Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#1001 Le 05/09/2013, à 07:46

PPdM

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Tiens, un truc amusant pour les pédants qui placent l'anglais au-dessus de tout, tout en disant être contre l’impérialisme américain (va comprendre Charles)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ais a écrit :

La francisation dans le monde se fait aussi ressentir dans le fait que de plus en plus de pays rejoignent l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Alors que l'OIF ne comptait que 21 pays à sa création en 1967 (appelée anciennement Assemblée parlementaire de la francophonie), elle en compte 75 en 2010 (les derniers étant les Émirats arabes unis, la République dominicaine, le Monténégro, la Bosnie-Herzégovine et l'Estonie en 2010)67, ce qui en fait la plus grande organisation linguistique mondiale.


Linux n'est pas plus compliqué, il est différent.
GNU/Linux à Marseille Découvrir Marseille Ma librairie indépendante
Si vous pensez que le sujet du fil vous concerne, ne vous incrustez pas, postez une demande en donnant le lien de VOTRE fil

Hors ligne

#1002 Le 05/09/2013, à 07:53

PPdM

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Pour éclaircir le débat

Sémantique

La langue française a une sémantique très riche. Elle se prête à des jeux de mots, des traits d’esprit, des devinettes, des contrepèteries…

Cette caractéristique est importante pour le traitement de l’information dans les bases de données (web sémantique).

La définition même de « mot » fait difficulté, ce qui vide de sens la question de la « richesse » relative du vocabulaire des diverses langues : les langues dites « agglutinantes », par exemple, peuvent créer une infinité de « mots » dont chacun équivaudrait pour les francophones à une phrase entière.

S’il est question de la langue française (ou anglaise), il est impossible de fournir un dénombrement de l’ensemble des formes qu’offre une langue : certaines (comme dans le cas de tous les verbes qui peuvent composer avec le préfixe re-) n’ont qu’une existence virtuelle ; chaque jour, d’autres se créent ou disparaissent de l’usage. Le vocabulaire spécialisé des sciences est en constant développement : le Dictionnaire de la chimie de Duval, loin d’être exhaustif puisque plus de 100 000 matières colorantes distinguées, comptait déjà 26 400 entrées en 1935, mais plus de 70 000 en 1977. Tout ce qui peut être dénombré, ce sont les « entrées » constituant les nomenclatures des divers dictionnaires, les formes qu’ils enregistrent, choisies par les éditeurs selon l’idée qu’ils se font des besoins de l’utilisateur et selon des principes qui leur sont propres : une entrée générale pour une même forme ou une par sens, syntagmes composés en plus des formes simples, etc. Fondés sur des enquêtes de fréquence, le « français fondamental » et le « français élémentaire » comptent respectivement un peu plus de 1 000 à 3 000 entrées. Les dictionnaires scolaires destinés aux élèves de 8 à 14 ans en comptent de 2 000 à 20 000, le Trésor de la langue française environ 100 000 (non compris les dérivés intégrés aux articles), les grands dictionnaires encyclopédiques environ 200 000 (y compris les noms propres). Quant aux dictionnaires de la langue courante, qui recensent grosso modo le vocabulaire nécessaire à la conversation, à la lecture de la presse générale d’information et à celle des textes littéraires du XVIe siècle à nos jours, en y ajoutant un pourcentage variable des termes spéciaux, de formes rares, archaïques, régionales ou dialectales, ainsi que d’emprunts aux divers pays francophones ou aux langues étrangères, ils comportent environ 60 000 entrées, en français comme en anglais ou en chinois300.

Le projet Wiktionnaire regroupe 226 264 mots français au 7 octobre 2012. Mais, si l'on prend en compte les flexions (conjugaisons, pluriels, etc.), ce projet approche les 1 200 000 entrées pour seulement la langue française (noms propres inclus).

Dernière modification par PPdM (Le 05/09/2013, à 07:54)


Linux n'est pas plus compliqué, il est différent.
GNU/Linux à Marseille Découvrir Marseille Ma librairie indépendante
Si vous pensez que le sujet du fil vous concerne, ne vous incrustez pas, postez une demande en donnant le lien de VOTRE fil

Hors ligne

#1003 Le 05/09/2013, à 07:54

tontonrobertettantirene

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Tiens, un truc amusant pour les pédants qui placent l'anglais au-dessus de tout, tout en disant être contre l’impérialisme américain (va comprendre Charles)

Personne n'a jamais mis l'anglais au dessus de tout. L'anglais a un vocabulaire plus étendu que le français...c'est pas de ma faute, ni celle de personne. En anglais , un mot a un sens précis, souvent unique, et pas un autre.

En + toi, qu'est ce que t'en sais ?? à part le marseillais , tu causes quoi ??  éventuellement un peu de C++
Mais sérieux, ton wiki c'est n'importe quoi

Le projet Wiktionnaire regroupe 226 264 mots français au 7 octobre 2012. Mais, si l'on prend en compte les flexions (conjugaisons, pluriels, etc.), ce projet approche les 1 200 000 entrées pour seulement la langue française (noms propres inclus).

avec de tels critères, le nombre de mots allemands tend vers l'infini

D'ailleurs l'allemand est + riche que le français. Au final, le français est une langue relativement pauvre;

Dernière modification par tontonrobertettantirene (Le 05/09/2013, à 08:01)


%NOINDEX%
Les hommes naissent nus et vivent habillés, comme ils naissent indépendants et vivent sous les lois. (Rivarol)
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.

Hors ligne

#1004 Le 05/09/2013, à 08:10

SystemeD

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

PPdM a écrit :
loup2 a écrit :

Mais où sont passé mes messages? C'est quoi cette affaire la? J'ai offensé qui?
Pourriez vous m'expliquer? neutral
Signalez moi la ou les règles que je n'ai pas respecté.

Il ont effacé les propos de l'autre révisionniste de mes c***** et les nôtres qui étaient  en réponses pour garder la cohérence du sujet.

A-t-il était exclu ?


Cœur de Breizh...  Breizhad on ha lorc'h ennon !

Les belles photos de quelques membres du forum : http://autogalerie_u-fr.tdct.org/

Hors ligne

#1005 Le 05/09/2013, à 08:36

kastus

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Pylades a écrit :

Ça se veut humoristique ? neutral

C'est raté ?

Hors ligne

#1006 Le 05/09/2013, à 08:46

PPdM

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

6steme1 a écrit :
PPdM a écrit :
loup2 a écrit :

Mais où sont passé mes messages? C'est quoi cette affaire la? J'ai offensé qui?
Pourriez vous m'expliquer? neutral
Signalez moi la ou les règles que je n'ai pas respecté.

Il ont effacé les propos de l'autre révisionniste de mes c***** et les nôtres qui étaient  en réponses pour garder la cohérence du sujet.

A-t-il était exclu ?

Je suppose !


Linux n'est pas plus compliqué, il est différent.
GNU/Linux à Marseille Découvrir Marseille Ma librairie indépendante
Si vous pensez que le sujet du fil vous concerne, ne vous incrustez pas, postez une demande en donnant le lien de VOTRE fil

Hors ligne

#1007 Le 05/09/2013, à 09:53

mazarini

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Des anglophones se plaignent de l'anglais "international" parlé sur internet entre autre. Ils trouvent que ca appauvrit leur langue avec une mauvaise influence sur une partie des anglophones en réduisant le vocabulaire et simplifiant la syntaxe.
Surtout, comment peut on envisager la supériorité d'une langue qui mélange libre et gratuit.


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#1008 Le 05/09/2013, à 10:00

side

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Pylades a écrit :
side a écrit :

Source ?

En fait c'est surtout que l'anglais est moins ambigu non ?

Bah c’est une impression personnelle, mais j’ai le sentiment que bien que mon vocabulaire en anglais soit assez limité, il est déjà plus étendu que mon vocabulaire en français.

Ah oui mais ça c'est pas de la faute de la langue française si tu ne la maitrise pas. tongue

Plus sérieusement, tu peux connaitre plus de mots anglais que français sans pour autant être apte à exprimer plus d'idées en anglais qu'en français. Justement parce que le français fait des associations de mots, utilise des expressions et contient des sous-entendus dans beaucoup de mots,


Pylades a écrit :

Après oui, je trouve aussi l’anglais moins ambigu, plus précis. Il permet aussi des constructions élégantes là où le français est lourd et répétitif.

Euh ... pas vraiment. Pour moi le français est bien plus élégant du fait même de son ambiguïté. L'anglais est plus aride sémantiquement que le français, laisse moins de place aux subtilités et à l’interprétation.


Pylades a écrit :

Donc je dirais que si l’anglais a supplanté le français, c’est peut-être un peu aussi grâce à la qualité de la langue. tongue

L'anglais est juste plus adapté à nos sociétés technicisées rationalistes. Dire que c'est une qualité ... là, c'est pareil, en français ça sous-entend une positivité qui est tout à fait discutable, rien qu'en se basant sur la plurivocité du terme qualité. En "anglais managérial" (cad à la manière de penser un mot français comme s'il était anglais, en pensant qualité comme quality) on retombe sur des principes de rationalité technique et productive. La quality c'est la meilleur façon de produire, dire que l'anglais à une meilleure quality c'est dire que ces mots sont les outils les plus rationnels pour produire une langue. Des mots plus apodictiques en quelques sorte. En français, il y a derrière qualité, la value et la capacity et sans doute d'autres chose dont je ne sais pas comment ça se dit en anglais.

Sous entendre que l'anglais aurait une supériorité (tiens encore un sous entendu qui ne doit pas exister si franchement en anglais dans quality, c'est sans doute plus value en l’occurrence) en se basant sur sa domination actuelle est un contre-sens historique. C'est la société qui a lentement évolué vers une forme rationaliste techniciste, notamment sous la pression du capitalisme fordiste, et l'anglais y est juste plus adapté, il est aussi plus adapté aux échanges (et là encore un problème sémantique dans ce mot français, je parle bien du trade, du troc) quand ceux-ci doivent être tout sauf interprétable, donc bel et bien troc et pas "échange d'idée" (expression qui doit bien avoir un mot rien que pour lui en anglais, ce qui d'un point de vue franco-français apparait ridicule en fait).

Et là la grande question c'est : en quoi la langue de la rationalité techniciste influence les concepts même qui fonde cette rationalité ?

En très, très gros, l'anglais est la langue du rationalisme libéral, en quoi le rationalisme libéral est l'idée de l'anglais. Et il doit bien y avoir quelque chose là dessous sinon il n'y aurait pas tant d'anglicisme, notamment dans tout ce qui touche à la production matérielle et aux échanges, à la vente, au "pilotage de la gestion rationnelle de l'organisation d'une entreprise" (au management quoi tongue) de cette production.


kastus a écrit :

La question serait de savoir qui finira deuxième derrière le français.

L'italien, évidemment ! lol

mazarini a écrit :

Surtout, comment peut on envisager la supériorité d'une langue qui mélange libre et gratuit.

Contre-exemple de ce qu'est l'anglais.

Mais en français libre est assez sémantique entre "les chiottes sont libres" et "les hommes sont libres", il y a comme une ch'tite différence non ? tongue Il y a aussi le "temps libre", le temps inoccupé ...

Dernière modification par side (Le 05/09/2013, à 10:11)

Hors ligne

#1009 Le 05/09/2013, à 10:37

tontonrobertettantirene

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Euh ... pas vraiment. Pour moi le français est bien plus élégant du fait même de son ambiguïté. L'anglais est plus aride sémantiquement que le français, laisse moins de place aux subtilités et à l’interprétation.

heu ...en anglais toute la subtilité  consiste à trouver le mot  exact parmis le nombre de mots très différents qui, donnent le même mot français après conversion

Sous entendre que l'anglais aurait une supériorité (tiens encore un sous entendu qui ne doit pas exister si franchement en anglais

tu vas où là  ?? La langue anglaise a un vocabulaire + riche que la langue française pour ce qui concerne le nombre de mots et la précision du langage. On s'en tient à ça.

En très, très gros, l'anglais est la langue du rationalisme libéral, en quoi le rationalisme libéral est l'idée de l'anglais

Et en gros, l'allemand est la langue de quoi ? parce que le nationalisme libéral est autant du coté de l'allemagne que du coté de l'Angleterre.
Excuses moi mais c'est  tout à fait gratuit et sans aucun fondement....

Mais en français libre est assez sémantique entre "les chiottes sont libres" et "les hommes sont libres", il y a comme une ch'tite différence non ? tongue Il y a aussi le "temps libre", le temps inoccupé ...

Oui ça c'est une excellente réponse à ce que disait manzarini qui était pétri de préjugés et d'à prioris


%NOINDEX%
Les hommes naissent nus et vivent habillés, comme ils naissent indépendants et vivent sous les lois. (Rivarol)
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.

Hors ligne

#1010 Le 05/09/2013, à 11:01

mazarini

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

side a écrit :

...
Mais en français libre est assez sémantique entre "les chiottes sont libres" et "les hommes sont libres", il y a comme une ch'tite différence non ? tongue Il y a aussi le "temps libre", le temps inoccupé ...

Pas tant que ca, les chiottes que l'on peut utiliser, l'homme qui peut disposer de lui même, le temps que l'on occupe  comme bon nous semble.

Autrement, il y a forcément une domination de la langue de celui qui domine. On veut commercer avec lui, on veut apprendre de lui...


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#1011 Le 05/09/2013, à 11:53

side

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

ttrtti a écrit :

heu ...en anglais toute la subtilité  consiste à trouver le mot  exact parmis le nombre de mots très différents qui, donnent le même mot français après conversion

Oui mais le mot en français aura d'autres traductions anglaises. Le mot français est moins exact (et le terme exact est je crois celui qui vas bien ici).

ttrtti a écrit :

tu vas où là  ??

Nul part. J'en reste à :

Pylades a écrit :

Il [l'anglais] permet aussi des constructions élégantes là où le français est lourd et répétitif.

Si on ne peut voir là dedans une idée de supériorité, bah je sais pas quoi dire. Être comparativement élégant alors que le comparé est lourd et répétitif, désolé, mais chez moi, ça signifie supérieur. Parce que c'est mieux d'être élégant que lourd et répétitif.


ttrtti a écrit :

parce que le rationalisme libéral est autant du coté de l'allemagne que du coté de l'Angleterre.

Non.

ttrtti a écrit :

Excuses moi mais c'est  tout à fait gratuit et sans aucun fondement....

lol

mazarini a écrit :

Pas tant que ca, les chiottes que l'on peut utiliser, l'homme qui peut disposer de lui même

Un homme disponible est-il libre ?

Pour moi, ça peut être carrément le contraire, l'homme libre n'est pas disponible.

Dernière modification par side (Le 05/09/2013, à 11:55)

Hors ligne

#1012 Le 05/09/2013, à 14:35

tontonrobertettantirene

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

side a écrit :

Oui mais le mot en français aura d'autres traductions anglaises. Le mot français est moins exact (et le terme exact est je crois celui qui vas bien ici).

Ah bah non...Souvent le problème est que l'équivalent français du mot anglais n'existe pas. Alors que l'inverse existe toujours, sauf cas vraiment particulier. Idem en allemand où l'équivalent français du mot allemand n'existe pas, et recquiert quasiment une phrase.
Concernant l'anglais, j'en ai vraiment perçu la difficulté lorsque j'ai fais de l'anglais commercial. Le choix dans les mots est énorme selon la nuance qu'on désire donner. En français c'est pratiquement toujours le même mot. Et je parle de l'existence du mot , pas de l'emploi.

Pylades a écrit :
Il [l'anglais] permet aussi des constructions élégantes là où le français est lourd et répétitif.

Si on ne peut voir là dedans une idée de supériorité, bah je sais pas quoi dire. Être comparativement élégant alors que le comparé est lourd et répétitif, désolé, mais chez moi, ça signifie supérieur. Parce que c'est mieux d'être élégant que lourd et répétitif.

L'anglais comme tu disais est une langue très adaptée au technique. Cependant, j'ai lu des poemes anglais qui était loins d'être lourdingues. Puisqu'on dit souvent que l'anglais est la langue des affaires, le français celle des diplomates et l'allemand la langue de l'esprit.

Pour moi, ça peut être carrément le contraire, l'homme libre n'est pas disponible.

Assez d'accord, et ça peut s'interprêter de différentes façons et elles sont toutes vraies


%NOINDEX%
Les hommes naissent nus et vivent habillés, comme ils naissent indépendants et vivent sous les lois. (Rivarol)
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.

Hors ligne

#1013 Le 05/09/2013, à 15:05

mazarini

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

tontonrobertettantirene a écrit :

...Puisqu'on dit souvent que l'anglais est la langue des affaires, le français celle des diplomates et l'allemand la langue de l'esprit.
...

Je penche plus pour l'anglais est la langue des américains et les USA (et avant l'Angleterre) sont le pays des affaires. De même pour le français, c'est un héritage du temps ou la France était une grande puissance et ou les nobles anglais parlaient le francais.


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#1014 Le 05/09/2013, à 15:29

tontonrobertettantirene

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

mazarini a écrit :
tontonrobertettantirene a écrit :

...Puisqu'on dit souvent que l'anglais est la langue des affaires, le français celle des diplomates et l'allemand la langue de l'esprit.
...

Je penche plus pour l'anglais est la langue des américains et les USA (et avant l'Angleterre) sont le pays des affaires. De même pour le français, c'est un héritage du temps ou la France était une grande puissance et ou les nobles anglais parlaient le francais.

le français se parlait moins dans les cours anglaises que dans les cours de Russie et d'Autriche
Il me semble que l'anglais était parlé en Angleterre alors que les EU n'existaient pas. Et les affaires ont commencé vers 1840 en Angleterre. A ce moment là, les américains en sont encore à jouer aux cow boys et aux indiens.


%NOINDEX%
Les hommes naissent nus et vivent habillés, comme ils naissent indépendants et vivent sous les lois. (Rivarol)
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.

Hors ligne

#1015 Le 05/09/2013, à 16:10

inkey

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

tontonrobertettantirene a écrit :

A ce moment là, les américains en sont encore à jouer aux cow boys et aux indiens.

M'enfin roll .

Hors ligne

#1016 Le 05/09/2013, à 16:16

mazarini

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

wikipedia a écrit :

La plupart de ce vocabulaire est entré en anglais après la conquête normande de l'Angleterre, en 1066, et la mise en place d'une administration francophone. Le français est devenu la langue de la cour, de l'administration et des élites pendant plusieurs siècles.

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Influence_du_fran%C3%A7ais_sur_l'anglais)

J'avais indiqué les "USA (et avant l'Angleterre)"


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#1017 Le 05/09/2013, à 16:19

inkey

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Whoo

wikipédia a écrit :

Foreign (étranger) : de forain, l’étranger, XIIe siècle-XIIIe siècle.

Hors ligne

#1018 Le 05/09/2013, à 16:29

sweetly3

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

inkey a écrit :

Whoo

wikipédia a écrit :

Foreign (étranger) : de forain, l’étranger, XIIe siècle-XIIIe siècle.

Comme ça résonne aujourd'hui.

Sinon, on pense avec des mots. Et depuis quelques dizaines d'années, ces mots sont choisis et imposés. Clairement.

Hors ligne

#1019 Le 05/09/2013, à 16:35

side

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

mazarini a écrit :
wikipedia a écrit :

La plupart de ce vocabulaire est entré en anglais après la conquête normande de l'Angleterre, en 1066, et la mise en place d'une administration francophone. Le français est devenu la langue de la cour, de l'administration et des élites pendant plusieurs siècles.

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Influence_du_fran%C3%A7ais_sur_l'anglais)

J'avais indiqué les "USA (et avant l'Angleterre)"

Tu n'as pas relevé le plus fun pour le côté "qualité du vocabulaire anglais" :

wikipédia a écrit :

Selon la linguiste Henriette Walter, les mots d'origine française représentent les deux tiers du vocabulaire anglais

Alors soit Henriette Walter fume du crack au petit-déjeuner, soit la langue française a paumé à max de vocabulaire sur le dernier millénaire, soit ... il y a autre chose.

Hors ligne

#1020 Le 05/09/2013, à 16:39

tontonrobertettantirene

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

sweetly3 a écrit :
inkey a écrit :

Whoo

wikipédia a écrit :

Foreign (étranger) : de forain, l’étranger, XIIe siècle-XIIIe siècle.

Comme ça résonne aujourd'hui.

Sinon, on pense avec des mots. Et depuis quelques dizaines d'années, ces mots sont choisis et imposés. Clairement.

Est ce vraiment important ? sachant que les 2 langues ont de ttes façons la même racine. Sinon il me semble tout de même que l'anglais soit plus évolutif...enfin, je dis ça....
Les mots longs sont souvent identique et veulent dire à peu près la même chose.
Qui choisi et impose les mots ? Fais tu allusion à l'Académie ?

Dernière modification par tontonrobertettantirene (Le 05/09/2013, à 16:40)


%NOINDEX%
Les hommes naissent nus et vivent habillés, comme ils naissent indépendants et vivent sous les lois. (Rivarol)
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.

Hors ligne

#1021 Le 05/09/2013, à 16:47

tontonrobertettantirene

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Puisqu'on en est à la langue...je lis ça à l'instant
carambolage

l'article a écrit :

Ce jeudi matin, une centaine de véhicules se sont rentrés dedans sur un pont qui relie l'extrême sud-est de l'Angleterre à l'île de Sheppey, dans la région du Kent, alors que le brouillard recouvrait le secteur.

C'est du bon français ça ?

Dernière modification par tontonrobertettantirene (Le 05/09/2013, à 16:48)


%NOINDEX%
Les hommes naissent nus et vivent habillés, comme ils naissent indépendants et vivent sous les lois. (Rivarol)
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.

Hors ligne

#1022 Le 05/09/2013, à 18:33

Ayral

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

tontonrobertettantirene a écrit :

Puisqu'on en est à la langue...je lis ça à l'instant
carambolage

l'article a écrit :

Ce jeudi matin, une centaine de véhicules se sont rentrés dedans sur un pont qui relie l'extrême sud-est de l'Angleterre à l'île de Sheppey, dans la région du Kent, alors que le brouillard recouvrait le secteur.

C'est du bon français ça ?

Oui oui. Essaie de lire ou de penser avec une centaine de véhicules s'est rentrée dedans sur un pont .
Ça le fait pas.

Par ailleurs "se rentrer dedans" n'est pas très français. On devrait dire, dans un journal écrit plus mieux "sont rentrés en collision".

Dernière modification par Ayral (Le 05/09/2013, à 18:35)

Hors ligne

#1023 Le 05/09/2013, à 18:38

PPdM

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

tontonrobertettantirene a écrit :

Puisqu'on en est à la langue...je lis ça à l'instant
carambolage

l'article a écrit :

Ce jeudi matin, une centaine de véhicules se sont rentrés dedans sur un pont qui relie l'extrême sud-est de l'Angleterre à l'île de Sheppey, dans la région du Kent, alors que le brouillard recouvrait le secteur.

C'est du bon français ça ?

Nan
en bon français, on écrit: des conards qui roulaient bitte a cul dans le brouillard, ce sont enfilés les uns dans les autres, comme des cons, malheureusement ils ont tous survécus !!
Ça c'est du bon français !! tongue

Dernière modification par PPdM (Le 05/09/2013, à 18:39)


Linux n'est pas plus compliqué, il est différent.
GNU/Linux à Marseille Découvrir Marseille Ma librairie indépendante
Si vous pensez que le sujet du fil vous concerne, ne vous incrustez pas, postez une demande en donnant le lien de VOTRE fil

Hors ligne

#1024 Le 05/09/2013, à 18:39

Sopo les Râ

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

La vraie question est : c'est du bon journalisme ça ?


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#1025 Le 05/09/2013, à 18:44

PPdM

Re : Politique en bordel et sans recul ! :lol:

Un bon journaliste est un journaliste mort, non ?! tongue

Plus sérieusement quand je lis ou j'écoute en certain nombre d'entre eux, j'ai plutôt peur pour le français, il l’écorchent tellement que je me demande pourquoi il n'est pas encore mort !! roll

Et je ne parle pas de l’intérêt tout relatif de ce qu'ils écrivent ou disent ! roll

Dernière modification par PPdM (Le 05/09/2013, à 19:53)


Linux n'est pas plus compliqué, il est différent.
GNU/Linux à Marseille Découvrir Marseille Ma librairie indépendante
Si vous pensez que le sujet du fil vous concerne, ne vous incrustez pas, postez une demande en donnant le lien de VOTRE fil

Hors ligne

Haut de page ↑