Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

DVD, clés USB et t-shirts Ubuntu-fr disponibles sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#1 Le 23/07/2021, à 08:37

pasApas

écrire en ...

bonjour

je voudrais écrire en différentes langues, ou, plutôt, je le fais déjà, mais dans certaines langues seulement.

dans d'autres, c'est plus coriace.

par exemple le tamoul, une langue très associée à notre culture en raison de notre engagement à Pondichéry, entre autres...

- le tamoul est une langue syllabique. un signe n'est pas une lettre seulement, mais une syllabe (consonne + le son "a" bref).

- toujours sans majuscule (la touche MAJ n'y sert donc pas du tout à ça et serait libre pour des taches plus nobles que de ne servir à quasiment rien)

- pour écrire une consonne seule, il faut rajouter un signe au dessus, un simple point posé comme un accent, important car les consonnes redoublées se prononcent comme écrit, donc deux fois (quand elles sont identiques, et c'est assez fréquent)

- pour écrire une voyelle initiale donc sans consonne, il existe des signes spéciaux de voyelle initiale

pour écrire une autre voyelle que le "a" bref à une consonne, il faut faire quelque chose. ce quelque chose à la syllabe:

- soit la faire suivre d'un signe

- soit la faire précéder et suivre d'un signe

- soit, ce en fonction de la syllabe,  "bricoler" le desssin de la syllabe ce qui donne un tableau de 12 colonnes (les signes voyelles) à 18 lignes (les consonnes) montrant de 1 à 3 signes par syllabes.

l'ordinateur s'y retrouve!

il suffit d'utiliser le clavier in tam en tapant

setxkbmap in tam

  lol

souvent, l'œil et le cerveau humain arrivent ensuite à suivre, sinon, si le texte est en format texte, on l'envoie sur translate google com et il ressort avec une transcription phonétique, la prononciation en mode acoustique et une traduction en, par ex., français.

pour taper, ce n'est, bien sûr, pas de la tarte!

les "o" (bref, et long! le tamoul distingue catégoriquement les deux!) et les "ei", précédant et suivant le signe primaire de la dite syllabe (qui indique, elle, la consonne), sont parfaitement traités par le clavier d'ordi (c. à d. que l'ordi prend d'abord la syllabe en "a bref" qui apparaît bien à l'écran, puis dès que la frappe de voyelle tombe, il recule ce signe de syllabe et insère devant la première moitié puis derrière la seconde de voyelle, oui, c'est rigolo (pour les autres voyelles, pas besoin de ce tralala: elles se placent derrière, ou s'accrochent quelque par sur le signe: en fait, l'ordinateur remplace le premier signe par un ou jusqu'à trois nouveaux signes, donc).

quelle chinoiserie? non, quelle tamoulerie! mais les tamouls ne sont pas les seuls: la technique est à peu près la même (les deux langues utilisent des méthodes très très proches et sont réellement rapprochées par certains linguistes) en coréen! c'est le prix à payer pour être l'une des plus vieilles langues quasi inchangées du monde et décrites grammaticalement par écrit depuis 2 millénaires environ! vu les chinoiseries que nous cultivons en français, quand le français écrit aura le même âge, il ne sera pas non plus de la tarte...

et, comble! les signes sont répartis n'importe où sur le clavier! même dans la rangée supérieure tout à gauche! alors qu'il y a de la place sur le clavier, puisqu'on n'a pas de majuscules et seulement 12 voyelles et 18 consonnes et que le travail de fusion des deux est fait, en fait, par l'ordinateur.

Dernière modification par pasApas (Le 23/07/2021, à 09:08)


clavier us intl + ibus-hangul

Hors ligne

#2 Le 23/07/2021, à 09:19

pasApas

Re : écrire en ...

beaucoup n'écrivent en tamoul (coréen) que via une application spéciale "input methode").

il n'y en a pas 36 mais presque, toutes très différentes, et perturbant souvent les autres applications (au fil des temps, ce défaut va s'amoindrir car les programmeurs de ces applications sont tous prêts à "arrondir les angles" pour que leur travail ne soit pas refusé par l'utilisateur, mais, actuellement, c'est le cas). actuellement, un heurt est quasi certain avec l'autre institution utilisé en micro-informatique, le layout complexe de clavier, par ex.

#setxkbmap ch fr

pour le clavier helvétique roman qui concerne certains francophones donc (et d'autres claviers francophones NON de France)...

on peut éviter aussi l'usage (et l'installation, qui est tracassière) des input methodes

- en passant par celle offerte en ligne par

http://inputking.com

- ou en apprenant tout bonnement à taper directement comme un natif!

car inputking a un défaut: il faut tout reporter par copier-coller: il a un EXCELLENT éditeur de texte, mais n'offre pas la fonction "enregistrer"! attention, ne pas le quitter, donc, avant d'avoir pris le résultat dans les presse-papier, sinon, adieu à votre (parfois) long travail.


clavier us intl + ibus-hangul

Hors ligne

#3 Le 23/07/2021, à 09:33

pasApas

Re : écrire en ...

le mieux, pour nous utilisateurs étrangers, donc, serait de, au moins,

- changer la place de la touche à frapper pour qu'elle concorde mieux avec celle que nous avons pour les même sont sur le nôtre (quel qu'il soit: clavier français, ou clavier helvétique roman, par ex.)

- en admettant, qu'ensuite, les codes internes produits laissent utilisable la grille de 12 x 18 syllabes de 1 à 3 signes sous-jacent roll indispensable pour écrire correctement cette merveilleuse plus vieille langue du monde!

c'est par exemple le cas avec la syllabe "ka brève" qui est vraiment là où est notre "k" à nous. l'effet mnémotechnique est considérable pour apprendre!

et comme le tamoul a deux paires de consonnes (et plus même), nos consonnes à nous, mais aussi des consonnes rétroflexes (on plie sa langue à la renverse dans la bouche en les prononçant, ce en  touchant le palais avec la pointe) pour plusieurs consonnes, les mettre sur la touche majuscule des lettres simples correspondantes serait un évident progrès (on trouverait bien de la place pour les autres "tamouleries" ailleurs, car le clavier tamoul n'utilise presque pas l'interponction, et peu les chiffres arabes: certains les ont, les autres ne les ont tout bonnement pas. le tamoul se suffit à lui-même car il y a 2000 ans et plus, c'était comme ça et on écrivait déjà déjà des livres en tamoul!).

est-ce réalisable avec les techniques de clavier de linux?

ATTENTION: ne pas perdre de vue que souvent, en tamoul au moins, on aura souvent à écrire des textes mixtes franco-tamouls ou anglo-tamouls! Comment on fait?

- input methode permissive, ou

- commutation dans une fenêtre moniteur setxkbmap fr / setxkbmap in tam /   setxkbmap fr / setxkbmap in tam /  setxkbmap fr / setxkbmap in tam /  setxkbmap fr / setxkbmap in tam /   etc. ...
ça fonctionne d'ailleurs assez bien car avec la touche "curseur vers le haut" et la touche "aller à la ligne", cela va vite et bien, MAIS il faut avoir de la place pour cette petite fenêtre sur l'écran, et, à l'exécution de travaux complexe, ce n'est pas du tout évident...

- "réveiller et" utiliser les commutations de jusqu'à 4 configurations de clavier (même complexe, les vieux linux étaient moins bêtes) de /etc/X11/.../xorg.conf via une combinaison de touches spéciales pour la commutation, par ex. Ctrl + Maj

- faire la même chose avec les moyens du bord offerts par les gestionnaires d'écran. ce n'est pas évident, beaucoup de ratées avant d'arriver à ses fin alors que remplir xorg.conf se faisait en 2 minutes et sans la moindre hésitation. cela marche particulièrement bien, toutefois, dans XFCE4 et est, quand on a compris, assez simple à régler...

Dernière modification par pasApas (Le 23/07/2021, à 09:45)


clavier us intl + ibus-hangul

Hors ligne

#4 Le 23/07/2021, à 10:22

pasApas

Re : écrire en ...

écrire en ...

d'autres langues

~~~

oui pour le coréen! le coréen moderne se passe assez volontiers de nos jours de ses caractères chinois. alors, le problème est quasi le même.

hum, pour le japonais. le syllabaire double se laisserait sans doute très bien sélectionner via les deux touches "Maj.". mais peut-on priver les japonais de leurs caractères chinois et tout transcrire en syllabaire?

pour le chinois "romanisé", qui a tendance à "disparaître" officiellement comme méthode officielle et de ne plus être considérée que comme une simple transcription phonétique (nonobstant qu'elle réduit à néant la vraie écriture phonétique internationale au moins pour le chinois...), on utilisera avec profit

setxkbmap us intl

qui permet même d'écrire ǜ , ǘ , ǖ et ǚ !

et est peut-être exploitable pour d'autres langues utilisant des tons et donc des signes diacritiques complexes sur les lettres (malheureusement, je n'y ai pas trouvé la barre diagonale pour par ex. le ' ł ' polonais (qui est sur le clavier helvétique avec la combinaison AltGr + "l"!

note: les claviers cyrillique et grec suivent assez bien le positionnement des touches occidentales et sont faciles à apprendre


clavier us intl + ibus-hangul

Hors ligne

#5 Le 23/07/2021, à 10:30

xubu1957

Re : écrire en ...

Bonjour,

Tu avais vu ce site > lexilogos.com/clavier/tamil ?

_ _ _

Anciennes discussions pour mémoire > clavier: disposition des lettres sur le clavier

> TTF, et notre passé aux Indes...

Dernière modification par xubu1957 (Le 23/07/2021, à 10:43)


Important : Pensez à passer vos sujets en [Résolu] lorsque ceux-ci le sont, au début du titre en cliquant sur Modifier sous le premier message, et un bref récapitulatif de la solution à la fin de celui-ci. Merci.

Xubuntu 20.04 LTS - Lenovo T410 -18.04.1 LTS Toshiba Satellite A300  Membre de Linux-Azur

En ligne

#6 Le 23/07/2021, à 10:37

pasApas

Re : écrire en ...

comment lire des textes imprimés dans une écriture incompréhensible?

- installer "tesseract-ocr" pour cette langue (chinois: attention! il y a au moins 4 versions! d'abord traditionnelle ou simplifiée. et puis, selon l'orientation du texte, horizontale ou verticale! et il pourrait y en avoir considérablement plus, par ex. pour l'écriture manuscrite, voir l'écriture manuscrite liée. idem en japonais!)

- l'application gimage reader est très utile (nécessite xsane, par une autre application scanner)

- scanner et passer à l'ocr pour avoir le fichier texte

- et passer à copain translate google com en espérant qu'il soit plus futé

comme évoqué plus haut, ce bon copain fournira, en plus, la prononciation en son et en prononciation figurée!

(plus on en demandera à translate google com, plus translate google com s'améliorera surtout si on a la solidarité de lui passer des corrections! certaines vieilles traductions google étaient immonde, par ex. sur le diabète d'allemand en français, vu que le terme "injecter", "seringue", "arroser", "inoculer", mais aussi "uriner", "pisser", etc., sont couverts en allemand par 2 racines, "spritz-en" et "giess-en"! Mais aujourd'hui, si vous consultez les mêmes textes, par ex. l'archive du forum allemand dédié aux chats diabétiques, peut donc concerner et aider des tas de gens, il y a considérablement moins de boulettes... Google sait apprendre, et s'améliore!)


clavier us intl + ibus-hangul

Hors ligne

#7 Le 23/07/2021, à 10:47

pasApas

Re : écrire en ...

xubu1957 a écrit :

Bonjour,

Tu avais vu ce site > lexilogos.com/clavier/tamil ?

_ _ _

Ancienne discussion pour mémoire > clavier: disposition des lettres sur le clavier

bonjour xubu

non, excellente piste, qui ressemble beaucoup, enjolivé, à celui de inputking.com.

il faut voir à l'usage, si rédiger dans un éditeur à part et reporter le texte, si c'est un texte, ou les mots et fragments de phrase de l'éditeur dans l'application terminale (par exemple "granule", où il faut encore rajouter les *mp3 en plus à part, voir impérativement sur youtube comment ça marche! granule est une boîte virtuelle de fiches pour l'apprentissage de ... tout ou presque, mais surtout le vocabulaire de langues) ne donne pas trop de travail. idem dans les tableurs. c'est pourquoi je me suis résolu à apprendre le clavier. le clavier coréen, par exemple, considérablement plus simple, me va très bien tel quel, bien que la problématique par rapport au tamoul soit très proche (c'est d'ailleurs cette proximité linguistique qui m'intéresse, par le fait que ces langues ne soient parlée chacune que par des populations encore restreintes...). en fait, j'adapterais volontiers le clavier tamoul à la disposition du clavier coréen! pour l'utiliser alors tel quel!


clavier us intl + ibus-hangul

Hors ligne

#8 Le 23/07/2021, à 13:12

gigiair

Re : écrire en ...

A ta place, je regarderais du côté d'Emacs qui permet de changer de clavier « à la volée ». Pour le tamoul trois déclinaisons sont proposées :

  • tamil-dvorak

  • tamil-inscript

  • tamil-itrans

La commande set-input-method (C-x  RET C-\) permet de choisir celle que l'on veut et la commande describe-input-method (C-h I) permet de visualiser les correspondances avec le clavier (US).
J'ignore totalement le tamoul, donc je ne peux pas en dire beaucoup plus sur ce sujet.
J'ai essayé un document dans lequel j'ai sélectionné tamil-dvorak puis j'ai tapé toto tata titi en lançant deux fois la commande toggle-input-method (C - \) la première fois avant tata puis la seconde après
Ce qui donne

மளமள tata மபமப

Bien sûr Emacs demande « un certain temps » pour la prise en main si ce n'est pas déjà fait. C'est un gros investissement mais qui peut rapporter gros.

Emacs permet de produire nativement des documents textes, mais aussi des documents au format org-mode qui s'exportent en un tournemain en html, en pdf, en odf (libre office) etc...

PS : C-x représente l'appui simultané de la touche Ctrl et de la touche x (voir le tutoriel d'Emacs)


--
JJR.

Hors ligne