Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails) *** mise à jour 12/10/2014 ***

#1 Le 09/06/2013, à 10:04

Bob49

L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

....heureusement tout le monde n'est pas pareil, mais il y à tout de même d'énormes efforts à faire par certaines personnes ! roll

Salut

Je faisais une recherche tout à fait hors de ce genre de sujet, donc c'est vraiment une coïncidence, si la journée de l'océan était hier ! Et qu'il y à été évoqué les saletés de l'homme laissées dans la nature et ingérées par certaines espèces...

Donc je suis tombé donc sur ce message de Guy-Michel Cogné (fondateur entre autres de Chasseur d'images..) qu'il à écrit sur Facebook... :

Le 23 septembre 2012, Guy-Michel Cogné a écrit :

Il m'arrive rarement de recommander des films, mais celui-ci ne dure que 3 minutes et devrait être en diffusion permanente sur tous nos écrans: http://www.midwayfilm.com/
Le choc des images y dépasse de très loin le poids des mots.

Impressionnant......... mais en effet, pas besoin de mots.......... hmm

Dernière modification par Bob49 (Le 09/06/2013, à 19:53)


AMD Athlon 64X2  3800+ 2 GHz / XP et Ubuntu 10.04
Ram +2Go /DD principal..Seagate SATA2 HDD / NVIDIA Quadro NVS 285
La patience est une vertu qui consiste à bien supporter des inconvénients sans pour cela se détourner d'une fin poursuivie.
%NOINDEX%

Hors ligne

#2 Le 09/06/2013, à 10:12

ginette

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

s'en est même poignant.....mais y a pas besoin d'aller tout là bas pour assister à ce genre de chose

#3 Le 09/06/2013, à 10:20

Bob49

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

Le film n'est qu'un reflet d'une réalité qui n'a pas de frontière... en effet, c'est pareil par chez nous !


AMD Athlon 64X2  3800+ 2 GHz / XP et Ubuntu 10.04
Ram +2Go /DD principal..Seagate SATA2 HDD / NVIDIA Quadro NVS 285
La patience est une vertu qui consiste à bien supporter des inconvénients sans pour cela se détourner d'une fin poursuivie.
%NOINDEX%

Hors ligne

#4 Le 09/06/2013, à 11:27

Sopo les Râ

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

La musique est jolie. smile


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#5 Le 09/06/2013, à 11:43

Rafbor

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

Salut,
les saloperies qui ont tué ces oiseaux sont bien visibles et ont agi rapidement.

Pour nous, c'est l'inverse, les merdes qu'on respire ou qu'on ingurgite tous les jours nous tuent à petit feu.
Résultat: l'espérance de vie qui ne cessait d'augmenter d'année en année, commence à diminuer.
La faute au tabac, à la pollution industrielle et à l'industrie agroalimentaire qui nous fait bouffer des produits trop riches et bourrés de pesticides et produits chimiques.
source


Converti.
Config: tour noire + écran couleur + LAMP (de bureau)

Hors ligne

#6 Le 09/06/2013, à 11:57

billou

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

La question surtout, c'est comment faire, ou comment vivre de façon éthique ?

La question de l'alimentation implique :

-Une question d'affect à l'égard de la condition animale.
-Une question de responsabilisation vis à vis de l'écosystème végétal et son influence sur la chaîne alimentaire
-Une question de bon sens quand à la consommation de ressources nécessaire pour produire les protéines, vitamines, acides animés nécessaires à notre quotidien.
-Une interrogation constante quand à la façon dont sont cultivées les végétaux, et la pollution générée par l'industrie agricole et celle de l'élevage de masse... (Au hasard, parmi la masse de problème, les ruches qui se meurent par centaines de millier, et le problème des souches de bactéries résistantes...)

La question du contact social implique

Tout ce qui touche au culturel, le commerce, la mode, le mode de déplacement, les outils de communication, les ressources nécessaire à ce développement, à son recyclage, à son maintien, les conditions d'extraction, les conditions salariales de ceux qui participent au maintien de ce système, les valeurs morales de investisseurs... Et j'en passe...

Bref, c'est le bordel, tout ou presque, passe d'une extrême à l'autre, soit on en fait trop, soit pas assez, soit il y a du gaspillage, soit des gens manquent de tout, et c'est pareil pour tous les domaines, on se bat contre notre propre nature, alors que l'univers entier et tout ce qui en découle ne tourne autour que d'une chose, l'équilibre... Ceci alors que l'homme est le roi de tous les excès...

Hors ligne

#7 Le 09/06/2013, à 12:00

Sopo les Râ

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

L'homme ne découle pas de « l'univers entiers » ?


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#8 Le 09/06/2013, à 12:35

billou

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

Sopo les Râ a écrit :

L'homme ne découle pas de « l'univers entiers » ?

Si, mais l'intelligence et la soif de domination que lui a prodigué l'univers le pousse à vouloir dépasser toutes les limites de sa condition naturelle dans un profit à court terme, au détriment d'un écosystème vital pour sa propre survie à moyen et long terme.

D'un côté je me dis que peut être que notre espérance de vie n'est pas assez longue pour être assez sage et prendre certaines décisions qui pourraient faire avancer le schmilblik, de l'autre quand je vois la logique de certaines personnes qui s'enfoncent dans le déni et l'ignorance, je me dit qu'heureusement que chaque génération reprend le flambeau avec des idées neuves et chemins différents sans les à priori et le lourd poids de l'expérience passé, avec la haine, de la rancune et de la suspicion que ça peut impliquer...

Dernière modification par billou (Le 09/06/2013, à 12:36)

Hors ligne

#9 Le 09/06/2013, à 12:39

Sopo les Râ

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

Où s'arrête notre « condition naturelle » ?


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#10 Le 09/06/2013, à 17:26

billou

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

Sopo les Râ a écrit :

Où s'arrête notre « condition naturelle » ?

Notre survie en pleine nature par nos propres moyens ?

Hors ligne

#11 Le 09/06/2013, à 18:45

side

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

Bob49 a écrit :

mais en effet, pas besoin de mots

Comme ça, pas possible de comprendre comment cela est possible.

billou a écrit :

nos propres moyens ?

Nos propres moyens sont ceux qui rentrent en jeu dans ce qui est décrit dans le film. Ce sont par ces moyens là que nous survivons en pleine nature.

Dernière modification par side (Le 09/06/2013, à 18:46)

Hors ligne

#12 Le 09/06/2013, à 20:41

Bob49

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

side a écrit :
Bob49 a écrit :

mais en effet, pas besoin de mots

Comme ça, pas possible de comprendre comment cela est possible.

Pas besoins de mots...pour comprendre que c'est écœurant, choquant, etc...! C'est dans ce sens là qu'il faut lire cette phrase.

Après, si c'est pour répondre à "comment cela est possible", la discussion peut être longue....
_La connerie humaine (manque de respect, etc...)
_L'éducation.


Une histoire vécue qui est la ligne du sujet...
On se promenait en famille dans un petit parc de loisirs et de parcours en forêt. Et au retour au parking, une de mes belle-sœur à vu une personne approchant la soixantaine jeter une bouteille en plastique dans la haie d'à coté....
Ma belle-sœur, qui n'a pas la langue dans sa poche big_smile, lui avait bien sur dit ce qu'elle pensait, en montant le ton... Tout en lui expliquant qu'elle venait de faire un mauvais geste pour la nature et tout le contraire expliqué aux mômes qui étaient présent !
La personne n'a pas demandé son reste et s'est tiré "en courant", sans bien sur ramasser la bouteille... Un môme l'avait ramassé et déposé à moins de cent mètres plus loin dans une poubelle. roll

***********************************
Ce que j'ai vu en contrebas d'une route de Corrèze, lors d'une randonnée de l'an dernier... Une des photos (il y avais plus que ça..) que j'avais envoyé quasiment dés mon retour de vacances, à la préfecture du département (ne connaissant pas et pas chercher les limites de communes).
tbn1zj14sm300yhi03bb04fv-p1030132.jpg

Dernière modification par Bob49 (Le 09/06/2013, à 20:42)


AMD Athlon 64X2  3800+ 2 GHz / XP et Ubuntu 10.04
Ram +2Go /DD principal..Seagate SATA2 HDD / NVIDIA Quadro NVS 285
La patience est une vertu qui consiste à bien supporter des inconvénients sans pour cela se détourner d'une fin poursuivie.
%NOINDEX%

Hors ligne

#13 Le 09/06/2013, à 21:13

Mudochon

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

Près de mon village, et de la même façon, on a retrouvé récemment moi et a compagne près d'un mètre cube de déchets divers ( vêtements, chaises, carton, médicaments, nourriture, etc... ) juste à l'entrée d'un chemin forestier.

Pourquoi jeter toute cette merde à cet endroit alors que tout le monde a une poubelle chez soi et une déchetterie à proximité de son domicile ? mystère... roll

Hors ligne

#14 Le 09/06/2013, à 21:56

inkey

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

Bob49 a écrit :

Pas besoins de mots...pour comprendre que c'est écœurant, choquant, etc...! C'est dans ce sens là qu'il faut lire cette phrase.

Et pourtant si les gens le comprenait vraiment, il n'y aurait pas tant de problème.
Une partie du problème vient de ce concept de «propriété».
Avant ont cultivais la terre, on sentait clairement qu'on en était dépendant et donc en quelque sorte partie intégrante d'un tout.
Maintenant, on «possède» la terre comme un vulgaire objet presque virtuel, oubliant tout ce qui va avec, la terre , les objets ne sont pas juste des «vulgaires» truc qu'on peut échanger, casser, découper,etc comme bon nous semble.
Et je crois que c'est justement cette relation qu'on à avec «l'avoir» qui devrait absolument changé s'il ont veut un futur meilleur.

Dernière modification par inkey (Le 09/06/2013, à 21:57)

Hors ligne

#15 Le 09/06/2013, à 22:04

ginette

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

tu ne vas pas chercher un peu loin ? c'est une question d'éducation. Il faut plusieurs décennies. Il y a des pays ou jeter un truc par terre, m^me un mégot de cigarettes , c'est impensable. En France c'est plus relax de ce coté là
Paris est une ville dégueulasse (sauf les quartiers chics) , ce n'est pas une question de propriété, mais bien d'éducation.
Alors tiens ! ceux qui me lisent et qui sont fumeurs, interrogez vous : Que faites vous de vos mégots de cigarettes quand vous êtes à l'extérieur et que vous en fumez une  ?

Dernière modification par ginette (Le 09/06/2013, à 22:13)

#16 Le 10/06/2013, à 04:45

xabilon

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

Salut

L'un des problèmes est aussi que nos déchets sont peu dégradables et plus polluants (voire toxiques) qu'il y a 100 ans.
Les produits subissent toute sorte d'opérations chimiques qui les rendent impropres à la ré-assimilation rapide par l'environnement, brisant ainsi le cycle naturel.

Je me souviens des bouteilles en verre, consignées, qu'on ramenait au magasin... aujourd'hui il n'y a que des bouteilles en plastique, beaucoup plus polluantes et plus difficilement recyclables.


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

Hors ligne

#17 Le 11/06/2013, à 18:53

ginette

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

En rentrant j'écoutais les infos sur ça
Ca craint

#18 Le 12/06/2013, à 00:02

omtux

Re : L'irrespect de l'homme face à ce qui l'entoure...

Salut,
La pollution marine est un fait mais alors pourquoi ne pas également parler d'un carnage plus global ou l'on peut encore y inclure la pollution de l'air, du sol et des nappes phréatiques, le rayonnement radioactif, les traitements chimiques à répétition, la pollution lumineuse qui est également désastreuse pour les insectes et les oiseaux, etc. La toile regorge d'articles dans ce sens.
L'écosystème planétaire est en train d'en prendre un bon coup mais il s'en remettra bien vite, avec ou sans les hommes.
Quand j’entends certaines personnes qui se plaignent de cacas de chiens sur le trottoir ou de feuilles d'arbres parce que la chaussée n'est pas nettoyée, je trouve le discours décalé, la nature semble déranger même.
L'homme semble trop se regarder le nombril pour l'instant du moins. Je suis assez d 'accord avec inkey, un concept basé sur la possession à tout prix n'est pas adapté.
Je pense également que l'homme qui est debout (maintenant souvent assis) va se prendre un méchant mur bientôt. Son adolescente évolution dans l'insouciance générale est bien imprudente. Et pour le coup, j'ai bien le pressentiment qu'il y aura des larmes, du sang, la faim et vu qu'on est très nombreux sur terre… (Le but du jeu étant peut-être que ce qui n'ont pas grand chose souffrent le plus ?)

Mais ce processus est peut-être normal ?

Avec un petit recul, voilà mon avis smile.

Hors ligne

Haut de page ↑