Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails)

#1 Le 28/11/2005, à 13:53

cep

Tuto de partitionnement

// Il est bien entendu que ces lignes et les photos qui les accompagnent peuvent être reprises ou modifiées par tout le monde.
Elles peuvent en outre être reprises pour être incorporées dans le wiki comme prévu ici :
http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=18728
Dans ce but cette mise en page est faite un peu "rapidement"//
- - - - - - - - --

Ayant à repartitionner un ordinateur portable pour y installer une distribution Linux, j'en ai profité pour faire des copies d'écran des différentes phases le la procédure.

Explications :
Il s'agit d'un Compaq Presario 724.
Le disque a une capacité réelle de 19077 Mo.
Ce portable doit être utilisé en dual boot avec Xp.
Il y a à l'origine une partition ntfs et une partition fat32 de sauvegarde utilisée pour la restauration.

Sauvegardes :
Avant toutes choses, le portable avait été démarré en mode sans échec, les fichiers temporaires et le cache internet avaient été vidés. Une défragmentation des deux partitions avait été faite, et un chdsk programmé. D'où un dernier redémarrage pour faires ces vérifications. 
La partition ntfs et la partition fat32 de restauration ont été sauvegardées ailleurs en utilisant un logiciel fourni avec le pc.
On aurait aussi pu utiliser pour cela partimage depuis un live cd linux.
Par mesure de précaution on a fait une autre sauvegarde sur disque usb avec les commandes :
dd   if=/dev/hda1   |   gzip   -v6   |   dd   of=/mnt/sda1/sauvehda1.gz
et
dd   if=/dev/hda5   |   gzip   -v6   |   dd   of=/mnt/sda2/sauvehda5.gz
et s'il fallait restaurer, ce serait la commande :
zcat   /mnt/sda1/sauvehda1.gz   |   dd   of=/dev/hda1 et suivante.

Enfin le mbr a été sauvegardé avec la commande :
sudo dd if=/dev/hda of=~/Desktop/mbr.img bs=512 count=1
Idem sans la table de partitions :
sudo dd if=/dev/hda of=~/Desktop/mbr446.img bs=446 count=1
et mis en sécurité sur un disque externe.
mbr.png

S'il fallait restaurer, on utiliserait :
dd   if=~/ou_il_est/mbr.img   of=/dev/hda   bs=512   count=1

Partitionnement :
Un disque dur peut contenir au maximum 4 partitions primaires.
En effet, dans le mbr (512 octets), la table de partitions (après les 446 premiers octets) contient 4 entrées de 16 octets chacune.
Si l'on a besoin de d'avantage de partitions, il faut créer une partition étendue qui contiendra à son tour des partitions logiques.
Mais dans ce cas, on ne pourra plus avoir au maximum que 3 partitions primaires.
En effet, la partition étendue utilisera une des 4 entrées dans la table des partitions.
Par contre, dans cette partition étendue, on pourra créer autant de partitions logiques que l'on veut (en théorie). Il faut savoir que cette partition étendue contiendra à son tour une table des partitions. On parle dans ce cas d'EBR et non plus de MBR.
Petite parenthèse pour dire que l'on peut très bien rendre une partition logique bootable, et installer grub dans cette partition.

Situation de départ :
On voit sur cette image que l'on dispose déjà d'une partition principale, hda1, et d'une partition logique, hda5, contenue dans une partition étendue, hda2.
GParted1.png

Procédure :
Après avoir sélectionné la partition primaire hda1 et cliqué sur le bouton Resize/Move, on obtient ceci :
hda1.png
On voit qu'il n'y a pas d'espace libre avant la partition, puisqu'elle est au début du disque, qu'elle a une taille de 15265 Mo. Il suffira de mentionner la nouvelle taille voulue, de 8000 Mo, ce qui laissera laissera donc un espace libre suivant de 7265 Mo.

Il faut donc maintenant, pour utiliser cet espace libre, redimensionner et augmenter de 7265 Mo la partition étendue. À noter que l'on aurait aussi bien pu créer dans cet espace, ou une partie de cet espace, une partition primaire.
En sélectionnant cette partition hda2, on a :
gparted2.png
une partition étendue de 3812 Mo et un espace libre qui la précède de 7265 Mo.

Il suffira donc de lui attribuer une nouvelle taille de 11077 Mo pour qu'elle occupe la totalité de l'espace.
gparted3.png

Maintenant, si l'on sélectionne la partition logique hda5 et que l'on clique sur le bouton Resize/Move, on voit que cette partition de 3812 Mo se trouve à la fin de la partition étendue, et donc précédée d'un espace libre de 7265 Mo.
gparted4.png

On va donc déplacer cette partition logique fat32 hda5 au début de la partition étendue, et l'espace libre de 7265 Mo ne la précédera plus, mais la suivra.
gparted5.png

Ceci est facultatif, vous n'êtes pas obligés de le faire. En outre, aussi bien avec parted, gparted, qtparted, vous ne pourrez pas déplacer une partition ext2, ext3, reiserfs. Par contre vous pourrez la copier :
http://gparted.sourceforge.net/features.php

On a maintenant un espace libre de 7265 Mo dans la partition étendue. On sélectionne cet espace et on utilise le bouton New pour créer une nouvelle partition. On a donc cet écran :
gpartd6.png
qui nous affiche 7265 Mo, une partition logique possible, et un système de fichier ext2.

On va donc lui attribuer une taille de 6960 Mo, et un système de fichier ext3, puisque plus tard cette partition aura le point de montage / (racine)
gpartd7.png

Il reste donc un espace de 305 Mo que l'on va utiliser pour la swap.
gparted8.png

Au final nous avons donc :
- une primaire ntfs de 8000 Mo
- une étendue de 11077 Mo contenant :
                      - une fat32 de 3812 Mo
                      - une ext3 de 6960 Mo
                      - une swap de 305 Mo   
gparted9.png
Il ne reste plus qu'à appliquer les modifications (bouton Apply)

La fat32 sera vidée des données qu'elle contient actuellement et servira de partition d'échange entre les systèmes linux et windows.
À noter aussi que vu la relative petite taille du disque il a été décidé de ne pas faire de partition /home séparée.

Dernière modification par cep (Le 25/02/2007, à 00:06)

Hors ligne

#2 Le 28/11/2005, à 15:20

jwh

Re : Tuto de partitionnement

bonjour cep,

jusqu' à cet instant Gparted m'avait toujours paru obscur, je ne sais pourquoi, alors que QTParted et PartitionMagic me semblaient toujours plus souples, mais après la lecture de ce lumineux tutoriel, je m'autorise à penser que je suis "un crétin des Alpes",  lol
un grand merci  pour cette excellente mise au point.

Dernière modification par jwh (Le 22/02/2006, à 16:52)


jwh

Hors ligne

#3 Le 28/11/2005, à 20:44

cep_

Re : Tuto de partitionnement

jwh a écrit :

...
un grand merci ...

De rien smile

J'ai fait un tour sur ton site.

Il y a de la matière et du boulot réalisé.

Cordialement.
cep

#4 Le 29/11/2005, à 09:17

jwh

Re : Tuto de partitionnement

Bonjour cep,

je l'ai joint à ma signature, mais ce n'est pas mon site. Je connais trés bien l'auteur et je le soutiens depuis le début car, à mon sentiment, ce site est trés repesentatif de l'esprit du "libre" (en pays cévenol , quoi de plus normal wink ), bien écrit,  et régulièrement mis à jour . Amicalement.


jwh

Hors ligne

#5 Le 09/12/2005, à 11:43

cep

Re : Tuto de partitionnement

Pour d'autres tests, j'avais besoin de créer une petite partition.
Comme j'utilisais parted, j'ai gardé une trace pour l'ajouter à ce tuto.

On lance parted sur le disque à retravailler :

root@casa:~# parted /dev/hdb
On utilise /dev/hdb

On peut taper help à tout moment pour avoir de l'aide. La commande print pour afficher la table des partitions :

(parted) print
Géométrie du disque pour /dev/hdb: 0.000-4126,992 mégaoctets
Type d'étiquette de disque: msdos
Mineur   Départ      Fin     Type      Sys.fichiersFanions
1          7,844   4126,069  étendue
5          7,875    313,769  logique   linux-swap
6        313,800   4126,069  logique   ext3

Là, on veut redimensionner la partition 6 (mineur) qui actuellement démarre à 313,800 et se termine à 4126,069. On veut la diminuer de 100 Mo.
On note donc resize, le numéro Mineur, le début et la fin souhaitée de la partition. Se rappeler que l'on ne peut modicier le début d'une partition ext2/3 :

(parted) resize 6 313,800 4026,069

Ensuite, avec une seule commande mkpartfs, on va créer la partition et le système de fichiers :

(parted) mkpartfs 
Type de partition?  primary/primaire/logical/logique? logique
Type de système de fichiers?  [ext2]? ext2
Début? 4026,069
Fin? 4126,069

Là, j'ai détaillé les étapes pour montrer que parted pose les questions.
On aurait aussi pu écrire plus rapidement sur une seule ligne en passant les paramètres de type de partition, système de fichiers, début et fin :

(parted) mkpartfs logical ext2 4026,069 4126,069

Ensuite la commande print pour vérifier que tout a été fait :

(parted) print
Géométrie du disque pour /dev/hdb: 0.000-4126,992 mégaoctets
Type d'étiquette de disque: msdos
Mineur   Départ      Fin     Type      Sys.fichiersFanions
1          7,844   4126,069  étendue
5          7,875    313,769  logique   linux-swap
6        313,800   4024,094  logique   ext3
7       4024,125   4126,069  logique   ext2
(parted) quit

Information: Ne pas oublier de mettre à jour /etc/fstab si nécessaire.

Parted ne peut pas créer de système de fichiers en ext3.
Je voulais une partition en ext2.
Par contre, si je voulais passer cette partition de ext2 à ext3, j'utiliserais la commande :

tune2fs -j /dev/hdb7

Et voilà, c'est tout pour parted.

La documentation de parted :
http://www.gnu.org/software/parted/manu … d_toc.html

En outre le man parted est traduit en français, de même que l'interface.

Hors ligne

#6 Le 11/12/2005, à 00:56

choucky

Re : Tuto de partitionnement

Ah ben mince alors, pourtant c'est dit aprtout que Qtaparted est chouette et qu'on peut mettre les logiclels libres à la poubelle (enfin il doit bien y avoir un ou deux irremplaçables?)

En tous cas Qtaparted marche impec pour windows (c'est bizarre, tout de même tongue)

couckynet pas sit net que ça

#7 Le 13/12/2005, à 12:35

LR

Re : Tuto de partitionnement

Quelqu'un a le temps d'intégrer tout ça dans le wiki ? http://doc.ubuntu-fr.org/installation/repartitionnner

Merci pour ton aide cep.

Hors ligne

#8 Le 06/05/2006, à 17:56

Antonin

Re : Tuto de partitionnement

Bonjour,

Merci pour ce tuto smile, Mais j'ai un problème... J'avais ultérieurement créé une partition swap mais je ne peux plus la supprimer car il y a un petit cadenas à côté ! Comment faire pour repartir sur de bonnezs bases ?

Merci d'avance...

#9 Le 27/05/2006, à 02:00

Davy

Re : Tuto de partitionnement

J'ai eu le meêm problème Antonin. J'ai encore Windows sur cette distribution et j'ai supprimer la partition swap (et toutes les autres que je voulais virer) qui a été reconnue. Puis j'ai utiliser Gparted qui est présent sur le Live Cd de Ubuntu 5.10, et la pas de problème de partitionnement.
Mais par contre windows ne reconnai pas ma partition logique fat32 inclue dans une parition étendue.

#10 Le 01/06/2006, à 09:20

syosyo

Re : Tuto de partitionnement

Bonjour,

J'ai un presario 724 avec 256M de RAM, et quand je vais sur Internet, il "rame" beaucoup trop.
Je voudrai lui rajouter de la memoire; mais je ne sais pas quelle est la reference exacte de la mémoire afin de lui ajouter la même pour le booster à 512 M.

Quelqu'un peut-il m'aider ?

Merci de vos réponses

#11 Le 18/08/2006, à 12:20

cep

Re : Tuto de partitionnement

Comme je devais refaire les partitions d'un disque, et pour faire suite à cette discussion:
http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=435963#p435963
je publie ici les différentes étapes.
Cela peut servir aussi d'exemples au tuto de partitionnement des postes précédents.

On détruit la table de partitions, le mbr et bien plus (count=63 * 512) :

  :~# dd if=/dev/zero of=/dev/hdc bs=1k count=63

On vérifie le résultat :

 :~# dd bs=512 count=1 if=/dev/hdc | od -Ax -tx1z -v
1+0 records in
1+0 records out
000000 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000010 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000020 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000030 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000040 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000050 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000060 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000070 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000080 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000090 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0000a0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0000b0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0000c0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0000d0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0000e0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0000f0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000100 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000110 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000120 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000130 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000140 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000150 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000160 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000170 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000180 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000190 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0001a0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0001b0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0001c0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0001d0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0001e0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0001f0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000200

Comme on peut le voir il n'y a plus rien. On aurait pu le vérifier en allant au-delà des 512 premiers octets sur 32 Ko.

On "réadapte" une table de partitions et on lance parted :

 :~# blockdev --rereadpt /dev/hdc
  :~# parted /dev/hdc
GNU Parted 1.6.25.1
Copyright © 1998 - 2005 Free Software Foundation, Inc.

On utilise /dev/hdc
(parted) print  # pour vérifier, il n'aboutira pas en l'absence de label.
Erreur: Impossible d'ouvrir /dev/hdc - étiquette de disque non reconnue.
(parted) mklabel msdos   # on applique le label msdos.
(parted) print
Géométrie du disque pour /dev/hdc : 0kB - 10GB
Type d'étiquette de disque : msdos
Numéro Début  Fin     Taille  Type      Système de fichiers Drapeaux

On va créer 3 primaires, la première doit faire 2731 Mo et la troisième sera une swap. 
Pour les deux premières le système de fichiers sera créé plus tard.
(parted) mkpart primaire 0,0 2731
(parted) mkpart primaire 2731 9000
(parted) mkpartfs primaire linux-swap 9000 10GB
(parted) set 1 boot on
(parted) print  # on vérifie que tout est ok. 
Géométrie du disque pour /dev/hdc : 0kB - 10GB
Type d'étiquette de disque : msdos
Numéro Début  Fin     Taille  Type      Système de fichiers Drapeaux
1       32kB    2731MB  2731MB  primaire               amorce
2       2731MB  9000MB  6269MB  primaire  
3       9000MB  10GB    1109MB  primaire  linux-swap
(parted) quit
Information: Ne pas oublier de mettre à jour /etc/fstab si nécessaire.

Par précaution, on efface encore les métadata.
 

:~# dd if=/dev/zero of=/dev/hdc1

  :~# dd if=/dev/zero of=/dev/hdc2

Les deux fois interrompus au bout de quelques secondes par ctrl + c

On édite la table des partitions et le mbr :

 

:~# dd bs=512 count=1 if=/dev/hdc | od -Ax -tx1z -v
1+0 records in
1+0 records out
000000 fa b8 00 10 8e d0 bc 00 b0 b8 00 00 8e d8 8e c0  >................<
000010 fb be 00 7c bf 00 06 b9 00 02 f3 a4 ea 21 06 00  >...|.........!..<
000020 00 be be 07 38 04 75 0b 83 c6 10 81 fe fe 07 75  >....8.u........u<
000030 f3 eb 16 b4 02 b0 01 bb 00 7c b2 80 8a 74 01 8b  >.........|...t..<
000040 4c 02 cd 13 ea 00 7c 00 00 eb fe 00 00 00 00 00  >L.....|.........<
000050 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000060 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000070 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000080 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000090 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0000a0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0000b0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0000c0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0000d0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0000e0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0000f0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000100 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000110 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000120 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000130 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000140 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000150 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000160 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000170 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000180 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
000190 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0001a0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00  >................<
0001b0 00 00 00 00 00 00 00 00 61 e4 0b 00 00 00 80 01  >........a.......<
0001c0 01 00 83 fe 7f 4b 3f 00 00 00 0d 62 51 00 00 00  >.....K?....bQ...<
0001d0 41 4c 83 fe bf fd 4c 62 51 00 32 63 6a 00 00 00  >AL....LbQ.2cj...<
0001e0 81 fe 82 fe ff ff 7e c5 bb 00 0f 7f 71 00 00 00  >......~.....q...<
0001f0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 55 aa  >..............U.<
000200

Pour le moment la première partie bootloader est vide.
On voit bien les trois partitions sur les lignes 1c0 1d0 et 1e0. Pour un décodage, voir :
http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=351986#p351986

On crée le système de fichiers ext3 sur hdc1 :

 

:~# mkfs.ext3 -c -m1 -L /data1 /dev/hdc1
mke2fs 1.38 (30-Jun-2005)
Étiquette de système de fichiers=/data1
Type de système d'exploitation: Linux
Taille de bloc=4096 (log=2)
Taille de fragment=4096 (log=2)
333984 inodes, 666689 blocs
6666 blocs (1.00%) réservé pour le super usager
Premier bloc de données=0
21 bloc de groupes
32768 blocs par groupe, 32768 fragments par groupe
15904 inodes par groupe
Archive du superbloc stockée sur les blocs:
        32768, 98304, 163840, 229376, 294912

Vérification de blocs corrompus (test en mode lecture seulement): complété
Écriture des tables d'inodes: complété
Création du journal (16384 blocs): complété
Écriture des superblocs et de l'information de comptabilité du système de fichiers: complété

Le système de fichiers sera automatiquement vérifié tous les 30 montages ou après
180 jours, selon la première éventualité.  Utiliser tune2fs -c ou -i pour écraser la valeur.

Création du système de fichiers xfs sur hdc2. Voir man mkfs.xfs pour les options :

 

:~# mkfs.xfs -f -d agcount=4 -l size=32m -L /data2 /dev/hdc2
meta-data=/dev/hdc2              isize=256    agcount=4, agsize=382642 blks
         =                       sectsz=512   attr=0
data     =                       bsize=4096   blocks=1530568, imaxpct=25
         =                       sunit=0      swidth=0 blks, unwritten=1
naming   =version 2              bsize=4096
log      =internal log           bsize=4096   blocks=8192, version=1
         =                       sectsz=512   sunit=0 blks
realtime =none                   extsz=65536  blocks=0, rtextents=0

Petite vérification :

 

:~# xfs_logprint /dev/hdc2
xfs_logprint:
    data device: 0x1602
    log device: 0x1602 daddr: 6122304 length: 65536

cycle: 1        version: 1              lsn: 1,0        tail_lsn: 1,0
length of Log Record: 20        prev offset: -1         num ops: 1
uuid: 8059caac-eccc-4403-bd22-d1001689d174   format: little endian linux
h_size: 32768
------------------------------------------------------------------------
Oper (0): tid: b0c0d0d0  len: 8  clientid: LOG  flags: UNMOUNT
Unmount filesystem

============================================================================
xfs_logprint: skipped 65534 zeroed blocks in range: 2 - 65535
xfs_logprint: physical end of log
============================================================================
xfs_logprint: logical end of log
============================================================================

On monte les deux partitions et on contrôle :

 

:~# mount -L /data1 -t ext3  /media/hdc1
  :~# mount -L /data2 -o noatime,nodiratime,osyncisdsync /media/hdc2      #EDIT osyncisdsync est inutile.
  :~# cat /proc/mounts |grep hdc
/dev/hdc1 /media/hdc1 ext3 rw,data=ordered 0 0
/dev/hdc2 /media/hdc2 xfs rw,noatime,nodiratime 0 0

On installe grub dans le "mbr" de /dev/hdc :

  :~# grub
Probing devices to guess BIOS drives. This may take a long time.

grub> root (hd0,0)   # je sais que stage1 est sur (hd0,0), find inutile.
 Filesystem type is ext2fs, partition type 0x83

grub> setup (hd1)
 Checking if "/boot/grub/stage1" exists... no
 Checking if "/grub/stage1" exists... yes
 Checking if "/grub/stage2" exists... yes
 Checking if "/grub/e2fs_stage1_5" exists... yes
 Running "embed /grub/e2fs_stage1_5 (hd1)"...  15 sectors are embedded.
succeeded
 Running "install /grub/stage1 d (hd1) (hd1)1+15 p (hd0,0)/grub/stage2 /grub/menu.lst"... succeeded
Done.

grub> quit

Voyons voir comment se présente le mbr maintenant :

  :~# dd bs=512 count=1 if=/dev/hdc | od -Ax -tx1z -v
000000 eb 48 90 10 8e d0 bc 00 b0 b8 00 00 8e d8 8e c0  >.H..............<
000010 fb be 00 7c bf 00 06 b9 00 02 f3 a4 ea 21 06 00  >...|.........!..<
000020 00 be be 07 38 04 75 0b 83 c6 10 81 fe fe 07 75  >....8.u........u<
000030 f3 eb 16 b4 02 b0 01 bb 00 7c b2 80 8a 74 03 02  >.........|...t..<
000040 82 00 00 20 01 00 00 00 00 02 fa 90 90 f6 c2 80  >... ............<
000050 75 02 b2 80 ea 59 7c 00 00 31 c0 8e d8 8e d0 bc  >u....Y|..1......<
000060 00 20 fb a0 40 7c 3c ff 74 02 88 c2 52 be 7f 7d  >. ..@|<.t...R..}<
000070 e8 34 01 f6 c2 80 74 54 b4 41 bb aa 55 cd 13 5a  >.4....tT.A..U..Z<
000080 52 72 49 81 fb 55 aa 75 43 a0 41 7c 84 c0 75 05  >RrI..U.uC.A|..u.<
000090 83 e1 01 74 37 66 8b 4c 10 be 05 7c c6 44 ff 01  >...t7f.L...|.D..<
0000a0 66 8b 1e 44 7c c7 04 10 00 c7 44 02 01 00 66 89  >f..D|.....D...f.<
0000b0 5c 08 c7 44 06 00 70 66 31 c0 89 44 04 66 89 44  >\..D..pf1..D.f.D<
0000c0 0c b4 42 cd 13 72 05 bb 00 70 eb 7d b4 08 cd 13  >..B..r...p.}....<
0000d0 73 0a f6 c2 80 0f 84 ea 00 e9 8d 00 be 05 7c c6  >s.............|.<
0000e0 44 ff 00 66 31 c0 88 f0 40 66 89 44 04 31 d2 88  >D..f1...@f.D.1..<
0000f0 ca c1 e2 02 88 e8 88 f4 40 89 44 08 31 c0 88 d0  >........@.D.1...<
000100 c0 e8 02 66 89 04 66 a1 44 7c 66 31 d2 66 f7 34  >...f..f.D|f1.f.4<
000110 88 54 0a 66 31 d2 66 f7 74 04 88 54 0b 89 44 0c  >.T.f1.f.t..T..D.<
000120 3b 44 08 7d 3c 8a 54 0d c0 e2 06 8a 4c 0a fe c1  >;D.}<.T.....L...<
000130 08 d1 8a 6c 0c 5a 8a 74 0b bb 00 70 8e c3 31 db  >...l.Z.t...p..1.<
000140 b8 01 02 cd 13 72 2a 8c c3 8e 06 48 7c 60 1e b9  >.....r*....H|`..<
000150 00 01 8e db 31 f6 31 ff fc f3 a5 1f 61 ff 26 42  >....1.1.....a.&B<
000160 7c be 85 7d e8 40 00 eb 0e be 8a 7d e8 38 00 eb  >|..}.@.....}.8..<
000170 06 be 94 7d e8 30 00 be 99 7d e8 2a 00 eb fe 47  >...}.0...}.*...G<
000180 52 55 42 20 00 47 65 6f 6d 00 48 61 72 64 20 44  >RUB .Geom.Hard D<
000190 69 73 6b 00 52 65 61 64 00 20 45 72 72 6f 72 00  >isk.Read. Error.<
0001a0 bb 01 00 b4 0e cd 10 ac 3c 00 75 f4 c3 00 00 00  >........<.u.....<
0001b0 00 00 00 00 00 00 00 00 61 e4 0b 00 00 00 80 01  >........a.......<
0001c0 01 00 83 fe 7f 4b 3f 00 00 00 0d 62 51 00 00 00  >.....K?....bQ...<
0001d0 41 4c 83 fe bf fd 4c 62 51 00 32 63 6a 00 00 00  >AL....LbQ.2cj...<
0001e0 81 fe 82 fe ff ff 7e c5 bb 00 0f 7f 71 00 00 00  >......~.....q...<
0001f0 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 55 aa  >..............U.<
1+0 records in
1+0 records out
000200

Contrairement à la première fois la partie bootloader des 446 premiers octets est remplie.

  :~# exit
exit

n.b : xfs est un très bon système de fichiers. Cependant il est nettement moins documenté que ext3 ou même reiserfs. Son utilisation est aussi un peu plus "technique". Je ne le recommande pas à un débutant car sur une instalation classique il n'apportera rien de plus que ext3 qui est aussi un système de fichiers très bon, solide,  qui a fait ses preuve, et qui peut être adapté dans ses options suivant les besoins.

Et pour test, bien que ceci n'ait aucune valeur réelle, création d'un fichier "vide" de 500 Mo sur hdc1 en ext3 et hdc2 en xfs :

:/media/hdc1$ time head -c 500m < /dev/zero > fichier.img

real    0m17.989s
user    0m0.248s
sys     0m7.140s

:/media/hdc2$ time head -c 500m < /dev/zero > fichier.img

real    0m17.465s
user    0m0.212s
sys     0m4.016s

Dernière modification par cep (Le 18/08/2006, à 19:53)

Hors ligne

#12 Le 18/08/2006, à 13:04

michel2652

Re : Tuto de partitionnement

Bonjour,
je ne vais plus me retrouver dans mes marques-pages smile

A+

#13 Le 18/08/2006, à 13:37

Black_pignouf

Re : Tuto de partitionnement

Merci beaucoup cep, on avait bien besoin d'un pro de renommée mondiale pour nous expliquer tout ça! wink

Passe une bonne journée,

Eric

Hors ligne

#14 Le 18/08/2006, à 16:48

cep

Re : Tuto de partitionnement

smile

Et pour Michel, j'aurai une question à poser sur Xp dimanche soir cool

Bonne journée à vous aussi.
cep

Hors ligne

#15 Le 18/08/2006, à 19:54

cep

Re : Tuto de partitionnement

Juste une petite précision sur les options de mount de xfs.

Au vu de :
:~$ dmesg |grep -i osync
[17195199.088000] XFS: osyncisdsync is now the default, option is deprecated.

Une recherche sur :
http://kernel.org/pub/linux/kernel/people/akpm/patches/2.6/2.6.0-rc1/2.6.0-rc1-mm1/broken-out/xfs-update-01.patch

donne entre autre :
osyncisosync
    Make O_SYNC writes implement true O_SYNC.  WITHOUT this option,
    Linux XFS behaves as if an "osyncisdsync" option is used,
@@ -108,10 +113,6 @@ When mounting an XFS filesystem, the fol
    The "swidth" option is required if the "sunit" option has been
    specified, and must be a multiple of the "sunit" value.

Donc inutile.

Hors ligne

#16 Le 18/08/2006, à 22:32

Black_pignouf

Re : Tuto de partitionnement

Juste quelques petites questions:
-la partition ntfs a-t'elle été réduite sans perte de données? Si oui, est-ce du à la défragmentation préalable?
-Idem pour le déplacement de la partition fat32?

J'utilisais jusqu'alors pqMagic sous windows pour modifier mes partitions à la volée (ie sans perte de données) mais je l'abandonnerai vite s'il s'avère que gparted est aussi puissant et fiable.

A+,

Eric

Hors ligne

#17 Le 19/08/2006, à 07:29

cep

Re : Tuto de partitionnement

Tu veux parler du poste 1 ? oui, elle a été réduite sans perte de données.

gparted utilise les ntfsprogs, donc ntfsresize que tu peux d'ailleurs utiliser indépendament aussi, c'est à dire en ligne de commande.

Le redimensionnement du ntfs se fait sans perte de données. À l'époque ou ce tuto a été fait il fallait encore défragementer avant de redimensionner du ntfs. Maintenant la défragmentation est faite par gparted (ntfsresize). Mais rien n'empèche de faire au préalable une défragmentation et un chkdsk sous windows.

Le déplacement de la fat 32 se fait sans perte de données. Voir :
http://gparted.sourceforge.net/features.php

Cordialement.
cep

Hors ligne

#18 Le 19/08/2006, à 10:25

Black_pignouf

Re : Tuto de partitionnement

Merci pour toutes ces précisions! cool

J'aurais moins peur d'utiliser gparted la prochaine fois, et je peux virer mon pqmagic!

A+,

Eric

Hors ligne

#19 Le 21/08/2011, à 20:21

Vabadus

Re : Tuto de partitionnement

Si je comprends bien, alors si mon disque s'appelle sda et que sda1 désigne le root "/" (la partition principale), donc si je veux démarrer sur Ubuntu, je dois apposer le flag "boot" sur sda1 et installer le grub dans sda ? C'est ça ?

Hors ligne

#20 Le 23/08/2011, à 09:23

LR

Re : Tuto de partitionnement

Vabadus a écrit :

Si je comprends bien, alors si mon disque s'appelle sda et que sda1 désigne le root "/" (la partition principale), donc si je veux démarrer sur Ubuntu, je dois apposer le flag "boot" sur sda1 et installer le grub dans sda ? C'est ça ?

oui

Hors ligne

#21 Le 23/08/2011, à 09:26

Ishimaru Chiaki

Re : Tuto de partitionnement

Euh... regarde la date du sujet... beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis ce temps et donc, il risque d'y avoir eu des changements.


Lubuntu 14.04 LTS sur Intel Pentium 4, 2.8GHz, 1 Go de RAM, carte ATI RV100 QY [Radeon 7000/VE]
[Trad] Installer la clé DWA-125 sur Ubuntu 12.04
Grossir son curseur sur Lubuntu 14.04 LTS
Mon fil Twitter

Hors ligne

#22 Le 23/08/2011, à 09:32

LR

Re : Tuto de partitionnement

Ishimaru Chiaki a écrit :

Euh... regarde la date du sujet... beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis ce temps et donc, il risque d'y avoir eu des changements.

Je ne crois pas. Les disques sont toujours nommés sda, sdb, sdc etc, les partitions sont toujours nommées sda1, sda2, sdb1 etc., il faut toujours mettre le flag de boot sur la partition où on veut installer ubuntu et il faut toujours installer grub dans la mbr du premier disque.

Hors ligne

#23 Le 24/08/2011, à 08:42

Vabadus

Re : Tuto de partitionnement

J'ai du nouveau à propos du partitionnement. J'ai eu l'occasion de partitionner mon disque dur, non sans difficultés, mais je suis parvenu à installer Linux Mint 11.
Ma réinstallation et le repartitionnement sont la conséquence d'un gros problème de démarrage survenu il y a 5 jours : kernel panic, puis error 18 (grub).
Jusqu'à il y a 5 jours, le pc démarrait en dual boot avec Ubuntu 10.10 et Vista. Suite à l'incident, j'ai décidé de ne mettre que GNU/linux, et comme j'ai un disque de 230 Go (daté de 2008), je m'étais dit que ça laissait pas mal de place. Seulement, voila, c'est parce que les disques durs de nos jours sont grands que cela occasionne une erreur avec le Bios, j'ai finalement trouvé une astuce pour que le démarrage se fasse sans problème (genre error 18 ou disk boot failure).

C'est parce que l'on fait une partition principale bien trop grande que ça provoque une panne au démarrage. Ainsi, en ayant intégralement effacé tout le disque dur, j'ai créé une première partition ext3 de 535 Mo seulement, déclarée comme /dev/sda1 (le disque étant sda) avec le point de montage /boot. J'y appose aussi le flag boot. Ensuite, la seconde partition ext3, je lui assigne environ 30 Go, déclarée comme /dev/sda2, avec le point de montage racine /. J'ai ensuite créé une partition étendue où j'inclus environ 12 Go de swap, puis deux partitions de taille identique : /home et /usr (chacun de 138 Go).

Avec la commande sudo parted -l voici la structure détaillée :

Modèle: ATA Hitachi HDT72503 (scsi)
Disque /dev/sda : 320GB
Taille des secteurs (logiques/physiques): 512B/512B
Table de partitions : msdos

Numéro  Début   Fin     Taille  Type      Système de fichiers  Fanions
1      32,3kB  535MB   535MB   primary   ext3                 démarrage
2      535MB   32,0GB  31,5GB  primary   ext3
3      32,0GB  320GB   288GB   extended
5      32,0GB  44,6GB  12,6GB  logical   linux-swap(v1)
6      44,6GB  182GB   138GB   logical   ext3
7      182GB   320GB   138GB   logical   ext3

J'avais préalablement installé Mint 7 (une ancienne version de 2009) sur ces partitions, puis je l'ai remplacée par Mint 11 (la plus récente) tout en conservant les mêmes partitions.

Depuis mon partitionnement, tout fonctionne bien.

Hors ligne

Haut de page ↑