Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".

#1 Le 09/01/2007, à 01:21

Goldy

Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

Allez, je sais que c'est risqué de lancer ici un débat autant trollesque, alors je demanderais au modérateurs d'être gentils (et de ne pas fermer ce topic) et aux intervenants de pas troller trop fort.

La réflexion part d'une étude d'un scientifique neo-zélendais (si je ne me trompe pas) qui commence à faire doucement le tour des sites à tendance libriste (et étrangement, que ceux là), sur l'analyse des coûts de la protection de contenu de Windows Vista.

Voir l'étude en anglais : http://www.cs.auckland.ac.nz/~pgut001/pubs/vista_cost.txt

et sa traduction : http://chl.be/vista/

Pour résumer un peu, l'auteur de cette étude s'est basé sur les documentations officielles de microsoft, et force est de constater qu'aujourd'hui, tout ceux qui ont soutenu d'une manière ou d'une autre le monopole de microsoft vont s'en mordre les doigts. Ce fut le cas récemment pour les éditeurs d'anti-virus qui font leur beurre depuis des années sur la gestion de la sécurité par windows, et qui, pour garder leur gagne pain, tentent d'obliger microsoft à laisser des failles de sécurité dans leur os. C'est un peu comme si les fabricants de préservatif faisaient pression sur les labo pharmaceutique pour qu'ils ne fassent pas de recherche sur un vaccin contre le virus du sida (et qui sait, ça se trouve...).

Enfin, après les éditeurs d'anti-virus, les constructeurs de matériel vont avoir de quoi se réjouir, car pour que leur matériel fonctionne sous windows vista, il leur sera désormais interdit de fournir la moindre petite spécification technique (à tout hasard, pour aider les libristes à coder des drivers par exemple). Sans ça, leurs drivers seront révoqués (ou même pas approuvé) des périphériques de confiance interdisant leur fonctionnement sous windows vista.

Est ce la fin des haricots ?

Si microsoft prend son temps pour appliquer ses mesures, il devrait agir sur le monde de l'informatique comme une tumeur cancéreuse... les gens se rendront compte que tout est foutu quand il sera trop tard, seul quelques manchots ralleront sur leur banquise qui finira par fondre comme sous l'effet du réchauffement climatique...

Et plus de banquise, plus de manchots... microsoft semble avoir trouvé la stratégie parfaite pour tuer la dernière partie dérangeante de l'informatique.

La première fut les jeux. Bien que l'offre vidéo-ludique sur pc ne casse pas trois pattes à un canard, c'est un syndrome télévisuel : tout le monde dit : "y' a rien ce soir à la télé", mais tout le monde l'allume et la regarde quand même. Bref, c'est un secret pour personne, il est impossible pour un amateur de jeux vidéo sur pc de migrer vers linux.

La seconde stratégie s'applique donc avec vista, tout en usant de cette première stratégie pour renforcer la seconde. Bloquer les utilisateurs de solutions alternatives de toutes possibilités matériel avec les conséquence sur le monde du libre que l'on imagine.

Je ne préfère pas parler des solutions qui s'offre à nous pour tenter de protéger le logiciel libre car, face à des mesures si radicales de la part de microsoft, j'ai peur de basculer rapidement dans un activisme radicale nauséabond... Je pense que la meilleur solution est pour l'instant d'informer.

Je suis photographe/vidéaste, et j'ai bien envie de tourner un film sur le sujet. Même si je suis pessimiste quant à l'issue de tout ça, j'ai envie de montrer que le monde du libre existe et qu'il est capable de faire des choses...

Bref, donnez votre avis sur tout ça et proposez !


Merci de votre attention.

Hors ligne

#2 Le 09/01/2007, à 01:39

Struddel

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

J'arrive pas à comprendre comment ça peut être légal o_O

Dernière modification par Struddel (Le 09/01/2007, à 01:40)


Ratpoison

Hors ligne

#3 Le 09/01/2007, à 02:06

Nigo

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

> Bien que l'offre vidéo-ludique sur pc ne casse pas trois pattes à un canard
hum... ironiquement j'écris sous XP car j'installe Lock On, là wink

> Sans ça, leurs drivers seront révoqués (ou même pas approuvé) des
> périphériques de confiance interdisant leur fonctionnement sous windows vista
même M$ ne peut pas s'amuser à valider TOUS les drivers, si ils faisaient ce que tu dis Windows deviendrait moins compatible que GNU/Linux, je ne pense pas que celà soit possible
maintenant si tu veux faire de l'information sur les manières d'agir de Microsoft, ne te dérange pas wink

> J'arrive pas à comprendre comment ça peut être légal o_O
moi non plus. C'est quel candidat déja qui veut déposer une loi contre la concurrence déloyale dans les logiciels roll

Dernière modification par Nigo (Le 09/01/2007, à 02:08)

Hors ligne

#4 Le 09/01/2007, à 02:20

Goldy

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

Nigo a écrit :

même M$ ne peut pas s'amuser à valider TOUS les drivers, si ils faisaient ce que tu dis Windows deviendrait moins compatible que GNU/Linux, je ne pense pas que celà soit possible
maintenant si tu veux faire de l'information sur les manières d'agir de Microsoft, ne te dérange pas wink

EDIT :
j'ai mal lu ce que tu avais écrit, mille excuses.

Dernière modification par Goldy (Le 09/01/2007, à 02:25)

Hors ligne

#5 Le 09/01/2007, à 02:23

GutsdBlack

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

Dans l'absolue Microsoft veut tout contrôler et avec Vista c'est pire encore qu'avec XP. Certes ce n'est pas pour ça qu'ils ne vendront plus de licence mais je pense que ce nouveau système va géner beaucoup de monde.

Quelques points que j'ai relevé :
- Sortie S/PDIF désactivé pendant la lecture d'un fichier DRMisé, c'est pas génial quand on s'est offert un Kit 5.1 Creatives à 350 euros...

- Il en va de même pour lire une film DRMisé sur une source YPbPr, pas de vidéo à l'écran

- Les éditeurs de logiciels Antivirus n'ont plus aucun accès au noyau, une API Microsoft le permettant est à leur disposition,ce qui reviens à confier la partie la plus importante à Microsoft... vivement le premier ver qui passeras et qui bloqueras d'un seul coup toutes les protections.

- Il y a aussi l'histoire des lectures vidéos/audios dégradés...
- De l'AEC et de la communication vocale
- De la non pris en charge de harware sonore
- Elimination des drivers unifié... bye bye au pilote Multi (Catalyst, ForceWare)
- Arrêt de fonctionnement du pilote si un Déni-de-Service est rapporté... la signature sera révoquée...

- Obligation pour les constructeurs de géré les "tilt bits" dans leurs pilotes pour tous les problèmes que peut rapporter le systèmes, variation de tensions, fluctuations...

- Les pilotes vont devoir également vérifié les données actuelles qui leurs sont transmises pour éviter les attaques actives... donc en gros toutes les 30ms tout le monde va s'agitter pour savoir si tout se passe bien...


« … de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ; et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité. ». Benjamin Franklin

Hors ligne

#6 Le 09/01/2007, à 02:45

Nem Chua

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

Légal ou pas, la tentation est là.

Quant à valider les périphériques, il ne s'agit pas tant de les valider que de les approuver: pas besoin de supervision technique pour dire non.

La pression est énorme si on ne peut pas vendre facilement pour Windows: les constructeurs de portables en ont déjà fait les frais: "Ah bon? Vous voulez vendre des laptop sans Windows? Mais bien entendu, c'est votre droit --vendez-les donc tous sans Windows." Ca en a fait reculer plus d'un. Aujourd'hui, rares sont les constructeurs qui vendent des laptop sans Windows.

Les constructeurs de périphériques sont eux aussi sous pression, et ils sont certainement un des vecteurs les plus puissants de cette pression.

Mais ouvrons les yeux: tant qu'il y aura du temps libre après le boulot, qu'on soit informaticien ou non, il y aura des gusses pour se coller à leur dada le soir et développer. Il y en a dans l'industrie des périphériques aussi, et eux savent comment se pilote une carte wifi (même une BCM4310!).

Je vois trois issues:

* Le libre est suffisament puissant quand MS impose la chape de plomb pour que des entreprises se montent seulement sur le marché du libre: si les linuxiens sont suffisament nombreux (combien sommes-nous aujourd'hui? 10 millions? Plus? Moins?), le marché de périphériques faciles à installer pourrait être en lui-même intéressant.

* Les boites de périphériques se tournent moins vers la carte PCI toute montée (et qui doit être vendue "en bundle" avec la machine) et plus vers les périphériques pluggables, parce qu'alors le choix est plus reporté vers l'utilisateur.

* Les distributeurs de matériel ont certainement un rôle à jouer là: si la boutique du coin vous proposait un laptop avec un disque fait pour ce laptop comportant une installation fonctionnelle... Ca demanderait une implication des développeurs du libre vers des implémentations orientées matériel: un HP nx6310 + un disque Ubuntu comportant les drivers et des scripts d'installations sous Dapper, par exemple. --La limite de l'exercice restant le droit d'usage des drivers.

En tout cas, les années qui viennent promettent d'être intéressantes.

> in a world without walls or fences, there is no need for windows or gates. big_smile comme dit l'autre

En plus, en cachant au public les specs et méthodes de leurs périphériques, Windows tend le cou pour la hache: la protection par l'obscurité, c'est vraiment du pipeau.


Une 'tite croisière dans le Delta du Mékong?
On causera Ubuntu ;-)

Hors ligne

#7 Le 09/01/2007, à 02:53

Nem Chua

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

À la lecture de GutsdBlack, quand on voit l'étendue de l'effort pour se blinder contre les attaques actives, c'est à se demander s'ils ne pourraient pas être tentés de développer les attaques que leur nouvelle cuirasse bloque, histoire d'amener plus de monde à Vista.


Une 'tite croisière dans le Delta du Mékong?
On causera Ubuntu ;-)

Hors ligne

#8 Le 09/01/2007, à 03:19

Franec

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

Je viens de lire : http://chl.be/vista/

Ca fait froid dans le dos... et c'est encore l'utilisateur qui va trinquer.

Sinon effectivement, il faut "rechercher" des produits chinois.

Peut-être que Vista va se suicider au profit d'o.s. libre comme Linux, il suffira d'acheter du matos chinois pour le faire tourner. lol

On vit de plus en plus dans une société de répression...  sad


-- Ubuntu 6.10 en dual boot avec XP Pro pack 2 --
Promouvoir GNU/Linux et les Logiciels Libres (www.pc-secours.com)
Travaill et gains à domicile (www.fairedeseuros.be)

Hors ligne

#9 Le 09/01/2007, à 03:39

Nigo

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

je l'ai lu aussi, un peu en travers (il est 2h30 quoi tongue ), ca fait froid dans le dos peut-être, mais si Microsoft fait ca, le libre fera un bond en avant monumental. Les clients sont peut-être idiots, mais de la à payer pour un OS gourmand, fermé et à la qualité d'image et de son moindre pour des raisons obscures, il y a un pas tongue
on est quant même très loin de Windows XP là...
au fait, les beta de Vista ca donne quoi, ceux qui ont éssayé ?

Hors ligne

#10 Le 09/01/2007, à 03:41

Link31

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

Oui bon il ne faut pas paniquer quand même... je n'ai pas vraiment lu le texte, mais pour répondre aux remarques faites ici : je vois mal Apple ou IBM soutenir Microsoft. Et Apple/IBM font du matériel excellent, pas besoin d'attendre une alternative en Chine. Ensuite il y a aussi le marché des serveurs, que Microsoft est encore loin de dominer, et où le logiciel libre peut s'épanouir tranquillement.

Enfin, soyez réalistes, il n'y a aucun moyen légal ou physique de stopper la communication entre développeurs sur internet. Et même si, par un moyen que j'ignore, le réseau tout entier disparaissait, il restera toujours un bout de code de gcc ou de linux dans un PC quelque part dans le monde. C'est pourquoi je pense que le logiciel libre est indestructible.

Hors ligne

#11 Le 09/01/2007, à 04:11

Francinou

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

et si une grosse éruption solaire grille tous les disques durs du monde?

Hors ligne

#12 Le 09/01/2007, à 04:38

Goldy

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

Francinou a écrit :

et si une grosse éruption solaire grille tous les disques durs du monde?

J'ai dit de pas troller trop fort roohhh mad

Link31 a écrit :

Et Apple/IBM font du matériel excellent, pas besoin d'attendre une alternative en Chine. Ensuite il y a aussi le marché des serveurs, que Microsoft est encore loin de dominer, et où le logiciel libre peut s'épanouir tranquillement.

Ouais, mais le truc, c'est que j'ai personnellement pas très envie d'acheter un mac ou un rack pour faire tourner mon desktop sous linux. De plus, c'est vraiment le marché du desktop que microsoft va entièrement engloutir, et là, pour ceux qui l'espère encore, on pourra définitivement faire un croix sur les jeu sous linux.

J'avoue que mon titre était volontairement aguicheur, c'est surtout le linux que nous utilisons tous qui risque d'être en danger, celui qui nous sert de desktop à la maison, je ne pense pas que cela affectera réellement le logiciel libre au niveau des serveurs, mais a plus ou moins long terme, c'est ce qui risque de se passer, enfin, c'est une crainte que j'ai en lisant l'étude que j'ai cité.

(D'ailleurs je vous conseille vivement de la lire, pour une fois qu'on a un truc traduit en français la dessus, on va quand même pas se priver).

Hors ligne

#13 Le 09/01/2007, à 11:16

lawl

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

Certaine entreprise ne sont jamais passé sous xp pour ces raisons avec vista cela devient pire. Quand windows 2000 serat devenu vraiment trop vieux peut etre que ces entreprises choisirons GNU/Linux...

La première fut les jeux. Bien que l'offre vidéo-ludique sur pc ne casse pas trois pattes à un canard,

Pardon !?!!?

#14 Le 09/01/2007, à 12:19

c-cube

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

Depuis ses débuts la société Microsoft fait régulièrement dans le lobbying, la feinte juridique et la pression sur les constructeurs.

Je crois que le millieu du libre gagnerait donc à faire aussi dans le lobbying, la feinte juridique ainsi que dans la communication envers les constructeurs.

Pour Noël je me suis fait offrir un baladeur Samsung parce qu'il lit un format libre et de qualité, le format Ogg, mais aussi parce qu'il est parfaitement compatible avec GNU/Linux.
J'ai donc écrit à Samung pour leur signifier que je suis un utilisateur de GNU/Linux  presque entièrement satisfait. Je dis "presque" car, en effet, ils ne communiquent pas sur cette compatibilité ni n'adaptent leur logiciel de gestion du baladeur à GNU/Linux (logiciel dont on peut heureusement se passer sans problème pour utiliser le baladeur en question). Je n'ai pas encore reçu de réponse de leur part mais peu importe.

Je crois que si la majorité des linuxiens effectuait cette démarche toute simple vis à vis de tous les constructeurs dont le matériel fonctionne convenablement sous GNU/Linux (que ce soit parce que le constructeur propose lui-même des drivers ou bien parce que la communauté a réussi à se débrouiller pour en proposer des libres) alors ça bougerait peut-être un peu plus de ce côté là.
De la même manière il faut aussi exprimer, avec tout le tact requis, notre mécontentement auprès des constructeurs qui ne font aucun effort vis à vis des OS alternatifs.

Combien sommes-nous d'utilisateurs de GNU/Linux ? C'est en effet une judicieuse question posée plus haut par Nem Chua.

Il faut communiquer avec les constructeurs. Leur parler chiffres, marché, coûts, retour sur investissement, impact de la communauté Linuxienne en tant que prescripteur dans le domaine informatique.

Pareil avec les éditeurs de jeux et de logiciels commerciaux.

Si on ne l'ouvre jamais personne ne nous remarquera et le libre restera cantonné à sa "niche écologique" ignorée, négligée, non recensée.

Nous ne sommes peut-être pas si nombreux (quoi que... vous avez des chiffres précis vous ?) mais la plupart d'entre nous est tout de même un peu plus avancée dans sa connaissance de l'informatique que la plupart des utilisateurs, dont beaucoup d'ailleurs n'ont jamais connu que Windows comme OS.
Nous faisons bien souvent office de personne référente pour tout ce qui concerne l'informatique auprès de notre entourage et (pour ceux qui ont la chance d'occuper un emploi) dans nos entreprises. Cela nous confère donc un pouvoir non négligeable et je pense qu'il serait temps de s'organiser pour en faire usage, de communiquer aussi là-dessus, avant de se réveiller un jour devant le fait accompli... par des politiciens, des juristes et autres acteurs à la solde de la multinationale de Redmond.


Il y a quelque chose d'ubuntu dans Trisquel.
Bons vendeurs d'ordinateurs
La musique libre ? J'aime !

Hors ligne

#15 Le 09/01/2007, à 12:36

CasseTaTele

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

En fait toute l'industrie informatique matérielle n'arrive plus a fournir d'innovation depuis des années à part quelques gains minimes en puissance de calculs que seuls les joueurs recherchent. Mon pc a 3 ans et me suffit amplement pour mes activités (film, web, musique ..).
La seule façon pour eux d'inciter les gens à acheter du nouveau matériel c'est de fabriquer eux meme leurs problèmes en essayant de respecter des normes drastiques de sécurité, sans compter qu'avec le système de révocation, les périphériques risquent d'avoir une durée de vie limitée.
A mon avis Vista est une énorme usine à gaz, à quand l'explosion ?

Hors ligne

#16 Le 09/01/2007, à 13:13

iuchiban

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

Pour ce qui est du matos, je pense savoir qu'une bonne Ubuntu ne nécessite pas le dernier Core 2 Extremme QX6700 avec 8Go de RAM Corsair Dominator 10000, deux cartes graphiques nVidia 8800 XTX en SLI pour tourner convenablement (j'exagère à peine sur la configuration minimum pour Vista tongue).

Donc achetez maintenant votre matériel Intel Core 2 Duo ou Athlon X2, 2Go de DDR2 Corsair, une carte graphique correcte et vous pourrez faire tourner Ubuntu facilement. Tremulous sera à 90FPS, et puis Vista viendra pas mettre sa merde.

Pour les matos plus exotiques comme le Wifi et autres, renseignez vous sur les matos compatibles, ici sur le forum.

Dans 2 ans votre PC sera encore très bon et tous les fabricants de matos qui se seront pliés aux exigences de Mr. Microsoft, ben ils vendront pas une brique avec le système à 500$.

Enfin, c'est mon avis et à moins d'être un ultra hard core gamer qui achète toujours le meilleur matos qui vient de sortir pour jouer à tous les jeux commerciaux qui viennent de sortir sous Windows, ben je pense que beaucoup de gens ici seront d'accord.

Dernière modification par iuchiban (Le 09/01/2007, à 13:14)


C'est depuis que Chuck Norris a laissé la vie sauve à un manchot que l'on dit que Linux est libre.

Chuck Norris n'a pas besoin d'éditer son premier message pour ajouter [Résolu]. Chuck Norris est toujours [Résolu], quoi qu'il arrive.

Hors ligne

#17 Le 09/01/2007, à 13:53

Efhache84

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

[optimiste]A l'image de la carte graphique open source qui est en développement... on développera des proco, des cartes mères... il y aura des clients, et finalement quand les gens s'en rendront compte que M$ a tué toutes leurs possibilités, il viendront nous voir... Et sinon on fera tourenr nos nux sur mac...[/optimiste]


Aspire 5633 WLMi - Lucid Lynx 10.04 en 64 bits

Hors ligne

#18 Le 09/01/2007, à 13:55

Goldy

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

lawl a écrit :

La première fut les jeux. Bien que l'offre vidéo-ludique sur pc ne casse pas trois pattes à un canard,

Pardon !?!!?

C'est depuis que je suis allé au japon et que j'ai vu ce que voulais dire le mot jeu vidéo que je me permets de dire ça.

Le joueur européen a le même syndrome que celui qui regarde tf1, il a rien d'autre, alors... il en arrive même a se convaincre que c'est bien.

(le concept même d'hardcore gamer me dépasse complétement).








(bon pas trop fort j'ai dit, pas trop fort cool ...)

Hors ligne

#19 Le 09/01/2007, à 14:46

GutsdBlack

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

Link31 a écrit :

Oui bon il ne faut pas paniquer quand même...

Je ne panique pas, ça fait des dizaines années que je n'utilise plus Windows lol


« … de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ; et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité. ». Benjamin Franklin

Hors ligne

#20 Le 09/01/2007, à 15:06

Nigo

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

Goldy a écrit :

C'est depuis que je suis allé au japon et que j'ai vu ce que voulais dire le mot jeu vidéo que je me permets de dire ça

tu dis de pas troller mais tu t'y met bien
les japonais n'ont jamais sorti un jeu PC potable - c'est pas leur faute c'est une question de culture - mais ce veut pas dire que le "jeu" PC n'éxiste pas. Déja entendu parler stratégie, simulation, FPS ? si tu me dis que ca éxiste sur console, le prend pas pour toi mais tu n'y connais rien wink

tu ne comprend pas les hard-core gamer, moi c'est le jeu vidéo "jetable" que je ne comprend pas (et qui est clairement au coeur de la culture consommatrice nippone)

Dernière modification par Nigo (Le 09/01/2007, à 15:14)

Hors ligne

#21 Le 09/01/2007, à 15:21

Miles Prower

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

J'ai peur également que ça fasse sacrément mal, entre le combo Vista+DirectX10 'Games For Windows" et les services "Live". Cette stratégie à de quoi plaire à énormément de monde, et en pratique peut se révêler d'un confort parfait à l'usage pour l'utilisateur ne souhaitant pas se poser de questions sur les répercussions à long terme de Vista sur le secteur de l'informatique.


I wanna fly high
So I can reach the highest of all the heavens
Somebody will be
Waiting for me, so I have gotta fly higher.

Hors ligne

#22 Le 09/01/2007, à 16:53

Goldy

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

Nigo a écrit :
Goldy a écrit :

C'est depuis que je suis allé au japon et que j'ai vu ce que voulais dire le mot jeu vidéo que je me permets de dire ça

tu dis de pas troller mais tu t'y met bien
les japonais n'ont jamais sorti un jeu PC potable - c'est pas leur faute c'est une question de culture - mais ce veut pas dire que le "jeu" PC n'éxiste pas. Déja entendu parler stratégie, simulation, FPS ? si tu me dis que ca éxiste sur console, le prend pas pour toi mais tu n'y connais rien wink

tu ne comprend pas les hard-core gamer, moi c'est le jeu vidéo "jetable" que je ne comprend pas (et qui est clairement au coeur de la culture consommatrice nippone)

Je veux pas relancer le troll (méchant tongue ) mais non, je ne suis pas non plus un joueur console, parent pauvre du jeu vidéo que nous sommes, ce qui sort sur console est encore plus ridicule que ce qui se fait sur pc (selon moi hein, si certain sont satisfait tant mieux pour eux).

Pour en finir définitivement avec les jeux vidéo, oui sur pc il y a des offres exclusives de style (comme le fps la simulation et la stratégie comme tu l'as précisé) mais franchement, le fps est devenu depuis longtemps plus un défouloir qu'autre chose (ex : Prey où on vous trouve un prétexte pour tirer sur des petites filles, génial), on vous fait croire qu'on vous vend de la simulation avec fligh simulator alors qu'en fait c'est plus un truc pour vendre des cartes graphiques en XT45696 en SLI pour afficher 10 polygones, quant à la stratégie, je suis bien trop mauvais sur ce style de pour juger de leurs qualité (même si aucun auquel j'ai joué récemment - medieval total war, civilisation 4 - ne m'a amusé).

Je trouve que le jeu vidéo pc n'est qu'un prétexte pour vendre du matériel à base de surenchère graphique made in EA en laissant de coté les intérêt ludique et scénaristique (c'est un peu ce qui m'attire dans le jeu vidéo japonais, ils sont capable de vous pondre un scénario complètement chiadé pour un jeu de cul et vous l'adapter en série animé par la suite). Enfin, pour finir, c'est pas avec une moyenne de 1 jeu par ans (et encore, le dernière jeu à m'avoir fait vraiment triper était psychonauts) que je peux juger l'offre de jeu vidéo sur pc de qualité.

Enfin bref, c'est pas le sujet. Désolé pour cet écart (et pour ce troll).

Hors ligne

#23 Le 09/01/2007, à 17:50

garfunk

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

Pourquoi vous avez tout le temps peur du troll ? Jusque la, pas de troll... Tant qu'un mec ne sort pas : Windows c'est mieux parce qu'il y a plus de logiciels dessus, c'est bon, pas de trolls...
La, pour le moment, c'est clean tongue


Plus ça va, moins je comprends

Hors ligne

#24 Le 09/01/2007, à 19:02

koogan

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

Link31 a écrit :

Oui bon il ne faut pas paniquer quand même... je n'ai pas vraiment lu le texte, mais pour répondre aux remarques faites ici : je vois mal Apple ou IBM soutenir Microsoft. Et Apple/IBM font du matériel excellent, pas besoin d'attendre une alternative en Chine. Ensuite il y a aussi le marché des serveurs, que Microsoft est encore loin de dominer, et où le logiciel libre peut s'épanouir tranquillement.

Enfin, soyez réalistes, il n'y a aucun moyen légal ou physique de stopper la communication entre développeurs sur internet. Et même si, par un moyen que j'ignore, le réseau tout entier disparaissait, il restera toujours un bout de code de gcc ou de linux dans un PC quelque part dans le monde. C'est pourquoi je pense que le logiciel libre est indestructible.

En effet, tu n'as pas lu le texte... Je t'invite à le lire intégralement et de ne pas te contenter de réagir aux commentaires qui sont faits ici.
C'est bien plus compliqué que tu ne sembles l'imaginer.

Dernière modification par koogan (Le 09/01/2007, à 19:04)

Hors ligne

#25 Le 09/01/2007, à 19:09

koogan

Re : Et si microsoft arrivait à détruire le logiciel libre ?

Miles Prower a écrit :

[...]et en pratique peut se révêler d'un confort parfait à l'usage pour l'utilisateur [...]

Ce n'est pas ce que dit l'analyse. Bien au contraire.

Pour ne citer qu'une "anecdote" rapportée par l'auteur, il faut lire la Note F :

Comme exemple d'une expérience qui est susceptible de devenir banale
une fois que " le contenu de première qualité " sera sorti, Roger Strong du
Canada rapporte " je viens juste d'avoir ma première expérience avec un
contenu HD bloqué. J'ai acheté un PC HP Media Center PC avec un lecteur
intégré de HD-DVD, ainsi qu'un écran plat HP 24" 1920 x 1200 " haute
définition " (HP LP2465). Ils ont également inclus un film HD, " Bourne
Supremacy ". Bien sûr, le film ne se lit pas parce la carte vidéo supporte la
protection de contenu de HDCP, mais pas le moniteur. (Il se lit si j'utilise
un vieil écran 14" VGA à tube cathodique en utilisant un connecteur DVI VGA)
". " muslix64 " indique une histoire semblable : " quand je désactive mon
moniteur HD, je peux regarder le film, sur mon vieil écran VGA; mais quel
intérêt d'avoir un moniteur HD et de ne pas pouvoir visionner un film HD
dessus ?". [...]

Personellement fan de Mark Knopfler et de Dire Straits, j'ai des CD-audio de ces auteurs au format HDCD (donc considéré comme du "contenu de première qualité") : si je décide de les écouter sous Vista (ce n'est qu'un exemple - je n'ai pas Vista et je ne l'aurai jamais), je ne pourrai en profiter qu'en qualité [volontairement] dégradée.
Si ma carte son attend un certificat Microsoft pour me fournir le son en HD, sous Linux je ne pourrai jamais profiter de mes HDCD...

Dernière modification par koogan (Le 09/01/2007, à 19:15)

Hors ligne

Haut de page ↑