Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#151 Le 03/06/2011, à 00:05

darktomato

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

ares a écrit :

Sont elles plus responsables après ?!?

Elles le seraient plus si les Etats ne leur attribuaient pas une impunité en leur filant du fric en cas de problème.

En plus c'est un monopole ou l'unique source, puisque tout le monde, état compris sont obligés d'utiliser une banque pour entreprendre quelque chose...

Il y a plusieurs banques donc non, ce n'est pas un monopole.
Et encore heureux que les Etats ne puissent pas faire apparaitre du fric comme par magie. Il suffit de voir les actus du moment sur les USA pour en voir les dangers, ils sont plus dans la merde que jamais.


sweetly a écrit :

Ben voilà, je te parle d'expérience que deux ingénieurs, même diplôme, pas de BMA, aucun diplôme en finance et gestion, y'en a embauché (parce qu'il le voulait bien) dans une boîte où il doit justement s'occuper des finances. C'est une banque. Mais ça te paraît inconcevable ? Welcome to real world.

Tu ne m'apprends rien, la. Ca fait un moment que les formations d'ingénieur incluent des notions de finances, surtout dans certaines hautes écoles. Dans certains domaines ça pose même des problèmes d'effectifs sur le marché du travail parce que plus de monde se dirige vers la finance/management plutôt que l'ingéniérie pure. Donc oui, ils ont la formation pour.

Sinon, ton baratin d'ouvrir des livres, ça va, j'ai déjà donné. Tes publis, tes modèles, t'es incapable de m'en soumettre un à la critique.

Tu le fais exprès ou quoi ? T'as un lien juste au-dessus...

En gros, ils sont incapables de prédire des choses, même avec des intervalles de confiance larges. Par contre, les dirigeant, eux, y croient. Et finalement, c'est ça l'important.

Ca a pas l'air de gêner leur budget, hein...

Tu parles d'un monde où tout le monde est raisonnable, où tout le monde se plie aux règles de la critique scientifique, où rien n'est faussé.

Non.


ǤƦƯƝƬ');DROP TABLE users; a écrit :

Faux, grâce aux "golden parachutes": que l'entreprise se plante ou ne se plante pas, ils ramassent la mise.
Et s'ils en coulent une, on leur en file une autre (ou bien une place de haut fonctionnaire ou de ministre).

C'est pas parce qu'il est couvert en cas de départ qu'il a intérêt à partir.
Par ailleurs avec les faillites de banques, c'est le fric donné par l'Etat américain qui a permis aux PDG de se barrer avec des parachutes dorés...

Hors ligne

#152 Le 03/06/2011, à 00:25

sweetly

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

darktomato a écrit :
ares a écrit :

Sont elles plus responsables après ?!?

Elles le seraient plus si les Etats ne leur attribuaient pas une impunité en leur filant du fric en cas de problème.

En plus c'est un monopole ou l'unique source, puisque tout le monde, état compris sont obligés d'utiliser une banque pour entreprendre quelque chose...

Il y a plusieurs banques donc non, ce n'est pas un monopole.
Et encore heureux que les Etats ne puissent pas faire apparaitre du fric comme par magie. Il suffit de voir les actus du moment sur les USA pour en voir les dangers, ils sont plus dans la merde que jamais.


sweetly a écrit :

Ben voilà, je te parle d'expérience que deux ingénieurs, même diplôme, pas de BMA, aucun diplôme en finance et gestion, y'en a embauché (parce qu'il le voulait bien) dans une boîte où il doit justement s'occuper des finances. C'est une banque. Mais ça te paraît inconcevable ? Welcome to real world.

Tu ne m'apprends rien, la. Ca fait un moment que les formations d'ingénieur incluent des notions de finances, surtout dans certaines hautes écoles. Dans certains domaines ça pose même des problèmes d'effectifs sur le marché du travail parce que plus de monde se dirige vers la finance/management plutôt que l'ingéniérie pure. Donc oui, ils ont la formation pour.

Sinon, ton baratin d'ouvrir des livres, ça va, j'ai déjà donné. Tes publis, tes modèles, t'es incapable de m'en soumettre un à la critique.

Tu le fais exprès ou quoi ? T'as un lien juste au-dessus...

En gros, ils sont incapables de prédire des choses, même avec des intervalles de confiance larges. Par contre, les dirigeant, eux, y croient. Et finalement, c'est ça l'important.

Ca a pas l'air de gêner leur budget, hein...

Tu parles d'un monde où tout le monde est raisonnable, où tout le monde se plie aux règles de la critique scientifique, où rien n'est faussé.

Non.


ǤƦƯƝƬ');DROP TABLE users; a écrit :

Faux, grâce aux "golden parachutes": que l'entreprise se plante ou ne se plante pas, ils ramassent la mise.
Et s'ils en coulent une, on leur en file une autre (ou bien une place de haut fonctionnaire ou de ministre).

C'est pas parce qu'il est couvert en cas de départ qu'il a intérêt à partir.
Par ailleurs avec les faillites de banques, c'est le fric donné par l'Etat américain qui a permis aux PDG de se barrer avec des parachutes dorés...

Donc t'as fait semblant d'être surpris sur deux posts, pour me faire chier genre "nan, raconte, spas possible qu'un ingé scientifique verse dans la finance", et là bam, c'est bon, t'accepte ? Paie ta net-cred..

Sinon, pour le reste, un argument, un modèle, un article, non, toujours rien ? Allô, le vide ? Y'a de l'écho-o-o-o-o-o-o-o...

Hors ligne

#153 Le 03/06/2011, à 00:29

Astrolivier

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

darktomato a écrit :

Tu le fais exprès ou quoi ? T'as un lien juste au-dessus...

mais tu les lis tes liens ???

Les faiblesses du livre

Je ne vois à ce livre que trois faiblesses, secondaires compte tenu de la richesse de ses apports, et de la qualité des références qu'il cite, permettant à ceux que cela intéresse de multiples approfondissements sur le sujet.

La première, marginale, est que sa critique du modèle d'enregistrement des valeurs "mark to market" n'est pas accompagnée de propositions de remplacement. J'ai moi même critiqué ce modèle, puis laissé entendre - je dois encore développer - que mes critiques initiales étaient exagérées. Mais je bute sur la question traditionnelle:"que faire à la place" ? Visiblement, M. Herlin aussi.

La seconde, plus importante, est l'explication sociologiquement trop "courte" du pourquoi du succès persistant de ces modèles faux malgré les preuves répétées de leur incapacité à traiter correctement les événements "aux limites". Le krach de 87, la réplique de 89, la faillite des saving and loans, la crise asiatique, le krach de LTCM, celui des Dot Com... Autant d'événements à la probabilité quasi nulle selon les modèles gaussiens, qui se sont succédés à intervalles rapprochés, et qui auraient dû conduire les utilisateurs des modèles à se poser les bonnes questions. J'ai une ébauche d'explication, j'y reviendrai.

c'est la critique d'un livre qui dit que les modèles actuels sont pourris. on a vu mieux pour démontrer la pertinence des modèles
lol


S'il faut absolument faire des sacrifices pour assurer le progrès de l'humanité, ne serait-il pas indispensable de s'en tenir au principe selon lequel c'est à ceux dont on exige le sacrifice que la décision doit revenir en dernier ressort ? (howard zinn)

Hors ligne

#154 Le 03/06/2011, à 00:34

sweetly

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

Juste pour darktomato : aujourd'hui on sait même pas prévoir l'évolution d'une ville. Démographiquement, sociologiquement, économiquement. On en est là.

Hors ligne

#155 Le 03/06/2011, à 02:12

darktomato

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

sweetly a écrit :

Donc t'as fait semblant d'être surpris sur deux posts, pour me faire chier genre "nan, raconte, spas possible qu'un ingé scientifique verse dans la finance", et là bam, c'est bon, t'accepte ? Paie ta net-cred..

Tu me parlais de personnes n'ayant pas de formation en finances. Peut-être ne savais tu pas que certains ingénieurs en ont effectivement dans leur cursus ?
Donc oui, quand tu me dis qu'un ignare en finance est engagé pour en faire je n'y crois pas, mais si on parle d'un type qui y est formé, c'est évident qu'il peut le faire. Rien d'anormal à ça.

Sinon, pour le reste, un argument, un modèle, un article, non, toujours rien ? Allô, le vide ? Y'a de l'écho-o-o-o-o-o-o-o...

Cf lien posté, bis repetita.
Personne n'a dit que les modèles étaient parfaits mais... c'est pour ça qu'il y en a un certain nombre en activité. J'ai aussi parlé de la FED qui suit le modèle de Taylor au passage, mais c'est un peu facile de ne pas lire ce que j'écris pour faire comme si je n'avais rien dit, hein ? wink

Hors ligne

#156 Le 03/06/2011, à 02:48

Astrolivier

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

darktomato a écrit :

J'ai aussi parlé de la FED qui suit le modèle de Taylor au passage, mais c'est un peu facile de ne pas lire ce que j'écris pour faire comme si je n'avais rien dit, hein ? wink

lol

visiblement il parle de ça : http://fr.wikipedia.org/wiki/Règle_de_Taylor
qui d'après plusieurs sources dans le wiki anglais reflète la politique des taux d'intérêt de greenspan...

pour un modèle qui marche c'est en parti celui qui a engendré toutes les bulles financières...


S'il faut absolument faire des sacrifices pour assurer le progrès de l'humanité, ne serait-il pas indispensable de s'en tenir au principe selon lequel c'est à ceux dont on exige le sacrifice que la décision doit revenir en dernier ressort ? (howard zinn)

Hors ligne

#157 Le 03/06/2011, à 08:10

mazarini

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

Bonjour,

.. Autant d'événements à la probabilité quasi nulle selon les modèles gaussiens...

C'est pourtant assez simple de comprendre qu'un nombre quasi infini d'opération reposant sur une probabilité quasi nulle de perte finit par produire des effets.
Il ne faut pas non plus oublié que les mathématiques sont un outils qui permettent à partir d'hypothèses de faire des calculs justes. Par contre si les hypothèses (ou les mesures) ne sont pas juste à 100%...

Dernière modification par mazarini (Le 03/06/2011, à 08:10)


S'il existait une école de la politique, les locaux devraient être édifiés rue de la Santé. Les élèves pourraient s'habituer. (Pierre Dac)

Hors ligne

#158 Le 03/06/2011, à 15:38

darktomato

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

Astrolivier a écrit :

pour un modèle qui marche c'est en parti celui qui a engendré toutes les bulles financières...

Ben voyons... roll

Hors ligne

#159 Le 03/06/2011, à 16:01

Astrolivier

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

darktomato a écrit :
Astrolivier a écrit :

pour un modèle qui marche c'est en parti celui qui a engendré toutes les bulles financières...

Ben voyons... roll

« Je me rendais bien compte que l'assouplissement hypothécaire accroissait le risque financier [...]. mais j'ai compris aussi que l'augmentation du nombres de propriétaires renforçait le soutient au capitalisme de marché [...], j'estimais donc, et continue de le faire, que les avantages de cet élargissement de la propriété immobilière individuel valait bien l'accroissement inévitable des risques. la protection des droits de propriété , si essentielle dans une économie de marché, a besoin d'une masse critique de propriétaires pour bénéficier d'un soutient politique »
a. greenspan, le temps des turbulences, p304


S'il faut absolument faire des sacrifices pour assurer le progrès de l'humanité, ne serait-il pas indispensable de s'en tenir au principe selon lequel c'est à ceux dont on exige le sacrifice que la décision doit revenir en dernier ressort ? (howard zinn)

Hors ligne

#160 Le 03/06/2011, à 16:07

mazarini

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

Bonjour,

darktomato a écrit :
Astrolivier a écrit :

pour un modèle qui marche c'est en parti celui qui a engendré toutes les bulles financières...

Ben voyons... roll

En augmentant la masse monétaire par une baisse des taux, celle ci s'est en grande partie dirigée vers les échanges financiers et non pas vers l'économie en provoquant une bulle financière.


S'il existait une école de la politique, les locaux devraient être édifiés rue de la Santé. Les élèves pourraient s'habituer. (Pierre Dac)

Hors ligne

#161 Le 03/06/2011, à 16:12

Astrolivier

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

mazarini a écrit :

Bonjour,

darktomato a écrit :
Astrolivier a écrit :

pour un modèle qui marche c'est en parti celui qui a engendré toutes les bulles financières...

Ben voyons... roll

En augmentant la masse monétaire par une baisse des taux, celle ci s'est en grande partie dirigée vers les échanges financiers et non pas vers l'économie en provoquant une bulle financière.

et puis bon greenspan... c'est depuis qu'il est arrivé qu'il y a des crises financières. alors prendre comme exemple de modèle performant celui qui a créé les crises financières... bah il faut un darktomato pour le faire.


S'il faut absolument faire des sacrifices pour assurer le progrès de l'humanité, ne serait-il pas indispensable de s'en tenir au principe selon lequel c'est à ceux dont on exige le sacrifice que la décision doit revenir en dernier ressort ? (howard zinn)

Hors ligne

#162 Le 03/06/2011, à 16:13

darktomato

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

Sauf que la baisse des taux, c'est pas Taylor (la FED s'en écarte justement depuis un moment), c'est le gouvernement US qui lui impose.

et puis bon greenspan... c'est depuis qu'il est arrivé qu'il y a des crises financières. alors prendre comme exemple de modèle performant celui qui a créé les crises financières... bah il faut un darktomato pour le faire.

Et il faut bien un Astrolivier pour dire des bêtises sans se renseigner... Et dire des choses sans rapport aucun avec ce que tu disais toi-même d'ailleurs, ton extrait n'ayant rien à voir avec Taylor. lol

Dernière modification par darktomato (Le 03/06/2011, à 16:15)

Hors ligne

#163 Le 03/06/2011, à 16:26

mazarini

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

La règle de Taylor présente une corrélation. Elle permet d'atteindre des objectifs pas de valider ces objectifs.
Le découplage entre l'économie réelle et l'économie financière est relativement récent ou plutôt augmente de plus en plus.


S'il existait une école de la politique, les locaux devraient être édifiés rue de la Santé. Les élèves pourraient s'habituer. (Pierre Dac)

Hors ligne

#164 Le 03/06/2011, à 17:01

ginette

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

D'où le célèbre   "my Taylor is rich !"

#165 Le 03/06/2011, à 17:05

darktomato

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

mrey68 a écrit :

D'où le célèbre   "my Taylor is rich !"

... xD

Faudra que je la ressorte, celle-la. big_smile

Hors ligne

#166 Le 04/06/2011, à 14:32

The Uploader

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

et puis bon greenspan... c'est depuis qu'il est arrivé qu'il y a des crises financières

lol lol lol lol lol lol


- Oldies PC : Intel Pentium 3 @ 800 Mhz sur CM ASUS P2B-F, GeForce 4 Ti4800 SE, Disque Dur Hitachi 160 Go, 512 Mo de RAM, 3DFX Voodoo 2, Sound Blaster 16 ISA PnP, Windows 98 SE / XP)
- Desktop : Intel Core i7 6700K @ 4 GHz sur CM ASUS Z170-P, GeForce GTX 1070, SSD Samsung 850 EVO 1 To, 16 Go de RAM, Disque Dur Seagate Barracuda 3 To, Windows 10

Hors ligne

#167 Le 04/06/2011, à 15:17

Astrolivier

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

The Uploader a écrit :

et puis bon greenspan... c'est depuis qu'il est arrivé qu'il y a des crises financières

lol lol lol lol lol lol

puisque comme d'habitude tu viens faire le malin en étalant ton ignorance, quelle est la première crise financière depuis bretton-woods (c'est dire depuis la seconde guerre mondiale) ?


S'il faut absolument faire des sacrifices pour assurer le progrès de l'humanité, ne serait-il pas indispensable de s'en tenir au principe selon lequel c'est à ceux dont on exige le sacrifice que la décision doit revenir en dernier ressort ? (howard zinn)

Hors ligne

#168 Le 05/06/2011, à 22:06

The Uploader

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

Ah, on dirait que seul l'immense Astroliver a le droit de faire des messages ne contenant rien d'autre qu'une citation et des lols sans devoir s'expliquer. Soit c'est de l'hypocrisie, soit il considère que dans son cas un lol a valeur d'argument.

Bref.. cool


- Oldies PC : Intel Pentium 3 @ 800 Mhz sur CM ASUS P2B-F, GeForce 4 Ti4800 SE, Disque Dur Hitachi 160 Go, 512 Mo de RAM, 3DFX Voodoo 2, Sound Blaster 16 ISA PnP, Windows 98 SE / XP)
- Desktop : Intel Core i7 6700K @ 4 GHz sur CM ASUS Z170-P, GeForce GTX 1070, SSD Samsung 850 EVO 1 To, 16 Go de RAM, Disque Dur Seagate Barracuda 3 To, Windows 10

Hors ligne

#169 Le 05/06/2011, à 23:11

Astrolivier

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

The Uploader a écrit :

Ah, on dirait que seul l'immense Astroliver a le droit de faire des messages ne contenant rien d'autre qu'une citation et des lols sans devoir s'expliquer. Soit c'est de l'hypocrisie, soit il considère que dans son cas un lol a valeur d'argument.

Bref.. cool

ah donc c'est pour en venir là :
http://forum.ubuntu-fr.org/profile.php?id=21487

astrolivier a écrit :
darktomato a écrit :

J'arrête pas de balancer des chiffres

lol

bah si t'as tellement envie de venir en aide à darktomato aide le à retrouver où il a mis ses chiffres.


S'il faut absolument faire des sacrifices pour assurer le progrès de l'humanité, ne serait-il pas indispensable de s'en tenir au principe selon lequel c'est à ceux dont on exige le sacrifice que la décision doit revenir en dernier ressort ? (howard zinn)

Hors ligne

#170 Le 07/06/2011, à 08:35

luxigo

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

Renault a écrit :

La démocratie dans laquelle on vit est indirecte et reste une démocratie car le peuple exerce sa souveraineté par l'intermédiaire de personne que l'on élit.

Par l'intermédiaire d'un notable qui devient intouchable et n'est absolument pas tenu d'agir en fonction des intérêts "peuple souverain" (qui n'a pas moyen de maintenir l'efficacité de la constitution censée empêcher les abus de pouvoir), ni en fonction de ses promesses électorales.

Laisse-moi rire, faut appeler un chat un chat:

Le suffrage "universel" à été instauré en 1848 car "Il fallait en effet calmer des insurgés menaçants" au sortir de la révolution,  mais les trois quarts des représentants étaient des éligibles de la monarchie censitaire.

Avec les délégations successives de souveraineté, ce sont - notamment en matière économique - des pans décisionnels entiers qui échappent au vote des citoyens.

Renault a écrit :

Car une démocratie directe, ça ne fonctionne pas pour les gros pays

Ca fonctionnerait tout aussi bien, c'est peut-être même l'avenir :

"La démocratie participative est une formule convoitée, un label de communication, qui vendra encore une fois une fausse démocratie, ce qui permettra -si vous regardez l'histoire - de remettre en place la classe supérieure, et de continuer dans le système qui est tout sauf une démocratie."

"les citoyens sont consultés, mais c'est le notable élu qui garde le pouvoir. Ce n'est donc pas de la démocratie directe, ou une véritable démocratie au sens étymologique et politique - si le citoyen/individu n'a pas le pouvoir sans subterfuge"


Un troll désigne simplement un internaute immature dont la conversation, généralement envahissante, n’est ni très pertinente ni très polie et engendre de nombreuses discussions inutiles.

Hors ligne

#171 Le 07/06/2011, à 11:32

luxigo

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Tu fais une fixation sur le cas français, la délocalisation et la santé de l'industrie française, ce qui n'a rien à voir avec le fait que la dette nationale finisse par engloutir l'impôt sur le revenu quel que soit le pays concerné, du moment que la création monétaire n'est pas le monopole de la banque nationale. (Excepté selon toi la Nouvelle-Zélande réf. nécessaire)

Tu te fous de ma gueule, hein ? smile
Oser placer un "ref nécessaire" alors que depuis le début tu affirmes et réaffirmes sans aucun chiffre ni aucune référence, c'est quand même le summum du troll.

C'est pas tes 12 chiffres (que tu ne cesses d'évoquer vaguement, sans les citer, et en brandissant "tu ignores tous mes chiffres" comme un étendard qui prouve que tes arguments sont meilleurs) qui peuvent refléter la situation,

D'ailleurs si tu veux des chiffres, je trouve ceux-ci beaucoup plus pertinents et moins hors propos:
Les chiffres de la dette 2011: http://www.cadtm.org/IMG/pdf/Les_chiffr … 11_DEf.pdf

Ainsi que ceux de cet article qui rejoint ce que j'évoque dans le message #1
Peut-on comparer la dette publique avec celle des pays pauvres: http://www.cadtm.org/Peut-on-comparer-la-dette-publique

Les trois derniers ouvrages de cet auteur devraient aussi contenir des tas de chiffres qui t'intéresseront:
60 Questions 60 Réponses sur la dette, le FMI et la Banque mondiale (ISBN 978-2849501733)
Le Système Dette (ISBN 978-2849502006)
La crise, quelles crises ? (ISBN 978-2805900433)


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Quand à ton autre idée fixe que de créer des entreprises à l'étranger au nom du profit maximum permet de faire monter les conditions sociales sur place; je t'ai pas fourni assez d'exemples qui tendent à prouver le contraire ?

Je t'ai fournir des chiffres qui montrent incontestablement le contraire.

big_smile


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Reformuler la réalité ?... Je compare juste l'énormité que tu as dit (accroitre la richesse d'un pays) avec ce qui se passe dans la réalité.

Ce qui se passe dans la réalité c'est que leur richesse s'accroit. Sors de chez toi, un peu.

C'est marrant mais les chiffres ci-dessus ils disent tout le contraire..


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Le FMI est censé aider les pays pauvres mais il les endette pour permettre à d'autres de s'approprier leurs richesses
etc..

Va dire ça aux pays qui se sont relevés grâce à lui, un peu (ah non c'est vrai, tu es ignare et tu ne t'informes pas, donc tu n'en sais rien du tout)

Oui je dis ça en parlant des pays qui se sont relevés en portant le fardeau d'une dette inremboursable qui finit par leur faire courber le dos et les obliger à baisser leur pantalon... trop cool le FMI.

"Le FMI et les pays de l'UE se sont mis d'accord sur la mise en place d'un plan de secours historique allant jusqu'à 750 milliards d'euros pour aider les pays de la zone euro et endiguer la crise financière grecque qui menace de gagner toute la planète.
«C'est un chiffre énorme, mais il ne garantit qu'une chose: que pendant trois ans la Grèce puisse payer sa dette», a estimé Jorge Remes Lenicov, ministre de l'Economie de l'Argentine en 2002, lors de la pire crise économique de son histoire."


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

L'important c'est le résultat que ces institutions (FMI, ONU, OMC, etc) apportent dans les faits, pas la façon dont elles fonctionnent ni leurs buts déclarés.

Je me fonde effectivement sur des faits, contrairement à toi qui crache une propagande dénuée de tout argument.

Tu dis "je me fondes sur des faits" sans argumenter et tes 12 chiffres on les a déjà passé en revue plusieurs fois, ils ne reflètent absolument pas la situation dans son ensemble.

dette.gif


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Ca ne change rien au fait que c'est une exception et que tu n'as pas su me dire quelle était la nature du "contrôle" que tu mentionnais comme permettant de maintenir la dette de la Nouvelle-Zélande à un niveau acceptable.

Il se trouve que ce pays n'est pas gouverné par des incapables qui essaient de controler plus de la moitié de la richesse du pays pour mieux l'endetter.

Le problème c'est pas ceux qui gouvernent, c'est ceux qui les corrompent. Maintenant si il s'agit des mêmes ça peut expliquer l'exception.


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Donc à ton avis il faut éviter de permettre aux états de sortir de l'endettement en évitant de leur redonner le contrôle de la création monétaire.

Quand un Etat est mauvais gestionnaire et/ou corrompu, tu veux lui redonner plus de pouvoirs, toi ? T'es dégueulasse, tu veux achever les peuples ou quoi ?!

L'état n'est pas mauvais gestionnaire dans la problématique d'une dette boule de neige instaurée par les banquiers. Et si il est corrompu c'est par les multinationales qui ont financé ses élections "démocratiques" pour mieux s'enrichir.


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Une démocratie c'est un système où le peuple a le pouvoir de promulguer, abroger, amender et voter les lois et les articles de la constitution.

Donc tu n'as toujours pas fait l'effort de seulement ouvrir un dictionnaire, c'est lamentable.

Laisse moi rire, ont vit tous en oligarchie. Lis le post #170 et va relire la définition des mots démocratie et oligarchie dans plusieurs dictionnaires.


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Ca y est t'es vraiment à court d'arguments, c'est l'heure des attaques personnelles, vas-y défoule-toi.

Pas d'attaque personnelle,

Dans presque tous tes messages il y a une attaque personnelle. C'est sûr que c'est plus facile de dire que l'autre a tort et d'utiliser des adjectifs que que de parler du vrai sujet de la discussion et de présenter des faits vérifiables et des chiffres significatifs. Peut-être un problème de manque d'inhibition dû à l'abus de drogues ou à l'alcool.


darktomato a écrit :
luxigo a écrit :

Bon allez je c/c encore une fois tes chiffres de propagande qui veulent rien dire et qui sont hors-propos..

Comme d'habitude: "nananère, je ne veux pas voir tes chiffres, je fais comme s'ils n'existaient pas". Digne d'un gamin de maternelle, et très inquiétant pour toi, tu as l'air complètement dépourvu de tout sens critique. Ne même pas être capable d'ouvrir un dictionnaire pour vérifier ce qu'on dit, c'est quand même très grave...

Faudra que m'expliquer encore une fois en quoi tes chiffres sont pertinents au point de refléter la complexité de la situation dans son ensemble et de prouver que tout ce que je dis est invérifiable:

darktomato a écrit :

- Zimbabwe et ses billets de 100 000 000 000 000 $.
- les Etats empruntent régulièrement sur 1, 2, 5, 10 ,15 ans ou autres et remboursent au fur et à mesure
- payer 50€ dans un pays où ça te suffit à manger pendant 2 mois et payer 50€ en France c'est la même chose.
- T'as moins de 30 secondes de recherches ou aller sur le site de l'INSEE et éviter de dire choses fausses...
- Si j'emprunte 1 million à la banque et que je monte avec une entreprise qui produit des ordinateurs, même si je rembourse mon million, il y aura eu une grosse création de richesse.
- Qu'importe qu'on puisse achetre un PC à 400€, on est dans la matrice
- Grâce à nos enfoirés de patrons qui vont ignoblement exploiter les Chinois en les trainant dans la boue, le salaire de ces derniers augmente de 17% par an.
- Il suffit par exemple de taper "évolution pauvreté monde" sur Google et de prendre le premier lien (Wikipedia) qui te montre déjà une division par deux de la pauvreté en 20 ans
- Ca fait 10 fois que je te dis que la VA de l'industrie n'a pas cessé d'augmenter.
- ça fait 30 ans que les gouvernements empruntent de plus en plus en dépensant n'importe comment au point que l'Etat  dépense à lui tout seul 55% de l'ensemble dde la richesse française...
- Moins de 10% des emplois sont dus aux délocalisations,

darktomato a écrit :

Attention aux facilités malthusiennes, elles ont une sérieuse tendance à se révéler systématiquement fausses !
Par exemple en terme de production agricole, il y a quelques dizaines d'années on prédisait famines sur famines et impossibilité de croissance mondiale. Et puis la révolution verte est passée par la, et ces prédictions de malheur ne sont plus qu'un lointain souvenir... Surtout ne pas raisonner en termes absolus, mais également en termes de productivité. Par ailleurs l'accroissement de la population mondiale a toujours été lié à ces capacités (la révolution verte a été couplée à une forte hausse de la population, aujourd'hui les pays riches stagnent et utilisent l'immigration...)

Révolution verte.... regarde-donc le documentaire "Solutions locales pour un désordre global"
http://www.solutionslocales-lefilm.com/

"La révolution verte est passée d'une révolution légitime, celle d'apporter à manger à tout le monde, à une révolution du profit. L'agriculture intensive avec l'utilisation d’engrais crée de sérieux problèmes environnementaux (érosion des sols, pollution des eaux, diminution du niveau des nappes...) mais remet également en question la durabilité de l'agriculture. En effet, l'agriculture intensive rend les sols stériles.

Le gouvernement favorise l'irrigation intensive et les recherches vers des OGM à haut rendement plutôt que de développer des semences, engrais et pesticides naturels et gratuits, qui préservent le sol et la santé des plantes et des consommateurs.

Ces problèmes écologiques vont de pair avec des problèmes sociologiques. Tandis que les riches propriétaires agricoles ont su tirer au mieux profit de la révolution verte, les petits paysans sont entrés dans un cercle vicieux de l'endettement (semences ogm non-réutilisables et mal adaptées, engrais et pesticides chimiques)"

Dernière modification par luxigo (Le 07/06/2011, à 11:43)


Un troll désigne simplement un internaute immature dont la conversation, généralement envahissante, n’est ni très pertinente ni très polie et engendre de nombreuses discussions inutiles.

Hors ligne

#172 Le 07/06/2011, à 12:13

side

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

C'est clair que si les gens ne sont pas capables de faire la distinction entre LA dictature et UNE forme de dictature plus soft qui prend la forme d'UNE démocratie on ne peut vraiment pas faire grand chose.

Je dirais même plus, on ne peut RIEN faire du tout. Parler du système économique c'est bien ... mais si politiquement on reste dans un système non démocratique alors ça ne sert à rien. Il faut d'abord vivre en démocratie pour prétendre choisir un système économique ou  quoique ce soit d'ailleurs.

Le problème c'est que certains s'imaginent vivre en démocratie juste parce qu'on leur dit que c'est le cas ... C'est tellement vrai que d'autres vont même jusqu'à penser que vivre en démocratie, ça n'est pas possible, pour des tas de raisons contractuelles toutes H.S.

A partir de là, moi je pense que parler économie, ça ne sert pas à grand chose. A part peut-être se convaincre que l'on vit dans un monde merveilleux, s'plus simple de vivre avec ça à l'esprit que le contraire, c'est sûr.

Edit : Ah bah trop tard ... moi j'ai cité !  tongue

Dernière modification par side (Le 07/06/2011, à 12:14)


« Je ne suis pas une adversaire de l’Europe, je me sens européenne. Je voudrais qu’il y ait des accords entre les nations librement consentis, c’est cette Europe-là que je veux voir émerger et je souhaite que la France soit à l’origine de ce beau projet, de cette belle initiative » - Marine Le Pen - 25 Avril 2017 - TF1

Hors ligne

#173 Le 07/06/2011, à 12:15

Sopo les Râ

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

La démocratie, ça n'est jamais que la dictature de la majorité... neutral


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#174 Le 07/06/2011, à 12:30

side

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

Sopo les Râ a écrit :

La démocratie, ça n'est jamais que la dictature de la majorité...

Oui et c'est pour ça que l'on préfère la dictature de quelques uns sur tous plutôt que la dictature de la majorité sur tous ... roll

D'un moindre mal je prend le second sans hésiter.


« Je ne suis pas une adversaire de l’Europe, je me sens européenne. Je voudrais qu’il y ait des accords entre les nations librement consentis, c’est cette Europe-là que je veux voir émerger et je souhaite que la France soit à l’origine de ce beau projet, de cette belle initiative » - Marine Le Pen - 25 Avril 2017 - TF1

Hors ligne

#175 Le 07/06/2011, à 12:36

GangsterAutorisé

Re : Tous esclaves des banques à l'insu de notre plein gré

Sopo les Râ a écrit :

La démocratie, ça n'est jamais que la dictature de la majorité... neutral

Pas forcément, il y a aussi des démocraties autogérées, qui fonctionnent en petits groupes qui se fédérent , et qui fonctionnent au consensus.

Ca a ses avantages et les inconvénients ne sont pas forcément là où on les attends.


Quel con a dit y a rien qui se passe ?

Chanson d'Alain Leprest

Hors ligne