Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#51 Le 07/11/2012, à 12:57

Mindiell

Re : Développer dans une boite de logiciel libre

D'après wikipedia :

Wikipedia a écrit :

L'accès au code source est une condition d'exercice des libertés 1 et 3.

Et plus loin :

Wikipedia a écrit :

Les libertés d'étudier et modifier un logiciel supposent un accès au code source du logiciel. L'accès au code source est important car les logiciels sont généralement distribués sous une forme compilée en langage machine, prêts à être exécutés par un ordinateur. Mais le langage machine est très peu lisible par l'homme et rend l'étude du logiciel excessivement pénible voire impossible. L'accès au code source est donc une condition nécessaire pour permettre à l'utilisateur de savoir ce que le programme fait réellement

A mon sens, même un logiciel pro libre doit donc fournir un accès au code source... Sinon, il n'est pas libre.

Hors ligne

#52 Le 07/11/2012, à 13:03

gnales

Re : Développer dans une boite de logiciel libre

Bah justement c'est que disais lawl ^^

Hors ligne

#53 Le 07/11/2012, à 13:57

Mindiell

Re : Développer dans une boite de logiciel libre

Non :

lawl a écrit :

Rien n'oblige a ce que le logicielle soit librement téléchargeable. [...] Pour les logicielles grand public cela revient au même que du téléchargement gratuit par contre pour d'autre logicielle souvent pro et plus spécifique, on ne trouve parfois pas de téléchargement gratuit.

Donc un logiciel libre (pro ou pas) doit offrir un accès au code source. Comment fait-on pour avoir un accès sans téléchargement ?

Hors ligne

#54 Le 07/11/2012, à 14:05

FlynnV

Re : Développer dans une boite de logiciel libre

De toute manière le principe du libre c'est pas d'être juste gratuit, mais gratuit et modifiable donc un logiciel libre doit forcément fournir les sources


Pc portable Asus NoteBook k52j series ; Intel core i3 M350 2.27ghz 4go ram Windows 7
Pc de bureau pentium III 1.00ghz 300mo ram Ubuntu Server
Pc de bureau Acer Aspire T160 AMD Athlon 64 Processor 3400+ 2.2ghz 1go ram Ubuntu 12.04LTS
Découvert Ubuntu avec la 8.10

Hors ligne

#55 Le 07/11/2012, à 14:42

mydjey

Re : Développer dans une boite de logiciel libre

@Mindiell ce que lawl voulais dire je pense :
Le code source d'un logiciel libre doit toujours être disponible et téléchargeable, par contre la version compilé n'est pas obligatoirement diffusé par les devs. Par exemple une entreprise peut vendre (et ne pas diffuser librement) une version compilée et packagée. Par contre elle doit diffuser le code source.


Mon site : http://mydjey.eu/

Hors ligne

#56 Le 08/11/2012, à 00:31

lawl

Re : Développer dans une boite de logiciel libre

Non !
Rien n'oblige à diffuser le  code source ce qui est obligatoire pour avoir la notion de libre c'est de donner les sources AVEC les binaires.

Si je fais un logiciel que je vend et que je donne le code source à mon client avec le droits de le modifier et de le redistribuer ce sera un logiciel libre mais rien ne m'oblige de donner un accès au code sources à tout le monde.

C'est assez marginal mais cela existe.

Hors ligne

#57 Le 08/11/2012, à 00:36

mydjey

Re : Développer dans une boite de logiciel libre

@lawl ouai... tu as des exemples concrets ?


Mon site : http://mydjey.eu/

Hors ligne

#58 Le 08/11/2012, à 07:30

Mindiell

Re : Développer dans une boite de logiciel libre

lawl a écrit :

Non !
Rien n'oblige à diffuser le  code source ce qui est obligatoire pour avoir la notion de libre c'est de donner les sources AVEC les binaires.

Si je fais un logiciel que je vend et que je donne le code source à mon client avec le droits de le modifier et de le redistribuer ce sera un logiciel libre mais rien ne m'oblige de donner un accès au code sources à tout le monde.

C'est assez marginal mais cela existe.

Dans ce cas, le logiciel n'est pas libre :
- Je n'ai pas la liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages (liberté 0) ;
- Je n'ai pas la liberté d'étudier le fonctionnement du programme, et de le modifier pour qu'il effectue vos tâches informatiques comme vous le souhaitez (liberté 1) ; l'accès au code source est une condition nécessaire ;
- Je n'ai pas la liberté de redistribuer des copies, donc d'aider votre voisin (liberté 2) ;
- Je n'ai pas la liberté de distribuer aux autres des copies de vos versions modifiées (liberté 3) ; en faisant cela, vous donnez à toute la communauté une possibilité de profiter de vos changements ; l'accès au code source est une condition nécessaire.

L'accès au code source est une condition nécessaire (mais pas suffisante) pour être un logiciel libre. Tu n'as pas l'air d'accord avec ça, c'est dommage, mais je ne vais pas le répéter 15 fois : c'est très clair sur Wikipédia et sur le site gnu.org pourtant...

Dernière modification par Mindiell (Le 08/11/2012, à 07:31)

Hors ligne

#59 Le 08/11/2012, à 10:48

mydjey

Re : Développer dans une boite de logiciel libre

Toute façon « logiciel libre », on a beau dire ce qu'on veut, ça veut tout est rien dire, c'est pas une marque déposé ni un label qui oblige à respecter telle ou telle clause. Le cas c'est peut-être pas encore présenter, mais  on peut très bien imaginer un logiciel propriétaire employer le terme « free software » pour promouvoir son logiciel. À mon avis au niveau juridique il ne craindrait rien.
Le terme « logiciel libre » c'est une interprétation, une définition, une idée que s'en fait tel ou tel organisme (Debian, FSF etc.).

Ce qui compte réellement c'est pas le terme mais la licence sous laquelle est placée le logiciel. C'est elle qui définit si le logiciel est « libre  ».


Mon site : http://mydjey.eu/

Hors ligne

#60 Le 08/11/2012, à 10:56

lawl

Re : Développer dans une boite de logiciel libre

@Mindiell
Relis moi....
Je dit juste que la GPL n'oblige pas de diffuser A TOUS. Seulement de diffuser le code source AVEC le binaire !

@lawl ouai... tu as des exemples concrets ?

http://client.olfeo.com/article.php3?id_article=430
On peut avoir le code source mais rien ne les oblige a le donner a ceux qui n'ont pas acheter leur produit.
Et je pense qu'on peut mettre dans ce cas la la plupart des boxAppliance même si il y a eu des procés et qu'on est pas tout a fait dans ce cas là.

Sinon me semble déjà avoir rencontré des cas plus flagrant mais je ne remet pas la main dessus.

Et comme le dit très justement mydjey libre n'est pas GPL, les licences libre sont nombreuse CECIL, BSD, Apache, GPL, CC, etc...

Dernière modification par lawl (Le 08/11/2012, à 11:06)

Hors ligne

#61 Le 08/11/2012, à 11:36

Mindiell

Re : Développer dans une boite de logiciel libre

lawl a écrit :

Je dit juste que la GPL n'oblige pas de diffuser A TOUS. Seulement de diffuser le code source AVEC le binaire !

Alors on n'est pas d'accord wink

lawl a écrit :

http://client.olfeo.com/article.php3?id_article=430
On peut avoir le code source mais rien ne les oblige a le donner a ceux qui n'ont pas acheter leur produit.

Hum, d'après leur site :

Olfeo a écrit :

LOGICIEL : désigne le logiciel créé par OLFEO et lui appartenant ainsi que tous les éléments qui lui sont associés : documents, bases de données ... dans la version acquise par le LICENCIÉ dans le cadre du contrat ou dans les versions livrées ultérieurement lors de mises à jour ;

Ca n'a pas l'air libre du tout !
Ils utilisent des tas de logiciels et de librairies libres, ok, mais c'est tout. Ou alors je n'ai pas trouvé leur licence libre...

lawl a écrit :

Et comme le dit très justement mydjey libre n'est pas GPL, les licences libre sont nombreuse CECIL, BSD, Apache, GPL, CC, etc...

Quand je parle de licence libre, je parle des licences GPL-compatibles a priori. Il n'empêche que l'accès aux sources reste une condition nécessaire...
Contrairement à ce que dit midjey, pour moi (et pour beaucoup de gens ici), un logiciel libre est un logiciel dont la licence est "libre" (sans ça je peux aussi dire qu'il y a des vaches vertes et bleues, mais ça ne fera pas avancer le débat wink). Et dans ce cas, l'accès aux sources est inscrit dans la licence...

EDIT : correction d'orthographe hmm

Dernière modification par Mindiell (Le 08/11/2012, à 11:37)

Hors ligne

#62 Le 08/11/2012, à 12:06

lawl

Re : Développer dans une boite de logiciel libre

Contrairement à ce que dit midjey, pour moi (et pour beaucoup de gens ici), un logiciel libre est un logiciel dont la licence est "libre" (

Une licence BSD est libre mais pas au sens GPL....D'ailleur philosophiquement je trouve une licence BSD plus libre que la GPL mais cela est un autre débat.

Sinon donne moi la clause de la licence GPL qui oblige à diffuser le code à TOUS; Et si c'est le cas sous qu'elle forme cette diffusion doit elle être faite ?
Bon courage smile

Ca n'a pas l'air libre du tout !
Ils utilisent des tas de logiciels et de librairies libres, ok, mais c'est tout. Ou alors je n'ai pas trouvé leur licence libre..

Dans le lien que j'ai donné :

Olfeo utilise les technologies Open Source suivantes. Les licences d’utilisation sont indiquées aux endroits appropriés et une copie de ces licences est donnée si elle est réclamée par les licences logicielles des dits produits.

Suit la liste des logiciels GPL utilisé sur demande on peut avoir acces aux source mais rien sur leur site sans en faire la demande....

sans ça je peux aussi dire qu'il y a des vaches vertes et bleues, mais ça ne fera pas avancer le débat

Et pourquoi la GPL aurait le monopole de l'appellation libre !?

http://www.gnu.org/licenses/why-affero-gpl.html Cela prouve bien que l'on est pas obligé de diffuser le code à tous sinon cette licence n'aurait pas lieux d'être

Dernière modification par lawl (Le 08/11/2012, à 12:14)

Hors ligne

#63 Le 08/11/2012, à 12:08

Elzen

Re : Développer dans une boite de logiciel libre

Si je peux essayer de reformuler : un logiciel est considéré comme libre lorsque sa licence fournit les quatre libertés fondamentales. C'est-à-dire que celui qui en a acquis une copie légalement doit pouvoir, à son tour, utiliser, étudier, redistribuer et modifier sans restriction ; ce qui implique qu'il ait accès au code source.

Cependant, ça n'oblige personne à distribuer gratuitement à tout le monde (ce qui, au passage, violerait la clause de redistribution, qui indique explicitement qu'il faut pouvoir vendre. La vente implique une redistribution non-gratuite, et pas à tout le monde, par principe).
Par exemple, la FAQ de la GNU GPL indique clairement qu'une personne qui récupère un logiciel et le modifie pour ses besoins propres peut tout-à-fait garder les modifications pour sa pomme et choisir de ne les distribuer à personne : c'est seulement s'il choisit de redistribuer que les contraintes de transmission s'appliquent.

Au niveau des gens qui détiennent les droits du logiciel, la situation est à peu près la même : de base, eux, ils ont tous les droits sur ce logiciel pour eux, et rien ne les oblige à quoi que ce soit. S'ils choisissent d'utiliser une licence libre, cela signifie qu'ils fournissent à toute personne acquérant leur logiciel les quatre libertés fondamentales ; ça ne veut cependant pas dire qu'ils vont devoir diffuser eux-mêmes à tout le monde.
On peut très bien imaginer (et il est très certainement possible de trouver des exemples en pratique⁽¹⁾) que ces gens-là choisisse de ne diffuser leurs logiciels (sources incluses) qu'à ceux qui les ont payé pour ça et à personne d'autre. En revanche, si le logiciel est libre, ceux qui ont acquis le logiciel en le payant à ses auteurs peuvent tout-à-fait choisir ensuite de le redistribuer, gratuitement ou pas, à d'autres gens à qui les auteurs d'origine ne l'auraient pas distribué eux-mêmes.
Ces autres gens, licence libre oblige, disposeront alors très exactement des mêmes droits, et de l'accès au code source en particulier ; mais en étant fournis par un tiers, pas par les auteurs d'origine.

En d'autres termes, toute personne récupérant une copie d'un logiciel libre doit pouvoir récupérer les sources avec ; mais ce n'est pas nécessairement aux auteurs d'origine de mettre le code source à disposition à tout le monde.


Edit : et non, effectivement, toutes les licences libres ne sont pas GPL-compatibles (il y a même une catégorie exprès pour les licences libres non-GPL-compatibles sur le site de la FSF).

((1) Je proposerais bien Elive, comme exemple, sauf qu'il me semble qu'ils ont rajouté des clauses qui font que le truc n'est plus libre)

mydjey a écrit :

Toute façon « logiciel libre », on a beau dire ce qu'on veut, ça veut tout est rien dire, c'est pas une marque déposé ni un label qui oblige à respecter telle ou telle clause. Le cas c'est peut-être pas encore présenter, mais  on peut très bien imaginer un logiciel propriétaire employer le terme « free software » pour promouvoir son logiciel. À mon avis au niveau juridique il ne craindrait rien.

Je ne retrouve plus la ref, mais la notion de « logiciel libre » est définie dans la loi depuis quelques années (en France, en tout cas).

Dernière modification par ArkSeth (Le 08/11/2012, à 12:11)


Elzen : polisson, polémiste, polymathe ! (ex-ArkSeth)
Un script pour améliorer quelques trucs du forum.
La joie de t'avoir connu surpasse la peine de t'avoir perdu…
J'ai pour qualité de ne jamais attaquer les gens. J'ai pour défaut de souvent avoir l'air de le faire.

En ligne

#64 Le 08/11/2012, à 12:14

Mindiell

Re : Développer dans une boite de logiciel libre

lawl a écrit :

Dans le lien que j'ai donné :

Olfeo utilise les technologies Open Source suivantes. Les licences d’utilisation sont indiquées aux endroits appropriés et une copie de ces licences est donnée si elle est réclamée par les licences logicielles des dits produits.

Suit la liste des logiciels GPL utilisé sur demande on peut avoir acces aux source mais rien sur leur site sans en faire la demande....

Il s'agit ici de logiciels qu'ils utilisent et ont peut-être modifié, pas qu'ils ont créé.

Pour le reste, ArkSeth a tout dit. Je suis peut-être un peu trop "extremiste" alors smile
Mais vu qu'un acheteur potentiel a le droit de tout redistribuer, il risque d'y avoir peu de vente, non ?

Hors ligne

#65 Le 08/11/2012, à 12:15

lawl

Re : Développer dans une boite de logiciel libre

j'ai fait un edit entre temps sur la licence affero

Hors ligne

#66 Le 08/11/2012, à 12:25

Mindiell

Re : Développer dans une boite de logiciel libre

La licence affero concerne un programme qui n'est pas distribué justement. C'est donc une toute autre chose wink

Hors ligne

Haut de page ↑