Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".

#1 Le 12/10/2013, à 19:35

francoise_peace

Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

Cirius1987 a écrit :

Fait comme tu le sens au niveau de la mise en page (portrait, paysage), néanmoins, sache qu'il y a une réglementation.
Ainsi,
- pour le Registre des achats : Date > N°Facture > Nom du Fournisseur > Nature de prestation (vente ou service) > Montant > Mode de règlement (CB, Chèque, Esp,...).
- pour le Livre des recettes (service) : Date > N°Facture > Nom du client (ou Raison sociale si c'est une entreprise, société, association,...) > Montant > Mode de règlement (CB, Chèque, Esp,...).
- pour le Livre des recettes (vente) : Date > N°Facture > Nom du client (ou Raison sociale si c'est une entreprise, société, association,...) > Montant > Mode de règlement (CB, Chèque, Esp,...).

A la base, le livre des recettes c'est la même chose que le registre des achats, la seule différence est qu'il sert à y inscrire ton chiffre d'affaire, et non tes charges non fixes (achats).
La raison pour laquelle j'ai fait cette distinction entre livre de recettes pour le service et livre de recettes pour le commerce vient du fait qu'au moment de la déclaration du CA (chiffre d'affaire) l'Etat demande la part de service et la part de commerce de manière dissociée. Du coup, faire ainsi rend les chose plus accessibles au moment de la déclaration, faute de quoi, il faudrait faire le tri et recalculer.
Concernant le bilan, tu peux également le faire un peu comme tu le sens, mais il doit tout comprendre : CA - prélèvement exploitant pour les entreprises ou salaire du dirigeant pour les sociétés - charges fixes (ex : cotisations) et non fixes.

ça ça a l'air très important, je suis en train de regarder une vidéo sur Dolibarr, ça a l'air génial, mais pour l'instant j'ai pas tout compris.

Registre des achats, c'est pas ce qu'on vend, c'est ce qu'on achète, c'est ça ?

Livre des recettes (service): est-ce que c'est le tarif des services que l'on propose (ex: réparation d'articles créés par nous?) ou c'est ce que le client nous a déjà payé comme service qu'on lui a rendu ? 

Livre des recettes (ventes): c'est ce qu'on a vendu ou ce qu'on a vendu + les services qu'on a vendus ?

Si le client achète quelque chose par carte bleue je paie une taxe, et les frais de ports ne sont pas dissociables du prix de l'objet au moment de la déclaration.

Donc comment je fais dans le livre des recettes quand il y a plusieurs objets sur ma facture, je divise les frais de port par le nombre d'objets et je le rajoute au prix de vente de l'objet (d'où le prix initial de l'objet disparaît)? Ou je considère les frais de ports comme une vente d'objets à personne ? (idem pour le livre des achats, je ne sais pas où situer les frais de ports.)

Et pour les objets achetés dont je ne sais plus le prix, je met juste le nom de l'objet ? Ou alors je crée un livre des stocks sans les prix pour compléter le registre des achats ?

Je crée aussi un livre de objets fabriqués avec leurs prix à la vente ?

Je suppose que référence de la pièce c'est son code chez le fournisseur et que nature c'est sa catégorie (pour nous ou pour le fournisseur ? Je mets de mon point de vue: ex apprêts, outils, perles) donc je rajoute aussi description pour avoir le nom et les quantités.

Donc moi j'ai créé: livre des achats divers, livre des achats Perles and Co, livre des dons (en tant que livres des achats) pour ce que moi j'ai acheté. Et là je mets tout ce que j'ai, sauf que je ne sais toujours pas quoi faire des frais de port. Dans le tableur LibreOffice

Plus de questions, je sais que le tableur n'est pas un logiciel, et que je ne sais pas du tout où ça va dans le tableur. Mais il n'y a pas que la banque qui fait banque, Paypal aussi garde notre argent, et le site de e-commerce que je vais utiliser aussi, ça s'appelle Porte Monnaie, c'est un onglet de alittlemarket. Donc on en fait quoi ? Je sais après qu'on peut faire un virement vers notre banque (aucune idée des cents dépensés). Alors là j'ai 3 banques sans avoir ouvert un nouveau compte sur ma banque. Ce qui fait que je pourrais même avoir un compte pro à part sans payer de CB soit dans Paypal, soit dans mon Porte Monnaie ?

Mais on gère comment 3 banques même si on ne les a pas demandées? Oh là là (dommage qu'elles soient pas pleines). Paypal et Porte Monnaie c'est des banques pro mais sans RIB........ l'enfer si c'était pour un logiciel.

Dernière modification par francoise_peace (Le 12/10/2013, à 20:46)

Hors ligne

#2 Le 12/10/2013, à 23:47

Cirius1987

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

francoise_peace a écrit :

Registre des achats, c'est pas ce qu'on vend, c'est ce qu'on achète, c'est ça ?

Exact.

francoise_peace a écrit :

Livre des recettes (service): est-ce que c'est le tarif des services que l'on propose (ex: réparation d'articles créés par nous?) ou c'est ce que le client nous a déjà payé comme service qu'on lui a rendu ?

C'est tout l'argent que tu gagnes au titre de la prestation de service, donc c'est ce que le client paye pour service rendu.

francoise_peace a écrit :

Livre des recettes (ventes): c'est ce qu'on a vendu ou ce qu'on a vendu + les services qu'on a vendus ?

C'est ce que tu as vendu. Tu peux toutefois "inclure" des services dans la prestation de vente (ex : geste commercial), mais ça reste à titre gratuit car cela ne peut/doit pas figurer sur une facture de vente (ex : différence de niveau de TVA). C'est la même chose pour la vente des produits sur une facture de service.
A certains niveaux c'est même illégal, l'administration fiscale appelle ça du saucissonnage.

francoise_peace a écrit :

Si le client achète quelque chose par carte bleue je paie une taxe, et les frais de ports ne sont pas dissociables du prix de l'objet au moment de la déclaration.

Tu peux demander une participation aux frais de ports à ton client, et proposer plusieurs modes d'envois (colissimo, suivi, recommandé). Les frais de ports sont à inscrire dans le registre des achats, l'abonnement + taxes au service de carte bleue également, ce sont des achats de service.

francoise_peace a écrit :

Donc comment je fais dans le livre des recettes quand il y a plusieurs objets sur ma facture, je divise les frais de port par le nombre d'objets et je le rajoute au prix de vente de l'objet (d'où le prix initial de l'objet disparaît)? Ou je considère les frais de ports comme une vente d'objets à personne ? (idem pour le livre des achats, je ne sais pas où situer les frais de ports.)

Dans ton livre des recettes tu ne mets que le prix total de la prestation → une ligne du livre de recette = 1 total (qu'il y ai eu, ou non, l'édition d'une facture).
Tu divises rien du tout. Frais de ports et vente d'objet n'ont pas à se retrouver sur la même facture. Tu fais une facture pour la vente des articles, et, éventuellement, une autre pour les services de ports.

francoise_peace a écrit :

Et pour les objets achetés dont je ne sais plus le prix, je met juste le nom de l'objet ?

Si tu n'as pas/plus la facture d'achat, tu ne peux pas inclure l'achat dans ton livre des achats car tu ne pourrais pas prouver, au fisc, que cet achat est fait par/pour ton entreprise.
Inclure un achat dans le livre des achats, sans être en mesure d'apporter la preuve de cet achat, constitue une fraude si aucun motif valable d'absence de preuve n'est apporté. La raison en est que cela amène à une pratique permettant de faire sortir de l'argent d'une entreprise ou d'une société sans passer par la case rémunération (sujette à taxation).
De manière globale, c'est constitutif d'un détournement, et dans une société, ça peut aller à l'abus de biens sociaux.
Rappel : contrairement au registre des achats, le livre des recettes doit être rempli même si aucune facture n'a été édité pour ton client, sinon, c'est du black big_smile .

francoise_peace a écrit :

Ou alors je crée un livre des stocks sans les prix pour compléter le registre des achats ?
Je crée aussi un livre de objets fabriqués avec leurs prix à la vente ?

Le fisc n'est pas interessé par l'inventaire, ou la valeur qu'on donne à un stock. Il n'y a que les rentrées et sorties d'argent qui l'intéresse.

francoise_peace a écrit :

Je suppose que référence de la pièce c'est son code chez le fournisseur et que nature c'est sa catégorie (pour nous ou pour le fournisseur ? Je mets de mon point de vue: ex apprêts, outils, perles) donc je rajoute aussi description pour avoir le nom et les quantités.

Je n'ai pas écrit référence de la pièce, mais N°Facture (numéro de facture).
La nature de la prestation c'est soit vente ou service. Si tu achètes (registre des achats) c'est forcément celle du fournisseur, si tu vends (livre des recettes), c'est nécessairement la tienne.

Quand j'ai dit que tu pouvais le faire comme tu le sent je voulais dire ça au niveau de la présentation esthétique. Il s'agit de répondre au fisc : si tu le noie, l'embobine, si c'est pas lisible et clair... tu seras pénalisée.
Si tu veux faire un inventaire, ou je ne sais quoi d'autre, fait-le sur une autre feuille, sinon... PAN !

francoise_peace a écrit :

Mais il n'y a pas que la banque qui fait banque, Paypal aussi garde notre argent, et le site de e-commerce que je vais utiliser aussi, ça s'appelle Porte Monnaie, c'est un onglet de alittlemarket. Donc on en fait quoi ? Je sais après qu'on peut faire un virement vers notre banque (aucune idée des cents dépensés). Alors là j'ai 3 banques sans avoir ouvert un nouveau compte sur ma banque. Ce qui fait que je pourrais même avoir un compte pro à part sans payer de CB soit dans Paypal, soit dans mon Porte Monnaie ?

Mais on gère comment 3 banques même si on ne les a pas demandées? Oh là là (dommage qu'elles soient pas pleines). Paypal et Porte Monnaie c'est des banques pro mais sans RIB........ l'enfer si c'était pour un logiciel.

Infondé (PAN !). C'est ton argent, où qu'il soit. Les transferts entre "banques" sont, en l'occurence, payants → Achat de service de transfert de fond.


-----

francoise_peace a écrit :

je sais que le tableur n'est pas un logiciel

LibreOffice est un logiciel, le tableur une de ses fonctionnalités.



smile

Dernière modification par Cirius1987 (Le 13/10/2013, à 03:18)


→ Vous êtes sur Lyon (69) et vous avez besoin d'un dépannage ou d'une réparation en informatique ?  >>  http://www.repap-ordi.fr.nf
++ Vous êtes dans le monde entier et vous avez accès à internet ? Obtenez une aide ou une formation à distance !


››››› Des idées pour Blink ? C'est pour moi !

Hors ligne

#3 Le 13/10/2013, à 11:46

francoise_peace

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

Je sens que je vais imprimer tout cela.

Est-ce que même si mon compte à moi n'est pas séparé du compte de mon entreprise, je peux pour simplifier ma vie extraire toutes mes dépenses que je suppose être pour l'entreprise de mon compte bancaire ? Sauf que je ne saurai ni ce que j'ai acheté, ni où j'ai acheté.

Je fais quoi pour les factures où il n'y a pas écrit ni le nom de l'entreprise ni le détail des articles, ni la date, exemple j'en ai trouvé une comme cela. j'essaierai de retrouver les autres. La plupart des vendeurs de perles chinois de Paris utilisent cette même présentation des factures, et si on demande une vraie facture, il n'y a plus le détail donc ça sert encore moins à se retrouver? J'ai rien contre les vendeurs chinois.
0.00 MS
3.00 MT
7.18 MT
10.18 MS
10.18 MT

Donc l'inventaire c'est pas important mais mes achats c'est important. Donc je peux faire mon livre d'achats et ne pas le lier à mon inventaire (que je ne ferai pas parce que sinon je laisse tomber) ?

Et est-ce que je peux prendre mes factures papier en photo et les jeter ? Ou est-ce que c'est même juste suffisant de les écrire dans son livre d'achats, comme cela on n'a pas de photos à faire.

Et quand j'achète dans une même facture des articles pour moi et d'autres pour faire des créations avec, est-ce que j'ai le droit de ne mettre dans le livre des achats que ce que j'utiliserai pour faire des créations avec ?

Pour le numéro de facture: " Si tu achètes (registre des achats) c'est forcément celle du fournisseur, si tu vends (livre des recettes), c'est nécessairement la tienne. " Par exemple au BHV il y a un numéro en haut, puis le code des articles à côté des articles. Là j'ai un article pour ma mère mais que je pourrais aussi lui emprunter et un article pour garder mes affaires, le carton. Mais le carton je ne vais pas le vendre, par contre ça reste pour l'entreprise.
13734 9023210167 902
3700377305506 Rouleau papier kraft 0. = 4.60euros (pas pour moi)
3700377325825 Carton dement. 72L. 6 = 2.08euros
Total 6.68euros
Carte Bancaire

Là le numéro de facture c'est: 13734 9023210167 902, mais en pas il y a plein d'autres choses: Taux TVA, Montant HT, TVA, Nb d'articles, No, date, heure, Caisse, Hôte de caisse, alors tout ça c'est pas important ? D'habitude les factures il y a moins de choses et souvent il n'y a pas le mode de paiement, et plus souvent encore on sait même pas ce qui a été acheté.

Il y a aussi le cas où on achète dans une même facture, mais plus clairement, des choses pour l'entreprise et des choses pour offrir en cadeau, dans ce cas est-ce que le numéro de facture est bien pertinent ? Il y a aussi les autres cas: réception de cadeaux, achats à la brocante, ancien colliers, qui sont souvent suivis d'une déconstruction de l'objet reçu à des fins de re-construction vers de nouveaux objets, un peu du recyclage. Là j'ai eu des cadeaux avec les prix mais sans la facture, mais j'ai jeté les prix puisque je ne sais pas comment les perles s'appellent. Mais c'était avant de savoir qu'ils étaient importants, et c'était mélangé avec des perles que la personne ne voulait pas. La brocante on peut faire de très bons choix comme de très mauvais choix entre 1 à 5 euros, mais là il n'y a aucun papier, et parfois même on achète à des enfants de 7ans parce que ils savent pas utiliser leurs jouets pour faire des colliers. En ce qui concerne les adultes la qualité c'est très variable mais j'aime le fait que il n'y a pas de clients pour les colliers en bois hyper-chers vendus à un euro, la masse populaire qui ne constitue pas mes clients potentiels veulent tous des colliers en métal, du coup même si j'achète que à la fin des brocantes, je peux défaire les très beaux colliers en bois non vendus. J'en ai pas encore fait quelque chose, mais c'est de la matière première de qualité, le bois, et il n'y a pas de facture.

Pour le livre des achats, si il me manque une ou plusieurs des cases (6x6 ou 7x7 combinaisons possibles), est-ce qu'il y a des cases facultatives ou est-ce qu'il vaut mieux que ça ne figure pas dans le registre des achats ?
Date > N°Facture > Nom du Fournisseur > Nature de prestation (vente ou service) >Montant > Mode de règlement (CB, Chèque, Esp,...). (+ et l'article aussi ?)

J'en suis à penser cela pour le livre des achats:

tableur a écrit :

Date    > Nature de prestation (vente ou service) > N° de Facture Fournisseur > Montant total facture hors frais de port    > Dont montant total articles pour l entreprise > Mode de paiement > Article > Prix article > Nom et adresse fournisseur

(là il y a déjà des jours de travail même sans ventes)

Cirius1987 a écrit :

Les frais de ports sont à inscrire dans le registre des achats, l'abonnement + taxes au service de carte bleue également, ce sont des achats de service.

Cirius1987 a écrit :

Tu divises rien du tout. Frais de ports et vente d'objet n'ont pas à se retrouver sur la même facture. Tu fais une facture pour la vente des articles, et, éventuellement, une autre pour les services de ports.

OK, les frais de ports à l'achat sont à mettre séparément dans le registre des achats en tant que achat de prestation de services (ce pour chaque facture). Mais est-ce que à la vente je déclare au RSI mes frais de port comme prestation de service peu importe si c'est moins de 1euro ou plus et si c'est Laposte qui achemine et pas moi ?

--> ça va être plus compliqué car il y a des + et des - de partout sur ALM, d'où il y a des frais de ports à l'achat et d'autres à la vente, plus plein d'autres mini-taxes ALM à la vente sur 2pages + 1 à retrouver, donc le livre des achats de service, ça peut être des achats de service lors de la vente d'un article && lors de l'achat d'un article? Dans ce cas lors d'une vente, ce serait mieux de mettre + dans les frais de ports et de rajouter l'option frais réellement payés avec - (pour tenir compte des dépassements ou des bénéficies) et toutes les taxes on met le nom qu'elles ont. A cela on rajoute une dépense annuelle pour un nom de domaine non utilisé, plus mes dépenses mensuelles (pass Navigo, mutuelle ou alors c'est perso ?), plus RSI et autres taxes. Donc les frais de port rentrent dans un livre entre les deux?

Et j'espère que je peux rajouter les achats de enveloppe à bulles, sachets en plastique et de pochettes organza au livre des achats de service ? Parce qu'on ne peut pas séparer le prix de l'enveloppe des frais d'envoi. Et c'est bien d'envoyer ou de recevoir avec une belle présentation.

En tout cas je vais imprimer tout tes conseils et bien les lire. Là t'es inondé, désolée.

Rem: Tout cela c'est aussi bien pour les entreprises que pour les auto-entrepreneurs smile bonne chance à tous !!!

Dernière modification par francoise_peace (Le 13/10/2013, à 14:42)

Hors ligne

#4 Le 13/10/2013, à 16:55

Cirius1987

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

francoise_peace a écrit :

Est-ce que même si mon compte à moi n'est pas séparé du compte de mon entreprise, je peux pour simplifier ma vie extraire toutes mes dépenses que je suppose être pour l'entreprise de mon compte bancaire ? Sauf que je ne saurai ni ce que j'ai acheté, ni où j'ai acheté.

Cela ne présente pas d'intérêt, ou la logique de la chose n'est pas établie... puisque tu sais forcément ce que tu achètes et où tu achètes. Quelque soit ta caisse d'argent avec laquelle tu payes, il te suffit de regarder le registre des achats que tu auras rempli à chaque achat. Tu peux toutefois rajouter un compte courant à ton compte bancaire, en plus du compte courant que tu possèdes déjà, et faire des transvasements afin de réaliser une gestion personnelle de tes fonds.

francoise_peace a écrit :

Je fais quoi pour les factures où il n'y a pas écrit ni le nom de l'entreprise ni le détail des articles, ni la date, exemple j'en ai trouvé une comme cela. j'essaierai de retrouver les autres. La plupart des vendeurs de perles chinois de Paris utilisent cette même présentation des factures, et si on demande une vraie facture, il n'y a plus le détail donc ça sert encore moins à se retrouver? J'ai rien contre les vendeurs chinois.
0.00 MS
3.00 MT
7.18 MT
10.18 MS
10.18 MT

Si le nom commercial (Raison sociale) de l'entreprise n'apparaît pas, tu peux utiliser le n°SIREN en lieu et place (ou tout autre numéro d'identification d'entreprise si c'est une entreprise basé à l'international). Le détail des articles on s'en fiche, en partie, car ce qui compte c'est le total. Pour la date c'est plus problématique mais tu peux utiliser la date de paiement qui s'affiche sur ton relevé de compte. Toutefois, le cas que tu exposes, ne respecte pas la présentation d'une facture. Pour commencer seul un papier sur lequel est écrit "Facture" peut être considéré comme une facture, de plus si la présentation de cette dernière ne respecte pas la législation en vigueur tu peux demander à retourner les articles, contre remboursement, pour défaut manifeste de facturation, car cela t'expose au monde du travail dissimulé et donc à une amende :

Les professionnels qui ne respectent pas l’obligation de délivrance d’une facture sont redevables d’une amende fiscale égale à 50% du montant de la transaction. Le client est solidairement tenu au paiement de cette amende.

Bref, demande une vraie facture.

francoise_peace a écrit :

Donc l'inventaire c'est pas important mais mes achats c'est important. Donc je peux faire mon livre d'achats et ne pas le lier à mon inventaire (que je ne ferai pas parce que sinon je laisse tomber) ?

fisc = fric. Comme je le répète, tes biens durables, ainsi que la valeur que tu leur donne (de manière potentiellement arbitraire), ne relève pas du domaine de la fiscalité (fisc). Et quand bien même, l'exercice de comptabilité c'est pas l'exercice de déclaration de patrimoine. Comptabilité = Sous.

francoise_peace a écrit :

Et est-ce que je peux prendre mes factures papier en photo et les jeter ? Ou est-ce que c'est même juste suffisant de les écrire dans son livre d'achats, comme cela on n'a pas de photos à faire.

...Non ! ... ce sera pas lisible. Tu peux les numériser (scanner) et mettre le fichier ainsi crée avec l'ordinateur dans un espace de stockage sûr. Sinon tu gardes la facture... 10 ans !

francoise_peace a écrit :

Et quand j'achète dans une même facture des articles pour moi et d'autres pour faire des créations avec, est-ce que j'ai le droit de ne mettre dans le livre des achats que ce que j'utiliserai pour faire des créations avec ?

Non. Du coup tu fais un achat pour toi et un achat pour ton entreprise, puis tu mets la facture de l'achat pour ton entreprise dans le registre des achats.

francoise_peace a écrit :

Pour le numéro de facture: " Si tu achètes (registre des achats) c'est forcément celle du fournisseur, si tu vends (livre des recettes), c'est nécessairement la tienne. "

T'es embrouillée à fond, cette citation concernait la nature de la prestation (vente ou service) et non le numéro de facture.

francoise_peace a écrit :

Par exemple au BHV il y a un numéro en haut, puis le code des articles à côté des articles. Là j'ai un article pour ma mère mais que je pourrais aussi lui emprunter et un article pour garder mes affaires, le carton. Mais le carton je ne vais pas le vendre, par contre ça reste pour l'entreprise.
13734 9023210167 902
3700377305506 Rouleau papier kraft 0. = 4.60euros (pas pour moi)
3700377325825 Carton dement. 72L. 6 = 2.08euros
Total 6.68euros
Carte Bancaire

Là le numéro de facture c'est: 13734 9023210167 902, mais en pas il y a plein d'autres choses: Taux TVA, Montant HT, TVA, Nb d'articles, No, date, heure, Caisse, Hôte de caisse, alors tout ça c'est pas important ? D'habitude les factures il y a moins de choses et souvent il n'y a pas le mode de paiement, et plus souvent encore on sait même pas ce qui a été acheté.

Le code des articles, Taux TVA, Montant HT, TVA, Nb d'articles, No, date,... etc ne sont utiles que pour l'édition d'une facture. Comme je le répète, pour le livre des achats, tu prends le numéro de facture. Si tu as acheté des trucs qui n'ont rien à voir avec l'entreprise, dans la facture d'entreprise, y'a pas à tortiller, c'est une gaffe. Tu peux offrir du matériel à quelqu'un, mais dans la mesure où c'est sur la facture d'entreprise, tu devras mettre le total du prix de la facture dans le registre des achats.

Si tu découvres que tu as du matériel, aquis par le passé en tant que particulier, susceptible d'intéresser ton entreprise, tu peux l'offrir à ton entreprise. Ca n'a pas à être inscris dans le livre des achats si c'est 0€ (puisque tu n'as rien acheté).
Pas de case facultative sur le registre des achats, sinon, suspicion de détournement.
Comme je le répète, pour les livres, il y a une réglementation (article, prix article,... NIET ! C'est pas un inventaire !!). Une bonne fois pour toute : http://www.comptaautoentrepreneur.com/r … des-achats (je reviendrai pas dessus si c'est pour rajouter, ou enlever, des cases par rapport à la réglementation en vigueur).

Si tu as des services qui sont inclus dans une facture d'achat, Il faut inscrire dans le registre des achats à raison du légal. En d'autre terme, tu mets la nature de prestation sujette à la TVA la plus élevée (de nos jours c'est la prestation de vente : 19,6%). Dans cette configuration ce n'est pas illégal, mais ça reste dommageable pour toi car dans le principe tu vas déclarer une TVA à 19,6%, au lieu d'une TVA moindre, à l'état. Du coup l'état percevra d'avantage d'argent si jamais ton entreprise est assujettie à la TVA, et donc ta plus-value sur la revente sera moindre.

Les dépenses annuelle dont tu fais référence (abonnement, mutuelle, et autre choses) sont des choses que tu as achetés. Donc ça rentre dans le registre des achats dans la mesure où tu estimes que ça répond aux besoins de ton entreprise.
Concernant le RSI, jusqu'à preuve du contraire, c'est une cotisation, pas un achat... sinon on serait en droit de refuser d'acheter étant donné le niveau de retraite que ça pourrait nous apporter lol . Ca fait partie des charges fixes. Tu le met dans le bilan de comptabilité, mais pas dans un registre des achats.


-----

francoise_peace a écrit :

Donc les frais de port rentrent dans un livre entre les deux?

Relis ton cours.

francoise_peace a écrit :

Et j'espère que je peux rajouter les achats de enveloppe à bulles, sachets en plastique et de pochettes organza au livre des achats de service ? Parce qu'on ne peut pas séparer le prix de l'enveloppe des frais d'envoi.

Si tu n'as pas acheté d'un côté les enveloppes et de l'autre les timbres, alors tu achètes un service d'envoi, l'enveloppe ne peut être mise à disposition qu'à titre gratuit au motif de la nécessité d'un support à l'exécution de ce service. La vente d'un bien et d'un service de manière concomitante étant interdite en France.


smile

Dernière modification par Cirius1987 (Le 14/10/2013, à 02:00)


→ Vous êtes sur Lyon (69) et vous avez besoin d'un dépannage ou d'une réparation en informatique ?  >>  http://www.repap-ordi.fr.nf
++ Vous êtes dans le monde entier et vous avez accès à internet ? Obtenez une aide ou une formation à distance !


››››› Des idées pour Blink ? C'est pour moi !

Hors ligne

#5 Le 13/10/2013, à 17:06

francoise_peace

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

Ouh, merci mais j'ai pas tout compris !!!!!!!!!!! smile


Donc je mets où le prix des enveloppes à bulles et des sachets plastiques et des sachets organza ? Loin du livre où doit figurer les frais de ports. Mais ça rentre dans le registre des achats ?

Alors vaut mieux éviter de acheter chez les chinois en vente directe, il vaut mieux acheter chez eux sur internet car là on a leurs noms et je pense que les sites délivrent un numéro de facture (à vérifier). Parce qu'il y a beaucoup d'achats chez des particuliers, ebay ou ALM.

Dès maintenant je vais garder pendant 10ans mes factures papier, le seul souci c'est que l'encre se dissout en 2 mois même pour les grandes enseignes.

Faudrait un cours en dehors du logiciel CIEL pour que nous auto-entrepreneurs on comprenne tout ça, mais on ne va pas critiquer la prof. qui donne que des exemples de re-vente. Tu vas rire, mais je pense qu'on a mis le RSI dans le registre des achats, mais de toutes les manières moi dans l'exo recettes - dépenses j'avais un montant proche du correct, mais dépenses j'avais le double. Mais pour le registre des achats il y avait fournitures informatiques + MAAF + note d'essence + apports dirigeant + abonnements , et j'ai dû avoir mélangé cela dans ma tête avec la liste des articles que le personnage de l'exo a mis en vente, donc où il y avait libellé, description, famille, prix HT. Et en plus dans ses factures le vendeur de matériel informatique proposait aussi du dépannage, des cours, des installs. Donc je ne savais même pas que prestation de services et ventes c'était 2 factures séparées. Au pire les frais de ports, comme on ne peut les mélanger avec rien, je les isole dans un fichier bien à part. Et la prof ne sait pas pour les frais de ports car elle ne connaît pas le e-commerce, mais c'est pas grave car elle se donne à fond pour son cours et elle a beaucoup d'heures à tenir. Par contre elle va s'enquérir pour moi pour l'impôt foncier CFE pour dans 3ans puisque je lui ai donné ma feuille vide que je ne sais pas remplir. J'espère la re-voir avec des réponses, car tous ceux qui en sont à leur 3ème année ont peur et ne savent pas, moi j'ai reçu cette feuille en étant en première année, et les autres ne l'ont pas encore reçu or ils en sont à leur 3ème année, comme quoi on ne reçoit pas tous les mêmes demandes d'impôts, même en ayant la même activité que moi.

Donc ça c'est trop, il faut que je mette que le total TTC de la facture sans la désignation des articles et je coupe quoi encore ? De plus il y a des sites qui m'envoient une facture hors taxe, mais je mets le TTC? Et si j'achète dans une autre monnaie, je mets ce qui est sorti de mon compte ou le prix TTC dans la devise sans mettre ce qui est sorti de mon compte ni les frais de banque pour achat à l'étranger ?

            Livre des achats divers                           
                                       
Date    | Nature de la prestation (achat d'article) | Nom et coordonnées fournisseur    | N° de Facture du fournisseur | Montant total TTC facture hors frais de port    | Dont montant total articles TTC pour l entreprise    | Mode de paiement | Article |    Prix article TTC    | Devise | Commentaires
05/10/13    | achat d'article | Le Géant des Beaux Arts Gerstaecker Paris 11ème, 166 rue de la roquette 75011 Paris |    435664    12,75 | 12,75 | Espèces  | 1x Set pinceaux Da Vinci Nova | 12,75    euros | Set de 4 pinceaux pour peinture acrylique, TVA 19,60 %, prix HT 10,66euros ||
29/07/13    | achat d'article | BHV Rivoli (Paris)    | 13734 902310167 902    | 6,68 | 2,08 | CB | 3700377325825 Carton Demen. 72L. 6 | 2,08 | euros | 1 carton de rangement, TVA 19,60 

Le but c'est de ressembler à cela avec la facture en annexe et la date en plus. Et pas à ce que je fais.

Registre des achats a écrit :

La date de l'achat
La référence de l'achat (facture, note, ticket justificatif, etc)
Le nom du fournisseur
La nature de l'achat
Le montant TTC de l'achat
Le mode de règlement

Dernière modification par francoise_peace (Le 13/10/2013, à 18:30)

Hors ligne

#6 Le 13/10/2013, à 18:29

Cirius1987

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

Si tu as acheté des enveloppes à bulles et des sachets plastiques et des sachets organza séparément du service d'envoi, dans le registre des achats tu fais 1 ligne pour la facture d'achat des enveloppes à bulles et des sachets plastiques et des sachets organza (nature de prestation : vente) puis 1 ligne pour la facture d'achat du service d'envoi (nature de prestation : service).

La façon dont tu achètes chez tes fournisseurs on s'en fiche. Si ce sont des professionnels ils doivent être en mesure de facturer !
Si tu achètes à des particuliers c'est pas la même chose → en France, pour facturer, il faut un numéro de SIRET (à inscrire sur la facture), ce qu'un particulier n'a pas.
A la place, tu peux par exemple avoir recour à un Contrat de vente simple de marchandises avec livraison immédiate.
Avec Ebay, il existe la possibilité d'imprimer un détail de transaction.

Numérise tes factures si tu as des craintes de perte.

On doit toujours communiquer en TTC, cela dit, ceux qui ne sont pas assujettis à la TVA (selon l'article 293 B, du CGI (Code Général des Impôts)) peuvent communiquer en HT, mais dans ce cas HT = TTC. Donc oui, tu mets en TTC même si c'est affiché HT.
Si tu achètes dans une autre monnaie tu convertis en devise française sur le registre des achats (en ce moment c'est l'euro) → en clair tu prends le chiffre qui apparait sur ton compte en banque, relatif à l'achat (le plus simple est de ne pas chercher à faire des calculs, les taux de change varient tout le temps).


francoise_peace a écrit :

Livre des achats divers                           
                                       
Date    | Nature de la prestation (achat d'article) | Nom et coordonnées fournisseur    | N° de Facture du fournisseur | Montant total TTC facture hors frais de port    | Dont montant total articles TTC pour l entreprise    | Mode de paiement | Article |    Prix article TTC    | Devise | Commentaires
05/10/13    | achat d'article | Le Géant des Beaux Arts Gerstaecker Paris 11ème, 166 rue de la roquette 75011 Paris |    435664    12,75 | 12,75 | Espèces  | 1x Set pinceaux Da Vinci Nova | 12,75    euros | Set de 4 pinceaux pour peinture acrylique, TVA 19,60 %, prix HT 10,66euros ||
29/07/13    | achat d'article | BHV Rivoli (Paris)    | 13734 902310167 902    | 6,68 | 2,08 | CB | 3700377325825 Carton Demen. 72L. 6 | 2,08 | euros | 1 carton de rangement, TVA 19,60 %

Bon, on va changer d'approche : Tu ne peux pas faire un livre comme bon te semble, tu dois respecter la présentation ci-dessous à la lettre :


Registre des achats annuel

P.S : Une petite erreur s'est glissée lorsque j'ai réalisé cet exemple : pour Gearstaeker, dans ton exemple c'est une vente et non un service.



smile

Dernière modification par Cirius1987 (Le 15/10/2013, à 12:18)


→ Vous êtes sur Lyon (69) et vous avez besoin d'un dépannage ou d'une réparation en informatique ?  >>  http://www.repap-ordi.fr.nf
++ Vous êtes dans le monde entier et vous avez accès à internet ? Obtenez une aide ou une formation à distance !


››››› Des idées pour Blink ? C'est pour moi !

Hors ligne

#7 Le 13/10/2013, à 18:34

francoise_peace

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

Oh tu es génial !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! J'achèèèèèèèèèèèèèèèèèèète !!!!!!!!!!!!!

Hors ligne

#8 Le 13/10/2013, à 18:53

francoise_peace

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

Alors pour résumer: les boutiques de vente directe de perles et le marché de proximité tout cela a une légalité douteuse puisqu'on ne peut pas avoir de facture. Les brocantes je ne pense pas qu'on puisse les déclarer non plus ni les cadeaux.

Donc finalement l'achat par internet est devenu un moyen plus sûr pour avoir une facture qu'un achat en vente directe !!! BHV c'est pas mon fournisseur préféré ils sont trop chers, mais seules les ventes directes très chères délivrent une facture.

Alors que tout le monde se méfiait de internet avant !!

Dernière modification par francoise_peace (Le 13/10/2013, à 19:28)

Hors ligne

#9 Le 13/10/2013, à 19:01

Cirius1987

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

Pour le livre des recettes, 2 feuilles :

1381683564.png

-----

1381683628.png

Dernière modification par Cirius1987 (Le 13/10/2013, à 19:02)


→ Vous êtes sur Lyon (69) et vous avez besoin d'un dépannage ou d'une réparation en informatique ?  >>  http://www.repap-ordi.fr.nf
++ Vous êtes dans le monde entier et vous avez accès à internet ? Obtenez une aide ou une formation à distance !


››››› Des idées pour Blink ? C'est pour moi !

Hors ligne

#10 Le 13/10/2013, à 19:08

Cirius1987

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

francoise_peace a écrit :

Alors pour résumer: les boutiques de vente directe de perles et le marché de proximité tout cela a une légalité douteuse puisqu'on ne peut pas avoir de facture. Les brocantes je ne pense pas qu'on puisse les déclarer non plus ni les cadeaux.

Donc finalement l'achat par internet est devenu un moyen plus sûr pour avoir une facture qu'un achat en vente directe !!! BHV c'est pas mon fournisseur préféré ils sont trop chers, mais seules les ventes directes très chères délivrent une facture.

On se fiche de la méthode de commerce, l'important, c'est la facture ! Pour les brocantes... ça paraît mal baré, sauf si le brocanteur accepte un Contrat de vente simple de marchandises avec livraison immédiate (cf : post #48).
Si, dans ton secteur d'activité, tu peux avoir plus facilement des factures en faisant du e-commerce, alors passe par le e-commerce.


→ Vous êtes sur Lyon (69) et vous avez besoin d'un dépannage ou d'une réparation en informatique ?  >>  http://www.repap-ordi.fr.nf
++ Vous êtes dans le monde entier et vous avez accès à internet ? Obtenez une aide ou une formation à distance !


››››› Des idées pour Blink ? C'est pour moi !

Hors ligne

#11 Le 13/10/2013, à 19:43

francoise_peace

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

Merci pour tout. Moi j'imprime tout ce que tu racontes sur papier noir sur blanc.

Ces deux lignes je re-tiendrais pour l'avenir aussi:

Cirius1987 a écrit :

Tu peux offrir du matériel à quelqu'un, mais dans la mesure où c'est sur la facture d'entreprise, tu devras mettre le total du prix de la facture dans le registre des achats.

Si tu découvres que tu as du matériel, aquis par le passé en tant que particulier, susceptible d'intéresser ton entreprise, tu peux l'offrir à ton entreprise.

Rem perso: D'où je déclare les articles ainsi que les colliers qui sont des cadeaux au RSI comme si je les avais vendus alors que je les ai donnés !!! Pour moi il n'y a pas de problème smile j'ai toujours déclaré plus que mes ventes car je ne vends pas assez, si je savais que je pouvais mettre les cadeaux, je les aurai mis pour augmenter le CA, de toutes les manières j'ai toujours déclaré en plus car je ne m'y suis pas encore mis en oeuvre pour la vente, et en-dessous de 10euros j'ai honte, et je ne vais pas rogner pour 2euros. J'espère que c'est pas comme le boulot où on fait des minutes supp. et on déclare pas parce qu'on est trop contents de l'avoir et après on nous vire alors qu'on était contents. J'ai toujours donné en plus et j'ai toujours payé cher, même à la fac où j'ai eu des super notes, peut-être que ça porte malheur de donner plus que ce qu'on vaut ? En tout cas j'espère avoir un plus gros RSI à payer dans l'avenir, sinon si j'y arrive pas à la 3ème année (dans 2ans 1/2), il se pourrait que ce soit légal, en tout cas les sites web laissent, de vendre ses créations en tant que particulier pour un mini CA.

En tout cas tu me sers plus que les cours, mais mes cours gratuits vont me servir quand même, et même si c'est pas hyper-détaillé, ça m'ouvre des portes que mon CV d'universitaire ferme, et je n'ai plus de fric pour la fac alors mon " HEC gratos tout compris " pour des cours que même si je pouvais payer ils me refuseraient parce que mon parcours universitaire ne convient pas, je le valorise. Donc il faut pas faire comme les boulots font et cracher sur l'hyper bon enseignement de mes profs qui savent bien plus que moi. Eux ils m'ouvrent des portes. Et vous aussi.

Il faut se rapprocher de votre Registre des Métiers pour savoir où les obtenir. Les aides pour les auto-entrepreneurs dépendent des départements. C'est pas forcément des cours, un autre département peut proposer une autre sorte d'aide. Mon département offre maxi 180heures de cours à la carte y compris formations diplômantes (moi je prends que des cours à la carte car des diplômes j'en ai plein et j'en ai plus envie, mais je reçois une attestation de stage officielle). Je peux donner plus de détail si vous êtes artisan (carte de professionnel de l'artisanat obligatoire) et du 92, mais je ne pourrais pas orienter pour les autres départements et encore moins pour les autres métiers. Comme cela vous serez mes camarades de cours. Et les cours sont totalement et entièrement gratuits, il n'y a que si vous ne venez pas que vous payez une amende.

Finalement sur vous, vous êtes un contact internet très important, une référence, un savoir immense, et la volonté de partager ce savoir gratuitement même si vous faites aussi des cours payants.

Dernière modification par francoise_peace (Le 13/10/2013, à 20:08)

Hors ligne

#12 Le 13/10/2013, à 21:42

Cirius1987

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

francoise_peace a écrit :

D'où je déclare les articles ainsi que les colliers qui sont des cadeaux au RSI comme si je les avais vendus alors que je les ai donnés !!! Pour moi il n'y a pas de problème smile j'ai toujours déclaré plus que mes ventes car je ne vends pas assez, si je savais que je pouvais mettre les cadeaux, je les aurai mis pour augmenter le CA

Lorsque tu achètes des matières première, tu mets le prix de la facture d'achat dans le registre des achats. Lorsque tu vends, tu mets le prix de la vente dans le livre des recettes de vente, mais si tu donnes, tu ne mets rien dans le livre des recettes... puisqu'il n'y a pas de recette smile .
En fait... le don est une charge.

Merci pour la proposition de camarade de cours à la carte smile , mais, en ce qui me concerne, je suis dans le 69 ^^ .

francoise_peace a écrit :

Et les cours sont totalement et entièrement gratuits, il n'y a que si vous ne venez pas que vous payez une amende.

Donc c'est du travail gratuit, et si tu viens pas... tu dégustes. Y'a pas à dire, vu comme ça, c'est un paradis perdu lol (→ Mieux vaut régner en enfer qu'être esclave au paradis - John Milton).
Je plaisante ^^.



francoise_peace a écrit :

Finalement sur vous, vous êtes un contact internet très important, une référence, un savoir immense, et la volonté de partager ce savoir gratuitement même si vous faites aussi des cours payants.

Merci ^^.
En cas de formation, c'est surtout pour la maîtrise de l'outil informatique, et avec une pédagogie au cas par cas. La comptabilité sur support informatique est certe importante, mais elle arrive plus tard, et uniquement si le client est un professionnel, donc au final ça ne constitue pas le fer de lance des formations que je délivre.



smile

Dernière modification par Cirius1987 (Le 13/10/2013, à 21:55)


→ Vous êtes sur Lyon (69) et vous avez besoin d'un dépannage ou d'une réparation en informatique ?  >>  http://www.repap-ordi.fr.nf
++ Vous êtes dans le monde entier et vous avez accès à internet ? Obtenez une aide ou une formation à distance !


››››› Des idées pour Blink ? C'est pour moi !

Hors ligne

#13 Le 15/10/2013, à 17:19

francoise_peace

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

Une dernière question, pour savoir si mes reçus de CB sont légaux ou pas ? Donc si je peux déclarer cela? Ce sont deux boutiques différentes, mais trop de similarités. Payées avec la même CB. Donc je suppose que le numéro de facture c'est: 3703035------978830604-FC863120292200EE et 3817125------978830604-CE547012D2231276 ?

CARTE BANCAIRE EMV
A00000000421010
CB
Le 20/08/12 A 18:33:57
La Perlerie 22        75
Paris 4
3703035
------978830604-
FC863120292200EE
fin --/--/--
001 000035 35 C
Montant:
          46,70EUR
Pour information :
        306,33 FRF
DEBIT
MERCI
TICKET CLIENT
A CONSERVER

CARTE BANCAIRE EMV
A00000000421010
CB
Le 02/07/13 A 18:37:50
Perle et moi        75
Paris
3817125
------978830604-
CE547012D2231276
fin --/--/--
001 000037 75 C
Montant:
          10,18EUR
Pour information :
          66,78 FRF
DEBIT
MERCI
TICKET CLIENT
A CONSERVER

Rem: rien à voir mais Marks & Spencer a aussi le A0000000421010 dans son reçu. (?!)  Et pourtant ils ont une vraie caisse.

Hors ligne

#14 Le 15/10/2013, à 17:42

francoise_peace

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

Je dis plus sur mes cours, la carte de professionnel c'est une carte qu'on reçoit SANS LA DEMANDER CHEZ SOI, et les cours sont donnés par l'organisme écrit sur la carte. C'est parce que vous avez conservé vos feuilles où c'est écrit que vous êtes " Chef d'entreprise " (celle avant votre numéro de siret), ainsi que votre feuille avec votre numéro de SIRET que vous avez droit à cette " offre promotionnelle " (envoi des photocopies). Mais les profs sont rémunérés car 3ans après vous allez payer la taxe pour appartenir à l'organisme officiel de votre profession (celui-même qui vous a payé vos cours) + la taxe foncière des entreprises, donc 200euros + x[200-800]euros. Donc avec toutes les entreprises de votre domaine qui existent ils ont largement de quoi vous offrir vos cours. Pour l'instant un auto-entrepreneur est un chef d'entreprise, donc la taxe pour être chef d'entreprise dans son domaine on la paiera dans 3ans. De plus votre organisme reçoit également de l'argent des grands patrons quand ils cotisent pour les formations de leurs employés (et que souvent ils utilisent pas), et que vous payez aussi en tant que taxe de 0.30% dans votre RSI, souvent il calcule automatiquement 0, mais si vous faites un peu plus de bénéfice que moi ce sera quelques euros.  Les cours sont donnés dans leurs locaux, c'est pas immense, groupes de 12maxi, mais pour l'instant il y a peu d'élèves qui en demandent. Et le type d'aide qui n'est pas nécessairement des cours, varie selon le département.

Mais sinon auto-entrepreneur, on nous a montrés, plein de faux sites web de RSI, d'auto-entrepreneurs, et de tout ce qui va avec. L'inscription au répertoire des métiers est par ailleurs automatique et gratuite. Il y a que 3 ans après que les impôts vont rendre notre vie un cauchemard. Ceux qui peuvent vous demander de payer quelque chose avant c'est que des faux sites web et des fausses entreprises qu'on ne peut pas mettre un justice car elles proposent quand même un service inutile comme l'inscription dans un annuaire que personne ne connaît. Par contre il faut déclarer ses gains et au RSI et dans la feuille des impôts. Et le RSI et les impôts on paye un petit pourcentage sur nos gains, mais surtout on n'a pas d'argent à avancer.

Cirius1987 a écrit :

Mieux vaut régner en enfer qu'être esclave au paradis - John Milton

Oh une phrase qui me comprend !!! Le travail à l'anglaise c'est être esclave au paradis. Mais j'ai pas encore essayé: régner en enfer. Pas assez d'expérience pour comparer les 2 !!! Sinon pour les cours, pour l'instant j'ai pas eu d'empêchement donc je n'ai pas vu la couleur des amendes.

Dernière modification par francoise_peace (Le 15/10/2013, à 18:02)

Hors ligne

#15 Le 15/10/2013, à 19:12

Cirius1987

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

francoise_peace a écrit :

Une dernière question, pour savoir si mes reçus de CB sont légaux ou pas ? Donc si je peux déclarer cela? Ce sont deux boutiques différentes, mais trop de similarités. Payées avec la même CB. Donc je suppose que le numéro de facture c'est: 3703035------978830604-FC863120292200EE et 3817125------978830604-CE547012D2231276 ?

CARTE BANCAIRE EMV
A00000000421010
CB
Le 20/08/12 A 18:33:57
La Perlerie 22        75
Paris 4
3703035
------978830604-
FC863120292200EE
fin --/--/--
001 000035 35 C
Montant:
          46,70EUR
Pour information :
        306,33 FRF
DEBIT
MERCI
TICKET CLIENT
A CONSERVER

CARTE BANCAIRE EMV
A00000000421010
CB
Le 02/07/13 A 18:37:50
Perle et moi        75
Paris
3817125
------978830604-
CE547012D2231276
fin --/--/--
001 000037 75 C
Montant:
          10,18EUR
Pour information :
          66,78 FRF
DEBIT
MERCI
TICKET CLIENT
A CONSERVER

Rem: rien à voir mais Marks & Spencer a aussi le A0000000421010 dans son reçu. (?!)  Et pourtant ils ont une vraie caisse.

En l'occurence ce sont des numéros de ticket (mais c'est pareil)
Numéro facture pour le ticket 1 : FC863120292200EE
Numéro facture pour le ticket 2 : CE547012D2231276

Dernière modification par Cirius1987 (Le 16/10/2013, à 01:25)


→ Vous êtes sur Lyon (69) et vous avez besoin d'un dépannage ou d'une réparation en informatique ?  >>  http://www.repap-ordi.fr.nf
++ Vous êtes dans le monde entier et vous avez accès à internet ? Obtenez une aide ou une formation à distance !


››››› Des idées pour Blink ? C'est pour moi !

Hors ligne

#16 Le 15/10/2013, à 19:57

francoise_peace

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

Où trouver le numéro de facture sur un ticket CB ? a écrit :

CARTE BANCAIRE EMV

A00000000421010 (ça c'est le même sûrement partout)
CB
Le DATE A HEURE
Nom de la boutique
Adresse
3703035 (c'est pas ça)
------978830604- (Rem: ça peut être des "XXX" à la place des " --- ") (c'est pas ça)
FC863120292200EE
001 000035 35 C (c'est pas ça)
Montant EUR
DEBIT
TICKET CLIENT
A CONSERVER

Cirius1987 a écrit :

En l'occurence ce sont des numéro de ticket (mais c'est pareil)
Numéro facture pour le ticket 1 : FC863120292200EE
Numéro facture pour le ticket 2 : CE547012D2231276

Merci beaucoup, tu me sauves la vie !!!!!!!!!!!!!!!

Dernière modification par francoise_peace (Le 15/10/2013, à 20:01)

Hors ligne

#17 Le 15/10/2013, à 22:18

Cirius1987

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

Je ne connais pas le système informatique bancaire, et donc le protocole utilisé, mais A00000000421010 m'a tout l'air d'être l'identifiant de ta CB (donc l'émetteur du paiement) sur le réseau bancaire, et ------978830604- le code de finalisation de transaction, propre à l'identifiant de ta carte, sur ce même réseau (raison pour laquelle ils seraient identiques sur les 2 tickets). Et donc, si ce ------978830604- n'apparaissait pas sur le ticket, cela pourrait signifier, pour la caisse, que la transaction a échouée (mais ça peut aussi s'interpréter par la confirmation d'une annulation de paiement). 001 000035 35 C et 001 000037 75 C font penser à des données de localisation géographique du territoire (en l'occurence celles des lignes internet où sont branchés les terminaux de paiement dans lesquels tu insères ta CB). 3703035 et 3817125 ont chacuns l'air d'être lié à leur adresse écrite juste avant... peut-être le numéro client de la personne qui a souscrit au service de paiement par carte bleue (donc le destinataire du paiement).

Dernière modification par Cirius1987 (Le 16/10/2013, à 01:28)


→ Vous êtes sur Lyon (69) et vous avez besoin d'un dépannage ou d'une réparation en informatique ?  >>  http://www.repap-ordi.fr.nf
++ Vous êtes dans le monde entier et vous avez accès à internet ? Obtenez une aide ou une formation à distance !


››››› Des idées pour Blink ? C'est pour moi !

Hors ligne

#18 Le 19/10/2013, à 12:09

francoise_peace

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

On va parler des aides, la maintenance d'ordinateur c'est de l'artisanat en tant qu'activité manuelle, donc quelqu'un qui fait maintenance et cours d'informatique, déclaré comme ça, a droit aux aides du secteur de l'artisanat entre autres. Et ce sont les seules que je connaisse (car je ne connais pas tout).

Je connais 2 organismes de formation qui nous prenne en charge, ça existe aussi dans le 69 et dans tous les départements, mais la tchatche qu'ils nous font est très opaque. En somme c'est:

- On paie l'adhésion (facultative) de 40-60euros 1 seule fois par an comme si on adhérait à une association.
- On ne paie pas les cours sur aucune de leur base tarifaire (public, chef d'entreprise salarié, personnel d'entreprise, etc.), à la place on donne un chèque de caution de 25euros X nombre total de journées de cours (un cours de 10jours c'est un chèque de caution de 250euros !) (je dis 25euros/jour de caution, mais c'est variable géographiquement cependant ça ne dépend pas du vrai prix du cours qui ne nous concerne pas), ce chèque de caution ils nous le rendent à la fin, si on n'a été absent à aucun cours, sinon ils l'encaissent, mais on peut négocier en disant: on a été malade, on a dû travailler, cependant c'est pas gagné. Tous mes chèques de caution sont revenus à moi pour l'instant.
- A la fin on a une attestation de stage.

Mais pour avoir droit à ces cours, il faut que son activité de maintenance - réparation d'ordis soit inscrite au répertoire des métiers, comme ça vous avez non seulement vos papiers d'avant à jour avec écrit: " Chef d'entreprise (la feuille d'avant votre siret)", " Siret N°", mais également la carte de professionnel. La carte de professionnel est gratuite les 3 premières années, puis ce sera 200euros par an, et c'est obligatoire de la payer pour continuer dans le secteur de l'artisanat, un impôt de plus. Pour s'inscrire au répertoire des métiers RM en tant que artisan, faut utiliser le site de la CMA, c'est plus fiable. Beaucoup de sites frauduleux toutes professions. Faut savoir lequel est le VRAI pour la sienne. L'inscription au RM est 100% GRATOS.

Autres secteurs: comme que donner des cours d'informatique, se renseigner auprès des professions libérales car je ne connais pas tout. Les cours, c'est pas de l'artisanat, mais les cours + maintenance ça en est.

- De plus t'es pas obligé de faire les cours de la CMA de ton département, tu peux choisir un cours en rapport avec ton métier et demander le financement partiel soit auprès de la CMA soit auprès de la FAFCEA (ce QUE pour les artisans, pour les autres professions, faut enquêter tout seul).

Et de toutes les manières tu as le droit de ne jamais faire aucun des cours de la CMA ni de la FAFCEA. A moins que le gouvernement invente une législation car ils sont pas contents du fait que artisan ça peut être beaucoup de monde, ils veulent nous imposer des diplômes précis. Et pour l'instant auto-entrepreneur c'est pas un statut à part, il y a des pays comme l'Australie où t'as aucune obligation et ton activité n'est pas classée dans une catégorie socio-professionnelle, mais en France, tu payes les taxes de ta catégorie socio-professionnelle. Je pense que la tchatche sur les aides c'est opaque car ils sont soit en sous-effectif soit en sur-effectif puisque une même législation donc les mêmes aides pour tous.

Maintenant, je vais imprimer et lire ces articles sur le e-commerce qui complètent ton explication sur le livre des achats, des ventes et des recettes, ainsi que sur nos obligations fiscales:
Vendre sur internet
Facturation
Factures
Taux des pénalités de retard
Internet - Conditions générales de vente en ligne
Comment bétonner vos conditions générales de vente
Auto-entrepreneur : Est-ce que je peux demander un numéro de TVA intra-communautaire ?
Numéro de TVA intracommunataire
Modèles de facture
Modèles de devis à utiliser

Pour l'instant, mais l'année prochaine ça va changer, l'auto-entrepreneur a les mêmes obligations juridiques et comptables que une vraie entreprise. Et les mêmes taxes aussi, en dépit de l'exonération des 3 premières années. Si vous utilisez le format papier du RSI, la taxe de formation c'est le total de vos déclarations x 0.30% (taux actuel). L'année prochaine, la législation pour les auto-entrepreneurs va changer car le service des impôts n'est pas content du statut des auto-entrepreneurs car la plupart qui se sont inscrits sur le site web (à mon avis ont sûrement dû jeter tout leur courrier à la poubelle, je comprends, car c'est publicité frauduleuse + courriers officiels + publicité commerciale, tout mélangé), ne déclarent jamais leur RSI trimestriel ni sur papier ni sur internet, et beaucoup ne comprennent pas qu'il faut aussi tout re-déclarer sur la feuille annuelle des impôts. De plus la législation pour qui est artisan et qui ne l'est pas va aussi changer car le gouvernement n'est pas content du fait qu'il y en ait trop qui soient des artisans (car le gouvernement a prévu beaucoup d'aides pour nous). Donc dans les deux cas on ne sait pas si les lois seront favorables ou défavorables pour nous. Donc afin d'éviter qu'une loi future ne vous taxe une amende pour les entreprises à 4 zéros, vaut mieux se mettre à faire le livre des achats, le livre des recettes (ventes) et le livre des recettes (prestations de service) car le jour où le gouvernement aura besoin de beaucoup de fric, il risque d'y voir dans l'organisation comptable de l'auto-entrepreneur un puits d'or sans fond. Or même ceux qui ont un bon chiffre d'affaires, ils me disent, ils ne sont pas sûrs de vouloir continuer après la 3ème année si on leur taxe la carte pro pour les aides + la cotisation foncière des entreprises.

Dernière modification par francoise_peace (Le 20/10/2013, à 08:15)

Hors ligne

#19 Le 19/10/2013, à 19:49

francoise_peace

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

Bonjour,

J'ai un nom de domaine, pour l'instant j'en ai rien fait, mais j'ai le reçu, abonnement annuel. S'agit-il d'une prestation de service ou d'une vente?

Le problème c'est que c'est pas un bien matériel, enfin, pour moi c'est un bien immatériel. Donc j'hésite.

Hors ligne

#20 Le 20/10/2013, à 00:08

Cirius1987

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

francoise_peace a écrit :

Autres secteurs: comme que donner des cours d'informatique, se renseigner auprès des professions libérales car je ne connais pas tout.

Les professions libérales relèvent des urssaf, pas de la chambre des métiers ^^.

francoise_peace a écrit :

Mais pour avoir droit à ces cours, il faut que son activité de maintenance - réparation d'ordis soit inscrite au répertoire des métiers, comme ça vous avez non seulement vos papiers d'avant à jour avec écrit: " Chef d'entreprise (la feuille d'avant votre siret)", " Siret N°", mais également la carte de professionnel. La carte de professionnel est gratuite les 3 premières années, puis ce sera 200euros par an, et c'est obligatoire de la payer pour continuer dans le secteur de l'artisanat, un impôt de plus. Pour s'inscrire au répertoire des métiers RM en tant que artisan, faut utiliser le site de la CMA, c'est plus fiable.

En ce qui me concerne j'ai une entreprise individuelle ^^, et non un auto-entreprenariat, de fait je suis naturellement inscrit au registre de la chambre des métiers (195€) ainsi qu'à celui de la chambre du commerce et des sociétés (62€), car en plus de la programmation-réparation-formation-... je fais aussi de l'achat pour revente (achat de pièces détachées » assemblage » vente de pc informatique). Personnellement je n'ai pas vraiment besoin d'une carte professionnelle, juste de mes extraits K (K pour les entreprises, Kbis pour les sociétés, rien pour les auto-entrepreneurs) qui attestent de l'existence de mon entreprise et de sa conformité avec la législation Française.

francoise_peace a écrit :

De plus la législation pour qui est artisan et qui ne l'est pas va aussi changer car le gouvernement n'est pas content du fait qu'il y en ait trop qui soient des artisans (car le gouvernement a prévu beaucoup d'aides pour nous).

Un artisan, par définition, est une personne qui met son art au service d'autrui. De fait, n'est pas artisan qui souhaite.
Que vous exerciez votre art en qualité d'auto-entrepreneur, d'entreprise individuelle ou de société, c'est l'activité principale que vous avez déclaré réaliser qui va définir si vous êtes artisan, ou non, auprès des différentes chambres, et donc de l'Etat.

En vérité, l'origine de la fronde | auto-entrepreneur - artisan | ne vient pas de l'idée que les auto-entrepreneurs seraient avantagés, mais du fait que les sociétés sont désavantagés : une entreprise individuelle peut très bien utiliser le même régime fiscal qu'un auto-entrepreneur (à savoir : micro-entreprise) puisque c'est à partir de l'entreprise individuelle que le système d'auto-entrepreneuriat a été crée.
Mais ce régime fiscal n'est pas accessible pour les sociétés, même lorsqu'elles sont unipersonnelles.



françoise_peace a écrit :

J'ai un nom de domaine, pour l'instant j'en ai rien fait, mais j'ai le reçu, abonnement annuel. S'agit-il d'une prestation de service ou d'une vente?

Service internet.

francoise_peace a écrit :

Le problème c'est que c'est pas un bien matériel, enfin, pour moi c'est un bien immatériel. Donc j'hésite.

Un bien reste un bien, quelque soit sa forme (ex : droit d'auteur sur les copies numériques). Mais là ce n'est pas un bien car cela ne vous appartient pas "ad vitam æternam". En d'autres termes, ce n'est pas une possession, mais une réservation, sur une durée fixée en fonction d'un apport numéraire.

Dernière modification par Cirius1987 (Le 20/10/2013, à 01:02)


→ Vous êtes sur Lyon (69) et vous avez besoin d'un dépannage ou d'une réparation en informatique ?  >>  http://www.repap-ordi.fr.nf
++ Vous êtes dans le monde entier et vous avez accès à internet ? Obtenez une aide ou une formation à distance !


››››› Des idées pour Blink ? C'est pour moi !

Hors ligne

#21 Le 20/10/2013, à 14:17

francoise_peace

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

Merci pour tout.

J'habite pas très loin de l'INPI, je verrai cette semaine si c'est convenable ou pas en étant auto-entrepreneur débutant et dans le e-commerce (sans structure bâtie et sans être grand industriel et sur le net) de déposer un nom de marque pour 200euros. Une partie de ma famille est contre parce qu'il paraît qu'il existe un autre organisme que l'INPI qui permet de déposer un nom de marque sans payer, gratuitement et c'est tout aussi valable. Mais personne ne se souvient du nom, au cas où vous connaîtriez l'alternative à l'INPI ?

Je vais aussi voir à ma banque pour l'assurance responsabilité civile (les mutuelles ne font pas, mais toutes les banques le font maintenant), pour l'instant je ne vais que demander la personnelle car je n'ai pas de fric à jeter à la poubelle pour une pro, surtout que j'ai plus mon petit TAF et que mon RSA a considérablement baissé je ne sais pas pourquoi, je crois que ça doit dépendre des lois. Je pense que si je mets dans mes Conditions Générales de Vente, une phrase du style:
-Si vous vous faîtes une égratinure ou si vous vous blessez avec mes articles, ou si vous avalez mes articles ou si vous en faites volontairement ou accidentellement tout usage qui pourrait conduire à tout dégât matériel, moral ou physique, ou si vous avez une allergie ou si vous attrapez des bactéries ou des microbes ou des virus ou des champignons ou toute autre maladie, ainsi que toute réaction chimique (radio-activité, oxydation, métaux lourds, etc.), ainsi que (électrocution, section de membre, pendaison, etc... la liste serait longue), ni la (?micro-entreprise) ni la créatrice ni la vendeuse (tout ça c'est moi) ne seront pas tenues pour responsable, cela s'applique également à toute autre personne ou animal en contact avec mes articles.

Je suppose qu'on a le droit de mettre une phrase comme cela dans les conditions générales de vente? C'est des articles de bijouterie fantaisie que je ne vendrai même pas sur mon propre site, il n'y a pas de raison qu'on me fasse un procès si quelqu'un m'achète quelque chose puis glisse dessus.

Dernière modification par francoise_peace (Le 20/10/2013, à 14:34)

Hors ligne

#22 Le 20/10/2013, à 15:45

Cirius1987

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

francoise_peace a écrit :

Une partie de ma famille est contre parce qu'il paraît qu'il existe un autre organisme que l'INPI qui permet de déposer un nom de marque sans payer.

lol  Ben voyons...  mad

francoise_peace a écrit :

Mais personne ne se souvient du nom

Voilà qui est typique... désolé mais, en plus d'être énervante, cette partie de ta famille n'a pas le moindre crédit, puisqu'elle est contre, sans faire en sorte de devenir pour (cette partie fait un effort pour retrouver le nom ?).

francoise_peace a écrit :

au cas où vous connaîtriez l'alternative à l'INPI ?

Donc jusqu'à preuve du contraire, ça reste l'INPI = Institut Nationale de la Propriété Industrielle
La possibilité du dépôt d'un nom de marque nationale est nécessairement le fruit d'une institution car elle doit faire l'objet d'une légitimité/encadrement législative (et donc juridique en cas de double dépôt).
Ce ne peut donc pas être une possibilité offerte par un organisme privé, en tout cas pas un qui ne soit pas au minimum conventionné par l'Etat (mais le cas échéant, ça reviendrai au même... à l'instar du RSI, il faudrait payer).
→ Google : enregistrer nom de marque  =  INPI.fr en 1er, et partout après.
Info sur le dépôt du nom de marque : http://www.apce.com/pid835/deposer-une-marque.html#toc2

APCE a écrit :

Demande d'enregistrement

Le dépôt de la demande peut être effectué à l'Inpi (à Paris ou dans une implantation régionale). Le dossier peut également être envoyé à l'Inpi à Paris par pli recommandé avec demande d'avis de réception ou par voie électronique.

Coût :

225 euros jusqu'à 3 classes (200 euros si la demande d'enregistrement est réalisée par voie électronique),
40 euros par classe de produits ou de services supplémentaires.

Une marque française est enregistrée à la date de la publication de l'enregistrement au Bulletin officiel de la propriété industrielle (Bopi).

De toute façon, déposer un nom de marque gratuitement... sérieusement  →  n'importe qui pourrait prendre contact avec ce fameux organisme, dont même le web semble ne pas connaître le nom, pour y reserver toutes les marques possibles et imaginables, puisque c'est gratuit, sans rien laisser aux autres... .

La seule "marque" que tu peux "déposer" gratuitement c'est le nom commercial (appelé également : Raison sociale) de ton activité, au moment de la création de ton auto-entreprenariat. Mais n'importe qui d'autre est libre de l'utiliser également, ce n'est pas un achat ou une réservation, mais l'affichage de ton activité.


francoise_peace a écrit :

et que mon RSA a considérablement baissé je ne sais pas pourquoi, je crois que ça doit dépendre des lois

Ainsi que du référent RSA qui t'aurait été attribué et que tu n'aurais pas été voir, et d'une mauvaise déclaration trimestrielle à ta CAF.


francoise_peace a écrit :

Je vais aussi voir à ma banque pour l'assurance responsabilité civile

l'exercice de ton activité est elle susceptible de porter atteinte à l'intégrité physique d'un tier ? De léser autrui sur un plan contractuel ?

francoise_peace a écrit :

ni la créatrice ni la vendeuse (tout ça c'est moi) ne seront pas tenues pour responsable

ne seront pas tenues pour responsables.

francoise_peace a écrit :

Je suppose qu'on a le droit de mettre une phrase comme cela dans les conditions générales de vente?

Oui.

francoise_peace a écrit :

il n'y a pas de raison qu'on me fasse un procès si quelqu'un m'achète quelque chose puis glisse dessus.

En effet, ce n'est pas de ta responsabilité... sauf si le bijoux est ensorcelé par l'artisan bien entendu big_smile .



smile

Dernière modification par Cirius1987 (Le 20/10/2013, à 17:28)


→ Vous êtes sur Lyon (69) et vous avez besoin d'un dépannage ou d'une réparation en informatique ?  >>  http://www.repap-ordi.fr.nf
++ Vous êtes dans le monde entier et vous avez accès à internet ? Obtenez une aide ou une formation à distance !


››››› Des idées pour Blink ? C'est pour moi !

Hors ligne

#23 Le 21/10/2013, à 17:33

francoise_peace

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

C'est peut-être de la raison commerciale qu'il s'agissait? Oui quelqu'un de ma famille a dû une fois déposer le nom de marque d'une association duquel la personne était membre, mais pas chef, et il/elle avait fait cette procédure et on ne lui demandé de rien payer. Peut-être parce qu'il s'agissait d'une association? Mais c'était une association intellectuelle et pas commerciale et sûrement à adhésion gratuite pour les membres, mais qui proposait des produits sûrement gratuits avec la marque dessus. J'irai pas plus loin. Ça reste un sujet chaud.

Demain je vous ferai part de mes impressions sur l'INPI.

Pour l'instant j'ai testé une autre association obligatoire, mais dans le cas où l'auto-entrepreneur a souscrit à une mutuelle complémentaire et à un contrat prévoyance facultatifs. Cela s'appelle la TNS (travailleurs non salariés) (euh, j'ai pris un site web comme ça, je ne sais pas s'il est officiel ou pas ?). La TNS est une mutuelle associative dont la présidence et presque tous les membres sont bénévoles, mais toutes les mutuelles qui proposent des tarifs avantageux pour travailleurs non salariés (et pas que auto-entrepreneurs) sont obligées de créer en leur sein une association TNS. C'est l'association TNS (qui est différente selon les mutuelles) qui leur donne le droit de ce qu'on n'ait pas une mutuelle à un prix de salarié. C'est pas la CMU, et c'est pas comme dans les PUB téléphoniques de mutuelles: ni privé, ni d'entreprise nos tarifs et nos couvertures. C'était sympa, comme toujours (là je débute), j'ai gagné une eau et un stylo (chef d'entreprise qui a son mot à dire à son assos l'oblige, la CMA c'est le même dorlotement, je crois que j'aurai aimé d'apprendre à faire du théâtre). Donc je leur ai fait part de mes aides: CMA et RSA et je leur ai critiqué leur absence de présence marketing sur le marché, car personne ne sait quelles mutuelles ont une TNS, et on est bombardés par des mutuelles qui ne nous proposent pas des tarifs TNS et qui se disent être pour les auto-entrepreneurs. Ils ont 1400 adhérents, sans marketing, une cinquantaine de votes pour et 2 contre parce que quand on est auto-entrepreneur et qu'on reçoit un papier pour voter pour une association dont on ne sait même pas de quoi il s'agit, faut le faire, j'ai aussi déconseillé qu'ils nous envoient le questionnaire pour que les auto-entrepreneurs leur répondent: Sommes nous utiles ? Parce que s'ils nous prennent sans qu'on le sache 3euros par an et qu'on comprend pas qui ils sont, on répondrait non, or c'est bien d'avoir une réduction pour les mutuelles. Maintenant ma mutuelle c'était un choix, j'aurai pu prendre la CMU, mais leurs tarifs sont raisonnables et au moins c'est un choix. Mais (à mon avis) la plupart des auto-entrepreneurs ne prennent pas leur mutuelle au tarif TNS car ils ne savent pas (c'est ça le commerce).

Auto-entrepreneurs, si vous avez la possibilité, pour distinguer le vrai du faux, pour chaque papier vaut mieux aller sur place. J'ai plus appris en allant sur place que en lisant des papiers avec du charabia.

Cirius1987 a écrit :

l'exercice de ton activité est-elle susceptible de porter atteinte à l'intégrité physique d'un tier ? De léser autrui sur un plan contractuel

Le problème c'est ne connaissant ni ne comprenant pas les lois, et on me dit soit: aucun risque, soit: tous les risques. Et je suis pessimiste. Donc j'en sais rien, mais en tout cas dans mes CGV j'oublierais aucun type d'accident et aucun type de maladie avec mes bijoux fantaisies bien qu'il n'y ait aucun danger. Mais je sais que si quelqu'un s'électrocute avec un bout de métal sur soi, ça fond, et j'ai beaucoup d'imagination pour tout imaginer bien que je ne supporterai pas de voir un seul film de terreur, j'ai peur. Mais " la mort au bout du fil ", ça je peux l'imaginer bien que les chances soient proches de zéro. Scénariste de films d'horreur, c'est un talent caché pour qui a peur de tout.

Dernière modification par francoise_peace (Le 21/10/2013, à 18:40)

Hors ligne

#24 Le 21/10/2013, à 20:55

Cirius1987

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

francoise_peace a écrit :

C'est peut-être de la raison commerciale qu'il s'agissait?

Raison sociale.

francoise_peace a écrit :

Oui quelqu'un de ma famille a dû une fois déposer le nom de marque d'une association duquel la personne était membre, mais pas chef, et il/elle avait fait cette procédure et on ne lui demandé de rien payer. Peut-être parce qu'il s'agissait d'une association?

Droitissimo a écrit :

l’association peut déposer une marque et même un logo si elle commercialise des produits ou des services. En principe, la marque est distincte du nom de l’association. Précisons à ce propos que l’association a un droit exclusif sur son nom s’il s’agit d’un nom original, il n’est donc pas utile de le protéger.

Pour déposer une marque ou un logo il faut vérifier qu’aucune autre structure (association, société…) ne l’a pas déjà adoptée.  Vous pouvez faire cette recherche auprès de l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi) – 26 bis, rue de Saint-Pétersbourg – 75008 Paris ou directement sur son site www.inpi.fr.

Les formalités de dépôt de marque doivent être effectuées auprès de l’Inpi. Il existe un centre Inpi dans chaque région de France. Pour avoir tous renseignements concernant les formalités de dépôt de marque vous pouvez vous adresser à l’Inpi ou vous connecter sur son site.

Vous devrez envoyer un dossier de présentation de la marque de l’association avec une représentation graphique du logo. Il faut y préciser pour quels produits et services la protection de la marque ou du logo est demandée (par exemple les vêtements). Il faut joindre un exemplaire des statuts et une copie de la publication au journal officiel de l’association.

Le dossier doit être adressé au centre Inpi régional correspondant au siège de l’association. Le courrier est envoyé par lettre recommandée avec accusé de réception, avec un chèque de 225 € à l’ordre de  l’agent comptable de l’Inpi. Vous pouvez également déposer votre marque par internet sur le site de l’Inpi, c’est plus rapide et moins cher (200 €).

(source)
Le nom de marque devait être original, donc ça a été gratuit pour eux parcequ'il n'y avait rien à déposer justement.

Concernant ton assurance responsabilité civile, à mon sens, tu n'en a pas besoin... . Tes outils d'usinage de bijoux ne blaisseront vraisemblablement que toi si jamais tu t'en sert mal.

Dernière modification par Cirius1987 (Le 21/10/2013, à 21:13)


→ Vous êtes sur Lyon (69) et vous avez besoin d'un dépannage ou d'une réparation en informatique ?  >>  http://www.repap-ordi.fr.nf
++ Vous êtes dans le monde entier et vous avez accès à internet ? Obtenez une aide ou une formation à distance !


››››› Des idées pour Blink ? C'est pour moi !

Hors ligne

#25 Le 22/10/2013, à 18:41

francoise_peace

Re : Comptabilité (HS du fil sur les logiciels de compta)

Salut,

En ce qui concerne mon assurance responsabilité civile, je la voulais au cas où je trouve de nouveau un tout petit job, agréable, où tout le monde me sourit, où tout le monde est agréable avec moi et me traite bien, mais me tend un piège et m'oblige à me blesser ou à blesser autrui involontairement. Vu que c'est déjà arrivé mais j'ai déjoué le piège étant télépathe, cependant je ne peux pas mettre en justice un géant. La campagne «  j'aime mon travail » c'est synonyme de « saute ou on te tue », avec le sourire et l'amour de son travail bien sûr. Malheureusement ma banque ne la propose que dans le cadre de l'assurance habitation, donc faut voir celle des parents, donc c'est compliqué, cependant la banque de ma sœur le lui a proposé sans l'assurance habitation.

Pour l'INPI, je suis allée aujourd'hui à mon rendez-vous, le monsieur était fort sympa, il ne m'a pas fait payer sa prestation de service ni les 25euros supplémentaires pour la version papier, et m'a vraiment aidé dans mon formulaire de dépôt de marque et dans celui de dépôt de modèle. J'ai choisi 4 catégories parce que je ne suis pas spécialisée dans un seul matériau et leurs catégories sont toutes éclatées et représentent mal mon domaine (il a essayé de rajouter des cases pour moi, mais c'est pas sûr que ce soit accepté), j'ai pas pris de prestation de service (vu que je ne vois pas trop ce que je peux défendre comme prestation, à part de la réparation de bijoux créés par moi), donc c'est 3 catégories incluses + 1 payante à 40euros, ce qui m'a fait 240euros, et il m'a bien corrigé les erreurs de mon formulaire que j'avais préparé en ligne à la maison (l'imprimante ne marchait pas et le site n'arrivait pas à détecter ni Firefox, ni Chrome pour payer) et il m'a fait de beaux conseils et aussi un bon soutient moral, il m'a dit : « Tu dois te sentir légère puisque maintenant ta marque est protégée ! », mais aussi « Vaut mieux que tu travailles pour toi en tant qu'artisan que que tu espères travailler pour quelqu'un d'autre. ». Cependant j'ai pas pris le nom que je voulais au début et j'ai cherché un nom = rocambolesque et très peu commercial = quand-même pour le déposer, vu que si quelqu'un s'y oppose dans les 2mois qui suivent, j'aurai pas les sous pour payer l'amende de contre-façon (c'est une contre-façon de déposer un nom de marque similaire). Donc j'ai confiance, et je croise les doigts.

J'ai également fait un dépôt de modèle pour une de mes créations, le dépôt + la photo couleur c'est 85euros. La non plus il ne m'a pas fait payé sa prestation de service. Heureusement car je lui ai dit : « Je n'ai pas l'intention d'aller au-delà de 300euros aujourd'hui. ». Donc oui, j'ai claqué toute ma paie (le reste partira avec mes abonnements mensuels mutuelle – transports – portable – pourquoi tout ça existe?), peut-être que mon travail était jaloux de moi car la Chambre du Commerce est grippe-sous alors que la Chambre des Métiers donne à ses partenaires sociaux une aide qui vaut 10fois plus la valeur que n'importe qui nous accorderait et que aucune banque nous accorderait, sans avoir à donner des retours donc en toute confiance, de plus ceux qui ne viennent pas aux cours dont ils ont demandé le financement, au lieu d'être exclus, ils sont compréhensifs, puisque ils paient une amende et tout le monde est content car on peut continuer l'aventure ensemble. Et ça j'ai appris avec l'association TNS un qui a crié que la Chambre du Commerce elle « donne rien » alors qu'ils sont même plus riches que la Chambre des Métiers, vu les taxes. Les formations que la Chambre de Métiers m'offre sont hors de prix et mes profs sont mieux payés que des profs de fac justement pour même si on leur paraît « auto-entrepreneurs », ils nous regardent comme de puissants chefs d'entreprises avec un côté humain et bosseur que les vrais n'ont pas.

Je sens que ma région m'a plus aidée en quelques mois que ma fac en 10ans, que ce soit au niveau de l'accompagnement comme des cours, l'INPI et la CMA sont dans ma région, ma fac c'était plutôt : « on va tout faire à l'inverse des parisiens » ou « on préfère les américains à chez nous ». Et surtout on est largués au pied d'un mur de 20mètres de haut. Ma région a donné son maximum pour ma réussite sociale, alors que ma fac n'a fait que des promesses, ils ne savent pas aider, ils ne comprennent pas c'est quoi un étudiant ni comment lui assurer son avenir ? Personne ne serait capable de me financer quoique ce soit pour mon avenir à l'aveugle ni de me corriger mes remplissages de formulaires, et fac ou CNAM les profs sont même contre de faire du travail en plus pour les étudiants.

L'aide que vous m'avez fourni au niveau de la comptabilité m'a été très précieuse puisque je suis en train de faire ma liste des achats – * MERCI !!!!!!!!!!!!!!!!! *. Mes cours n'ont pas suffit à éveiller ma compréhension des cases des comptables, et même si j'ai rajouté quelques cases en plus, j'ai mis les tiennes. Et heureusement que Paypal garde les factures électroniques 3ans, car je peux les imprimer. Après je verrai pour mes factures à moi, ça aussi faut organiser. Beaucoup de travail et il me faut de l'encre avant de remettre quoi que ce soit sur le net.

Donc oui, l'INPI c'est un coût qu'il faut faire au démarrage de l'entreprise et pas attendre de devenir fameux comme on me le dit si souvent. Si ça marche, alors on aura peut-être les moyens de protéger sa propriété intellectuelle, car le dépôt de marque ne suffit pas. Si ça marche pas, tant pis, au moins on a laissé notre trace pour la postérité.

Ce qui est dommage c'est que l'INPI c'est que pour la propriété privée, et pas pour l'héritage culturel. J'aurai aimé qu'il y ait un organisme pour défendre l'héritage culturel des savoir-faire des artisans car on dirait qu'on se copie tous les uns les autres mais c'est pas ça, et si quelqu'un dépose un modèle ou un brevet de quelque chose que tout le monde sait faire alors moralement c'est pas bien.

Quand à mes finances pour mon projet, je ne peux pas les prévoir, il est hors de question d'emprunter et de tomber dans la case sur-endettement (beaucoup font cette erreur car ils croient que leur réussite dépend de la taille de l'emprunt à leur banque, même les profs de fac croient en ça), moi je sais que mes dépenses dépassent largement ma liste d'achats, d'où je fais à petites doses chaque mois, mais tous les mois je claque tout et je reviens au point zéro (et j'ai pas de compte épargne)... alors imaginez si j'avais emprunté, je serai bien malheureuse. Donc j'aime les stylos gratuits, et si mon projet marche, je compte également en commander et les envoyer à mes anciens clients, mais vu le prix du stylo, qu'est-ce que ça fait plaisir de ne plus en avoir à acheter depuis que j'ai mon auto-entreprise et que je me déplace pour voir tous mes partenaires sociaux pour la création d'entreprises qui ne me donnent pas que des stylos mais une aide inestimable.

(Et la TNS a tord de se poser des questions de si ils sont utiles à la société, moi je pense que toute réduction de prix est utile, vu que les prix n'arrêtent pas d'augmenter, même mon abonnement au téléphone portable essaye de trouver des magouilles pour me retirer mes réductions et m'augmenter le forfait en me disant ça coûte pareil... mais sans les réducs puisque c'est un nouveau forfait – j'en ai 4 de réducs (la moitié de mon forfait), là ça va chiffrer et j'utilise pas tout, s'ils m'en tirent une, contrat d'abonnement ou pas, c'est clair que je change.)

Hors ligne

Haut de page ↑