Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

La nouvelle clé USB Ubuntu-fr est en prévente
Rendez-vous sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#26 Le 11/04/2019, à 01:10

Coeur Noir

Re : Le bureau Linux est en difficulté

Bah je vois surtout qu'Unity a donné 6 ans minimum de tranquillité aux utilisateurs d'Ubuntu.

Je vois surtout que la proposition par défaut actuelle ne me permet pas de travailler aussi vite que la proposition précédente, qu'elle est un enfer à administrer en multi-utilisateurs/groupes, qu'elle est désagréable en multi-écrans, qu'elle commence à peine à proposer ( 19.04 ) des fonctions qui existaient depuis des années sous Unity ( mise à l'échelle fractionnelle quelqu'un ? ), que son écran de connexion est moche… Ses apports ( et il y en a ) ne compensent pas les manques.

Pour moi, c'est pas grave, après + de 10 ans sous Ubuntu, je sais ajuster, bidouiller, changer d'environnement. C'est juste que dans le cadre de mon boulot je n'ai plus une proposition par défaut, out-of-the-box, utilisable rapidement.

Renaissance ??? Drôle de nom pour un enterrement…

Hors ligne

#27 Le 11/04/2019, à 18:45

nam1962

Re : Le bureau Linux est en difficulté

...Tiens, la traduction de l'article a été vaguement améliorée...

...j'ai glissé un commentaire


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing - Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#28 Le 12/04/2019, à 15:29

GammaDraconis

Re : Le bureau Linux est en difficulté

jolie commentaire wink


Ultrabook : Xiaomi Air 13 [ Intel i5 7e, 8 Go ram, 2xSSD, GeForce MX150, dualboot Archlinux/Xfce & Ubuntu 18.04/GS
Tour : AMD Ryzen 7 2700X Octo-Core/16 Threads 3.7GHz, 32 Go de Ram ddr4 3000Mhz - 4.5 To dont 512 Go SSD - nVidia GeForce 2060RTX 6Go GDDR6) : tripleboot UbuntuDev & Arch & w10
Mon script de post-install Ubuntu/Arch : https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=2026344

Hors ligne

#29 Le 12/04/2019, à 17:57

kholo

Re : Le bureau Linux est en difficulté

Toutes ces discussions sont peines perdues...

arriver à faire comprendre qu'un ordinateur est un outil et pas une boite à clic pour jouer et aller sur FB c'est comme pisser dans l'eau et s'attendre à voir la mer monter !

je le dis et le revendique : tant qu'il y aura des fichiers, des dossiers et des liens il faudra savoir faire des copies des déplacements et se balader dans une arborescence...

la question que j'entends le plus souvent des débutants patentés est "y sont où mes fichiers ?"
et le travail que je fais le plus est de virer à la pelle des dossiers vides "nouveau dossier" qui sont arrivés là tous seuls...
ces notions devraient être enseignées à l'école primaire mais on préfère filer des tablettes ou des PC sans aucune formation au gamins pour qu'ils aillent jouer au dernier jeu à la mode ou des applications bien fermées et pas du tout adaptées...

tout cela me fatigue !

En ligne

#30 Le 12/04/2019, à 21:29

grandtoubab

Re : Le bureau Linux est en difficulté


Linux tout seul sur HP Pavilion DV7 et Acer Aspire T650, Canon MG3650 en wifi
Debian 10 Buster Gnome/Xorg, Gnome/Wayland, Weston/Wayland
https://bidouilledebian.wordpress.com/
ON M'A VU DANS LE VERCORS, SAUTER A L'ELASTIQUE..... J'AI DANS LES BOTTES DES MONTAGNES DE QUESTIONS....

Hors ligne

#31 Le 13/04/2019, à 07:15

diesel83140

Re : Le bureau Linux est en difficulté

kholo a écrit :

et le travail que je fais le plus est de virer à la pelle des dossiers vides "nouveau dossier" qui sont arrivés là tous seuls...

Oui..., mais ça, tu l'as aussi bien sur windows, macos ou linux.

Amicalement.

Jean-Marie


Je déteste qu'on cherche à me faire passer pour un con, j'y arrive déjà très bien tout seul.
Le mort, il sait pas qu'il est mort ; c'est pour les autres que c'est dur.................... Pour les cons, c'est pareil.

Hors ligne

#32 Le 13/04/2019, à 08:45

nam1962

Re : Le bureau Linux est en difficulté

grandtoubab a écrit :

Une petite erreur : Manjaro existe pour ARM wink


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing - Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#33 Le 13/04/2019, à 08:48

rogn...

Re : Le bureau Linux est en difficulté

kholo a écrit :

et le travail que je fais le plus est de virer à la pelle des dossiers vides "nouveau dossier" qui sont arrivés là tous seuls...

find ~ -name "nouveau dossier" -delete

big_smile


Rogn on GitHub
Manjaro XFCE / Xubuntu 19.10
"Je pisse sur les Pommes de riches et les mises à jour de w$ qui foirent !" (A. Vatar)

Hors ligne

#34 Le 13/04/2019, à 11:41

Coeur Noir

Re : Le bureau Linux est en difficulté

Diesel, Rogn… je crois que Kholo veut dire que le b-a ba informatique manque cruellement à la culture générale.

Et que beaucoup d'OS modernes ont pris en compte cette absence de culture générale dans leur fonctionnement, voire l'entretiennent.

C'est à double tranchant : d'un côté ça peut faciliter la vie de l'utilisateur ( en lui enlevant le souci de savoir où sont stockés ses fichiers ) de l'autre ça le rend complètement dépendant de l'OS en question pour accéder à ses propres affaires ( alors que s'il savait un peu ce qu'est un fichier et comment ça se gère, il comprendrait qu'il n'a pas spécialement besoin de tel ou tel OS pour en profiter ).

Hors ligne

#35 Le 13/04/2019, à 16:26

kholo

Re : Le bureau Linux est en difficulté

merci Coeur Noir j'avais peur que personne n'ai compris...

bien sûr, je m'en fout de supprimer des nouveaux fichiers ou dossiers à la pelle, de faire le trie dans un dossier "Téléchargement" rempli de merdouilles accumulées au fil du temps et ensuite de m'attaquer aux documents, à la musique, de faire le trie dans une flopée d'applications ou de barre Machin,... c'est toujours plus simple que de se prendre la tête avec une imprimante ou une webcam récalcitrante... ;  mais on devrait, après près de 30 ans d'informatique familiale, être passé au dessus de tout cela.
Au lieux de ça, je passe pour un allumé quand je montre un raccourcis clavier ou que j'essaie d'inculquer le multi bureau ou le multi écran...

je m'amuse en permanence avec trois ordinateurs chacun avec plusieurs utilisateurs, chacun avec plusieurs bureaux et plusieurs écrans et j'ai souvent face à moi des personnes qui n'arrivent même pas à s'en sortir de plus de 2 applications en même temps dans le plan en 2D d'un bureau unique...
c'est ça qui me fatigue...

je peux comprendre que je fais de l'informatique de haut vol mais il y tellement meilleurs que moi : des mecs qui n'ouvrent jamais un bureau et font tout à la ligne de commande, qui trimbales de dizaines ou des centaines voire des milliers de comptes utilisateurs, avec des terra voire des peta octets de données et j'ai en face de moi le pire de ce que peux créer l'informatique d'aujourd'hui : ce qu'on pourrait appelé des décérébrés de l'informatique qui se noient dans un verre d'eau.

Cette année est la première où les déclarations d’impôts devront être obligatoirement faits par informatique et la réponse du gouvernement est qu'il n'y aura plus de déclaration d’impôt... sic !
Tout est fait pour rendre le commun des utilisateurs encore plus ignare et plus con qu'il ne l'est... rien n'est mis en place pour la formation, l'apprentissage, voire une mise à niveau...

La réponse de l'histoire face à la difficulté de l'informatique est la disparition du PC (PERSONAL COMPUTER) pour une tablette sur laquelle il est juste bon d'aller sur les réseaux sociaux, mater Youporn et Youtube ou ses comptes de temps à autres et, surtout, continuer de payer pour des antivirus et autres anti saloperies qui demandent toujours plus de puissance et obligent les utilisateurs à changer de matériel régulièrement et donc de payer de la TVA et également à laisser les GAFAM (ou quelques soient leur nom sur les autres continents) à nous bouffer nos données personnelles juste parce que les services secrets de tous les pays utilisent les même processus pour nous espionner...

Il n'y a pas de finalité dans ce combat que je crois mener contre Microsoft et consorts... quand je parle de philosophie informatique, j'ai l'impression d'être Copernic qui tente d'expliquer que la terre n'est pas plate... tout le monde s'en contre fout !
et de la même façon que la terre soit ronde ou plate et que ça n'a jamais empêché personne de marcher dessus, il y aura toujours des systèmes informatiques et des utilisateurs finaux...

tout cela pour dire qu'essayer de faire comprendre que nous avons fait le choix d'un système Linux pour des raisons philosophique est vain... autant vis à vis de "Windowziens convaincus" persuadés qu'ils ont raisons parce que très nombreux que des abrutis finis qui préfèrent la tablette pour s'éclater avec le dernier Candy Crush à la mode et qui n'imagineraient même pas qu'une tablette puisse servir à autre chose...

En ligne

#36 Le 13/04/2019, à 18:37

nam1962

Re : Le bureau Linux est en difficulté

@kholo on a pas la même approche wink
Ceux qui me demandent de l'aide (ou les pros qui demandent du conseil) sortent avec un ordi sous Linux.

Ceux qui consomment et me donnent des leçons de Windows ou de MacOs ou encore mieux de tablette, je les laisse consommer...
Mon erreur du moment est surtout de ne pas profiter et leur faire consommer des trucs qui me rapportent tongue

Je pense qu'il n'y a pas à râler, mais juste à profiter de ces gensses là.


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing - Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#37 Le 13/04/2019, à 18:45

kholo

Re : Le bureau Linux est en difficulté

je ne sais pas Nam
moi j'ai surtout des débutants voire très grands débutants et je rame fort... parce qu'ils veulent surtout avoir les même choses que Windows pour ceux qui en viennent quant aux autres il n'ont pas d'argent et voudraient que tout se fasse tout seul...
ma pédagogie doit être à revoir alors !

En ligne

#38 Le 13/04/2019, à 18:57

nam1962

Re : Le bureau Linux est en difficulté

En pratique, je ne leur pose pas de questions, je leur installe, leur dit "voilà comment ça marche" et ils ne mouftent pas.
En complément, je les fais passer de word/write au markdown et pour les présentations je leur donne Marp épicétou, et je leur donne les bases pour les autres softs qu'ils utilisent (quolibet qbittorrent, flameshot, shotwell, rambox...) Une formation dure 15 minutes en moyenne.

Si j'en avais qui me demandaient de ressembler à W$, je leur demanderai en rigolant quelle version ? vu qu'à chaque version la UX change totalement tongue

Dernière modification par nam1962 (Le 13/04/2019, à 19:00)


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing - Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

Hors ligne

#39 Le 13/04/2019, à 23:28

melixgaro

Re : Le bureau Linux est en difficulté

salut,

kholo a écrit :

quand je parle de philosophie informatique, j'ai l'impression d'être Copernic qui tente d'expliquer que la terre n'est pas plate... tout le monde s'en contre fout !
et de la même façon que la terre soit ronde ou plate et que ça n'a jamais empêché personne de marcher dessus, il y aura toujours des systèmes informatiques et des utilisateurs finaux...

Attention, à l'époque de Copernic tout le monde savait que la Terre était sphérique (ou presque). C'était su à l'époque des philosophes grecs (voire avant). (C'est d'ailleurs ahurissant qu'un fait établi depuis au moins 2500 à 3000 ans soit encore discuté ici ou là.) Copernic, c'est le modèle du système solaire (héliocentrique, plaçant le soleil au centre et faisant tourner les planètes, dont la Terre, autour).


Linux depuis ~2007. Xubuntu seulement.

Hors ligne

#40 Le 14/04/2019, à 07:12

kholo

Re : Le bureau Linux est en difficulté

Capernic... ah oui, j'ai confondu... il n'avait juste pas autant de folie que Galilée (et un peu trop en avance sur son temps déjà avec ses théories) mais l'un comme l'autre présupposaient que la terre puisse être sphérique ou plutôt sphéroïde (soyons précis aux vues des commentaires). Malgré cela, après des alunissages multiples, des satellites à en pourrir l'environnement spatial terrestre, la météo, les GPS, google earth,... il reste encore des platistes ! ( ici ou ou...)...
... mais cette fois ci concernant ce fil, je pense avoir été complètement compris lol

En ligne

#41 Le 14/04/2019, à 09:37

melixgaro

Re : Le bureau Linux est en difficulté

Je ne sais pas si tu emploies le mot « folie » au sens médical à propos de Galilée mais si c'est le cas ça me paraît inapproprié. Galilée est le père de l'astronomie observationnelle (il est le premier à avoir montré que la lune avait des reliefs et n'était pas le monde parfait des savants grecs : le premier à avoir découvert des satellites autour d'une autre planète, Jupiter ; le premier à avoir observé les anneaux de Saturne sans pour autant les décrire/comprendre comme tels ; il découvre les taches solaires ; il découvre les phases de Vénus), le père de la mécanique, le père de la physique (le premier à établir un protocole expérimental rigoureux, reproductible, permettant des mesures qui ensuite servent à tirer une loi générale en utilisant les mathématiques). Donc, génie est plutôt le bon terme. L'histoire a été injuste avec lui en le présentant longtemps comme le faible qui s'est couché devant l'Église alors que celle-ci a exercé une torture psychologique sur lui (assignation à résidence jusqu'à sa mort, visite interdite pendant un temps) et alors qu'il a défendu le système copernicien jusqu'à sa mort.


Linux depuis ~2007. Xubuntu seulement.

Hors ligne

#42 Le 14/04/2019, à 12:34

kholo

Re : Le bureau Linux est en difficulté

on est d'accord... folie au sens qu'il valait mieux ne rien dire sous peine de mort... ou pire encore lol

En ligne

#43 Le 18/04/2019, à 21:14

MdMax

Re : Le bureau Linux est en difficulté

Lorsque j'ai vu le 1er message de cette discussion avec un lien vers zdnet, j'ai su immédiatement que l'article serait un torchon écrit par des gens qui bossent pour Microsoft, et que suivre ce lien serait une pure perte de temps ou source de consternation.

xubu1957 a écrit :

Le niveau rédactionnel baisse, mais c'est partout

Je pense que le niveau rédactionnel de zdnet était déjà catastrophique dans les années 90, c'est à dire au siècle précédent. Comme je les connais bien, je ne suis pas allé lire l'article, mais uniquement vos résumés ou réactions et l'excellent commentaire de nam1962. tongue

Android/ChromeOS vont peut-être percer bien plus que le GNU/Linux desktop que nous adorons, mais cela n'a rien à voir. Ces trucs sont pour le consommateur final complètement verrouillés, et excessivement privateurs. Il suffit de voir tout le bloatware et les espiogiciels que les gens ne peuvent même pas désinstaller de leur tablettes ou smartphones ou téléviseurs "intelligents" sortis tout juste du magasin. Où sont les 4 libertés dans tout ce merdier ? Pour moi ce n'est pas dans ces solutions verrouillées ou dans le "cloud" des autres et programmées pour l'obsolescence qu'il y a un avenir pour le libre. Il y aura sans doute une perspective commerciale, car c'est comme avec la malbouffe: soit vous vous adressez à des gens éduqués et vous ne pourrez jamais vendre des merdes, soit vous vous adressez à des ignares et tout passe sans problème.

Bref, j'aime la diversité, et ce serait très malsain si tout le monde utilisait la même solution, car chacun a des besoins différents. Je considère que la segmentation du marché "desktop Linux" est une richesse. Au pays de GNU/Linux, il y a toutes sortes de voitures, des très légères, électriques, hybrides ou 100% énergies fossiles, des lourdes, des luxueuses, que vous pouvez conduire vous-même (du build des sources et l'assemblage des paquets jusqu'au lancement du nightly de votre logiciel préféré), ou des plus autonomes où une communauté ou un éditeur vous mâche le travail et vous n'avez plus qu'à cliquer. Au pays de GNU/Linux il y a même déjà le télé-porteur pour celui qui se passe de voiture pour afficher son statut social, et lui se passe de x64 avec alimentation à 450W ou plus. Il tourne sur un truc qui fait la taille d'une carte de crédit et ne produit aucun bruit.

Au pays de Windows, il n'y a qu'un seul modèle de voiture (genre vieux tas de ferraille très lourd et tout rouillé qui traîne derrière lui des tonnes de failles qui ne seront presque jamais corrigées), contrôlé à 100% par Redmond, et conçu à 100% pour les actionnaires de Microsoft. Sur ce modèle de voiture, vous allez subir tout ce que les autres utilisateurs de Windows subissent aussi: des redémarrages avec mise à jour interminable au moment où cela ne vous arrange pas (afin que vous soyez plus "productifs" comme ils disent), une consommation de batterie/ventilateur et de bande passante gargantuesque, le tout sous surveillance de la NSA américaine (oups pardon, il fallait dire "télémétrie", ils se sont bien fait avoir à la CNIL), et où presque tous les problèmes ont la même solution (très chronophage sur ce système): tout réinstaller (avec les 9 restarts de windowsupdate qui suivent de longs et gros téléchargements, et vous n'y avez même pas encore ajouté un seul logiciel utile). Eux qui ont un desktop unique, ne devraient-ils pas avoir réussi à résoudre toutes leurs difficultés depuis des lustres ?

Hors ligne

#44 Le 20/04/2019, à 23:23

sojoachim

Re : Le bureau Linux est en difficulté

Aujourd'hui je suis et reste sur Windows pas uniquement pour les jeux vidéo, mais aussi parce que je passe moins de temps à la configurer/paramétrer pour les choses simple de la vie courante.
Que se soit le double écran, le redimensionnement des fenêtres, la recherche réseaux  de disque local, les dates de création de fichiers non enregistrer (utile pour les photos)...C'est pas la panacé de mon côté.

Cependant je reste sur une distribution ubuntu (xfce plus précisément) car il est beaucoup plus intéressant pour "apprendre" le monde informatique.

C'est une expérience personnelle & un choix totalement subjectif.

C'est pour cela que je serai intéressant non pas pour un bureau/environnement unique chez tonton Linux mais un environnement standard.

Qu'est ce qui empêcherait d'avoir un environnement dit standard qui permettrait au moins barbu de découvrir Linux & de basculer sur un environnement différent ? d'une autre communauté ?

Hors ligne

#45 Le 20/04/2019, à 23:28

Roschan

Re : Le bureau Linux est en difficulté

Est-ce que par hasard tu ne viens pas de parler GNOME, qui est l'environnement standard et par défaut de 90% des distributions grand public, et qui vise précisément "les moins barbus", au grand dam des gens qui veulent absolument avoir 12000 paramètres à portée de clic ?

Dernière modification par Roschan (Le 20/04/2019, à 23:29)

Hors ligne

#46 Le 21/04/2019, à 01:27

Coeur Noir

Re : Le bureau Linux est en difficulté

qui vise précisément "les moins barbus"
→ l'erreur est là, depuis toujours en fait : il ne faut pas « viser » les moins barbus, parce qu'on se retrouve au final avec un truc qui ne sied à personne.
Y'a qu'à voir la tête que font les « un peu » habitués à Windows lorsqu'ils se retrouvent devant un bureau Ubuntu-gnome d'aujourd'hui. Paumés.
Et ceux qui sont des utilisateurs avancés d'un système ou l'autre, ajouteront des extensions à leur Gnome ou se diront qu'il vaut mieux changer d'environnement…

Dans les 12000 paramètres à portée de clic y a des manques tout cons : voir au clic droit sur un fichier vidéo ses propriétés ( format, résolution, cadence, son, codec… ), réduire une fenêtre en cliquant sur son icône dans le dock n'est toujours pas le comportement par défaut ( qu'on vienne de mac ou win, ça a l'air d'un truc cassé ), pour changer l'image de fond du bureau on ne peut pas pointer vers un dossier d'images perso… C'est comme dans le menu d'applis, la plupart des noms sont tronqués alors qu'on est en plein écran, comme si y avait pas la place pour leur donner 2 lignes, ça fait pas fini ( et pour celui qui débarque dans cet univers, c'est pas juste des icônes qui vont l'aider… ) Certes des détails non bloquants mais qui font pas sérieux, pour aller dans le sens de sojoachim.

Détails qui font la différence. Et quand on a un usage plus avancé, des tâches précises à faire avec son ordi, ces détails deviennent des critères déterminants pour l'utilisateur. Pour ça que je pense que « viser les non barbus / les madame michu » est contre-productif : qui peut le plus peut le moins. L'inverse ?

90% des distri fournissent Gnome par défaut - ah bon ? - soit… On sait comment ces donc 90% d'utilisateurs linux se servent de leur Gnome ? Quelles extensions ils installent ? S'ils sont contents du truc avec 2 écrans ou + ? Ou s'ils s'en foutent parce que justement ce sont des barbus qui font tout au terminal ? Et donc s'en foutent total du boulot de la secrétaire de mairie ou du prof de musique ou du technicien de cinéma ou du comptable ou, ou… ???

Bref. Le marché du desktop se restreint, devient essentiellement « professionnel », il serait temps que les créateurs de distributions s'intéressent aux professionnels non-informaticiens pour qui l'ordinateur n'est pas une fin en soi, n'est qu'un moyen de faire « autre chose », leur taf'.

Hors ligne

#47 Le 21/04/2019, à 01:52

melixgaro

Re : Le bureau Linux est en difficulté

Roschan a écrit :

GNOME, qui est l'environnement standard et par défaut de 90% des distributions grand public

83% des gens inventent des statistiques… Je l'ai lu dans Bobards Magazine, ça doit être fiable.


Linux depuis ~2007. Xubuntu seulement.

Hors ligne

#48 Le 21/04/2019, à 02:10

sojoachim

Re : Le bureau Linux est en difficulté

Je suis tout à fait d'accord avec toi lorsque tu dis que :

Coeur Noir a écrit :

Bref. Le marché du desktop se restreint, devient essentiellement « professionnel », il serait temps que les créateurs de distributions s'intéressent aux professionnels non-informaticiens pour qui l'ordinateur n'est pas une fin en soi, n'est qu'un moyen de faire « autre chose », leur taf'.

Mais aussi :

Coeur Noir a écrit :

qui vise précisément "les moins barbus"
→ l'erreur est là, depuis toujours en fait : il ne faut pas « viser » les moins barbus, parce qu'on se retrouve au final avec un truc qui ne sied à personne.
Y'a qu'à voir la tête que font les « un peu » habitués à Windows lorsqu'ils se retrouvent devant un bureau Ubuntu-gnome d'aujourd'hui. Paumés.
Et ceux qui sont des utilisateurs avancés d'un système ou l'autre, ajouteront des extensions à leur Gnome ou se diront qu'il vaut mieux changer d'environnement…

Sauf sur un point "on se retrouve au final avec un truc qui ne sied à personne."
Un outil a ses avantages et ses défauts mais cela dépendra toujours du contexte/du besoin.

Qu'on soit sur l'environnement de windows, gnome, xfce... on trouve toujours quelque chose qui nous manque ou nous agace.

Je pense que c'est par cette prise de conscience de "ce qui nous sied pas" qu'on peut arriver à éveiller la curiosité des utilisateurs de l'outil informatique ou faire naître un besoin, celui d'approfondir leurs connaissances.
Mais pour cela il faut qu'ils aient confiance dans l'utilisation du système.


Cela pourrait être intéressant de penser l'environnement
- d'une pour faciliter l'utilisation de cet outil (le pc/serveur) : en gardant certaines actions comme fondamentaux ainsi que la manière d'y accéder. Sur ce point Windows le fait clairement : exemple le clic droit sur une application dans la barre des tâches -> entre W95/98 & W10 on garde les mêmes fonctionnalités mais présenté de la même manière
- pour faciliter l'apprentissage & l'apprentissage : un truc qui m'avait retenue mon attention -> sur une version de Gparted j'avais souvenir de voir la liste des commandes dd lors du traitement de mes actions. C'est bête mais c'est pédagogique -> je fais une action sur l'IHM & je vois la traduction en ligne de commande.

Hors ligne

#49 Le 21/04/2019, à 08:44

rogn...

Re : Le bureau Linux est en difficulté

Coeur Noir a écrit :

Bref. Le marché du desktop se restreint, devient essentiellement « professionnel », il serait temps que les créateurs de distributions s'intéressent aux professionnels non-informaticiens pour qui l'ordinateur n'est pas une fin en soi, n'est qu'un moyen de faire « autre chose », leur taf'.

Avec Manjaro, je travaille.
Avec W$10, je perds mon temps.


Rogn on GitHub
Manjaro XFCE / Xubuntu 19.10
"Je pisse sur les Pommes de riches et les mises à jour de w$ qui foirent !" (A. Vatar)

Hors ligne

#50 Le 21/04/2019, à 12:12

kholo

Re : Le bureau Linux est en difficulté

... je pratique Linux depuis presque 15 ans maintenant et je suis en full Linux depuis presque 10 ans...
là où, au départ, Linux était surtout un live CD qui me permettait de démarrer n'importe quelle machine foireuse pour pouvoir la réparer parce que Windows me mettait (ou à mes amis) le bordel, je me suis contraint à abandonner mes habitudes de Windozien pour redécouvrir l'informatique que pourtant je pratique depuis 1984...
Aujourd'hui, j'ai le sentiment de maîtriser mon environnement et de pouvoir le pousser dans ses retranchements...
Il m'aura fallut me faire violence pour abandonner cette mauvaise habitude lorsque j'ai besoin d'une fonction, de chercher un logiciel puis son crack pour enfin arriver à mes fins sans jamais être sûr que je n'allais pas mettre ma machine en rideau...

Dans ma quête d'apprentissage, j'ai vu d'autres suivre le même parcoure que moi et s'attaquer à un exercice que tous les utilisateurs moyens d'ordinateurs connaissent : la post install...
Sous Doz, on cherche d'abord les drivers avec un logiciel qui référence les éléments de notre matériel (voire on se le fait à la main) tout en le laissant nous bouffer la bande passante internet et le temps CPU à faire ses 2 jours entiers de mises à jour pour arriver à un OS qui nous rendrait enfin la main ; puis on installe une panoplie de logiciels de toute forme (qui vont du cracké au beerware) pour se croire à l’abri de tout besoin éventuel dans le temps.
Sous Ubuntu, je fais la même chose en moins de 3 heures temps d'installation et copie de mes dossier perso compris et je ne touche plus à rien.

Je parle de cela car je pense que c'est ce qui manque encore trop cruellement aux distributions Linux pour le PC de Mr et Mme Michu...
Mais l'informatique reste une discipline de haut niveau. Laisser croire qu'il suffit de cliquer sur quelques boutons pour avoir un système fonctionnel sans rien avoir à comprendre et à apprendre est une hérésie (informatique) relayée autant par Google (Android), Apple (mac OS) que Microsoft (Windows).

J'ai vu Microsoft commencer à envisager de faire payer Internet Explorer et il aura fallut que Firefox s'impose pour avoir la certitude que cela n'arrive jamais...
Google plombe les pages de son moteur de recherche pour que Chrome donne l'impression de mieux fonctionner que les autres navigateurs internet...
Les Gafam nous vantent le cloud pour nous empêcher de conserver sous la main nos données et pouvoir nous tenir toujours plus, tout en utilisant les contenants et contenus sans que quiconque sache le quoi ou le où...

Quand bien même "on" ajoutera une surcouche qui relaiera le bureau et le gestionnaire de fichiers au rang d'antiquités, les moyens utilisés pour y arriver rendront l'utilisateur final encore plus dépendants de son système de maintient de données (le cloud ou le big data) dans le seul but à terme de lui faire payer à prix d'or ce service et de le maintenir toujours plus sous le joug du fournisseur qui se servira de ces données comme d'une rançon en cas de défaut de paiement....

Il ne faut pas s'y tromper, nous sommes dans une guerre active et, comme toute guerre il y a ceux qui sont des soldats et d'autres qui ne sont que des civiles qui, malgré tout, meurent au combat (sauf que là ce sont leurs données et leurs mots de passe qui tombent dans le conflit...)...
Tout cela reste insidieux, vicieux, détourné et malhonnête...

Le desktop n'est qu'un outil qui permet d'utiliser une souris ou tout autre type de périphérique de pointage en plus du clavier pour arriver à ses fins : gérer des données et pouvoir s'en servir à loisir. Tweaker son bureau à outrance c'est comme prendre une 2CV et mettre des pneus de tracteurs en espérant arriver à lui donner des allures de Ferrari...
Les moyens utilisés par le quidam pour arriver à avoir un bureau soit disant fonctionnel relèvent plus du tuning que de l'optimisation... car c'est un reste d'habitudes de barbu Windoziens (dont je faisais parti) de vouloir rendre quelque chose d’extrêmement compliqué soit disant simple.

PC signifie "Personnal Computer". Il n'existe aucun raccourcis pour en faire un objet commun car il est, par essence, volatile. C'est grâce à cela qu'on a des téléphones qui sont devenus smartphone et que, bientôt, notre frigo nous enverra un mail pour faire penser de racheter du beurre... voire, plus tard, fera directement la commande sans même nous prévenir...
Ce sera bien un ordinateur qui gérera cette commande... la question reste de savoir qui va contacter le frigo pour acheter ce beurre ; celui qui le vend le moins chère ou celui qui a passé une entente avec le fabricant du frigo pour être sûr que la commande sera passée chez lui sans nous en laisser le choix.
Il va de soi que cet exemple n'est qu'une métaphore. Ce genre de procédé existe déjà de nos jours et nous en faisons les frais à longueur de temps...
Ma seule consolation est que je ne pense pas vivre assez longtemps pour voir tous ces abus nous péter au visage... encore que...

En ligne