Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Le forum a une nouvelle maison !
Le forum a été migré sur un nouvel hébergement. Si jamais vous trouvez le moindre problème, n'hésitez pas à nous en faire part !
Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".

#51 Le 30/01/2013, à 19:44

side
Membre

Re : Hérédité et "identité", la porte ouverte au racisme.

Heliox a écrit :

Rhooo ! (à partie de 0:49) big_smile

lol


Quand ils sont venus chercher les communistes ...
« L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent : elle compromet, dans le présent, l'action même. »
« Aucun risque d'un président fn en 2017. Aucun ! » - GR34
https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.p … 1#p8972501

Hors ligne

#52 Le 30/01/2013, à 20:25

PileOuFace
Membre

Re : Hérédité et "identité", la porte ouverte au racisme.

Grünt a écrit :
6steme1 a écrit :

Chez les Juifs, c'est la mère qui transmet l'identité juive. Une forme de matriarcat.

C'est pas un peu raciste (et/ou flou) ce concept d' "identité" ? neutral

Je débarque un peu tard, mais un ami juif m'avait expliqué que l'appartenance au judaïsme (au sens religieux et appartenance au peuple) se transmet par la mère car on est sûr de la parenté, contrairement au père. Finalement c'est très pragmatique ^^

Hors ligne

#53 Le 30/01/2013, à 22:39

david96
Membre

Re : Hérédité et "identité", la porte ouverte au racisme.

Et oui, le doute subsiste chez le père.

Bon bâ le débat est clos non ? tongue

Hors ligne

#54 Le 01/02/2013, à 16:35

Khalev
Membre

Re : Hérédité et "identité", la porte ouverte au racisme.

david96 a écrit :

Ok, alors appelons un chat un chat.

Par contre, pour l'endoctrinement à l'école privée, je pense que tu as une vision stéréotypée sur la chose. smile

J'ai fait une école privée catholique où on a travaillé aussi sur le Coran et la Torah.
Histoire de comparer.

Paye ton ouverture d'esprit, on a même pas parlé du pastafarisme (et le fait que ça n'existait pas à l'époque n'est pas lié).

Sinon pour être basque il suffit de parler basque. Spa con.

Hors ligne

#55 Le 01/02/2013, à 16:44

sweetly
Membre

Re : Hérédité et "identité", la porte ouverte au racisme.

PileOuFace a écrit :
Grünt a écrit :
6steme1 a écrit :

Chez les Juifs, c'est la mère qui transmet l'identité juive. Une forme de matriarcat.

C'est pas un peu raciste (et/ou flou) ce concept d' "identité" ? neutral

Je débarque un peu tard, mais un ami juif m'avait expliqué que l'appartenance au judaïsme (au sens religieux et appartenance au peuple) se transmet par la mère car on est sûr de la parenté, contrairement au père. Finalement c'est très pragmatique ^^

Où le pragmatisme dans toute sa splendeur... Effectivement, super logique d'attribué une appartenance à un groupe complètement culturel sur une base naturelle...

Hors ligne

#56 Le 01/02/2013, à 16:45

dauphinoix
Membre

Re : Hérédité et "identité", la porte ouverte au racisme.

je viens de voir quelque chose d'assez surpernant aux actualités: il semblerait que 70% des Français jugent qu'il y a trop d'étrangers!! Évidemment, avec la question de la sécurité, de l'intégration des musulmans dans notre pays etc... perso j'ai un peu peur qu'on retombe dans le même scénario que dans les années 30, où la crise a engendré la pire horreur de tout les temps... et j'en ai plus peur que des musulmans qui prient dans la rue, même si je ne soutiens pas le radicalisme de certains.
voici le lien

à bon entendeur, je ne veux pas juger mais si certains sont de cet avis ici, j'aimerais entendre des raisons, pour voir si ma peur est fondée...


Chaque ordi sous Linux, toutes versions confondues, a le même noyau. Cependant, chaque bureau est différent, unique, correspondant à l'utilisateur. C'est ce qui fait l'humanité de Linux.
ville sur Minecraft  là aussi

Hors ligne

#57 Le 01/02/2013, à 16:51

sweetly
Membre

Re : Hérédité et "identité", la porte ouverte au racisme.

dauphinoix a écrit :

je viens de voir quelque chose d'assez surpernant aux actualités: il semblerait que 70% des Français jugent qu'il y a trop d'étrangers!! Évidemment, avec la question de la sécurité, de l'intégration des musulmans dans notre pays etc... perso j'ai un peu peur qu'on retombe dans le même scénario que dans les années 30, où la crise a engendré la pire horreur de tout les temps... et j'en ai plus peur que des musulmans qui prient dans la rue, même si je ne soutiens pas le radicalisme de certains.
voici le lien

à bon entendeur, je ne veux pas juger mais si certains sont de cet avis ici, j'aimerais entendre des raisons, pour voir si ma peur est fondée...

Moi, comme la majorité de mes concitoyens, je trouve qu'il y a trop d'étrangers. Beaucoup trop. Franchement, ils sont des milliards, nous, on est quoi ? 2 ? Au max 6, si je compte mes grands-parents.

Hors ligne

#58 Le 01/02/2013, à 17:00

david96
Membre

Re : Hérédité et "identité", la porte ouverte au racisme.

dauphinoix a écrit :

je viens de voir quelque chose d'assez surpernant aux actualités: il semblerait que 70% des Français jugent qu'il y a trop d'étrangers!! Évidemment, avec la question de la sécurité, de l'intégration des musulmans dans notre pays etc... perso j'ai un peu peur qu'on retombe dans le même scénario que dans les années 30, où la crise a engendré la pire horreur de tout les temps... et j'en ai plus peur que des musulmans qui prient dans la rue, même si je ne soutiens pas le radicalisme de certains.
voici le lien

à bon entendeur, je ne veux pas juger mais si certains sont de cet avis ici, j'aimerais entendre des raisons, pour voir si ma peur est fondée...

Ça me paraissait beaucoup 70% quand même :

francetv a écrit :

Cette étude a été réalisée ce mois-ci par internet auprès d'un échantillon représentatif d'un millier de personnes.

Je comprends mieux smile

Bref, ce sondage ne vaut plus rien du coup.

Hors ligne

#59 Le 01/02/2013, à 17:00

GR 34
Membre

Re : Hérédité et "identité", la porte ouverte au racisme.

sweetly a écrit :
dauphinoix a écrit :

je viens de voir quelque chose d'assez surpernant aux actualités: il semblerait que 70% des Français jugent qu'il y a trop d'étrangers!! Évidemment, avec la question de la sécurité, de l'intégration des musulmans dans notre pays etc... perso j'ai un peu peur qu'on retombe dans le même scénario que dans les années 30, où la crise a engendré la pire horreur de tout les temps... et j'en ai plus peur que des musulmans qui prient dans la rue, même si je ne soutiens pas le radicalisme de certains.
voici le lien

à bon entendeur, je ne veux pas juger mais si certains sont de cet avis ici, j'aimerais entendre des raisons, pour voir si ma peur est fondée...

Moi, comme la majorité de mes concitoyens, je trouve qu'il y a trop d'étrangers. Beaucoup trop. Franchement, ils sont des milliards, nous, on est quoi ? 2 ? Au max 6, si je compte mes grands-parents.

La question (qui va déclencher les foudres jupitériennes) est :

a-t-on le droit d'être un misanthrope ?

ou

A-t-on le droit d'être à ce point atrabilaire qu'on puisse détester tout ce qui nous est étranger ?

Faut-il forcément aimer tous les Hommes ?

Peut-on détester tout ce qui ne vit pas dans un rayon de 100 m de soi ?

Sartre à écrit dans Huis clos : "L'enfer, c'est les autres" : peut-on assumer cet existentialisme sans conséquence ?


Attention, je pose des questions, seulement des questions.

Dernière modification par 6steme1 (Le 01/02/2013, à 17:01)


Cœur de Breizh...  Breizhad on ha lorc'h ennon !
Les belles photos de quelques membres du forum : http://autogalerie_u-fr.tdct.org/

«Les animaux sont mes amis..Et, je ne mange pas mes amis.» George Bernard Shaw

Hors ligne

#60 Le 01/02/2013, à 17:06

Marie-Lou
Membre

Re : Hérédité et "identité", la porte ouverte au racisme.

dauphinoix a écrit :

je viens de voir quelque chose d'assez surpernant aux actualités: il semblerait que 70% des Français jugent qu'il y a trop d'étrangers!! Évidemment, avec la question de la sécurité, de l'intégration des musulmans dans notre pays etc... perso j'ai un peu peur qu'on retombe dans le même scénario que dans les années 30, où la crise a engendré la pire horreur de tout les temps... et j'en ai plus peur que des musulmans qui prient dans la rue, même si je ne soutiens pas le radicalisme de certains.
voici le lien

à bon entendeur, je ne veux pas juger mais si certains sont de cet avis ici, j'aimerais entendre des raisons, pour voir si ma peur est fondée...

Quand on crée un sondage raciste (ou xénophobe) et passéiste, faut pas s'étonner ensuite d'avoir des réponses racistes (ou xénophobes) et passéiste (le bon vieux temps)…

C'est vraiment des sondages de merde (au sens « scientifique »), qui pue la merde (au sens politique et humain).


Compte clôturé

Hors ligne

#61 Le 01/02/2013, à 17:08

PileOuFace
Membre

Re : Hérédité et "identité", la porte ouverte au racisme.

sweetly a écrit :

Où le pragmatisme dans toute sa splendeur... Effectivement, super logique d'attribué une appartenance à un groupe complètement culturel sur une base naturelle...

C'est un point de vue, mais eux considèrent qu'ils descendent des israélites décrits dans les textes religieux, ce qui prend un certain sens dans ce contexte. Je vois ça un peu comme les nobles qui descendent de telle ou telle famille, ça se transmet de façon héréditaire

Dernière modification par PileOuFace (Le 01/02/2013, à 17:10)

Hors ligne

#62 Le 01/02/2013, à 17:08

Elzen
Mot des rateurs

Re : Hérédité et "identité", la porte ouverte au racisme.

Hors ligne

#63 Le 01/02/2013, à 17:44

xabilon
Membre

Re : Hérédité et "identité", la porte ouverte au racisme.

Khalev a écrit :

Sinon pour être basque il suffit de parler basque. Spa con.

Oui.. et non. Disons que ça n'a pas le même sens en basque ou en français.

En basque, "basque" se dit "euskaldun", qui plus ou moins traduit veut dire "qui parle basque".
C'est ainsi que j'ai rencontré un japonais qui avait appris le basque chez lui, via un basque émigré. Si je me réfère à lui dans une discussion en basque, il n'y a aucun problème à dire qu'il est "euskaldun", puisqu'effectivement il parle basque.
Mais si on le dit en français, ("il est basque"), ça n'a pas tout à fait le même sens, puisque la définition française de "basque" n'est pas basée sur la langue parlée.

Mes 2 centimes...


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

En ligne

#64 Le 01/02/2013, à 18:33

side
Membre

Re : Hérédité et "identité", la porte ouverte au racisme.

PileOuFace a écrit :
sweetly a écrit :

Où le pragmatisme dans toute sa splendeur... Effectivement, super logique d'attribué une appartenance à un groupe complètement culturel sur une base naturelle...

C'est un point de vue, mais eux considèrent qu'ils descendent des israélites décrits dans les textes religieux, ce qui prend un certain sens dans ce contexte.

Sauf que c'est complétement faux.

PileOuFace a écrit :

Je vois ça un peu comme les nobles qui descendent de telle ou telle famille, ça se transmet de façon héréditaire

Les aristocrates peuvent prouver leurs ascendances avec des textes qui ne sont pas des fables. Leur ascendance est parfaitement individuelle, il n'y a pas de peuple aristocrate.


Quand ils sont venus chercher les communistes ...
« L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent : elle compromet, dans le présent, l'action même. »
« Aucun risque d'un président fn en 2017. Aucun ! » - GR34
https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.p … 1#p8972501

Hors ligne

#65 Le 01/02/2013, à 18:45

PileOuFace
Membre

Re : Hérédité et "identité", la porte ouverte au racisme.

side a écrit :

Sauf que c'est complétement faux.
[...]
Les aristocrates peuvent prouver leurs ascendances avec des textes qui ne sont pas des fables. Leur ascendance est parfaitement individuelle, il n'y a pas de peuple aristocrate.

C'est bien possible, mais la question n'est pas là. Ils considèrent que c'est vrai et agissent en conséquence, savoir si c'est justifié ou non est un tout autre débat.

Hors ligne