Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#51 Le 30/11/2012, à 13:15

compte supprimé

Re : La liberté de parole dans le Café

S.O.D. a écrit :
Marie-Lou a écrit :

Je ne comprends pas le rapport entre la longueur des posts et la « mauvaise humeur » de certains. Je n'ai franchement pas l'impression qu'il y ait une corrélation.

Pas de corrélation, mais plus le topic est long, plus on met de temps à le lire, et moins les modos ont de temps à consacrer au reste du forum.

La contrainte de la concision impose de limiter le propos à des lieux communs
Noam Chomsky

Je pense que c'est parfaitement exact. Et c'est même ce qui peut être rageant, à la longue : des "discussions" limitées à l'échange de lieux communs que l'on trouve de toutes façons n'importe où ailleurs...

#52 Le 30/11/2012, à 13:23

K4ede

Re : La liberté de parole dans le Café

Omniia a écrit :

Fermer les topics où les intervenants ne faisaient que se balancer des pics et laisser ouverts ceux où il y avait des échanges d'idées dans une bonne ambiance ? Ok sauf que ce n'est pas ce qui a été fait.
Sur un autre topic j'avais demandé pourquoi "Sexisme et société" avait été fermé et personne ne m'a répondu. Je pense qu'il a été fermé à cause de son nom et je trouve ça vraiment dommage. J'aurais aimé que des modo survolent les dernières pages afin qu'il s'aperçoivent qu'il n'y a eu aucun débordement, aucune insulte, etc.
Bref, je me répète mais moi c'est vraiment cette incohérence que je ne comprends pas. Pourquoi fermer un topic sur lequel tout se passe bien depuis longtemps ?

Je plussois Omnia. De la même façon, j'ai mis un temps à comprendre la fermeture de "Monsanto empoisonne la nourriture ! Consciemment ?", sachant que les débats se faisaient courtoisement. Pourquoi ne pas laisser les sujets "politiques" ouverts, mais les fermer dès que cela dérive ? Ça devrait vite en calmer certains, tout en permettant aux sujets où tout se passe bien de vivre.


Mon blog sur la génétique et l'amélioration des plantes :  Genéthique
Covoiturage libre
Merci à Apri1

Hors ligne

#53 Le 30/11/2012, à 13:49

Sopo les Râ

Re : La liberté de parole dans le Café

faustus a écrit :

des "discussions" limitées à l'échange de lieux communs que l'on trouve de toutes façons n'importe où ailleurs…

Il est très difficile de trouver autre chose à vrai dire. Ici je trouve que c'était relativement souvent le cas.


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#54 Le 30/11/2012, à 14:05

ljere

Re : La liberté de parole dans le Café

si ces topics ont été fermés en premier c'est du à leur signalement donc non ça ne se passait pas bien

Marie-Lou  a écrit :

@ljere : Y a-t-il déjà eu des cas de personnes bannies qui sont sans cesse revenues en contournant les interdictions ? (C'est une vraie question sans sous-entendu). Entre les potentialités techniques et les comportements réels, peut y avoir un écart.

oui vu que c'est ce qu'on faisait avant cette décision et oui il revenait avec un autre pseudo et une nouvelle ip, certain s'amusant même à nous pourrir de provocation + les innombrables insultes comme quoi nous sommes pires que des SS j'en passe et des meilleurs


Modérateur d'ubuntu-fr.org
athlon 2800+, nvidia FX5200 et 2 Go de ram et sempron 3000+, ati radeon et 1 Go de ram sur voyager 12.04 32 bit
Toshiba satellite_c670d-11l sur openbox/xubuntu 14.04 64 bit
Mon Blog et Une découverte

Hors ligne

#55 Le 30/11/2012, à 14:08

Omniia

Re : La liberté de parole dans le Café

ljere a écrit :

si ces topics ont été fermés en premier c'est du à leur signalement donc non ça ne se passait pas bien

Y a eu des signalements récents concernant les topics sur le sexisme et sur Monsanto ?


Démocratie Libre : Un projet de démocratie directe.

Hors ligne

#56 Le 30/11/2012, à 14:20

GangsterAutorisé

Re : La liberté de parole dans le Café

@omniia et k4ede

Je ne suis pas modérateur mais je comprends la décison qui a été prise. La tension était très très forte dans le topic politique et sa seule fermeture aurait juste déplacer le pb sur les autres topics politiques annexes c'est évident. Deplus  ce que vous proposez est ce qui se faisait depuis des années mais ce n'était pas satisfaisant parceque les modos passaient trop de temps à surveiller arbitrer exclure fermer les sujets  donc à un moment donné on arrête tout et on réfléchi comme on disait en 68. Vous remarquerez que la fermeture est temporaire. C'est vrai que c'est dommage pour les 2 topics que vous citez par exemple. Mais peut-être que l'on peut trouver une solution qui ne peut pas à mon avis être "on fait comme avant ça allait très bien".

edit : tiens le forum debian a masqué son forum politique pour les nouveaux suite aux présidentielles d'après ce que j'ai compris.

Dernière modification par GangsterAutorisé (Le 30/11/2012, à 14:26)


Quel con a dit y a rien qui se passe ?

Chanson d'Alain Leprest

Hors ligne

#57 Le 30/11/2012, à 14:42

ginette

Re : La liberté de parole dans le Café

Il n'y aura pas de "tension très très forte" si les extrémismes de tous bords laissent leurs propagandes aux vestiaires.
A la fin cette histoire est cousue de fil blanc.
En se limitant à ce seul fil, les propos de side, et ceux de gangsterautorisé mériteraient que leurs auteurs soient banis.
Je n'arrive pas à comprendre le pourquoi du laisser faire, à la fin ça devient franchement suspect

Dernière modification par mrey68 (Le 30/11/2012, à 14:47)

#58 Le 30/11/2012, à 14:54

compte supprimé

Re : La liberté de parole dans le Café

mrey68 a écrit :

Il n'y aura pas de "tension très très forte" si les extrémismes de tous bords laissent leurs propagandes aux vestiaires.

Autrement dit si on n'admettait que l'air du temps, fut-il d'extrême-droite (qui n'est plus de l'extrême comme chacun sait)...
Si c'est ça, tu n'as plus qu'à t'inscrire ici (si ce n'est pas déjà fait) : http://politiquefrancaisetdct.xooit.fr/ … s-ides.htm

Dernière modification par faustus (Le 30/11/2012, à 14:58)

#59 Le 30/11/2012, à 14:56

GangsterAutorisé

Re : La liberté de parole dans le Café

mrey68 a écrit :

Il n'y aura pas de "tension très très forte" si les extrémismes de tous bords laissent leurs propagandes aux vestiaires.
A la fin cette histoire est cousue de fil blanc.
En se limitant à ce seul fil, les propos de side, et ceux de gangsterautorisé mériteraient que leurs auteurs soient banis.
Je n'arrive pas à comprendre le pourquoi du laisser faire, à la fin ça devient franchement suspect


Ecoute mrey68, j'ai l'impression que tu veux aussi faire fermer ce topic où l'on essaie de poser les problèmes pour essayer de trouver une solution (en tout cas telle est mon intention et j'ai trouvé important d'évoquer la polémique de base pour resituer le contexte mais je ne veux surtout pas repartir dans des polémiques avec toi.) . Tu ne nous rentraineras pas dans des pinaillages accusations etc pour pourrir ce topic et le faire fermer. NON mrey68.

Au fait,  précise nous un peu ton intention dans ce topic , parceque là ça commence à faire bizarre tes interventions.
Es tu prêt à accepter une solution qui laisse autant  une place à tes idées  qu' à celles que tu qualifies d'extrèmistes  ? Ou pas ? Je te remercie d'essayer d'être sincère et clair sur cette question.
Enfin acceptes tu un débat politique, avec le risque de lire des choses qui te déplaisent ? Ou pas ?

Dernière modification par GangsterAutorisé (Le 30/11/2012, à 15:08)


Quel con a dit y a rien qui se passe ?

Chanson d'Alain Leprest

Hors ligne

#60 Le 30/11/2012, à 15:02

compte supprimé

Re : La liberté de parole dans le Café

GangsterAutorisé a écrit :

Enfin acceptes tu un débat politique, avec le risque de lire des choses qui te déplaisent ? Ou pas ?

Ça devrait être le principe-même d'un débat politique. En ajoutant que des idées, ça s'argumente, normalement, et que leur pertinence, sans même parler de leur validité, n'est pas simplement confirmée parce qu'elles sont dans l'air du temps...

Dernière modification par faustus (Le 30/11/2012, à 15:02)

#61 Le 30/11/2012, à 15:22

ginette

Re : La liberté de parole dans le Café

Je te signale gangster que le dernier topic dans lequel tu t'es exprimé a été fermé après ton intervention
Je parle de celui-ci. Du reste, pour ce qui te concerne, je me suis déjà demandé si tu n'usais pas de la double identité.....modo ou admin d'un coté et anar de l'autre. Enfin, quelqu'un t'a déjà fait la réflexion à propos de ton pseudo qui en dit long.
Pour ce qui concerne te concerne faustus, je ne te permets pas tes insinuations. D'ailleurs..tiens, tu avais disparu
Ce que je veux ? Parlons plutôt de ce que je ne veux pas, ce sera plus simple:  C'est la réouverture des fils politiques tant qu'ils seront à ce point orientés et guidés. Que les modos fassent leur boulot, au besoin qu'ils se fassent aider.
Ca c'est du non négociable.
C'est facile de fermer les fils sans jamais viser les personnes qui les pourrissent. Mais si  on a affaire à des intouchables puisque imprégnés de la "bonne parole marxiste libertaro alter mondialiste" , alors soit, que les fils restent fermés
Point barre

Dernière modification par mrey68 (Le 30/11/2012, à 15:27)

#62 Le 30/11/2012, à 15:30

Berneri

Re : La liberté de parole dans le Café

Au moins c'est clair : pas de gauchos sur les forums. Sauf que l'orientation des fils a été faite par les individus qui s'y exprimaient. Si, maintenant, les seuls fils politiques acceptables sont ceux qui se contentent de parler de « politique politicienne » l'intérêt va en devenir très limité.

Dernière modification par Berneri (Le 30/11/2012, à 15:34)


"La liberté d'autrui étend la mienne à l'infini."
M. Bakounine
« Le capitalisme ne se discute pas, il se détruit. »
Buenaventura Durruti

Hors ligne

#63 Le 30/11/2012, à 15:31

Sopo les Râ

Re : La liberté de parole dans le Café

Si c'est non négociable alors…


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#64 Le 30/11/2012, à 15:35

ginette

Re : La liberté de parole dans le Café

Quand je dis que c'est du non négociable c'est pour répondre à gangstere sur ça

Es tu prêt à accepter une solution qui laisse autant  une place à tes idées

D'autre part

pas de gauchos sur les forums.

je ne suis pas droito, en revanche, je m'estime pas + con qu'un super gaucho
Ce que vous n'arriverez jamais à comprendre, c'est qu'il existe des formes. On n'est pas obligés d'en venir à chaque fois aux insultes. Mais apparemment c'est le seul langage que vous connaissiez. Les stade ultérieur c'est jtetapedessus
Apparemment vous êtes habitués a ce type de langage

Dernière modification par mrey68 (Le 30/11/2012, à 15:39)

#65 Le 30/11/2012, à 15:59

GangsterAutorisé

Re : La liberté de parole dans le Café

mrey68 a écrit :

Je te signale gangster que le dernier topic dans lequel tu t'es exprimé a été fermé après ton intervention
Je parle de celui-ci. Du reste, pour ce qui te concerne, je me suis déjà demandé si tu n'usais pas de la double identité.....modo ou admin d'un coté et anar de l'autre. Enfin, quelqu'un t'a déjà fait la réflexion à propos de ton pseudo qui en dit long.
Pour ce qui concerne te concerne faustus, je ne te permets pas tes insinuations. D'ailleurs..tiens, tu avais disparu
Ce que je veux ? Parlons plutôt de ce que je ne veux pas, ce sera plus simple:  C'est la réouverture des fils politiques tant qu'ils seront à ce point orientés et guidés. Que les modos fassent leur boulot, au besoin qu'ils se fassent aider.
Ca c'est du non négociable.
C'est facile de fermer les fils sans jamais viser les personnes qui les pourrissent. Mais si  on a affaire à des intouchables puisque imprégnés de la "bonne parole marxiste libertaro alter mondialiste" , alors soit, que les fils restent fermés
Point barre

Je répondrai si tu veux bien qu'à ce qui peut être constructif.
Dans les problèmes soulevés par  les sujets politiques, pour moi , il y a eu les très nombreux posts  (une cinquantaine ou plus) de hibou57 pendant la campagne présidentielle, sans arguments ou éléments nouveaux, qui citaient juste des liens et le nom de son grand champion bayrou. Il lui a été permis de le faire par le site que tu accuses d'être gauchiste. Personne d'autres s'est autorisé de telles citations de liens répétées à outrance pendant la campagne. Je remarque aussi qu'il y a régulièrement des individus de droite comme darktomato qui s'expriment et très souvent et pendant une période darktomato squattait tous les sujets politiques du café. Bref..... ubuntu.fr est loin très loin d'être orienté et guidé gauchiste comme tu le prétends, mais si tu le vis comme ça il nous faut l'entendre quand même (quand je dis nous c'est les lecteurs du forum hein pas les modos admin lol).


edit : tu es quand même conscient que l'on ne peut imposer comme condition d'un débat politique, l'orientation de celui -ci ?

Dernière modification par GangsterAutorisé (Le 30/11/2012, à 16:08)


Quel con a dit y a rien qui se passe ?

Chanson d'Alain Leprest

Hors ligne

#66 Le 30/11/2012, à 16:18

ginette

Re : La liberté de parole dans le Café

edit : tu es quand même conscient que l'on ne peut imposer comme condition d'un débat politique, l'orientation de celui -ci ?

Il y a eut un topic là dessus le "politiquement correct". Le politiquement correct ici c'est d'avoir au minimum sa carte à la LCR sinon t'es un fasco. Et quand je vous lis, quand je lis side qui est près à récidiver dans l'invective, je me dis que c'est mal barré.

#67 Le 30/11/2012, à 16:20

Berneri

Re : La liberté de parole dans le Café

mrey68 a écrit :

Ce que vous n'arriverez jamais à comprendre, c'est qu'il existe des formes. On n'est pas obligés d'en venir à chaque fois aux insultes. Mais apparemment c'est le seul langage que vous connaissiez.

Effectivement, pas besoin d'en venir aux insultes, ceci dit, cela vaut pour d'autres, aussi. Et c'est dommage de perdre patience face aux quelques uns qui ne sont pas intéressés par la discussion mais simplement par l'invective (et autres joyeusetés que je vais m'interdire de qualifier pour ne pas faire déraper la discussion — mais je n'en pense pas moins) ; et je ne parle pas, ici, de faustus, ou de side, ou d'autres « gauchos ». Ceci dit, c'est humain, de perdre son sang froid face à certaines arguties.

Mais la question semble être, pour toi, autant sur le fond que sur la forme. Du reste, je ne me rappelle pas avoir été le plus insultant sur ces forums, et de loin. Mais peut-être me trompe-je ; après tout, les ressentis peuvent être différents. Mais je n'ai ni l'envie ni l'intention de me mettre à la place des autres : je sais trop que, dans le cas de certains, ce ne sera qu'un monologue, une discussion à sens unique. Et je ne vois pas au nom de quoi je devrais me plier à un certain code de conduite duquel toi et d'autres vous vous excluez.

Je veux bien faire cet effort, note, mais quid des autres ? Mais le problème ne se posera sûrement pas, pour moi : je ne venais plus sur le forum que très rarement de toutes façons.

mrey68 a écrit :

Le politiquement correct ici c'est d'avoir au minimum sa carte à la LCR sinon t'es un fasco

Euh, non. Déjà, la LCR n'existe plus. D'autre part, comme je l'ai écrit plus haut, la tonalité du fil politique était donnée par ceux qui intervenaient dessus, ce n'était pas un dessein en soi. Sans revenir sur la notion complètement fumeuse de « politiquement correct », ce que j'ai pu lire, moi, ce sont certains qui argumentaient et d'autres qui, ben réagissaient, sans développer, sans chercher à argumenter. Voire qui critiquaient les autres pour — quelle horreur — oser lire des livres et considérer certains passages comme pertinents, en créditant leurs auteurs (à noter que c'est un processus tout-à-fait normal de faire cela : on appelle ça l'honnêteté intellectuelle, sans compter que, parfois, c'est une nécessité professionnelle). En gros, et c'est paradoxal je trouve, sur un fil qui se voulait un fil de débats, qui critiquaient ceux qui argumentaient leurs positions parce qu'ils débattaient. En gros, un fil avec des gens qui donnaient au moins l'impression de vouloir débattre et d'autres plutôt intéressés à, et bien, empêcher ce débat, par des interventions pas pertinentes, parfois (et, là encore, je reste poli, mais je n'en pense pas moins).

Mais bon, c'est mon ressenti. Et je peux comprendre que l'on n'ait pas le même. Parfois, je me demande même si la plupart des débats sont voués à cela : devenir un dialogue de sourds… Enfin bon, je ne vais pas m'étendre là-dessus, ayant dit tout ce que j'avais à dire.

Je ne peux quand même m'empêcher de constater que les appels au bans viennent souvent du même carré (et pour des trucs qui en l'occurrence, ne se justifient pas). Et je trouve que là, déjà, on peut trouver meilleure façon d'aborder le débat…

Dernière modification par Berneri (Le 30/11/2012, à 18:03)


"La liberté d'autrui étend la mienne à l'infini."
M. Bakounine
« Le capitalisme ne se discute pas, il se détruit. »
Buenaventura Durruti

Hors ligne

#68 Le 30/11/2012, à 16:45

GangsterAutorisé

Re : La liberté de parole dans le Café

Je suis d'accord sur le fait qu'il faudrait tenter de trouver des solutions "protègeant" ceux qui sont en minorité dans une discussion (et je peux comprendre mrey68 que tu te sois senti à des moments mnionritaire). Je ne suis pas admin ni modo, je trouve juste que c'est bien quand les particpants de quoique ce soit prennent en main eux même leur gestion, sans déléguer, tout en laissant au final la décision aux modos dans notre cas bien sûr, mais ce n'est pas à eux de tout porter à bout de bras. En tant que participant au forum nous pouvons analyser, proposer, élaborer, des pistes qui pourront être validées ou pas par les modos. Peut-être à ceux qui veulent revoir les sujets politiques revivre sans insultes de prendre en charge la résolution du problème , par exemple en  laissant les problèmes se poser sans jugemment sans critique dans un premier temps, pour  en rediscuter à froid calmement et avec l'intention de trouver une solution un compromis, puis bien après éventuellement convaincre les modos ou pas.

Dernière modification par GangsterAutorisé (Le 30/11/2012, à 16:47)


Quel con a dit y a rien qui se passe ?

Chanson d'Alain Leprest

Hors ligne

#69 Le 30/11/2012, à 16:51

side

Re : La liberté de parole dans le Café

Ahaha !! Les modos doivent nous haïr !

@mrey68 : S'toi le banni. mad

Hors ligne

#70 Le 30/11/2012, à 17:24

Omniia

Re : La liberté de parole dans le Café

GangsterAutorisé a écrit :

@omniia et k4ede

Je ne suis pas modérateur mais je comprends la décison qui a été prise. La tension était très très forte dans le topic politique et sa seule fermeture aurait juste déplacer le pb sur les autres topics politiques annexes c'est évident.

Je peux me planter mais je ne crois pas que ce serait arrivé sur le topic sur le sexisme, il y avait assez peu de participants permanents et la plupart des membres ayant provoqué la fermeture du topic n'y participaient jamais.

Mais du coup je me pose la même question que side : pourquoi ne pas fermer le TdCT ?

C'est pas que je souhaite qu'il soit fermé hein, mais j'aimerais juste comprendre... Il me semble que pas mal de membres ayant causé la fermeture des topics y participent (en tout cas bien plus que dans le topic sur le sexisme).

De plus :

na kraïou a écrit :

Les miettes de politique qui se baladent encore, avant fermeture ou dans les interstices… qu’est-ce qu’il se passe, dedans ? Des attaques perso, des types qui ne loupent pas une occasion pour aller se chercher et pour exporter leurs disputes partout, dans le TdCT si besoin est…

Ce qui n'a jamais été le cas dans le topic sur le sexisme (et peut-être dans d'autres, mais c'est ce topic que je connais le mieux).

Dernière modification par Omniia (Le 30/11/2012, à 17:25)


Démocratie Libre : Un projet de démocratie directe.

Hors ligne

#71 Le 30/11/2012, à 17:32

yrieix

Re : La liberté de parole dans le Café

Omniia a écrit :

pourquoi ne pas fermer le TdCT ?

Le TdcT est truffé de modos, déjà qu'il te modèrent alors que tu n'as rien fais, (genre tu discutes poliment avec d'autres personnes) je pense pas qu'il y ait du souci à se faire pour eux tongue

Hors ligne

#72 Le 30/11/2012, à 17:40

ginette

Re : La liberté de parole dans le Café

De temps en temps gangster, tu dis des trucs pas trop idiots....juste une tite rectif: si j'ai été en minorité, cela ne m'a pas gêné tant qu'il y avait débat. D'ailleurs je n'étais pas seul. Mais tu as admis  toi même que le débat a dérapé un moment et que donc, la mauvaise forme et l'invective ont pris le dessus sur le débat. Ca c'est inadmissible
Mais d'accord avec la conclusion que les intervenants devraient se gérer eux-même étant d'abord des adultes. Un forum n'est pas un défouloir ni un exutoire. Or il y a des intervenants qu'on a laissé parler trop longtemps...d'un coté je comprends les modos, et d'un autre coté je ne les comprends pas. Peut être qu'en intervenant + tôt sur ceux qui dépassaient les limites,  les solutions drastiques (fermetures des fils) auraient pu être évitées...allez savoir

#73 Le 30/11/2012, à 17:44

Omniia

Re : La liberté de parole dans le Café

yrieix a écrit :
Omniia a écrit :

pourquoi ne pas fermer le TdCT ?

Le TdcT est truffé de modos, déjà qu'il te modèrent alors que tu n'as rien fais, (genre tu discutes poliment avec d'autres personnes) je pense pas qu'il y ait du souci à se faire pour eux tongue

J'aimerais avoir une réponse d'un modo mais si ce que tu dis est vrai ça m'étonne que les modos s'étonnent des réactions suite à la fermeture des topics...

J'ai lu quelques modos dire en gros "quand allez-vous comprendre et arrêter de vous comporter ainsi ?"

Mais qu'y a t-il à comprendre si les décisions quant aux personnes qui sont bannies et aux topics qui sont fermés sont à ce point arbitraires ?

Comment respecter des règles qui paraissent si peu claires et cohérentes ?

Dernière modification par Omniia (Le 30/11/2012, à 17:48)


Démocratie Libre : Un projet de démocratie directe.

Hors ligne

#74 Le 30/11/2012, à 17:52

yrieix

Re : La liberté de parole dans le Café

Omniia a écrit :

J'aimerais avoir une réponse d'un modo mais si ce que tu dis est vrai ça m'étonne que les modos s'étonnent des réactions suite à la fermeture des topics...

J’exagère peut-être un peu, mais c'est la mauvaise expérience que j'ai eu la seule fois où j'ai osé m'aventurer là-bas... Donc c'est très.. personnel.

Hors ligne

#75 Le 30/11/2012, à 17:56

Omniia

Re : La liberté de parole dans le Café

yrieix a écrit :
Omniia a écrit :

J'aimerais avoir une réponse d'un modo mais si ce que tu dis est vrai ça m'étonne que les modos s'étonnent des réactions suite à la fermeture des topics...

J’exagère peut-être un peu, mais c'est la mauvaise expérience que j'ai eu la seule fois où j'ai osé m'aventurer là-bas... Donc c'est très.. personnel.

Ma réponse ne concernait pas ton expérience mais ton hypothèse concernant le fait que le TdCT n'était pas fermé parce que les modo aiment ce topic...


Démocratie Libre : Un projet de démocratie directe.

Hors ligne

Haut de page ↑