Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails)

#1 Le 22/02/2013, à 17:07

emmanuel.dechezelles

Retour d'expérience datacenter OVH North America ?

Bonjour,

Y a t-il ici des gens ayant un retour d'expérience concernant le Datacenter d'OVH à Montréal ?
Nous hébergeons nos domaines US là-bas, et tous nos tests depuis les US (côtes Est & Ouest) montrent paradoxalement des temps d'accès et de chargement des pages plus longs que vers nos domaines hébergés à Roubaix !

L'écart est même encore plus grand par exp pour les users australiens et néo-zélandais : pour eux, il semble 20 à 25% plus rapide d'utiliser nos domaines hébergés à Roubaix que ceux hébergés à Montréal.
Nous en venons à envisager carrément de tout rapatrier à Roubaix pour le monde entier...

Si d'autres personnes ont également des machines chez OVH des 2 côtés de l'Atlantique, je suis preneur d'un partage d'expérience.

Merci d'avance smile

Hors ligne

#2 Le 24/02/2013, à 08:05

maxpoulin64

Re : Retour d'expérience datacenter OVH North America ?

J'ai participé à l'essai de la beta, ce sont vraiment des machines fantastiques avec un réseau totalement solide.

Moi c'est l'inverse, j'ai hate de ramener mes machines qui sont dans RBX4 vers BHS.

10ms de ping entre chez moi et OVH/Montréal vs 110ms pour OVH/Roubaix. Ça fait vraiment toute la différence, j'ai jamais vu un serveur aussi réactif.


Dans ton cas, ce sont pas les serveurs qui sont mauvais en sois, c'est plutôt la distance. Il y a une limite physique infranchissable qui est la vitesse de la lumière, qui fait que tout accès entre la France et le Québec prend au départ un truc dans les 80ms je crois. À ça s'ajoute le temps nécessaire pour le FAI de se rendre sur le réseau d'OVH, puis sortir du datacenter, qui est d'environ 20ms.

Tu peux utilise l'outil traceroute/tracepath pour voir tout le trajet pris par la connexion, ça pond un truc du genre:

 1:  max-p-arch76                                          0.149ms pmtu 1500
 1:  192.168.1.1                                           3.777ms asymm 106 
 1:  192.168.1.1                                           5.481ms asymm 106 
 2:  no reply
 3:  10.170.167.49                                        23.503ms 
 4:  216.113.124.226                                      28.937ms asymm  3 
 5:  216.113.124.121                                      36.153ms asymm  4 
 6:  216.113.125.74                                       24.541ms asymm  4 
 7:  nwk-2-6k.nj.us                                       25.863ms asymm  4 
 8:  ldn-5-6k.uk.eu                                      130.434ms asymm  5 
 9:  rbx-g2-a9.fr.eu                                     100.906ms asymm  6 
10:  vss-4-6k.fr.eu                                      102.814ms asymm  7 
11:  *****                                               103.002ms asymm  8 
12:  87-98-151-176.kimsufi.com                           116.106ms reached
     Resume: pmtu 1500 hops 12 back 57 

L'important, c'est de placer le serveur à un endroit où les lois font ton bonheur, et tout de suite après, par la proximité de la majorité de tes utilisateurs. Avec les accès Internet de 15 Mbit/s à 50 Mbit/s FTTH de plus en plus populaire et facile d'accès, le facteur le plus ralentissant c'est la latence, en raison de la façon dont le Web fonctionne avec le protocole HTTP (Google tente de remédier à la situation avec SPDY), mais pour le moment il faut parfois plus de 200 allé-retours au serveur pour charger tous les fichiers nécessaires (images, CSS, Javascript).

Hors ligne

Haut de page ↑