Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

DVD, clés USB et t-shirts Ubuntu-fr disponibles sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#26 Le 11/01/2007, à 11:00

Tarlak

Re : Centralisation - linux pour photographes -

@zorglb : je dis bravo belle entrée en matière, avec de l'humour j'aime bien !!

J'essairais d'aider pour la suite des que j'ai mon portable et que j'aurais tout installer. Pour ce qui est de l'utilisation de digiKam 0.9 je trouve ca une bonne idée, pour ce qui est de F-Spot j'essairais de le tester et de faire une descriptif d'utilisation.

Pour le reste de ce que tu proposes tagage etc.. j'essairais de m'y mettre aussi. Je penses aussi que je vais utiliser Bibble et Imagemagik pour les traitements donc je pourrais peut etre aussi faire une partie la dessus, mais tout aide sera la bienvenue.

Hors ligne

#27 Le 11/01/2007, à 12:24

Gras_du_Bide

Re : Centralisation - linux pour photographes -

Quel investissement! Bravo!

Mais je juste un petit détail, débutant en photo sous linux peut vouloir dire plusieurs choses:

1) débutant comme tu le décris: viens d'avoir son APN et ne connais rien à la photo et rine à linux

2) connais + ou - la photo, mais débute sous linux

Pour pouvoir prendre en compte ces deux types de débutants, je verrai bien la page du parcours limitée à l'aspect traitement sous linux mais avec dans une très courte intro, un lien vers ta page intro-photo. Cela évite aussi l'indigestion d'information d'un seul coup.Je pense qu'il vaut mieux une page par sujet. (En plus ça doit être plus facile à faire en communauté pour se répartir le travail...)

GdB

Hors ligne

#28 Le 15/01/2007, à 10:59

Tarlak

Re : Centralisation - linux pour photographes -

Bonjour à tous, voila mon portable etant à 99% operationnel (a part une tite merdouille avec le son) je vais pouvoir me lancer dans l'utilisation de bibble que je combinerais avec imagemagik pour faire certain traitement. J'essai de vous faire cela courant de la semaine.

Bonne journée à tous

Dernière modification par Tarlak (Le 15/01/2007, à 10:59)

Hors ligne

#29 Le 25/01/2007, à 14:02

zorglb

Re : Centralisation - linux pour photographes -

Désolé pour l'absence prolongée mais suite à des problèmes matériels, plus de machine sous Linux. Me voilà donc bien embêté pour tester des logiciels ! Donc pour les tutos et avis, pour l'instant, c'est à votre bon coeur messieurs dames !

@GdB : Ca parait être une bonne structure. On pourrait même imaginer une page "centrale" avec :

1 Je débute en photo =>intro photo
2 Débute sous linux et traitement => page vers tutos install et utilisation digikam  et/ou F Spot
3 2ème ntro plus poussée sur les avatages du RAW, du 16 bits etc...
4 => page vers lightzone, bibble ou autres

Ca fait une structure simple, avec les deux parcours, débutant et avancé regroupé sur une seule page, ce qui donnera peut être l'envie aux "débutants" d'en apprendre un peu plus.

En fait, je me dis que toutes les pages devraient être accessible à des débutants sous Linux (indications d'installation via synaptic, adept manager ou en ligne de commande).

Ne reste plus qu'à écrire des tutos types... Comme je le disais, pas moyen pour moi pour l'instant grrrrrr..... Quelq'un est motivé pour faire un tuto (orienté utilisateur) rapide sur digikam ou F Spot ?

Hors ligne

#30 Le 01/02/2007, à 09:45

youkeo

Re : Centralisation - linux pour photographes -

Il faudrait ajouter à la liste Noise Ninja (non libre), un des meilleurs logiciels de réduction du bruit, qui a l'intérêt de proposer une version pour Linux (interface très moche -on ne peut pas faire pire- mais étonnament efficace).

Dernière modification par youkeo (Le 01/02/2007, à 09:46)

Hors ligne

#31 Le 03/02/2007, à 18:15

SgtGarcia

Re : Centralisation - linux pour photographes -

J'ai écris un article dans lequel je donne pour chaque type besoin lié à la photo le ou les outils disponibles pour le réaliser. Mon inventaire n'est pas exhaustif, ce n'était pas mon but premier., Je ne connais pas toutes les applications disponibles et de toutes façons je n'ai mis que celles que j'utilise réellement. Cet article n'est pas complet (le sera-t-il un jour?), il faudrait y ajouter les applications mentionnées dans ce fil, et coriger les erreurs, mais c'est un début.

A vous de l'enrichir, de le corriger, si vous le souhaitez:
http://doc.ubuntu-fr.org/applications/photo

Hors ligne

#32 Le 15/02/2007, à 09:37

Trueamano

Re : Centralisation - linux pour photographes -

Vraiment très bonne initiative que cette centralisation. cool

Je suis sous Ubuntu depuis quelques mois seulement et je m'intéresse de près à la photo depuis pas très longtemps non plus : le sujet m'intéresse donc au plus haut point.

J'avais déjà lu avec intérêt quelques fils de Romu (au passage : la nouvelle version de ton site est beaucoup mieux Romu wink ) qui font que désormais j'utilise Lightzone. Je suis encore un gros débutant avec ce dernier (et en général d'ailleurs tongue ), mais j'espère pouvoir un jour apporter ma pierre à ce beau projet de centralisation.

Si je me permets de poster ici, ce n'est pas (que) pour raconter ma vie, mais c'est pour soulever un point qui n'a pas encore été abordé (dites-moi si je me trompe). Ou plutôt si, il en est déjà question mais seulement dans l'intro de zorglb : le hardware.

C'est bien beau tous ces logiciels, ces techniques photos et autres appareils mégapixelleux, mais sans une configuration matérielle adaptée, ça manque de "pêche" comme le signale zorglb. Envisageant l'acquisition d'un nouvel ordinateur, je me demandais donc quelle configuration serait la plus adaptée à la retouche photo (en raw) et/ou sur quels points je devrais plus particulièrement porter mon attention, le tout 100% compatible ubuntu bien entendu. wink

D'où mes questions:

=> la RAM :
Avec 2 Go est-on tranquille pour le travail en RAW ?
Comp : Certains type de RAM sont-ils peu/pas compatible avec Ubu ?
Minimum vital ?
Fortement recommandé ?

=> la carte graphique :
Est-ce un composant important pour la photo ?J'entends par là qu'il ne me semble pas qu'on ait besoin d'une quelconque accélération 3D; si ?
Une carte graphique avec beaucoup de RAM intégrée peut-elle être un plus ?
Comp : Nvidia recommandé ?
Minimum vital ?
Fortement recommandé ?

=> CPU :
Minimum vital ?
Fortement recommandé ?

=> Carte mère :
Je n'y connais vraiment rien : cela me paraîtrait bizarre mais y a-t-il des CM plus adaptées que d'autres à la photo ???? (vitesse dans le traitement des données,...)

=> lecteur de cartes USB :
Pas vraiment une question ici : je suis déjà un utilisateur de ce type de lecteur et je ne peux que recommander leur utilisation. Forte compatibilité, facilité d'installation (brancher la prise USB) et d'utilisation.

=> autres ???

Même si ce sont des questions que je me pose personnellement, il me semble que cela fait partie du sujet et que cela pourrait rendre service à des débutants. Cependant, si vous considérez ce message comme trop hors sujet, je l'éditerai afin de faciliter la lecture du fil.;)

Hors ligne

#33 Le 15/02/2007, à 10:01

Romu

Re : Centralisation - linux pour photographes -

Merci pour mon site, vu le temps que j'y ai passé, ça me fait très plaisir qu'on voit la différence.

Pour répondre à ta question, je t'expose mon cas, je n'utilise qu'un portable, je n'ai pas envie d'avoir chez moi un gros machine informe.

Il y a peu j'étais avec une config telle que : Centrino Dothan (2Mo de cache) 1.6 GHz - 2Go de Ram, 80 Go DD à 7200 trs/min, carte ATI 9600 128 Mo. Ca marchait plutôt très bien, même lightzone, mais j'avais un appareil 8 MP.

Il y a maintenant 1 an que j'ai mon nouveau joujou, 13 MP, et là, plus jouable du tout, j'ai du changer de machine pour passer sur un MacbookPro Core 2 Duo, toujours sous Ubuntu. J'ai toujours 2 Go de Ram (suffisant), mais le Core 2 Duo à 2.16 GHz change beaucoup la donne et le confort de travail, surtout quand tu fais sous Lightzone des régions avec beaucoup de points, là on sent vraiment la différence.

L'autre chose que j'ai changé, c'est que j'ai acheté un écran externe après de grosses mauvaises surprises sur mes tirages. Un écran de portable c'est beaucoup trop lumineux, les noirs sont gris...impossible de juger correctement les densités d'une photo sur un tel écran.

Avec un écran externe tout change, en mieux, et je peux même charger le profil couleur avec XCalib, même si c'est vraiment sur ces aspects gestion des écrans et des couleurs que Linux accuse quelques années lumières de retard sur Windows et MacOSX.

Pour conclure, la puissance de la machine est à mettre en relation avec le poids des photos à traiter. Ne vous précipitez pas sur un gros appareil, car il est fort probable que vous deviez changer de machine dans la foulée.

My 2 cents.

Dernière modification par Romu (Le 15/02/2007, à 10:03)


A tout problème complexe, il existe une solution simple : la mauvaise

Hors ligne

#34 Le 15/02/2007, à 20:50

youkeo

Re : Centralisation - linux pour photographes -

Je me suis permis de publier cette excellente doc sur mon site, en parlant également d'Ubuntu smile
http://www.virusphoto.com/2020-linux-et-la-photo-la-liste-des-logiciels.html

Hors ligne

#35 Le 15/02/2007, à 23:26

kvb

Re : Centralisation - linux pour photographes -

Bonjour, je découvre ce fil par hasard

je suis un passionné de photo avec ma modeste gallerie
http://kvb.bookfoto.com/


j'essaie de plus en plus d'utiliser linux et gimp, mais je dois vous dire que souvent je reboot sur l'OS proprietaire pour pouvoir utiliser le logiciel phare.

Sinon je voulais vous faire part d'un article que j'avais écrit sur le mode RAW avec l'utilisation du plugin UFRaw pour Gimp
(article hébergé sur gimp-fr )
http://gimp-fr.org/document/document_22/

il y a d'autres articles interressants sur ce site (mais hélàs ce n'est pas trier photo/webdesign)
http://gimp-fr.org/document.php?site=gimp-fr

il existe également des livres sur l'utilisation de gimp
http://gimp-fr.org/litterature_lupourvous.php#GIMP22DEBUTER

et aussi l'oeuvre d'un courageux qui à parodier la bible pour photoshop à savoir "photoshop pour les photographes"
bref gimp à aussi son "gimp pour les photographes"
http://www.inconcevable.net/photo/index.php/toc/toc#Gimp
(à ne pas rater + + +)

Hors ligne

#36 Le 16/02/2007, à 06:22

Trueamano

Re : Centralisation - linux pour photographes -

Merci pour la réponse Romu ! smile Ça me donne un peu une idée de vers quoi m'orienter. Les MacBookPro me font sacrément de l'oeil, mais je trouve que cela fait quand même un peu cher. tongue

Youkeo : j'ai passé pas mal de temps sur ton forum hier. Les tutos des membres sont très enrichissants. cool

Hors ligne

#37 Le 18/03/2007, à 21:40

Crac

Re : Centralisation - linux pour photographes -

Bonsoir,
Me voici dans ma montagne, me posant plein de questions... A savoir, partir de Windows pour venir chez le pingouin...
J'utilise exclusivement 2 programmes, Photoshop un peu, et Nikon Capture NX beaucoup, est-il possible de faire tourner ce dernier sous Linux? ou est-ce une utopie?
merci d'avance.
Meilleures salutations.

PS: beaucoup de choses intéressantes dans ce forum.

#38 Le 18/03/2007, à 22:42

romanoel

Re : Centralisation - linux pour photographes -

je sais pas pour  nikon capture NX, mais sinon tu as bibble...


http://bambouphoto.free.fr

Hors ligne

#39 Le 18/03/2007, à 23:21

Bellette

Re : Centralisation - linux pour photographes -

Tiens, j'avais jamais vu ce topic smile Alors je poste pour apporter ma petite pierre au truc. Surtout deux logiciels qui m'occuppent particulièrement en ce moment :

Qtpfsgui que j'adore et qui mérite franchement qu'on lui fasse de la pub smile C'est un logiciel qui permet de créer des images HDR

Et Hugin qui est facile a utiliser et super puissant (prenez vos photos n' importe comment et dans touts les sens, il vous fait le panorama automatiquement), en combinaison avec autopano et enblend.

Pour ce qui est de ma vie, j'utilise GIMP depuis un certain temps maintenant (d'ailleurs j'ai crée mon site là-dessus. Pub vilaine et honteuse !) et je n' arrive pas à comprendre les gens qui retournent sous windows pour photoshop (et ne me parlez pas de je-veux-mon-CMJN ou je sais pas quoi). Personnellement, je n'ai jamais éprouvé de limites aux logiciels en rapport avec la photo sous Linux (et pourtant, ça a l'air d'être un sentiment très répandu, regardez les topics j'installe-photoshop-sous-Wine)

Edit: Il va sans dire que je n'utilise que des logiciels gratuits (je saurait pas dire si ils sont tous libres au sens GPListe du terme)

Dernière modification par Bellette (Le 18/03/2007, à 23:23)

Hors ligne

#40 Le 19/03/2007, à 11:25

Romu

Re : Centralisation - linux pour photographes -

@Crac : Tu peux traiter les Raw sous Linux avec Bibble ou Lightzone. Les 2 sont des softs propriétaires, Bibble est payant, Lightzone gratuit.

@Bellette : Quand on ne cherche qu'à faire des traitements sur des photos un logiciel comme Lightzone est à des années lumière de Photoshop et Gimp en terme de simplicité d'utilisation. De plus, Gimp ne supporte pas les images en 16 bits / canal et Ufraw j'en garde pas un super souvenir, mais il paraît que la nouvelle version est bien mieux.


A tout problème complexe, il existe une solution simple : la mauvaise

Hors ligne

#41 Le 19/03/2007, à 20:53

kvb

Re : Centralisation - linux pour photographes -

pour le raw gimp peux gérer le fichier nef (je l'utilise pour les miens)

a une époque j'avais fait un p'tit article sur le raw et gimp
http://gimp-fr.org/document/document_22/
si ca peut interresser
les exemples montrés sont fait avec un nikon D50, preuve que les nef sont pris en compte.

effectivement gimp ne gére pas (encore) 16 bits par canal, mais de toute facon il est illusoire de vouloir conserver à mon sens l'ensemble de ces photos en 16 bits (a part les raws initiaux qui servent de négatif mais là c'est un autre débat surtout si comme nikon et canon ces formats sont proprietaires)
mais lorsque l'on traite une photo en 16 bits avec plusieurs calques etc ..., très très vite le fichier devient bien trop lourd pour que ce soit confortable.
De meme ayant fait l'essaie de conserver ces fichiers, certains ne tenait pas sur un cd pour une seule photo !

Alors je suis redevenu raisonable, je conserve mes fichiers raw brut sans aucune retouche, et je conserve mes photos retouchés applatis et en jpg.
C'est tout

Perso le 16 bits j'en renvient un peu, surtout lorsque l'on sait que la profondeur d'impression de nos imprimantes et autres procédés developpement photo, ne va pas bien loin et que le 8 bits par canal le surpasse largement.

Le seul avantage a mon gout du 16 bits est en cas de retouche intensive pour éviter les histogrammes edentés, mais là aussi avec gimp et ufraw je regle bien mon fichier raw (saturation, exposition, balance des blancs, courbe de contraste, eventuellement profil colorimetrique etc ...)
là dans cette étape je suis toujours en 16 bits tant que l'image n'est pas derawtiser, une fois cela fais, je clic sur ok (il passe en 8 bits par canal) et je peaufine avec gimp.

Et là je n'ai aucun pb avec le fait de rester en 8 bits par canal mes impressions sont nickel

Mais je suis d'accord pour dire que Gimp est difficile a appréhander

Sinon pour revenir a gtpfsgui j'ai bien vu l'annonce de la nouvelle version recemment sur framasoft, chose qui m'interresse beaucoup car je n'ai pas encore approndis le hdr, mais hélàs je n'ai pas reussi à l'installer.

Ca serait bien qu'il existe un paquet .deb pour moi pauvre ubunteros pas très fort avec ces installations là.

Hors ligne

#42 Le 19/03/2007, à 21:03

Bellette

Re : Centralisation - linux pour photographes -

Ca serait bien qu'il existe un paquet .deb pour moi pauvre ubunteros pas très fort avec ces installations là.

AHEM big_smile

Dernière modification par Bellette (Le 19/03/2007, à 21:03)

Hors ligne

#43 Le 19/03/2007, à 22:57

Romu

Re : Centralisation - linux pour photographes -

@kvb : comme tu le dis le 16 bits c'est pour le travail sur l'image, ça évite bien des tracas genre postérisation.
Maintenant essaies juste une fois Lightzone et tu verras que ton fichier n'est pas plus lourd, tout est enregistré dans un script, sans modifier l'image initiale. Comme font Aperture et Lightroom.

Une fois qu'on a gouté à ça...


A tout problème complexe, il existe une solution simple : la mauvaise

Hors ligne

#44 Le 22/03/2007, à 17:35

lankou

Re : Centralisation - linux pour photographes -

Romu a écrit :

@Crac : Tu peux traiter les Raw sous Linux avec Bibble ou Lightzone. Les 2 sont des softs propriétaires, Bibble est payant, Lightzone gratuit.

petite correction: bibblelite est gratuit sous linux (payant sur les autres OS);)

Hors ligne

#45 Le 23/03/2007, à 00:21

romanoel

Re : Centralisation - linux pour photographes -

et non je ne crois pas.....
bibble est payant sur toutes les plateformes...et dans toutes ces versions....

https://ssl.bibblelabs.com/system/weborder_new.jsp;jsessionid=0457985FE8B63A8C5C2780737D00D870


http://bambouphoto.free.fr

Hors ligne

#46 Le 24/03/2007, à 13:57

Baal77

Re : Centralisation - linux pour photographes -

Salut à tous,

Je reviens sur ce fil parce que j'ai toujours un probleme avec les tags IPTC.
Je voudrais tagger mes raw pentax du K100D (.pef), mais je ne trouve aucun logiciel permettant de le faire.
Ca me rends fou de me dire que je ne vais tagguer que les JPG. Si un jour, la retouche JPEG que j'aurais faite ne me convient pas pour une utilisation ultérieure, je voudrais retrouver l'original pour le retoucher différement, et pour ca, y a pas a tortiller du cul pour chier du chier droit ... les champs IPTC c'est de la bombe.

En les renseignant dans mes RAW, et si ils sont copiés dans mes JPG issus de ces RAW à chaque traitement comme le sont déjà les EXIFs ca serait tip top.
Seulement ... je ne trouve pas de soft qui permette ca.

Pour tagguer les JPG, j'utilise DigiKam 0.91, mais je dois vous avouer que je ne suis pas très très motivé à tagger ca, parce qu'un jour il faudra tout recommencer dans les PEF lorsque j'aurais trouvé un soft qui le fera ...
Faire et défaire, c'est travailler, mais j'ai suffisement de boulotà coté de ca pour préférer utiliser mon temps libre à autre chose ...

Si vous connaisez un soft qui fait ... lachez vous, ca m'interesse.

++

Fred.

Erf: pas vu que je viens de faire remonter un post si vieux. Bon, je cop/col dans un topic plus à jour alors ... ne m'en voulez pas.

Hors ligne

#47 Le 24/03/2007, à 15:26

kvb

Re : Centralisation - linux pour photographes -

et avec f-spot plutot ?

D'après la doc il est possible de taguer tous les formats, en revanche ce qu'il faut s'avoir c'est que les tags dans .jpg sont bien dans le fichier même
en revanche pour les autres formats cela s'enregistre dans la base de données de f-spot et non pas dans le fichier en question.

Bon courage

Hors ligne

#48 Le 24/03/2007, à 17:14

Baal77

Re : Centralisation - linux pour photographes -

kvb a écrit :

en revanche pour les autres formats cela s'enregistre dans la base de données de f-spot et non pas dans le fichier en question.

Donc ca ne m'interesse pas ... je ne veux pas m'enfermer dans l'utilisation d'un soft pour tagguer et mes photos. Si un jour je passe sous un autre soft ou un autre OS je veux pouvoir récuperer toutes mes infos dans dépendre d'une quelquonque base de donnée.
Ensuite si les infos sont stockées dans les photos ET dans une base afin d'accélerer les recherches etc ... c'est une autre histoire.

Par contre, est-ce que tu es en train de me dire que je ne trouverais JAMAIS de soft qui fait ca, car les champs IPTC n'existent pas dans mes RAW, mais ne sont inclus que dans le format JPEG ?

kvb a écrit :

Bon courage

Merci big_smile wink

Hors ligne

#49 Le 25/03/2007, à 17:17

Anaiiiis

Re : Centralisation - linux pour photographes -

Bonjour !
Je fait un exposé sur "photographe"
Est ce que quelqu'un peut me dire en quoi consiste ce secteur d'activité ?
Merci d'avance

#50 Le 25/03/2007, à 19:35

kvb

Re : Centralisation - linux pour photographes -

Je ne comprend pas trop la question mais je crois comprendre que derriere c'est en gros quel sont les secteurs d'activité d'un photographe
sous entendu professionnel ...

si c'est ca on sort completement du sujet, mais en 2 mots il y a les photographes pros qui majoritairement vivent des mariages, photos de classe, portrait etc ...
les photographes d'art qui eux a part de rare exception ont du mal à manger avec leur art meme si leur travail est somptueux.
Et aussi d'autre qui sont spécialisé dans un domaine précis, (mode/pub, pour les photos de catalogue, journaliste etc ...)

Hors ligne