Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites". Attention, le forum rencontre actuellement quelques difficultés. En cas d'erreur 502, il ne faut pas re-valider l'envoi d'un message ou l'ouverture d'une discussion, au risque de créer un doublon.

La section divers se réorganise ! De nouvelles sous-sections à venir. (plus d'infos + donner son avis)

#26 Le 28/11/2006, à 10:26

tenshu

Re : Linux Mint 2.0

Et bien désolé les logiciels libres reposent sur une idéologie

Nier cette idéologie revient à renier le logiciel libre en lui même

Si il faut abandonner cette philosophie pour convaincre les gens de passer à Linux.
Autant retourner sous Windows et contribuer à l'améliorer sans contrepartie.

Au risque de choquer, si on est en train de parler de l'intégration dans notre communauté de consommateurs qui veulent du tout tout de suite quitte a chouiner et sans aucun respect du travail collectif.
Au risque de choquer je préfère que ces gens restent sous windows, nous n'avons pas besoins d'eux.

Hors ligne

#27 Le 28/11/2006, à 10:37

LR

Re : Linux Mint 2.0

tenshu a écrit :

Nier cette idéologie revient à renier le logiciel libre en lui même

Peut-être, mais ignorer cette idéologie car elle n'a aucun intérêt est aussi une liberté dont doivent disposer les utilisateurs.

Car il ne faut pas rêver, tu ne pourras jamais faire adhérer tout le monde à ton idéologie et le plus important, c'est que les monopoles qui tuent l'innovation et vérrouillent les marchés soient levés, rien d'autre.

Qu'une version d'Ubuntu laisse l'idéologie de coté pour s'attacher uniquement au coté pratique, c'est aussi ça la liberté (de choix).

Hors ligne

#28 Le 28/11/2006, à 10:37

dardecampagne

Re : Linux Mint 2.0

Ouais mais bon, y a l'art et la manière de faire connaître, comprendre et forcer l'avènement de "l'idéologie".
L'art ça va du lelibrecestlebienlepropriocestlemaletpiscesttout à une exposition comparative détaillée, La manière ça va du 100%libreourienjetechieàlatronche au vous avez le choix des compromis ou non, faîtes pression aux constructeurs pour libérer les sources pour l'exemple de drivers (agissez quoi !).

Le radicalisme est nécessaire, mais ne doit pas être la seule voie pour se fermer totalement la porte de tous les acteurs.

#29 Le 28/11/2006, à 11:41

tenshu

Re : Linux Mint 2.0

Je le pense aussi

Par contre je récuse les propos de LR
je trouve scandaleux que l'on puisse dire:

Peut-être, mais ignorer cette idéologie car elle n'a aucun intérêt est aussi une liberté dont doivent disposer les utilisateurs.

La liberté est le logiciel libre dans le fait qu'elle redonne aux utilisateurs le choix de savoir ce qui est bon pour eux
L'aliénation c'est le logiciel propriétaire dont le développement est basé uniquement sur ses retombées financières.

Faut pas prendre les gens pour des cons ils sont complètement capable de saisir l'idéologie de logiciel libre.
Linux c'est un déclic, un acte politique,un acte de résistance.

Bien sur on peut y trouver des côté pragmatiques comme sa relative gratuité
Mais nier sa philosophie pour moi c'est une hérésie.

Prétendre être libre pour ensuite réaliener les utilisateurs aux compagnies qu'ils pensent fuir.

Alors non non non et non, nous ferons plier nvidia, ati, broadcom et les autres
Mais nous nous ne céderons pas

Dernière modification par tenshu (Le 28/11/2006, à 11:54)

Hors ligne

#30 Le 28/11/2006, à 12:01

LR

Re : Linux Mint 2.0

Attention, je n'ai jamais dit que l'idéologie du libre n'avais aucun intérêt. J'ai juste dit que chacun était libre de trouver que ça n'avait aucun intérêt.

Les logiciels libres sont des solutions techniques tout à fait correctes et tout le monde doit pouvoir les utiliser, considérations idéologiques ou pas.

Alors je ne sais pas, je trouve qu'une distribution comme Linux Mint a sa raison d'être car elle permet d'amener un certain public vers les logiciels libres sans que l'idéologie soit un obstacle technique (ex. "Je ne peux pas utiliser linux car le driver linux de mon imprimante est non libre").

Mais je suis plutôt d'avis qu'une distribution comme Ubuntu doit utiliser son relatif poids pour faire plier les constructeurs comme ATI ou nVidia.

Hors ligne

#31 Le 28/11/2006, à 14:11

tenshu

Re : Linux Mint 2.0

Tu es dans la contradiction Ubuntu est nécessaire mais Mint est faite pour correspondre aux utilisateurs.

De toute façon ce débat n'a pas lieu d'être, la GPL proscrit complètement la distribution de soft non libre conjointement avec du code GPL.

Point Linux Mint devra s'y conforter tôt ou tard.

Hors ligne

#32 Le 04/12/2006, à 10:59

pierrelux

Re : Linux Mint 2.0

Je ne peux que soutenir l'avis général de "elbu". Linux est vraiment tout sauf conviviale lorsqu'il s'agit de modifier ou de charger des applications.
Je m'évertu depuis des semaines de m'équiper avec le firefox en français. C'est strictement impossible, mis à part cette merde en anglais américain, je ne trouve que "application introuvable" !

Ce n'est pas ainsi que vous voulez réduire la sphère d'influence de Microsoft. Bil a encore et pour longtemps, de beaux jours devant lui. Ce n'est pas en restant pareillement entre intitiés qui gardent jalousement cet état de chose que vous voulez rendre l'accès à linux attratif.
A bon entendeurs salut.

#33 Le 04/12/2006, à 11:29

Totopipo

Re : Linux Mint 2.0

pierrelux a écrit :

Linux est vraiment tout sauf conviviale lorsqu'il s'agit de modifier ou de charger des applications.
[...]
Bil a encore et pour longtemps, de beaux jours devant lui.

Bon, que les choses soient claires aussi, l'installation de logiciels sous windows est tout sauf une réussite (ergonomique et technique) dans 100% des cas. Entre un manque de dll, une incompatbilité, un installateur qui est mal foutu et ne génère pas de fichier pour la désinstallation, qui ne modifie que quand l'appli le permet, etc.. il n'y a pas de quoi donner un gros sursit à l'os de bill si le succès de son produit ne se basait que sur cet aspect là.
Il faut arrêter les clichés à la noix car quand on veux être critique, il faut le faire en toute impartialité et éviter de faire un piège à troll. Sinon, c'est un coup de gueule d'aigri qui n'apporte non seulement rien de constructif et qui énervera beaucoup de personne.

#34 Le 04/12/2006, à 12:33

tenshu

Re : Linux Mint 2.0

pierrelux a écrit :

Je ne peux que soutenir l'avis général de "elbu". Linux est vraiment tout sauf conviviale lorsqu'il s'agit de modifier ou de charger des applications.
Je m'évertu depuis des semaines de m'équiper avec le firefox en français. C'est strictement impossible, mis à part cette merde en anglais américain, je ne trouve que "application introuvable" !

Ce n'est pas ainsi que vous voulez réduire la sphère d'influence de Microsoft. Bil a encore et pour longtemps, de beaux jours devant lui. Ce n'est pas en restant pareillement entre initiés qui gardent jalousement cet état de chose que vous voulez rendre l'accès à linux attratif.
A bon entendeurs salut.

c'est de la mauvaise foi pure, pour changer la langue de l'ENSEMBLE du système il suffit d'ouvrir Systeme->Administration->selection de la langue et de virer anglais pour mettre français.

Et puis ubuntu est justement une vaste projet pour rendre linux accessible.
Alors bon la critique et facile mais ... vous connaissez la suite

Hors ligne