Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".

#26 Le 05/11/2012, à 18:03

pouchyk

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Sujet intéressant !
Je me permets de poster, car j'ai été soignée d'une fibromyalgie sévère (je ne pouvais presque plus marcher et je faisais un début d'Alzheimer... entre autres symptomes) grâce à la chélation. Mon taux de mercure était assez important, cela était dû aux amalgames dentaires et vraisemblablement aussi aux vaccins, notamment contre l'hépatite B
Le livre de Françoise Cambayrac a été une source immense d'informations : je pense que ceux qui ne connaissent pas trop le sujet et qui veulent savoir à quoi s'en tenir vraiment, devraient lire ce livre plutôt que d'écouter les "on dit" de ceux qui ne se renseignent pas ou des médecins et dentistes (qui ne se renseignent pas non plus d'ailleurs, préférant écouter les laboratoires).
Quand j'allais à Paris me faire soigner par chélations, j'ai rencontré des tas d'autres personnes avec diverses pathologies liées à une dégradation du système nerveux. Tous avaient un taux anormalement élevé de métaux lourds.
Une femme avec une sclérose en plaques a recommencé à marcher sans déambulateur après 6 séances de chélation. Une autre amenait un de ses deux fils autistes pour se faire soigner en même temps qu'elle : le mercure que la maman avait en grande quantité, avait empoisonné ses deux fils...
Bref, le sujet est "lourd", et je pourrais en parler pendant des heures. Mais ce que j'ai vécu personnellement et entendu dans le cabinet médical, ressemble à ce que j'ai lu dans le livre "Vérités sur les Maladies Emergentes"


Kubuntu 14.04 sur son Dell Inspiron 5720
Merci à tous ceux qui sont d'un grand secours sur ce forum !

Hors ligne

#27 Le 05/11/2012, à 18:24

pouchyk

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

DomS a écrit :

Un amalgame bien fait te causera bien moins de problèmes que le meilleur des composites.

Certaines personnes n'éliminent pas les métaux lourds. Pour eux plus que pour d'autres, les amalgames dentaires à base de mercure sont un véritable poison, car ce mercure dont les dentistes (qui sont pourtant les premières victimes) vous jurent qu'il ne représente aucun danger quand il est amalgamé (à d'autres poisons, soit-dit en passant), s'évacue dans votre corps au fil des années, pour se loger dans les cellules, notamment au cerveau.
On s'empoisonne avec les vapeurs de mercure au moment où l'amalgame est posé et/ou déposé, mais aussi dans les années qui suivent la pose de l'amalgame.
Pour ma part, après ce que j'ai enduré, je préfère changer mes inleys et/ou couronnes en céramique plus souvent (ce qui n'est théoriquement pas nécessaire si votre dentiste a travaillé sérieusement avec des produits de qualité).

DomS a écrit :

Quant à la concentration de mercure dans l'amalgame, il me semble que j'avais lu que la concentration était plus importante en mangeant je ne sais plus quel poisson.

A vérifier, mais j'en doute fort ! Chaque dépose de mes amalgames m'a rendue malade malgré les précautions du dentiste. Le poisson ne m'a jamais provoqué de tachycardie, de vomissements, de migraines, ni de douleurs musculaires...

DomS a écrit :

Enfin, il y a plus d'allergies au composite (résine) qu'aux amalgames.

Pour le dire, il faudrait faire de vraies études. Cela suppose qu'on accepte de reconnaitre OFFICIELLEMENT le danger des amalgames dentaires. Or, si ce danger est avoué de manière indirecte par les recommandations données aux dentistes de ne plus utiliser de plombages gris, il est toujours nié par les laboratoires au Public.
L'un des arguments est précisément de dire que le composite est mauvais... Ce qui est certainement vrai  (et d'ailleurs, je me demande pourquoi on l'autorise), mais il y a ici d'autres facteurs à prendre en compte : on dit notamment que la candidose est aggravée quand on a des composites en bouche ; cependant, il s'agit là d'un autre problème concernant l'hygiène alimentaire plus que les soins dentaires.

DomS a écrit :

Edit : et les pays où il est interdit, la raison est environnementale, pas médicale : on ne sais que faire des déchets d'amalgame non utilisés.

Encore une preuve que les amalgames sont dangereux : si on doit prendre tant de précautions pour s'en débarrasser à cause des effets nocifs sur l'environnement, pourquoi nous les mettre en bouche pendant des décennies?
N'oublions pas que les amalgames dentaires n'ont JAMAIS reçu d'autorisation de mise sur le marché !!!


Kubuntu 14.04 sur son Dell Inspiron 5720
Merci à tous ceux qui sont d'un grand secours sur ce forum !

Hors ligne

#28 Le 05/11/2012, à 19:06

Ungars

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Mais pourquoi ces effets se produisent chez certains, et pas dans la majorité des cas ? Il doit y avoir un facteur qui doit intervenir en plus.


Essaye désespérément d' installer une distribution Linux sur son Compaq CQ58
www.forum-plugcomputer.net

Hors ligne

#29 Le 05/11/2012, à 19:11

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Merci pour vos témoignages.

@(Édite Dom)Spouchyk, j'ai lu effectivement que les amalgames dentaires n'avaient par reçu d'AMM.
Ce qui est fort préjudiciable, puisque selon l'article : R5121-47 du code de la santé publique. Si un médicament peut entrainer un danger pour la santé ce dernier est immédiatement retiré du marché :
Source du décret :  http://www.legifrance.gouv.fr/affichCod … ieLien=cid

Dernière modification par david96 (Le 05/11/2012, à 19:19)

Hors ligne

#30 Le 05/11/2012, à 19:16

pouchyk

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Ungars a écrit :

Mais pourquoi ces effets se produisent chez certains, et pas dans la majorité des cas ? Il doit y avoir un facteur qui doit intervenir en plus.

Il y a effectivement un facteur génétique qui fait que certaines personnes éliminent plus que d'autres les métaux lourds. Je ne saurais pas expliquer cela clairement et dans les détails, mais cela est lié à l' ApoE
Françoise Cambayrac en parle également dans son dernier livre... (non, je ne fais pas de publicité, mais ce livre est réellement riche en informations !)


Kubuntu 14.04 sur son Dell Inspiron 5720
Merci à tous ceux qui sont d'un grand secours sur ce forum !

Hors ligne

#31 Le 05/11/2012, à 19:17

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Ungars a écrit :

Mais pourquoi ces effets se produisent chez certains, et pas dans la majorité des cas ? Il doit y avoir un facteur qui doit intervenir en plus.

Oui c'est une question d'apolipoprotéines :

wikipédia a écrit :

Le gène de l'Apo E existe sous trois formes (allèles): APO E2 (7-8 % de la population générale), E3 (75-80 %, la plus fréquente) et E4 (15-15 %)[5]. L'allèle E4 est connu comme étant le principal facteur de risque génétique de la forme sporadique (non-familiale, la plus fréquente) de la Maladie d'Alzheimer et ce principalement en cas d'homozygotie. En effet, d'après des études récentes[5],[6], le risque des porteurs de la forme hétérozygote E3/E4 auraient un risque de développer la maladie 3.2 fois supérieur à celui des E3/E3. Les porteurs homozygotes (E4/E4) auraient quant à eux un risque 11.6 fois supérieur aux E3/E3. L'allèle E2 serait quant à lui un allèle protecteur, puisque les porteurs E2/E3 auraient un risque de développer la maladie légèrement inférieur aux non-porteurs.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/APOE

Bref ceux qui ont les gènes portant l'APOE4 sont sujet à avoir de grave souci avec le mercure.

Si j'ai bien tout compris.

Édite : grillé smile

Dernière modification par david96 (Le 05/11/2012, à 19:19)

Hors ligne

#32 Le 05/11/2012, à 19:20

lawl

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Dans toute médecine il ya des risques, effet secondaire plus ou moins grave. Ce qui fait utiliser une technique/produit, c'est le bénefice comparer au risque.
C'est dommage pour ceux qui tombe, malade, meurt mais ca sauve aussi un plus grand nombre. je rejoint donc plutot na kraïou....

Hors ligne

#33 Le 05/11/2012, à 19:22

Madeba

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Ungars a écrit :

Mais pourquoi ces effets se produisent chez certains, et pas dans la majorité des cas ? Il doit y avoir un facteur qui doit intervenir en plus.

Polymorphisme génétique. Tout n'est pas élucidé, mais on soupçonne fortement une protéine permettant de lier, transporter, et  donc d'éliminer le mercure (c'est en fait une protéine responsable du transport les lipides). Elle peut s'exprimer selon plusieurs formes selon le patrimoine génétique de l'individu.
En clair, si t'as pas d'bol, tu exprimes la  forme peu efficace, ce qui empêche/limite l'élimination du mercure...[Edité : grillé 2 fois ]

Une femme avec une sclérose en plaques a recommencé à marcher sans déambulateur après 6 séances de chélation.

L'exemple semble spectaculaire. Est ce qu'il aurait été décrit quelque part? La sclérose en plaque  liée aux amalgames est justement  un des rares cas où les "autorités" françaises se posent des questions...
Cela dit, ton cas semble aussi spectaculaire...

lawl a écrit :

Dans toute médecine il ya des risques, effet secondaire plus ou moins grave. Ce qui fait utiliser une technique/produit, c'est le bénefice comparer au risque.
C'est dommage pour ceux qui tombe, malade, meurt mais ca sauve aussi un plus grand nombre. je rejoint donc plutot na kraïou....

C'est l'argument des autorités françaises : le rapport bénéfices/risques reste favorable.
Argument un peu caduc quand on sait que d'autres pays s'en passent très bien...

Dernière modification par Madeba (Le 05/11/2012, à 19:24)

Hors ligne

#34 Le 05/11/2012, à 19:23

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

@lawl : oui mais quand même, les autres médicaments passent par l'AMM (Autorisation de mise sur le marché) voir poste #29 et comme le dit pouchyk : « N'oublions pas que les amalgames dentaires n'ont JAMAIS reçu d'autorisation de mise sur le marché !!! »

C'est plutôt inquiétant non ?

Dernière modification par david96 (Le 05/11/2012, à 19:24)

Hors ligne

#35 Le 05/11/2012, à 19:27

Ungars

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

C'est dommage pour ceux qui tombe, malade, meurt mais ca sauve aussi un plus grand nombre. je rejoint donc plutot na kraïou....

  Tu verras que tu ne raisonneras plus comme ça le jour ou tu feras parti, ou quelqu' un de ton entourage, de ceux qui tombent. Il y a les amalgames, les vaccinations massives contre les hépatites B dont on soupçonne la responsabilité sur certaines scléroses en plaques...


Essaye désespérément d' installer une distribution Linux sur son Compaq CQ58
www.forum-plugcomputer.net

Hors ligne

#36 Le 05/11/2012, à 21:05

na kraïou

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Ungars a écrit :

C'est dommage pour ceux qui tombe, malade, meurt mais ca sauve aussi un plus grand nombre. je rejoint donc plutot na kraïou....

  Tu verras que tu ne raisonneras plus comme ça le jour ou tu feras parti, ou quelqu' un de ton entourage, de ceux qui tombent. Il y a les amalgames, les vaccinations massives contre les hépatites B dont on soupçonne la responsabilité sur certaines scléroses en plaques...

Tu verras que tu ne raisonneras plus comme ça le jour où tu verras quelqu’un qui a eu des caries sans soins dentaires occidentaux de toute sa vie.

(moi aussi, je sais faire des arguments vaseux…)

Disons que pour moi, si un soin tue, mais moins vite et moins que ce qu’il est supposé soigner, alors c’est mieux que rien (ce qui n’empêche pas de vouloir l’améliorer).

Dernière modification par na kraïou (Le 05/11/2012, à 21:08)


Triste !
Intégriste ! Historieux ! Comploteur ! Connard ! Fourbe ! Linuxeux ! Machiavélique ! Moche ! Branleur ! Grognon ! Prétentieux ! Frimeur ! /b/tard ! Futile ! Étudiant ! Médiéviste ! Perfide ! Debianeux ! Futur maître du monde ! Petit (quasi nanos gigantium humeris insidentes) ! Égoïste ! Nawakiste ! Mauvaise langue ! 34709 ! На краю ! Arrogant ! Suffisant !

Hors ligne

#37 Le 05/11/2012, à 21:26

Ungars

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

N' importe quoi, et en plus cela ne veut rien dire.


Essaye désespérément d' installer une distribution Linux sur son Compaq CQ58
www.forum-plugcomputer.net

Hors ligne

#38 Le 05/11/2012, à 21:27

na kraïou

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Super, merci. Tu m’as complètement convaincu, et je suis carrément d’accord avec toi !

Dernière modification par na kraïou (Le 05/11/2012, à 21:28)


Triste !
Intégriste ! Historieux ! Comploteur ! Connard ! Fourbe ! Linuxeux ! Machiavélique ! Moche ! Branleur ! Grognon ! Prétentieux ! Frimeur ! /b/tard ! Futile ! Étudiant ! Médiéviste ! Perfide ! Debianeux ! Futur maître du monde ! Petit (quasi nanos gigantium humeris insidentes) ! Égoïste ! Nawakiste ! Mauvaise langue ! 34709 ! На краю ! Arrogant ! Suffisant !

Hors ligne

#39 Le 05/11/2012, à 21:30

Ungars

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Ben tu vois quand tu veux !


Essaye désespérément d' installer une distribution Linux sur son Compaq CQ58
www.forum-plugcomputer.net

Hors ligne

#40 Le 05/11/2012, à 21:41

xabilon

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Un soin ou un remède peut avoir des effets secondaires indésirables, voire graves.
Mais il y a une énorme différence entre informer les gens des ces risques (et les laisser faire leur choix en toute connaissance de cause) et nier que ces risques existent.
Or là, on sait pas trop ...


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

Hors ligne

#41 Le 05/11/2012, à 21:55

Ungars

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Un jour il sortira peut etre le scandale de l' amalgame, comme il est sorti celui du médiator...


Essaye désespérément d' installer une distribution Linux sur son Compaq CQ58
www.forum-plugcomputer.net

Hors ligne

#42 Le 05/11/2012, à 21:56

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Voilà tout est dit, contrairement aux autres médicaments où on est informé des effets indésirables… Là on ne sait rien, pourtant le produit utilisé est loin d'être neutre, voir les liens qui ont ponctué ce sujet.

Édite : en réponse à la remarque de xabilon.

Dernière modification par david96 (Le 05/11/2012, à 21:56)

Hors ligne

#43 Le 05/11/2012, à 22:21

pouchyk

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Ungars a écrit :

Un jour il sortira peut etre le scandale de l' amalgame, comme il est sorti celui du médiator...

A vrai dire, ce scandale a déjà eu lieu dans d'autres pays : en Allemagne par exemple, où il y a même eu des procès. C'est suite à cela que les amalgames y ont été interdits depuis les années 90 je crois.
Par ailleurs, la France est l'un des derniers pays à utiliser encore les amalgames et à ne pas en reconnaitre officiellement la toxicité. Des tas de médecins et de dentistes la nient toujours haut et fort, faisant fi de tout ce qui a été dit et prouvé dans des pays où les chercheurs n'ont aucun lien d'intérêt avec les laboratoires pharmaceutiques... Et où est le principe de précaution dans tout cela?
Cela me rappelle un peu ce que disaient les autorités françaises suite à l'accident de Tchernobyl. Souvenez-vous : le nuage se serait arrêté à l'Alsace, et les français ne risquaient rien à en croire les journalistes qui rapportaient bêtement les "informations".
Pour les amalgames dentaires, c'est la même chose : j'ai entendu un dentiste me dire que ceux qui étaient fabriqués en France étaient de meilleure qualité que ceux des pays voisins !

Je ne partage pas tellement l'avis selon lequel les amalgames (ou les vaccins) sauvent un plus grand nombre ! On ne connait pas le chiffre exact des personnes malades à cause des amalgames, car les "autorités", scientifiques, laboratoires, et autres groupes ayant des intérêts importants dans l'affaire, se refuseront toujours à faire un lien entre diverses maladies neuro-dégénératives et l'empoisonnement aux plombages gris.
Si l'on pouvait comptabiliser ne serait-ce que les femmes malades qui ont intoxiqué leurs enfants, il me semble qu'on arriverait déjà à un chiffre impressionnant et à des résultats d'autant plus abominables que des générations, qui n'ont jamais porté d'amalgames au mercure, sont pourtant malades et/ou handicapées à cause de ceux que leur mère portait...
Cela me fait un peu penser au scandale du thalidomide, comme à d'autres médicaments qui ont empoisonné des foetus...

Et quand on sait que des solutions moins délétères, voire tout à fait inoffensives (inleys et couronnes en céramique), existent, je suis carrément écoeurée de savoir que les plombages au mercure sont encore en circulation.

Pour ce qui est des vaccins, j'en sais un peu moins, mais je suis pourtant convaincue qu'il en est encore injecté qui ne sont plus utiles du tout.
Les virulents anti-vaccination (dont je ne fais pas partie, car je n'ai pas assez de renseignements dans ce domaine) prétendent qu'une grande majorité des vaccins (pour ne pas dire tous) seraient inutile, voire provoqueraient des désastres plus importants que les maladies qu'on cherche à éradiquer. Certaines maladies auraient en réalité disparu suite à une meilleure hygiène (l'invention des WC, les canalisations, etc...)
Pour ma part, je ne me positionne pas tant que je n'ai pas lu le pour et le contre sur ce sujet. Mais pour avoir fait l'expérience avec les amalgames dentaires, je me refuse pour l'instant à dire que les vaccins sauvent plus de vies qu'ils n'en détruisent (mort, handicaps lourds, maladies graves)


Kubuntu 14.04 sur son Dell Inspiron 5720
Merci à tous ceux qui sont d'un grand secours sur ce forum !

Hors ligne

#44 Le 05/11/2012, à 22:35

Ungars

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Et maintenant comment vas tu ?


Essaye désespérément d' installer une distribution Linux sur son Compaq CQ58
www.forum-plugcomputer.net

Hors ligne

#45 Le 05/11/2012, à 23:21

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

pouchyk a écrit :

[…]
Par ailleurs, la France est l'un des derniers pays à utiliser encore les amalgames et à ne pas en reconnaitre officiellement la toxicité.

Ça a changé depuis peux, voir mon poste #15, pour t'éviter de revenir à la page précédente voir ce lien : http://www.actu-environnement.com/ae/ne … 16069.php4
J'espère seulement que tout ça va s'accélérer, j'ai deux filles et je n'aimerai pas les empoisonner.

Hors ligne

#46 Le 06/11/2012, à 00:18

lawl

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Et quand on sait que des solutions moins délétères, voire tout à fait inoffensives (inleys et couronnes en céramique), existent, je suis carrément écoeurée de savoir que les plombages au mercure sont encore en circulation.

A ces sur que les couronnes en céramiques sont à la portées de tous...
Quand aux vaccins je ne fait même pas répondre tellement le vaccin pour des maladies grave on eu des résultats évidents qui sont sans aucune mesure avec des règles d’hygiène même si cela a aussi sont rôle. Je suis désolé pour toi mais on voit bien plus de gens en bonne santé grace au progrés de la médecine que de gens en subissant les dommage colatéraux et pas besoin d'étude pour cela juste ouvrir les yeux et écouter les anciens et voir toutes ces tombes d'enfants qui existe bcp moins...

Hors ligne

#47 Le 06/11/2012, à 00:34

david96

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Ha bâ j'ouvre les yeux et je vois plein de personnes qui sont touchés par le cancer, dont beaucoup en sont morts, y compris dans ma famille et des ami(e)s. Alors que quand j'étais enfant, c'était une chose que le cancer, aussi rare que la calvitie.

Pour les enfants, du moins les bébés (mort subite du nourrisson) ça a été une conneries dans les années 80/90, genre c'est super de faire dormir bébé sur le ventre (en oubliant que sa tête est énorme et que quand il voulait se retourner il mourrait étouffé). À noter que ce conseille venait du corps des puéricultrices à l'époque, du moins c'est une puéricultrice qui me l'a dit, donc sans source véritable je ne peux affirmer mes dires, désolé.

Dernière modification par david96 (Le 06/11/2012, à 00:37)

Hors ligne

#48 Le 06/11/2012, à 11:09

pouchyk

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

lawl a écrit :

A ces sur que les couronnes en céramiques sont à la portées de tous...
Quand aux vaccins je ne fait même pas répondre tellement le vaccin pour des maladies grave on eu des résultats évidents qui sont sans aucune mesure avec des règles d’hygiène même si cela a aussi sont rôle. Je suis désolé pour toi mais on voit bien plus de gens en bonne santé grace au progrés de la médecine que de gens en subissant les dommage colatéraux et pas besoin d'étude pour cela juste ouvrir les yeux et écouter les anciens et voir toutes ces tombes d'enfants qui existe bcp moins...

Je suis d'accord avec toi, les couronnes en céramiques sont chères... Personnellement, j'ai dû travailler beaucoup plus pour payer mes soins médicaux - ce qui n'est pas évident quand on est dans l'état dans lequel je me trouvais. Et j'ai fait des choix pendant plus de trois ans en ne faisant aucun achat qui ne soit pas indispensable (c'est à dire vital) ; je ne suis pas partie en vacances par exemple (et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres). Et je pense qu'une simple semaine de vacances en location coûte largement le prix d'une couronne en céramique...
Aujourd'hui, je continue encore à faire des choix pour manger sainement, car les produits bio coûtent également très cher.
Après, il est vrai que d'autres sont incapables de se priver du dernier iPhone, de leurs deux semaines de vacances en été au bord de mer et de leur semaine d'hiver à la montagne, ou de quelques tranches de foie gras accompagnées de champagne à Noël. Mais que ceux-là ne se plaignent pas de ne rien pouvoir faire pour se soigner ou rester en bonne santé.
Cela dit, je n'ai sans doute aucun mérite : j'ai failli me suicider tellement je souffrais. Et crois-moi : il est bien plus facile de vivre chichement en bonne santé, que de "profiter" d'une vie plus ou moins luxueuse quand on perd la tête et que la douleur est ta compagne au quotidien.

Pour ce qui est des vaccins, je répète que je me refuse à dire tout blanc ou tout noir. Je reconnais qu'ils ont sauvé des vies, mais je crois aussi que certains sont totalement inutiles aujourd'hui - et notamment parmi les dernières inventions, comme ceux contre la grippe ou contre l'hépatite B. Aucune étude n'a montré concernant ce dernier vaccin, qu'il y avait eu plus de vies sauvées que de vies gâchées. Et s'il n'est plus aussi recommandé que lors des campagnes agressives "d'information" il y a une quinzaine d'années, c'est peut-être aussi un aveu de la part des autorités... exactement comme pour les plombages gris qu'on cherche à retirer - en silence - du marché.

Pour autant, si je devais faire aujourd'hui le choix de vacciner ou non mes enfants, je pense que je le ferais. A moins que je n'aie le temps de m'intéresser très sérieusement au sujet et de lire tout un tas de littérature, pour me faire ma propre idée... Et je pense qu'avant d'être trop virulent dans un choix ou un autre en tenant des propos plus ou moins fondés ("je connais plein de gens malades à cause de..." ou "ça a sauvé plus de vies que ça n'en a détruit"), il faut commencer par s'informer intelligemment. Mais le choix définitif reste certainement très cornélien quand il s'agit de la vie de ses enfants

Je fais un petit rajout au sujet des vaccins :
Ce qui plonge certaines personnes - et notamment beaucoup d'enfants - dans des situations de handicap ou de maladies graves, voire qui tuent un certains nombres, ce sont les adjuvants (aluminium, mercure...)
Il suffirait donc de fabriquer des vaccins dépourvus de tous ces poisons ! C'est possible, cela a existé et commence à être à nouveau en discussion...
Sans trop de précisions, car je ne les ai plus en mémoire : un vaccin incontournable (pardon, je ne sais plus lequel) était autrefois fabriqué sans adjuvant, mais quand le laboratoire qui le commercialisait a été racheté par un autre qui, lui, fabriquait ce vaccin avec de l'aluminium, alors tout à été "homogénéisé" dans le mauvais sens : il a été décidé que tous les produits contiendraient de l'aluminium !!!
L'info est certainement facile à retrouver, mais j'ai un peu la flemme de chercher  cool
En tout cas, je crois avoir lu cela dans un autre livre très intéressant : Menaces sur nos neurones de Marie Grosman et Roger Lenglet (je le conseille vivement à ceux qui sont curieux, qui ne veulent pas être pris continuellement pour des pigeons, ou qui veulent simplement s'informer pour faire eux-mêmes leurs choix sur des sujets de santé publique)

Dernière modification par pouchyk (Le 06/11/2012, à 12:00)


Kubuntu 14.04 sur son Dell Inspiron 5720
Merci à tous ceux qui sont d'un grand secours sur ce forum !

Hors ligne

#49 Le 06/11/2012, à 11:33

pouchyk

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

Ungars a écrit :

Et maintenant comment vas tu ?

Merci de prendre de mes nouvelles, Ungars. wink
Pour tenter de faire bref (ce qui est difficile pour la bavarde que je suis !) : Je vais beaucoup mieux, mais je dois faire attention à mon hygiène de vie. Je demeure très fatigable, et le manque de sommeil, ainsi que le stress important, sont mes pires ennemis. Car alors, les douleurs reviennent (mais nettement plus supportables qu'avant mes soins), et je recommence à avoir des problèmes cognitifs (difficultés à me concentrer, à parler car je ne trouve pas mes mots...). Mais il suffit souvent d'une bonne nuit de sommeil ou de plusieurs jours de repos pour aller mieux.

L'alimentation joue un rôle important aussi : mes intestins sont malades, et cela pourrait venir de l'intoxication aux métaux lourds. Je suis donc privée de gluten et de sucre. Faisons contre mauvaise fortune bon coeur : j'ai appris à manger plus sainement, et j'ai ainsi pu régler d'autres petits soucis naturellement (sans médicaments)

Et pour comparer avec "avant" : je n'ai plus du tout d'hallucinations, je réussis à nouveau à lire, regarder la télé, suivre et tenir une conversation. Mais je ne suis pas sûre de ne pas "divaguer" parfois : j'inventais des scènes que j'étais persuadée d'avoir vécues, et quand on me contredisait, je pensais que tous les autres avaient perdu la mémoire (c'est un peu l'histoire du fou qui s'imagine que tous les autres sont bons à enfermer, sauf lui). Aujourd'hui, je ne me fais plus trop confiance sur ce point, car on me contredit encore sur certaines de mes certitudes : s'agit-il de mes inventions d'avant ou de nouvelles? Je ne sais pas... Alors quand les choses sont importantes, je les note.

Je reste encore un peu électro-sensible : quand j'ai le wifi chez moi pendant 2-3 jours, je me mets à nouveau à "cuire" de l'intérieur et avoir des migraines. Je réagis moins quand je suis au téléphone (plus de maux de tête). Bref, dans l'ensemble, je suis moins sensible qu'avant... et si je compare à d'autres personnes, je peux vivre sans problème avec cette électro-sensibilité, mais j'ai aussi la chance de vivre à la campagne, dans un endroit encore un peu préservé des ondes.

Je peux à nouveau marcher sans problème, mais les efforts au niveau des bras restent limités. Quand je fais quelque chose d'un peu physique, je dois me limiter un peu ou étaler sur plusieurs jours. Le grand ménage du début d'été (tout nettoyer de fond en comble à l'intérieur et à l'extérieur... je suis maniaque) que je faisais autrefois sans m'arrêter pendant deux jours, se fait maintenant sur plusieurs semaines...

Le côté positif : j'ai appris le sens et la valeur de la vie, je me prends moins la tête pour des futilités, j'ai le sentiment que tout passe à un moment ou à un autre - le bon comme le mauvais... Mais je ne suis pas devenue beaucoup plus tolérante avec ces gens qui se mettent en arrêt maladie au moindre pet de travers, car moi, j'ai été obligée de bosser plus pour me soigner, alors que c'était vraiment devenu insupportable. Ma devise était (et demeure) : souffrir chez soi ou au boulot, ça ne change pas grand chose.

Et ce qui me désole, c'est de rencontrer des gens avec mes soucis de santé, qui préfèrent se bourrer d'anti-dépresseurs et d'anti-douleurs plutôt que de se renseigner sur d'autres méthodes qui prennent le problème à la source... D'autant que je suis une des preuves vivantes qu'on peut soigner une maladie, dont certains médecins disent ne rien savoir sauf qu'elle s'aggrave avec le temps.


Kubuntu 14.04 sur son Dell Inspiron 5720
Merci à tous ceux qui sont d'un grand secours sur ce forum !

Hors ligne

#50 Le 06/11/2012, à 11:46

pouchyk

Re : Amalgame dentaire : le mercure, ce poison qu'on porte…

david96 a écrit :

Ça a changé depuis peux, voir mon poste #15, pour t'éviter de revenir à la page précédente voir ce lien : http://www.actu-environnement.com/ae/ne … 16069.php4
J'espère seulement que tout ça va s'accélérer, j'ai deux filles et je n'aimerai pas les empoisonner.

Merci pour le lien, david96. Intéressant en effet... mais c'est très récent. Mieux vaut tard que jamais?
Si les amalgames ne sont pas encore interdits aujourd'hui, j'espère au moins que les dentistes ont l'obligation de prévenir leurs patients de la toxicité de ce produit, pour que chacun puisse choisir en connaissance de cause. Je crois que c'est ainsi en Allemagne (sans certitude : les amalgames ne sont pas définitivement interdits, mais les praticiens ont l'obligation de tenir leurs clients informés des risques)


Kubuntu 14.04 sur son Dell Inspiron 5720
Merci à tous ceux qui sont d'un grand secours sur ce forum !

Hors ligne

Haut de page ↑