Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

L'équipe des administrateurs et modérateurs du forum vous invite à prendre connaissance des nouvelles règles.
En cas de besoin, vous pouvez intervenir dans cette discussion.

N'oubliez pas de cocher la case « Ajustement pour l'heure d'été » dans votre profil.

Ubuntu 16.04 LTS
Commandez vos DVD et clés USB Ubuntu-fr !

Pour en savoir un peu plus sur l'équipe du forum.

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

#1 Le 29/03/2018, à 15:50

kevlar

Intelligence artificielle

Bonjour.
J'aimerais démarrer un topic sur l'intelligence articielle et Linux et/ou le libre. Si l'on considère la partie traitement des données "textuelles", je présume que l'on doit arriver à des résultats avec les bibliothèques libres (style R). En revanche, j'ai les plus grandes craintes en ce qui concerne la reconnaissance vocale qui tend à se développer très vite maintenant ! Elle n'est pas parfaite, surtout en français, mais c'est vraiment un passage obligé maintenant (Android, Windows, MacOs ... et nous ?)
Je lisais cet article sur CodeProject : https://www.codeproject.com/Articles/12 … ch-to-Text Je me disais que ce serait transposable, l'auteur fait de la reconnaissance à partir du son de videos en utilisant Ffmeg et Java, donc c'est OpenSource ou plus ou moins libre ; il programme en C# donc çà va également ... mais horreur : sous Windows, il y a une bibliothèque de reconnaissance vocale dans C# !
Et nous, Linuxiens ?

Hors ligne

#2 Le 29/03/2018, à 16:28

nam1962

Re : Intelligence artificielle

Le text to speech et le speech to text semblent effectivement largement échapper à l'open source pour le moment et à priori à l'avenir vu le besoin de ressources à moins qu'émerge un réseau de calcul décentralisé, genre blockchain de la reconnaissance vocale ?


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#3 Le 29/03/2018, à 16:33

shoot76

Re : Intelligence artificielle

La raison est simple : L'open source ne s’octroie pas les mêmes droits que Google ou Apple.

Google enregistre vos conversations via votre smartphone. Ils ont les voix de presque toute la planète. Niveau quantité de données, y'a de quoi faire.

Même en y mettant la meilleure volonté du monde en open-source, il serait quasi impossible d'avoir suffisamment de données dans chaque langue pour faire un moteur intéressant. A l'heure actuelle, ça relève de l'utopie.

Mais concrètement : ça sert à quoi? Si c'est pour apprendre à parler à des robots, je comprends. Mais pour faire sa liste de course, demander à google d'aller jouer la dernière chanson à la mode sur YouTube ... ça s'appelle juste de la flemme.


~ La mort d'une personne est une tragédie, celle d'un million c'est des statistiques. [J. Staline]

Hors ligne

#4 Le 29/03/2018, à 19:26

kevlar

Re : Intelligence artificielle

Bonsoir, merci pour vos contributions.
@nam1962 : ce qui me surprend, c'est que côté synthèse vocale, ou assimilée, le libre n'a pas à rougir ; je pense à Espeak, qui est en partie produit en collaboration avec une Université Belge, qui donc doit disposer de données. En outre, si l'on remonte deux décennies en arrière, on disposait sous Windows d'outils un peu calamiteux (IBM Via Voice, Drgaon ...) qui n'avaient pas besoin du réseau et des mégadonnées pour constituer, à minima, une base de départ pour travailler.
@shoot76 : je te ferai une réponse philosophique : je suis en simple boot depuis 2006, et je suis inquiet de ce que nous perdons peu à peu sous Linux : plus d'Acrobat Reader (et personne ne me dira que çà sert à rien, cf. les fils récurrents sur les formulaires en ligne), perte de Flash (je sais c'est mal, bla bla), moins d'implication de boîtes de logiciels privateurs (quand je pense que j'ai encore un CD WordPerfect ;-)) etc. Donc, si l'on doit également décrocher d'une technologie majeure, çà m'inquiète, car çà fera ... une de plus. Et compte tenu de l'importance prise par les intelliphones (smart - faunes) dans les vies de 90% de la population, décrocher n'est pas une bonne idée. Par ailleurs, si c'est juste un problème de mégadonnées, c'est à la portée du monde du libre de les collecter je pense ? En tout cas, je vais mettre un post-it (TM ;-)) et voir si au moins des algos sont disponibles. Je serais étonné que tous les labos français utilisent Windows.

Hors ligne

#5 Le 30/03/2018, à 09:49

shoot76

Re : Intelligence artificielle

kevlar a écrit :

@shoot76 : je te ferai une réponse philosophique : je suis en simple boot depuis 2006, et je suis inquiet de ce que nous perdons peu à peu sous Linux : plus d'Acrobat Reader (et personne ne me dira que çà sert à rien, cf. les fils récurrents sur les formulaires en ligne), perte de Flash (je sais c'est mal, bla bla), moins d'implication de boîtes de logiciels privateurs (quand je pense que j'ai encore un CD WordPerfect ;-)) etc. Donc, si l'on doit également décrocher d'une technologie majeure, çà m'inquiète, car çà fera ... une de plus. Et compte tenu de l'importance prise par les intelliphones (smart - faunes) dans les vies de 90% de la population, décrocher n'est pas une bonne idée. Par ailleurs, si c'est juste un problème de mégadonnées, c'est à la portée du monde du libre de les collecter je pense ? En tout cas, je vais mettre un post-it (TM ;-)) et voir si au moins des algos sont disponibles. Je serais étonné que tous les labos français utilisent Windows.

Ah mais des algos existent. C'est sûr. Le problème, c'est pas l'algo. C'est la donnée que tu mets dedans. Je peux t'en parler en détail, c'est mon métier.

Alors, je suis absolument pas d'accord avec toi. Premièrement, je trouve pas qu'on ait perdu quoi que ce soit. Adobe n'existe peut être plus, mais il y a plein de lecteur PDF performants. Même intégré aux navigateurs. Ma femme doit compléter des formulaires PDF, ça marche nickel avec Chromium par exemple. Tu peux même éditer des PDF avec Draw de LibreOffice! Une pépite quand on a la flemme de tout réécrire. Oui les entreprises quittent Linux. Tout simplement car ça leur coute en terme de dev pour un ROI (Return of investment - Retour sur investissement) trop faible. Comme disait Orelsan: "C'est la loi du marché, mon pote". J'utilise linux depuis plus de 10ans, et jamais je n'ai eu l'impression de perdre quoi que ce soit. Au contraire même.
Deuxièmement, selon toi, parce que la société a décidé d'utiliser pour 90% un smartphone (ce qui est loin d'être la bonne statistique au passage), Linux devrait suivre cette tendance en y offrant les mêmes fonctionnalités? Admettons que 90% soit le chiffre juste, tu fais quoi des 10% restants? Je n'ai pas de smartphone. Parce que je sais à quoi ça sert.. Quand on voit le scandale de Facebook pour quelques photos volées, j'ai du mal à imaginer l'ampleur du scandale quand on révélera ce qui est pourtant marqué noir sur blanc dans les CGU de Google et d'Android. Un smartphone, c'est de l'écoute, du vol, de l'usurpation. On enregistre tes conversations, tes sms, tes appels, à quelles heure, tes trajets, tes réveils... TOUT! Absolument tout. Et avec tout ça, on fait ces fameux modèles de reconnaissance vocale. Alors oui, c'est impressionnant... mais à quel prix! Je suis fier d'utiliser un OS qui respecte ses utilisateurs et avec une morale derrière tout ça. Je m'en fout d'être marginal. Je m'en tape d'utiliser un logiciel âgé et moche si celui-ci est libre. Je pense qu'on peut tout simplement dire que nous ne sommes pas d'accord sur le concept même de liberté. Pour moi, si tu suis la tendance, c'est pas être libre. C'est être un mouton.


~ La mort d'une personne est une tragédie, celle d'un million c'est des statistiques. [J. Staline]

Hors ligne

#6 Le 30/03/2018, à 11:50

Roschan

Re : Intelligence artificielle

kevlar a écrit :

je suis inquiet de ce que nous perdons peu à peu sous Linux : plus d'Acrobat Reader (et personne ne me dira que çà sert à rien

ça ne sert à rien. En plus Evince sait gérer les formulaires. Si un jour une administration quelconque veut jouer les malins et utiliser des trucs pas standards, je leur imprimerai puis rescannerai, qu'ils aillent se faire foutre, c'est eux qui galéreront à lire le document, pas moi.

kevlar a écrit :

perte de Flash

Source ? J'avais au contraire entendu dire qu'ils se relançaient dans un support Linux. Chrome propose de toutes manières une alternative fonctionnelle.

kevlar a écrit :

si l'on doit également décrocher d'une technologie majeure, çà m'inquiète, car çà fera ... une de plus. Et compte tenu de l'importance prise par les intelliphones (smart - faunes) dans les vies de 90% de la population, décrocher n'est pas une bonne idée. Par ailleurs, si c'est juste un problème de mégadonnées, c'est à la portée du monde du libre de les collecter je pense ?

J'ai vu des "personal assistant" open-source en vidéo, donc c'est balbutiant mais ça existe (MyCroft, etc.), ceci je ne pense pas que ce soit "le futuuuuur", par exemple même ce type https://www.youtube.com/watch?v=KgXQYrRTu9U est selon moi très optimiste sur le futur de ces interfaces.

Des projets pour GNU-Linux ça existe, KDE a(vait?) "Simon" (reconnaissance vocale mais pas IA), et pour GTK il existait Palaver qui se basait sur les API de Google (fermées depuis). Tout ça date de 2013...
Si personne ne s'est passionné pour le sujet depuis, et que les services ouverts utilisés par MyCroft n'ont pas été récupérés pour Palaver, je pense qu'on peut déduire la chose suivante :

Tout le monde s'en fout.

C'est un peu triste parce que c'est très utile pour les personnes avec un handicap ou une maladie qui gène les interactions "classiques" avec la machine, mais il faut se rendre à l'évidence, ça ne passionne pas grand monde de développer un programme gérant de telles choses, pour le moment GNU-Linux a bien d'autres problèmes plus important qui méritent l'attention des développeurs

Dernière modification par Roschan (Le 30/03/2018, à 11:55)

Hors ligne

#7 Le 30/03/2018, à 14:27

shoot76

Re : Intelligence artificielle

Roschan a écrit :

C'est un peu triste parce que c'est très utile pour les personnes avec un handicap ou une maladie qui gène les interactions "classiques" avec la machine, mais il faut se rendre à l'évidence, ça ne passionne pas grand monde de développer un programme gérant de telles choses, pour le moment GNU-Linux a bien d'autres problèmes plus important qui méritent l'attention des développeurs

+1.

Niveau gestion du handicap, y'a pas mieux que Linux pour l'instant. C'est une assez grande fierté. Certains contributeurs de Debian sont aveugles. Bien que ça soit un handicap, c'est aussi une force d'avoir des personnes concernées par ces améliorations.

Tout le monde s'en fout : apparemment pas l'auteur de ce topic. Mais perso j'en ai (en effet) vraiment rien à cirer ^^


~ La mort d'une personne est une tragédie, celle d'un million c'est des statistiques. [J. Staline]

Hors ligne

#8 Le 30/03/2018, à 17:34

Roschan

Re : Intelligence artificielle

Disons que la préoccupation est là, mais elle n'est pas assez forte pour inciter au lancement d'un projet ambitieux dans le domaine

Hors ligne

#9 Le 30/03/2018, à 17:50

kevlar

Re : Intelligence artificielle

Tout d'abord merci à tous les deux pour vos interventions de qualité, même si elles ont des horizons différents. Shoot76 je ne suis pas d'accord avec ta philosophie, mais évidemment je la respecte, c'est çà le bonheur de vie réelle. Mais comme le topic avait plutôt une vocation à faire le point sur ce qui existe(ait) en libre, je ne développerai pas, pas plus que le point abordé par Roschan sur les photocopies ;-)
Je vais donc jeter un oeil sur ces technos.
Je vous taquine, mais je n'ai pas eu de réponse de fond sur mes remarques sur ViaVoice et Co, SANS mégadonnées ;-)
Et encore merci pour ces échanges !

Hors ligne

#10 Le 02/04/2018, à 15:40

grim7reaper

Re : Intelligence artificielle

shoot76 a écrit :

La raison est simple : L'open source ne s’octroie pas les mêmes droits que Google ou Apple.

Google enregistre vos conversations via votre smartphone. Ils ont les voix de presque toute la planète. Niveau quantité de données, y'a de quoi faire.

Même en y mettant la meilleure volonté du monde en open-source, il serait quasi impossible d'avoir suffisamment de données dans chaque langue pour faire un moteur intéressant. A l'heure actuelle, ça relève de l'utopie.

À ce sujet, il y a des projets de Mozilla (DeepSpeech et CommonVoice) pour essayer d’avoir des choses à ce sujet en open source (cf. cette annonce sur leur blog).
Après c’est sûrement pas au niveau des sangsues de l’info mais c’est un début.

Hors ligne

#11 Le 03/04/2018, à 19:23

kevlar

Re : Intelligence artificielle

Merci pour ces informations grim7reaper !

Hors ligne

#12 Le 09/04/2018, à 10:57

shoot76

Re : Intelligence artificielle

Etant DataScientist, je vois vraiment pas comment ce projet peut être viable. C'est une très très bonne initiative! Vraiment! Mais dans le domaine du langage, je suis pas certain que ça fonctionne. Je m'explique :

Quand on veut analyser le langage, il faut revenir à ce qu'on appelle une "lemmatisation". C'est le fait de donner à un mot sa forme canonique => "Nous sommes un groupe d'amis et nous aimons les gens qui apprécient vivre en communauté" devient "Nous est un groupe ami et nous aimer les gens qui apprécier vivre en communauté".

Pour réaliser une telle chose, il faut avoir un contexte lexical et grammatical : Connaitre le sens des mots et y associer une phrase. Le Français est une langue extrêmement complexe :
- La polysémie: Un mot peut avoir plusieurs sens (i.e "voler" => le vol de oiseau. Le vol de scooter)
- Les homonymes homographes : Vers => Je vais vers Paris / Les oiseaux mangent des vers
- Les homographes : Un couvent religieux / les oiseaux couvent des oeufs

Il est donc nécessaire de distinguer ces complexités de phrases et de pouvoir les lemmatiser en gardant le sens de la phrase.

Pour se faire : Une seule solution : avoir un set vocal suffisamment large pour y distinguer tous les cas de figure.

Deuxième problème : Les spécificités de langage.

Chaque région possède ses propres dialectes. Par exemple, chez moi, on dit une "clenche" pour une poignée de porte. Il faut donc associer à un lexique les synonymes variables selon une région. Se pose également la problématique de l'accent. Une phrase prononcée dans le nord et dans le sud ne se ressembleront pas. L’intonation est différente. Ne serait-ce que les "e" terminaux qui sont prononcés dans le sud et muets dans le nord. Il y a également les mots "bouffés" : "V'là l'voisin qui tond encore sa p'louse".

Bref, vous l'aurez compris : Il faut un volume monstrueux de données en provenance de régions et de personnes différentes. Si on se base sur le volontariat, on aura quelques phrases et on pourra construire un modèle "vulgaire". Il va fonctionner dans les cas parfaits. Mais on sera très loin de conquérir les adeptes d'Apple et de Google. Ces deux derniers exploitent sans vergogne vos smartphones pour écouter vos répondeurs. Vos conversations téléphoniques. Et même votre vie en activant de façon aléatoire vos microphones pour y enregistrer de la voix. La votre ou celle de vos amis/parents. C'est pour ça que Google possède un assistant vocal performant.

Se pose donc la question de la philosophie. Visiblement, tu ne partages pas ma vision des choses et c'est ton droit. Mais je suis personnellement outré de ces pratiques. Je préfère (et de très loin) qu'aucun modèle existe et que l'on respecte la vie privée des gens.

Je suis cependant pour qu'on développe des logiciels dédiés aux personnes handicapées. Il est possible de créer des modèles dynamiques => Une personnes aveugle parle, un algo enregistre, une personne saisie ses phrases au clavier. Après quelques temps, l'algo saura se débrouiller tout seul avec la voix de cette personne en particulier. C'est fastidieux. Ca demande l'aide d'une personne "valide". Mais ça respecte la vie privée de cette personne.

Mais quand on voit les performances des assistants vocaux d'aujourd'hui, le volume de données sans cesse grandissant de Google, on se demande quel intérêt il y a à développer des solutions libres alors qu'on sait pertinament que presque personne ne s'en servira sauf les puristes du libre comme moi.

Se pose également une question technique : Stocker de la donnée brute vocale, c'est du volume de stockage disque. Plus le volume est grand, plus ça coute! Il faut donc les infrastructure physiques qui vont avec et qui coutent très cher. De plus, faut les traiter ses données... faut de la RAM et du CPU. Aucun PC ne peut faire ça. Il faut recourir à des infrastructures type cloud pour y arriver. Qui coutent également une fortune. Dans le secteur du libre se reposant essentiellement sur des dons ou de rares subventions, c'est totalement inconcevable.

Dernière modification par shoot76 (Le 09/04/2018, à 10:57)


~ La mort d'une personne est une tragédie, celle d'un million c'est des statistiques. [J. Staline]

Hors ligne

#13 Le 09/04/2018, à 13:32

nam1962

Re : Intelligence artificielle

Très boucou bien dit wink

Après, on a une petite différence philosophique : ça ne me gène pas du tout que les données individuelle soient utilisées.
- Sinon, le progrès n'aurait pas existé.
- Sinon le service en question ne serait pas gratuit.
- Sinon, on serait toujours en train de faire des sondages.

Question de base aux "révoltés" : combien allez-vous payer pour avoir les mêmes services sans divulgation de vos données ?
(Cette question est sérieuse : suivant les résultats, je lance le service payant en question ! )

Dernière modification par nam1962 (Le 09/04/2018, à 13:44)


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#14 Le 09/04/2018, à 14:51

shoot76

Re : Intelligence artificielle

nam1962 a écrit :

Très boucou bien dit wink

Après, on a une petite différence philosophique : ça ne me gène pas du tout que les données individuelle soient utilisées.
- Sinon, le progrès n'aurait pas existé.
- Sinon le service en question ne serait pas gratuit.
- Sinon, on serait toujours en train de faire des sondages.

Question de base aux "révoltés" : combien allez-vous payer pour avoir les mêmes services sans divulgation de vos données ?
(Cette question est sérieuse : suivant les résultats, je lance le service payant en question ! )

Je n'ai rien contre l'exploitation des données personnelles. C'est mon métier... c'est comme si un maçon te disait qu'il aimait pas le béton. C'est un peu con... En revanche, j'ai en travers la façon dont elles sont utilisées. Y'a une différence légale d'ampleur à ce sujet. Aux USA, la données appartient à qui la collecte. En Europe, elle appartient à qui l'émet. Le souci, c'est que le droit Américain vient ici s'appliquer en Europe. Toutes les données émises sont donc la propriété exclusive de Google, Facebook et autre. C'est d'ailleurs l'objet des débats et des scandales qui éclatent aujourd'hui sur les médias. Notamment avec Facebook et, aujourd'hui, avec un dépôt de plainte contre Google pour la collecte et l'exploitation de données de mineurs. Ces plaintes iront, comme toutes les autres, vers un non-lieu.

Tu me proposes un service où je donne des données de façon consciente et consentante , je valide sans aucune réserve. Google te fout dans la tronche une bonne grosse popup des familles pendant une recherche avec un bon gros bouton "valider" en bas! et je serais curieux de voir qui va lire tout le pavé entre les deux... pourtant c'est ce pavé qui vous rend esclave de leurs services.

Alors pour répondre à ta question : Pour un assistant personnel, je ne paierai pas. J'en ai tout simplement pas l'utilité.

Pour un service cloud/mail : je paie 10€/an chez La mère Zaclys
Pour des vidéos : J'utilise YouTube, via un client FreeTube => Si tu veux lancer un service payant, c'est là dessus que je jouerai! Je te file 5 à 10€/mois si tu proposes un site genre YouTube, avec abonnement, sans pubs et sans tracking, avec du contenu de qualité (et pas les daubes actuelles à la Norman et autres débilités pour jeune prépubère sans cervelle).
Pour la navigation, j'utilise Firefox auquel je donne lorsque des campagnes sont lancées. Un montant variable en fonction du moment. 5/10€ en règle général.
Calendrier : Inclut avec le compte nextcloud de la mère Zaclys
Comme moteur de recherche : J'utilise Qwant, Français et gratuit. Les résultats sont bien souvent équivalents et aussi pertinents que ceux de Google. Parfois même plus.
A la place de Google maps => OpenStreetMap

Pour les smartphone : Pour le moment, je n'en utilise pas. J'en ai un qui traine avec LineageOS sans les applications google. Mais j'essaie de m'abstraire d'un smartphone. Au moins le temps qu'un OS libre sorte. Forfait : 2€/mois.

Si on fait le total, ça doit me revenir à 30/40€ / an grand maximum. C'est vrai que c'est outrageusement cher pour quelqu'un qui utilise les services du Web toute la journée, toute l'année. A raison de 8h par jour en moyenne sur l'année, ça fait du 0.0068€/heure.

Et je compte même pas la soustraction des gains offerts par l'économie du forfait téléphonique. A 20€/mois pour les moins chers, j'y gagne largement!


Les revenus de google étant de 100 milliards de dollars en 2017 (graphique ici), une simple division en considérant que 51% de la population mondiale à accès à internet (wikipedia) ça nous donne 2624$/personne/an. Le chiffre est bien plus gros en réalité puisque dans ce calcul, je pars du principe que tous les utilisateurs d'internet utilisent Google ce qui est loin d'être le cas. Certains services étant bloqués dans de nombreux pays à forte démographie (Chine, Inde). je pense que le chiffre peut prendre 50% facilement voir même peut être doubler si on tient compte de la population de ces deux états réunis.

Voilà voilà... le prix de la liberté. Richard Stallman le présente bien : "Freedom vs convenience". Google a un côté "pratique". Tout en un. Une boîte mail, un cloud gigantesque, un service de vidéos à la demande, des voitures autonomes, des smartphones... Ils gèrent absolument toutes les facettes de la vie connectée des gens. Mais tout ça a un prix dont il faut être conscient : votre liberté. Certains s'en fichent : J'ai des amis qui m'ont clairement dits dans des débats qu'ils trouvaient ça normal que Google soit rémunéré pour la R&D et le confort qu'il leur apporte. Moi j'aurais préféré un modèle payant. Eclairé. Vous utilisez les services Google, vous payez tant. Point.

Quand tu réalises des travaux par un artisan, tu lui proposes pas de le rémunérer en publicité ? Pourquoi le Web (et tout ce qui gravite autour) devrait être gratuit alors que le reste ne l'est pas ? Tu as une seule idée des gens géniaux qui ne trouvent pas financement pour leurs projets à cause de ça? Du nombre de sites qui ferment parcequ'ils osent demander 1€/mois d'abonnement pour financer le contenu? Je le sais, j'ai essayé. Et crois moi, quand tu veux vendre un contenu intellectuel sur internet : Une application, un site web... si c'est pas gratuit : c'est mort! La seule solution : mettre des pubs. Et comme aujourd'hui tout le monde utilise des Adblockers (et sont parfois même directement inclus dans les navigateurs) la mendicité des développeurs pour rémunérer leur travail s'arrête là.

Je vais pas m'étendre sur le sujet, c'est pas le but ici... mais rien n'est gratuit dans ce monde. Et internet n'échappe pas à la règle. Quoi qu'on en pense.

Dernière modification par shoot76 (Le 09/04/2018, à 14:56)


~ La mort d'une personne est une tragédie, celle d'un million c'est des statistiques. [J. Staline]

Hors ligne

#15 Le 09/04/2018, à 16:48

nam1962

Re : Intelligence artificielle

Je suis d'accord avec toi sur le fond : je paye mes services et mon historique Goo est inexistant (vérifié).
Tu te goures de multiples pour le prix par an (plus proche de $22 que de $2624)
Mais mme Michu ne met pas un rond et surtout ne veut pas mettre un rond !!! (plus exactement, ne veut pas le sortir sciemment de son portefeuille)

Maintenant, je suis bien content de trouver ce que je veux dans mes recherches pro ou perso. Et je suis très intéressé par les développement de l'IA (pour revenir au sujet), d'autant que Goo (comme Amazon) en mettent la plus grande partie en open source.


Pour OVH, perso je ne dépenserai pas un sou (pas plus que chez un sous-traitant qui par définition ne maîtrise même pas la prod tongue )


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#16 Le 10/04/2018, à 12:01

shoot76

Re : Intelligence artificielle

nam1962 a écrit :

Mais mme Michu ne met pas un rond et surtout ne veut pas mettre un rond !!! (plus exactement, ne veut pas le sortir sciemment de son portefeuille)

C'est bien là le problème. Internet c'est un des rares endroits avec les urgences et le planning familial où tu paies rien. Je suis également d'accord avec toi sur le fond (c'est déjà ça! ^^) que Mme Michu veuille pas foutre 1 € dans internet. Mais elle veut pas parce qu'on l'a habituée à ça. Si demain on met les Urgences payantes t'imagine le scandale? Pareil, des capotes payantes au planning familial... plus personnes se protège. Du moins chez les plus jeunes et démunis.

Si internet avait été payant par nature, la question ne se poserait même pas. C'est juste qu'il est plus intéressant économiquement d'exploiter les données à des fins publicitaires que de faire payer les utilisateurs. Sauf que de ce fait, seules les grosses sociétés ayant ce pouvoir peuvent se permettre de vivre d'Internet.

Combien connais-tu d'entreprises sur Internet ? Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft, Uber, Deliveroo, Airbnb, Leboncoin ... ? Je pense qu'on peut faire une liste exhaustive en très peu de temps. Toutes les boîtes partagent le même point commun : La data de leurs utilisateurs. L'or noir du 21ème siècle.

Pour les petits blogueurs, les petits journaux régionnaux ou locaux, les petits auteurs, les petits musiciens... bref, les petits : Internet n'est qu'un outil d'esclavage. On les rémunère à coup de centime de publicité. Leur notoriété est basse car il ne paie pas Google pour remonter dans les têtes de liste... Du coup, on s'oriente vers un système de mafia. Ni plus, ni moins.

Tu veux être mis en avant : Tu paies. Tu paies qui? Google. Qui te rémunère: Google. Ah.. c'est logique. Du coup, demain, je vais aller voir mon patron et lui filer 300€. Lui me rendra 50centimes publicitaires à la fin de la journée. Le bilan : j'aurais perdu 299.50€. C'est là le problème de nombreuses entreprises qui, pour se faire connaitre, doivent payer des frais de mise en avant sur les services de Google. Cependant, ces services coutent une fortune pour un retour sur investissement minime et hypothétique.

Désolé... on a pourrit le sujet de l'intelligence artificielle ^^


~ La mort d'une personne est une tragédie, celle d'un million c'est des statistiques. [J. Staline]

Hors ligne

#17 Le 10/04/2018, à 12:10

Roschan

Re : Intelligence artificielle

madame michu elle paye son abonnement FAI et son compte Deezer et son compte Netflix et son premium Wakanim et 3 youtubeurs sur Tipeee, et fait sans doute des dons à un branleur quelconque sur Twitch, alors faut arrêter la mauvaise foi.

D'autant qu'Amazon est littéralement un magasin en ligne, tout comme Leboncoin, et ils se font une vaste part de leur pognon là-dessus, tout comme Apple avec ses stores (IRL et en ligne) ; ça fait relativiser la valeur de "l'or noir du XXIème siècle" quand on voit que ces boîtes n'arrivent pas à se détacher d'un modèle où l'internaute débourse explicitement son argent.

Hors ligne

#18 Le 10/04/2018, à 13:03

bipede

Re : Intelligence artificielle

On ne peut pas mettre sur le même plan des entreprises comme Google Facebook ou Twitter et des entreprises comme Amazon Netflix ou autres commerçants.
Les premiers ont vocation à vendre des données, les second à vendre des produits.
Pour les premiers vous êtes le produit, pour les second vous êtes le client...


Desktop: MSI - Intel® Core™ i5-3330 CPU @ 3.00GHz × 4 - RAM 8 go- Ubuntu 18.04 - Système sur SSD 64 Go - /home sur HDD 500 Go.
Laptop: DELL Inspiron-15 3567 - Intel® Core™ i5-7200 CPU @ 2.50GHz × 4 - RAM 8 go - HDD 1 To - Ubuntu 18.04 avec /home séparé.

Mon site: Les contributions du bipède

Hors ligne

#19 Le 10/04/2018, à 13:44

JBF

Re : Intelligence artificielle

bipede a écrit :

Pour les premiers vous êtes le produit, pour les second vous êtes le client...

Tu n'es pas le produit, tu es la matière première. C'est là, à mon sens, toute l'ambigüité des données personnelles : Google et Facebook collectent des traces laissées par leurs usagers et les utilisent pour produire des données en créant de l'information. Si de ces traces collectées, Google constate que Bob et Alice sont souvent au même endroit et en déduit qu'ils se connaissent probablement, est-ce que cette information que Bob et Alice se connaissent est une donnée personnelle ? Je ne crois pas car tout un chacun produit pour lui-même le même genre d'information tous les jours rien qu'en observant son entourage et les personnes qu'il croise régulièrement.


LibreOffice : http://fr.libreoffice.org/ (téléchargement, documentation, FAQ, assistance, contribuer, ...)
Aide pour LibreOffice par la communauté francophone : https://fr.libreoffice.org/get-help/poser-une-question

Hors ligne

#20 Le 10/04/2018, à 13:55

JBF

Re : Intelligence artificielle

nam1962 a écrit :

Mais mme Michu ne met pas un rond et surtout ne veut pas mettre un rond !!! (plus exactement, ne veut pas le sortir sciemment de son portefeuille)

Je pense que le problème n'est pas d'avoir envie ou pas de payer, le problème est la difficulté pratique de réaliser la transaction. Tant que payer sur internet sera plus compliqué et plus long que de sortir une pièce ou un billet de son porte-monnaie et accessoirement, moins anonyme, les gens refuseront de payer pour des services en ligne.
Pour ma part je ne m'abonnerai pas à un journal ni n'en achèterai au numéro en ligne tant que je ne pourrai pas lire un journal en ligne sans que ma lecture soit suivie, analysée et enregistrée. Un journal papier, je peux le payer en liquide et personne ne sait quel article je lis ni combien de temps je mets pour le lire et donc ne peut en déduire les sujets qui m'intéressent ni mes opinions.


LibreOffice : http://fr.libreoffice.org/ (téléchargement, documentation, FAQ, assistance, contribuer, ...)
Aide pour LibreOffice par la communauté francophone : https://fr.libreoffice.org/get-help/poser-une-question

Hors ligne

#21 Le 10/04/2018, à 14:16

shoot76

Re : Intelligence artificielle

Roschan a écrit :

madame michu elle paye son abonnement FAI et son compte Deezer et son compte Netflix et son premium Wakanim et 3 youtubeurs sur Tipeee, et fait sans doute des dons à un branleur quelconque sur Twitch, alors faut arrêter la mauvaise foi.

D'autant qu'Amazon est littéralement un magasin en ligne, tout comme Leboncoin, et ils se font une vaste part de leur pognon là-dessus, tout comme Apple avec ses stores (IRL et en ligne) ; ça fait relativiser la valeur de "l'or noir du XXIème siècle" quand on voit que ces boîtes n'arrivent pas à se détacher d'un modèle où l'internaute débourse explicitement son argent.

Tu paies ton abonnement FAI donc Internet doit être gratuit? Tu paies ton fournisseur d’électricité mais tu paies pas l’électricité je suppose? Je veux bien la technique... ça m'intéresse.

Mme Michu elle paie qui elle veut si elle le veut. Des YouTubeurs dont des "Tipeee" parce que YouTube rapporte plus rien. Les vidéos sont démonétisées au moindre poster accroché dans ta chambre avec un logo soumit à copyright. Faut arrêter le délire un moment. Y'a un vrai tas de merde sur YouTube, mais au moins ces gens passent du temps à produire ce tas.. si ça plait à des gens, c'est normal qu'ils soient rémunérés, non? YouTube tire tout le monopole : On démonétise à fond, comme ça, ça en fait plus pour nous. Faut pas se leurrer.

Amazon est un magasin mais d'où crois-tu qu'ils tirent leur popularité? De leur moteur de recommandation. C'était le premier à exister à l'époque. Il a révolutionné le marché en ligne en proposant aux clients des produits qui pouvaient leur plaire. Et tu crois qu'il est fait avec quoi ce moteur? L'or noir du 21ème siècle... Depuis tout le monde s'y met! Et les exemples que tu citent ne dérogent pas à cette règle. Netflix, Twitch, Leboncoin...

Les Data Scientist font parti des métiers les plus recherchés ces derniers temps. C'est bien pour une raison... Si on servait à rien, pourquoi les boîtes chercheraient tant à nous recruter?

J'ai essayé d'ouvrir un site payant. Un mode Freemium pour découvrir suivi d'un mode payant si ça plait. Le mode payant : j'avais aucune souscription. Je mettais clairement en avant ma volonté de ne pas apposer de publicités sur le site. De le laisser "pur" aux utilisateurs. Et bien j'ai pris une leçon de vie : Les gens préfèrent être spammés de pub quitte à râler après et se pourrir la ram avec un bloqueur de pub, plutôt que de payer 1€/mois pour soutenir un mec tout seul qui développe dans son coin. Et on retrouve l'avarice légendaire du Français. Là où outre-atlantique il est mal vu de ne pas donner un pourboire quand on est satisfait d'un service, en France, on ne donne jamais rien. Que ça soit IRL ou sur internet. On paie ce qu'on doit payer. Point. Et comme sur internet, la majorité est "gratuit", pourquoi devrait-on payer?

Les développeurs se nourrissent d'amour et d'eau fraiche. C'est bien connu smile


~ La mort d'une personne est une tragédie, celle d'un million c'est des statistiques. [J. Staline]

Hors ligne

#22 Le 10/04/2018, à 20:12

Roschan

Re : Intelligence artificielle

shoot76 a écrit :

Tu paies ton abonnement FAI donc Internet doit être gratuit? Tu paies ton fournisseur d’électricité mais tu paies pas l’électricité je suppose? Je veux bien la technique... ça m'intéresse.

Comme c'est mignon de m'inventer des propos. Tu étais en train de prétendre qu'on a "habitué" les gens à un internet gratuit alors qu'il est et a toujours été payant. Je me contente de te le rappeler. L'idée que Madame Michu ne voudrait "pas foutre 1€" dans un service qu'elle paye pourtant tous les mois depuis des années, c'est un énorme contre-sens.

shoot76 a écrit :

Mme Michu elle paie qui elle veut si elle le veut. Des YouTubeurs dont des "Tipeee" parce que YouTube rapporte plus rien. Les vidéos sont démonétisées au moindre poster accroché dans ta chambre avec un logo soumit à copyright. Faut arrêter le délire un moment.

Les vidéos ne sont pas démonétisées pour cause de copyright, mais parce qu'elles ne plaisent pas aux publicitaires. Et là encore j'ai pris cet exemple parce que je te réponds : "ouin le pauvre blogueur opprimé qui dépend entièrement de Google pour ses revenus" ? Des milliers de gens tirent un revenu régulier de mécènes parmi leur public, et en vivent ainsi sans dépendre de Google/Facebook pour l'aspect financier.

shoot76 a écrit :

Amazon est un magasin mais d'où crois-tu qu'ils tirent leur popularité? De leur moteur de recommandation. C'était le premier à exister à l'époque. Il a révolutionné le marché en ligne en proposant aux clients des produits qui pouvaient leur plaire. Et tu crois qu'il est fait avec quoi ce moteur? L'or noir du 21ème siècle...

Euh... on parle bien du moteur de recommandations qui, même en 2018, nous harcèle pour essayer de nous vendre 18 fois une lampe sous prétexte qu'on vient de leur en prendre une ? Waaaah, quels génies, il y avait bien besoin de "l'or noir" pour réaliser une telle prouesse. Ceci dit je n'ai pas besoin de 19 lampes, donc les "IA" avec un QI d'huître, non seulement on peut s'en passer, mais c'est même carrément nuisible. Imputer tout le succès d'amazon à leur algo de recommandation, c'est peut-être oublier l'importance de leurs prix, leurs délais de livraison, l'immensité de leur catalogue, etc.

Et des exemples dérogeant à cette règle... mmmh, disons Qwant ? Ils ne sont pas en plein échec, bien au contraire.

shoot76 a écrit :

Les Data Scientist font parti des métiers les plus recherchés ces derniers temps. C'est bien pour une raison... Si on servait à rien, pourquoi les boîtes chercheraient tant à nous recruter?

Ce n'est pas de l'or noir, c'est de la spéculation : on voit que c'est un domaine potentiellement utile à l'innovation et dont les promesses peuvent rapporter beaucoup.

Mais en 2018, la data science qui est recherchée, c'est en partie le genre d'esbrouffe qui promet augmenter d'1% le succès théorique de telle pub en ligne pour des aspirateurs. Si des gens recrutent, très bien pour eux. Est-ce que pour autant toutes les boîtes qui veulent de ça sont rationnelles ?

Le big data, le deep learning, l'IA, etc. ce ne sont pas seulement des concepts intéressants informatiquement et scientifiquement. Ce sont aussi des concepts marketings. Un marque de soda mets "blockchain" dans son nom ? Sa valeur en bourse explose. Un président qu'on ne nommera pas veut paraître Jeune Et Dynamique™ ? Il fait mine de vouloir financer l'IA alors qu'il ne fait guère que déplacer une partie du financement pourtant en baisse de la recherche publique. Un boîte veut attirer des investisseurs ? Hop, ouvrons un service "data science" qui analysera des trucs et des machins, on leur trouvera ptêt une utilité plus tard. C'est un *futur* or noir, donc les gens en veulent maintenant à tout prix, ils parient sur ce domaine, ce n'est pas pour autant comme ça que la plupart des grosses boîtes gagnent leur blé ; seuls Google, qui s'est considérablement diversifié pour pallier à cette fragilité, et Facebook, qui est clairement dans la tourmente, repos(ai)ent principalement là-dessus.
Netflix ? ils sont simplement en situation de monopole et savent faire un service de VoD solide, big data ou non leur argent vient des abonnements payants. Amazon ? pareil, quasi monopole, et diversification tentaculaire (ils mettent sérieusement en danger l'existence même de RedHat d'ailleurs, puisqu'ils se lancent dans les OS cloud). Apple ? ils vendent des ordi de luxe, des smartphones pour bourgeois et tiennent un store en ligne qui fait payer les utilisateurs ET les développeurs. Microsoft ? Services aux entreprises, licences pour constructeurs d'ordi, progiciels, stores en ligne, OS payants. Leboncoin ? La bonne blague, on parle bien d'une PME qui se finance principalement grâce aux vendeurs trop cons pour refaire leur annonce à neuf.

shoot76 a écrit :

J'ai essayé d'ouvrir un site payant. Un mode Freemium pour découvrir suivi d'un mode payant si ça plait. Le mode payant : j'avais aucune souscription. Je mettais clairement en avant ma volonté de ne pas apposer de publicités sur le site. De le laisser "pur" aux utilisateurs. Et bien j'ai pris une leçon de vie : Les gens préfèrent être spammés de pub quitte à râler après et se pourrir la ram avec un bloqueur de pub

Vu la taille des RAM actuelles, c'est pas ublock qui va poser du souci hein

Et je ne poste pas mes coordonnées bancaires partout sur internet ; Les modèles payants :
- ils passent par des plateformes spécialisées sinon les gens n'osent pas, et ont raison de se méfier.
- il faut constamment promouvoir leur importance auprès du public (en remerciant les donateurs toutes les 3 secondes, en postant le lien partout, en répétant qu'on a faim et qu'il faut de l'argent pour payer les factures des Thénardier, que c'est très touchant, que "on est une communauté", blablabla, etc.)

shoot76 a écrit :

Et on retrouve l'avarice légendaire du Français. Là où outre-atlantique il est mal vu de ne pas donner un pourboire quand on est satisfait d'un service, en France, on ne donne jamais rien.

"l'avarice des français", ça s'appelle mettre le café en terrasse à 5€ pour pouvoir donner un salaire stable, décent et déclaré à ses serveurs plutôt que de les sous-payer et de compter sur la mendicité. Pas sûr que les clients soient bénéficiaires hein.

shoot76 a écrit :

Les développeurs se nourrissent d'amour et d'eau fraiche. C'est bien connu smile

Ou bien ils ouvrent des comptes patreon ou paypal : https://www.patreon.com/solus

Dernière modification par Roschan (Le 10/04/2018, à 20:31)

Hors ligne

#23 Le 12/04/2018, à 19:32

kevlar

Re : Intelligence artificielle

Bon, je vois que nous sommes passés au Café ;-)
Pour en revenir au coeur du sujet, m'inspirant de ce qui a déjà été ébauché par un site canadien, j'ai observé que pour "nourrir" un moteur de reconnaissance vocale pour  Linux, on pourrait par exemple utiliser le service offert sur le Monde Diplomatique : chaque mois, ils demandent à un comédien de lire un article. Dès lors, nous avons à la fois le texte source et une lecture posée par un professionnel.

Hors ligne

#24 Le 12/04/2018, à 21:53

Floriane

Re : Intelligence artificielle

shoot76 a écrit :

Google enregistre vos conversations via votre smartphone. Ils ont les voix de presque toute la planète. Niveau quantité de données, y'a de quoi faire.

C'est à dire ? Tu veux parler de conversations téléphoniques ? Si oui j'aimerais bien que tu développes, avec des sources par exemple.

Hors ligne