Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".

#1 Le 12/11/2006, à 17:14

effraie

Debriefing edgy-party parisienne

Mon debrief a chaud sur la edgy-party parisienne.

je passe vite sur les trucs super (le monde présent, l'ambiance sympa, la diversité des participants...) c'est pas ça qui fait avancer le shmilblik.

les trucs moins réussi, a mon avis, se divisent en deux catégories:

- les pb techniques : essentiellement la taille de la salle, et les pbs de réseau. Pour ces deux trucs là, certes, c''est trés handicapant, mais on jne va pas ré-écrire l'histoire, c'est fait, on sait pourquoi, et on sait comment régler ça. (ce qui ne veut pas dire que c'est facile, hein).

- les pbs organisationnels: là, bien sur, c'est une histoire de perception. je livre mes impressions, mais peut-être que d'autres me contredirons... au milieu de 110 personnes, c'est trés possible que j'ai raté plein de truc, et pas vécu la même install party que d'autres.

deux choses m'ont parues remarquables:

- beaucoup de personne avaient ubuntu déjà installé sur leur ordi. (#1) ce n'est pas gênant en soit, mais ça induit mon #2

- beaucoup de pbs différents se posaient aux gens, et chacun s'est installé la ou il a pu, sans savoir si s(a)on voisin(e)s pourrait l'aider, ou avait un pb similaire. (#2)


#1:
----------

l'essentiel de la promotion de l'événement a été faite sur le forum, la liste, les outils de communication (quasi) interne a Ubuntu-fr.
Ce serait peut être intéressant de trouver des canaux de communications différents, pas forcément linuxiens, d'ailleurs, si on veut voir plus de gens qui n'ont pas encore switché venir. je cherche lesquels, mais il faudrait voir qui peut potentiellement être intéressé par ubuntu:

- les particuliers qui ont de l'intérêt pour l'informatique. On doit pouvoir les toucher par le biais des forums informatiques généralistes.

- les étudiants, en informatique en particulier, mais pas seulement. Peut être des affiches dans les fac/écoles?

- les gens peu ou prou militants (des libertés individuelles). Là c'est plus délicat... comment toucher ces gens là, sans mettre ubuntu-fr dans une position délicate vis-à-vis des utilisateurs qui ne se reconnaîtront forcément pas dans tel ou tel groupe/parti? [je parle en connaissance de cause, je suis venu a linux par des biais militants, et je serais aujourd'hui très gêné qu'ubuntu-fr communique officiellement vers des groupes dans lesquels je ne me reconnais pas, et que parfois même je combat (politiquement). Par honnêteté intellectuelle uniquement, je serais aussi gêné en cas de communication vers des groupes en lesquels je me reconnais..]
pour cette communication là, peut-être pourraient on faire confiance  aux 'militants' de chaque groupe/parti qui sont utilisateurs du forum pour faire la communication vers son groupe/parti?

- les entreprises / travailleurs indépendants qui peuvent être intéressés par le prix/ la qualité des logiciels libres..
la encore, pas facile.Soient les responsables rentrent dans la case 'particuliers ayant de l'intérêt pour l'informatique', soit il faut passer par de la vrai publicité.. Pas sur que ce soit dans l'intérêt d'U-fr, qui n'est pas une boite fournissant des services.

#2:
----------------
les gens ont pleins de pb variés, depuis l'installation elle-même, jusqu'à l'installation sur des support ultra spécifiques (je pense au type qui avait un ultra portable ne bootant que sur un lecteur de disquette externe) en passant par des pb de wifi, drivers graphiques, beryl/xgl..

A mon avis, ça crée une grosse confusion, bien sympa, mais pas très efficace. Par exemple, pas mal de gens m'ont demandé de l'aide sur les drivers proprios de carte graphique. je ne m'en sers pas, j'ai pu leur donner des pistes, c'est tout. je n'ai pas su vers qui les orienter.

est-ce que ce ne serait pas plus fonctionnel d'avoir des 'pôles'? avec éventuellement un ou deux utilisateur expérimentés dans le domaine, affecté(s) a ce pôle? par exemple un pôle '1° installation' un autre 'configuration réseau' un autre 'configuration X' un autre 'pb rare, matériel rare' etc... ?

Ces pôles seraient localisés géographiquement dans la salle, identifiables (avec un panneau, par exemple) et a l'entrée, on demanderait aux visiteurs de lister leurs besoins (quitte a les aider a les identifier) et on les informerait de l'existence des pôles.

voila voila..
surtout, il ne faut pas prendre ça comme une critique radicale de l'install-party qui a eu lieu, hein. Plutôt comme un rapport de bug..
c'était vachement bien et sympa, mais il y a des trucs a améliorer wink


400iso.net
[Trops de chefs, pas assez d'indiens]

Hors ligne

#2 Le 12/11/2006, à 17:34

gnucoder

Re : Debriefing edgy-party parisienne

@effraie: D'accord à 100%


Because code matters more than commercials
http://blog.syscraft.net

Hors ligne

#3 Le 12/11/2006, à 17:43

Flew

Re : Debriefing edgy-party parisienne

pareil smile

Mais déjà, le problème du réseau a monopolisé pas mal d'organisateurs, et donc pas cool pour aider les gens. Et pour les pôles, c'est une très bonne idée, pas vraiment réalisable (ou alors très limité en nombre) dans la salle que nous avions. Par contre, si la prochaine salle nous laisse assez d'espace, c'est une idée à retenir absolument!
D'ailleurs, on pourrait mettre en place un choix multiple lors de l'inscription pour voir quels problèmes reviennent souvent
A voir!


(\__/)          >> The Flew <<
(='.'=) http://neyret.fr/florian
(")_(") https://launchpad.net/~fneyret

Hors ligne

#4 Le 12/11/2006, à 18:00

olive

Re : Debriefing edgy-party parisienne

Assez d'accord avec tout ce que tu dis, effraie;) et également avec les remarques de Flew.
Des brassards étaient hier à disposition des "helpeurs", mais nous n'avions pas communiqué à tant et avons abandonné l'idée.
L'idée des pôles nous étaient déjà venue, mais a été effectivement irréalisable jusqu'à maintenant en raison du manque d'espace.
Je rejoins particulièrement effraie sur la question des organisations "politique".
Quant à la publicité, bien que je n'ai pas freiné les personnes motivées pour en faire, je n'y poussais pas, en raison du nombre important d'inscriptions. (Toujours un problème de place, donc)


Pour quiconque veut devenir un homme dur, il est indispensable d'être souple. Sans quoi, on n'est que raide. Dans la troisième année du régime soviétique aux Etats-Unis, vous cesserez de mâcher du chewing-gum.(Лeв Давидович Бронштeин)
olive

Hors ligne

#5 Le 12/11/2006, à 18:01

effraie

Re : Debriefing edgy-party parisienne

pour la suite de la discussion, direction : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=588780#p588780

Dernière modification par effraie (Le 12/11/2006, à 18:02)


400iso.net
[Trops de chefs, pas assez d'indiens]

Hors ligne

Haut de page ↑