ils peuvent bien manger ce qu'ils veulent, non ?


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

En ligne

#213 Le 25/10/2012, à 13:30

The Uploader

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Et s'ils crèvent à l'Élysée en mangeant des OGMs, qui s'en plaindra ? Pas moi ! smile


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS. Attention au bug de USB Creator ! Il vaut mieux graver Xubuntu sur un CD ou DVD.
--
Archlinux/Xfce sur ASUS N56VV, Mes PKGBUILDs sur l'AUR

Hors ligne

#214 Le 25/10/2012, à 18:44

Ayral

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Kurokame a écrit :

ça me donne de toute façon la nausée. Je n'y peux rien, c'est un réflexe acquis.

Encore un.Un réflexe acquis ça peut se perdre... Affaire de se raisonner et de se contrôler.

Hors ligne

#215 Le 25/10/2012, à 18:52

Ayral

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

6steme1 a écrit :

Cette pauvre Marie Curie n'est-elle pas décédée d'une leucémie induite par les radiations des éléments qu'elle manipulait en voulant concentrer ce que la nature n'avait pas concentré

C'est vrai, ça, elle l'a bien cherché. Quand elle s'est aperçu que ça permettait de faire des "radios" elle aurait vite dû garder ça secret, parceque la nature n'avait pas prévu ça! En plus, ça aurait permis aux blessés de la guerre de mourir encore plus vite faute d'avoir pu se faire irradier par les rayons X

Wikipédia a écrit :

Lorsque la guerre éclate, Marie Curie se mobilise, tout comme les autres membres de l’Institut du radium, qui fermera temporairement durant la guerre. Aux côtés d’Antoine Béclère, directeur du service radiologique des armées, et avec l'aide de la Croix-Rouge, elle participe à la conception de dix-huit unités chirurgicales mobiles, des « ambulances radiologiques » surnommées les « Petites Curies ». Ce sont des véhicules de tourismes équipés d'appareils Röntgen avec une dynamo alimentée par le moteur du véhicule, et pouvant donc se rendre très près des champs de bataille et ainsi de limiter les déplacements des blessés. Elles permettent aussi de prendre des radiographies des malades, opération très utile pour situer plus précisément l'emplacement des éclats d'obus et des balles et faciliter les chirurgies. À l’Institut du Radium, elle forme des aide-radiologistes.

En 1916, elle obtient son permis de conduire et part régulièrement sur le front réaliser des radiographies. Elle est rejointe par sa fille Irène, âgée de dix-huit ans, qui fait de même dans plusieurs hôpitaux de campagne durant toute la guerre.

Idem a écrit :

Marie Curie souffre d'une trop grande exposition aux éléments radioactifs qu'elle étudie depuis les années 1910, notamment au niveau des yeux et des oreilles. Dès 1920, elle pense que le radium pourrait avoir une certaine responsabilité dans ses problèmes de santé.
Elle est atteinte d’une leucémie radio-induite ayant déclenché une anémie aplasique. Malgré sa faiblesse, elle continue d’assurer la direction de la section de physique et chimie de l’Institut du radium. Le 29 juin 1934, elle se rend au sanatorium de Sancellemoz à Passy (Haute-Savoie) pour y être hospitalisée. Elle y décède le 4 juillet.

C'est une grande dame, que j'admire depuis mes 15 ans. De ces gens qui vous motivent pour faire des études scientifiques.

Hors ligne

#216 Le 25/10/2012, à 18:54

6steme1

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Ayral a écrit :
Kurokame a écrit :

ça me donne de toute façon la nausée. Je n'y peux rien, c'est un réflexe acquis.

Encore un.Un réflexe acquis ça peut se perdre... Affaire de se raisonner et de se contrôler.

Écoute, si le système Monsanto ne te donne pas la gerbe, raisonne-toi et contrôle ta pensée : ça peut la donner à d'autres que toi...

Tu n'es pas détenteur de la connaissance idéale du bien et du mal...

Juste une'tite question d'humilité ! Et de raisonnement... Et de contrôle de ta pensée...

wink

Je te le dis comme je le pense, sans animosité, aucune ! smile

Dernière modification par 6steme1 (Le 25/10/2012, à 18:56)


Coeur de Breizh...  Breizhad on ha lorc'h ennon !

Les belles photos de quelques membres du forum : http://autogalerie_u-fr.tdct.org/

Hors ligne

#217 Le 25/10/2012, à 19:34

Kurokame

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Ayral a écrit :
Kurokame a écrit :

ça me donne de toute façon la nausée. Je n'y peux rien, c'est un réflexe acquis.

Encore un.Un réflexe acquis ça peut se perdre... Affaire de se raisonner et de se contrôler.

Tu donnes des cours de yoga ?


- Tu savais que si tu passais le CD de Windows à l'envers tu entends une chanson satanique ?
- Pourtant y'a pire !
- Ah bon ? Quoi ?
- A l'endroit ça l'installe !

Hors ligne

#218 Le 26/10/2012, à 14:54

Berneri

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Je survole le topic et je lis ça :

6steme1 a écrit :

du maïs contenant de l'insecticide dans son ADN, etc...

et je me dis qu'un peu de pédagogie ne peut faire de mal. Alors, certes, il y a ça :

6steme1 a écrit :

Certes mais d'un autre côté, introduire un gêne dont l'action est insecticide, devrait juste donner la puce à l'oreille comme on dit

C'est un peu mieux, mais c'est pas encore top.

L'ADN ne peut contenir d'insecticide, tout comme un gène ne fait aucune action : il porte l'information pour coder une protéine qui, elle, aura un effet. Cette information est « décodée » par d'autres protéines. Il ne peut donc y avoir d'insecticide dans un gène, comme un gène ne peut agir en tant qu'insecticide.

Voilà pour le volet biologie moléculaire. Maintenant, un autre volet : le maïs NK603 utilisé dans l'« étude » de Séralini (au passage, la convention en biologie est que le directeur de labo ou de recherche soit le dernier auteur, ici, il est le premier ; depuis que j'ai lu le papier, je me pose des questions sur la dynamique interne de son labo. En gros, pourquoi un thésard ou un post-doc n'est pas premier auteur ?) et un maïs résistant au Round-Up, un herbicide. L'« insecticide » auquel tu fais référence est en fait une toxine produite par une bactérie, Bacillus thuringensis, d'où le nom de maïs Bt pour la plante génétiquement modifiée pour exprimer ce gène. Il y a un petit détail trivial mais assez marrant, je trouve : la toxine Bt est utilisée en agriculture biologique.

Juste pour dire, quoi…

Dernière modification par Berneri (Le 26/10/2012, à 14:55)


"La liberté d'autrui étend la mienne à l'infini."
M. Bakounine
« Le capitalisme ne se discute pas, il se détruit. »
Buenaventura Durruti

Hors ligne

#219 Le 26/10/2012, à 15:25

sweetly

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Berneri a écrit :

Voilà pour le volet biologie moléculaire. Maintenant, un autre volet : le maïs NK603 utilisé dans l'« étude » de Séralini (au passage, la convention en biologie est que le directeur de labo ou de recherche soit le dernier auteur, ici, il est le premier ; depuis que j'ai lu le papier, je me pose des questions sur la dynamique interne de son labo. En gros, pourquoi un thésard ou un post-doc n'est pas premier auteur ?) et un maïs résistant au Round-Up, un herbicide. L'« insecticide » auquel tu fais référence est en fait une toxine produite par une bactérie, Bacillus thuringensis, d'où le nom de maïs Bt pour la plante génétiquement modifiée pour exprimer ce gène. Il y a un petit détail trivial mais assez marrant, je trouve : la toxine Bt est utilisée en agriculture biologique.

Juste pour dire, quoi…

Ca arrive jamais en bio qu'un chercheur permanent (fut-il DR) soit principal auteur d'un article ? 0_0

Hors ligne

#220 Le 26/10/2012, à 15:28

Ayral

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

sweetly a écrit :

Ça arrive jamais en bio qu'un chercheur permanent (fut-il DR) soit principal auteur d'un article ? 0_0

Peut être que pas un étudiant n'a eu envie de paraître sur une étude avec lui...
On peut les comprendre.

Hors ligne

#221 Le 26/10/2012, à 15:32

sweetly

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Ayral a écrit :
sweetly a écrit :

Ça arrive jamais en bio qu'un chercheur permanent (fut-il DR) soit principal auteur d'un article ? 0_0

Peut être que pas un étudiant n'a eu envie de paraître sur une étude avec lui...
On peut les comprendre.

C'était une question indépendante de cette étude
Entre nous, quand t'es thésard (même post-doc), c'est rare que tu refuses d'apparaître comme auteur d'une publi, surtout en premier (surtout si elle va faire scandale). Et vu les critères de recrutements et d'évaluation des chercheurs, ça se comprend.

Hors ligne

#222 Le 26/10/2012, à 15:32

Berneri

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Non, ça arrive, mais les rares fois où je l'ai vu, c'est parce que soit le PI voulait faire chier un doctorant ou un post-doc, soit c'est parce que lesdits doctorants ou post-docs ont refusé d'être premier auteur. Honnêtement, même si je trouve ça bizarre ici, j'en suis réduit à des spéculations.

En général, en bio, le ou les premiers auteurs sont ceux qui ont fait le plus d'expériences sur un projet donné.

Autre chose, que j'ai oublié d'ajouter dans mon post précédent, mais qui a sûrement été dit par ailleurs : le maïs NK603 n'est pas commercialisé en France d'une part ; d'autre part, à supposer que l'étude de Séralini soit d'une qualité suffisante pour en tirer des conclusions sinon définitives du moins provisoires – ce qu'elle n'est pas –, ces conclusions ne pourraient s'appliquer qu'au maïs NK603, et pas aux autres PGM.

Sweetly a écrit :

Entre nous, quand t'es thésard (même post-doc), c'est rare que tu refuses d'apparaître comme auteur d'une publi, surtout en premier (surtout si elle va faire scandale). Et vu les critères de recrutements et d'évaluation des chercheurs, ça se comprend.

Oui, mais d'un autre côté, un mauvais papier qui fait scandale parce que la réalisation des expériences est mauvaise peut tout-à-fait flinguer ta carrière, des thésards ou post-docs peuvent donc refuser d'être premier auteur, voire d'apparaître, sur un tel papier.

Dernière modification par Berneri (Le 26/10/2012, à 15:40)


"La liberté d'autrui étend la mienne à l'infini."
M. Bakounine
« Le capitalisme ne se discute pas, il se détruit. »
Buenaventura Durruti

Hors ligne

#223 Le 26/10/2012, à 15:46

Marie-Lou

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Désolé si ça a déjà été abordé, mais comment expliquez-vous qu'un papier, largement qualifié ici de mauvais, ait pu être retenu par une revue qui n'est pas elle, paraît-il, mauvaise ?


Compte clôturé

Hors ligne

#224 Le 26/10/2012, à 15:50

sweetly

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Berneri a écrit :

Non, ça arrive, mais les rares fois où je l'ai vu, c'est parce que soit le PI voulait faire chier un doctorant ou un post-doc, soit c'est parce que lesdits doctorants ou post-docs ont refusé d'être premier auteur. Honnêtement, même si je trouve ça bizarre ici, j'en suis réduit à des spéculations.

En général, en bio, le ou les premiers auteurs sont ceux qui ont fait le plus d'expériences sur un projet donné.

Ok.


Berneri a écrit :
Sweetly a écrit :

Entre nous, quand t'es thésard (même post-doc), c'est rare que tu refuses d'apparaître comme auteur d'une publi, surtout en premier (surtout si elle va faire scandale). Et vu les critères de recrutements et d'évaluation des chercheurs, ça se comprend.

Oui, mais d'un autre côté, un mauvais papier qui fait scandale parce que la réalisation des expériences est mauvaise peut tout-à-fait flinguer ta carrière, des thésards ou post-docs peuvent donc refuser d'être premier auteur, voire d'apparaître, sur un tel papier.

Sauf que :
- D'une, quand t'es thésard, c'est difficile de juger a priori de la qualité du papier que tu soumets. Post-doc, ok.
- De deux, si tu ponds un papier, mal fait, mais qui te vaut un nombre conséquent de citations (suffit que tu ailles à contresens ou ouvres de nouvelles voies de discussions, finalement), ben, ça va te servir. C'est misérable, mais c'est comme ça dans pas mal de disciplines.

Dernière modification par sweetly (Le 26/10/2012, à 15:51)

Hors ligne

#225 Le 26/10/2012, à 16:30

Berneri

Re : Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?

Sweetly a écrit :

Sauf que :
- D'une, quand t'es thésard, c'est difficile de juger a priori de la qualité du papier que tu soumets. Post-doc, ok.

À mon avis, ça dépend de l'expérience que tu as : si t'es thésard depuis un an, effectivement. Mais en fin de thèse, je suppose qu'un doctorant est déjà capable de juger de la qualité d'un travail. Après, c'est sûr que l'évaluation de la qualité d'un travail implique pas mal de connaissances de fond. Parfois, même pour quelqu'un d'expérimenté, ce n'est pas facile.

Sweetly a écrit :

- De deux, si tu ponds un papier, mal fait, mais qui te vaut un nombre conséquent de citations (suffit que tu ailles à contresens ou ouvres de nouvelles voies de discussions, finalement), ben, ça va te servir. C'est misérable, mais c'est comme ça dans pas mal de disciplines.

Je suis d'accord, à condition que le papier en question ne déclenche pas une tempête médiatique comme celui de Séralini. Là, ça risque de devenir plus difficile.

Marie-Lou a écrit :

Désolé si ça a déjà été abordé, mais comment expliquez-vous qu'un papier, largement qualifié ici de mauvais, ait pu être retenu par une revue qui n'est pas elle, paraît-il, mauvaise ?

Des revues prestigieuses comme Nature ou Science publient aussi des papiers qui sont qualifiés de mauvais. L'exemple de la bactérie capable d'utiliser de l'arsenic (en fait, elle est juste un peu plus résistante à l'arsenic, mais, comme les autres bactérie, elle ne peut s'en servir) est là pour le rappeler.

Pour répondre en détail, il faut expliquer (très brièvement) comment les papiers sont publiés. Quand on soumet un papier, un éditeur du journal va normalement juger de sa qualité et du fait que le manuscript entre dans le champ couvert par le journal. S'il décide qu'il peut publier le manuscript, il va demander à plusieurs chercheurs de lire le papier et de le critiquer. Typiquement, les « reviewers » vont soit accepter le papier, soit l'accepter sous réserve que certaines expériences soient faites, soit le rejeter.

Mais la décision finale revient à l'éditeur. Si celui-ci décide de publier malgré l'avis des reviewers, il peut tout-à-fait passer outre. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela, comme du copinage, une volonté de faire parler du journal, un biais de l'éditeur en faveur – ou en défaveur – de telle ou telle hypothèse… Après tout, les scientifiques sont humains aussi. La beauté du système, en général, c'est que, même si un papier foireux passe, il a de bonnes chances d'être ignoré ou se faire démolir publiquement (dans ce dernier cas, en général ça arrive si les médias sont impliqués, comme dans le cas qui nous occupe) par la communauté scientifique (parce qu'il n'y a pas que sur ce forum que le papier de Séralini est jugé mauvais).

Ici, la méthodologie est en question, si l'on fait abstraction des questions éthiques qui doivent se poser. On est un peu en dehors du fonctionnement idéal de la science où un papier peut être bon méthodologiquement parlant, mais réfuté plus tard. Encore une fois, ce n'est pas le cas ici : la méthodologie ne permet de tirer aucune conclusion, et donc, en tirer est une mauvaise pratique.


"La liberté d'autrui étend la mienne à l'infini."
M. Bakounine
« Le capitalisme ne se discute pas, il se détruit. »
Buenaventura Durruti

Hors ligne

Haut de page ↑