Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#1 Le 02/06/2008, à 23:18

Ekinoks

Lancer un windows installé "physiquement" avec KVM, dangereux ?

Salut !

J'aimerais lancer un windows installé "physiquement".
J'ai vue qu'il existé un fil dans le forum pour faire ceci avec "WMware", mais j'aimerais plutôt utiliser un logiciel libre et je pense notamment a KVM.

Je serais donc tenté de faire un :

kvm -m 256 /dev/sda1

Mais j'ai lue sur internet que ça pouvais peu être, être risqué que deux systèmes utilisent le même disques.
Par exemple si ils y accèdent au même moment... :^/

Alors avant d'aller plus loin et d'essayer quoi que se soit, j'aimerais avoir vos avis sur la dangerosité de la chose ?

Merci pour votre aide.


Il y a 10 catégories d'hommes sur terre, ceux qui comprennent le binaire et les autres.

Hors ligne

#2 Le 03/06/2008, à 14:27

yvan78

Re : Lancer un windows installé "physiquement" avec KVM, dangereux ?

Ekinoks a écrit :

Alors avant d'aller plus loin et d'essayer quoi que se soit, j'aimerais avoir vos avis sur la dangerosité de la chose ?

Rien que le fait de monter la partition système windows est dangereux... et c'est ce qui est fait par défaut.

A titre perso j'ai mis ça en ro dans le /etc/fstab. ntfs3g est certes censé être fiable (sauf ntfs compressé/crypté...)... mais un disque externe formatté en ntfs sous hardy m'a posé pb quand j'y ait récupéré des données, copiées à partir d'un windows 2000 pro et récupérées sur une nouvelle machine sous XP pro. Donc c'est sensé être stable, mais l'utiliser sous toutes les versions de ntfs dans la nature pose encore clairement des souçis et semble avoir été mal testé. Exemple sans doute non limitatif et qui a en tout cas suffisemment entammé ma confiance pour reparametrer la partition système XP en ro sur mon PC perso, comme c'était le cas avant. Par contre, ma partition d'échange XP/Linux est désormais en NTFS et plus en FAT32. Mais son usage est assez limité pour qu'une corruption ne pose pas de pb important. Et ça risque de rester ainsi "en observation" un moment.

Voilà qui donne déjà un aperçu des pb possible niveau partage du file-system ntfs avec le noyau linux...

Par ailleurs, sur la virtualisation, entre un environnement matériel en prise directe en fonctionnement natif... et émulé... je pense que faire cohabiter les deux c'est des emmerdes probables: Ca risque de ne pas démarrer en émulé... et avec la palanquée de changements matériels detectés au démarrage émulé et les reconfigurations idoines, pas évident que ce soit réversible pour ne pas poser également de pb en redemarrant nativement.

Je serais tenté de te dire d'acheter un disque plus grand, ça ne coute plus grand chose... de faire un dd de l'ancien sur le nouveau (sans échanger if et of, sinon dd=data destroyer!), et de creer une/des partitions sur l'espace supplémentaire non alloué pour y avoir une ou plusieurs partitions destinées à des systèmes virtualisés.

Haut de page ↑