Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Ubuntu 16.04 LTS
Commandez vos DVD et clés USB Ubuntu-fr !

Pour en savoir un peu plus sur l'équipe du forum.

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

#1 Le 13/04/2017, à 20:55

RoKN

Perdu avec KVM et la mise en réseau des VM

Salut !

Bon, ça fait maintenant 3 jours que je bloque sur un truc :
Comment faire accéder les machines virtuelles au réseau ?

Je me suis pourtant aidé de tuto, notamment celui-ci (mais pas que).

Actuellement, voici le contenu du fichier /etc/network/interface de la machine hôte (le serveur physique quoi) :

auto lo
iface lo inet loopback

auto eth0
iface eth0 inet static
        address 192.168.166.10
        netmask 255.255.255.0
        gateway 192.168.166.254

Et le contenu du même fichier mais sur la VM (une Debian Jessie) :

auto lo
iface lo inet loopback

auto eth0
iface eth0 inet static
        address   192.168.166.9
        netmask   255.255.255.0
        gateway   192.168.166.254
        network   192.168.166.0
        broadcast 192.168.166.255
        bridge_ports eth0
        bridge_stp off
        bridge_fd 0
        bridge_maxwait 0

Quand je tenter de pinger wikipedia, ça me retourne un "unknown host".
Si je tente de pinger une IP externe, ça me retourne des "destination host unreachable".

Sur la machine hôte :

root@apu:/home/user/KVM/debian8# mii-tool 
eth0: negotiated 1000baseT-FD flow-control, link ok
eth1: no link
eth2: no link

Sur la VM :

root@jessie:~# mii-tool
SIOCGMIIREG on eth0 failed: Input/output error
SIOCGMIIREG on eth0 failed: Input/output error
eth0: negotiated 1000baseT-FD flow-control, link ok

Ou me suis-je planté ?
Merci.


On dit "chiffrer" : https://chiffrer.info/

Hors ligne

#2 Le 23/04/2017, à 12:08

outcast

Re : Perdu avec KVM et la mise en réseau des VM

Utilise l'utilitaire graphique virt-manager et l'onglet "Virtual Networks" pour gérer le réseau des vms.
Normalement, t'as déjà par défaut une configuration pour du NAT, suffit de la choisir pour ta vm.
Le faire à la main alors que tu ne sais pas comment ça marche, c'est hasardeux.

Hors ligne

#3 Le 23/04/2017, à 12:50

MicP

Re : Perdu avec KVM et la mise en réseau des VM

Bonjour

Je plussoie à fond la proposition faîte par outcast

Que je sois connecté par RJ45 ou par WiFi (j'utilise un PC portable), mes machines virtuelles ont accès au web, aux autres machines virtuelles, et à la machine hôte
Je n'ai rien modifié sur ma machine hôte (qui utilise network-manager de l'interface graphique Xfce de ma machine hôte, mais n'importe quelle autre système de gestion de réseau installé ou pas ferait bien aussi l'affaire).

=======
Pour te donner une idée de ce qui a été automatiquement créé comme bridge sur ma machine hôte
regarde les chapitres 1 , 1.1 et 1.2 de cette page web

L'adresse IP de mon bridge est d'ailleurs la même : 192.168.122.1
et c'est cette même adresse IP qui me permet d'accéder à la machine hôte depuis n'importe quelle des machines virtuelles de cet hôte

Les adresses IP des machines virtuelles (du réseau 192.168.122.0/24) sont fournies automatiquement par le serveur DHCP virtuel

Depuis la machine hôte, je peux contacter les machines virtuelles par leur adresse IP qui est dans le réseau 192.168.122.0/24

Les machines virtuelles accèdent au web sans aucune configuration spécifiques, comme si elles étaient connectées à une box virtuelle

L'interface graphique de virt-manager est très simple à utiliser,
et j'utilise, en ligne de commande, les différentes commandes de virsh pour affiner les réglages de mes machines virtuelles

=======
Je n'ai donc absolument rien eu à modifier, juste à installer le paquetage virt-manager

Dernière modification par MicP (Le 23/04/2017, à 12:59)

Hors ligne

#4 Le 23/04/2017, à 13:12

outcast

Re : Perdu avec KVM et la mise en réseau des VM

Je complète un peu ma réponse.
La technique utilisée par RoKN c'est pour persister la configuration réseau de la vm (en claire, si on redémarre l’hôte, la configuration réseau existe toujours).
Il y a 2 problèmes avec cette technique :
- Elle est OS dépendantes, les commandes ne sont pas les mêmes pour debian/ubuntu que fedora/centos que arch etc...
- Elle entre en conflit avec le network-manager qu'il faut désactiver, ce qui est problématique quand l’hôte est un desktop.

Mais tout ceci est un faux problème car libvirt-bin (API pilotée en ligne de commande avec virsh et en interface graphique avec virt-manager) qui gère les vms s'occupe de la persistance de la configuration réseau, du stockage et plein d'autres choses.
Donc pour tout ce qui concerne la gestion des vms, faut passer par virsh ou virt-manager, ça rend la gestion agnostique par rapport à l'OS.
Dans certains cas très particuliers il faut jouer avec iptables, mais c'est tout.

Hors ligne