Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

DVD, clés USB et t-shirts Ubuntu-fr disponibles sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#76 Le 18/05/2013, à 18:10

billou

Re : Fier d'être sous Linux ?

Fier d'être sous Linux ? Non, pas du tout.
J'éprouve surtout de la fierté sur le fait d'avoir pris cette décision, le fait d'avoir, de moi même, eu une conscience des choses assez développée pour tenter le coup.

Il en va de même pour bien d'autres domaines, et j'ai toujours eu tendance à penser, que le raisonnement d'un homme prime sur son intelligence, un homme intelligent ayant un raisonnement à la con/fermé/foutiste ne restera rien de moins qu'un mouton, un homme ayant un bon raisonnement aura toutes les chances de devenir plus intelligent qu'il ne l'est, avec le temps.

Ce que je ne peux pas cautionner, c'est de voir des gens se prélasser volontairement dans l'ignorance, cette attitude me révulse profondément.

Dernière modification par billou (Le 18/05/2013, à 18:14)

Hors ligne

#77 Le 18/05/2013, à 20:53

gnales

Re : Fier d'être sous Linux ?

Fier d'être sous GNU/Linux ?
Non pas spécialement maintenant, peut être au début, mais maintenant que je connais GNU/Linux je considère comme normal de l'utiliser, donc je n'en tire pas spécialement de fierté.

En ce qui concerne le forum jv.com Linux, oui c'est ... cette citation résume l'état du forum :

Ubuntu n'est pas que mauvais, Canonical sont aussi des enfoirés, ils vantent leur système mais à aucun moment ils rendent la monnaie de leur pièce, ne serait-ce qu'à Debian ou au monde Linux sad. Sale enfoiré d’égoïste de merde ! :-((

ou une autre

+1, Ubuntu :d) Caca :oui: :hap:


Quand tu vas sur le forum Linux du site du zero, putain c'est que des pro-Ubuntu :malade:

Dernière modification par gnales (Le 18/05/2013, à 21:04)

Hors ligne

#78 Le 18/05/2013, à 23:29

sean649

Re : Fier d'être sous Linux ?

Le problème... on a trop fait la promotion de Ubuntu comme étant un Windows de Linux... et effectivement... c'est ce que c'est devenu... Tant dit que là n'est aucunement notre objectif. C'est pourquoi je n'utilise pas Ubuntu comme tel mais des dérivé. Car la base est bonne. Mais pas ce qui s'est construit autour.

Hors ligne

#79 Le 19/05/2013, à 11:39

Heliox

Re : Fier d'être sous Linux ?

Xalien a écrit :

Salut,
Etes-vous fiers d'être sous Linux, d'être un geek ? Pourquoi, comment, depuis quand, de quelle façon ?
Quelles pourraient être les limites de ce sentiment de fierté ?
Je développerai ma réponse un peu plus tard. En attendant vous lire à ce sujet...

lol
Non mais n'exagérons rien, Linux et le reste ne sont que des outils informatiques pour effectuer des tâches.
C'est ce qui me semble rationnellement le mieux parmi toutes les offres disponibles (gratuité, liberté, performance, sécurité) alors je l'utilise, mais je ne vois pas en quoi je devrais en être fier. Je crois qu'on n'a pas à être fier de quelque chose qu'on n'a pas mérité, et je ne vois pas où est mon mérite là dedans. Après, si pour toi l'installer et l'utiliser était un défi, un objectif que tu t'étais fixé alors tu peux en être fier. Mais bon, ça reste des logiciels, des outils, et les utiliser au quotidien ne relève pas de l'exploit. big_smile

Quant à être fier geek, je ne me sens pas geek, je me sens… normal. C'est des autres qui peuvent nous appeler comme ça parce que que le terme s'est aussi popularisé pour désigner ceux qui ont plus de connaissances en informatique que le commun des mortels et aussi. Il y a le même phénomène pour d'autres domaines, exemple : si on parlait de tuning et pas d'informatique, on nous appellerait des "jacky". Au début de ces termes il y a de la moquerie ou même du mépris c'est sans doute ce qui a permis leur développement.
Mais quand on regarde, beaucoup de gens ont des connaissances pointues dans certains domaines (ma voisine est professeur de philosophie, un autre mécano, etc) et n'ont pas de sobriquet lié à leur domaine ni n'en tirent de fierté. Ils sont et se considèrent "normaux", ils n'ont pas de sentiment d'appartenance à un groupe spécifique de par la nature de leur connaissance. Pourquoi en serait-il autrement pour nous ? Chacun son domaine selon s(on)(a)(es) histoire/goûts/intérêts/préférence/vie.