Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#1 Le 02/07/2013, à 09:38

Morgiver

Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre

Salut,

D'après cet article :
http://www.pcinpact.com/news/80923-le-p … erieur.htm

PC Inpact a écrit :

Les établissements de l’enseignement supérieur français devront-ils bientôt utiliser prioritairement des logiciels libres ? C’est effectivement ce qui pourrait se passer si les parlementaires adoptaient définitivement le texte du projet de loi sur l'enseignement supérieur tel que retenu la semaine dernière en commission mixte paritaire. Sauf si le gouvernement ou certains élus décidaient toutefois de faire adopter un amendement allant dans un sens contraire, notamment sous les sirènes des puissants lobbys du secteur.

Alors ? ça bouge ? Ou alors c'est juste de la poudre aux yeux ?

Bonne lecture smile

Morgiver

En ligne

#2 Le 02/07/2013, à 15:33

richardgilbert

Re : Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre

++++


Debian, Ubuntu, ElementaryOS, Voyager Linux, Lubuntu & Crunchbang.

Hors ligne

#3 Le 02/07/2013, à 18:00

inkey

Re : Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre

J'attend l'amendement qui proposera de revenir en arrière sur ce point sous le prétexte absurde de «libre concurrence».

Hors ligne

#4 Le 02/07/2013, à 18:05

Ubuntu1988

Re : Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre

Sauf si le gouvernement ou certains élus décidaient toutefois de faire adopter un amendement allant dans un sens contraire, notamment sous les sirènes des puissants lobbys du secteur.

Le gouvernement accepterait de l'argent pour faire passer des lois au mépris de l'avis du peuple ? Nan yikes
Je vous laisse, je vais suivre le bisounours qui est passé sous ma fenêtre tongue

Dernière modification par Ubuntu1988 (Le 02/07/2013, à 18:05)


J'ai perdu ! :(

Hors ligne

#5 Le 02/07/2013, à 18:13

cinaptix

Re : Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre

inkey a écrit :

J'attend l'amendement qui proposera de revenir en arrière sur ce point sous le prétexte absurde de «libre concurrence».

Peut-on parler de simple concurrence quand on parle de logiciels troués comme des passoires à PRISM ?


« Software is like sex, it's better when it's free. »  Linus Torvalds
Xubuntu 14.04 (64 bits) - CM Gigabyte GA-B85M-D3H - Pentium G3420 à 3,2 Ghz - RAM 8 Go à 1600 Mhz
CG nVidia GT 610 - SSD 64 Go (pour le système) + HDD 500 Go (pour les données).

En ligne

#6 Le 02/07/2013, à 19:39

Vie Linux

Re : Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre

C'est drôle ça, ici au Québec, les différents gouvernement prévoient aussi passer aux logiciels libre...
C'est plus que très bien à mon avis!!

Dernière modification par Vie Linux (Le 02/07/2013, à 19:39)


Vie Linux - Dany Champagne
https://www.facebook.com/vielinux
http://www.vielinux.ca
vielinux@outlook.com

Hors ligne

#7 Le 03/07/2013, à 07:33

AlexandreP

Re : Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre

Y'a une différence entre prévoir et agir...


«La capacité d'apprendre est un don; La faculté d'apprendre est un talent; La volonté d'apprendre est un choix.» -Frank Herbert
93,8% des gens sont capables d'inventer des statistiques sans fournir d'études à l'appui.

Hors ligne

#8 Le 03/07/2013, à 15:03

Vie Linux

Re : Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre

AlexandreP a écrit :

Y'a une différence entre prévoir et agir...

Arrgg.. tu touches le point sensible mon ami!! C'est vrai qu'avec les deux gouvernements qui s'embêtent à savoir qui a tort et qui a raison on risque pas d'y voir un résultat rapidement!


Vie Linux - Dany Champagne
https://www.facebook.com/vielinux
http://www.vielinux.ca
vielinux@outlook.com

Hors ligne

#9 Le 04/07/2013, à 22:38

jibe

Re : Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre

Salut,

Ça devient franchement pénible, ces réflexions défaitistes.

Un certain Richard Matthew Stallman, quand il a estimé que sa liberté était bafouée parce qu'il ne pouvait plus faire ce qu'il voulait avec son imprimante n'a pas perdu son temps à se plaindre contre le gouvernement ou Rank Xerox : il a fait le nécessaire pour conserver ce qui lui restait de liberté et pour tenter d'en regagner.

Et aujourd'hui encore, il parcourt le monde pour expliquer ce qu'est le logiciel libre et pourquoi il est important de le préférer aux autres.

S'il semble aujourd'hui qu'il ait bien perdu son temps, c'est simplement parce que les M$ et autres Apple ont bien compris (à son école !) que les hommes politiques ne connaissent strictement rien à l'informatique et qu'il faut donc leur expliquer ce que c'est et quels sont les choix à faire.

Avant de dire que les hommes politiques sont des vendus, il faudrait peut-être d'abord s'assurer qu'ils choisissent en connaissance de cause. Mais évidemment, quand on a pour devise "ne fais pas aujourd'hui ce que peut faire un autre demain à ta place", c'est difficile de ne pas regretter qu'un autre n'aie pas fait ce qu'il aurait pu ou ce qu'on aurait aimé qu'il fasse !

Qu'on parle de sécurité, de tranquilité ou de déresponsabilisation, c'est à peu près la même chose.

N'a le droit de se plaindre des choix en matière de logiciels que celui qui a expliqué à son député le point de vue d'un "libriste", ou fait la même chose auprès du directeur de l'école de son fils, ou mis en place un GUL au collège ou au Lycée. Ou, faute de mieux, posté sur le forum en ayant une attitude constructive et entraînant à se mobiliser.

En tous cas, ne jamais oublier que les hommes politiques ne sont pas là par hasard. On a ceux qu'on mérite, parce qu'il est extrêmement facile d'en changer ou de les contraindre à faire leur boulot, c'est à dire nous représenter. Je trouve d'ailleurs qu'ils nous représentent très bien, à passer leur temps à critiquer les autres et le parti opposé sad


Il y a deux manières de paraitre supérieur : en montrant sa valeur ou en dévalorisant les autres.

Hors ligne

#10 Le 10/07/2013, à 01:12

Vu

Re : Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre

\o/

Si cela n'a pas marcher pour l'école, cela vient de passer pour l'enseignement supérieur \o/
https://www.april.org/le-parlement-fran … a-priorite

Je sens que le champagne va couler à flot aux RMLL2013


Ubuntu 12.04

Hors ligne

#11 Le 10/07/2013, à 10:06

michcauch

Re : Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre

Pourquoi ça n'a pas marché pour l'école ?
Dans le département de la Loire les serveurs des collèges sont à base linux, les logiciels installés sur les postes de travail (qui sont sous windows pour la majorité) sont tous libres, de plus certains postes de travail (clients légers) fonctionnent sous Ubuntu. Ce qui n'exclue pas que dans certains établissements on achète quelques logiciels mais je ne pense pas que ça aille très loin et LibreOffice est très couramment utilisé.
On peut aussi voir ce qui se passe dans l'académie de Lyon ici pour se rendre compte de l'importance donnée aux logiciels libres.


Cordialement
Michel
___
Ubuntu 14.04 sur Lenovo ThinkPad Edge E320 et Xubuntu 13.10 sur PC fixe.

Hors ligne

#12 Le 10/07/2013, à 20:35

Vu

Re : Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre

Certains éditeurs ont fait du FUD en disant que l'amendement était illégale car ce n'est pas à loi de définir le modèle économique. Or le choix du Libre est un choix de Société qui entraîne des conséquence économique. Le FUD a marché et le ministre a pondu un texte illogique i(l faut choisir le bio si l'offre existe).


Ubuntu 12.04

Hors ligne

#13 Le 10/07/2013, à 22:20

jibe

Re : Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre

Salut,

Vu a écrit :

C'est donc au modèle économique de définir la loi ? C'est en tous cas ce qui se passe !

Vu a écrit :

Certains éditeurs ont fait du FUD

Preuve donc qu'on n'en fait pas assez. Les députés n'ont qu'un son de cloche et le suivent...

Bon, d'accord : il y a aussi le grelot d'April/Aful... Mais face à la World Peace Bell des éditeurs de logiciels privateurs (qui se veulent eux aussi symboles de l'unité et de la paix mondiale !!!), la partie est quelque peu inégale. Or, que représentent ces gens là ? Une poignée d'électeurs tout au plus ! A nous de décider qui va gagner : celui qui crie le plus fort, ou celui qui l'est réellement ? Nous sommes de loin les plus forts, encore faut-il avoir un tout petit peu envie de gagner.

Dernière modification par jibe (Le 10/07/2013, à 22:22)


Il y a deux manières de paraitre supérieur : en montrant sa valeur ou en dévalorisant les autres.

Hors ligne

#14 Le 10/07/2013, à 22:20

Arbiel

Re : Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre

Oui, c'est un peu comme si la loi empêchait l'introduction dans le cahier des charges pour la fourniture de denrées alimentaires aux cantines scolaires qu'elles doivent être comestibles, sous prétexte que cela fausse la concurrence.

Mais peut-être la loi empêche-t-elle vraiment d'introduire de telles clauses.

Arbiel


Arbiel Perlacremaz
Dell Vostro 3550 Ubuntu 14.04 64 bits

Hors ligne

#15 Le 11/07/2013, à 15:04

jibe

Re : Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre

Salut,

lol Bravo !

Si effectivement la loi empêche d'introduire de telles causes, il y a du souci à se faire ! Et c'est bien la preuve que c'est le modèle économique qui définit la loi (voir mon post précédent) mad


Il y a deux manières de paraitre supérieur : en montrant sa valeur ou en dévalorisant les autres.

Hors ligne

#16 Le 12/07/2013, à 11:07

Vu

Re : Le parlement français veut donner la priorité au logiciel libre

@ jibe: Je ne suis pas juriste mais la loi peux définir le modèle économique (régle de libre circulation des biens en Europe, économie soviétique en URSS ...) mais je pense que le contraire doit être vrai. Par exemple, optimisation fiscale de G.F.A.M.A va provoquer une modification de la loi pour les contrer.

L'argument d'opposition de cette loi est que la France possède un code des appels d'offres fait par les pouvoir publics et que cela ne doit pas être anti-concurenciel ( ex: pas de produits chinois). L'argument de l'AFUL et de l'APRIL est de dire que le législateur choisit juste le cadre juridique. Il y a d'ailleurs des société de services informatique qui ont remporté des appels d'offres pour du Logiciels Libres contre des offres proposé par des boîtes spécialisées en logiciels libres.


Ubuntu 12.04

Hors ligne

Haut de page ↑