Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails)

#1801 Le 12/12/2012, à 16:48

mazarini

Re : Sexisme et société

J'ai du mal à imaginer une relation occasionnelle sans préservatif de toutes façons, pour un problème de confiance. Ca ne concerne pas les MST en général, mais le SIDA en particulier.
Mais, bon, je ne pratique plus l'occasionnel et j'ai eu la chance de le pratiquer avant le SIDA.


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#1802 Le 12/12/2012, à 16:59

Вiɑise

Re : Sexisme et société

C'est vrai qu'à une époque le sexe n'était pas toujours synonyme de mort lente et douloureuse. neutral

Hors ligne

#1803 Le 12/12/2012, à 17:15

mazarini

Re : Sexisme et société

En fait, c'était surtout pour dire que dans le cadre de l'occasionnel, le problème contraception/confiance ne se pose pas. C'est plutôt SIDA/confiance.
La contraception ne s'aborde finalement que dans un cadre de relation sur une certaine durée.


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#1804 Le 12/12/2012, à 19:34

Julientroploin

Re : Sexisme et société

Oui, que depuis le SIDA, la dissymétrie au niveau de la confiance à accorder au partenaire tant que tu n'es pas dans un couple établi a bien diminué (Yeah super enfin un point positif à cette merde).

K4ede a écrit :

Je trouve que vous avez une vision bien terrible de la pilule. Perso, je n'ai pas ressenti d'effets secondaires, j'ai une mini-dosée qui est remboursée, et je ne l'oublie presque jamais (merci les alarmes automatiques sur les téléphones). Et c'est quand même un moyen de contraception très efficace (le stérilet, non merci : trop de mes copines ont tentées et elles sont toutes tombés enceintes dont une a fait une fausse couche), moins désagréable que le préservatif ou le retrait, et en plus elle régularise et diminue les règles. Enfin, elle donne quand même une grande liberté aux femmes car elle peuvent coucher à tord et à travers sans avoir à s'inquiéter du bébé et si la capote n'a pas craqué (en mettant de coté les MST).
Ce n'est pas encore la panacée, mais c'est quand même une grande avancée pour les femmes.

J'ai un gros +1 qui viens de par dessus mon épaule : En plus, les hormones de la pilule ont parfois un effet secondaire bien sympa, la suppression de sautes d'humeur ou d'une légère hypersensibilité à certaine périodes du cycle (et je confirme aussi).

Il ne faudrait pas trop vite diaboliser la pilule* parce qu'elle ne supprime pas une dissymétrie qui existait avant elle et parce qu'elle a des effets secondaires. Ça reste une avancée pour énormément de monde.

* = je me doute qu'on n'en est pas là, mais l'accumulation des posts qui précédaient ceux de K4ede finissait par donner cette impression.


Fixe : Core i5, 4GoRAM, NVidia 9800GT Silent => Raring64
Portable Compaq Presario2158 : AthlonXP-M2400+, 1GoRAM, ATI Radeon mobility320M => Debian stable+Openbox
https://launchpad.net/~julienmbpe

Hors ligne

#1805 Le 12/12/2012, à 21:06

Crocoii

Re : Sexisme et société

Вiɑise a écrit :

trouver un gynéco, prendre rdv, rappeler car la secrétaire n'est pas là, prendre ce foutu rdv, s'en souvenir, traverser la ville, se faire examiner le sexe par un inconnu, se prendre des remarques acerbes et inutiles sur sa vie sexuelle, se faire prescrire une pilulle, voir la liste des effets secondaires, apprendre qu'elle n'est pas remboursée entièrement par la sécu qui ne rembourse que les pillules dont on est sûr qu'elles provoquent de forts troubles hormonaux, claquer 12€, mettre en place une routine pour la prendre, avoir une première salve d'effets secondaires, l'oublier une fois, faire des tas de savants calculs pour finalement remettre la capote par sécurité...

La pilule, pas toujours efficace, contraignante, couteuse sur long terme.
Le stérilet, l'implant : pas remboursés
La stérilisation : pas remboursée et bien contraignante pour trouver quelqu'un qui veuille bien le faire.

Y a pas de femmes gynécos ?


"La conscience doit sortir de prison, en s'armant de mauvaises passions. La liberté est le crime qui contient tous les crimes : c'est notre arme absolue!"

Hors ligne

#1806 Le 12/12/2012, à 21:26

Вiɑise

Re : Sexisme et société

si, pourquoi ?

Hors ligne

#1807 Le 12/12/2012, à 21:43

Crocoii

Re : Sexisme et société

Вiɑise a écrit :

si, pourquoi ?

Y a pas d'équivalent de la militante du planning familial en gynéco sur les grandes villes ?


"La conscience doit sortir de prison, en s'armant de mauvaises passions. La liberté est le crime qui contient tous les crimes : c'est notre arme absolue!"

Hors ligne

#1808 Le 12/12/2012, à 21:45

Вiɑise

Re : Sexisme et société

le planning familial c'est pas censé être pour les zado ?

Hors ligne

#1809 Le 12/12/2012, à 21:48

Grünt

Re : Sexisme et société

Pas forcément.


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#1810 Le 12/12/2012, à 21:49

Crocoii

Re : Sexisme et société

Вiɑise a écrit :

le planning familial c'est pas censé être pour les zado ?

site de l'association du planning familial a écrit :

Le Planning Familial est un mouvement militant qui prend en compte toutes les sexualités, défend le droit à la contraception, à l’avortement et à l’éducation à la sexualité. Il dénonce et combat toutes les formes de violences,  lutte contre le SIDA et les IST, contre toutes les formes de discrimination et contre les inégalités sociales.


"La conscience doit sortir de prison, en s'armant de mauvaises passions. La liberté est le crime qui contient tous les crimes : c'est notre arme absolue!"

Hors ligne

#1811 Le 12/12/2012, à 21:50

Вiɑise

Re : Sexisme et société

Jveux pas être cernée par les militants quand j'ai un RDV médical moi…

Hors ligne

#1812 Le 12/12/2012, à 21:52

Crocoii

Re : Sexisme et société

Je ne te parle pas de militants mais de médecin qui "prend en compte toutes les sexualités, défend le droit à la contraception, à l’avortement et à l’éducation à la sexualité". D'où le mot "équivalent".


"La conscience doit sortir de prison, en s'armant de mauvaises passions. La liberté est le crime qui contient tous les crimes : c'est notre arme absolue!"

Hors ligne

#1813 Le 12/12/2012, à 21:58

Вiɑise

Re : Sexisme et société

Chais pas, les gynécos ne mettent par leurs idéaux sur améliedirect, seulement leur secteur.

Hors ligne

#1814 Le 12/12/2012, à 22:10

K4ede

Re : Sexisme et société

T'es tombé sur un cas aussi Вiɑise, perso aucun gynéco ne m'a fait de remarques désobligeantes. D'ailleurs ma gynéco actuelle avait été très bien lors du premier RDV, et m'avait demandé de but en blanc si j'avais subis une agression sexuelle de quelque nature que ce soi, et m'a proposé d'en parler si j'en avais le besoin. Je suppose qu'elle pose la question à toutes ses nouvelles patientes parce qu'elle a du en voir passer un paquet..


Mon blog sur la génétique et l'amélioration des plantes :  Genéthique
Covoiturage libre
Merci à Apri1

Hors ligne

#1815 Le 14/12/2012, à 03:02

The Uploader

Re : Sexisme et société

The Pink Menace (flash, anglais)


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
ASUS N56VV (UEFI + GPT, Core i5-3230M @ 2.60GHz, Intel HD4000 + GeForce 750M, 12 Go de RAM, SSD 1 To)
Système principal : Archlinux (amd64), avec KDE
Système oublié la plupart du temps : Windows 8.1 Update 1 (x64, OEM)

Hors ligne

#1816 Le 14/12/2012, à 11:21

K4ede

Re : Sexisme et société

Ce matin j'ai découvert une émission sur les femmes sur inter. J'ai pris en route mais le début de l'émission était très intéressant, à propos du prétendu instinct maternel et de l'amour inconditionnel d'une mère pour ses enfants.


Mon blog sur la génétique et l'amélioration des plantes :  Genéthique
Covoiturage libre
Merci à Apri1

Hors ligne

#1817 Le 14/12/2012, à 15:07

Grünt

Re : Sexisme et société

K4ede a écrit :

Ce matin j'ai découvert une émission sur les femmes sur inter. J'ai pris en route mais le début de l'émission était très intéressant, à propos du prétendu instinct maternel et de l'amour inconditionnel d'une mère pour ses enfants.

Si le sujet t'intéresse, le livre "L'amour en plus de Badinter" (invitée à l'émission, justement tongue) développe très bien cette question et met totalement en pièce cette idée d'un "instinct maternel".


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#1818 Le 14/12/2012, à 15:16

david96

Re : Sexisme et société

Encore un truc pour les culpabiliser. C'est en effet très pervers de véhiculer ce genre d'assertion qui est loin d'en être une.

Hors ligne

#1819 Le 14/12/2012, à 16:55

ginette

Re : Sexisme et société

Ca dérange qui et quoi l'instinct maternel ? moi je revendique mon instinct paternel
Au moins S de B a eut les mots justes: Répartition des tâches de façon égale entre les H et les F.

Dernière modification par mrey68 (Le 14/12/2012, à 16:56)

#1820 Le 14/12/2012, à 17:01

david96

Re : Sexisme et société

Bâ ça peut en déranger certains. Là c'est le fait de dire que cet instinct n'est pas systématique au risque de culpabiliser à tort ceux qui ne l'ont pas. Ça ne fais pas d'eux des mauvais parents.

Dernière modification par david96 (Le 14/12/2012, à 17:09)

Hors ligne

#1821 Le 14/12/2012, à 17:02

pierrecastor

Re : Sexisme et société

mrey68 a écrit :

Ca dérange qui et quoi l'instinct maternel ? moi je revendique mon instinct paternel
Au moins S de B a eut les mots justes: Répartition des tâches de façon égale entre les H et les F.


Le problème est que si tu n'as pas "l’instinct maternel", tu est le plus souvent cataloguer comme mauvaise mère. Cette notion à un fort pouvoir culpabilisant sur les femme.


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#1822 Le 14/12/2012, à 17:10

Marie-Lou

Re : Sexisme et société

Ce qui dérange aussi, c'est l'utilisation politique qui peut en être faite, « l'instinct maternel » pouvant apparaître dans certains discours, de manière plus ou moins avouée, comme la justification de rôles sociaux différenciés et des inégalités qui en découlent. En gros, la femme qui s'occupe des gosses pendant que le mec bosse, avec toutes les conséquences d'une telle division des tâches (conséquences pas toujours en faveur des hommes d'ailleurs, notamment lorsqu'un couple se sépare et qu'il faut régler la question de la garde du mioche).

D'où l'intérêt qu'on peut trouver à rappeler/annoncer qu'un tel instinct n'existe pas ; ça sape de fait les idéologies « naturalistes ».

(Du reste, ça ne veut pas dire, à mes yeux en tout cas, que si l'instinct maternel existait, il suffirait à légitimer la division des tâches selon les rôles sociaux genrés, mais c'est un autre problème)


Compte clôturé

Hors ligne

#1823 Le 14/12/2012, à 17:26

ginette

Re : Sexisme et société

bah je sais pas, mais Mme BADINTER a vécu une réalité (les années 60) qui n'est pas forcément celle des jeunes femmes d'aujourd'hui.
On s'en doute que l'instinct maternel n'est pas une chose innée (et encore ça se discute...quid des animaux?!). On ne naît pas père ou mère...on apprend à l'être, et en général on apprend sur le tas et malgré soi.
Est ce que l'instinct maternel se confond avec l'amour maternel ?
E >Badinter  assimile instinct maternel avec  l’idée de son époque que la + belle chose qui puisse arriver à une femme était d'être mère
Ma femme a eut parfois envie de jeter notre tit garçon par la fenêtre tellement il l'a rendait folle...moi aussi j'ai eu cette envie.
(mais rassurez vous, il est toujours vivant et heureux de la vie)
D'ailleurs, de même que ma femme a certainement eu déjà envie de me foutre par la fenêtre, tellement elle me trouvait con....moi aussi d'ailleurs j'ai eu envie de la défenestrer 2 ou 3 fois...ou +.

Dernière modification par mrey68 (Le 14/12/2012, à 17:35)

#1824 Le 14/12/2012, à 17:34

ginette

Re : Sexisme et société

Marie-Lou a écrit :

Ce qui dérange aussi, c'est l'utilisation politique qui peut en être faite, « l'instinct maternel » pouvant apparaître dans certains discours, de manière plus ou moins avouée, comme la justification de rôles sociaux différenciés et des inégalités qui en découlent. En gros, la femme qui s'occupe des gosses pendant que le mec bosse, avec toutes les conséquences d'une telle division des tâches (conséquences pas toujours en faveur des hommes d'ailleurs, notamment lorsqu'un couple se sépare et qu'il faut régler la question de la garde du mioche).
D'où l'intérêt qu'on peut trouver à rappeler/annoncer qu'un tel instinct n'existe pas ; ça sape de fait les idéologies « naturalistes ».


(Du reste, ça ne veut pas dire, à mes yeux en tout cas, que si l'instinct maternel existait, il suffirait à légitimer la division des tâches selon les rôles sociaux genrés, mais c'est un autre problème)

Oui la femme torche les mioche pendant que l'homme va gagner les sous  On s'en doute que tout ça n'est pas vrai..
Je me suis forcé à écouter l'émission et j'avais l'impression qu'elle était assez décalée dans son discours. En tous cas, je n'ai pas l'impression que ce soit la réalité que je côtoie.....
Mais bon..je ne suis pas une femme....

#1825 Le 14/12/2012, à 17:40

Вiɑise

Re : Sexisme et société

pierrecastor a écrit :
mrey68 a écrit :

Ca dérange qui et quoi l'instinct maternel ? moi je revendique mon instinct paternel
Au moins S de B a eut les mots justes: Répartition des tâches de façon égale entre les H et les F.


Le problème est que si tu n'as pas "l’instinct maternel", tu est le plus souvent cataloguer comme mauvaise mère. Cette notion à un fort pouvoir culpabilisant sur les femme.

Voir, cataloguer mauvaise femme et mauvaise personne.
Parmi les gens jeunes que je fréquente ça passe plutôt bien, mais chez les plus âgés : l'horreur.
On est alors irresponsable, immature, égoïste…
Me concernant le désir d'enfant ne s'est manifesté qu'en étant en relation avec une personne avec qui je savais que ça se passerait bien, relations écourtées toutes deux contre ma volonté. Et les moralisateurs ne peuvent pas imaginer à quel point ils sont blessants et tournent le couteau dans la plaie quand ils m'expliquent que je DOIS vouloir un enfant quit à me jeter sur le premier homme venu avant qu'il ne soit "trop tard".
C'est quand même très intimes la grossesse. Pourquoi des gens qui ne supporteraient pas que je leur dise qu'ils devraient préférer la sodomie se permettent de clamer en publique à une femme qu'ils connaissent à peine ce qu'elle doit faire de ses organes génitaux ? Cette dernière chose est considérée comme "normale".

Hors ligne

Haut de page ↑