Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#1 Le 12/01/2013, à 18:59

oleg

L'intervention militaire française au Mali

Après l'Afghanistan, après la Libye, la France intervient au Mali : http://www.varmatin.com/derniere-minute … 94692.html

Enfin, quand je dis "la France intervient", je devrais plutôt dire, pour le moment  : un Président (Hollande) décide d'intervenir... Un Président qui répondrait dans "l'urgence" à la demande d'aide d'un autre (le Président du Mali).

De très nombreuses questions peuvent se poser au sujet de cette intervention et au sujet des conditions dans lesquelles elle est en train de se déclencher. Je crois que nous ne manquerons pas de nous les poser.

Moi, en essayant de prendre du recul, je vois déjà deux choses :

- la FranceAfrique, ce n'est décidément pas fini

- même s'il semble saluer pour le moment l'intervention française, tôt ou tard, le peuple malien se trouvera pris en otage d'un conflit entre les intérêts des rebelles islamistes du Nord et ceux des forces d'intervention (avec la France en pointe et isolée pour le moment) supposées venir les délivrer.

Un sacré bourbier à tous les niveaux et pour tous se prépare et à quels prix !


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#2 Le 12/01/2013, à 19:10

Sopo les Râ

Re : L'intervention militaire française au Mali

oleg a écrit :

Enfin, quand je dis "la France intervient", je devrais plutôt dire, pour le moment  : un Président (Hollande) décide d'intervenir...

En même temps, on l'a élu pour prendre ce genre de décisions (beaucoup plus que pour gouverner le pays d'ailleurs, selon la constitution).


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

En ligne

#3 Le 12/01/2013, à 19:20

seb24

Re : L'intervention militaire française au Mali

oleg a écrit :

Après l'Afghanistan, après la Libye, la France intervient au Mali : http://www.varmatin.com/derniere-minute … 94692.html

Enfin, quand je dis "la France intervient", je devrais plutôt dire, pour le moment  : un Président (Hollande) décide d'intervenir... Un Président qui répondrait dans "l'urgence" à la demande d'aide d'un autre (le Président du Mali).

De très nombreuses questions peuvent se poser au sujet de cette intervention et au sujet des conditions dans lesquelles elle est en train de se déclencher. Je crois que nous ne manquerons pas de nous les poser.

Moi, en essayant de prendre du recul, je vois déjà deux choses :

- la FranceAfrique, ce n'est décidément pas fini

- même s'il semble saluer pour le moment l'intervention française, tôt ou tard, le peuple malien se trouvera pris en otage d'un conflit entre les intérêts des rebelles islamistes du Nord et ceux des forces d'intervention (avec la France en pointe et isolée pour le moment) supposées venir les délivrer.

Un sacré bourbier à tous les niveaux et pour tous se prépare et à quels prix !

Le peuple dans le cas d'Une non intervention serait dans la même mouise voir pire ( pour le moment les rebelles sont surtout dans le nord très désertique et moins peuplés). Ici on peut espérer repousser les rebelles suffisamment arrière pour que le gouvernement Malien ne s'effondre pas et que ça se termine pas en guerre civile généralisée et contamine d'autres régions. Ca pourrait aussi permettre de casser l'alliance actuelle entre différents peuples du Nord Mali et les Islamistes extrémistes pour virer ces derniers du Mali et finir par un accord politique avec les autres. Pour l'action militaire c'est l'une des prérogative du Président, après il devra en référer après coup au parlement.


Membre attitré de la brigade des S
Ubuntuser.com : Blog sur Ubuntu http://www.ubuntuser.com

Hors ligne

#4 Le 12/01/2013, à 19:33

ginette

Re : L'intervention militaire française au Mali

Le peuple dans le cas d'Une non intervention serait dans la même mouise voir pire ( pour le moment les rebelles sont surtout dans le nord très désertique et moins peuplés). Ici on peut espérer repousser les rebelles suffisamment arrière pour que le gouvernement Malien ne s'effondre pas et que ça se termine pas en guerre civile généralisée et contamine d'autres régions. Ca pourrait aussi permettre de casser l'alliance actuelle entre différents peuples du Nord Mali et les Islamistes extrémistes pour virer ces derniers du Mali et finir par un accord politique avec les autres. Pour l'action militaire c'est l'une des prérogative du Président, après il devra en référer après coup au parlement.

Et puis ? ça nous concerne en quoi ?
Quand à ta 2ème partie, là aussi ç'est clairement nous mêler de ce qui ne nous regarde pas
Rien à mes yeux ne peut justifier cette intervention militaire....Pour l'instant d'ailleurs, les Etats européens hochent de la tête et ne disent rien. J'écoutais ce soir RTL dans la bagnole, c'était vraiment style une intervention gentille, maîtrisée, contrôlée par des militaires compétent et saluée par l'ensemble de la communauté internationale.
On nous prend pour des billes.
Et combien ça va coûter ?

#5 Le 12/01/2013, à 19:41

oleg

Re : L'intervention militaire française au Mali

Sopo les Râ a écrit :
oleg a écrit :

Enfin, quand je dis "la France intervient", je devrais plutôt dire, pour le moment  : un Président (Hollande) décide d'intervenir...

En même temps, on l'a élu pour prendre ce genre de décisions (beaucoup plus que pour gouverner le pays d'ailleurs, selon la constitution).

Qui c'est "on" ?

Par ailleurs, concernant "ce genre de décision à prendre" : à condition qu'il respecte alors scrupuleusement la Constitution : avant d'intervenir, Hollande a-t-il consulté le Premier ministre ? Et présidents des deux assemblées ? Et les membres du Conseil Constitutionnel ? On peut en douter.

Lorsque les institutions de la République, l'indépendance de la nation, l'intégrité de son territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacés d'une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu, le Président de la République prend les mesures exigées par ces circonstances, après consultation officielle du Premier ministre, des présidents des assemblées ainsi que du Conseil constitutionnel.

http://www.presidentielle-2007.net/pouvoirs.php

D'après ce que j'ai entendu, le Parlement ne sera consulté que lundi alors que l'intervention militaire a déjà commencé au Mali (avec déjà un premier mort côté français, en plus : http://www.liberation.fr/depeches/2013/ … s_873531-)

Enfin, si cette décision d'intervenir militairement au Mali était soumise à un référendum, crois-tu qu'une majorité de français voterait"oui" ? Personnellement, j'en doute.

Edit : les toutes dernières nouvelles sont décidément mauvaises concernant une autre intervention en Somalie : http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20 … cours.html

+ http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20 … otage.html

Dernière modification par oleg (Le 12/01/2013, à 20:02)


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#6 Le 12/01/2013, à 20:11

seb24

Re : L'intervention militaire française au Mali

mrey68 a écrit :

Le peuple dans le cas d'Une non intervention serait dans la même mouise voir pire ( pour le moment les rebelles sont surtout dans le nord très désertique et moins peuplés). Ici on peut espérer repousser les rebelles suffisamment arrière pour que le gouvernement Malien ne s'effondre pas et que ça se termine pas en guerre civile généralisée et contamine d'autres régions. Ca pourrait aussi permettre de casser l'alliance actuelle entre différents peuples du Nord Mali et les Islamistes extrémistes pour virer ces derniers du Mali et finir par un accord politique avec les autres. Pour l'action militaire c'est l'une des prérogative du Président, après il devra en référer après coup au parlement.

Et puis ? ça nous concerne en quoi ?
Quand à ta 2ème partie, là aussi ç'est clairement nous mêler de ce qui ne nous regarde pas
Rien à mes yeux ne peut justifier cette intervention militaire....Pour l'instant d'ailleurs, les Etats européens hochent de la tête et ne disent rien. J'écoutais ce soir RTL dans la bagnole, c'était vraiment style une intervention gentille, maîtrisée, contrôlée par des militaires compétent et saluée par l'ensemble de la communauté internationale.
On nous prend pour des billes.
Et combien ça va coûter ?

Ca nous concerne pour pas mal de raisons :
- On est allié du  Mali et ce dernier nous à demander de l'aide
- On à pas mal d’intérêt dans la régions et d'autres pays alliés ou partenaires commerciaux, si tu fermes les yeux on va perdre sur tous les plans
- On a pas particulièrement intérêt à avoir une démocratie se transformer en état en guerre civil
- On a pas intérêt à voir s'installer un pays extrémistes dans la région et pas plus à voir une contamination sur d'autres pays voisins.

Par ailleurs, concernant "ce genre de décision à prendre" : à condition qu'il respecte alors scrupuleusement la Constitution : avant d'intervenir, Hollande a-t-il consulté le Premier ministre ? Et présidents des deux assemblées ? Et les membres du Conseil Constitutionnel ? On peut en douter.

Yep c'est sur c'est Hollande tout seul dans sa chambre qui a prit la décision parce qu'il s’ennuyait... roll

Dernière modification par seb24 (Le 12/01/2013, à 20:13)


Membre attitré de la brigade des S
Ubuntuser.com : Blog sur Ubuntu http://www.ubuntuser.com

Hors ligne

#7 Le 12/01/2013, à 20:22

Ayral

Re : L'intervention militaire française au Mali

Pour l'instant c'est vrai, seuls le NPA (à ma connaissance) se montre opposé à cette intervention. Étrange connivence entre des religieux extrémistes enturbannés et l'avant garde trotskiste de la classe ouvrière. J'attends qu'ils fassent des petits ensemble pour voir la tête qu'ils auront.
En attendant, Hollande a tout mon soutien.

seb24 a écrit :

Yep c'est sur c'est Hollande tout seul dans sa chambre qui a prit la décision parce qu'il s’ennuyait

Non c'est sa compagne qui le lui a conseillé !

Le rallye Paris Dakar m'a toujours profondément fait ch... mais il n'en reste pas moins que maintenant ces c... sont obligés d'aller se tuer sur les routes d’Amérique du sud à cause de cette bande d'illuminés.

Dernière modification par Ayral (Le 12/01/2013, à 20:23)

Hors ligne

#8 Le 12/01/2013, à 20:29

seb24

Re : L'intervention militaire française au Mali

Après je pense pas que la France va trop s'impliquer. De toute façon les Touaregs sur place alliés avec les extrémistes de services ne sont pas nombreux ni super bien équipés.
En plus je suis pas sur qu'ils aient beaucoup de soutiens politiques dans la région.
Du coup il va surtout être question de sécuriser le gouvernement Malien en repoussant le danger immédiat suffisamment loin le temps de :
- Former correctement l'armée Malienne. Ce qui était en cours via l'UE mais qui a tourné court à cause de l'avancée ces derniers jours
- Ramener les Touaregs à la table des négociations pour mettre un terme au conflit et trouver une solution politique
- Et laisser l'Union Africaine gérer la transition avec des troupes d'interpositions Africaines

Dernière modification par seb24 (Le 12/01/2013, à 20:29)


Membre attitré de la brigade des S
Ubuntuser.com : Blog sur Ubuntu http://www.ubuntuser.com

Hors ligne

#9 Le 12/01/2013, à 20:46

sebas1

Re : L'intervention militaire française au Mali

oleg a écrit :

Après l'Afghanistan, après la Libye, la France intervient au Mali

Comparaison n'est pas raison. Quels sont les arguments pour dire que c'est la même chose ?

oleg a écrit :

Enfin, quand je dis "la France intervient", je devrais plutôt dire, pour le moment  : un Président (Hollande) décide d'intervenir... Un Président qui répondrait dans "l'urgence" à la demande d'aide d'un autre (le Président du Mali).

C'est le rôle d'un élu, dans une démocratie représentative, de représenter ceux qui l'ont élu en prenant des décisions au nom de la France pour ce qui concerne M. Hollande.

La demande d'intervention provient du représentant du Mali. La France, par la voix de son président, est donc en droit d'intervenir.

mrey68 a écrit :

Et puis ? ça nous concerne en quoi ?

Ca nous concerne donc au minimum pour donner une réponse. Quelle est la votre pour motiver un refus ?

Sur le terrain, si il n'y avait pas eu d'intervention rapide ce vendredi, c'était probablement la débandade, la fin du Mali à court terme, la déstabilisation de toute la zone sahélienne à moyen terme. Alors certes :

oleg a écrit :

tôt ou tard, le peuple malien se trouvera pris en otage d'un conflit entre les intérêts des rebelles islamistes du Nord et ceux des forces d'intervention (avec la France en pointe et isolée pour le moment) supposées venir les délivrer.

Mais ils préfèrent visiblement ça à être pris en otage par des fondamentalistes, sinon ils ne soutiendraient pas l'intervention de la France.

Hors ligne

#10 Le 12/01/2013, à 21:29

Sopo les Râ

Re : L'intervention militaire française au Mali

oleg a écrit :
Sopo les Râ a écrit :
oleg a écrit :

Enfin, quand je dis "la France intervient", je devrais plutôt dire, pour le moment  : un Président (Hollande) décide d'intervenir...

En même temps, on l'a élu pour prendre ce genre de décisions (beaucoup plus que pour gouverner le pays d'ailleurs, selon la constitution).

Qui c'est "on" ?

Par ailleurs, concernant "ce genre de décision à prendre" : à condition qu'il respecte alors scrupuleusement la Constitution : avant d'intervenir, Hollande a-t-il consulté le Premier ministre ? Et présidents des deux assemblées ? Et les membres du Conseil Constitutionnel ? On peut en douter.

Lorsque les institutions de la République, l'indépendance de la nation, l'intégrité de son territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacés d'une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu, le Président de la République prend les mesures exigées par ces circonstances, après consultation officielle du Premier ministre, des présidents des assemblées ainsi que du Conseil constitutionnel.

http://www.presidentielle-2007.net/pouvoirs.php

Qu'est-ce que tu racontes ? Ce que tu cites, c'est l'article 16, qui donne les pleins pouvoirs au Président (utilisé une seule fois lors du putch des généraux). Hollande n'a pas besoin de ça puisque :

L'article 5 de la Constitution a écrit :

Le Président de la République [est le garant] du respect des traités.

L'article 15 de la Constitution a écrit :

Le Président de la République est le chef des armées. Il préside les conseils et comités supérieurs de la Défense nationale.


Quant à l'idée d'un référendum, c'est complètement incompatible avec l'urgence de ce genre de situations. C'est très précisemment pour ça qu'on élit un Président.


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

En ligne

#11 Le 12/01/2013, à 21:35

oleg

Re : L'intervention militaire française au Mali

C'est toujours bien au début de partir faire la guerre. Sonnons les trompettes, nos Mirage arrivent !

Mais donnons-nous rendez-vous un peu plus tard, dans 6 mois dans un an : vous verrez si vous aurez des raisons d'être toujours aussi optimistes, on en reparlera.

Mon avis est qu'on n'a plus rien à faire en Afrique (et qu'on aurait dû le comprendre depuis longtemps), je veux dire : plus rien de cet autre ordre-là en tout cas, avec ce genre de relations et d'interventions, et à soutenir des régimes pourris et une armée locale complètement inefficace et corrompue en plus.

Edit : @ Sopo les Râ : en l'occurence, et de la manière dont Hollande agit,  l'article 15 fonctionne comme l'article 16, c'est à peu près pareil. Par ailleurs, encore une fois : c'est qui "on" ?

Dernière modification par oleg (Le 12/01/2013, à 21:40)


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#12 Le 12/01/2013, à 21:41

Sopo les Râ

Re : L'intervention militaire française au Mali

Qui est optimiste ? La guerre c'est un aveu d'échec. Mais ne pas avouer n'effacera pas l'échec.


oleg a écrit :

Edit : @ Sopo les Râ : en l'occurence, et de la manière dont Hollande agit, l'article 15 fonctionne comme l'article 16, c'est à peu près pareil.

Ben non, ça n'a rien à voir. L'article 16, ça lui permet de tout faire. Des lois, des couvre-feux, des détentions, etc. Tout.

Là il s'est contenté de donner l'ordre aux armées de faire exactement ce pour quoi elles sont prévues. C'est son job, ni plus ni moins.

oleg a écrit :

Par ailleurs, encore une fois : c'est qui "on" ?

Ben les électeurs français.

Dernière modification par Sopo les Râ (Le 12/01/2013, à 21:47)


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

En ligne

#13 Le 12/01/2013, à 21:47

Ayral

Re : L'intervention militaire française au Mali

oleg a écrit :

et à soutenir des régimes pourris et une armée locale complètement inefficace et corrompue en plus.

Aïe Aïe Aïe Réflexion raciste mon ami ! Les Africains seraient ils tous des inefficaces et des corrompus ? Généralisation hâtive ! P... ces noirs sont juste capables de se gratter les c... au soleil !

Mais non, ce sont des supermen, ce que nous on a fait en 200 ans (passer du despotisme à peine éclairé à la république) eux ils devraient le faire en 50 ans, impossible vu qu'ils sont inefficaces et corrompus !!!

Bon on se calme, on arrête et on réfléchit.

Hors ligne

#14 Le 12/01/2013, à 21:48

oleg

Re : L'intervention militaire française au Mali

seb24 a écrit :

De toute façon les Touaregs sur place alliés avec les extrémistes de services ne sont pas nombreux ni super bien équipés.
En plus je suis pas sur qu'ils aient beaucoup de soutiens politiques dans la région.

Inexact : ils ne sont pas nombreux mais bien équipés et ont la maîtrise et la connaissance du terrain. Par ailleurs, ces touaregs islamistes ont acheté depuis longtemps le soutien d'une partie de la population locale. Des mariages ont aussi eu lieu entre rebelles et femmes locales, des unions familiales existent, les islamistes ont tissé des liens indéfectibles avec une partie cette population. Ils ont des indicateurs partout.

Les choses sont donc beaucoup plus compliquées qu'on veut bien nous le dire et ça ne va pas être une partie de plaisir.


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#15 Le 12/01/2013, à 21:53

oleg

Re : L'intervention militaire française au Mali

Sopo les Râ a écrit :
oleg a écrit :

Par ailleurs, encore une fois : c'est qui "on" ?

Ben les électeurs français.

Quels électeurs français ? Ceux qui ont voté pour Hollande ? Et ceux qui ont voté pour "l'autre" ? Et ceux qui se sont abstenus ? Et qui sont ont voté nul ? Quant à ceux qui ont voté pour Hollande : combien parmi eux ont voté par défaut ? "Les électeurs français" ça ne veut pas tout dire.

Par ailleurs, quand tu votes pour quelqu'un, tu ne votes pas forcément pour toutes les parties de son programme, et tu n'approuves pas forcément non plus toutes les composantes des institutions que celui pour qui tu votes sera chargé d'appliquer. Les choses ne sont pas aussi simples.


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#16 Le 12/01/2013, à 21:58

Ayral

Re : L'intervention militaire française au Mali

oleg a écrit :

Des mariages ont aussi eu lieu entre rebelles et femmes locales

Non mais tu te moques de qui là ? Dans le meilleur des cas c'est du second degré ?
Le monde entier, même les plus ignares, sait que ces mariages sont en réalité des viols légalisés, des enlèvements, des crimes monstrueux contre le droit des femmes et des enfants !

Des liens indéfectibles, possible mais sous la terreur, sous la menace de mort.
J'en ai lu des horreurs sur des forums, mais là ça dépasse le tout! Ça des indics ils en ont, des exécuteurs des basses œuvres.

L'islam condamne la prostitution, mais ils (les radicaux soi disant libres)  n'ont rien contre le mariage temporaire. Juste le temps de violer une mineure de 13 ou 14 ans, et de transformer ça en mariage. Étonnant, non ? Non mais dans quel monde tu vis ?

Dernière modification par Ayral (Le 12/01/2013, à 21:59)

Hors ligne

#17 Le 12/01/2013, à 21:59

ptilou

Re : L'intervention militaire française au Mali

Encore une fois la défense de la démocratie est un joli prétexte. En fait il s'agit plus surement de sécuriser les approvisionnement en uranium qui viennent du NIger, juste à coté (c'est probablement un hasard).
Quand aux Touaregs, effectivement bien équipés fondus dans la population locale, ils ne sont pas tous islamistes, loin de la.


Il y a pire que le bruit des bottes : le silence des pantoufles

Hors ligne

#18 Le 12/01/2013, à 21:59

oleg

Re : L'intervention militaire française au Mali

Ayral a écrit :
oleg a écrit :

et à soutenir des régimes pourris et une armée locale complètement inefficace et corrompue en plus.

Aïe Aïe Aïe Réflexion raciste mon ami ! Les Africains seraient ils tous des inefficaces et des corrompus ? Généralisation hâtive ! P... ces noirs sont juste capables de se gratter les c... au soleil !
.

Je suis désolé mais ce n'est pas être raciste que de constater que les régimes pourris africains, dans bien des cas, c'est une triste vérité. Ils ne sont pas les seuls dans le monde d'ailleurs. Quant à étendre cette généralisation avec tous les Africains alors là, retire vite cet amalgame, s'il te plaît. Les Africains, les PEUPLES,  sont mes amis et sont toujours les entubés dans ce genre d'affaire. Relis bien mon premier post à ce sujet.

oleg a écrit :

- même s'il semble saluer pour le moment l'intervention française, tôt ou tard, le peuple malien se trouvera pris en otage d'un conflit entre les intérêts des rebelles islamistes du Nord et ceux des forces d'intervention (avec la France en pointe et isolée pour le moment) supposées venir les délivrer.


Je t'invite donc, toi, à te calmer et à réfléchir un peu plus avant de me prêter ce genre d'amalgame.

Dernière modification par oleg (Le 12/01/2013, à 22:13)


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#19 Le 12/01/2013, à 22:04

oleg

Re : L'intervention militaire française au Mali

Ayral a écrit :
oleg a écrit :

Des mariages ont aussi eu lieu entre rebelles et femmes locales

Non mais tu te moques de qui là ? Dans le meilleur des cas c'est du second degré ?
Le monde entier, même les plus ignares, sait que ces mariages sont en réalité des viols légalisés, des enlèvements, des crimes monstrueux contre le droit des femmes et des enfants !

Des liens indéfectibles, possible mais sous la terreur, sous la menace de mort.
J'en ai lu des horreurs sur des forums, mais là ça dépasse le tout! Ça des indics ils en ont, des exécuteurs des basses œuvres.

L'islam condamne la prostitution, mais ils (les radicaux soi disant libres)  n'ont rien contre le mariage temporaire. Juste le temps de violer une mineure de 13 ou 14 ans, et de transformer ça en mariage. Étonnant, non ? Non mais dans quel monde tu vis ?

Calme toi un peu s'il te plaît et relis-moi un peu plus attentivement. Je n'ai pas parlé de la manière dont ces unions auraient pu être réalisées : j'ai établi un constat, c'est tout. Maintenant, si ces mariages ont été forcés, c'est possible mais pas certain, je n'en sais rien et toi non plus non d'ailleurs. Tu portes un jugement de valeur sans preuves précises. Si c'est bien le cas, je le condamnerais comme toi, mais la question n'est pas là. Le problème c'est que ces unions existent et qu'elles constituent un sacré souci.


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#20 Le 12/01/2013, à 22:05

Sopo les Râ

Re : L'intervention militaire française au Mali

oleg a écrit :

Quels électeurs français ? Ceux qui ont voté pour Hollande ? Et ceux qui ont voté pour "l'autre" ? Et ceux qui se sont abstenus ? Et qui sont ont voté nul ? Quant à ceux qui ont voté pour Hollande : combien parmi eux ont voté par défaut ? "Les électeurs français" ça ne veut pas tout dire.

Et donc quoi ? 52% de l'armée obéit, et 48% n'obéit pas ? On peut critiquer son mode de désignation (je ne m'en prive pas), mais une fois que le mec est en poste, il fait son job. Aucune institution ne peut fonctionner sans ça.

oleg a écrit :

Par ailleurs, quand tu votes pour quelqu'un, tu ne votes pas forcément pour toutes les parties de son programme, et tu n'approuves pas forcément non plus toutes les composantes des institutions que celui pour qui tu votes sera chargé d'appliquer. Les choses ne sont pas aussi simples.

Ben justement. Relis bien la Constitution : le Président n'est chargé de quasiment rien, mais commander les armées ou faire respecter les traités en fait précisément partie. C'est pas la peine de se réveiller maintenant en disant que toi tu voulais juste les 75% ou le mariage gay. Il y avait les législatives pour ça.

N'empêche, là on voit bien l'idiotie que constituaient le quinqennat et l'inversion du calendrier.


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

En ligne

#21 Le 12/01/2013, à 22:06

oleg

Re : L'intervention militaire française au Mali

ptilou a écrit :

Encore une fois la défense de la démocratie est un joli prétexte. En fait il s'agit plus surement de sécuriser les approvisionnement en uranium qui viennent du NIger, juste à coté (c'est probablement un hasard).
Quand aux Touaregs, effectivement bien équipés fondus dans la population locale, ils ne sont pas tous islamistes, loin de la.

Entièrement d'accord avec toi. Et c'est une réalité complexe.


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#22 Le 12/01/2013, à 22:11

oleg

Re : L'intervention militaire française au Mali

Sopo les Râ a écrit :
oleg a écrit :

Quels électeurs français ? Ceux qui ont voté pour Hollande ? Et ceux qui ont voté pour "l'autre" ? Et ceux qui se sont abstenus ? Et qui sont ont voté nul ? Quant à ceux qui ont voté pour Hollande : combien parmi eux ont voté par défaut ? "Les électeurs français" ça ne veut pas tout dire.

mais une fois que le mec est en poste, il fait son job. .

Parle un peu mieux de notre Président s'il te plaît, ce n'est pas un "mec", c'est "notre" Président. Et il ne fait pas un "job" (j'ai horreur de cette expression fourre-tout néo libérale), non : il accomplit une fonction. La plus haute, au niveau de l'Etat.

Dernière modification par oleg (Le 12/01/2013, à 22:14)


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#23 Le 12/01/2013, à 22:15

Sopo les Râ

Re : L'intervention militaire française au Mali

neutral



Sinon, ne te méprends pas hein. Moi aussi je pense qu'il nous faudrait beaucoup, beaucoup plus de référendums. C'est juste que, s'il y a bien un domaine où ça me semble par nature impossible, c'est bien le militaire.


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

En ligne

#24 Le 12/01/2013, à 22:22

oleg

Re : L'intervention militaire française au Mali

D'accord avec toi sur ce point. Le souci c'est qu'avec un référendum on répond de moins en moins à la question posée et de plus en plus à celui qui la pose. Ce qui peut fausser les choses...

Edit : pour ma façon de te reprendre sur le choix de tes termes, comprends qu'il y avait un peu d'humour de ma part.

Dernière modification par oleg (Le 12/01/2013, à 22:22)


Faire de son mieux et laisser dire
Ne jamais se sentir en dessous de soi ni au-dessus des autres
Mon autogalerie de photos
A +

Hors ligne

#25 Le 12/01/2013, à 22:28

Sopo les Râ

Re : L'intervention militaire française au Mali

oleg a écrit :

D'accord avec toi sur ce point. Le souci c'est qu'avec un référendum on répond de moins en moins à la question posée et de plus en plus à celui qui la pose. Ce qui peut fausser les choses...

À l'élection présidentielle c'est pareil, la preuve. wink

oleg a écrit :

Edit : pour ma façon de te reprendre sur le choix de tes termes, comprends qu'il y avait un peu d'humour de ma part.

J'avais bien saisi. smile


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

En ligne

Haut de page ↑