Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Ubuntu 16.04 LTS
Commandez vos DVD et clés USB Ubuntu-fr !

Pour en savoir un peu plus sur l'équipe du forum.

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

#1 Le 04/02/2007, à 17:49

losdiabolos

Logiciel libre quels interets ?

Salut tout le monde.
Je travailles dans un espace multimédia, je donnes des cours et fais des animations autour de l'informatique en général (public adulte et retraités). J'ai souvent des questions récurentes autours du logiciel libre quand j'aborde le sujet avec mes utilisateurs.
Ils ne comprennent pas que des personnes bossent gratuitement pour creer un soft ou un systéme.
Pour eux ce n'est pas un gage de sureté qu'un logiciel soit gratuit (virus etc...).
Ils pensent que Google gagnent de l'argent, parce que les créateurs de sites payent pour ce faire référencé....(vous voyez le niveau...)
J'avoue que j'ai du mal à argumenté sur les motivations des programmeurs du libre. Est ce que certain parmis vous pourrez me donner des billes... Quels sont les motivations des créateurs etc...
J'ai une animation prévu le 16 Mars sur le multimédia, est ce qu'il y a des personnes que vous connaissez qui pourraient intervenir sur le sujet ?

Dernière modification par losdiabolos (Le 04/02/2007, à 17:55)

Hors ligne

#2 Le 04/02/2007, à 18:02

JLed'N

Re : Logiciel libre quels interets ?

Je ne suis pas "programmeur du libre", mais je pense que les motivations sont diverses. Certains travaillent pour le libre principalement parce qu'ils adhèrent à la philosophie. D'autres je pense, le font simplement pour s'améliorer, d'autres par plaisir, comme passe-temps...

Hors ligne

#3 Le 04/02/2007, à 18:03

Edmond Dantès

Re : Logiciel libre quels interets ?

Linus Torvalds a prorammé son noyau car il pensait que c'etait plus rapide que de travailler pour acheter un UNIX proprietaire.
Resultat des centaines de programeurs se sont joints à lui, il avaient besoin d'un UNIX fonctionnel et ça leur a couté moins cher.


Les caissières de supermarchés sont exposées aux antennes antivol, donc les ondes radio provoquent des tendinites.
La cuisine en creative common
Les chansons sont comme les films, certaines disent tout, d'autres rien, et entre deux sont les médiocres.
GMT+1042

Hors ligne

#4 Le 04/02/2007, à 18:14

Link31

Re : Logiciel libre quels interets ?

- pour s'occuper
- pour s'entraîner
- pour apprendre
- parce qu'on ne trouve pas de programme satisfaisant
- pour montrer qu'on est le meilleur tongue
...

Hors ligne

#5 Le 04/02/2007, à 18:38

lawl

Re : Logiciel libre quels interets ?

l'altruisme mais je crains que cela n'avance pas bcp les personnes qui ne comprennent pas le libre puisqu'elles doivent en manquer...

#6 Le 04/02/2007, à 19:01

ssdg

Re : Logiciel libre quels interets ?

Il y a l'altruisme mais aussi:
"Y'a un mec qu'a fait un truc auquel il manque une fonctionnalité et ce serait top pour notre boite... bon, on va le faire coder par roger du service info, puisque c'est libre, il nous suffira de publier les modifs après."

Y'a "bon, et si on installais des logiciels chez les clients? t'as entendu parler de ce serveur web, agache euh non apache, il marche bien, on peut se former, le proposer a des clients et assurer sa maintenance (la maintenance elle sera payante).
allo, mr duglu? apache ça vous interesse? ah, il manque le support du python, on va payer un type pour faire ça, on vous rappele après."

etc...


Le libre, ce n'est pas que la gratuité (parfois non d'ailleurs) mais aussi plutot que de te vendre un produit bof et figé, on te donne un produit super et dynamique, par contre, si tu ne sait pas faire les mises à jour ou l'ajout de fonctionnalités, on te fais payer le technicien qui vient les faire wink

Edit:Après réflexion, je ne parle que de la partie, faire de l'argent avec le libre, puisque tes auditeurs ne comprennent pas ce qui peut motiver si on ne le vend pas cher wink

Dernière modification par ssdg (Le 04/02/2007, à 19:04)


s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème... ou pas.

Hors ligne

#7 Le 04/02/2007, à 19:01

esperanto

Re : Logiciel libre quels interets ?

Bonjour,

Trois sources :
- La contre-culture des années 60 => Richard Stallman
- Le partage des connaissances dans le milieu universitaire, c'est là qu'est née le mouvement.
- Pour l'industrie, c'est la volonté d'imposer des standards ouverts et de lutter contre l'hégémonie de qui vous savez ... Une vieille rancoeur de la part d'IBM ?

Le coeur du développement du GNU/Linux est largement soutenu par entreprises maintenant.

Salutations

Hors ligne

#8 Le 04/02/2007, à 19:15

Goldy

Re : Logiciel libre quels interets ?

Si tu peux te permettre une lecture intéressante pour préparer ton discourt, c'est le bouquin de linus torvalds qui est très intéressant, sur lequel on apprends plein de choses sur la philosophie du libre et ce qui l'a motivé à publier son noyaux en open-source.

Par contre, il n'est plus édité, mais il se trouve facilement en occas sur amazon (c'est là que j'ai acheté mon exemplaire).

Dernière modification par Goldy (Le 04/02/2007, à 19:16)

Hors ligne

#9 Le 04/02/2007, à 19:25

LeSmurf

Re : Logiciel libre quels interets ?

lawl a écrit :

l'altruisme mais je crains que cela n'avance pas bcp les personnes qui ne comprennent pas le libre puisqu'elles doivent en manquer...

+1
Pour convaincre ce public, il est sans doute préférable de se baser sur une argumentation plus "mercantile".

Lesdiablos, tu peux leur dire que certaines sociétés développent des produits et les mettent à disposition en Opensource, pour ensuite gagner de l'argent sur les services assiciés.

Par exemple, Firefox est gratuit, opensource, mais la Mozilla Fondation gagne de l'argent par divers autres biais, basés sur leur expertise du produit.

On peut aussi citer Redhat, Mandrake, Canonical qui mettent à disposition leurs produits mais monayent les services associés.

Il existe aussi des Sociétés de Services qui travaillent exclusivement avec de l'Open Source et développent des solutions autour, avant de facturer le déployement et la maintennace associée, les évolutions, etc... Ce sont les SSLL (Sociétés de Service en Logiciel Libre)

Hors ligne

#10 Le 04/02/2007, à 20:29

ThibG

Re : Logiciel libre quels interets ?

Moi, ben... Étant un gros flemmard, c'est pas trop l'altruisme. Je fais un truc que je trouve bien, ou j'améliore un truc d'une manière que je trouve intéressante... Bah, je le fait partager, pourquoi ne pas le faire ?
De plus, j'adhère complètement à l'esprit du libre...

Hors ligne

#11 Le 04/02/2007, à 21:23

brakbabord

Re : Logiciel libre quels interets ?

L'intéret c'est que comme le code source est libre, tu peux vérifier que le logiciel ne contient pas de rootkit, ou dispositif servant à récolter des informations sur l'utilisation que tu fais du système...

Ensuite quand on dit que gratuit=pas fiable, rappelle-leur que la plupart des serveurs sur internet tournent sur Linux (enfin BSD), et que l'administration française utilise open office, et passe sous Linux...

Puis enfin, au pire, tu leur fait utiliser Linux en leur faisant croire que c'est Vista, ou Mac Os, comme ça ils sont ébahis, convaincus par la stabilité, fuiditié et sécurité, puis tu leur dit qu'en fait c'est Linux

Hors ligne

#12 Le 04/02/2007, à 21:52

Djainette

Re : Logiciel libre quels interets ?

Pour moi :
- passer le temps
- ne pas perdre la main sur des langages non utilisés au boulot
- utiliser l'existant pour ne pas réinventer la roue à chaque fois, sans avoir à payer une licence.

Une autre voie : se faire un nom.
Avoir un projet libre sur son CV, c'est pas dégueu pour se vendre. C'est un produit sur lequel tu as le droit de faire ta pub sans être limité par des clauses d'exclusivité, et que tu connais sur le bout des doigts en cas d'entretien. Et ça montre que tu es motivé.


Freakazoid.
Madcollector : base de données collaborative sur les comics pour geeks.

Hors ligne

#13 Le 05/02/2007, à 00:26

jorkar

Re : Logiciel libre quels interets ?

Sur la page de debian.org: A propos de Debian

Est-ce que tout est gratuit ?

Vous pourriez penser : Pourquoi est-ce que les gens passent des heures de leur temps libre à réaliser des logiciels, les empaqueter soigneusement et ensuite les donner ? Les réponses sont aussi variées que les gens qui contribuent. Certaines personnes aiment aider les autres. Beaucoup réalisent des programmes pour en savoir plus sur les ordinateurs. De plus en plus de gens cherchent à éviter l'inflation des prix des logiciels. Une foule de plus en plus nombreuse contribue en remerciement de tous les logiciels libres géniaux qu'ils ont reçus des autres. Beaucoup de gens du monde académique créent des logiciels libres pour aider à la diffusion de l'utilisation des résultats de leurs recherches. Des entreprises aident à maintenir des logiciels libres de façon à avoir leur mot à dire sur la façon dont ils sont développés — il n'y a pas de moyen plus rapide pour avoir une nouvelle fonctionnalité que de la développer soi-même ! Bien sûr, beaucoup d'entre nous trouvent simplement cela très amusant.

Debian est si attachée au logiciel libre que nous avons jugé utile que notre engagement soit formalisé dans un document écrit. C'est pourquoi, notre Contrat social est né.

Bien que Debian croie au logiciel libre, il y a des cas où les gens veulent ou ont besoin de mettre des logiciels non libres sur leur machine. Chaque fois que c'est possible Debian le permettra. Il y a même un nombre croissant de paquets dont le seul travail est d'installer un logiciel non libre dans le système Debian.

La plupart des logiciels coûtent plus de cent dollars américains. Comment pouvez-vous les donner gratuitement ?

Une meilleure question est : Comment les entreprises de logiciel arrivent-elles à faire payer autant ? Le logiciel, ce n'est pas comme fabriquer une voiture. Une fois que vous avez fait une copie de votre logiciel, le coût de production pour en fabriquer un million de plus est faible (il y a de bonnes raisons pour lesquelles Microsoft a autant de milliards en banque).

Voyez cela d'une autre façon : si vous aviez une réserve infinie de sable dans votre arrière-cour, vous pourriez vouloir donner le sable gratuitement. Il faudrait être fou, cependant, pour payer pour un camion qui l'amènerait chez les autres. Vous voudriez qu'ils viennent et le récupèrent eux-mêmes (ce qui est l'équivalent de télécharger par le net) ou ils pourraient payer quelqu'un d'autre pour l'amener à leur porte (équivalent à acheter un CD-ROM). C'est exactement la manière dont Debian opère et cela explique pourquoi les CD-ROM sont si peu chers (seulement environ 25 dollars U.S. pour 14 CD-ROM).

Debian ne gagne pas d'argent par la vente de CD-ROM. En même temps, l'argent est nécessaire pour payer les dépenses comme les noms de domaine et le matériel. C'est pourquoi, nous demandons que vous achetiez aux vendeurs de CD-ROM qui donnent une partie de votre dépense à Debian.


La géologie pétrolière se contrefout de votre envie ou besoin de conduire une automobile.
Jabber ID: jorkar@fritalk.com : http://presence.jabberfr.org/f63814f96538116bb64ff88adc81e548/text-fr.txt

Hors ligne

#14 Le 05/02/2007, à 16:16

losdiabolos

Re : Logiciel libre quels interets ?

La philosophie ? On ne fait pas du libre ou du gratuit par ce que celà va être gratuit ? Mettons de coté l'élaboration d'un systéme comme ubuntu par exemple. Il est concevable que l'on puisse bosser sur un systéme d'exploitation entier compte tenu du monopole. Mais il existe une multitude de programmes payant, de l'anti-virus au lecteur de média en passant par les jeux, et on trouve des équivalent de qualité comparable voire de meilleurs qualité dans le libre.
Pourquoi ne pas faire payer le travail effectué ? J'ai avast antivirus depuis un moment et je le trouve carrement plus efficace qu'un Norton, mais mon avast est gratuit donc ne semble pas crédible auprès public lambda. Il y a des utilisateurs qui connaisse un peu l'informatique qui préfére encore payer car le simple fait de payer pour un produit est un gage de sérieu.
Où est le probléme ? Comment se fait il que le logiciel libre ne s'impose pas de lui même au vu de sa gratuité ? Pourquoi est il necessaire de convaincre le public sur son utilisation ?

Hors ligne

#15 Le 05/02/2007, à 19:40

Bob Razowsky

Re : Logiciel libre quels interets ?

tiens personne n'as relevé ?

Ils pensent que Google gagnent de l'argent, parce que les créateurs de sites payent pour ce faire référencé....(vous voyez le niveau...)

Bein sur ce point ils ont raison à 200% big_smile (ok, pas tous les créateurs de sites mais beaucoup wink )


"Ca marche pas, c'est nul, c'est dur !!" > T'as lu la doc' débutant ? T'as cherché dans le wiki ? Non ? Alors rappel toi de ça : Linux c'est génial mais ça se merite !
Debian Etch sur Dell Inspiron 9400 : Core2Duo - nvidia 7900GS - 2Go de Ram - wifi ipw3945 - Beryl 1.99 - Vista ? OSEF !

Hors ligne

#16 Le 05/02/2007, à 22:42

lucmars

Re : Logiciel libre quels interets ?

Où est le probléme ? Comment se fait il que le logiciel libre ne s'impose pas de lui même au vu de sa gratuité ? Pourquoi est il necessaire de convaincre le public sur son utilisation ?

Mais, comme tu viens de le dire à propos de ton public, c'est justement la gratuité qui dénote.
Tout travail mérite salaire, sinon, c'est de l'amateurisme ou ce que tu veux.

Tu peux dire qu'en effet, une personne payée sera plus investie mais dis-leur qu'en toute façon, une license (payante ou non d'ailleurs) décharge l'éditeur de toute responsabilité sur le fonctionnement du logiciel et des éventuelles conséquences.
Avec ça, ton public devrait comprendre qu'il paye des logiciels sans espoir de faire valoir quelque réclamation.

De là, tu développes la notion de services dans l'industrie du libre, qui sont payant, avec de belles marges.
Mais pourquoi programment-ils donc à l'oeil ? Pour mutualiser le coût de développement, car les services, eux, ne sont pas mutualisables. Donc, pourquoi ne pas mettre le développement en commun? Ce sera toujours ça d'économiser pour chacun de nous tous, au lieu de s'épuiser à se concurrencer sur le développement en plus des services. Donc, concurrençons-nous sur les services, et que le meilleur gagne.
De toute façon on joue tous avec les mêmes cartes; aussi, même si je perd, je suis toujours à même de fournir une prestation: mon rival d'hier sera probablement mon employeur de demain, ou encore ce n'est que partie remise.

Pourquoi existe-t-il des logiciels libres?
Dis-leur que désormais, tout logiciel qui n'apporte plus aucune différenciation tombe dans le libre ou la gratuité (Opéra), tandis que tout ce qui puisse apporter un avantage sur la concurrence sera jalousement gardé (la barre Ebay et la plupart des scripts)

Hors ligne

#17 Le 06/02/2007, à 01:23

choupechoupechoupe

Re : Logiciel libre quels interets ?

Eric S. Raymond a écrit :

Beaucoup de choses motivent les développeurs : la fierté artistique, la satisfaction du travail bien fait - proche de l'artisanat, le sentiment idéaliste de faire parti de quelque chose de plus important que vous, quelque chose qui vous dépasse. Le désir d'aider le monde et de trouver des solutions aux problèmes. En l'absence de rémunération, dans la plupart des cas, les gens cherchent à se forger une réputation auprès de leurs pairs

Tiré de Nom de code Linux
Eric S. Raymond

Hors ligne

#18 Le 06/02/2007, à 11:27

Renault

Re : Logiciel libre quels interets ?

Bob Razowsky a écrit :

tiens personne n'as relevé ?

Ils pensent que Google gagnent de l'argent, parce que les créateurs de sites payent pour ce faire référencé....(vous voyez le niveau...)

Bein sur ce point ils ont raison à 200% big_smile (ok, pas tous les créateurs de sites mais beaucoup wink )

Ce sont ceux qui demandent une publicité, ils sont pas nombreux comparé au nom de site total (quoique ça afit un bon petit nombre à la fin). wink


Ambassadeur — Testeur — Traducteur de Fedora.
Rédacteur de la documentation française de Fedora.
Membre de l'AFUL, APRIL, Linux Foundation et membre du Conseil d'Administration de Fedora-fr.
Président du Club de l'ISEN sur les Logiciels Libres (CILL).

Hors ligne

#19 Le 06/02/2007, à 12:24

c-cube

Re : Logiciel libre quels interets ?

Google gagne des sous comme ça :

http://www.google.fr/ads

Mais aussi comme ça :

http://www.google.fr/services

Il me semblait qu'ils faisaient aussi payer pour un meilleur référencement dans leur base mais j'ai pas trouvé... C'était peut-être dans des temps très anciens oubliés de tous, il y a environ 5 ans...


Il y a quelque chose d'ubuntu dans Trisquel.
Bons vendeurs d'ordinateurs
La musique libre ? J'aime !

Hors ligne

#20 Le 06/02/2007, à 14:04

anaxagold

Re : Logiciel libre quels interets ?

Au delà de motivations personnelles qui peuvent inciter un programmeur à partager le fruit de son travail plutôt que de le voir se perdre, il ne faut pas oublier que tout un ensemble de modèles économiques se sont développés autour des logiciels libres et permettent à des entreprises de faire des profits.

Remarque : comment peut-on imaginer que les développeurs de OpenOffice travaillent gratuitement ?  Les programmeurs du libre ont besoin de manger comme tout le monde. Mandriva est une société qui dégage des profits.

Principe du développement commercial des programmes :
C'est le programme qui a de la valeur, ce n'est pas ce qu'on peut en faire. C'est sur la base de ce principe que de nombreuses licences d'utilisation n'hésitent pas à proclamer :
"je (le vendeur) ne garanti rien quant à l'usage qu'on (le client) peut faire de ce programme, ni même qu'il ait un usage quelconque".

Principe du développement des programmes libres :
Le programme n'a aucune valeur en soi, c'est ce qu'on peut faire avec qui a de la valeur. On donne alors le programme en l'état et on vend les services qui permettent de l'utiliser intelligemment.

C'est la remarque d'un ami qui travaille dans une grande société de l'électronique qui m'a ouvert les yeux.

... en gros, le coût de revient d'un ingénieur correspond à 1/3 pour son salaire et les charges associées, 1/3 pour les locaux qui l'abritent et son bureau et 1/3 pour ses licences logicielles.

Pour abaisser les coûts de l'électronique, on diminue les salaires, on supprime les bureaux ou on économise des licences logicielles. Il est alors rentable de créer un consortium et de faire développer un logiciel libre. Pourquoi libre ? Parce que , dans ce schéma, le logiciel n'est pas une source de profits mais simplement un moyen de diminuer les coûts. Le donner en l'état rapporte plus que de le vendre.

De plus Libre ne veut pas forcément dire Gratuit ; cela veut simplement dire à code ouvert.

Dernière modification par anaxagold (Le 06/02/2007, à 14:06)


Merci à  tous, à charge de revanche
Avec un Samsung Q320 sous Ubuntu 14.10

Hors ligne

#21 Le 07/02/2007, à 12:21

c-cube

Re : Logiciel libre quels interets ?

Qu'est-ce qu'un logiciel libre ?

Réponse ici :

http://www.gnu.org/philosophy/categories.fr.html#FreeSoftware


Il y a quelque chose d'ubuntu dans Trisquel.
Bons vendeurs d'ordinateurs
La musique libre ? J'aime !

Hors ligne

#22 Le 07/02/2007, à 13:42

loutre

Re : Logiciel libre quels interets ?

+1 pour la remarque d'anaxagold

En soi, un programme ne coûte que son prix de développement et de maintenance, qui est certes non nul mais qui se dévalue fortement au fil du temps. C'est cela qui a fait la grande fortune de beaucoup  de sociétés informatiques, telles que Microsoft, car les marges effectuées sont extrêmement élevées et uniques dans l'histoire de l'industrie.

C'est l'utilisation des logiciels qui coûte cher, on le voit bien par la multiplicité des SSLL. <= une traduction approximative de la citation de l'article :

Imagine un appareil de science fiction qui permettrait de dupliquer n'importe quel objet. Si quelqu'un essayait de te vendre un pneu pour ta voiture, pourquoi diable l'acheterais-tu ? Tu n'a qu'à jeter le pneu d'un ami dans le duplicateur ! Cependant, tu peux être amené à concevoir un nouveau pneu pour toi ou bien vouloir installer un pneu sur ta voiture. Ou alors si l'une ou l'autre des pièces de ta voiture casse, tu voudrais acheter une garantie pour le support futur.

... c'est une bonne métaphore du logiciel libre ^^

Je pense que n'importe quel utilisateur, si son besoin est nouveau et qu'on n'est pas dans le cas d'un logiciel privé, à plutôt intérêt à encourager le développement d'un logiciel libre que de payer des licenses propriétaires. Un logiciel libre n'est pas [forcément] gratuit. Je connais des gens dans ma boîte payés pour faire du logiciel libre wink

Dernière modification par loutre (Le 07/02/2007, à 13:49)


=°.°=
J'ai éprouvé l'irrésistible désir d'aller porter ma jeune existence au-delà de l'horizon, là où l'espace et le vent offrent à l'homme une dimension que je voyais comme une éternité palpable. Mes blogs au Tchad, vers Compostelle.

Hors ligne

#23 Le 07/02/2007, à 13:57

anaxagold

Re : Logiciel libre quels interets ?

@c-cube

Merci pour la référence, elle fixe bien les idées.


Merci à  tous, à charge de revanche
Avec un Samsung Q320 sous Ubuntu 14.10

Hors ligne

#24 Le 07/02/2007, à 14:08

c-cube

Re : Logiciel libre quels interets ?

Je trouve aussi. smile


Il y a quelque chose d'ubuntu dans Trisquel.
Bons vendeurs d'ordinateurs
La musique libre ? J'aime !

Hors ligne