Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#1 Le 29/10/2007, à 21:52

cavasaigner38

GIMP et le CMJN

GIMP se veut le concurrent sérieux de Photoshop, met peut-on réellement être un sérieux concurrent si on ne permet pas la conversion d'image en CMJN indispensable à la photogravure étape obligatoire à l'impression...

Ah moins qu'il existe un greffon encore impossible à télécharger le permettant ?

cordialement.

cavasaigner38

#2 Le 29/10/2007, à 23:05

nknico

Re : GIMP et le CMJN

Ben ça handicape Gimp dans le monde de l'impression professionnelle. Pour le reste je pense qu'il est largement à la hauteur de photoshop...

Je crois que le CMJN est prévu pour Gimp 3.0

Dernière modification par nknico (Le 29/10/2007, à 23:06)


Nico

Hors ligne

#3 Le 30/10/2007, à 02:33

yostral

Re : GIMP et le CMJN

Déjà il gère les profiles ICC...

Des infos.


Quand tout le reste a échoué, lisez le mode d'emploi.

Hors ligne

#4 Le 30/10/2007, à 03:00

compte supprimé

Re : GIMP et le CMJN

Et je crois qu'il ne gère pas non plus les Pantone... Mais je peux me tromper.

#5 Le 30/10/2007, à 10:07

DomS

Re : GIMP et le CMJN

Je ne suis pas pro, donc, j'ai assez peu de recul et d'expérience, mais une chose est sûre, Gimp est parfait pour un non professionnel. Le discours qui veut que Photoshop est bien plus  complet que Gimp est je pense une manière détournée de garder les pro-toshop et d'attirer les débutants. Mais ce que l'on dit moins, c'est que Photoshop est plus complet DANS LE SUPPORT DE CERTAINS FORMATS PROFESSIONNELS et non pas dans la retouche d'images pure.
Et ces formats employés réservés à Photoshop ont-ils été créé par ce logiciel (ou l'entreprise adobe) ou est-ce que ça existait bien avant ? Parce que si c'est le cas, c'est encore un cas où le libre a du mal a suivre à cause de formats propriétaires qui ne sont là que pour favoriser les logiciels proprio. Cependant, ce n'est peut-être pas le cas, je ne suis pas là pour diaboliser toshop.

Dernière modification par D0mS (Le 30/10/2007, à 10:11)


PC fixe :  archlinux + openbox
Portable : ubuntu 14.04

Hors ligne

#6 Le 30/10/2007, à 14:42

yostral

Re : GIMP et le CMJN

faustus a écrit :

Et je crois qu'il ne gère pas non plus les Pantone... Mais je peux me tromper.

Exact. C'est du aux brevets qui entourent Pantone. Trop cher...


Quand tout le reste a échoué, lisez le mode d'emploi.

Hors ligne

#7 Le 30/10/2007, à 15:00

Super_maçoN

Re : GIMP et le CMJN

Sous toshop, on ne bosse pas directement en cmjn, tu taffes en rvb, et une fois que tu as terminé, tu aplatis et convertis en cmjn.
Avec Gimp, tu ne peux pas convertir en cmjn, mais un bon imprimeur le fera, et si tu bosses avec un feignant, tu peux toujours convertir ton image avec scribus. ( Je n'ai pas encore eut l'occaz' d'essayer ).

Ensuite pour le débat pro toshop pro Gimp, je dirais que pour la photo, Gimp est très pro. Perso je pratique l'illustration et honnêtement, même si il manque des petits quelques choses ( essentiellement les calques de réglages ), il y a aussi des plus a Gimp ; globalement je trouve ça très comparable au discours Win/linux, c'est différent, chacun avec leurs avantages/inconvénients.
Je dirais que Gimp a deux défauts majeurs :

Le premier, son mode d'affichage, plus net et précis que celui de photoshop, et donc il demande plus de ressource ( sur une image A4/300dpi, plusieurs calques noir et blanc tout va bien, un calque en couleur et ça ramouille avec un giga de ram ).
Le second : sa clientèle, a mon avis, le fait que l'on ne voit que des prod' amateur faites avec Gimp nuit beaucoup a sa crédibilité, hors le fait est là lors de mes études j'ai tout appris sur toshop, pour arriver a être performant sous Gimp, ça m'a pris plus d'un mois, tout le monde n'a pas le temps et quant on voit les prod' sur le net, ça peut faire croire que Gimp n'est pas a la hauteur et que ça ne vaut pas le coup de s'y mettre.

Bref, adobe est tellement bien installé sur la scène pro, que c'est un sacré defi pour Gimp, mais ça se fait.

Dernière modification par Super_maçoN (Le 30/10/2007, à 15:01)


www

Hors ligne

#8 Le 30/10/2007, à 15:40

pierluc

Re : GIMP et le CMJN

Mais l'espace colorimétrique CMJN étant beaucoup plus limité que l'espace RVB, il est pertinent de pouvoir voir ce que ça donne avant de l'evoyer à l'imprimeur. Si non on risque de se retrouver avec une image aux couleurs mal ajusté (trop sombre).


Porte-Folio: http://pearluc.wordpress.com
Linux, là où la main de l'homme n'a jamait mit pied.
Capitaine Patnaud, Émission Dans une galaxie près de chez vous
Pour rire: www.tetesaclaques.tv

Hors ligne

#9 Le 30/10/2007, à 18:05

compte supprimé

Re : GIMP et le CMJN

Pourquoi ne fait-on pas une version "pro", avec cmyk, pantone, etc. (payante) et une version, disons "grand public" (gratuite), où tout ça est effectivement assez inutile ?
Parce qu'on peut comprendre qu'un imprimeur, dont c'est le gagne-pain, peut avoir d'autres préoccupation que de pallier les insuffisances des logiciels de ses clients...

#10 Le 30/10/2007, à 18:55

roxnin

Re : GIMP et le CMJN

faustus a écrit :

Pourquoi ne fait-on pas une version "pro", avec cmyk, pantone, etc. (payante) et une version, disons "grand public" (gratuite), où tout ça est effectivement assez inutile ?

Pas sûr que ça passe à la GPL ça. Par contre pourquoi pas faire comme le mp3, cad une version sans tout ça, mais une extention, qui serait pas supportée par l'équipe de dev officielle, mais qui prendrait en charge tous les trucs à brevet.

Après perso pour Gimp vs Photoshop, moi je trouve quand même que Photoshop est bien meilleur ( j'ai pourtant bien testé les deux ). Sans aborder les fonctions professionnelles ( quadrichromie etc.), il y a quand même pas mal de petits trucs sous Gimp qui pourraient être corrigés ( logiciel lourd, fonctions simples compliquées à faire, réglage des brushs,  logiciel un peu fouilli, manque d'ergonomie générale, etc. ), et qui si celà était amélioré Gimp pourrait soutenir la comparason ( bon à part pour certaines fonctions exotiques de Photoshop, mais on peut pas tout avoir ). J'ai d'ailleurs testé en coup de vent la version 2.4 ( bon OK sous dodoz' ) et j'ia pas vraiment senti la diference, à part quelques trucs par ci par là, mais les modifications ne sont que superficielles, pas vraiment de nouveautés à l'horizon...

il y a aussi des plus a Gimp ; globalement je trouve ça très comparable au discours Win/linux, c'est différent, chacun avec leurs avantages/inconvénients.

La différence est que Photoshop ets vraiment un logiciel de qualité qui est très bien conçu, donc après il est vrai qu'il est propriétaire, mais on ne peut pas lui enlever sa qualité ( alors que Windows est pourri, et n'a comme avantage que d'être compatible avec presque tout et très répandu ). je verrai plus Gimp/Photoshop comme une comparaison Linux/MacosX perso.

Dernière modification par roxnin (Le 30/10/2007, à 19:01)


Ubuntu 8.04 x86 - core2duo 1,86 Ghz - nVidia 8600gt 256mo - ddr2 2048mo
Et ouais, c'est pas parce que je râle de temps en temps envers Gimp que je l'utilise pas : la preuve.

Hors ligne

#11 Le 30/10/2007, à 19:24

compte supprimé

Re : GIMP et le CMJN

Et il ne faut pas oublier le reste : on utilise rarement photoshop tout seul (dessin vectoriel, pao...). C'est donc toute une suite qui doit tenir la route pour une utilisation professionnelle. Un peu comme apache/mysql/php, ou openoffice...

#12 Le 30/10/2007, à 19:27

nknico

Re : GIMP et le CMJN

J'ai d'ailleurs testé en coup de vent la version 2.4 ( bon OK sous dodoz' ) et j'ia pas vraiment senti la diference, à part quelques trucs par ci par là, mais les modifications ne sont que superficielles, pas vraiment de nouveautés à l'horizon...

C'est pour ça qu'elle  s'apelle 2.4 et pas 3.0 !! La version 3 devrait arriver assez vite (plus vite que la 2.4 ) car un gros boulot à déjà été fait...


Nico

Hors ligne

#13 Le 30/10/2007, à 20:34

pierluc

Re : GIMP et le CMJN

Woin bien c'est ça l'affaire! Ta pleins de logiciels pas pareil, rien de standardisé. Inkscape a son format, gimp un autre puis Scribus un autre et tout est indépendant. Bon, il y a le formet svg qui est un peut uniformisé mais bon...

Puis les interfaces, tout le monde louange gimp mais c'est super pouri au niveau de l'interface. Bon, ils ont mit tout les réglages de couleur a la même place. Ça c'est bien, sa prenait pas la tête a Papineau (Le chef des patriotes Québécois) pour y penser mais c'est bien. Au moins on a plus besoins d'un GPS pour les trouver. Mais c'est pas fini. Il manque encore la gestion complète des calques et une interface graphique amélioré.

Pour l'interface j'entend:
- amélioration des obtions de réduction de la palette d'outils (ne rien perdre en réduisant)
- développement d'une interface innovatrice de gestion des calques (Photoshop fait bien mais Gimp pourrait faire beaucoup mieux... au lieux de faire pire)
- élimination des grosses bordures de fenêtres sure les palettres
- réduction de la grosseur des palettes
- rendre l'interface très modulable comme celle de Photoshop CS3 (sans copier)

Puis, petêtre qu'il faudrait un commité d'uniformisation.

- Créer un gestionnaire de polices et un menu polices complet et l'intégrer dans tout les logiciels professsionnel
- Créer un logiciel de calibration complet et simple d'emplois et l'intégrer dans tout les logiciels professionnels (ça commence!)
- Concevoir une interface de logiciels infographiques et s'en servir pour tout les logiciels
- Rendre possible l'importation et l'édition de tout les formats de fichiers infographiques dans tout les logiciels d'infographie. (mettre les fonctions minimums)
- Concevoir un logiciel d'impression vraiment complet qui supporte le bleed, les marques de coupes, la réduction, le multipage, le recto/verso, la conversion en CMJN, la résolution, etc. et l'intégrer dans tout les logiciels professionnels


Porte-Folio: http://pearluc.wordpress.com
Linux, là où la main de l'homme n'a jamait mit pied.
Capitaine Patnaud, Émission Dans une galaxie près de chez vous
Pour rire: www.tetesaclaques.tv

Hors ligne

#14 Le 30/10/2007, à 20:38

roxnin

Re : GIMP et le CMJN

J'espere que cette version sera une réelle avancée ( refonte de l'interface, intégration des outils manquants et allegement du logiciel, au moins... ). Par contre le "assez vite" j'espere que ce ne sera pas non plus dans 3 ans, pas que je comprenne pas le fameux "when it's done", mais bon si Gimp se veut un logiciel de qualité professionnel il faut des mise à jours régulières.

Et il ne faut pas oublier le reste : on utilise rarement photoshop tout seul (dessin vectoriel, pao...). C'est donc toute une suite qui doit tenir la route pour une utilisation professionnelle.

Tiens j'y avais pas pensé à ça, n'utilisant que Photoshop ( dessin numérique ), mais il est vrai que les outils vectoriels sont aussi très présents et particulièrement bien intégrés ( Illustrator, Flash etc. ).
Après il faut voir les logiciels existants sous Linux ( comme Inkscape par exemple ) si ils sont capable de tenir la comparaison. D'ailleurs pourquoi pas une suite créative libre, avec un "pack" Gimp/Inkscape/Blender et d'autres, qui seraient optimisés pour pouvoir communiquer entre eux...

Dernière modification par roxnin (Le 30/10/2007, à 20:38)


Ubuntu 8.04 x86 - core2duo 1,86 Ghz - nVidia 8600gt 256mo - ddr2 2048mo
Et ouais, c'est pas parce que je râle de temps en temps envers Gimp que je l'utilise pas : la preuve.

Hors ligne

#15 Le 30/10/2007, à 20:52

compte supprimé

Re : GIMP et le CMJN

C'est très intéressant de suivre l'historique d'Adobe... On comprend bien des choses. Ils ont commencé par un format rapidement devenu incontournable : post-script. Le libre devrait faire la même chose avec svg (qui pourrait être concurrentiel, me semble-t-il), mais ça n'a pas l'air pour demain qu'au moins l'infographie adopte ça comme standard de base (quitte à exporter aussi dans d'autres formats, si nécessaire).

#16 Le 30/10/2007, à 21:09

Super_maçoN

Re : GIMP et le CMJN

Pour l'illustration par exemple, pas besoin de toute la suite adobe qui du reste, n'est pas plus compatible avec la suite macromedia que Gimp ne l'est avec les autre logiciel libres.

Après certes c'est pas parfait, mais c'est tout a fait convenable pour une utilisation pro.
J'ai déjà remplis des commendes avec uniquement des logiciels libre, et je suis pas le seul.

Mais l'espace colorimétrique CMJN étant beaucoup plus limité que l'espace RVB, il est pertinent de pouvoir voir ce que ça donne avant de l'evoyer à l'imprimeur. Si non on risque de se retrouver avec une image aux couleurs mal ajusté (trop sombre).

Ben justement maintenant tu peux charger des profils de couleur non ?
Je n'ai pas encore essayer car je travail avec peu de couleur, souvent facilement imprimable ou du noir et blanc.
Après pour charger les couleur officiel pantone & co, c'est toujours le même problème proprio/libre.

tout le monde louange gimp mais c'est super pouri au niveau de l'interface

Mouais, les gouts les couleurs, perso j'ai refait une session toshop l'aut' jour, j'étais plus a l'aise du tout, comme quoi. Après je te rejoins sur certains point, l'interface a de gros défauts, mais je trouve que c'est déjà très bien a l'heure actuelle, et très exploitable même par des pro si on veut bien s'en donner la peineet prendre le temps de réapprendre ( ce qui est loin d'être facile j'en convient ).


www

Hors ligne

#17 Le 30/10/2007, à 22:05

roxnin

Re : GIMP et le CMJN

Mais est-ce que les pros ont le temps de réapprendre, surtout quand ils ont une interface ergonomique et un logiciel puissant à disposition ?

Sinon dans la version 3.0 de gimp je verrai bien une option de "fenêtre centralisatrice" est prévue, un peu comme dans Photoshop CS3 par exemple ( on a une fenêtre ou sont toutes les autres, et les fenêtres d'outils peuvent être "vérouillées" pour ne plus bouger, avec la réalisation au centre, ce qui est grave pratique quand on a un écran 16/10 ), en option bien sur, comme ça les tenants des fenêtres qui se baladent ne seraient pas lésés.

Sinon apparament on aura enfin la gestion des groupes de calques, des styles de calques, et peut être ( si on fait suffisament d'offrandes aux kamis du shinto ) une interface moins usine à gaz ( ça sera la surprise du Chef... ). Par contre ce qui me fait peur c'est qu'il va y avoir une version 2.6 entre tout ça, donc la 3.0 je pense qu'on va encore poireauter un bon moment...


Ubuntu 8.04 x86 - core2duo 1,86 Ghz - nVidia 8600gt 256mo - ddr2 2048mo
Et ouais, c'est pas parce que je râle de temps en temps envers Gimp que je l'utilise pas : la preuve.

Hors ligne

#18 Le 30/10/2007, à 23:18

afra

Re : GIMP et le CMJN

le probleme de l'interface de gimp est vraiment important, j'arrete pas de lire des post de pro gimp qui ensence cette interface, mais a coté de ça je connais pas un seul pro qui le fasse, et j'ai entendu bien plus de personne deçu par la dite interface.

alros oui j'entend dire toujours qu'il faut travailler avec des bureaux multiple et que comme ça plus de probleme, ben désolé, mais les bureau multiple j 'y accroche pas, et en plus avoir ses boite de dialogue d'un coté, et l'image de l'autre je trouve pas ça super pratique.

pour le cmjn c'est aussi un gros manque, j'ai bossé pour une graphiste spécialisé en panneau d'affichage, tout ses boulot etait directement bossé en cmjn, elle ne passé jamais par le rvb, et de meme ses couleurs etait faite en pantone(meme si la je comprend qu'etant payant Gimp n'en soit pas équipé)

il est clair qu'a mon avis gimp est destiné aux amateur, meme si on peut faire du bon boulot avec quand on le connais, il vaut pas photoshop, ni en  qualité ni en ergonomie

Hors ligne

#19 Le 31/10/2007, à 02:35

compte supprimé

Re : GIMP et le CMJN

Je pense qu'il y a une double-contrainte contradictoire et un peu mal comprise.
Si on veut un logiciel professionnel, c'est a priori pour une utilisation professionnelle, et il faut qu'il intègre les outils des professionnels (et dès l'installation). Par ailleurs qui dit professionnel dit activité économique. Il n'y a donc aucune raison qu'il soit gratuit (d'autant plus que "libre" n'est pas synonyme de "gratuit").
Maintenant, si le but c'est d'éviter comme la peste tout ce qui de près ou de loin ressemble à du "propriétaire", il y a des chances qu'on n'obtienne jamais autre chose que des logiciels "amateurs", aussi bons soient-ils dans ce qu'ils sont capables de faire. Ou alors à long terme...
Je ne crois pas qu'on puisse sortir de ce dilemme, en tous cas sans compromis.

A+

Dernière modification par faustus (Le 31/10/2007, à 02:36)

#20 Le 31/10/2007, à 03:05

Super_maçoN

Re : GIMP et le CMJN

faustus a écrit :

Je ne crois pas qu'on puisse sortir de ce dilemme, en tous cas sans compromis.

C'est à ce niveau là que je comparais ce dilemme a win/linux, ubuntu et windows ne marche pas de la même façon, Gimp et toshop non plus. Et pourtant tous les utilisateur de win te diront que c'est plus simple sous windows, et en effet par moment ça l'est et à d'autre ça ne l'est pas, ben je trouve ça comparable avec Gimp/toshop, par moment je trouve Gimp plus pratique, même si il a un coté "amateur" ( entre guillemet parce que je ne le trouve pas du tout amateur, je dirais plutôt "en beta" ).

Et donc tout est une question de volonté, jusqu'où es tu prêt a aller pour n'avoir que des logiciels libre ( on est d'accord cela peut être payant, pixel par exemple semble prometteur, perso j'ai des bugs qui le rendent inutilisable pour l'instant ), quels effort peux tu fournir pour ?
A savoir que j'ai franchi le pas dernièrement, me mettant a mon compte et refusant de payer le prix hallucinant d'une licence photoshop ( 6/8 mois de salaire voir plus a l'heure actuelle ) et je suis très satisfait de Gimp.

Mais est-ce que les pros ont le temps de réapprendre, surtout quand ils ont une interface ergonomique et un logiciel puissant à disposition ?

Voilà je pense le nerf du problème, toutes les écoles d'art te forment sous les suite adobe/macromedia, va perdre 3 voir 5 ans d'habitudes sous un logiciel, ce n'est pas chose facile.

Je pense vraiment que si Gimp est si peu reconnu par le monde pro c'est a cause ça, aussi de ses defauts, peut être, mais vraiment pas principalement. Et je parle peut être pas encore en tant que pro ( je suis freelance depuis peu ) mais je connais entre autre un graphiste sous gentoo qui bosse depuis un moment avec Gimp et en est très satisfait, et nul doute qu'il n'est pas le seul.


www

Hors ligne

#21 Le 31/10/2007, à 03:22

compte supprimé

Re : GIMP et le CMJN

Personnellement je n'utilise pas photoshop, et je préfère coreldraw (surtout, effectivement, pour une question d'habitudes), mais j'en ai déjà discuté avec mon imprimeur. Lui, ce qui l'intéresse, c'est que ça passe dans la flasheuse comme une lettre à la poste. Et lui aussi, il a photoshop (sur win ou sur mac), image-in, corel... mais pas gimp. Et si en plus gimp ne sort pas les docs en cmyk ou en pantone (au moins dans un pdf), l'imprimeur n'a aucune envie d'y passer la nuit (ou alors il y a un sérieux supplément, sans compter que ce n'est pas sûr que ça marche). Au début, avec Corel, je faisais un peu n'importe comment (pour moi cmyk ou autre chose... c'était assez mystérieux). Je me suis vite fait rappeler à l'ordre !

A+

Dernière modification par faustus (Le 31/10/2007, à 03:26)

#22 Le 31/10/2007, à 09:46

roxnin

Re : GIMP et le CMJN

Super_maçoN a écrit :

Et donc tout est une question de volonté, jusqu'où es tu prêt a aller pour n'avoir que des logiciels libre ( on est d'accord cela peut être payant, pixel par exemple semble prometteur, perso j'ai des bugs qui le rendent inutilisable pour l'instant ), quels effort peux tu fournir pour ?

Pixel n'est absolument pas libre, les deux seules differences avec Photoshop c'est son prix et la compatibilité Linux, mais ce n'est pas libre. D'ailleurs j'ai personnelement peu d'espoir avec ce logiciel sous sa forme actuelle, car 10 ans et toujours en version bêta ( qui est encore bancale faut dire ) ça m'inspire moyen. C'est là que son créateur aurai du ouvrir les sources, et s'entourer de dévellopeurs compétents, et aujourd'hui on aurait un logiciel qui d'une serait au point et de deux serait très performant, mais bon...

Super_maçoN a écrit :

Voilà je pense le nerf du problème, toutes les écoles d'art te forment sous les suite adobe/macromedia, va perdre 3 voir 5 ans d'habitudes sous un logiciel, ce n'est pas chose facile.

Je pense vraiment que si Gimp est si peu reconnu par le monde pro c'est a cause ça, aussi de ses defauts, peut être, mais vraiment pas principalement.

Je continue à croire que les défauts que traîne Gimp depuis des années sont les principales raisons du frein de son adoption du milieu professionnel, car il manque quand même beaucoup de choses essencielles ( notamment la quadrichromie, l'ergonomie etc. ). Alors après c'est sur dans les écoles d'art on t'apprends Photoshop, mais tout simplement car c'est le meilleur et le plus complet en terme de fonctionnalités ( et ce dernier point est un fait non discutable, il y a beaucoup plus de possibilités dans Photoshop que dans Gimp ), et je comprends que la plupart des pros préfèrent payer pour avoir mieux que d'avoir du gratuit moins performant, car après tout c'est le seul argument de poids aujourd'hui pour lâcher Photoshop et passer à Gimp. Or est-ce que le seul argument financier est suffisant ? Est-ce que, par exemple, de plus en plus d'entreprises ou d'organismes passeraient à de l'open source si c'était juste gratuit, mais pas plus performant et plus fiable, voir moins ?
Alors après c'est sûr, il y a certainements quelques graphistes pro qui utilisent Gimp, car ils ont pas trop de moyens et que gimp leur suffit pour leur activité, cependant Photoshop ( et le reste de la clique CS3 en passant ) est à la fois bien installé et très performant, et même si celà coûte cher les graphistes pro préfèrent dans la grande majorité payer des licences ( ce qui est un investissement d'ailleurs, car quand on fait sa crôute la dedans Photoshop est un investissement, comme un boulanger qui va acheter un four ou un pétrin ), ce n'est pas juste une question d'être reconnu ou d'habitude, mais aussi et surtout de performances. Si Gimp veut être véritablement reconnu dans le monde professionnel comme un outil digne d'être utilié, celà passera obligatoirement par une amélioration de ses défauts les plus handicapants.

Dernière modification par roxnin (Le 31/10/2007, à 09:48)


Ubuntu 8.04 x86 - core2duo 1,86 Ghz - nVidia 8600gt 256mo - ddr2 2048mo
Et ouais, c'est pas parce que je râle de temps en temps envers Gimp que je l'utilise pas : la preuve.

Hors ligne

#23 Le 31/10/2007, à 10:36

afra

Re : GIMP et le CMJN

Super_maçoN a écrit :

par moment je trouve Gimp plus pratique, même si il a un coté "amateur" ( entre guillemet parce que je ne le trouve pas du tout amateur, je dirais plutôt "en beta" ).

une "beta" qui dure depuis un peu longtemps je trouve lol

pour l'interface je sait pas pourquoi les devellopeur sont a ce point attaché a elle, je reverais qu'une équipe se lance dans le projet de faire un gimp avec une interface a la toshop, la je pense qu'elel commencerais a intérresser bien des personnes, ensuite il lance une version payant équiper de ce qui n'est pas libre, et je pense qu'il pourrai commencer a toucher les pros de façon bien plus importante.

Hors ligne

#24 Le 31/10/2007, à 14:11

pierluc

Re : GIMP et le CMJN

Pour les pantones ce n'est pas un problème majeur, c'est surtout agacent. On peut toujours colorer en couleurs unies C-M-J-N puis dire a l'imprimeur: tu vas mettre du PMS 3245 C à la place du Cyan.

Mais ça complique le traval parce qu'on ne voit pas se qu'on fait. Je me demande si c'est vraiment un problème de coût. Il y aurait pas moyen de s'arranger avec Pantone pour qu'il fournissent des plug-ins payants. Les plug-ins pourraient être créé gratuitement par les gens de Gimp. Je pense que les gens de Pantone n'y verrait pas d'incovégnants. roll

Dernière modification par pierluc (Le 31/10/2007, à 14:14)


Porte-Folio: http://pearluc.wordpress.com
Linux, là où la main de l'homme n'a jamait mit pied.
Capitaine Patnaud, Émission Dans une galaxie près de chez vous
Pour rire: www.tetesaclaques.tv

Hors ligne

#25 Le 31/10/2007, à 14:19

compte supprimé

Re : GIMP et le CMJN

Je sais bien (en rvb, pas en cmyk avec gimp!). Mais un pro a déjà assez de raisons d'être agacé, pour éviter, s'il peut, de s'emm... avec de la jonglerie pareille. Sauf les graphistes aveugles, qui s'en foutent de voir ce qu'ils font ! Mais je n'en connais pas beaucoup...
Ben oui ! C'est évident que le libre à 100%, pour des histoires de principes, c'est pas tenable ! En tous cas personne ne parviendra à convaincre des pros.
Et encore une fois, qui dit pro dit activité économique. Il n'y a même pas de raison que ce soit absolument gratuit. Après tout, Mandriva, SuSe... c'est payant aussi dès qu'on veut un plus que la base.

A+

Dernière modification par faustus (Le 31/10/2007, à 14:27)