Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails)

#1 Le 20/09/2013, à 16:18

rifix

un backdoor dans Linux ?

Espionnage : le gouvernement américain a-t-il tenté d'intégrer un backdoor dans Linux ?
La réponse de Linus Torvalds laisse planer le doute

voir ici

L’ampleur de l’espionnage des services secrets américains se dévoile au fil des jours [lire le dossier de la rédaction sur PRISM].

Les documents publiés par Edward Snowden ont levé le voile sur une vaste opération de cyberespionnage donnant un libre accès aux données des géants du Web dont Google, Microsoft, Facebook ou encore Yahoo et le développement des moyens pour contourner les outils de sécurité.

Qu’en est-il de Linux ? Lors de sa keynote pendant la conférence Linuxcon qui se déroule à la Nouvelle-Orléans, Linus Torvalds, le créateur du noyau Linux s’est livré à une séance de questions/réponses au cours de laquelle il lui a été demandé s’il avait été approché par le gouvernement américain pour introduire un backdoor dans le noyau.

Après un moment de silence, Torvalds a répondu « Non », tout en hochant la tête du haut vers le bas en signe d'acquiescement. Une plaisanterie qui a provoqué l’hilarité des spectateurs. Après que le calme soit revenu, Torvalds a prononcé un « Non » ferme en secouant la tête cette fois en signe de négation.

Cette réponse énigmatique pousse néanmoins à se poser des questions, surtout que Tejun Heo, développeur chez Red Hat a rétorqué qu’il s’agissait d’un point sur lequel Linus Torvalds ne pouvait pas parler.

Il faut noter que les entreprises sont tenues par le secret en ce qui concerne les demandes du gouvernement américain. Microsoft, Google, Yahoo! et Facebook ont attaqué sans succès le gouvernement en justice pour obtenir le droit de divulguer les informations sur les requêtes des services secrets.

Selon plusieurs rapports, la NSA et le FBI auraient déjà approché des développeurs et plusieurs entreprises pour intégrer des backdoor dans des outils de sécurité ou pour contourner les mesures de protection (SSL, VPN) couramment utilisées par les internautes.

Le gouvernement américain a-t-il approché Linus Torvalds pour ajouter un backdoor à Linux ? A chacun de tirer ses conclusions.

#2 Le 20/09/2013, à 16:31

willcoyote

Re : un backdoor dans Linux ?


archlinux+kde

Hors ligne

#3 Le 20/09/2013, à 20:20

rifix

Re : un backdoor dans Linux ?

Merci de m'avoir donné le lien !

je ne l'avais pas vus

Haut de page ↑