Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails) *** mise à jour 12/10/2014 ***

#26 Le 31/10/2007, à 18:50

cavasaigner38

Re : GIMP et le CMJN

Bien ce que je retiens c'est qu'évidemment c'est vif !!!! Pour répondre à certains : un imprimeur n'est pas fainéant ou pas. Il a des fichiers standardisés qui lui font gagnés du temps et donc à nous de l'argent et qui assure un travail de qualité. Et il y a des images non standardisées en RVB qui font planter la gravure qui donne l'impression d'une image en négatif.
Ce qui veut dire qu'il faut refaire ou bien passer par un studio de photogravure pour reprendre les compositions. Autant dire qu'il n'ya donc AUCUN intérêt à utiliser ce type de support pour le PROFESSIONNEL dans l'édition.
Pour le web et pour le perso GIMP est très complet et interressant.
Perso je travaille mes images de bases en CMJN car cela me permet de corriger d'emblée la chromie de l'image (même si ça l'alloudit).
Passer par Scribus pourquoi pas, mais je n'ai pas confiance.
Avoir une suite logique comme Adobe n'est pas une mauvaise idée en soit. mais je me rappelle qu'auparavant, on utilisait QuarkXpress, Illustrator et Photoshop. Et InDesign est arrivé car Adobe avait un logiciel de mise en page vraiment pourri (j'en ai oublié le nom d'ailleurs).
Alors cela répond aussi à un commentaire. Les professionnels se sont mis à d'autres logiciels et quand on passait d'Illustrator 7 à 9 il y a vait pas mal de nouveautés. Alors le changement fait partie du jeu si ce n'est qu'il faut parfois perdre du temps pour en gagner beaucoup (Xpress à InDesign par exemple et le temps gagner sur le contrôle des images, des couleurs, des polices a été considérable).
Reste à promouvoir une suite graphique comme Gimp avec un greffons pro pour la gestion de la colorimétrie des images (CMJN et Pantone). Un greffons Illustration avec courbe de beziers et un greffons mise en page avec le contrôle en amont (ce qui neccessitera un module gestion des polices Postscript ou Open type) pour être parfaitement opérationnel avec la photogravure.

La photogravure je le rapelle est l'étape qui va valider la composition et tirer des films d'imprimerie (en Cyan, magenta, jaune et noir) qui seront insolés sur des plaques ou de graver des plaques (Cyan Magenta jaune et noir).

Un pdf de contrôle comme je l'ai lu parfois n'est pas un contrôle de la photogravure mais UNIQUEMENT de la composition. Seul un Cromalin le permet.

Voila, j'espère qu'un jour Linux sera aussi performant que l'a été le Mac dans les arts graphiques car c'est aussi toute l'image de marque de cette plateforme qui en ressortira grandit.

Pour l'heure les 3 logiciels soit disant précités ne jouent pas dans la même catégorie. Bien sur ils ne bénéficient pas de la formidable puissance de feu de développeurs comme ADOBE. Pour une fois un "monopole" continu à me séduire.

Cordialement

CAVASAIGNER38

#27 Le 31/10/2007, à 18:54

cavasaigner38

Re : GIMP et le CMJN

... et je suis d'accord sur le fait que logiciels professionnels puisse dire "payant".

Mais cela ne veut pas pour autant dire qu'on utilise des logiciels professionnels pour des activités commerciales (association, perso ... désirants passer par un imprimeur pour faire son flyer ou son affiche 4x3)...

#28 Le 31/10/2007, à 20:12

pierluc

Re : GIMP et le CMJN

c'est sure que le support des courbes de bézier d'Illustrateur c'est utile mais la possibilité de faire un copier coller d'inkscape vers Gimp pour servir de masque vectoriel de fusion ce serait pratique. Puis de pouvoir importer une images photoshop ou gimp dans Scribus et avoir un contrôle minimale (calque, ajustement de couleurs).

Puis l'idée de payer est selon moi la solution. On est pas pour tout recréer. Surtout lorsque les technologies propriétairs sont implanté dans des équipements d'imprimerie qui vallent des millions de dollards.

La photogravure je le rapelle est l'étape qui va valider la composition et tirer des films d'imprimerie (en Cyan, magenta, jaune et noir) qui seront insolés sur des plaques ou de graver des plaques (Cyan Magenta jaune et noir).

Heu, vous parlez de l'étape de la sortie sure imprimante jet d'encre grand format en CMJN sure le vraie papier qui sera utilisé à l'impression sure presse ou encore de la sortie des plaques?

La sortie sure filmes est sauté dans les nouvelles imprimeries puisqu'ils gravent directement sure les plaques à partir d'une machine spéciale. Un sorte d'imprimante à plaques.

Dernière modification par pierluc (Le 31/10/2007, à 20:17)


Porte-Folio: http://pearluc.wordpress.com
Linux, là où la main de l'homme n'a jamait mit pied.
Capitaine Patnaud, Émission Dans une galaxie près de chez vous
Pour rire: www.tetesaclaques.tv

Hors ligne

#29 Le 31/10/2007, à 21:13

compte supprimé

Re : GIMP et le CMJN

Offset, tout simplement.
Une brochure de belle qualité avec des photos, mettons un A4 de quelques pages, tirée à quelques milliers d'exemplaires. En couleur, c'est de la quadrichromie offset obligée, 4 plaques : CMJN. Ou du jet d'encre, c'est probablement possible, mais alors l'économie faite en utilisant gimp (gratuit) au lieu de photoshop (payant) serait très vite engloutie (les cartouches de mon imprimante contiennent 12 ml d'encre et coûtent 10 €. C'est certainement moins cher en grosse quantité, mais ça donne des ordres de grandeur).

Et les Pantones, utilisables en offset (pour du monochrome par exemple), sont surtout très communs en sérigraphie (et analogues), tout simplement parce que les palettes Pantone, c'est les couleurs des encres disponibles ! Du coup, pour une couleur précise, on dit 30% de ça + 70% de ça. Et c'est le mélange d'encres que l'imprimeur va faire !

Quant à la technique de gravure directe sur les plaques, d'abord tous les imprimeurs ne l'ont pas (au prix d'une flasheuse standard, déjà, on ne peut pas se permettre de la jeter quand on en a une qui fonctionne), et ensuite ça ne change rien au fait qu'il faille une sélection cmjn, 4 plaques. C'est une contrainte technique.

Je pense qu'il n'y a rien à ajouter à ce qu'a écrit Cavasaigner38, sans aucun doute un pro !


Note : je dis toujours image-in, alors que je pense bien à InDesign...

Dernière modification par faustus (Le 31/10/2007, à 21:26)

#30 Le 31/10/2007, à 21:24

pierluc

Re : GIMP et le CMJN

Est-ce une réponse a mon poste? Parce que j'ai pas parlé d'une produciton en jet d'encre, j'ai juste parlé d'épreuve de vérification. J'ai déjà visité une imprimerie. Évidament une impression en grnade quantité sure du jet d'encre se serait de la folie. j'imagine le contenneur de cartouche d'encre pour un livre couleurs de 300 pages tiré à 10 000 exemplaires.:rolleyes:

Puis une production en grande quantité sa se fait aussis en PMS. D'ailleur on ne fait pas de petite production laser en PMS, les impriamntes laser ne le supportent pas.

Je me demande où on s'en vas avec la discussion. Je pense que tout le monde est daccord que la gestion des couleurs CMJN ou PMS (ou autre encre prémélangées) est primordiale et qu'on ne peut pas califier de "pro" un logiciel qui ne le gère pas.

Mais il y a une autre chose qui manque, ce sont les logiciels d'impression. C'est ce qui vas convertir le travail en pdf ou en post-script. Il faut absolument que ce soit pleinement configurable. Bleed, marque de coupe, profile de couleurs, etc. Puis les logiciels d'impression de Linux je les trouves ordinaires. À moins que vous en connaissiez un bon.

Je suis sure que d'ici quelques années on aura de bons logiciels d'infographie et on pourra faire du travail professionnel avec. Le nouveau KDE4 vas permettre de faire des interfaces très ergonomique, la gestion des couleurs de Lprof vas permettre le support des profiles d'impression et d'affichage pour travailler les couleurs comme du monde puis le gesetionnaire de police de KDE 4 vas permettre une gestion efficace des polices. Reste  à tout passer sure KDE4. Espéron que ça se fasse.

Dernière modification par pierluc (Le 31/10/2007, à 21:35)


Porte-Folio: http://pearluc.wordpress.com
Linux, là où la main de l'homme n'a jamait mit pied.
Capitaine Patnaud, Émission Dans une galaxie près de chez vous
Pour rire: www.tetesaclaques.tv

Hors ligne

#31 Le 31/10/2007, à 23:29

cavasaigner38

Re : GIMP et le CMJN

Restons dans l'esprit UBUNTU !!!!

Nous nous exprimons pour faire avancer le bazar et pas pour en créer. Tous les imprimeurs n'investissent pas toutes les années dans des flasheuses ou des CTP (direct to plate). Ca c'est de la technique. Ca signifie juste qu'on gagne ou non du temps de main d'oeuvre entre l'insolation des films sur des plaques ou graver directement des plaques.

Bref le but est qu'en amont le travail soit propre. Une belle composition peut être préparé en RVB mais converti au final par un pdf genre sicogif qui converti en pdf haute qualité (encore faut il avoir du 300 dpi pour les images). Ce pdf pourrait être une solution (faible on ne parle pas de retouches de chromie qui du rvb au cmjn qui affadi l'image et la ternie). On peut ainsi incorporer les polices (qui sont vectorisées) et ainsi plus de pb.

Hormis les compositions aui ne sont pas en quadrichromie. Je pense à la bichromie ou même l'usage d'une 5eme couleur (ou6 ou +), les vernis sélectifs, les pantone Or et Argent ... Bref on est encore loin.

UBUNTU est un joli monde, mais il manque encore quelques éléments pour qu'il devienne le nouveau monde... ça viendra.
Je vais sur mon pc faire (si j'y arrive) un dual boot et réinstaller XP.

ET conserver mon vieux MAC OSX pour mes compositions...

Cordialement

#32 Le 21/04/2008, à 11:44

Smon

Re : GIMP et le CMJN

Perso je trouve que Gimp est encore à la traîne même au niveau de la retouche d'image ...

Il existe des défauts gênants ... Le plus grave que j'aie noté est son algorithme de redimentionnement de l'image qui est très limite ... On se retrouve souvent avec des images floues ... Alors que je n'ai jamais eu ce problème sous toshop.

Hors ligne

#33 Le 22/04/2008, à 00:33

Alph

Re : GIMP et le CMJN

Bonsoir, ne pensez vous pas que la meilleure des solutions, serait qu' Adobe sorte une version Linux de ces produits? ( en commencent par Ubuntu bien-sûr). Comme cela il y en aurait pour tout le monde, pour les pros, et pour les amateurs. Je sais les puristes vont sauter au plafond, mais je suis persuadé que le jour ou les grands éditeurs développeront aussi pour Linux, Linux aura gagné, sinon c'est OSX qui sera le grand gagnant, face à Vista qui n'a vraiment pas le vent en poupe. Voir ici:
http://www.macgeneration.com/unes/voir/127106/windows-face-au-poids-des-annees/

Hors ligne

#34 Le 22/04/2008, à 00:47

abelthorne

Re : GIMP et le CMJN

Ben, euh, rien n'empêche Adobe de sortir ses produits sous Linux. Personne ne lui interdit, c'est lui qui veut pas.

En ligne

#35 Le 22/04/2008, à 01:11

Alph

Re : GIMP et le CMJN

Ben oui je sais bien, mais il vont le faire....le jour ou Windows s'écroulera, ou Apple aura pondu sa propre suite, car ils en sont capable, Imovie, FinalCut, Aperture, jouent bien dans la cour des produits Adobe.
Juste un peu de patience, ou alors quelqu'un qui arrive à convaincre Adobe, un certain Mark par exemple.:rolleyes:

Hors ligne

#36 Le 22/04/2008, à 08:46

kdfx

Re : GIMP et le CMJN

ça doit pas être bien difficile de décider Adobe de sortir un Photoshop pour Linux,
il suffit de faire un ressencement des clients potentiels (je veux dire : prêts à payer) et de l'envoyer à Adobe;

vu le nombre de personnes qui semblent intéressés, ça devrait allécher les monsieurs de chez Adobe ;-)


trOp FastOch'  :  Spécial Gimp
les tutos vidéos  (: ->format libre inside <- :)
c'est par ici
PC convertis : 13; Windows pulvérisés : 5 cracks; 7 XP; 1 Vista Capable avorté dans l'œuf...

Hors ligne

#37 Le 22/04/2008, à 09:11

Hermes le Messager

Re : GIMP et le CMJN

kdfx a écrit :

ça doit pas être bien difficile de décider Adobe de sortir un Photoshop pour Linux,
il suffit de faire un ressencement des clients potentiels (je veux dire : prêts à payer) et de l'envoyer à Adobe;

vu le nombre de personnes qui semblent intéressés, ça devrait allécher les monsieurs de chez Adobe ;-)

Le plus grand manque de GIMP, c'est bien le CMYK, c'est sûr... Et ça va venir.

Sinon, je répête que Krita gère le CMYK.

Ensuite, voir ce que donnera une image directement en cmyk, je veux dire par là, travailler directement en cmyk est une illusion. Quand un logiciel le permet, il donne à l'écran une "estimation" de ce que cela peut donner et convertit en temps réel en RVB, car un écran est TOUJOURS en RVB.

Il faut arrêter de DRAMATISER le fait qu'un logiciel en natif n'a pas le CMYK. On peut très bien travailler en RVB et ensuite passer par un autre programme pour convertir son image en CMYK. La seule différences, c'est qu'on peut avoir des surprises pour les couleurs et qu'il faut un peu d'expérience et sans doute quelques tatonnements.

Hors ligne

#38 Le 22/04/2008, à 14:35

Fake

Re : GIMP et le CMJN

Je suis pas sûr que le support du Pantone passe a la GPL... Car on mettrait sous GPL le support d'un truc breveté. avec autorisation de reproduire et distribuer le code... ce qui reviendrait a distribuer des nuanciers (et c'est pas donné ca :-) )
C'est drôle parce que finalement la conclusion de tout ca c'est que l'infographie en générale est prisonnière de trucs pas libres (comme le pantone) parce que c'est ça qu'utilisent les imprimeurs, c'est ca qui est intégré aux machines... Du coup il me semble impossible de faire de l'infographie 100% libre ?

Ou alors il faudrait développer un nuancier libre, et donner des spec d'encre libres, et arriver a ce que tout ca soit pris en charge dans les machines d'imprimeries...

Pour avoir un plugin gimp qui permet le support du CMJN il suffit qu'un groupe de graphistes paye un développeur pour le faire. Gimp est sous GPL, et c'est a ca que ca sert la GPL : tu as besoin d'un truc ? Ben tu peux le faire toi même ou le faire faire. Si tous les graphistes qui voulaient le support du CMJN étaient capable de s'associer, ca serait fait depuis longtemps :-) Mais on ne pourra pas forcer les développeurs de Gimp à le faire de toute façon. :-)

Au hazard  ici y a une palette qui tente de s'approcher du pantone...
http://www.tigert.com/gimp/palettes/
Peut être que le revers ingineering du pantone est légal... big_smile le prob c'est que tout dépend des ancres... et qu'a un moment on a besoin du vrai... bon bref...

Hors ligne

#39 Le 22/04/2008, à 15:28

abelthorne

Re : GIMP et le CMJN

Fake a écrit :

Pour avoir un plugin gimp qui permet le support du CMJN il suffit qu'un groupe de graphistes paye un développeur pour le faire. Gimp est sous GPL, et c'est a ca que ca sert la GPL : tu as besoin d'un truc ? Ben tu peux le faire toi même ou le faire faire. Si tous les graphistes qui voulaient le support du CMJN étaient capable de s'associer, ca serait fait depuis longtemps :-) Mais on ne pourra pas forcer les développeurs de Gimp à le faire de toute façon. :-)

Pour intégrer un modèle de gestion de couleurs supplémentaires dans le soft, qui soit géré par l'ensemble des fonctions, je doute qu'un plugin puisse faire l'affaire...
Si c'était le cas, l'ajout de la gestion du CMJN serait apparu depuis longtemps et ne nécessiterait pas le remplacement d'une bonne parties des bases comme c'est prévu pour la prochaine version majeure.

Peut être que le revers ingineering du pantone est légal... big_smile le prob c'est que tout dépend des ancres... et qu'a un moment on a besoin du vrai... bon bref...

De toute façon, c'est sûr que si on veut travailler précisément (tel Pantone et pas la nuance d'à côté légèrement différente), on a forcément besoin d'un nuancier imprimé, c'est pas avec des écrans plus ou moins bien calibrés qu'on peut arriver à quelque chose.
Sur un nuancier Pantone, les équivalences CMJN sont indiquées, non ? Donc quelqu'un qui en possède un peut travailler sans avoir besoin de la bibliothèque logicielle : il suffit de créer sa couleur par rapport aux valeurs CMJN pour avoir un aperçu correct lors du boulot.

Quant au reverse engeneering, je ne pense pas qu'il soit applicable dans ce cas précis (on parle d'un système de nuances breveté, pas d'un fonctionnement technique). Néanmoins, j'avais trouvé une page web d'un site spécialisé sur la couleur (c'était peut-être même une page du site de Pantone) qui listait l'ensemble des teintes avec leurs équivalences RVB/CMJN. De quoi se faire un nuancier à divers formats logiciels. Malheureusement, elle n'est plus en ligne (mais j'en ai fait une copie locale pour mes besoins).

En ligne

#40 Le 22/04/2008, à 19:11

Fake

Re : GIMP et le CMJN

Pour intégrer un modèle de gestion de couleurs supplémentaires dans le soft, qui soit géré par l'ensemble des fonctions, je doute qu'un plugin puisse faire l'affaire...

Enfin l'idée est la quand même, si on veut développer un point particulier du logiciel pour lui ajouter une fonctionnalité on peut.
C'est le même problème pour les fonctions de retouches intégrées à Scribus ou le vectoriel dans Gimp...
Si on le veut on peut le faire, ou le faire faire.

J'ai quand même l'impression qu'une grande partie technique de l'infographie est bloquée par des techniques fermée.
Je pense aussi que Photoshop est en avance sur Gimp, surtout pour une utilisation pro. Mais il a de l'avance il me semble. Laissons encore un peu de temps a Gimp pour vieillir :-)

Hors ligne

#41 Le 22/04/2008, à 20:19

h-ubuntu

Re : GIMP et le CMJN

Salut,

Le CMJN c'est tres compliqué pour les devs linux, c'est tout, sinon ça serait déjà fait pour Gimp, qui est du gtk, et le mode graphique des applications on le doit à gimp parce que les gtk fut développé pour gimp.

Personnellement mon studio PAO linux est prêt, j'en suis tres satisfait il m'aura coûté en tout 30 euro pour l'achat de Pixel que je viens d'acheter.
Pixel est génial je le trouve même mieux que photoshop, plus fluide, réactif dommage qu'il soit pas ouvert mais j'ai pas le temps d'attendre à ce qu'il le soit ni d'attendre que Gimp est son niveau (cmjn , gestion des calques).Je dois travailler tres rapidement et être efficace.

Choisir les bons outils c'est important, j'ai conçu plusieurs sites web de A à Z sur Linux sans problèmes et même plus rapidement que sur widows en fait.
Mais quand je dis tout, c'est tout, les images sont faites sur inkscape et gimp.
L'exportation en png d'inkscape est tres rapide et tres bien pensée (exportation de sélection) ce qui permet d'aller tres vite sans retravailler ses images.
Il y a bien sur un apprentissage nouveau des logiciels mais aussi de la méthode de travail.

On est sur la bonne voie et une formidable lancée dans le graphisme sur linux, je suis là pour en témoigner il y à peine 1 an on râlait de ne pas avoir un logiciel de gestion de police à la suitcase, he ben nous avons Fontmatrix maintenant, Sk1 débarques tout juste aussi et c'est tres bon signe.
Linux se bouge et c'est tant mieux!
Moi je suis largement optimiste.


Vitrine relookage ubuntu.fr : http://www.esnips.com/web/Capturesdesignubuntufr/
Tout pour skiner ton amsn, oui c'est possible! :http://amsn-skins.blogspot.com/
Tutoriaux:  http://www.esnips.com/web/TutoriauxSkineraMSN
Topic : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=81501

Hors ligne

#42 Le 02/07/2008, à 12:18

yberges

Re : GIMP et le CMJN

hello
je vois beaucoup de professionel dans ce post
j'ai une question simple :
- ce serait pas de mal de faire un process propre, validé, simple pour que chacun puisse se projeté un minimun ds le cmjn
     avec que gimp
     gimp + un logiciel (scribus ou krita)
- ce serait pas de mal de faire un process pro, validé, pro pour que chacun puisse aller plus loin dans le  cmjn
     avec que gimp
     gimp + un logiciel (scribus ou krita)
moi je pense que pour que les adopte les choses c'est bien de leurs montré que c'est possible ?

a+

Hors ligne

#43 Le 02/07/2008, à 12:34

abelthorne

Re : GIMP et le CMJN

Sur Calcyum, il y a de bonnes infos sur les réglages des profils couleur pour Scribus, Gimp et Inkscape.

Dernière modification par abelthorne (Le 02/07/2008, à 12:35)

En ligne

#44 Le 02/07/2008, à 13:16

yberges

Re : GIMP et le CMJN

cool c'est vrai que c'est pas mal du tout !
Merci

Hors ligne

#45 Le 28/08/2008, à 13:05

bady3005

Re : GIMP et le CMJN

Ca sort un peut de la conversation, mais ça colle avec le nom du sujet :
Un packet DEB a été fait pour installer facilement le greffon Separate+ pour Gimp.
Le pire, c'est que ça fonctionne très bien. Si on suis les indications (En); car on risque de se retrouver avec 4 calques noirs sans savoir quoi faire avec.
C'est ici : http://my.opera.com/area42/blog/gimp


Lucid Lynx / Asus A6Jc-Q011H / Intel Dual Core T2300
2 x 1024 Mio DDR II SDRAM / nVidia GeForce 7600 Go - 128 Mio

Hors ligne

#46 Le 29/08/2008, à 02:11

pierluc

Re : GIMP et le CMJN

Le CMJN c'est tres compliqué pour les devs linux, c'est tout, sinon ça serait déjà fait pour Gimp, qui est du gtk, et le mode graphique des applications on le doit à gimp parce que les gtk fut développé pour gimp.

C'est vrai que c'est pas si simple, la façon de gérer les couleurs est complètement différente de celle en RGB, les outil doivent surement être reprogrammés. D'ailleur, même Adobe ne gère pas complètement le CMJN. Quand on est en CMJN il y a plein de filtres qui sont inaccessibles...

Mais bon, c'est pas une bonne idée de travailler en CMJN car on risque de travailler dans un espace qui a moins de couleurs que celui de la presse sur la quel on vas imprimer. Les espace de couleur c'est assez spécial, dans certaines teintes il y une grande gamme de couleurs alors que dans l'autre c'est très réduit. Puis ça, ça dépend sur quoi et avec quoi tu imprime. Je pense que l'on est aussis bien de travailler en adobe RVB 1998 et convertir lors de la création du pdf dans l'espace cmjn de l'imprimeur.


Porte-Folio: http://pearluc.wordpress.com
Linux, là où la main de l'homme n'a jamait mit pied.
Capitaine Patnaud, Émission Dans une galaxie près de chez vous
Pour rire: www.tetesaclaques.tv

Hors ligne

#47 Le 14/11/2008, à 11:30

zeelay

Re : GIMP et le CMJN

Bonjour à tous,

Pour ma part, je travaille avec des imprimeurs en 100 % libre et ça marche très bien.
Pour cela, mes travaux sont réalisés avec Gimp, Draw et Writer en RVB, exportés en PDF, puis convertis par l’imprimeur en CMJN avec Adobe Acrobat Professionnal.

La méthode est décrite ici :
http://zeelay.free.fr/OpenOfficeMax/spip.php?article24

Voici également un article pour contrôler les couleurs et s’assurer qu’elles sortent aux mieux :
http://zeelay.free.fr/OpenOfficeMax/spip.php?article75

Hors ligne

#48 Le 14/11/2008, à 14:05

Brunod

Re : GIMP et le CMJN

zeelay a écrit :

Bonjour à tous,

Pour ma part, je travaille avec des imprimeurs en 100 % libre et ça marche très bien.
Pour cela, mes travaux sont réalisés avec Gimp, Draw et Writer en RVB, exportés en PDF, puis convertis par l’imprimeur en CMJN avec Adobe Acrobat Professionnal.

Idem sauf que je travaille avec Krita, Xaralx, Lightzone (+ Fontmatrix, Oo...) et produit le pdf avec Scribus en cmjn directement.
100% linux à part mon driver scanner sur xp qui n'existe pas sur Linux.

BD

Dernière modification par Brunod (Le 14/11/2008, à 14:05)


Wanted : emploi dans la sécurité informatique et réseau
Windows est un système d'exploitation de l'homme par l'ordinateur. Linux, c'est le contraire...
36 pc linux convertis

Hors ligne

#49 Le 09/10/2010, à 05:21

xorax

Re : GIMP et le CMJN

3 ans après le début de la discussion, Gimp 3, devant supporter le CMJN, n'est toujours sortie.
Je crois, malheureusement, que ça répond à toutes les questions (et troll) posées sur ce topic.

Hors ligne

#50 Le 09/10/2010, à 09:01

Brunod

Re : GIMP et le CMJN

Ouais... Et pour moi en attendant, mon driver scanner est maintenant supporté par Lucid big_smile. 100% Linux now !


Wanted : emploi dans la sécurité informatique et réseau
Windows est un système d'exploitation de l'homme par l'ordinateur. Linux, c'est le contraire...
36 pc linux convertis

Hors ligne