Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails)

#1 Le 25/08/2005, à 10:28

risto74

Croissance du logiciel libre en France

voici une news de PCInpact qui fait quand même plaisir :
http://www.pcinpact.com/actu/news/Forte … Hexago.htm
big_smile
CONTENT !
big_smile

Dernière modification par risto74 (Le 25/08/2005, à 10:28)


Risto.
Le crétin prétentieux est celui qui se croit plus intelligent
que ceux qui sont aussi bêtes que lui (Pierre Dac)

Hors ligne

#2 Le 25/08/2005, à 10:45

NicoA380

Re : Croissance du logiciel libre en France

Petite pointe de septicisme à la fin tout de même.

Commençons pas équiper les petites écoles d'Ubuntu, même sur des vielles bécanes, et le logiciel libre aura un bel avenir dans les générations futures.

Hors ligne

#3 Le 25/08/2005, à 14:14

petitevieille

Re : Croissance du logiciel libre en France

Qu'entendent-ils par "coût total de possession après quelques années" aussi ?

On dirait qu'ils sont frileux à cause du poids économique des éditeurs de logiciels propriétaires...

Hors ligne

#4 Le 25/08/2005, à 14:27

bothunderis

Re : Croissance du logiciel libre en France

http://www.zdnet.fr/actualites/informat … 254,00.htm une éclaircie hmm

Dernière modification par bothunderis (Le 25/08/2005, à 14:47)

Hors ligne

#5 Le 26/08/2005, à 00:01

Reef

Re : Croissance du logiciel libre en France

On parle beaucoup de la croissance de linux, de la conquète de part de marché, mais est ce que notre pays est prêt à l'heure actuelle à passer au libre ? personnellement je n'en suis pas si sûr...

Le secteur le plus important à "infiltrer" actuellement est à mon avis l'éducation nationale, et je ne parle bien entendu pas de leurs serveurs ou poste de travail (peu important à mon sens dans un premier temps) mais plutôt des postes destinés à l'apprentissage par les étudiants/lycéens/écoliers (un peu ce que dit NicoA380).

Lors des débats sur les softs libres comme openoffice on a prit coutume de dire que les habitudes viennent de l'apprentissage en milieu scolaire où l'on apprend pas un type de logiciel mais un logiciel directement...

A mons avis cette adoption par l'éducation nationale ne devrait pas tarder à se déclarer, ne serais ce que tardivement.

J'ai travaillé quelques années sur les marchés publics et les derniers temps il y avait un peu d'agitation sur les marchés informatiques, à savoir que l'union européenne à délicatement tapée sur les doigts de la france en raison de ses marchés pour le moins "orientés" (cachier des charges excluant d'office les solutions non intel ou microsoft par exemple).

Hors ligne

#6 Le 26/08/2005, à 00:20

cyrille

Re : Croissance du logiciel libre en France

Reef a écrit :

A mons avis cette adoption par l'éducation nationale ne devrait pas tarder à se déclarer, ne serais ce que tardivement.

ouais ben je te dis pas l'armée de formateurs qu'il va falloir trouver. Je suis prof, linux j'en parle pas on m'enfermerait. Mes collègues en sont à m'interpeller pour de gros problèmes techniques comme changer la cartouche d'encre, ou le terrible l'ordinateur s'allume pas quand le cable est débranché. Un prof c'est une race à part.

Au niveau du ministère de l'agriculture, pour lequel je travaille (je suis enseignant en lycée agricole), on préconise des solutions windows serveur pour la sécurité dans les établissements.

Je pense que je vais envoyer un courrier au formateur pour lui parler d'ipcop et de squidguard.

Beaucoup d'articles en ce moment qui disent de plus qu'à long terme des solutions linux reviennent plus chères que des solutions windows, comme la police ecossaise qui dernierement a rebasculé sous windows abandonnant linux.

Il doit y avoir en effet à mon sens une obligation d'avoir une volonté politique pour passer au libre, effectivement par le milieu scolaire, pour avoir le grand boum linuxien mais comme je l'ai précisé, il y a peu de monde qui est prêt et je ne crois pas que ça va arriver de suite quand on voit les hésitations de la mairie de Paris par exemple qui pourrait très bien basculé.

Pour ma part je suis passé sous linux car j'utilisai des logiciels libres depuis plusieurs années, et le système genuine que je considère comme le début du resserement de la corde de Microsoft sur les consommateurs m'y a précipité. Il faut toujours compter sur la firme de Redmond, elle est le meilleur allier de l'os au pinguoin.

J'ai converti quelques utilisateurs autour de moi, des gens expérimentés aussi. La propagation se fera peut être comme celà, qui sait.

Dernière modification par cyrille (Le 26/08/2005, à 00:21)

#7 Le 26/08/2005, à 01:17

Reef

Re : Croissance du logiciel libre en France

La police écossaise utilisait seulement openoffice d'après ce que j'ai pu lire et ce qui a motivé le retour en arrière est le manque d'interopératibilité avec les autres administrations qui elles étaient encore sous microsoft office.

Sinon pour la bascule (ou du moins l'ouverture) au libre, cela viendra d'en haut et se jouera au niveau du juridique.

La france fonctionne pour ses achats (y compris pour les logiciels) par le recours aux marchés publics, et ceux ci sont soumis à une règlementation très stricte, à mon avis les changements viendront surtout de ce coté.

Pour illustrer un peu mes propos imaginez quand même qu'un marché public est une mise en concurrence de plusieurs fournisseurs/prestataires, dans le cas d'achat d'OS si la mise en concurrence se fait que sur du windows à votre avis qui remporte le marché ? microsoft ou microsoft ?
Et oui dans ce type de cas là la notion de concurrence qui est à la base même du marché ne tient plus, d'où les rappels à l'ordre de la commission européenne pour les achats francais (ça concernait les processeurs intel).

Tout doucement nous y viendrons.

Hors ligne

#8 Le 26/08/2005, à 08:49

petitevieille

Re : Croissance du logiciel libre en France

Les gens sont très frileux avec Linux, parce que la majorité des utilisateurs de PC ne sont pas du tout en confiance avec l'informatique, et pour ce genre de personnes, un système alternatif est systématiquement perçu comme un source de déstabilisation, de problèmes en perspective, etc.
Donc c'est rassurant de rester avec le même système que "tout le monde"...

Une solution à ce problème c'est un travail de fourmi, à notre échelle, faire connaître Linux, faire essayer des Live CD, quitte à un peu forcer la main ("mais je te dis que c'est pas compliqué, laisse-moi au moins te montrer, rogggntudju" wink ), montrer que le pingouin ne mord pas et que virer Windows c'est pas la mort.

Une fois cette idée un peu plus acceptée, il y aura déjà un gros frein en moins pour la propagation des solutions libres.

Hors ligne

#9 Le 26/08/2005, à 14:08

Reef

Re : Croissance du logiciel libre en France

Puis bon pour le grand public, ceux qui sont venus ces dernières années dans le monde du pc par le biais de l'attrait engendré par le net il ne faut pas oublier qu'ils ont sur notre petit univers un regard de consommateur "de base". Ce n'est pas péjoratif mais la plupart des ces gens là n'ont aucune culture informatique, ils ne savent pas qu'il y a déjà eut des alternatives à microsoft et de plus ils ont toujours le fameux réflexe "plus c'est cher mieux c'est" donc forcément un système d'exploitation richement doté en logiciel et le tout libre et gratuit... ben pour eux c'est un peu effrayant.

Hors ligne

Haut de page ↑