Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

La nouvelle clé USB Ubuntu-fr est en prévente
Rendez-vous sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#751 Le 04/04/2019, à 08:47

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

Iamawalrus a écrit :

Si les armes autonomes arrivaient à être interdites "officiellement",

On en est loin. Aucun traité international n’est envisagé sur les armes autonomes parce qu’il n’y a pas d’accords globaux à ce sujet : la Chine s’est déclarée favorable, en Europe, la Belgique et les Pays-Bas aussi. Mais les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Russie sont opposés à une interdiction.
Autant les nations semblent d’accord sur la dissuasion nucléaire et les armes chimiques, autant rien n’est envisagé sur les armes autonomes du fait qu’elles ne présenteraient pas de dangers à grande échelle pour l’espèce humaine, parce qu’elles ne constitueraient pas à proprement parler des armes de destruction massive (types nucléaires, biologiques et chimiques). O.K. Mais le danger pourrait venir d’ailleurs avec la possibilité d’une escalade rapide à partir d’erreurs de systèmes automatisés de surveillance détectant des attaques n’ayant pas réellement lieu. Situation pouvant alors dégénérer en conflit de grande ampleur.


Iamawalrus a écrit :

ça ne ferait que ralentir infiniment leur apparition et l'utilisation qui en sera faite à un moment donné (soit reculer de quelques années le Ravage). À l'échelle de l'évolution sur un siècle, ça n'aurait pas la moindre importance.

Absolument pas. Il y a une course effrénée car l’enjeu est de taille. Chaque grande nation craint qu’une autre ne la dépasse dans la conception de ces armes, beaucoup plus faciles à mettre au point que la voiture autonome.  Les armes autonomes ne sont pas de la science-fiction. Selon un spécialiste de l’IA, Stuart Russel, ces armes autonomes devraient être pouvoir construites et opérationnelles en moins de deux ans ! Il n’y a juste qu’un tout petit pas technologique à franchir entre le drone commandé à distance (qui est déjà utilisé) et l’arme autonome. Petit pas technologique - et non juridique déjà allégrement franchi , soit dit au passage: quand, sur demande de la France, un drone US, piloté par un militaire du fin fond de l'Arkansas, flingue en Syrie - avec quelques autres dégâts collatéraux humains possibles- un dangereux terroriste français, terroriste alors présumé coupable,  ce drone viole l’espace aérien d’un pays étranger sans son accord et applique la non présomption d'innocence inscrite dans le droit français + la peine de mort pourtant abolie en France, notre beau  pays des "Droits de l'Homme" !  Pratique cette "mondialisation" juridique hors-norme, n’est-ce pas ? Et personne ne semble relever la chose...

Par ailleurs, sur le plan strictement militaire, bien tenir compte du fait que des attaques d’essaims d’engins autonomes pourront être redoutables pour de grands navires militaires et des porte-avions. Avec là encore, en cas d'attaques ciblées, le risque d'escalades à de plus grandes échelles.


Iamawalrus a écrit :

@jackpot : tu fais une grosse fixation ces derniers posts, sur le fait qu'on puisse avoir des comportements robotisés, et j'ai l'impression que tu veux les comparer avec le fonctionnement des robots.
Oui il y a indéniablement des similitudes, puisque nous créons les robots et nous leur donnons la plus simple chose que nous pouvons leur donner, le mimétisme. Mais de là à conclure que nous "agissons comme des robots", je trouve que c'est un peu gonflé : c'est les robots qui agissent comme nous, puisque c'est nous qui les avons conçus exactement de cette manière !

Ce que je veux dire par là c’est que nous concevons nos robots à partir de rationalisations excessives et quasiment totalitaires qui prennent de plus en plus d’importance dans nos vies quotidiennes et que l’on espère rendre encore plus performantes à travers ces créatures. Et qu’on s’en inspire pour aller toujours plus loin nous-même dans ce sens. (On rationalise tout aujourd’hui : l’appartement est trop petit ? On rationalise l’espace ! Et on rationalise les transports, les infrastructures, on rationalise tout, les retraites elles aussi vont être "rationalisées", pas de doute, faites confiance !  Même les vacances et la recherche du partenaire romantique idéal ou la soirée cul la plus torride sur Internet ! Alors pourquoi ne pas confier ça à des robots sans queues ni cervelles qui vont être encore plus rapides que nous pour nous trouver, par exemple, la destination exotique idéale en fonction de nos propres recherches sur le sujet ? )

Il ne faut pas minorer les interactivités essentielles et complexes qui règnent entre l’humain et son double créature robotique. Il n’y a pas que le mimétisme qui est en jeu et quelques fonctions utilitaires. On sent bien derrière tout cela le désir de mettre au point des machines plus « parfaites » que l’homme dans bien des domaines en les affranchissant de tout critères moraux (comme tu l’as évoqué toi-même plus haut). La SF nous régale de ça.

Concevoir quelque chose qui la dépasse extérieure à elle et rêver de l’atteindre est le propre de la nature humaine.

C’est peut-être bien pour ça qu’on a inventé Dieu, non ? Comme on l'a toujours pas trouvé dans les cieux, en attendant et faute de mieux, on invente des petits robots sur Terre...

On supporte décidément pas la solitude... tongue

Dernière modification par jackpot (Le 04/04/2019, à 09:41)


On te dit que tu es libre mais tu dois rester connecté...
Mon sitefoto
A +
________

Hors ligne

#752 Le 05/04/2019, à 21:08

Iamawalrus

Re : La p'tite heure du café philo

jackpot a écrit :

Absolument pas. Il y a une course effrénée car l’enjeu est de taille. Chaque grande nation craint qu’une autre ne la dépasse dans la conception de ces armes, beaucoup plus faciles à mettre au point que la voiture autonome.  Les armes autonomes ne sont pas de la science-fiction. Selon un spécialiste de l’IA, Stuart Russel, ces armes autonomes devraient être pouvoir construites et opérationnelles en moins de deux ans ! Il n’y a juste qu’un tout petit pas technologique à franchir entre le drone commandé à distance (qui est déjà utilisé) et l’arme autonome. Petit pas technologique - et non juridique déjà allégrement franchi , soit dit au passage: quand, sur demande de la France, un drone US, piloté par un militaire du fin fond de l'Arkansas, flingue en Syrie - avec quelques autres dégâts collatéraux humains possibles- un dangereux terroriste français, terroriste alors présumé coupable,  ce drone viole l’espace aérien d’un pays étranger sans son accord et applique la non présomption d'innocence inscrite dans le droit français + la peine de mort pourtant abolie en France, notre beau  pays des "Droits de l'Homme" !  Pratique cette "mondialisation" juridique hors-norme, n’est-ce pas ? Et personne ne semble relever la chose...

Par ailleurs, sur le plan strictement militaire, bien tenir compte du fait que des attaques d’essaims d’engins autonomes pourront être redoutables pour de grands navires militaires et des porte-avions. Avec là encore, en cas d'attaques ciblées, le risque d'escalades à de plus grandes échelles.

Je ne parle pas d'un point de vue militaire pour le futur, mais de groupes isolés qui auront à portée de main les pires armes jamais imaginées par les pires terroristes. On en reparle dans une dizaine d'années si tu veux.

jackpot a écrit :

Ce que je veux dire par là c’est que nous concevons nos robots à partir de rationalisations excessives et quasiment totalitaires qui prennent de plus en plus d’importance dans nos vies quotidiennes et que l’on espère rendre encore plus performantes à travers ces créatures. Et qu’on s’en inspire pour aller toujours plus loin nous-même dans ce sens. (On rationalise tout aujourd’hui : l’appartement est trop petit ? On rationalise l’espace ! Et on rationalise les transports, les infrastructures, on rationalise tout, les retraites elles aussi vont être "rationalisées", pas de doute, faites confiance !  Même les vacances et la recherche du partenaire romantique idéal ou la soirée cul la plus torride sur Internet ! Alors pourquoi ne pas confier ça à des robots sans queues ni cervelles qui vont être encore plus rapides que nous pour nous trouver, par exemple, la destination exotique idéale en fonction de nos propres recherches sur le sujet ? )

Il ne faut pas minorer les interactivités essentielles et complexes qui règnent entre l’humain et son double créature robotique. Il n’y a pas que le mimétisme qui est en jeu et quelques fonctions utilitaires. On sent bien derrière tout cela le désir de mettre au point des machines plus « parfaites » que l’homme dans bien des domaines en les affranchissant de tout critères moraux (comme tu l’as évoqué toi-même plus haut). La SF nous régale de ça.

En fait il y vraiment un problème quand on parle des humains en général : on peut toujours faire des généralités, mais faut pas oublier que la majorité des être humains ont une tendance a ne pas réfléchir, et suivre les tendances, les modes, les systèmes qu'on leur dit de suivre. Ils ont besoin de cases, de repères, de règles, de lois, aussi absurdes peuvent-elles être. Les grand nombres n'en font pas pour autant une vérité sur ce qu'est l'être humain. Enfin c'est assez paradoxal je trouve et on a vite fait d'arriver à se dire que l'être humain est assez stupide, et on est obligé de s'inclure dans ce triste constat on remarquant que d'une certaine façon on ne déroge pas à la règle.

Mais on n'est pas stupide par nature. On est stupide par circonstance, ce qui change beaucoup de choses et qui pourrait rendre le futur beaucoup plus optimiste.

jackpot a écrit :

Concevoir quelque chose qui la dépasse extérieure à elle et rêver de l’atteindre est le propre de la nature humaine.

Je sais pas, je crois pas. Pour ma part je ne suis qu'un simple rêveur et dépasser la réalité ne fais pas partie de ma nature et je ne suis vraiment pas seul dans ce cas. Alors qu’est-ce que la nature humaine dans ce domaine, on a du grain a moudre.

jackpot a écrit :

C’est peut-être bien pour ça qu’on a inventé Dieu, non ? Comme on l'a toujours pas trouvé dans les cieux, en attendant et faute de mieux, on invente des petits robots sur Terre...

Heuuuu comment dire, c'est de la bonne que t'as trouvé là. tongue

jackpot a écrit :

On supporte décidément pas la solitude... tongue

Ça c'est plus à démontrer !

Hors ligne

#753 Le 06/04/2019, à 09:19

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

Iamawalrus a écrit :
jackpot a écrit :

Absolument pas. Il y a une course effrénée car l’enjeu est de taille. Chaque grande nation craint qu’une autre ne la dépasse dans la conception de ces armes, beaucoup plus faciles à mettre au point que la voiture autonome.  Les armes autonomes ne sont pas de la science-fiction. Selon un spécialiste de l’IA, Stuart Russel, ces armes autonomes devraient être pouvoir construites et opérationnelles en moins de deux ans ! Il n’y a juste qu’un tout petit pas technologique à franchir entre le drone commandé à distance (qui est déjà utilisé) et l’arme autonome. Petit pas technologique - et non juridique déjà allégrement franchi , soit dit au passage: quand, sur demande de la France, un drone US, piloté par un militaire du fin fond de l'Arkansas, flingue en Syrie - avec quelques autres dégâts collatéraux humains possibles- un dangereux terroriste français, terroriste alors présumé coupable,  ce drone viole l’espace aérien d’un pays étranger sans son accord et applique la non présomption d'innocence inscrite dans le droit français + la peine de mort pourtant abolie en France, notre beau  pays des "Droits de l'Homme" !  Pratique cette "mondialisation" juridique hors-norme, n’est-ce pas ? Et personne ne semble relever la chose...

Par ailleurs, sur le plan strictement militaire, bien tenir compte du fait que des attaques d’essaims d’engins autonomes pourront être redoutables pour de grands navires militaires et des porte-avions. Avec là encore, en cas d'attaques ciblées, le risque d'escalades à de plus grandes échelles.

Je ne parle pas d'un point de vue militaire pour le futur, mais de groupes isolés qui auront à portée de main les pires armes jamais imaginées par les pires terroristes. On en reparle dans une dizaine d'années si tu veux.

Les terroristes pourraient bientôt mettre la main sur une intelligence artificielle mortelle, selon un comité de la Chambre des Lords du parlement britannique. Drones sans intervention humaine et autres robots « tueurs » se retrouveraient dans le mauvais camp et seraient utilisés de la pire des façons. Un signal d’alarme des parlementaires, qui suit celui lancé par les plus grands scientifiques britanniques, l’astrophysicien Stephen Hawking en tête.
(...)

Les experts s’inquiètent de l’avenir de ces robots ; le problème est que de très mauvaises copies de telles armes pourraient tomber entre les mains de groupes terroristes comme l’Etat islamique. Ce dernier avait d’ailleurs déjà équipé des drones civils commerciaux d’un dispositif de lance-grenade particulièrement efficace. On peut parier qu’ils auront également la capacité de recycler, de pirater, de détourner des robots civils récupérés sur le terrain ou achetés sur le marché noir pour les convertir en robots armés télé-opérés ou même totalement autonomes.

https://blog.francetvinfo.fr/bureau-lon … lords.html

+

Faut-il interdire les systèmes d’armes autonomes ? 


On te dit que tu es libre mais tu dois rester connecté...
Mon sitefoto
A +
________

Hors ligne

#754 Le 12/04/2019, à 18:03

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

A propos d'un (nouveau ?)  concept : la résonance  ...


On te dit que tu es libre mais tu dois rester connecté...
Mon sitefoto
A +
________

Hors ligne

#755 Le 19/04/2019, à 10:33

Iamawalrus

Re : La p'tite heure du café philo

Toi qui as lu ce livre, est-ce-que tu peux me dire ce qui permet à l'auteur de dire que cette chose qui est la "résonnance", est une "connexion beaucoup plus profonde et subtile qui est très rare" ? Surtout s'il n'arrive pas à identifier ni décrire le phénomène de façon précise.

Sinon qu'est-ce qui permet de dire qu'untel "résonne" et qu'un autre non ? Quelle est la raison de "sa rareté" ?

Vivre en osmose avec la nature c'est le fait de tout un chacun, non ?

J'ai lu les commentaires et descriptions que j'ai pu trouver sur la toile, j'ai plutôt l'impression qu'il décrit l'être humain, voir même simplement le comportement de n'importe quel animal et cette chose qui nous relie tous entre nous (animaux et plantes), entre ce qui est vivant sur cette planète à l'instant T.

Ce qui pourrait s'expliquer par le fait que nous avons tous la même origine, en tant qu'eucaryotes, et que nos gènes sont "programmés" d'une certaine façon pour nous reconnaître.

Et pour ce qui est de cette "résonnance" ce ne serait pas simplement la reconnaissance de la vie terrestre, celle d'où on vient ?

Édit : Après l'être humain est un animal à part : c'est le seul qui arrive à se perdre dans l'abstraction. Ce phénomène qui nous différencie du reste du vivant, qui nous rend plus complexe mais qui aussi nous submerge. Ce qui peut donner comme résultat le pire (pour celui qui ne peux pas se contrôler, qui n'arrive pas à se situer et se comprendre en tant qu'être vivant avec d'autres êtres vivants) ou le meilleur pour le reste de la vie sur terre.

Édit 2 : trop d'éditions dans tous les sens j'ai refait mon message entièrement et je le reposte.

Hors ligne

#756 Le 20/04/2019, à 08:51

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

Iamawalrus a écrit :

Toi qui as lu ce livre, est-ce-que tu peux me dire ce qui permet à l'auteur de dire que cette chose qui est la "résonnance", est une "connexion beaucoup plus profonde et subtile qui est très rare" ? Surtout s'il n'arrive pas à identifier ni décrire le phénomène de façon précise.

Je ne l’ai pas toujours saisi moi-même pour être honnête. Je n’ai pas eu non plus l’impression que Rosa inventait là un nouveau concept et je vais te dire juste dessous pourquoi.

Iamawalrus a écrit :

Sinon qu'est-ce qui permet de dire qu'untel "résonne" et qu'un autre non ? Quelle est la raison de "sa rareté" ?

Je dirais : quand tu réduis le plus possible le « penser » à « l’être ». Je dirais : quand tu réduis le plus possible la part de mental qui nous encombre à la sensation brute qui fait que tu ne fais plus qu’un avec l’objet (ou le sujet, la personne) de ton observation ou de ta relation, et cela sans pensée, sans abstraction, sans jugement .

Parmenide, bien avant Harmut Rosa, a écrit une phrase d’une incroyable densité : « Le même, en vérité, est à la fois penser et être. » Ce qui va encore plus loin que « réduire le plus possible le penser à l’être » comme je viens de l’écrire.

Iamawalrus a écrit :

Vivre en osmose avec la nature c'est le fait de tout un chacun, non ?

ça je crois pas non. Parce qu’il ne s’agit pas seulement de vivre sur le dos de la  nature ou aux côtés d’elle mais également en elle-même au point de ne faire plus qu’un avec elle. Moi je verrai alors la chose à la fois comme une expérience d’action (construire sa cabane, chercher son bois pour se chauffer,  aller chasser etc.) mais aussi de méditation profonde ( respirer profondément la nature, devenir les arbres, le vent, le ruisseau qui coule à côté …)

Iamawalrus a écrit :

Et pour ce qui est de cette "résonnance" ce ne serait pas simplement la reconnaissance de la vie terrestre, celle d'où on vient ?

ça c’est une opération mentale classique. Donc, à mon avis, ça ne colle pas à une vraie résonance.

Iamawalrus a écrit :

Édit : Après l'être humain est un animal à part : c'est le seul qui arrive à se perdre dans l'abstraction. Ce phénomène qui nous différencie du reste du vivant, qui nous rend plus complexe mais qui aussi nous submerge.

Voilà :  là tu vises juste, là on y est. On ne peut pas en être sûr mais on peut penser que le génie propre de l’animal, à le différence de nous, est de ne rien ressasser, d’être en rapport de plain-pied avec les choses, sans aucune médiation. L’animal aurait la capacité d’être simplement là où il est, purement au présent.

L’homme, en revanche, tend à être sans cesse divisé, déchiré entre ce qu’il vit, ce qu’il pense, ce qu’il espère et ce qui est. Dès qu’il porte un fruit à sa bouche ou qu’il regarde un nuage dans le ciel, il n’est pas le fruit qu’il goûte ni le nuage qu’il observe. Il en fait aussitôt des objets séparés de lui, il n’est pas eux, il les interprète, il les qualifie. J'ai bien peur qu'on soit toujours condamnés à ça...

Voilà tout ce qui pourrait nous séparer de la véritable résonance mais vers laquelle il faudrait tendre en travaillant certainement parce qu’elle ne nous est pas donnée naturellement.

Comment ? Peut-être par une expérience de méditation en pleine conscience déjà. J’ai eu la chance d’y avoir goûté un moment avec une excellente prof qui, malheureusement, a dû déménager.

Dernière modification par jackpot (Le 20/04/2019, à 08:53)


On te dit que tu es libre mais tu dois rester connecté...
Mon sitefoto
A +
________

Hors ligne

#757 Le 12/05/2019, à 09:35

Iamawalrus

Re : La p'tite heure du café philo

Iamawalrus a écrit :
side a écrit :

La grande question c'est de savoir s'il est raisonnable de parler de bonheur pour les individus vivant à l'état de nature.

Est-ce qu'il y a un moindre détail qui pourrait en faire douter ?

Tiens d'ailleurs après réflexion on devrait parler de bonheur pour les plantes aussi.

Dernière modification par Iamawalrus (Le 12/05/2019, à 09:36)

Hors ligne

#758 Le 12/05/2019, à 10:28

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

Iamawalrus a écrit :
Iamawalrus a écrit :
side a écrit :

La grande question c'est de savoir s'il est raisonnable de parler de bonheur pour les individus vivant à l'état de nature.

Est-ce qu'il y a un moindre détail qui pourrait en faire douter ?

Tiens d'ailleurs après réflexion on devrait parler de bonheur pour les plantes aussi.

Ce n'est plus la p'tite heure ça devient la p'tite minute du café filo ! tongue

Dernière modification par jackpot (Le 12/05/2019, à 10:48)


On te dit que tu es libre mais tu dois rester connecté...
Mon sitefoto
A +
________

Hors ligne

#759 Le 12/05/2019, à 13:16

Iamawalrus

Re : La p'tite heure du café philo

jackpot a écrit :
Iamawalrus a écrit :
Iamawalrus a écrit :

Est-ce qu'il y a un moindre détail qui pourrait en faire douter ?

Tiens d'ailleurs après réflexion on devrait parler de bonheur pour les plantes aussi.

Ce n'est plus la p'tite heure ça devient la p'tite minute du café filo ! tongue

Patience, j'espère que side nous prépare une petite dissertation sur le sujet, comme il a pas l'air très d'accord. tongue

Hors ligne

#760 Le 15/05/2019, à 09:03

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

Iamawalrus a écrit :

Patience, j'espère que side nous prépare une petite dissertation sur le sujet, comme il a pas l'air très d'accord. tongue

Le propre des philosophes c'est ne jamais être d'accord entre eux (mais ils ne sont pas les seuls ! tongue)

Par contre, ce que les philosophes ne reconnaissent pratiquement jamais c'est à quel point ils auront eu besoin des apports d'un philosophe précédent à démonter et critiquer, pour arriver à créer leur propre système et avancer...

Dernière modification par jackpot (Le 15/05/2019, à 09:04)


On te dit que tu es libre mais tu dois rester connecté...
Mon sitefoto
A +
________

Hors ligne

#761 Le 19/05/2019, à 11:28

Iamawalrus

Re : La p'tite heure du café philo

jackpot a écrit :

Le propre des philosophes c'est ne jamais être d'accord entre eux (mais ils ne sont pas les seuls ! tongue)

Difficile d'avoir ou pas une impression, pour moi avant d'être philosophe il faut maîtriser les concepts et définitions (qui concernent au moins la spécialité travaillée) à travers le temps. Je suis pas certain que la plupart des philosophes qu'on cite habituellement maîtrisent ou maîtrisaient absolument leur discipline. Après avoir parcouru (des yeux, sans rien comprendre du fond) quelques ouvrages, j'ai l'impression que Nietzsche est le seul philosophe que j'ai lu qui m'avait l'air de maîtrisait ça. Mais voilà c'est juste une impression, car j'ai aucune connaissance à ce sujet. Il faudrait maîtriser un minimum la philosophie pour pouvoir se faire une idée. Ça reste un dense brouillard à travers lequel je n'aurais probablement jamais la chance de pouvoir traverser un jour. 

Alors il faudrait parler d'autre chose que philosophie, pour nous autres, piliers de bar, qui donnons nos impressions sur ce qu'on voit.

jackpot a écrit :

Par contre, ce que les philosophes ne reconnaissent pratiquement jamais c'est à quel point ils auront eu besoin des apports d'un philosophe précédent à démonter et critiquer, pour arriver à créer leur propre système et avancer...

Peut-être bien, mais avant de s'arrêter sur cette affirmation (qui paraît tout à fait gratuite) qu'est-ce qui te fait dire ou penser (et en quelle qualité) que ces derniers ne "reconnaissent pratiquement jamais à quel point ils auront eu besoin des apports d'un philosophe précédent à démonter et critiquer, pour arriver à créer leur propre système et avancer..." ?

Hors ligne

#762 Le 20/05/2019, à 02:24

Iamawalrus

Re : La p'tite heure du café philo

jackpot a écrit :
Iamawalrus a écrit :

[j'ai l'impression que Nietzsche est le seul philosophe que j'ai lu qui m'avait l'air de maîtrisait ça. Mais voilà c'est juste une impression, car j'ai aucune connaissance à ce sujet.

Je te conseille un bon bouqin sur Nietzsche : "Citations de Nietzsche expliquées de Marc Halévy "= https://www.editions-eyrolles.com/Livre … expliquees

Merci mais l'avis de Roro ne m'incite pas trop à lire ce livre. C'est malheureusement le seul avis convaincant (non pas qu'il soit négatif) que j'ai trouvé.

Hors ligne

#763 Le 20/05/2019, à 07:39

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

Vaut mieux se faire sa propre opinion par soi-même.

Donc :

1) N'écoute pas mon conseil

mais...

2) N'écoute pas non plus celui d'un client d'Amazon

Edit : en ce qui me concerne, j'ai pris du (bon) temps à lire ce livre, je lui ai consacré pas mal d'heures, mais j'ai pris aussi pas mal de notes que je garde précieusement.


On te dit que tu es libre mais tu dois rester connecté...
Mon sitefoto
A +
________

Hors ligne

#764 Le 20/05/2019, à 09:16

Iamawalrus

Re : La p'tite heure du café philo

jackpot a écrit :

Vaut mieux se faire sa propre opinion par soi-même.

Donc :

1) N'écoute pas mon conseil

mais...

2) N'écoute pas non plus celui d'un client d'Amazon

Edit : en ce qui me concerne, j'ai pris du (bon) temps à lire ce livre, je lui ai consacré pas mal d'heures, mais j'ai pris aussi pas mal de notes que je garde précieusement.

Disons que j'ai un peu le cul entre deux chaises : j'ai d'un côté un avis argumenté qui décrit le livre de façon à ce que ça ne donne pas envie de lire, et de l'autre quelques avis pas argumentés qui donnent une bonne note au livre pour des raisons de goûts.

Vu le nombre de livres en attente que j'ai à lire, pour l'instant rien ne fait remonter ce dernier en haut de la liste. smile

Mais merci pour le partage. Et si l'occasion se présente j'essaierais de le lire.

Édit :

jackpot a écrit :

N'écoute pas non plus celui d'un client d'Amazon

Ha mais si et plutôt deux fois qu'une ! Je prends en considération le commentaire du type, parce qu'il s'est donné la peine de rédiger et argumenter, et que ça me paraît tenir la route.

C'est exactement ce qu'on demande à un avis quand on achète un produit.

Et je vais me répéter mais c'est le seul avis qui je trouve intéressant.

Après je ne doute pas que t'aies trouvé dans ce livre matière à t'occuper. Je ne pense pas que ce soit la question.

Dernière modification par Iamawalrus (Le 20/05/2019, à 09:21)

Hors ligne

#765 Le 20/05/2019, à 09:34

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

Des fois vaut mieux se lancer tête baissée, sans lire les critiques ni les avis, rien qu'en se fiant à son instinct et à sa curiosité, même si on risque de se prendre une gamelle. Mais quand c'est le coup de foudre, quel plaisir alors ! On a l'impression d'avoir découvert l'Amérique sans cartes ni repères ! tongue


On te dit que tu es libre mais tu dois rester connecté...
Mon sitefoto
A +
________

Hors ligne

#766 Le 21/05/2019, à 13:13

sucarno

Re : La p'tite heure du café philo

jackpot a écrit :

...
C'est le meurtre symbolique d'un père, en somme... De la même manière que le christianisme naît du judaïsme et que l'islam naît du judéo-christianisme, chacune de ces religions se nourrissant de la précédente mais l'enterrant aussi quelque peu au passage...

Je sais qu'ici, il s'agit de philo, mais a-t-on le droit de tout dire !

J'aimerais bien savoir comment l'islam est naît du judéo-christianisme ?


"Bois du vin, puisque tu ignores d'où tu es venu ; vis joyeux, puisque tu ignores où tu iras." OK

Hors ligne

#767 Le 21/05/2019, à 15:12

Ayral

Re : La p'tite heure du café philo

sucarno a écrit :

J'aimerais bien savoir comment l'islam est naît du judéo-christianisme ?

À part qu'il s'agit de trois religions monothéistes, dites religions du livre, je ne vois pas.


Pour mettre les retours de commande entre deux balises code, les explications sont là : https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1614731
Blog d'un retraité
Site de graphisme du fiston Loïc
Ubuntu 14.04 LTS sur un desktop et 16.04 sur un Dell Latitude 820

Hors ligne

#768 Le 21/05/2019, à 16:04

pierrecastor

Re : La p'tite heure du café philo

Y'a quand même une continuité entre les 3 grandes religions monothéiste, la nouvelle s'appuyant sur les textes et dogmes de la précédente.


Oui c'est bien plus ouf et c'est bien bandant
Courir nu la bite à l'air, courir nue la fouffe au vent
Ludwig von 88 - Fracas

Hors ligne

#769 Le 21/05/2019, à 17:18

sucarno

Re : La p'tite heure du café philo

pierrecastor a écrit :

Y'a quand même une continuité entre les 3 grandes religions monothéiste, la nouvelle s'appuyant sur les textes et dogmes de la précédente.

Si comme tu disait que Linux vient de Windows !


"Bois du vin, puisque tu ignores d'où tu es venu ; vis joyeux, puisque tu ignores où tu iras." OK

Hors ligne

#770 Le 21/05/2019, à 17:28

pierrecastor

Re : La p'tite heure du café philo

Non, comme si je disait que mint viens d'ubuntu, lui même basé sur debian.

Pas ma faute si le christianisme reprend l'ancien testament des juifs, et que dans le coran, on retrouve pas mal de chose en commun avec la bible ce qui est raconté.


Oui c'est bien plus ouf et c'est bien bandant
Courir nu la bite à l'air, courir nue la fouffe au vent
Ludwig von 88 - Fracas

Hors ligne

#771 Le 21/05/2019, à 17:39

sucarno

Re : La p'tite heure du café philo

Pas tout à fait, sinon on aurait continué à dire que Jésus est fils de Dieu ...


"Bois du vin, puisque tu ignores d'où tu es venu ; vis joyeux, puisque tu ignores où tu iras." OK

Hors ligne

#772 Le 21/05/2019, à 17:45

pierrecastor

Re : La p'tite heure du café philo

Évidement que pas tout à fait, sinon il s'agirait des mêmes religions. Il n’empêche qu'il y à une filiation certaine. Sans judaïsme, pas de christianisme, et sans les deux, pas d'islam.

EDIT : Ton lien dit d'ailleurs la même chose.

Dernière modification par pierrecastor (Le 21/05/2019, à 17:48)


Oui c'est bien plus ouf et c'est bien bandant
Courir nu la bite à l'air, courir nue la fouffe au vent
Ludwig von 88 - Fracas

Hors ligne

#773 Le 21/05/2019, à 18:05

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

pierrecastor a écrit :

Y'a quand même une continuité entre les 3 grandes religions monothéiste, la nouvelle s'appuyant sur les textes et dogmes de la précédente.

pierrecastor a écrit :

Évidement que pas tout à fait, sinon il s'agirait des mêmes religions. Il n’empêche qu'il y à une filiation certaine. Sans judaïsme, pas de christianisme, et sans les deux, pas d'islam.

Totalement d'accord.

Dernière modification par jackpot (Le 21/05/2019, à 18:09)


On te dit que tu es libre mais tu dois rester connecté...
Mon sitefoto
A +
________

Hors ligne

#774 Le 24/05/2019, à 09:14

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

jackpot a écrit :

Mais ça ne se retrouve pas que dans le milieu de la philosophie ni des philosophes mais aussi dans des tas d'autres domaines. C'est le meurtre symbolique d'un père, en somme... De la même manière que le christianisme naît du judaïsme et que l'islam naît du judéo-christianisme, chacune de ces religions se nourrissant de la précédente mais l'enterrant aussi quelque peu au passage...

Pour rebondir là-dessus : comme quoi le dernier des trois grands monothéismes se voudrait le plus vrai (on va être prudent en raison d'éventuels soucis de traduction )=

Le Coran Sourate 3 Verset 19 a écrit :

La vraie religion pour Dieu, c’est l’islam. Et si les gens des Écritures se sont divisés entre eux, c’est uniquement par pure jalousie, après que la science leur fut donnée. Que celui donc qui renie les signes de Dieu sache que Dieu est prompt dans Ses comptes.

Source : https://www.hisnulmuslim.com/coran/inde … _sourate=3

Dernière modification par jackpot (Le 24/05/2019, à 09:16)


On te dit que tu es libre mais tu dois rester connecté...
Mon sitefoto
A +
________

Hors ligne

#775 Le 24/05/2019, à 18:17

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

... Oui soyons prudent car une autre traduction du même verset de la même sourate donne :

Le Coran Sourate 3 Verset 19 a écrit :

Certes, la religion acceptée d’Allah, c’est l’Islam. Ceux auxquels le Livre a été apporté ne se sont disputés, par agressivité entre eux, qu’après avoir reçu la science. Et quiconque ne croit pas aux signes d’Allah... alors Allah est prompt à demander compte!

Source : http://www.islam-fr.com/coran/francais/ … imran.html


On te dit que tu es libre mais tu dois rester connecté...
Mon sitefoto
A +
________

Hors ligne