Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Ubuntu 16.04 LTS
Commandez vos DVD et clés USB Ubuntu-fr !

Pour en savoir un peu plus sur l'équipe du forum.

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

#1 Le 24/11/2017, à 22:46

melixgaro

Mme de Sévigné

Modération : ce message répond à celui-ci de nam dans une autre discussion

nam1962 a écrit :
melixgaro a écrit :

(...)l'ordi d'un⋅e ami⋅e (...)

Jean-François Revel a écrit :

Byzance tomba aux mains des Turcs tout en discutant du sexe des anges.

Le français achèvera de se décomposer dans l’illettrisme pendant que nous discuterons du sexe des mots.

(...)Leur genre n’a rien à voir avec le sexe de la personne qu’ils concernent, laquelle peut être un homme.
Homme, d’ailleurs, s’emploie tantôt en valeur neutre, quand il signifie l’espèce humaine, tantôt en valeur masculine quand il désigne le mâle.

Confondre les deux relève d’une incompétence qui condamne à l’embrouillamini sur la féminisation du vocabulaire.

Un humain de sexe masculin peut fort bien être une recrue, une vedette, une canaille, une fripouille ou une andouille.
De sexe féminin, il lui arrive d’être un mannequin, un tyran ou un génie.

Le respect de la personne humaine est-il réservé aux femmes, et celui des droits de l’homme aux hommes ?

Absurde!

Ces féminins et masculins sont purement grammaticaux, nullement sexuels.

(...) On dit: «Madame de Sévigné est un grand écrivain» et «Rémy de Goumont est une plume brillante». (...)


http://chezrevel.net/le-sexe-des-mots/


à nam,

Merci de me dire des choses dont je suis déjà au courant !
À ce que je sache, si un humain de sexe masculin peut-être une recrue, un humain de sexe masculin sera appelé, sauf peut-être cas spécifiques, un ami et non pas une amie.

Les deux exemples ci-dessous n'ont pas grand chose avoir entre eux :

On dit: «Madame de Sévigné est un grand écrivain» et «Rémy de Goumont est une plume brillante»

Dans un cas, on utilise un nom de métier qui, pour une raison quelconque, est peu usité au féminin. Dans l'autre cas, on utilise une allégorie où l'on désigne la personne par son outil (qui va donner son genre, on ne va pas dire « un plume » au motif qu'on parle d'un homme). Tout comme je n'ai aucun mal à dire que Roger Federer ou Raphael Nadal sont de bonnes raquettes, je ne vois pas le mal à dire qu'un tel ou une telle est une plume brillante (ou un clavier, pour faire plus an 2020).

Pour ma part, je préfère dire que Madame de Sévigné est une grande écrivaine. Écrivaine est dans le dico ; pour moi, ça clôt le débat pour ce mot précis.

Fin du HS, désolé pour les autres ;-)

Modération : scindé la digression littéraire, fort intéressante par ailleurs,  dans le café.

Dernière modification par melixgaro (Le 26/11/2017, à 20:42)


Linux depuis ~2007. Xubuntu seulement.

Hors ligne

#2 Le 25/11/2017, à 09:54

nam1962

Re : Mme de Sévigné

metalux a écrit :

Salut,
Avez-vous essayé le remplaçant de BetterPrivacy?

Non, j'ai regardé les critiques et les réponses du dev, on pige bien pourquoi le dev de betterprivacy a lâché l'affaire (pas possible de mettre un compteur, pas de whitelist..) et pour le moment ça confirme mes préventions vis à vis de FF57/WebExtensions.

@melixgaro, un soldat peut commencer par être une recrue, puis devenir une sentinelle et enfin une ordonnance...

J'apprécie Revel en ce qu'il s'élève contre des évolutions laides et purement doctrinales, il y avait déjà eu çà avec la  Правда qui édictait graphie, orthographe, grammaire "politiquement correcte" (les contrevenants étant aimablement invités en pension tous frais payés à l'air pur sibérien)...

Le respect, la politesse, la galanterie ne viennent pas de mots ou de leur ordonnancement, ni de réécriture du passé, mais d'une attitude.
Un bonhomme qui est une brute ou un truand, une bonne-femme qui est un tyran ou une harpie ne changeront pas à cause d'une règle grammaticale bricolée et moche !

Dernière modification par nam1962 (Le 25/11/2017, à 10:13)


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#3 Le 25/11/2017, à 16:13

nam1962

Re : Mme de Sévigné

Elle était effectivement plus une épistolière qu'un écrivain wink


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#4 Le 25/11/2017, à 16:52

melixgaro

Re : Mme de Sévigné

Pour ctrl+Maj+P, je ne saurais te dire. Je n'utilise plus Windows depuis des années et il est vrai que les raccourcis peuvent varier. Il faut ouvrir le menu « Fichier », là tu trouveras, « nouvel onglet », « nouvelle fenêtre » et « nouvelle fenêtre privée » avec leurs raccourcis.

Larousse a écrit :

écrivain, écrivaine
Personne qui compose des ouvrages littéraires ; homme, femme de lettres

Un épistolier, une épistolière est un écrivain, une écrivaine. Dans le cas de Madame de Séviginé, épistolière est plus précis, écrivaine n'est pas faux pour autant.


Linux depuis ~2007. Xubuntu seulement.

Hors ligne

#5 Le 25/11/2017, à 19:10

Pimprelune

Re : Mme de Sévigné

Pour clore le HS, nam1962 et melixgaro, bien que ce soit ma famille, je dois avouer que je n'ai pas lu ce qu'a écrit Marie de Rabutin-Chantal. Ma remarque

[...]pas comme une écrivaine.

se basait surtout sur le terme - au féminin - que je trouve hideux et n'utilise pour ma part jamais.
Il est admis aussi (merci l'Académie Française) de dire lez-haricots, désolée mais cette énonciation ne franchira pas mes lèvres de façon voulue et acceptée.

Et qu'on me conspue en me traitant de non-féministe si on veut, je considère que ça n'a rien à voir, le terme écrivain au féminin est d'une laideur achevée, aussi épistolière me va tout à fait.

Pour Windown, merci, melixgaro, j'en ferais part à ma copinaute, mais je ne sais si elle s'en servira, j'ai d'ores et déjà compris que la faire passer sous Linux est un peu casse-gueule dans son cas de figure.

Dernière modification par Pimprelune (Le 25/11/2017, à 19:10)


Ne vous trompez pas entre ma personnalité et mon attitude. Ma personnalité est "qui je suis", mon attitude dépend de "qui vous êtes"...
Ubuntu Gnome / Linux Mint
5 clics ici et , pliz :)
Au se.cours !!!

Hors ligne

#6 Le 25/11/2017, à 20:21

moko138

Re : Mme de Sévigné

Savez-vous ce que c'est que fanes(1), hé ?



___
(1) À cette date, la marquise espérait convertir son gendre et surtout sa fille à la culture des carottes et des betteraves ; nul n'a jamais su pourquoi.

Dernière modification par moko138 (Le 25/11/2017, à 20:29)


%NOINDEX%
Un utilitaire méconnu : ncdu

Hors ligne

#7 Le 25/11/2017, à 21:26

nam1962

Re : Mme de Sévigné

En fait si, on sait : elle s'ennuyait affreusement dans son manoir breton ou elle s'était retirée car quelque peu désargentée wink


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#8 Le 25/11/2017, à 22:30

Pimprelune

Re : Mme de Sévigné

Comment ça, fanes, moko138 ?
Je pourrais envisager (la faute à mes lectures) de voir une approche féminine en rapport avec les carottes (non, rien à voir avec la blague des couventines !!!), mais je ne crois pas me souvenir que Mme de Sévigné était versée dans les remèdes de bonne femme.
Le côté désargenté - comme le souligne nam1962 - me paraît plus logique...

Dernière modification par Pimprelune (Le 25/11/2017, à 22:32)


Ne vous trompez pas entre ma personnalité et mon attitude. Ma personnalité est "qui je suis", mon attitude dépend de "qui vous êtes"...
Ubuntu Gnome / Linux Mint
5 clics ici et , pliz :)
Au se.cours !!!

Hors ligne

#9 Le 25/11/2017, à 22:33

Pimprelune

Re : Mme de Sévigné

Rien à voir avec les «petits gâteaux», cette digression littéraire, je trouve wink !


Ne vous trompez pas entre ma personnalité et mon attitude. Ma personnalité est "qui je suis", mon attitude dépend de "qui vous êtes"...
Ubuntu Gnome / Linux Mint
5 clics ici et , pliz :)
Au se.cours !!!

Hors ligne

#10 Le 26/11/2017, à 05:44

moko138

Re : Mme de Sévigné

[HS]

Pimprelune a écrit :

Je pourrais envisager (la faute à mes lectures) de voir une approche féminine en rapport avec les carottes (non, rien à voir avec la blague des couventines !!!).

Pourtant, « Une sorte de rage lui tenait lieu de verve » (L'Art du contrepet).
Du coup, je ne vois pas ce que tu "pourrais envisager" sans lien avec ladite blague.
Quid ?
                                    [/HS]


%NOINDEX%
Un utilitaire méconnu : ncdu

Hors ligne

#11 Le 26/11/2017, à 10:13

erresse

Re : Mme de Sévigné

moko138 a écrit :

Savez-vous ce que c'est que fanes(1), hé ?



___
(1) À cette date, la marquise espérait convertir son gendre et surtout sa fille à la culture des carottes et des betteraves ; nul n'a jamais su pourquoi.

moko, cherches-tu vraiment la signification du mot "fanes" ?
Si oui, c'est simplement le feuillage des légumes tels que les carottes, radis ou autres betteraves.
Sinon, c'est que je n'ai rien compris à la remarque et je te prie de considérer mon intervention comme non avenue...
wink


Plus de 50 ans d'informatique, ça en fait des lignes de commandes en console, mais on n'avait pas le choix...
Excellente raison pour, aujourd'hui qu'on le peut, utiliser au maximum les INTERFACES GRAPHIQUES !
Important : Une fois résolu, pensez à clore votre sujet en ajoutant [Résolu] devant le titre du 1er message, et un bref récapitulatif de la solution à la fin de celui-ci. Merci.

Hors ligne

#12 Le 26/11/2017, à 10:29

moko138

Re : Mme de Sévigné

[HS]Pimprelune, erresse,
« Le cèdre aixois », en êtes-vous fans ?
                                    [/HS]


%NOINDEX%
Un utilitaire méconnu : ncdu

Hors ligne

#13 Le 26/11/2017, à 11:59

Pimprelune

Re : Mme de Sévigné

Bonjour le Forum, hello les Linuxiens (et bon dimanche !).

@moko138: je redoute de ta part - avec le «cèdre aixois» - un jeu de mots ou toute autre contrepèterie. Comme je suis curieuse, j'ai lancé une recherche (via Qwant) et j'ai trouvé un restaurant qui (vu son nom) est spécialisé dans la cuisine libanaise. Dans ce cas-là, oui, j'aime cette cuisine et ses mezzés.

Pour ce qui est de la blague en rapport avec les carottes (et les couventines roll), tout à fait, ça volait aussi... bas big_smile (ou haut ? Je soooooooors, 1511693100.png), moko138, mais tout comme erresse, de prime abord, j'ai pensé aux fanes de ces légumes que les vendeurs au marché te proposent de ratiboiser.

Pour ce qui est des lectures (et je ne sais si c'est vraiment efficace), la carotte ou ses graines aurait été un moyen naturel de contraception (voir «Le chardon et le tartan» de Diana Gabaldon). Comme quoi, même en restant plus "prosaïque" que la blague, ça reste toujours orienté intimité, non ?

Et même si les modérateurs - merci infiniment à eux :* - nous ont consacré un sujet spécial Mme de Sévigné, on dérive vers un autre auteur (oui, c'est une femme, et non je n'écrirais p.a.s. auteure !) qui n'est pas français.

Dernière modification par Pimprelune (Le 26/11/2017, à 12:03)


Ne vous trompez pas entre ma personnalité et mon attitude. Ma personnalité est "qui je suis", mon attitude dépend de "qui vous êtes"...
Ubuntu Gnome / Linux Mint
5 clics ici et , pliz :)
Au se.cours !!!

Hors ligne

#14 Le 26/11/2017, à 12:51

Pimprelune

Re : Mme de Sévigné

Et une petite vidéo du Château de Grignan, qui fut le lieu de résidence où mourut Mme de Sévigné.

La vidéo le montre tel qu'il a été reconstruit en 1912, après bien des périodes de vaches maigres. (Merci, Wikipédia).

Dernière modification par Pimprelune (Le 26/11/2017, à 12:58)


Ne vous trompez pas entre ma personnalité et mon attitude. Ma personnalité est "qui je suis", mon attitude dépend de "qui vous êtes"...
Ubuntu Gnome / Linux Mint
5 clics ici et , pliz :)
Au se.cours !!!

Hors ligne

#15 Le 26/11/2017, à 14:04

moko138

Re : Mme de Sévigné

Pimprelune a écrit :

Pour ce qui est des lectures (et je ne sais si c'est vraiment efficace), la carotte ou ses graines aurait été un moyen naturel de contraception (voir «Le chardon et le tartan» de Diana Gabaldon). Comme quoi, même en restant plus "prosaïque" que la blague, ça reste toujours orienté intimité, non ?

D'aaaaaccord ! (jsavais pô).


%NOINDEX%
Un utilitaire méconnu : ncdu

Hors ligne

#16 Le 26/11/2017, à 15:06

moko138

Re : Mme de Sévigné

Oui, Pimprelune, « le cèdre aixois » est tiré de l'album de la Comtesse de... cette semaine !


%NOINDEX%
Un utilitaire méconnu : ncdu

Hors ligne

#17 Le 26/11/2017, à 21:42

moko138

Re : Mme de Sévigné

Le cèdre aixois est de la même veine que la boite à piles...


%NOINDEX%
Un utilitaire méconnu : ncdu

Hors ligne