Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#1 Le 28/04/2013, à 15:44

Joronius

"Le libre : un mouvement anglocentriste", selon Stéphane Fillion

J'ai lu récemment cette lettre d'un québécois qui qualifie le libre comme un anglocentrisme dangereux dans ledevoir.com, et à quel motif ?

Stéphane Fillion a écrit :

Or, la GPL est rédigée en anglais et il est exclu qu’une traduction de la GPL puisse être valide. En effet, selon la FSF, les autres langues risquent de compromettre les libertés du logiciel libre et il vaut mieux retirer aux utilisateurs non anglophones leur droit à comprendre un texte légal auquel ils sont liés, sous peine de « conséquences [qui] pourraient être désastreuses pour toute la communauté du logiciel libre ».

Et un commentaire vibrant d'intelligence de rajouter :

Utilisateur avisé a écrit :

Si vos informations sont fondées, monsieur Fillion, fini pour moi le logiciel dit libre. Je ne suis pas un homme libre quand je suis forcé d'emprunter la langue du maître anglais. Je parle et je lis très bien l'anglais mais personne ne me forcera à le faire. Merci !

Et voilà comment transformer la licence GPL en dangereux texte privateur, et la FSF pour des irrespectueux sans nom qui ne font aucun effort (même si, entre parenthèses, il publient des traductions non-officielles pour que chachun, Mme Michu comprise, puisse comprendre les termes de ladite licence), en arguant que 95 % de la population "de la Terre" n'a pas l'anglais comme langue maternelle. Et oui, il est infiniment dur de se renseigner, et, les privateurs comme Microsoft sont la vraie solution, n'est-ce pas ? c'est un peu le message en filigrane, aucune allusion n'étant faite des autres licences libres, BSD, la licence Mozilla, etc...

Bref, le logiciel libre est résumé en une phrase, qui donne pas franchement envie d'y adhérer lorsqu'on ne connaît pas.

Stéphane Fillion a écrit :

[...] pour tout non-anglophone, les logiciels libres comportent un piège légal.

Dernière modification par Joronius (Le 29/04/2013, à 04:44)

Hors ligne

#2 Le 28/04/2013, à 15:54

inkey

Re : "Le libre : un mouvement anglocentriste", selon Stéphane Fillion

ledevoir.com a écrit :

Or, la GPL est rédigée en anglais et il est exclu qu’une traduction de la GPL puisse être valide. En effet, selon la FSF, les autres langues risquent de compromettre les libertés du logiciel libre et il vaut mieux retirer aux utilisateurs non anglophones leur droit à comprendre un texte légal auquel ils sont liés, sous peine de « conséquences [qui] pourraient être désastreuses pour toute la communauté du logiciel libre ».

Bah c'est normal, ça, c'est le cas pour toute licence ou autre,il me semble.
Une traduction «officiel» pose le gros gros problème de devoir être écrite de manière à vouloir dire la même chose. C'est coûteux et très difficile à faire.
Rien que l'exemple de Libre en français et de «free» en anglais est suffisant pour montrer à quel point le message peut être brouillé .

Bref, c'est plus un article sur ce «méchant anglais qui domine le monde» qu'un vrai critique sur le logiciel libre…
Il aurait pu faire la même chose en argumentant que certain logiciel propriétaire n'avait pas de traduction dans tel langue…

Aprés c'est peut être lié au fait qu'il y ai eu des critique sur justement certain choix logiciel au Quebec, et que y'a pas vraiment de bonne réponse à donner, alors on décrébilise…

Dernière modification par inkey (Le 28/04/2013, à 15:58)

Hors ligne

#3 Le 28/04/2013, à 18:00

Sylvhem

Re : "Le libre : un mouvement anglocentriste", selon Stéphane Fillion

À noter que la Fondation Creative Commons, elle, a bien localisée ses licences. Si on veut des licences libres en français, on peut utiliser les licences CecILL.


Membre discret de la brigade des S

Hors ligne

#4 Le 28/04/2013, à 18:20

lawl

Re : "Le libre : un mouvement anglocentriste", selon Stéphane Fillion

libre!=GPL

Hors ligne

#5 Le 28/04/2013, à 18:33

MdMax

Re : "Le libre : un mouvement anglocentriste", selon Stéphane Fillion

Stéphane Fillion a écrit :

Or, la GPL est rédigée en anglais et il est exclu qu’une traduction de la GPL puisse être valide.

La phrase de Stéphane Fillion est une invention de toutes pièces, une entreprise de propagande. La FSF n'exclue en aucun cas qu'une traduction de la GPL puisse être valide. Elle dit simplement qu'elle n'est pas officielle. En France, la traduction est parfaitement valide.

La FSF va même plus loin: elle propose des explications en français et des liens vers des traductions:

http://www.gnu.org/licenses/quick-guide-gplv3.html
http://www.gnu.org/licenses/translations.html

Donc il est totalement faux de raconter qu'une traduction n'est pas valide (juridiquement), ou que la FSF veut retirer aux utilisateurs le droit de comprendre le texte. Le but de la FSF est de faire en sorte de garantir aux auteurs et utilisateurs leurs droits et libertés. Cela ne laisse pas de place à une traduction approximative, car les ennemis de la liberté sont nombreux, à commencer par tous les éditeurs de logiciels privateurs qui basent leur modèle économique sur la vente de licences d'utilisation ou l'exploitation de brevets logiciels. En français idéalement, il faudrait également tenir compte de la culture et du vocabulaire juridique local, ce qui donnerait probablement un résultat différent en France, au Québec, en Belgique, ou au Sénégal. La langue française n'est pas aussi standardisée que l'anglais.

Une entreprise qui veut utiliser la GPL doit effectivement fournir le texte original en anglais, mais peut également fournir les explications et traductions en français. Si Stéphane Fillion voit là un danger pour la langue française, alors c'est triste pour lui.

D'ailleurs je ne l'ai pas vu se plaindre concernant le code source des logiciels libres. Quand il y a marqué "if" ou "else", est-ce que c'est lui qui va traduire tout ça avec des "si" et "sinon" ? Est-ce qu'il va aussi adapter le compilateur pour que ça marche avec des mots en français ?

lol

Hors ligne

#6 Le 28/04/2013, à 19:02

grim7reaper

Re : "Le libre : un mouvement anglocentriste", selon Stéphane Fillion

MdMax a écrit :

D'ailleurs je ne l'ai pas vu se plaindre concernant le code source des logiciels libres. Quand il y a marqué "if" ou "else", est-ce que c'est lui qui va traduire tout ça avec des "si" et "sinon" ? Est-ce qu'il va aussi adapter le compilateur pour que ça marche avec des mots en français ?

lol

Rigole, rigole, mais j’ai déjà vu faire quelqu’un se faire un fichier en C remplie de directive de préprocesseurs pour coder en français >_<.

Sinon, on peut code en Baguette on Snails (diaporama en HTML 5, cliquer pour voir les slides), comme ça tout le monde est content lol
Bon là c’était pour la déconne, mais ça existe vraiment des langages en français.

Hors ligne

#7 Le 28/04/2013, à 20:21

PileOuFace

Re : "Le libre : un mouvement anglocentriste", selon Stéphane Fillion

MdMax a écrit :

Quand il y a marqué "if" ou "else", est-ce que c'est lui qui va traduire tout ça avec des "si" et "sinon" ? Est-ce qu'il va aussi adapter le compilateur pour que ça marche avec des mots en français ?

lol

Je crois bien qu' excel fonctionne comme ça avec les macros : IF devient SI sur un Excel francophone, RECHERCHEV pour VLOOKUP, etc etc
wink

Dernière modification par PileOuFace (Le 28/04/2013, à 20:23)

Hors ligne

#8 Le 28/04/2013, à 21:04

loup2

Re : "Le libre : un mouvement anglocentriste", selon Stéphane Fillion

@Joronius

Tu fais de la désinformation. Le Devoir est le seul journal indépendant québécois. Il n'appartient à aucun cartel de presse C'est un journal libre de toutes influences, qui laisse les gens s'exprimer dans ses pages "opinions des lecteurs" entres autres.

  Tu dit que c'est un "article". C'est faux, c'est une lettre d'opinion envoyé par un lecteur. C'est malhonnête ce que tu fais la. Je suis pas content. Tu as des problèmes de lecture? Pourtant  c'est écrit en toutes lettres en haut de la page-
   « Lettre - Le libre: un mouvement anglocentriste»


D'un abonné du Devoir depuis trente ans. Une chance qu'il y a ce journal pour contrebalancer la propagande des journaux de Power Corporation et de Québecor...

Le Devoir

Edit: Si tu es honnête tu changeras le titre de ton sujet.

Dernière modification par loup2 (Le 28/04/2013, à 21:09)


Si l'arbre savait ce que lui réserve la hache, il ne lui fournirait pas le manche. - Boucar Diouf

Hors ligne

#9 Le 29/04/2013, à 02:52

david96

Re : "Le libre : un mouvement anglocentriste", selon Stéphane Fillion

Merci, MadMax, loup2 et autres pour vos remarques et rectifications… Bordel, ça sentait la division entres gens de bonnes volontés. Pas vraiment besoin de ça. hmm

Hors ligne

#10 Le 29/04/2013, à 03:14

loup2

Re : "Le libre : un mouvement anglocentriste", selon Stéphane Fillion

Joronius a écrit :

Encore un site à ajouter à ma liste noire...

C'est ce bout la qui me dérange. Il ne sait pas de quoi il parle... ou s'il le sait c'est encore pire.

Dernière modification par loup2 (Le 29/04/2013, à 03:15)


Si l'arbre savait ce que lui réserve la hache, il ne lui fournirait pas le manche. - Boucar Diouf

Hors ligne

Haut de page ↑