Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".

#1 Le 31/01/2013, à 21:17

ginette

Un rapport de l'ONU condamne les programmes de logements en Palestine

Je viens de lire cet article
Si j'ai décidé d'en faire un fil, c'est parce que cette décision me réjouit.
Elle constitue un premier pas vers un traçage plus systématique des agissement des israéliens en Palestine et plus particulièrement en Cisjordanie.
Le 29 novembre 2012, la Palestine a été reconnue comme Etat observateur par l'ONUen dépit du refus d'Israel,  des Etats Unis, et du Canada. D'autres Etats se sont prononcé contre cette décision, il s'agissait de la  République tchèque, Iles Marshall, Micronésie, Nauru, Palau, Panama. Et oui, on se choisit les amis qu'on peut. En face, 138 pays ont voté pour, dont, et c'est tout à son honneur, la France.
Depuis ce jour, les israéliens ont entamé un vaste programme de représailles visant notamment à occuper, de fait, des territoire et à couper la Cisjordanie en l'isolant de Jérusalem.
A cet effet, de vastes programmes de colonisation et de constructions de logements ont été lancés dans les territoires palestiniens. Ces programmes ont été mainte fois dénoncés comme étant un véritable bras d'honneur de la part des israéliens envers la communauté internationale.
Une nouvelle décision intervenue à Genève constitue une avancée: Un rapport, rédigé par trois experts présidés par la juge française Christine Chanet, considère que  semblables agissements de la part de l'Etat hébreu peuvent être passibles de la Cour Pénale Internationale (CPI) au titre de crimes de guerre.
Ce rapport invite Israèl à cesser immédiatement, et sans préalable, tout programme de colonisation et de logement et de se retirer immédiatement des territoires occupés. Il faut savoir que ces programmes sont largement exploités par M. Netanyahu dans sa campagne électorale dont l'issu se joue actuellement. En effet, contrairement à ses adversaires, M Netanyahu s'est porté garant que ces programmes ne seront pas démolis par les bulldozers.
Ces programmes sont largement dénoncés par la communauté internationale, la circonstance qu'ils soient qualifiés de crime de guerre engage désormais l'Organisation des Nations Unies. En effet, le rapport conclue à de graves atteintes à l'autodétermination des peuples de Palestine.
Voilà...si vous désirez donner vos avis, ils seront les bienvenus
Je laisse les modos juger de l'opportunité de maintenir ou non ce fil.

Dernière modification par mrey68 (Le 31/01/2013, à 21:32)

#2 Le 31/01/2013, à 21:33

pierrecastor

Re : Un rapport de l'ONU condamne les programmes de logements en Palestine

Un pas de plus, cool.

Mais bon, c'est pas la première fois (loin de la) qu'ils se font taper dessus par l'onu, ni qu'un rapport de l'onu parle de crime de guerre (voire de potentiels crime contre l'humanité), ça leur en touche une sans faire bouger l’autre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rapport_Goldstone

Ils avait juste demander à leurs militaires de ne pas sortir des frontière pour ne pas se faire arrêter.

(oui, ce rapport accuse aussi les palestiniens, ce n'est pas une excuse)


C'est cool, les quotes dans la signature, j'en une super, n'est-ce pas ? :lol:

S.O.D.

Hors ligne

#3 Le 31/01/2013, à 21:40

ginette

Re : Un rapport de l'ONU condamne les programmes de logements en Palestine

Mais bon, c'est pas la première fois (loin de la) qu'ils se font taper dessus par l'onu, ni qu'un rapport de l'onu parle de crime de guerre (voire de potentiels crime contre l'humanité), ça leur en touche une sans faire bouger l’autre.

Bien sûr, ce ne sera pas la 1ère fois, mais il me semble, et je me trompe peut-être, que ce rapport est un cran de +. En tout les cas, j'ose l'espérer
Les palestiniens ne sont pas des saints, on est bien d'accord....mais Israel a toujours joué le jeu de ce qu'ils appelle la "négociation"....au cas présent, je lance mes programmes, j'occupe et ensuite je propose de négocier. En bref c'est la politique du fait accompli.
L'Histoire est pleine de ce genre de tactiques typiquement  impérialistes.

Dernière modification par mrey68 (Le 31/01/2013, à 21:40)

Haut de page ↑