Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Ubuntu 16.04 LTS
Commandez vos DVD et clés USB Ubuntu-fr !

Pour en savoir un peu plus sur l'équipe du forum.

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

#26 Le 24/11/2017, à 09:56

jack

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

je peu répondre a la place Ayral l'amour car tu fait pas des gamins pour une raison mathématique .tu les fait par envie !

Hors ligne

#27 Le 24/11/2017, à 11:49

Compte anonymisé

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

Caribou22 a écrit :

@libc6: Ce ne sont pas des présomptions mais des estimations scientifiques datant de 1970 hmm

http://adrastia.org/qui-sommes-nous/manifeste/

En 1970 le Club de Rome, un groupe de réflexion composé de scientifiques, d’économistes, de fonctionnaires nationaux et internationaux, commandait au MIT (Massachusetts Institute of Technology) un rapport ayant pour objectif d’estimer des potentialités de développement de l’humanité sur terre, en prenant en compte les facteurs limitants (la disponibilité des ressources, la démographie, la pollution, les rendements agricoles…). Publié en 1972, The Limits To Growth (Les limites de la croissance), aussi surnommé « rapport Meadows », annonce la fin de l’humanité telle que nous la connaissons dans le courant du XXIe siècle. Les révisions de 1993 et 2004 (basées sur la comparaison entre les prédictions et les observations dans le temps) sont venues confirmer ce pronostic, et même constater que le risque avait été sous-estimé.

Reste à voir ce que serait cette fin de l'humanité "telle que nous la connaissons".

Il est curieux, qu'à 25ans, tu restes scotché sur une vision du passée, au demeurant assez juste mais que tu ne regardes pas devant toi les solutions qui se mettent en place. 
Reste à voir ce que serait cette fin de l'humanité "telle que nous la connaissons" trouve sa réponse dans le fait que notre civilisation devra faire avec un après pétrole. En effet, il y a eu une prise de conscience à cette époque que la consommation de pétrole ne pouvait soutenir le rythme à l'égard des réserves estimées en ce temps, c'est le choc pétrolier. De toute façon, il y aura un après pétrole tôt ou tard, ça c'est sûr, il n'y a pas besoin d'être un élu du club de Rome pour le comprendre. Il te suffit de regarder deux courbes, celle de l'extraction du pétrole et la démographie. La conséquence directe est que ces deux courbes se superposent, en d'autre terme, le pétrole est l'énergie qui nous à permis de développer des conditions de vie favorables (sciences, soins médicaux, alimentations, logement). Tu comprends donc que notre vie est tributaire de l'énergie. Beaucoup de choses sont à base ou issues du pétrole, c'est indéniable. Dans l'alimentation, il faut 10 calories de pétrole pour produire, transformer et transporter la nourriture pour 1 calorie alimentaire produite...

Mais des alternatives se mettent en place, production directe pour le circuit alimentaire et la société va repenser son existence, c'est là aussi indéniable. Fini le productivisme effréné avec obsolescence programmée... etc etc. Donc au lieu d'envisager un futur avec les seuls constats du passé, il est plus prolifique de regarder le futur en étant une formidable opportunité car les solutions sont dans le futur et non dans le passé. Et la question reste posée: Comment avons nous géré cette formidable source d'énergie qu'est le pétrole ? Comme je l'ai écrit un peu plus haut:

libc6 a écrit :

C'est justement parce que nous ressentons le négatif que nous trouvons des solutions, il à le mérite de faire évoluer les consciences.

Dernière modification par Compte anonymisé (Le 24/11/2017, à 11:53)

#28 Le 24/11/2017, à 12:16

Caribou22

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

L'enjeu n'est pas seulement énergétique et démographique. Si je comprends bien ton raisonnement, l'humanité serait pérenne si le pétrole était en open-bar ? (Je caricature mais c'est ce que je crois comprendre tongue )
Le problème est plus vaste, et si le pétrole avait manqué bien plus tôt, je pense que nous en serions pas là. Des alternatives à nos modes de vie destructeurs auraient été pensés sans doute avant que l'inertie de tout ça nous dépasse. (Ce qui semble être malheureusement le cas aujourd'hui.)
Les consciences ont déjà évolué, mais il y a encore du boulot. (Le succès du black friday est un exemple d'actualité.)
Et l'inertie du changement climatique et des extinctions des espèces n'attendra pas que nos consciences évoluent pour poursuivre sa route de manière exponentielle.
On ne réparera pas nos dégâts du jour au lendemain. En revanche on en subira les conséquences. Et les alternatives qui fleurissent déjà et de plus en plus permettront d'y faire face au mieux.

Dernière modification par Caribou22 (Le 24/11/2017, à 12:18)

Hors ligne

#29 Le 24/11/2017, à 12:30

Compte anonymisé

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

L'enjeu n'est pas seulement énergétique et démographique. Si je comprends bien ton raisonnement, l'humanité serait pérenne si le pétrole était en open-bar ? (Je caricature mais c'est ce que je crois comprendre tongue )

Non, car il y a aussi une face sombre dans celui-ci, que ce soit environnemental ou sociétal . Le pétrole n'a été qu'une composante pour nous aider a évoluer au même titre que la période de la renaissance a apporté l'imprimerie wink

Les consciences ont déjà évolué, mais il y a encore du boulot. (Le succès du black friday est un exemple d'actualité.)
Et l'inertie du changement climatique et des extinctions des espèces n'attendra pas que nos consciences évoluent pour poursuivre sa route de manière exponentielle.

Certes, oui. Dans notre courte histoire, on voit très bien que les "royaumes"sont suivis d'un effondrement. Par exemple, l'empire Romain qui a duré 500ans environ à laissé place à autre chose. Vercingétorix avait lutté contre et Clovis à rebâti sur les ruines du royaume romain qui s'est effondré laissant tout un pays dans le désarroi ! Tout bouge encore une fois.

On ne réparera pas nos dégâts du jour au lendemain. En revanche on en subira les conséquences. Et les alternatives qui fleurissent déjà et de plus en plus permettront d'y faire face au mieux.

Et oui, c'est pour ça que l'on apprend. Quand tu étais gamin, tu as sans doute commis des erreurs, elles t'ont enseigné non ? Et puis dans la vraie vie, si tu commets un acte immoral, répréhensible, tu paies la facture non ?

Au final, l'erreur, qui est perçues comme négative nous apprend un peu plus, au fil des siècles, à devenir respectueux de nos semblables et de notre environnement, c'est nôtre évolution individuelle qui se retranscrit dans les civilisations succèssives. Pour te paraphraser, si je suis ton raisonnement, c'est la fin, donc va voir ton banquier, fais un gros prêt pour faire le tour du monde et tu verras bien si tu ne le rembourseras pas ! big_smile tongue

Dernière modification par Compte anonymisé (Le 24/11/2017, à 12:32)

#30 Le 24/11/2017, à 14:32

dural

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

Mais la limite locale ultime est le nombre de molécules d'oxygène, carbone ..  disponibles sur notre planète Mais notre atmosphère se dissipe doucement, le soleil s'épuise doucement .... Reste le reste .... de l'univers
Quant à l'évolution humaine, vous pensez aux humains normaux qui (ne) composent (que) 85% de l'humanité (à la louche) qui vit .... Reste le reste ... de l'humanité qui s'expriment, ne tiennent pas en place et de temps en temps deviennent par trop envahissants ...

Dernière modification par dural (Le 24/11/2017, à 14:34)

Hors ligne

#31 Le 24/11/2017, à 14:40

Caribou22

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

@libc6 : Adrastia constate en effet comme toi que des empires ont chuté avant le notre. Mais le notre est désormais mondialisé et menacé dans sa globalité. Ainsi, son extinction n'épargnerait personne sur le globe. Tout bougerait, mais est-ce que la vie humaine serait encore de la partie ensuite ? On n'apprendra pas grand-chose de l'erreur s'il ne reste plus personne pour tirer des leçons. tongue

@dural : Tout est éphémère, oui smile Je n'ai pas compris ce que tu appelle les humains "normaux" par contre hmm

Hors ligne

#32 Le 24/11/2017, à 15:13

Mobidique

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

Si on saute d'une falaise (e.g. suicide, pas base jump) c'est une erreur, on apprend un grand coup mais on ne s'en relève pas. Dans la vraie vie, tous les actes immoraux, répréhensibles n’entraînent pas toujours un paiement de facture. (Toutes les analogies ne sont-elles pas des tentatives pour ne pas parler du sujet ? D'où je tiens ça moi ?)

Il y a une question d'information et de foi.
Pour le rapport Meadows, wikipédia signale (à juste titre) qu'il a été critiqué par des économistes décorés. Le jeu de l'argumentation et la contre argumentation fait partie de la science. Même dans ce domaine, l'idéologie fait des ravages. Plus globalement, aujourd'hui, la multiplication des sources d'informations, surtout en considération que tout peut et doit être exprimé (nihilisme ?), créé une confusion considérable. Elle est parfois entretenue par ceux qui en bénéficie directement (cf. les lobbies de la cigarette, du sucre, du glyphosate), parfois par bêtise pure et simple, illumination et/ou manipulation (e.g. sectes). Se faire un avis éclairé, même en écartant les erreur les plus évidentes, me semble de plus en plus difficile, on est plus qu'éclairé, on est ébloui on y voit plus rien.
Reste donc la foi. La foi dans la science, "on va s'en sortir" disait le rat de P'ti Luc dans une tempête de sable brûlant et sans fin (il crève à la fin), on va tous crever dit celui qui l'a perdue.

Sans compter qu'on ne peut pas avoir de discussion constructive sur un forum (loi d'airain).
Bref
@+


Xubuntu 14.04 LTS 64bits : sons desktops, wife's laptop (voyager),  job laptop & desktop.
Debian stretch home laptop, x86 sur latitude D420 branché sur l'ampli familial.

Hors ligne

#33 Le 24/11/2017, à 16:47

Compte anonymisé

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

Caribou22 a écrit :

@libc6 : Adrastia constate en effet comme toi que des empires ont chuté avant le notre. Mais le notre est désormais mondialisé et menacé dans sa globalité. Ainsi, son extinction n'épargnerait personne sur le globe. Tout bougerait, mais est-ce que la vie humaine serait encore de la partie ensuite ? On n'apprendra pas grand-chose de l'erreur s'il ne reste plus personne pour tirer des leçons.

C'est sûr ! Mais au fait, tu as tenu compte de mes arguments ? En te lisant, je n'en ai pas l'impression mais c'est ton choix. Profite de ta vie qui risque d'être courte alors mais pense aux plus jeunes que toi qui peuvent lires le forum, quel monde tu leur présentes ? Un monde sans espoir ? Ou tout va être anéanti ? Allez soyons fous, reste le plan B, si le changement climatique n'a pas notre peau, il reste une guerre nucléaire totale.

Si on saute d'une falaise (e.g. suicide, pas base jump) c'est une erreur, on apprend un grand coup mais on ne s'en relève pas. Dans la vraie vie, tous les actes immoraux, répréhensibles n’entraînent pas toujours un paiement de facture. (Toutes les analogies ne sont-elles pas des tentatives pour ne pas parler du sujet ? D'où je tiens ça moi ?)

Bien sûr, le paralogisme n'est pas interdit pour démolir une argumentation, c'est ce que j'ai souligné. Peux-tu argumenter un peu plus ton assertion (ce qui est en gras) ? 

Sans compter qu'on ne peut pas avoir de discussion constructive sur un forum (loi d'airain).

Enfin, tu peux penser cela puis on gueule que la démocratie ne nous entend pas... Internet est un espace libre ou chacun peut exprimer ses opinions. Ce qui rend la discussion difficile, c'est le manque d'écoute de l'autre pour demeurer dans ses certitudes... Égo, quand tu nous tiens cool

Tiens, il pleut, c'est triste. À vous lire, je vais avaler un valium ©, non deux, ça ira mieux.
Édit:
@ Mobidique: la loi d'airain est un phénomène social, en fait, il existe des contre exemples mis en évidence par Lipset notamment !

Dernière modification par Compte anonymisé (Le 24/11/2017, à 17:25)

#34 Le 24/11/2017, à 22:29

sucarno

Re : L'humanité condamnée au déclin ?


"Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loup .
__Agatha Christie__________________________________

Hors ligne

#35 Le 25/11/2017, à 19:20

Mobidique

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

wiktionnaire a écrit :

Loi d'airain : loi ou règle implacable à laquelle on ne saurait échapper.

c'est dans ce sens que j'utilisais l'expression. Mais j'ai découvert qu'il y avait une loi d'airain des salaires et une loi d'airain de l'oligarchie.

wikipédia a écrit :

Un paralogisme est un raisonnement faux qui apparaît comme rigoureux et où le locuteur est de bonne foi, contrairement au sophisme qui est un argument fallacieux, c'est-à-dire destiné à tromper. Le paralogisme est un antonyme de syllogisme.

Mettons

  • immoral : contraire à la morale ; morale : relatif au sens du bien et du mal. (wiktionnaire)

  • répréhensible : blâmable, réprimandable. (wiktionnaire)

  • payer la facture : pas de wiktionnaire, admettons que l'on parle là d'une condamnation en application de la loi

Je propose de se limiter à immoral => payer la facture. Non ça marche pas. Un acte immoral peut être commis mais demeurer secret. Un acte peut être immoral mais hors du champs de la loi, c'est à dire tout ce qui est légal n'est pas nécessairement moral (e.g. évasion fiscale). Mais on s'égare par rapport à la question de Caribou22.

Ce qui nous amène à la possibilité d'une discussion constructive sur un forum (et toujours hors sujet) : je suis de plus en plus dubitatif quand à cette possibilité et comme tu le semble le dire, on ne parle finalement jamais d'autre chose que de soi, l'expression est essentiellement identitaire.

@+

Dernière modification par Mobidique (Le 27/11/2017, à 09:24)


Xubuntu 14.04 LTS 64bits : sons desktops, wife's laptop (voyager),  job laptop & desktop.
Debian stretch home laptop, x86 sur latitude D420 branché sur l'ampli familial.

Hors ligne

#36 Le 25/11/2017, à 22:09

sucarno

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

Mobidique a écrit :

...
Ce qui nous amène à la possibilité d'une discussion constructive sur un forum (et toujours hors sujet) : je suis de plus en plus dubitatif quand à cette possibilité et comme tu le semble le dire, on ne parle finalement jamais d'autre chose que de soi, l'expression est essentiellement identitaire.

@+

Il est impossible de de construire une demeure avec des briques de tailles différentes ... tongue


"Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loup .
__Agatha Christie__________________________________

Hors ligne

#37 Le 27/11/2017, à 18:48

Slystone

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

Pour répondre au premier post, je pense qu'il est risqué de faire des projections. Il y a dix dans des experts parlaient d'un prix du baril de pétrole à plus de 300€, bien loin des 50€. Aujourd'hui, ce n'est toujours pas le cas. Par contre ça finira par arriver. Il y a deux ans j'avais fait de l'interprétariat pour des inspecteurs de site chez Exxon (je sais, compagnie crade, mais bon, quand on a besoin d'argent et que ce n'est pas pour du long terme… bref). Et là un inspecteur canadien qui me sort qu'il y a trente ans, on dépensait une quantité d'énergie pour en résupérer 70, aujourd'hui c'est un ratio de 1 pour 11, et dans certains endroits comme pour les sables bitumineux au Canada de 1 pour 2. Il me sort «on lave les sols avec de l'eau, on obtient une boue. Tu vois la pièce? C'est le diamètre d'un tuyau d'acier d'un mile de long pour transporter la boue. Comme ça adhère aux parois, le tube tourne continuellement. Et comme il y a du sable, ça finit par ronger le tube, il faut le changer tous les ans.». Quand j'étais au Canada, j'y avais appris que la province d'Alberta (là où il y a le plus de sables bitumineux) est 1) la plus corrompue du Canada et que 2) aucune étude d'impact écologique sur l'extraction des sables n'avait encore été faite, ce qui laisse rêveur.
Donc je ne vais pas y aller de ma petite pièce pour faire des hypothèses. Je pense par contre que l'argent va continuer à mener le monde un moment, et que les changements vont se faire uniquement pour une raison de coûts. La fin prochaine du moteur thermique, ce n'est pas un miracle, tous les gouvernements savent que c'est inéluctable, mettre ça sur la lutte contre le changement climatique, c'est juste du greenwashing (une pub à faible coût). Quand je vois le coût éco en Alberta (ils rasent des forêts et polluent des nappes phréatiques quand même), j'ai pris l'option éco dans la vie de tous les jours: je n'ai plus de voitures, plus de frigo, j'achète bio avec des labels sérieux… Je pense qu'à plus ou moins long terme on n'aura de toutes façons pas le choix. Je me garderais bien des raccourcis rapides aussi. On avait mis un moment la guerre en Syrie sur le compte du changement climatique, la vérité est beaucoup plus nuancée. Fil intéressant en tous cas, je vais continuer à le suivre.


«Rigid, the skeleton of habit alone upholds the human frame.» - Virginia Woolf.

Hors ligne

#38 Le 27/11/2017, à 22:01

sucarno

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

Slystone a écrit :

..., j'ai pris l'option éco dans la vie de tous les jours: je n'ai plus de voitures, plus de frigo, j'achète bio avec des labels sérieux… Je pense qu'à plus ou moins long terme on n'aura de toutes façons pas le choix. ...

Salut,

J'ai voulu prendre la même option, mais à quoi bon ; je suis au milieu de million de voitures qui polluent !

A propos de la relation entre les changements climatiques et les flux migratoires, je connais bien l'Afrique et les africains. Quand on a une famille à nourrir, et quand on ne vois que du sable rien que du sable tout auteur, on n'a d'autres solutions que de changer le lieu. Et sans se poser de question, il n'y a qu'une seule direction à prendre.
Si vous voulez sauver le monde, venez reprendre leurs places dans le désert !

Je me pose la grosse question : " A qui appartient la terre ? "


"Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loup .
__Agatha Christie__________________________________

Hors ligne

#39 Le 27/11/2017, à 22:42

Slystone

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

sucarno a écrit :
Slystone a écrit :

..., j'ai pris l'option éco dans la vie de tous les jours: je n'ai plus de voitures, plus de frigo, j'achète bio avec des labels sérieux… Je pense qu'à plus ou moins long terme on n'aura de toutes façons pas le choix. ...

A propos de la relation entre les changements climatiques et les flux migratoires, je connais bien l'Afrique et les africains. Quand on a une famille à nourrir, et quand on ne vois que du sable rien que du sable tout auteur, on n'a d'autres solutions que de changer le lieu. Et sans se poser de question, il n'y a qu'une seule direction à prendre.
Si vous voulez sauver le monde, venez reprendre leurs places dans le désert !

Est-ce vraiment aussi simple? J'avais entendu dire que les africains qui migrent sont ceux qui ont finalement de l'argent, sont finalement ceux qui ont tendance à migrer, et qu'il y a un vrai lien entre le développement économique de l'Afrique et le nombre de migrants ? La culture de consommation s'exporte, et les africains veulent y participer. Ou bien est-ce que c'est faux?


«Rigid, the skeleton of habit alone upholds the human frame.» - Virginia Woolf.

Hors ligne

#40 Le 28/11/2017, à 15:00

Nasman

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

Je ne suis pas sur que si l'humanité disparaissait aujourd'hui même, la Terre (la vie sur Terre) s'en sortirait vu les dégâts que l'homme a occasionné à notre planète.
Il est possible que le réchauffement climatique soit suffisamment avancé pour déclencher un emballement fatal (dégagement des hydrates de méthane océaniques et du permafrost).
La sixième extinction de masse a commencé - la disparition de l'humanité peut - tout au plus - limiter les dégâts.

Problèmes actuels :
- réchauffement climatique
- pollution durable (métaux lourds, déchets radioactifs, plastiques, ...)
- surpopulation
- croissance (idiotie dans un monde qui n'est pas illimité)
- le système des retraites qui incite à faire des mômes à un taux qui engendre un accroissement de la population

Faites un geste pour la planète, suicidez vous ! (de manière "bio")


PC fixe et portable avec Precise 64 bits

Hors ligne

#41 Le 28/11/2017, à 16:12

Ayral

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

J'ai du mal à vous suivre sur ce terrain genre suicidez vous.
J'imagine que quand la grande peste en Europe (entre 25 et 45 millions de morts)  s'est arrêtée et que la population a recommencé à augmenter, des Cassandre ont recommencé à prédire les pires catastrophes. Genre c'était mieux avant.
L'espérance de vie dans les pays développés est de 84 ou 85 ans je ne sais plus, et on reprocherait aux peuples d’Afrique de trop procréer ? N'importe quoi. L'Afrique a des sols et un climat (pas partout) qui permettrait de nourrir et faire vivre correctement sa population  sous certaines conditions.
Je vous trouve bien découragés et décourageants, les jeunes. No live, no future...


Pour mettre les retours de commande entre deux balises code, les explications sont là : https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1614731
Blog d'un retraité
Site de graphisme du fiston Loïc
Ubuntu 14.04 LTS sur un desktop et 14.04 sur un Dell Latitude 820

Hors ligne

#42 Le 28/11/2017, à 21:25

sucarno

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

Slystone a écrit :

...

Est-ce vraiment aussi simple? J'avais entendu dire que les africains qui migrent sont ceux qui ont finalement de l'argent, sont finalement ceux qui ont tendance à migrer, et qu'il y a un vrai lien entre le développement économique de l'Afrique et le nombre de migrants ? La culture de consommation s'exporte, et les africains veulent y participer. Ou bien est-ce que c'est faux?

Salut;

Tous ceux làsont de milliardaires touristes qui vont faire un tour en Europe, avec des réservations sur booking.com dans des hôtels ultrachics.


"Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loup .
__Agatha Christie__________________________________

Hors ligne

#43 Le 29/11/2017, à 08:22

jackpot

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

Si l'humanité devait disparaître : bon débarras ! Le monde animal et la Nature (rescapés !)  pourront enfin respirer et fêter ça ! L'Homme est une anomalie dans le monde vivant et il fout le bordel autour de lui. Quant à moi, je me suis programmé pour renaître en papillon ! tongue


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

Hors ligne

#44 Le 29/11/2017, à 09:51

Caribou22

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

Ayral a écrit :

J'ai du mal à vous suivre sur ce terrain genre suicidez vous.
J'imagine que quand la grande peste en Europe (entre 25 et 45 millions de morts)  s'est arrêtée et que la population a recommencé à augmenter, des Cassandre ont recommencé à prédire les pires catastrophes. Genre c'était mieux avant.
L'espérance de vie dans les pays développés est de 84 ou 85 ans je ne sais plus, et on reprocherait aux peuples d’Afrique de trop procréer ? N'importe quoi. L'Afrique a des sols et un climat (pas partout) qui permettrait de nourrir et faire vivre correctement sa population  sous certaines conditions.
Je vous trouve bien découragés et décourageants, les jeunes. No live, no future...

C'est surtout aux pays "développés" que l'on reproche de trop consommer. Ce sont eux qui sont le moteur de ce déclin.
Et ce n'est malheureusement pas du découragement, mais de la clairvoyance. Paradoxalement, voir la réalité en face sans œillères est la première chose à faire pour envisager un avenir sincèrement optimiste. Ça permet de mieux comprendre et anticiper les évènements. smile

Nasman a écrit :

Je ne suis pas sur que si l'humanité disparaissait aujourd'hui même, la Terre (la vie sur Terre) s'en sortirait vu les dégâts que l'homme a occasionné à notre planète.
Il est possible que le réchauffement climatique soit suffisamment avancé pour déclencher un emballement fatal (dégagement des hydrates de méthane océaniques et du permafrost).
La sixième extinction de masse a commencé - la disparition de l'humanité peut - tout au plus - limiter les dégâts.

Problèmes actuels :
- réchauffement climatique
- pollution durable (métaux lourds, déchets radioactifs, plastiques, ...)
- surpopulation
- croissance (idiotie dans un monde qui n'est pas illimité)
- le système des retraites qui incite à faire des mômes à un taux qui engendre un accroissement de la population

Faites un geste pour la planète, suicidez vous ! (de manière "bio")

jackpot a écrit :

Si l'humanité devait disparaître : bon débarras ! Le monde animal et la Nature (rescapés !)  pourront enfin respirer et fêter ça ! L'Homme est une anomalie dans le monde vivant et il fout le bordel autour de lui. Quant à moi, je me suis programmé pour renaître en papillon ! tongue


C'est le côté imprévisible de les conséquences de tous ces problèmes qui soulève la plus grande inquiétude chez moi.
A l'échelle locale, on peut voir la nature à nouveau prospérer là ou l'humanité à disparu. (A Tchernobyl malgré les radiations : http://www.rfi.fr/europe/20160425-30-an … nce-nature )
Mais en sera t'il de même à une échelle planétaire après un emballement climatique global hmm )
Je veux voir tout ça, mais le sentiment d'impuissance est difficilement supportable hmm

Dernière modification par Caribou22 (Le 29/11/2017, à 09:52)

Hors ligne

#45 Le 03/12/2017, à 04:05

The Lost And Damned

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

Je tiens pour ma part à rappeler la part importante du libéralisme dans ce déclin humain..

Quand l'argent prend le dessus sur tout on se retrouve avec une Education Nationale qui veut faire des coupes sur des coupes sur un système qui déja est à bout de souffle alors on réduit les heures, les enseignements... (réformes Allègre et Collège2016 pour les plus importants à mon esprit..)
On a des chaines privées qui diffusent ce qui fait de l'audimat : de la bétise en grandes doses
On a des sociétés qui vous vendent de la bouffe remplie de perturbateurs endoctriniens mais qui coute "moins cher"
On a peu à peu une sorte d'idiocratie qui s'installe, après ce n'est que mon avis, mais j'ai bien l'impression que c'est avec le tournant libéral des années 80 que les choses se sont gatées, sans compter sur le plan écologique où là c'est de pire en pire...


Expert en discussions de comptoir, collectionneurs de laptop compatibles avec rien et amateurs de daubes éléctroniques en tous genres

Hors ligne

#46 Le 03/12/2017, à 08:52

jackpot

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

The Lost And Damned a écrit :

Je tiens pour ma part à rappeler la part importante du libéralisme dans ce déclin humain..

Quand l'argent prend le dessus sur tout on se retrouve avec une Education Nationale qui veut faire des coupes sur des coupes sur un système qui déja est à bout de souffle alors on réduit les heures, les enseignements... (réformes Allègre et Collège2016 pour les plus importants à mon esprit..)
On a des chaines privées qui diffusent ce qui fait de l'audimat : de la bétise en grandes doses
On a des sociétés qui vous vendent de la bouffe remplie de perturbateurs endoctriniens mais qui coute "moins cher"
On a peu à peu une sorte d'idiocratie qui s'installe, après ce n'est que mon avis, mais j'ai bien l'impression que c'est avec le tournant libéral des années 80 que les choses se sont gatées, sans compter sur le plan écologique où là c'est de pire en pire...

Pour aller dans ton sens et bien nous remonter le moral par ce beau dimanche d'automne hivernal :

http://www.syti.net/Endettement.html

http://www.syti.net/Naufrage.html

http://www.syti.net/NouveauMoyenAge.html

http://www.syti.net/Revolution.html

Source générale = http://www.syti.net/Liberalisme.html

Dernière modification par jackpot (Le 03/12/2017, à 08:53)


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

Hors ligne

#47 Le 03/12/2017, à 19:15

sucarno

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

Vous devenez de plus en plus pessimistes !


"Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loup .
__Agatha Christie__________________________________

Hors ligne

#48 Le 04/12/2017, à 08:32

jackpot

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

Disons plutôt : lucides. Ce qui n'empêche aucunement d'entreprendre et d'espérer même quand tous les vents semblent contraires.

"Sans espérance, on ne trouvera pas l'inespéré, qui est introuvable et inaccessible." disait Héraclite. J'ajouterai à cette formule la locution : "a priori introuvable et inaccessible".

En juin 40 deux appels contradictoires sont lancés : celui de Pétain qui se range aux côtés de l'occupant allemand et celui de De Gaulle qui choisit la résistance. A ce moment, le choix de la résistance semble totalement incongru : l'URSS est encore liée par le pacte germano-soviétique et les Etats-Unis toujours isolationnistes et pas encore entrés en guerre. Qui aurait alors pu miser un kopek sur le choix de De Gaulle ? C'était pourtant un acte d'espérance qui constituait, a priori, pour la plupart des gens rationnels de "l'inespéré", de "l'introuvable" et de "l'inaccessible".

Et pourtant...

Dernière modification par jackpot (Le 04/12/2017, à 08:35)


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

Hors ligne

#49 Le 04/12/2017, à 09:10

Caribou22

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

sucarno a écrit :

Vous devenez de plus en plus pessimistes !

Le pessimisme serait de ne tirer que du désespoir de ces constatations.
Mais paradoxalement, l'annonce de la fin de notre société inégalitaire et néfaste à la vie peut être une source d'espoir envers la société qui la suivra s'il y en a une.

jackpot a écrit :

Il y a du vrai, mais du caricatural aussi là-dedans tongue

Les points communs entre le Moyen-Age et la période actuelle :

- retour des pratiques tribales (piercings, tatouages, organisation en tribus des exclus...)

- la mode "gothique" (les modes étant souvent un révélateur des tendances sociales à venir)

- retour de la sorcellerie et des rites de magie noire

Juste, qui a écrit ça ? lol
Les autres points (oligarchie, inégalités... ) ont toujours plus ou moins été vrais sinon.

Hors ligne

#50 Le 08/12/2017, à 20:21

Slystone

Re : L'humanité condamnée au déclin ?

The Lost And Damned a écrit :

Je tiens pour ma part à rappeler la part importante du libéralisme dans ce déclin humain..

Quand l'argent prend le dessus sur tout on se retrouve avec une Education Nationale qui veut faire des coupes sur des coupes sur un système qui déja est à bout de souffle alors on réduit les heures, les enseignements... (réformes Allègre et Collège2016 pour les plus importants à mon esprit..)
On a des chaines privées qui diffusent ce qui fait de l'audimat : de la bétise en grandes doses
On a des sociétés qui vous vendent de la bouffe remplie de perturbateurs endoctriniens mais qui coute "moins cher"
On a peu à peu une sorte d'idiocratie qui s'installe, après ce n'est que mon avis, mais j'ai bien l'impression que c'est avec le tournant libéral des années 80 que les choses se sont gatées, sans compter sur le plan écologique où là c'est de pire en pire...

À toute époque, il y a toujours eu des personnes pour dire c'était mieux avant. En prenant deux minutes, on balaye vite quelques-uns de tes arguments. Sur la bouffe, on a n'a pas attendu les année 80 pour faire un joli paquet de saloperies, en fait les pesticides c'est les stocks d'armes chimiques qui restaient sur les bras après la seconde guerre mondiale. Quelqu'un a eu l'idée géniale de les utiliser pour l'agriculture. Sur l'école, oui il y a eu des réformes désastreuses, mais il y a 30 ou 40 ans, quel pourcentage de la population allait jusqu'au bac? Les chaînes privées qui diffusent de la merde… je ne sais pas ça fait 16 ans que je n'ai pas de télé. Ce qui est sûr c'est qu'on diffuse beaucoup plus, partout, tout le temps, et oui avec une proportion de «merde». C'est surtout que le monde est devenu beaucoup plus transparent, beaucoup plus grand, et fatalement on voit beaucoup plus de problèmes, et beaucoup plus de «merde». Perso je préfère cette société là à celle qu'on avait avant. Après la question c'est de savoir ce qu'on fait avec ce savoir. Admettre qu'il y a des problèmes, ce n'est pas être pessimiste, juste réaliste. Un autre problème, c'est que l'accélération des communications (et de la société) a des conséquences. On doit décider plus vite sans avoir le temps nécessaire de comprendre toutes les données. C'est valable pour nous, c'est valable pour nos représentants. Le capitalisme a certainement sa part de responsabilité. Mais est-ce vraiment la seule cause? Je n'en suis pas certain.


«Rigid, the skeleton of habit alone upholds the human frame.» - Virginia Woolf.

Hors ligne