Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#76 Le 19/07/2013, à 01:04

inkey

Re : La question du gaz de schiste

david96 a écrit :

Bâ justement, la fabrication reste extrêmement polluante :
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89olienne#Sant.C3.A9

C'est pas super glop du coup, non ? hmm

Effectivement c'est loin d'être parfait, mais on a un gros avantage déjà à partir d'une énergie qui se veut «propre».
Le moindre écart, est comme on le voit bien critiqué,etc… alors que quand une centrale nucléaire fout de la radioactivité partout c'est «normal».
Pour le coup, il semble que ce fameux métaux de terre rare qu'est le néodyme est utilisé pas du tout dans la totalité des éoliennes, ça serait surtout les éoliennes en mer qui sont concernée en fait. D'ailleurs les entreprise ne l'utilisant pas profitent de l'argument marketing wink .
Bref je sais pas du tout pour le reste mais pour le néodyme c'est loin d'être la norme.

Dernière modification par inkey (Le 19/07/2013, à 01:05)

Hors ligne

#77 Le 19/07/2013, à 01:16

david96

Re : La question du gaz de schiste

Oui mais franchement, gaz de schistes ou éolienne, désolé mais tout ceci reste trop moche dans tous les sens du terme. On peut creuser encore je pense : déjà le fait de changer nos habitudes pour moins consommer, ça a été maintes fois dit. Pour y arriver, il peut y avoir la solution « démocratique » et sans violence : projet de loi.

Ensuite pourquoi laisser la production de l'énergie aux mains des grosses industries ?

Localement, est-ce qu'il serait possible que des petites PME puissent produire de l'énergie pour 100 à 1000 habitants ?

Comme l'a dit une personne censé (je ne sais plus vraiment qui en vérité, lu dans une BD d'Étienne Davodeau) : « Mieux vaut 3 petites fermes, qu'une grande ferme », je suis plutôt d'accord avec ça.

Dernière modification par david96 (Le 19/07/2013, à 01:20)

Hors ligne

#78 Le 19/07/2013, à 01:34

inkey

Re : La question du gaz de schiste

david96 a écrit :

Oui mais franchement, gaz de schistes ou éolienne, désolé mais tout ceci reste trop moche dans tous les sens du terme. On peut creuser encore je pense : déjà le fait de changer nos habitudes pour moins consommer, ça a été maintes fois dit. Pour y arriver, il peut y avoir la solution « démocratique » et sans violence : projet de loi.

Ensuite pourquoi laisser la production de l'énergie aux mains des grosses industries ?

Localement, est-ce qu'il serait possible que des petites PME puissent produire de l'énergie pour 100 à 1000 habitants ?

Comme l'a dit une personne censé (je ne sais plus vraiment qui en vérité, lu dans une BD de Davodeau) : « Mieux vaut 3 petites fermes, qu'une grande ferme », je suis plutôt d'accord avec ça.

Justement non c'est pas du tout la même chose. La technologie éolienne est intéressante pas les gaz de schistes.
Comme je dit tout dépend de la façon dont c'est fait.
Effectivement il serait préférable que le développement de face de façon plus décentralisé mais comme je dit là c'est pas un problème de la technologie éolienne, là c'est intrinsèque au capitalisme qui amène à la création de grosses structures.
Quand à consommer moins effectivement on devrait aller dans ce sens aussi mais tant qu'on prendra les décroissant pour des imbéciles…

Toujours est il que les projets d'éoliennes en France se font maintenant plus souvent avec  une certaine concertation (c'est le cas pour les champ offshore prévus,il y a un débat public). Et que si tu à un terrain propice, tu peut tout à fait te mettre une petite éolienne chez toi, c'est bien moins envisageable pour du thermique ou du nucléaire.

Autrement niveau solution sympa ec écolo permettant des économies de ressources, tu a l'utilisation d'eau de pluie pour certaines utilisations (toilettes par exemples) , a voir avec les lois parfois faite pour les lobbies qui peuvent t'interdire tel ou tel truc sous pretexte de «sécurité»… et t'a un truc assez génial , très simple et très utilisé dans les pays chaud de façon plus ou moins rudimentaire : les panneau solaires thermique : tu chauffe de l'eau avec la lumière du solaire et tu passe pas par la case éléctricité. Tu peut couplé avec autre chose si c'est pas suffisant (ça fourni pas forcèment énormément).
Pour le panneau solaire thermique , il y a des pays ou il y en à plein partout comme la grèce, comme quoi.
J'ai déjà vu l'utilisation des deux, c'est pas mal.

Dernière modification par inkey (Le 19/07/2013, à 01:35)

Hors ligne

#79 Le 19/07/2013, à 01:47

david96

Re : La question du gaz de schiste

Bâ… Comment dire… Je suis d'accord avec tout ce que tu viens de dire (seul bémol sur la confiance au débat public).

Pour les amendements à la con voulu par les lobbyistes du profit en tout genre, tu m'étonnes, ils sont allés super loin, jusqu'à interdire les répulsifs naturels tel que le purin d'orties !

Édite : pour les panneaux solaires, je connais bien la question depuis de nombreuses années. Il faut une sacrée surface pour subvenir à tout nos besoins (on en revient à notre mode de vie), mais c'est intéressant en effet. Attention, il y aura aussi une question esthétique, mais quand même moindre qu'une éolienne de 100 à 200 mètre de haut ! tongue

Édite : pour la Grèce, j'ai surtout vu que de nombreuses maisons n'étaient pas finit, une mauvaise langue m'avait dit à l'époque que c'était au niveau fiscalité [pas de charges pour une maison en construction]… Ceci dit, pendant mon périple, je n'ai pas vu de panneaux solaires, mais ça date de plus 20 ans en arrière. smile

Édite 2 : la seule trace qui me reste de moi en Grèce, c'est moi de dos, lol.
1358641353.png

Dernière modification par david96 (Le 19/07/2013, à 01:56)

Hors ligne

#80 Le 19/07/2013, à 06:59

PPdM

Re : La question du gaz de schiste

Pour commencer les éoliennes ce n'est pas si moche que ça, deux aucune construction industriel n'est verte, trois face a l'augmentation de la population,la demande d’énergie augmente, quatre il faut multiplier les sources les moins émettrice en gaz a effet de serre et essayer de réduire les émissions de ces même gaz, lors on fait comment ?

Hors ligne

#81 Le 19/07/2013, à 07:56

temp000

Re : La question du gaz de schiste

david96 a écrit :

Édite 2 : la seule trace qui me reste de moi en Grèce, c'est moi de dos, lol.
http://pix.toile-libre.org/upload/img/1358641353.png

Je comprends que tu n'aimes pas les éoliennes. En effet, c'est pas avec ça que tu arriverais à faire tourner les pales...

Hors ligne

#82 Le 19/07/2013, à 09:56

pierrecastor

Re : La question du gaz de schiste

david96 a écrit :

Je t'arrête tout de suite ! Pas du tout, bien au contraire, bon sang, je dois vraiment mal m'exprimer alors ! sad

david96 a écrit :

Justement, je n'hésite pas à dire qu'on sur-consomme, s'il faut changer notre mode de vie, je suis prêt à le faire, mais faut que cela soit une action de masse  (édite : donc politique et légiférée). Tout seul, ça ne va pas faire grand chose.

C'est surtout ça, je suis aussi prêt à le faire, mais le fait est qu'on ne s'y met pas, et qu'on va pas s'y mettre avant des années, si ce n'est jamais. Donc en attendant, il nous faut de l'énergie, et je prèfere qu'elle sois fournie par des éolienne que par du gaz de schiste. Et que tant qu'on ne s'y met pas, il faut accepter que la production d'énergie ai des conséquences, des nuisances et en emmerde certains.


david96 a écrit :

Facile !? Non mais tu plaisantes ! Vas dire cela à ceux qui luttent contres les décisionnaire car le maire à tout simplement signé un parc éolien avec l'entreprise Rhurjenesaisquuoi en face de leur maison sans en avoir fait un débat public, du moins l'ayant bien biaiser. Tu verras si c'est facile de dire non.

C'était pas mon propos, ce que je trouve facile, c'est le discours du : "je veux continuer à utiliser mes appareilles éléctrique comme avant, mais je ne veut pas qu'on me contruise une éolienne / barrage / autre à coté de chez moi parce que je tiens à mes beau paysage. Par contre, si ça se fait chez le voisin, je m'en fiche.


david96 a écrit :

On ne sait pas faire justement, le savoir-faire est plutôt à l'étranger, des pays comme l’Allemagne, je t'invite à voir un bon reportage à ce sujet, passé sur ARTE : « L'éolien dans la tourmente »

http://www.epaw.org/multimedia.php?lang=fr&article=edlt

Je regarderais, merci.

Je veut aussi préciser que j'ai beaucoup de chose à redire sur la gestion énergétique en France, par exemple le fait qu'elle sois beaucoup trop centralisé à mon gout, les moyens de productions d’énergies, il faut les répartir sur le territoire.

Sur le coté des politiques qui ne prennent pas en compte leurs administrer, je suis aussi d'accord.

Mais dire on veut pas de charbon / nucléaire / hydraulique / éolien parce qu'on veut pas de nuisance, et je changerais mon mode de vie un jour quand tout le monde s'y mettra, c'est la que j'y trouve le coté beurre et argent du beurre.

david96 a écrit :

[...]

Pourquoi ne pas les mettre en bordure de mer, tiens sur la côte de Marseille, c'est déjà tout pollué là bas (dédicace à PPdM)  smile
[...]


Tu vois, on veut bien, mais pacheznous, pacheznous. Les marins, pécheurs, ostréiculteurs et personne vivant du tourisme côtier n'en veulent pas non plus, des éoliennes sur les cotes ou dans la mer. Personne n'en veut chez sois, alors pourquoi on "défigurerai" plus les bord de mer que la campagne ? Pacheznous, mais chezlesautres.

David96 a écrit :

Bâ les deux solutions ne sont pas terribles pour ma part,

Et pourtant l'une est beaucoup, beaucoup, beaucoup plus violente pour l’environnement.

David96 a écrit :

seul bémol, si on pouvait foutre ses éoliennes loin dans les océans, je changerai peut-être d'avis, il me semble que c'est possible.

Déjà, dans l'océan, ça à aussi des conséquences et des nuisances, le fait que l’environnement marin dégrade tout très vite, donc faut les entretenir plus souvent, donc y allez en bateaux régulièrement et mettre en place des infrastructures de maintenances, polluante aussi. Les cables d'alimentations, faut les tirer aussi, ça abime les fonds marins, etc. Mais c'est pas grave, c'est pacheznous.


Quand au coup du « il me semble que », je le comprends comme une envie d’y croire, mais sans s’être vraiment renseigner sur le sujet.

David96 a écrit :

Bâ justement, la fabrication reste extrêmement polluante :
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89olienne#Sant.C3.A9

C'est pas super glop du coup, non ? hmm

La fabrication de l'outillage pour le gaz de schiste l'est tout autant, si ce n'est beaucoup plus. Sauf qu'une fois construit, le gaz de schiste continue de violer l’environnement puissance 10. Alors le coup des nuisances sonore et de la baisse de l'immobilier, ça me fait doucement rire. (Vous aviez qu'à pas acheter des maisons, nan mais ho. Pour un locataire, c'est plutôt cool. tongue wink )

Je ne prétend pas que les éoliennes sont glop ou pas, je sais bien qu'elle ont leurs lots de défauts et nuisance. Mais ça fait partie des moyens les moins crade qu'on à sous la main.

David96 a écrit :

Oui mais franchement, gaz de schistes ou éolienne, désolé mais tout ceci reste trop moche dans tous les sens du terme.

Entre un truc moche visuellement et qui fait baisser l’immobilier et un truc moche qui fracasse le sous sol à grand coup de millions de mètres cubes avec des centaines de produits chimique moches pour ressortir un truc qu'il faudra encore faire bruler ensuite pour avoir de l'énergie, j'ai fait mon choix.

David96 a écrit :

On peut creuser encore je pense : déjà le fait de changer nos habitudes pour moins consommer, ça a été maintes fois dit. Pour y arriver, il peut y avoir la solution « démocratique » et sans violence : projet de loi.

Tant que c'est pas fait, on à besoin d’énergie. Et c'est pas fait, ni demain, ni dans 5 ans. Après, si ça se fait et qu'on change complétement de mode de vie, on en rediscute. Mais on peut pas procrastiné en disant "demain j'mis met quand tout le monde s'y mettra." pendant des années.

Sur le projet de loi, c'est pas comme si les écolo essayent d'en faire passer depuis des disaines d'années et que tout le monde les prend pour des rigolos. Tant qu'on sera dans une économie capitaliste soutenue par les politiques, ça pas allez bien plus loin que kyoto. Et kyoto, c’était déjà pas très loin. Tu crois vraiment qu'un politique ferra voter des lois sur la décroissance ?

David96 a écrit :

Ensuite pourquoi laisser la production de l'énergie aux mains des grosses industries ?

Capitalisme ?

David96 a écrit :

Localement, est-ce qu'il serait possible que des petites PME puissent produire de l'énergie pour 100 à 1000 habitants ?

Oui, pas forcement pour alimenter à 100%, mais on pourrais en fournir une partie comme ça. Sauf que ça n'as jamais été dans le fonctionnement de l'état français et d'EDF. Pi ces PME, il faut qu'elle la crée, cette énergie, entre autre avec des éoliennes.

David96 a écrit :

Comme l'a dit une personne censé (je ne sais plus vraiment qui en vérité, lu dans une BD d'Étienne Davodeau) : « Mieux vaut 3 petites fermes, qu'une grande ferme », je suis plutôt d'accord avec ça.

Si les trois petites fermes collectivises dans une coopératives leurs moyens de productions, si ça veut dire qu'elle aurons 3 tracteurs, trois moissonneuses batteuse, etc, y'a plus vraiment d’intérêt. Faut pas oublier que la concentration des entreprises / fermes / n'importe quoi permet de grosse économie d’échelle.

Sur les panneaux solaire, les thermiques, c'est plutôt cool (un truc en noire ou tu fait passer de l'eau, y'a pas plus simple). Le photovoltaïque, c'est caca.


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#83 Le 19/07/2013, à 10:51

david96

Re : La question du gaz de schiste

Je comprend bien ton argument phare : entre la peste et le choléra, faut faire un choix. Mais voilà, je garde espoir qu'on éradique les deux.

Hors ligne

#84 Le 19/07/2013, à 11:07

pierrecastor

Re : La question du gaz de schiste

david96 a écrit :

Je comprend bien ton argument phare : entre la peste et le choléra, faut faire un choix. Mais voilà, je garde espoir qu'on éradique les deux.

C'est plus que faire un choix, c'est accepter que consommer pollue (en très gros) vouloir croire le contraire, c'est se voiler la façe, et c'est un fonctionnement dangereux. Du genre ça fait dire que éolienne ou gaz de schiste, c'est du pareil au même.


L'espoir, ça fait pas tourné les PC ni les amplis marshal, donc tant qu'on à des PC et des amplis, il faut du jus, et pour faire de l'électricité, il faut supporté des nuisances.

Quand on aura l’énergie magique, la fusion froide ou un moratoire sur la décroissance avec des lois ultra contraignante, on en reparlera, en attendant, faut trouver un compromis.

Parce qu'allez gueulez contre les éoliennes parce que c'est moche, ca fait baissé l'immobilier et on en veut pacheznous, c'est le genre de truc qui me les agacent légèrement quand de l'autre coté on consomme 5Mw par an.

Dernière modification par pierrecastor (Le 19/07/2013, à 11:09)


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#85 Le 19/07/2013, à 11:25

david96

Re : La question du gaz de schiste

pierrecastor a écrit :

Parce qu'allez gueulez contre les éoliennes parce que c'est moche, ca fait baissé l'immobilier et on en veut pacheznous, c'est le genre de truc qui me les agacent légèrement quand de l'autre coté on consomme 5Mw par an.

On doit tous être de ton avis, y'a plus qu'à fermer sa gôle alors. On n'en veut pacheznous, ça ne t'emmerde pas trop qu'il y en ait qui meurt pour la fabrication de ces si belles éoliennes. Oui, c'est chezletrangersloinlabas. Tu vois ça peut aller dans les deux sens.

Bien entendu qu'on est dépendant de l'électricité, personne ne se voile la face, mais les compromis proposés ne me conviennent pas, y'en a d'autres et c'est là dessus que j'aimerai être informé.

Dernière modification par david96 (Le 19/07/2013, à 11:29)

Hors ligne

#86 Le 19/07/2013, à 11:38

pierrecastor

Re : La question du gaz de schiste

david96 a écrit :

On doit tous être de ton avis, y'a plus qu'à fermer sa gôle alors.

....

Quand on donne sont avis sur un espace public, faut un peu s'attendre à être contredit, non ? Je n'ai jamais (mais jamais) demander à quelqu'un de la fermé parce qu'il n'est pas d'accord avec moi.

Et que tu me sorte ça, ça m’énerve, si tu veut discuté et débattre, faut accepter la contradiction, sinon on garde ses opinions pour soi.

:mad:

david96 a écrit :

On n'en veut pacheznous, ça ne t'emmerde pas trop qu'il y en ait qui meurt pour la fabrication de ces si belles éoliennes.

Si, mais vu qu'il y en à qui meurent aussi pour nucléaire / gaz de schiste / charbon / petrole / n'importe quoi d'autre, je vois pas bien la pertinence de l'argument. Pour moi le soucis est qu'on vis dans une économie capitaliste.

david96 a écrit :

Oui, c'est chezletrangersloinlabas. Tu vois ça peut aller dans les deux sens.

??? Pas compris ce que tu veut dire, ça m'emmerde autant que ça sois chez nous ou pas chez nous.

david96 a écrit :

Bien entendu qu'on est dépendant de l'électricité, personne ne se voile la face, mais les compromis proposés ne me conviennent pas, y'en a d'autres et c'est là dessus que j'aimerai être informé.

Qu'ils ne te convienne pas, je le comprend bien, et j'aimerais aussi en connaitre d'autres, mais franchement, pour l'instant, j'ai pas vu grand chose de vraiment novateur à ce niveau. Rien de miraculeux, en tout cas.

Dernière modification par pierrecastor (Le 19/07/2013, à 11:40)


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#87 Le 19/07/2013, à 12:07

david96

Re : La question du gaz de schiste

pierrecastor a écrit :

Quand on donne sont avis sur un espace public, faut un peu s'attendre à être contredit, non ?

Tout à fait, c'est pour ça que je réagissais à ton agacement :

pierrecastor a écrit :

Parce qu'allez gueulez contre les éoliennes parce que c'est moche, ca fait baissé l'immobilier et on en veut pacheznous, c'est le genre de truc qui me les agacent légèrement

big_smile

pierrecastor a écrit :

Pour moi le soucis est qu'on vis dans une économie capitaliste.

Pour moi aussi hmm

pierrecastor a écrit :

Qu'ils ne te convienne pas, je le comprend bien, et j'aimerais aussi en connaitre d'autres, mais franchement, pour l'instant, j'ai pas vu grand chose de vraiment novateur à ce niveau. Rien de miraculeux, en tout cas.

Voilà, pour ma part, je ne sais pas tout, je garde espoir. Tiens, et que penser des barrages, on n'en pas encore parlé de ça, les avantages, les inconvénients… Ou encore du biogaz (pas si bio que ça j'ai ouï dire), ou encore des éoliennes, mais pour les particuliers, etc.

Hors ligne

#88 Le 19/07/2013, à 13:01

pierrecastor

Re : La question du gaz de schiste

david96 a écrit :

Tout à fait, c'est pour ça que je réagissais à ton agacement :

pierrecastor a écrit :

Parce qu'allez gueulez contre les éoliennes parce que c'est moche, ca fait baissé l'immobilier et on en veut pacheznous, c'est le genre de truc qui me les agacent légèrement

big_smile

Sauf que je n'ai jamais interdit à quiconque de s'exprimer, qu'ils aillent râlez contre les éoliennes parce qu'on pourra plus vendre notre maison au prix qu'on avait prévu, tant que j'ai le droit de dire que c'est une mauvaise démarche.

Parce que le coup du "si on est pas d'accord avec vous on à qu'a se taire" et autres "on à plus rien le droit de dire" ou encore se faire traité de censeur une discutions sur deux, ça commence à bien faire, ça fait parti des techniques rethorique justement utiliser pour pourrir le débat et faire passer l'opposant pour le grand méchant. mad

david96 a écrit :

Voilà, pour ma part, je ne sais pas tout, je garde espoir.

Je ne sais pas tout non plus, et j'essaye de me renseigner aussi sur le sujet. Mais si on pouvait discuter a coup d'arguments au lieu de ressentie (quand on aborde des domaines techniques), ça serait cool, parce que plus ça va, plus je comprend (sans approuver) temp000.

david96 a écrit :

Tiens, et que penser des barrages, on n'en pas encore parlé de ça, les avantages, les inconvénients… Ou encore du biogaz (pas si bio que ça j'ai ouï dire), ou encore des éoliennes, mais pour les particuliers, etc.

Les barrages, de ce que j'en sais, faut déjà pouvoir les installer.

Après, sur les désagrément, ça va d'une simple transformation de l’écosystème, allier à un changement de paysage et des expropriation.

Ou au pire à une destruction énorme du millieux (voir le barrage sur le Nil ou celui sur le Fleuve Jaune en Chine), tout dépends de la taille, de l'emplacement, etc.

Après, y'a plusieurs type de barrage, tu as d'un coté ceux qui produise de l’électricité, l'eau tombe dans les turbines en permanence, et les barrages de régulation, en temps normale, on pompe l'eau en bas pour la remonter, et quand il y a un pic de demande, on lâche en masse pour combler. Les seconds sont indispensables aux réseau (ont connais pas 50 moyens de produire beaucoup de puissance et vite), mais il demande une sacré puissance pour fonctionné (pour activer les turbine et pomper l'eau sur 150 mètres).


Le biogaz, j'y connais pas grand chose.

Et les éolienne pour particulier, on rentre déjà dans une meilleur démarche. L'idéal serait de s'en servir pour des taches sans fabriquer d’électricité, pour éviter les grosse pertes de rendement.

par exemple, à l'ancienne, pour pomper de l'eau, ou encore faire tourner une machine à laver (je sais pas si c'est techniquement possible), utilisation directe de la force motrice. Mais ca demande de repenser tout le mode de vie.


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#89 Le 19/07/2013, à 13:46

Nasman

Re : La question du gaz de schiste

Reste à voir ce que pourrait donner les usines marémotrices, les turbines immergées dans la mer ou les systèmes exploitant la différence de température (ou de salinité) entre les eaux de surface et les eaux profondes. Les systèmes immergés défigurant un peu moins le paysage.


PC fixe et portable avec Precise 64 bits

Hors ligne

#90 Le 19/07/2013, à 15:04

inkey

Re : La question du gaz de schiste

pierrecastor a écrit :

Et les éolienne pour particulier, on rentre déjà dans une meilleur démarche. L'idéal serait de s'en servir pour des taches sans fabriquer d’électricité, pour éviter les grosse pertes de rendement.

par exemple, à l'ancienne, pour pomper de l'eau, ou encore faire tourner une machine à laver (je sais pas si c'est techniquement possible), utilisation directe de la force motrice. Mais ca demande de repenser tout le mode de vie.

Retour des bon vieux moulins ? tongue Trop la classe !

Sinon pour l'hydroélectrique, un des gros problème aussi rarement soulevé c'est la fonction de retention du sable…
Parce que si c'est «le paysage» qui t'importe ça à vraiment un effet néfaste pour nos plages qui ne sont plus alimenté (et se vide donc pour diverse raison).

Dernière modification par inkey (Le 19/07/2013, à 15:04)

Hors ligne

#91 Le 19/07/2013, à 15:15

pierrecastor

Re : La question du gaz de schiste

inkey a écrit :

Retour des bon vieux moulins ? tongue Trop la classe !



Ben oui, plutôt que de mettre une éolienne ou une hydraulicienne qui va transformer une force physique en électricité, qui faut ensuite retransformé en force physique, avec donc des pertes, des appareils électriques et électroniques couteux en ressources à produire, on remet une roue alimenté par un cours d'eau qui entraine directement les outils, il me semble que ça se fait déjà.



inkey a écrit :

Sinon pour l'hydroélectrique, un des gros problème aussi rarement soulevé c'est la fonction de retention du sable…
Parce que si c'est «le paysage» qui t'importe ça à vraiment un effet néfaste pour nos plages qui ne sont plus alimenté (et se vide donc pour diverse raison).


Bien vu, surtout que le sable des plages à d'autres fonction que de faire joli et d’accueillir le cul des vacanciers.


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#92 Le 19/07/2013, à 16:51

david96

Re : La question du gaz de schiste

pierrecastor a écrit :
inkey a écrit :

Retour des bon vieux moulins ? tongue Trop la classe !

Ben oui, plutôt que de mettre une éolienne ou une hydraulicienne qui va transformer une force physique en électricité, qui faut ensuite retransformé en force physique, avec donc des pertes, des appareils électriques et électroniques couteux en ressources à produire, on remet une roue alimenté par un cours d'eau qui entraine directement les outils, il me semble que ça se fait déjà.

Et on peut allier le côté esthétique, que ça se marie avec le cadre, yes, ça me plaît bien ça smile

Pour les barrages et le reste, c'est effectivement, bien souvent, une question de grandeur d'échelle.

Nasman a écrit :

Reste à voir ce que pourrait donner les usines marémotrices, les turbines immergées dans la mer ou les systèmes exploitant la différence de température (ou de salinité) entre les eaux de surface et les eaux profondes. Les systèmes immergés défigurant un peu moins le paysage.

Je ne connais pas du tout ces procédés, merci pour les mots clès et merci à vous pour ces derniers postes que je trouve très instructifs, sincèrement.

Hors ligne

#93 Le 19/07/2013, à 17:19

inkey

Re : La question du gaz de schiste

Nasman a écrit :

Reste à voir ce que pourrait donner les usines marémotrices, les turbines immergées dans la mer ou les systèmes exploitant la différence de température (ou de salinité) entre les eaux de surface et les eaux profondes. Les systèmes immergés défigurant un peu moins le paysage.

Reste à savoir la capacité que ça à de défigurer le fond marin, parce que c'est pas parce qu'on les voient pas les algues, les poissons et les corails qu'il sont dispensables.

Dernière modification par inkey (Le 19/07/2013, à 17:20)

Hors ligne

#94 Le 19/07/2013, à 19:45

PPdM

Re : La question du gaz de schiste

Comme personne ne m'a répondu je continu tout seul ! tongue
Des parcs éoliens il y en a plusieurs dans la région, et il devrait y en avoir d'autres, ensuite il faut pas trop s’inquiéter de la prolifération, vu que l'on ne peut pas en installer n'importe où, il faut des conditions de vent optimales pour pouvoir le faire.

Hors ligne

#95 Le 20/07/2013, à 20:43

PPdM

Re : La question du gaz de schiste

A méditer

« Le nombre de tremblements de terre a augmenté dramatiquement au cours des dernières années dans le centre et l’est des États-Unis, écrit William Ellsworth, de l’United States geological survey (USGS), organisme de recherche en géologie, dans un article publié dans la revue Science du 12 juillet. Plus de 300 séismes de magnitude 3 ou plus se sont produits en trois ans, entre début 2010 et fin 2012, alors que la moyenne était de 21 événements par an entre 1967 et 2000. »

Selon les scientifiques, le principal responsable de cette sismicité nouvelle est l’évacuation en profondeur des eaux usées produites par la fracturation hydraulique. Ellsworth mentionne quatre séismes survenus en 2011 qui ont été induits par l’injection d’eaux usées dans des puits profonds : l’un à Youngstown dans l’Ohio, de magnitude 4 ; le deuxième en Arkansas (4,7) ; le troisième près de Snyder au Texas (4,4) et le quatrième aux environs de Fashing, également au Texas, et de magnitude 4,8.

« La moitié au moins des tremblements de terre de magnitude 4,5 ou plus qui ont frappé l’intérieur des États-Unis au cours de la dernière décennie » pourraient avoir été induits par l’injection profonde d’eaux usées, d’après un autre article publié aussi par Science. Le plus important de ces séismes associés à l’activité industrielle est survenu en 2011 près de la ville de Prague, en Oklahoma. D’une magnitude égale à 5,7, il a été ressenti à 1 000 kilomètres de distance, a fait deux blessés, abîmé une route et détruit quatorze maisons.

Hors ligne

#96 Le 20/07/2013, à 21:43

inkey

Re : La question du gaz de schiste

PPdM a écrit :

A méditer

« Le nombre de tremblements de terre a augmenté dramatiquement au cours des dernières années dans le centre et l’est des États-Unis, écrit William Ellsworth, de l’United States geological survey (USGS), organisme de recherche en géologie, dans un article publié dans la revue Science du 12 juillet. Plus de 300 séismes de magnitude 3 ou plus se sont produits en trois ans, entre début 2010 et fin 2012, alors que la moyenne était de 21 événements par an entre 1967 et 2000. »

Selon les scientifiques, le principal responsable de cette sismicité nouvelle est l’évacuation en profondeur des eaux usées produites par la fracturation hydraulique. Ellsworth mentionne quatre séismes survenus en 2011 qui ont été induits par l’injection d’eaux usées dans des puits profonds : l’un à Youngstown dans l’Ohio, de magnitude 4 ; le deuxième en Arkansas (4,7) ; le troisième près de Snyder au Texas (4,4) et le quatrième aux environs de Fashing, également au Texas, et de magnitude 4,8.

« La moitié au moins des tremblements de terre de magnitude 4,5 ou plus qui ont frappé l’intérieur des États-Unis au cours de la dernière décennie » pourraient avoir été induits par l’injection profonde d’eaux usées, d’après un autre article publié aussi par Science. Le plus important de ces séismes associés à l’activité industrielle est survenu en 2011 près de la ville de Prague, en Oklahoma. D’une magnitude égale à 5,7, il a été ressenti à 1 000 kilomètres de distance, a fait deux blessés, abîmé une route et détruit quatorze maisons.

D'ailleurs le même problème exactement se pose pour l'énergie renouvelable de la géothermie en haute profondeur.
Faire des trou dans le sol, c'est jamais sans conséquence que ce soit par la manière (on ne sait pas faire de trou profond franchement «propre» ) et par le fait même de faire des trou dans un monde fait de plaque tectoniques mouvantes (pareil pour le géothermique des petit séismes ont été provoqués).

Malgrès tout d'après ce lien c'est pas vraiment comparable autrement .

Dernière modification par inkey (Le 20/07/2013, à 21:49)

Hors ligne

#98 Le 25/07/2013, à 22:45

david96

Re : La question du gaz de schiste

1374785058.jpg
Source : je l'ai reçu par courriel, je cherche encore qui est l'auteur de cette illustration…

Édite : La réponse à été donné par Floyd Pepper cf #101 il s'agit de Catherine Meurisse

Dernière modification par david96 (Le 10/08/2013, à 12:05)

Hors ligne

#100 Le 09/08/2013, à 15:51

Ayral

Re : La question du gaz de schiste

david96 a écrit :

Ce ci n'a rien d'exceptionnel aus états unis. La loi prévoit que quand une société a été reconnue coupable de créer un préjudice à des individus, elle doit indemniser de ce préjudice, et en échange les victimes s'engagent à ne plus parler publiquement de ce préjudice en public pendant un certain nombre d'années.
L'auteur de cet article de Libé aurait dû le signaler.

En ligne

Haut de page ↑