Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails)

#1 Le 04/10/2006, à 11:01

benjou

La science se libère!

Dear Colleague,

October 1st 2006 is a major milestone for the open access movement.
There are now five major UK research funders which require open
access to the published results of all the research that they fund.

The Medical Research Council (MRC), Biotechnology & Biological
Sciences Research Council (BBSRC), Economic & Social Research Council
(ESRC) and National Environmental Research Council (NERC) have all
introduced policies requiring deposition in an open access
repository, which took effect on October 1st 2006. These new policies
come into effect on the anniversary of the introduction of the
Wellcome Trust's policy on open access, on October 1st 2005.

Ce que ça veut dire c'est que 4 des plus grands bailleurs de fonds de la recherche anglaise obligent désormais les bénéficiaires de leur fonds à publier les résultats de leur recherche dans des journaux accessible sous license de type "creative common". Donc les scientifiques anglais ne pourront plus publier dans les "Nature"ou "Science" qui sont les journaux prestigieux de réference (qui chargent des sommes exhorbitantes pour leur abonnements).

En quoi cela concerne-t-il les scientifiques du reste de monde?

Ben les scientifiques anglais qui auront de bons résultats à publier (et ils ont nombreux), seront obligés de les publier dans des revues aujourd'hui moins prestigieuses mais "libres" (comme Public Library of Science, ou BioMedNet) ce qui, mathématiquement va augmenter la qualité et la renommée de ces publications et inciter d'autres scientifiques à publier leurs résultats dans ces revues "libres".

8)


écrasons l'infâme

Hors ligne

#2 Le 04/10/2006, à 11:57

Hubert

Re : La science se libère!

une bien belle initiative!!
Il est d'ailleurs bien surprenant que nos chercheurs eux doivent payer des abonnements alors qu'ils renient tout droit d'auteur sur leur publication.

Hubert

Hors ligne

#3 Le 04/10/2006, à 14:19

benjou

Re : La science se libère!

Ben c'est bien la tout le problème,

certaines publications ont acquis une telle réputation que tout le monde veut y publier, ce qui fait que ces publications ont le choix dans ce qu'elles choisissent de publier (donc le tout meilleur), ce qui augmente encore leur prestige...

Et comme toute la bonne science se trouve publiée la dedans, tout scientifique se doit de s'abonner. Ils peuvent  donc se permettre de pratiquer des prix exhorbitants...

Ce genre de monopole (ou oligopole) m'en rappelle un autre... hmm


écrasons l'infâme

Hors ligne

Haut de page ↑