Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#601 Le 15/04/2013, à 12:04

The Uploader

Re : Sexisme et société (2)

david96 a écrit :

Il est là le problème, vous ne faites aucune différence entre mettre une gifle et rouer de coups.

Un coup reste un coup. Il n'y a pas de différence à faire (autre que compter les coups, mais ça sert à rien. Pire ça pourrait légitimer ta gifle, si on prends un point de vue tordu) : les deux sont tout autant immorales et humiliants.

Elzen a écrit :
david96 a écrit :

Il est là le problème, vous ne faites aucune différence entre mettre une gifle et rouer de coups.

Je dirais que le problème est plutôt que tu sembles faire une différence de nature dans ce qui est essentiellement une différence d'intensité (et, sans doute, d'objectif). Mais le sujet déjà mentionné par Julientroploin sera sans doute plus adapté que celui-ci, si on embraye complètement là-dessus wink

grilled

Dernière modification par The Uploader (Le 15/04/2013, à 12:06)


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
Archlinux + KDE sur ASUS N56VV.
ALSA, SysV,  DBus, Xorg = Windows 98 !
systemd, kdbus, ALSA + PulseAudio, Wayland = modern OS (10 years after Windows, but still...) !  Deal with it !

Hors ligne

#602 Le 15/04/2013, à 12:12

david96

Re : Sexisme et société (2)

@the uploader, il y a une différence quoi que tu en dises. Ne serait-ce qu'au niveau de la loi.
@pierrecastor, tu as raison, loin de moi de justifier la violence. Mais entre la peur de perdre mon enfant, de penser qu'elle aurait pu être kidnappée, j'avoue que sur l'instant la solution de la gifle m'a paru la plus juste.
@Elzen, ok pour allez sur le sujet de Julientroploin
@Omniia, tu mélanges un peut tout, je ne sais que te répondre.

Hors ligne

#603 Le 15/04/2013, à 12:16

Omniia

Re : Sexisme et société (2)

david96 a écrit :

@Omniia, tu mélanges un peut tout, je ne sais que te répondre.

J'aimerais bien que tu répondes à ça déjà :

Omniia a écrit :

Tu ne penses pas que c'est possible que ta fille ne remonte plus dans une voiture d'inconnus, non pas parce qu'elle aura compris le réel danger qu'il peut y avoir mais parce qu'elle saura que si elle le fait tu la gifleras en retour ?


Démocratie Libre : Un projet de démocratie directe.

Hors ligne

#604 Le 15/04/2013, à 12:23

david96

Re : Sexisme et société (2)

Omniia a écrit :
david96 a écrit :

@Omniia, tu mélanges un peut tout, je ne sais que te répondre.

J'aimerais bien que tu répondes à ça déjà :

Omniia a écrit :

Tu ne penses pas que c'est possible que ta fille ne remonte plus dans une voiture d'inconnus, non pas parce qu'elle aura compris le réel danger qu'il peut y avoir mais parce qu'elle saura que si elle le fait tu la gifleras en retour ?

Effectivement, c'est un risque.
Elle a très bien compris le pourquoi du comment. Est-ce qu'alors la gifle était nécessaire ? Sur le moment oui, il fallait que je lui souligne la gravité. Avec du recul, on peut tout intellectualiser et évidemment je répondrais comme toi, ce n'était pas nécessaire, bien au contraire.

Hors ligne

#605 Le 15/04/2013, à 12:23

Omniia

Re : Sexisme et société (2)

david96 a écrit :

@pierrecastor, tu as raison, loin de moi de justifier la violence. Mais entre la peur de perdre mon enfant, de penser qu'elle aurait pu être kidnappée, j'avoue que sur l'instant la solution de la gifle m'a paru la plus juste.

Et après coup ?

Ça paraît cohérent et normal pour plein de gens je pense. Alors que si on y réfléchit un peu ça ne l'est pas du tout : "Quand je suis dans une situation dangereuse (et que je ne sais pas que c'est dangereux), mon père s'inquiète énormément pour moi. Et vu qu'il m'aime, il me gifle". hmm


Démocratie Libre : Un projet de démocratie directe.

Hors ligne

#606 Le 15/04/2013, à 12:26

Hors ligne

#607 Le 15/04/2013, à 12:26

ginette

Re : Sexisme et société (2)

mon père s'inquiète énormément pour moi. Et vu qu'il m'aime, il me gifle".

noonnnnnnn  c'est plutôt: "mon père s'inquiète énormément et quand il s'inquiète il rage"

#608 Le 15/04/2013, à 12:29

Omniia

Re : Sexisme et société (2)

david96 a écrit :

Est-ce qu'alors la gifle était nécessaire ? Sur le moment oui, il fallait que je lui souligne la gravité.

Pas nécessaire du tout non. Y a sans doute des milliers d'autres façons pour souligner la gravité de quelque chose. Et surtout de meilleures façons.

david96 a écrit :

Avec du recul, on peut tout intellectualiser et évidemment je répondrais comme toi, ce n'était pas nécessaire, bien au contraire.

C'est déjà super important de se poser la question. Et l'intérêt c'est d'en retirer quelque chose pour les prochaines fois. Lorsqu'elle se remettra en danger un jour, comment mieux réagir ?


Démocratie Libre : Un projet de démocratie directe.

Hors ligne

#609 Le 15/04/2013, à 12:32

david96

Re : Sexisme et société (2)

Omniia a écrit :
david96 a écrit :

Est-ce qu'alors la gifle était nécessaire ? Sur le moment oui, il fallait que je lui souligne la gravité.

Pas nécessaire du tout non. Y a sans doute des milliers d'autres façons pour souligner la gravité de quelque chose. Et surtout de meilleures façons.

david96 a écrit :

Avec du recul, on peut tout intellectualiser et évidemment je répondrais comme toi, ce n'était pas nécessaire, bien au contraire.

C'est déjà super important de se poser la question. Et l'intérêt c'est d'en retirer quelque chose pour les prochaines fois. Lorsqu'elle se remettra en danger un jour, comment mieux réagir ?

Tout à fait.

Par contre, attention à la pente glissante de ne pas non plus faire passer les parents qui donnent une gifle à leur enfants pour des monstres. Ça peut être aussi très dangereux et profiter aux sectes (qui font tout pour casser les liens familiaux).
D'où le juste milieu dans nos propos. Une gifle, certes je n'en ferais pas l'apologie, mais je peux comprendre pourquoi on peut en donner une.

Dernière modification par david96 (Le 15/04/2013, à 12:32)

Hors ligne

#610 Le 15/04/2013, à 12:36

pierrecastor

Re : Sexisme et société (2)


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#612 Le 15/04/2013, à 13:12

Вiɑise

Re : Sexisme et société (2)

Et paf http://www.acontrario.net/2013/04/14/al … zine-elle/

Sur les propos d'un médecin au sujet du viol conjugal, il a carrément dit qu'il faut violer sa femme si elle n'a plus envie de faire l'amour après une grossesse. Littéralement hein, je vous laisse lire l'article…
Propos publiés sans critique dans le magasine ELLE, féminin mais pas féministe comme on le sait…

Hors ligne

#613 Le 15/04/2013, à 13:15

Grünt

Re : Sexisme et société (2)

david96 a écrit :

Par contre, attention à la pente glissante de ne pas non plus faire passer les parents qui donnent une gifle à leur enfants pour des monstres. Ça peut être aussi très dangereux et profiter aux sectes (qui font tout pour casser les liens familiaux).

Il me semblait, au contraire, qu'elles s'appuient sur les liens familiaux pour que leur idéologie soit transmise. En poussant les parents à faire entrer leurs enfants dans la secte.
En tout cas, c'est ainsi que je vois fonctionner les sectes chrétiennes, musulmanes, et des témoins de Jéhovah. Pour les autres la question peut se poser.

Вiɑise a écrit :

Propos publiés sans critique dans le magasine ELLE, féminin mais pas féministe comme on le sait…

Le rôle des magazines "féminins" est de reproduire le modèle du genre féminin, non ?

Dernière modification par Grünt (Le 15/04/2013, à 13:17)


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#614 Le 15/04/2013, à 13:23

Omniia

Re : Sexisme et société (2)

Вiɑise a écrit :

Et paf http://www.acontrario.net/2013/04/14/al … zine-elle/

Sur les propos d'un médecin au sujet du viol conjugal, il a carrément dit qu'il faut violer sa femme si elle n'a plus envie de faire l'amour après une grossesse. Littéralement hein, je vous laisse lire l'article…
Propos publiés sans critique dans le magasine ELLE, féminin mais pas féministe comme on le sait…

sad


Démocratie Libre : Un projet de démocratie directe.

Hors ligne

#615 Le 15/04/2013, à 13:30

Omniia

Re : Sexisme et société (2)

Tadjikistan : les étudiantes obligées de porter des talons hauts sous peine d'exclusion

La présidente du Conseil des femmes de l'Université d'Etat de Douchanbé a écrit :

Les mocassins gâchent l'apparence des filles. Nous pensons que les talons aident les femmes à se sentir plus féminines, plus sûres d’elles, et que cela rend leurs interlocuteurs plus à l'aise.


Démocratie Libre : Un projet de démocratie directe.

Hors ligne

#616 Le 15/04/2013, à 13:30

ginette

Re : Sexisme et société (2)

Вiɑise a écrit :

Et paf http://www.acontrario.net/2013/04/14/al … zine-elle/

Sur les propos d'un médecin au sujet du viol conjugal, il a carrément dit qu'il faut violer sa femme si elle n'a plus envie de faire l'amour après une grossesse. Littéralement hein, je vous laisse lire l'article…
Propos publiés sans critique dans le magasine ELLE, féminin mais pas féministe comme on le sait…

T'as vu la tronche du type et ce qu'il est capable de dire ?

ELLE. Est-ce qu’une femme qui est en couple avec une autre femme peut être distraite de sa toute-puissance maternelle, comme elle le serait avec un homme ?
Aldo Naouri. Oui, si elle est amoureuse et donc détournée de sa fonction maternelle. Mais les effets de l’affichage de cette homosexualité ne sont pas faciles à vivre pour les enfants. A la fin d’une conférence, j’ai été interrogé par une femme qui était dans ce cas-là, avec deux enfants. Elle m’a demandé : « Que peut-on faire pour que ce soit le mieux possible ? » Je lui ai dit : « Si vous le pouvez, ayez deux lits de deux places dans votre chambre. » C’était pour que les enfants puissent éventuellement savoir qu’il y avait une place vide, symboliquement celle d’un père. Elle m’a regardé, ahurie et horrifiée.

Finalement, je suis pour la fessée aux adultes quand ils racontent trop de conneries. D'ailleurs elle devrait être administrée par les enfants

Dernière modification par ginette (Le 15/04/2013, à 13:33)

#617 Le 15/04/2013, à 13:32

david96

Hors ligne

#618 Le 15/04/2013, à 13:39

yrieix

Re : Sexisme et société (2)

Un topic surréaliste !

En fait je me demande si ça sert à quelque chose de venir parler sur des forums avec des gens d'aussi mauvaise foi :

The Uploader prône la non-violence avec je cite : "Qu'importe la nature/degré de la violence, elle reste injustifiée et injustifiable !"

D'un autre côté ça lui est arrivé plusieurs fois d'insulter violemment des gens sur ce forum.

Ensuite temp000 débarque et balance violemment une phrase ironique en guise d'argument.

Malgré ses innombrables lectures il n'est pas capable de parler normalement avec des gens normaux sur un forum. Il est peut-être inadapté mentalement ? En tout cas il n'est pas en mesure de venir faire des leçons de morale, puisqu'il n'a pas le sens de la mesure à priori. En quoi se foutre de la gueule des gens de cette manière peut ouvrir un dialogue ? Ou alors il ne veut pas dialoguer ? Un petit passage de Sade ou de Sénèque sur les baffes ? Une citation, un livre sur le sujet aurait même été peut-être mieux approprié que de venir balancer une phrase ironique à deux balles ?

Elzen arrive et m'accuse de condescendance et d'avoir tort, sans avoir lu les posts où Biaise et moi sommes en conflit. C'est quand même assez hallucinant ce niveau de mauvaise foi. Il parle même de "citation pour elle" ce qui est assez troublant (parce que totalement faux, et justement notre discorde porte là-dessus) comme accusation infondée et bien entendu sans référence.

C'est donc moi qui aie des soucis de conversations, déjà pour deux personnes : limite je me pose la question de savoir si je ne suis pas hérétique, après avoir demandé gentiment à plusieurs reprises que l'on m'aide. Après avoir plusieurs fois demandé gentiment que l'adversaire justifie ses propos avec des citations. C'est un peu flippant, je me réjouis quand même d'être derrière un PC et pas au moyen âge... Sueur froide.

Ouf grim7reaper vient me sauver la vie (parce que là franchement j'étais mal barré, 142 pages d'explications dans l'éphémère qui m'attendaient). Et je ne peux que le remercier pour sa bonne foi, et son honnêteté.

ginette : "ping pong   :roll:" (interprétation : je prends pas la peine de comprendre ce qui se passe mais je commente sans apporter d'aide : démerdez vous.)

Elzen : "Je parlais d'autres posts qui n'ont rien à voir avec le problème en question et je reconnais avoir peut-être mal lu la suite". Attention, avec des pincettes quand même au cas où j'aurais du mal à intégrer ce que dit yrieix qui a  pris la peine de citer minutieusement les posts un par un pour qu'il n'y ait justement aucune ambiguïté possible. Assez troublant encore comme réaction.

Elzen : "Bref, ce que je voulais surtout signaler dans ce post, c'est qu'il me semble qu'en cas de désaccord avec quelqu'un, il est intéressant de ne pas rejeter entièrement la faute sur l'autre, mais de se demander si on n'est pas un peu responsable de la situation aussi."

Non. Tout ce que tu as fait c'est soutenir que Biaise à raison et que j'avais tort, sans avoir lu notre conversation. De la pure et simple mauvaise foi. Si tu avais vraiment voulu faire ce que tu prétends, tu aurais pris la peine de nous lire et d'essayer de nous comprendre, avant. Je ne doute vraiment pas de tes capacités de compréhension et tu ne vas pas me faire croire que tu as du mal à voir clair dans une conversation aussi futile que celle là.

Après tu peux être persuader d'avoir faire ça pour ce que tu dis, mais il y a alors vraiment aucun indice, aucun mot de ta part qui laisserait le croire. Du moins ton comportement laisse à penser que tu commentes pour donner raison à Biaise tout en me citant dans une situation qui n'était pas prévue pour ça :

yrieix  : "Je parle gentiment à Biaise elle me réponds : "oublie moi" : est-ce que tu trouves ça violent ?"

Alors que je demandais juste un avis à quelqu’un d'autre qui passe pour un saint et qui est pourtant très violent (pour essayer de comprendre ce que pouvait être la violence de son point de vue), à savoir si l'acte d'une personne qui m'ignore (en m'accusant de la dénier, mais ce qui est juste faux au passage) pouvait être violent à ses yeux.

Le but n'était pas de me plaindre de cette potentielle violence de la part de Biaise, mais simplement comprendre la violence imaginée du point de vue de The Uploader. D'ailleurs cette phrase n'était pas sujet à débat. Tu n'aurais pas dû t'en servir contre moi. C'est presque la seule phrase que tu n'aurais pas dû te servir. Si vraiment tu aurais voulu aidé comme tu le prétends tu aurais lu et entendu mes multiples demande d'aide et essayé de comprendre en quoi je pouvais avoir besoin d'aide face à un tel mutisme.

De plus "la situation" a été aussi troublée par Biaise. C'est elle qui a ramené la claque d'un enfant aux enfants battus.

Je commence, en définitive à me poser des questions sur ton sens du discernement.

Elzen : "(Merci pour ton intervention, en tout cas wink)" plutôt 2 fois qu'une.

Sinon pour revenir à l'inavouable, l'inacceptable claque, voilà mon point de vue :

La violence n'est pas appréhendée de la même façon, en fonction de la manière et la situation où elle survient :

Une claque de même puissance physique, ne sera pas reçu avec la même violence dans la figure dans l'enfant, si elle arrive de la part d'une personne non familière à l'enfant, qu'une personne qui serait familière. De même elle ne sera pas reçue de la même façon en fonction de la culpabilité ou non de l'enfant.

Une claque qui n'infligerait pas forcément de douleur physique, pourrait être ressentie comme beaucoup plus violente par un enfant, plutôt qu'une claque douloureuse, selon laquelle il n'aurait aucune émotion, et l'effet de la douleur disparaîtrait naturellement.

Si je vous rencontre dans le bus demain, que je vous mets une claque en tant qu'illustre inconnu en vous disant "tiens t'as compris". vous resteriez tout ébahi et choqué par ma violence. Par contre si on se met d'accord qu'on doit se mettre une claque chacun son tour pour ressentir la douleur physique de cette claque (dans le cadre d'une expérience par ex.), vous ne ressentiriez que de la douleur physique. Côté psychique tout sera ok puisque ça aura été un truc accepté à l'avance. De la même manière le cerveau d'un enfant est plus enclin à recevoir une claque de la part d'un parent, plutôt que de n'importe qui d'autre. Ce qui n'en fait pas une légitimité (je préfère préciser pour Sade).

Comme je l'ai dit beaucoup plus loin, les plus grands dommages que peuvent recevoir des enfants en tant que châtiment, sont psychologiques. Des paroles, des simples mots peuvent être plus dévastateurs que des coups portés. La douleur physique passe très vite, tandis que la douleur psychique est tenace, puis elle peut devenir elle même cause d'autres douleurs.

Pour ces raisons je ne comprends pas vos acharnements à tenter de démontrer que taper son enfant c'est inacceptable : je ne veux pas infirmer ce qui est vrai et évident, mais il faut alors rajouter que parler c'est mal aussi, si on va par là. De plus, les gestes n'ont pas besoin de coup pour être violents. On peut avoir un comportement violent avec un enfant sans lui asséner un seul coup. On peut lui faire aussi beaucoup plus mal et le détruire complètement avec des gestes doux (comme l'a souligné très justement Grünt). Détruire un enfant avec des caresses. Pourtant une caresse, de but en blanc c'est pas sensé faire mal ?

En quel honneur il est plus légitime de choquer son enfant psychologiquement avec des mots, ou des comportements, plutôt qu'avec une douleur physique? Mon but n'étant pas de prôner la violence physique au contraire, mais juste vouloir arrêter votre acharnement à vouloir démontrer que c'est le mal absolu. J'ai toujours été pour cette politique de ne jamais lever la main sur un enfant, par principe. Mais il n'y a rien d'absolu. L'homme n'est pas absolutisme.

Le comportement dangereux par excellence c'est celui de soutenir mordicus qu'il ne faut pas lever la main sur un enfant, quoi qu'il arrive, en toute circonstance, sans avoir compris ce qui était la violence, la douleur, les séquelles. Ça peut être un principe et on peut s'y tenir sans jamais y faillir, pour nous même. Mais il faut pas oublier que nous sommes juste des êtres humains et que parfois des situations sont plus complexent que d'autres. Le problème c'est que vous jugez. Vous condamnez. En faisant croire que vous essayez de comprendre alors que la seule chose que vous faites c'est d’essayer de raisonner quelqu'un qui à commis l'irréparable. Qui a péché. Vous apôtres savez ce qui est bon pour l'homme qui doit se repentir. Punaise mais david96 a de la patience. Il est plus calme que le type qui a écouté la discographie de Bouddha en lisant Sénèque. Je sais pas comment il fait pour répondre à votre acharnement. À sa place je vous aurez ô combien violemment envoyé chier avec vos leçons de morale et renvoyé à vos remords.

On va me dire qu'on peut mesurer, modérer les mots. Mais qui les modère réellement les mots ? Quel parent en colère mesure la portée des mots qu'il emploie sur son enfant ? Sur un simple forum avec des étrangers on est pas capable de modérer nos mots. On est violent, alors qu'on devrait avoir tout le temps d'essayer de comprendre ce que disent les autres, tout éplucher et intégrer d'autres points de vue pour mieux comprendre. Bon certain le font quand même (ou essaient de le faire) . Mais pour la plupart, c'est pas joli joli à ce que je vois. J'ai déjà vu de la violence de la part d'à peut près nous tous. (de la violence à proprement parler, pas de celle ressentie par un interlocuteur frustré comme ça peut m'arriver d'être parfois).

Il faut entendre dans ce que je veux dire, que si la violence physique n'est pas recommandée (parce que, de plus, ce n'est pas un bon exemple pour l'enfant), c'est arrivé qu'un enfant se prenne un coup à cause de la peur (peut-être démesurée dans certains cas) du parent. L'enfant va probablement s'en remettre, parce qu'il va accepter d'avoir fait une bêtise d'une part, et parce qu'il va se rendre compte que c'était pour le protéger (donc, paradoxalement pour pas qu'il lui arrive un plus grand mal) d'un grand danger, d'autre part. Il comprendra le coup et pardonnera au parent "fautif".


Ce n'est pas la même claque, qu'un gamin se prendrait dans la figure, sans comprendre ce qu'il lui arrive, juste par simple méchanceté de l'adulte qui le ferait. Ce n'est pas la claque, celle de l'absence des parents qui passent leur vie à travailler et qui n'ont jamais levé la main sur leur enfant, tant ils l'ont peu vu. Ce n'est pas la claque, celle des parents qui détestent leur enfant non-désiré et qui n'ont pourtant jamais levé la main dessus. Ce n'est pas la claque de la mère qui à livré ses enfants au premiers beau-père venu et qui pourtant n'a jamais levé la main sur ses enfants. Ni celle du père qui opprime ses enfants moralement avec des idées bizarres mais qui n'a jamais levé la main dessus... Ni la claque des enfants abandonnés à la naissance. Ni celle de l’espèce de timbrée qui harcèle et détruit psychiquement mari et enfants parce qu'elle est trop fragile, et n'a pas le courage d'aller se faire soigner. Cette claque pourrait se promener en silence dans dix-milles situations différentes toutes aussi désastreuses que possible au seins de tant de familles où l'humanité existent serait ravie de la recevoir en pleine figure contre un peu d'attention et d'amour...

Hors ligne

#619 Le 15/04/2013, à 13:42

pierrecastor

Re : Sexisme et société (2)

Pour les histoire de claques, on à changé de topic, c'est ici :

http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=310328


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#620 Le 15/04/2013, à 13:43

The Uploader

Re : Sexisme et société (2)

yrieix a écrit :

The Uploader prône la non-violence envers les enfants avec je cite : "Qu'importe la nature/degré de la violence, elle reste injustifiée et injustifiable !"

D'un autre côté ça lui est arrivé plusieurs fois d'insulter violemment des gens sur ce forum.

Fixed.

Et merci de ne pas m'inclure dans tes délires.


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
Archlinux + KDE sur ASUS N56VV.
ALSA, SysV,  DBus, Xorg = Windows 98 !
systemd, kdbus, ALSA + PulseAudio, Wayland = modern OS (10 years after Windows, but still...) !  Deal with it !

Hors ligne

#621 Le 15/04/2013, à 13:48

Elzen

Re : Sexisme et société (2)

Faisons cours : je n'avais pas l'intention de faire des pages de HS ; j'ai simplement signalé qu'il me semblait que Вiɑise avait quelques raisons de tenir sa position, et que ta manière de t'y opposer ne me semblait pas si « gentille » que ce que tu avançais.
Ma remarque portait avant tout sur ta façon de te réagir à votre désaccord ; grim7reaper m'a fait remarquer à juste titre que j'avais moins bien lu les messages de Вiɑise que les tiens. J'ai hésité à t'en présenter mes excuses, mais je me suis souvenu que tu m'avais déjà dit ne pas trop apprécier les excuses, donc je me suis contenté de remercier grim.
Je maintiens que vous avez, Вiɑise et toi, tendance à exprimer votre désaccord d'une manière qui n'aide pas à apaiser les tensions (pour ce point, je suis très probablement dans le même cas) ; et que tu sembles avoir une tendance assez poussée à ne pas te remettre en question le moins du monde ; même si, en l'occurrence, tu n'avais pas tort sur le fond.
Edit (immédiat) : ah, et j'ajoute aussi une tendance assez faramineuse à accuser les autres de mauvaise foi dès qu'il y a quelque chose qui ne te plaît pas dans leur discours. Sincèrement désolé si ça te chagrine, mais il m'arrive de me gourer en toute bonne foi.
Fin de ce HS en ce qui me concerne.


Edit (un peu plus tardif) : bon, je reviens dessus.
Niveau motivation, c'est ton « gentiment » qui m'a incité à poster. Pour moi, dans la forme, ton comportement n'était pas « gentil ». Je l'ai exprimé comme un pied, et c'est sans doute normal que tu y aies vu autre chose, mais c'était ça le cœur de mon intervention, ni plus, ni moins. Pour le reste, l'intervention était totalement déplacée, et je la regrette.

Je tiens juste à signaler que j'essaye d'éviter au maximum la mauvaise foi et la déformation de propos. Je sais que, dit comme ça, rien ne vous oblige à me croire, mais s'il semble y en avoir dans mon discours, c'est très probablement davantage un problème de compréhension. Il arrive que je sois juste à côté de la plaque ; il arrive aussi que ce soit une interprétation légitime des propos tenus. J'ai la prétention de penser que c'est plus souvent le second cas, mais en l'occurrence, nous sommes dans le premier.

Je ne présente pas d'excuses, mais le cœur y est wink

Dernière modification par Elzen (Le 15/04/2013, à 15:57)

Hors ligne

#622 Le 15/04/2013, à 13:48

Вiɑise

Re : Sexisme et société (2)

tl;dr lol

Hors ligne

#623 Le 15/04/2013, à 14:00

ginette

Re : Sexisme et société (2)

@yrieix: oui tu as raison pour tout...tu veux un thé ?
tu vois , ginette est plein d'affection. C'est pas comme cette meuchante "biaise" qui veut que tu l'oublies. C'est dur quand même la vie  roll wink
En attendant mon ptit coucou chéri de david96 aurait lui de quoi nous faire des soucis vu tout ce que sa baffe a fait jazzer. Ben non il a bien tenu le choc.

Pourquoi les hommes ont eux aussi des mamelons?

vous vous l'etiez toujours demandé n'est ce pas ?

les pygmées aka nous apportent la reponse:
les papa pygmées aka n'hesitent pas à donner celui ci à téter à leur petits pour les reconforter...

Les mamelons d'un homme conviennent parfaitement pour calmer un bébé qui pleure en attendant d'etre nourri selon un rapport sur
la paternité. Celui ci présente les pygmées d'Aka, une tribu de chasseur-cueilleur du Congo nordique, comme les meilleurs pères. Quand la mère n'est pas disponible, le père calme son bébé en lui donnant un mamelon à sucer.

Les hommes pygmées d'Aka participent plus aux soins des enfants que la plupart des pères de n'importe quelle autre culture, selon le rapport de FatherWorld, édité aujourd'hui par Fathers Direct, une association caritative britannique.

Les pères d'Aka peuvent tenir leur bébé près de leurs corps pendant plusieurs heures, selon Barry Hewlett, un anthropologue
américain qui a étudié la tribu pendant plus de 20 années.

En moyenne, les pères d'Aka restent auprès de leurs enfants en bas âge 47 pour cent du temps. Ils battent les pères suédois, qui sont les numéro un dans les pays développés, et qui, en moyenne, font 45 pour cent de soins des enfants parentaux.

Donc hein ! les filles ! camembert !!

Dernière modification par ginette (Le 15/04/2013, à 14:01)

#624 Le 15/04/2013, à 14:02

Вiɑise

Re : Sexisme et société (2)

Et voilà, et nous comme des nouilles on achète des tétines en platique ! tss big_smile

Hors ligne

#625 Le 15/04/2013, à 14:03

temp000

Re : Sexisme et société (2)

yrieix a écrit :

Ensuite temp000 débarque et balance violemment une phrase ironique en guise d'argument.

Je n'ai jamais réussi à faire autrement que de taper sur mon clavier... C'est peut-être pour ça que c'est un peu violent...

Dernière modification par temp000 (Le 15/04/2013, à 14:04)

Hors ligne

Haut de page ↑