Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

DVD, clés USB et t-shirts Ubuntu-fr disponibles sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#151 Le 20/10/2008, à 18:25

alteo_gange

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

Salut.

Sorbus: Le problème d'authenticité du site tuxfamily existe aussi sous konqueror.

Les site, svn et espaces de téléchargement sont encore en attente de validation.

Hors ligne

#152 Le 21/10/2008, à 12:13

alteo_gange

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

message édité car pouvant être à l'origine d'un malentendu

Dernière modification par alteo_gange (Le 25/10/2008, à 09:11)

Hors ligne

#153 Le 21/10/2008, à 17:17

alteo_gange

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

message édité car pouvant être à l'origine d'un malentendu

Dernière modification par alteo_gange (Le 25/10/2008, à 09:12)

Hors ligne

#154 Le 22/10/2008, à 22:41

leiris

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

hector,
salut, c'est grâce à vous (toi?) que j'ai connu ce forum et que j'ai pu retravailler le dico de l'Académie française de 1932.
J'ai corrigé pas mal d'erreurs de sa conversion en format *.html, corrigé le grec, fait aussi le balisage de notes terminologiques et abbréviations, etc etc. Si cela vous intéresse, je peux vous présenter le travail en format *.txt et expliquer quelques trucs de balisage pour mieux reformater ce dico pour SatrDict ou autre chose.
Ah oui, l'important, maintenant, je fais la même chose avec le dico de 1835. Parfois ça fatigue... Bref, s'il y quelqu'un qui soit prêt à m'aider, vous êtes très bienvenu!

Dernière modification par leiris (Le 22/10/2008, à 22:43)

Hors ligne

#155 Le 23/10/2008, à 00:35

hector

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

Bonsoir leiris smile ,
Alors merci pour ton travail, et bien sûr nous sommes intéressés par ton savoir-faire et le fichier texte. Comme notre wiki polyglotte vient à peine d'être mis sur pied et que je ne maîtrise pas encore tout son fonctionnement, je laisse à alteo_gange le soin de te proposer la meilleure façon de partager ton travail, soit sur polyglotte, soit ici.
à très bientôt j'espère !

Dernière modification par hector (Le 23/10/2008, à 00:42)

Hors ligne

#156 Le 24/10/2008, à 07:51

Thibaud

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

Salut alteo_gange,
Eug, qu'entends-tu par se présenter ? Nom prénom, CV, numéro de CB ? wink


Bienvenue sur mon site perso : http://thibaud.hulin.free.fr/dokuwiki

Pour l'utilisabilité et l'ergonomie des logiciels libres : http://ergolibre.tuxfamily.org
Apprentissage libre des langues : http://polyglotte.tuxfamily.org et http://www.akademia.ch/websites/ergolang/

Hors ligne

#157 Le 24/10/2008, à 23:52

leiris

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

Sorbus

Est-ce que j'ai du goût pour tester des scripts ou des logiciels... Ai-je des connaissances linguistiques ou informatiques qui pourraient servir... ?

à mon avis, faut se détermiener... je connais des gens qui ne sont pas très forts en linguistique mais par leur travail informatique ils ont fait bcp de bien à tout le monde, surtout quand on maîtrise des scriptes... J'en sais quelque chose, car avec mes collègues sur un des meilleurs forums russeshttp://forum.ru-board.com/, on a réussi pas mal d'opérations difficiles... par exemple, on a "rippé" quelques dico très intéressants... qu'on a en format *.txt
et puis enfin... on n'est pas ici pour se présenter et prendre après l'apéro ensemble... avec des années ça peut marcher... pas avant...

Dernière modification par leiris (Le 25/10/2008, à 00:02)

Hors ligne

#158 Le 25/10/2008, à 05:19

Sorbus

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

@ leiris
Je ne vois pas de contradiction.

De façon générale, pour dialoguer au sujet de l'apprentissage des langues... il n'est certes pas nécessaire d'avoir toutes les compétences et connaissances à la fois, mais il est bon d'avoir l'une ou l'autre.
Bien évidemment, des gens qui ne sont pas très forts en linguistique, mais qui se débrouillent bien en informatique peuvent apporter quelque chose. Et l'inverse est tout aussi vrai !

D'autres peuvent avoir très peu de connaissance informatique ou linguistique, mais bien connaitre une seule langue, le français, et ils peuvent avoir des choses à dire, notamment sur des dictionnaires unilingues français.

[page éditée, car pouvant être à l'origine d'un malentendu dans sa formulation initiale]

Dernière modification par Sorbus (Le 25/10/2008, à 18:58)

Hors ligne

#159 Le 25/10/2008, à 09:17

alteo_gange

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

Bonjour Thibaud.

Thibaud a écrit :

Salut alteo_gange,
Eug, qu'entends-tu par se présenter ? Nom prénom, CV, numéro de CB ? wink

La question ne se pose plus. Il n'y a plus de présentation.

Pour la carte bancaire, ce n'est pas la peine de me donner votre numéro. Envoyer un message privée et je vous communiquerez mon numéro de compte. Vous pourrez ainsi l'approvisionner. cool

Hors ligne

#160 Le 25/10/2008, à 09:53

alteo_gange

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

Bonjour leiris!

leiris a écrit :

hector,
salut, c'est grâce à vous (toi?) que j'ai connu ce forum et que j'ai pu retravailler le dico de l'Académie française de 1932.
J'ai corrigé pas mal d'erreurs de sa conversion en format *.html, corrigé le grec, fait aussi le balisage de notes terminologiques et abbréviations, etc etc. Si cela vous intéresse, je peux vous présenter le travail en format *.txt et expliquer quelques trucs de balisage pour mieux reformater ce dico pour SatrDict ou autre chose.
Ah oui, l'important, maintenant, je fais la même chose avec le dico de 1835. Parfois ça fatigue... Bref, s'il y quelqu'un qui soit prêt à m'aider, vous êtes très bienvenu!

Alors tu effectues un travail informatique pour l'académie française? J'attends avec impatience la sortie de la neuvième édition. La dernière date quand même de plus de 70 ans. Or je ne suis pas immortel tongue .

Serait-il possible de pouvoir lancer directement une recherche sur le site http://atilf.atilf.fr/academie9.htm depuis une url? Par exemple, en tapant une url de type http://atilf.atilf.fr/academie9/architecture dans un navigateur web, la page correspondant à la définition du mot architecture apparaîtrait. Je demande ça car les gains d'ergonomie et temps sur une recherche seraient énorme avec konqueror (ou avec firefox via une extension). Par ex. si je ne connais pas le sens d'un mot sur une page web, je double-clique dessus pour le sélectionner, puis menu contextuel et enfin «chercher "mot" sur dictionnaire de l'académie française».  La définition du mot apparaît dans un nouvel onglet!

J'ai aussi remarqué qu'il y avait quelques clics superflux pour lancer une nouvelle recherche.

Tu parles de la formation du dictionnaire de l'académie française au format dict. Qui s'est occupé de cette conversion version? Je veux bien en savoir plus sur l'organisation du fichier *.txt dont tu parles et sur les modalités de sa conversation au format dict.

Dernière modification par alteo_gange (Le 25/10/2008, à 09:53)

Hors ligne

#161 Le 25/10/2008, à 14:28

Serpicozaure

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

Bonjour à tous

j'ai récemment découvert ce fil de discussion, pour les présentations je suis utilisateur/contributeur
au wiktionnaire , essentiellement sur sa version francophone et quasi exclusivement pour des mots en indonésien, j'utilise quotidiennement une extension firefox , http://downloads.mozdev.org/wikilook/FrenchLook.xpi qui permet d'afficher dans un pop-up la définition d'un mot contenu dans la fenêtre du navigateur, provenant du wiktionnaire français, en positionnant le pointeur de la souris  sur ce mot et appuyant simultanément sur la touche Ctrl du clavier, très proche de la fonction scan de stardict apparement, bien qu'il n'existe aucune possibilitées de configuation de cette extension ( touche d'appel de la fenêtre,etc..........) à moins d'aller bricoler dans le fichier .js de l'extension, d'après mes recherches elle n'existe que pour trois versions russe, anglais et français, c'est à dire que pour chacune de ces langues l'extension "récupère" les infos des wiktionnaires russe,anglais et français, bien qu'avec la version en français, on peut accéder à la définition en français en pressant Ctrl , et la définition en anglais en pressant une autre touche ( je ne me souviens plus laquelle , j'ai bricolé l'extension et la fonction n'est plus active, mais fonctionne sur la version originale ).
je lui trouve plusieurs avantages notamment de pouvoir être utilisé rapidement sur n'importe quel machine connecté à internet et quel que soit l'OS utilisé ( du moment ou firefox est installé ) ce qui élargi notablement le nombre des utilisateurs potentiels

le soucis majeur c'est que ça ne fonctionne qu'en ligne, pas de version locale à ma connaissance, mais je sais que certains contributeurs du Wiktionary anglophone travaillent sur des outils de ce genre.

Ça m'interesse de comparer les avantages et les inconvénients avec des utilisateurs avertis de la fonction scan de qstardict, j'ai pris mes petites habitudes avec cette extension et le cas de l'indonésien est certainement particulier, alors pas facile de se mettre à un autre outil dont on ne perçoit pas forcement les avantages au premier coup d'oeil.

En dehors de ça je serais assez interessé de connaitre le point de vue des autres participants sur différents points notamment :

- le "public" visé, et notamment concernant l'utilisation par les non francophones des dictionnaires de français désormais tombé dans le domaine public et utilisant souvent un langage pas vraiment conforme au français contemporain, je me suis souvent posé la question en parcourant les pages de mots français du wiktionnaire dont un grand nombre sont issus d'un import des dictionnaires en question, même si un travail de relecture/modification à été effectué, mais je n'ai pas de données sur les caractéristiques des utilisateurs du wiktionnaire francophone par exemple ( proportion d'utilisateur ayant le français pour langue maternelle ) et ceux qui risquent d'être "égaré" par les définitions qui ne correspondent pas au contexte rencontré.

- les méthodes d'apprentissages utilisée, en relation avec votre expérience personnelle de l'apprentissage des langues étrangères, j'apprécie la possibilité offerte par internet d'accéder à une grande variété de contenus qui à mon avis est propice au maintien de la motivation nécessaire, il me manque un outil que permettrait d'agréger et de proposer des contenus en fonction de mes centres d'interets et de la langue apprise et aussi tenant compte du vocabulaire déja acquis exemple : sur le principe de la répétition espacé on selectionne des pages internet en fonction des mots contenu de façon à avoir un certain nombre de mots totalement inconnus, de mots déja vu mais dont le sens est ignoré, etc.......) pour éviter la lassitude et le sentiment d'un travail insurmontable.

Ps: Seul la version en anglais est disponible via le site officiel d'extension de mozilla les autres sont ici http://downloads.mozdev.org/wikilook/

Hors ligne

#162 Le 26/10/2008, à 02:30

hector

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

alteo_gange a écrit :

Tu parles de la formation du dictionnaire de l'académie française au format dict. Qui s'est occupé de cette conversion version? Je veux bien en savoir plus sur l'organisation du fichier *.txt dont tu parles et sur les modalités de sa conversation au format dict.

Pour le dictionnaire de l'académie française, je lui ai créé une page sur le wiki, j'espère que tu y verras plus clair sur sa genèse. http://polyglotte.tuxfamily.org/doku.ph … ees:af1935
En fait, la version stardict de ce dictionnaire est un xdxf indexé.

Leiris m'a contacté, car voulant le mettre au format lingvo, il a trouvé des erreurs et me les a signalées.

Pour ma part, si je recense les sujets que nous aimerions aborder avec toi si tu le souhaites, leiris, sur ce forum, car c'est finalement le plus simple :
Peux-tu nous envoyer ton fichier texte?
Peux-tu nous en dire plus sur tes explications de balisage, etc?
as-tu repéré d'autres erreurs dans le fichier xdxf?
Personne ne connaît ici le logiciel lingvo : peux-tu nous en dire plus?
Quelles sont tes motivations pour retravailler ces dictionnaires? Travailles-tu seul?
tu dis travailler maintenant sur le dictionnaire de 1835 : pars-tu aussi du xdxf ? De quel type d'aide as-tu besoin?

En espérant que tu pourras étancher notre curiosité... wink

Dernière modification par hector (Le 26/10/2008, à 02:42)

Hors ligne

#163 Le 26/10/2008, à 23:25

alteo_gange

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

Salut Serpicozaure.

Serpicozaure a écrit :

avec la version en français, on peut accéder à la définition en français en pressant Ctrl , et la définition en anglais en pressant une autre touche ( je ne me souviens plus laquelle , j'ai bricolé l'extension et la fonction n'est plus active, mais fonctionne sur la version originale ).

Il serait bien que stardict et qstardict associent aussi lors des scans différentes touches à différentes langues. Des fois, on a du mal à s'y retrouver dans les définitions.

Serpicozaure a écrit :

le soucis majeur c'est que ça ne fonctionne qu'en ligne, pas de version locale à ma connaissance, mais je sais que certains contributeurs du Wiktionary anglophone travaillent sur des outils de ce genre.

Il existe quelques dizaines de wiktionnaires au format dict:
http://www.stardict.org/wikipedia/wiktionary/

Un même dictionnaire (par ex le français) peut prendre en compte les expressions de plusieurs langues. Cela explique l'«obésité» de certains dictionnaires (comme le français et l'anglais). La transcription des dictionnaires n'a pas l'air très au point (mis-en-page perfectible; phonétique difficile à repérer...).

Donc tu ne peux pas faire marcher ton extension firefox avec l'indonésien?

Serpicozaure a écrit :

je lui trouve plusieurs avantages notamment de pouvoir être utilisé rapidement sur n'importe quel machine connecté à internet et quel que soit l'OS utilisé ( du moment ou firefox est installé ) ce qui élargi notablement le nombre des utilisateurs potentiels

Elle a l'inconvénient d'être liée à un type de logiciel, le navigateur internet, et à un type de navigateur particulier, firefox.

Serpicozaure a écrit :

Ça m'interesse de comparer les avantages et les inconvénients avec des utilisateurs avertis de la fonction scan de qstardict, j'ai pris mes petites habitudes avec cette extension et le cas de l'indonésien est certainement particulier, alors pas facile de se mettre à un autre outil dont on ne perçoit pas forcement les avantages au premier coup d'oeil.

Déjà, un gros avantage est de pouvoir utiliser la fonction de scan avec anki et de pouvoir rapidement entendre la prononciation du mot sélectionné (quand par ex. une collection swac est associé à qstardict).

Mais je n'ai pas testé l'extension firefox (firefox est assez pataud sous kde+ubuntu).

Serpicozaure a écrit :

- le "public" visé, et notamment concernant l'utilisation par les non francophones des dictionnaires de français désormais tombé dans le domaine public et utilisant souvent un langage pas vraiment conforme au français contemporain, je me suis souvent posé la question en parcourant les pages de mots français du wiktionnaire dont un grand nombre sont issus d'un import des dictionnaires en question, même si un travail de relecture/modification à été effectué, mais je n'ai pas de données sur les caractéristiques des utilisateurs du wiktionnaire francophone par exemple ( proportion d'utilisateur ayant le français pour langue maternelle ) et ceux qui risquent d'être "égaré" par les définitions qui ne correspondent pas au contexte rencontré.

Oui, certaines définitions ne sont pas très à jour. Il est peut être possible d'implémenter dès à présent les mots commençant par les lettre A à O du dictionnaire de l'académie française en cours de rédaction. Je n'ai pas testé tous les dictionnaires numériques français, comme les trésors de la langue française.

Serpicozaure a écrit :

- les méthodes d'apprentissages utilisée, en relation avec votre expérience personnelle de l'apprentissage des langues étrangères, j'apprécie la possibilité offerte par internet d'accéder à une grande variété de contenus qui à mon avis est propice au maintien de la motivation nécessaire, il me manque un outil que permettrait d'agréger et de proposer des contenus en fonction de mes centres d'interets et de la langue apprise et aussi tenant compte du vocabulaire déja acquis exemple : sur le principe de la répétition espacé on selectionne des pages internet en fonction des mots contenu de façon à avoir un certain nombre de mots totalement inconnus, de mots déja vu mais dont le sens est ignoré, etc.......) pour éviter la lassitude et le sentiment d'un travail insurmontable.

Tu veux scanner une ou plusieurs pages pour savoir à l'avance si elles enrichiront suffisamment ton vocabulaire tout en n'étant pas trop difficiles (car sinon démotivantes)? Et tant qu'à faire tu veux pouvoir choisir un centre d'intérêt à l'avance?

Hors ligne

#164 Le 27/10/2008, à 13:01

Serpicozaure

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

alteo_gange a écrit :

Il serait bien que stardict et qstardict associent aussi lors des scans différentes touches à différentes langues. Des fois, on a du mal à s'y retrouver dans les définitions.

Ou pouvoir definir une langue de prédilection dans les préférences, signalant qu'a graphie identique c'est la définition de cette langue qu'on souhaite afficher.

alteo_gange a écrit :

Il existe quelques dizaines de wiktionnaires au format dict:
http://www.stardict.org/wikipedia/wiktionary/

Penses-tu qu'il soit possible de récupérer le script de convertion qui a permis d'obtenir ces .dict? ne serais
que pour pouvoir convertir les dump plus récents, mais quid des droits ?

alteo_gange a écrit :

Un même dictionnaire (par ex le français) peut prendre en compte les expressions de plusieurs langues. Cela explique l'«obésité» de certains dictionnaires (comme le français et l'anglais). La transcription des dictionnaires n'a pas l'air très au point (mis-en-page perfectible; phonétique difficile à repérer...).

J'ai effectivement le wiktionnaire en français au format .dict dans stardict, d'après ce que j'ai vu ça ressemble beaucoup au code brut des pages du wiktionnaire ( certaines parties ont même été partiellement tronqué ex: modèle coupé ne subsiste qu'une moitié du code ) de ce fait le rendu est très différent, beaucoup moins lisible, du rendu de Wikilook ou d'une page d'un wiktionnaire

alteo_gange a écrit :

Donc tu ne peux pas faire marcher ton extension firefox avec l'indonésien?

Je ne suis pas sur de bien comprendre la question wink, ça fonctionne avec des mots en indonésien ( avec tous les mots je pense du moment ou la graphie recherchée correspond à une page du wiktionnaire ), le soucis c'est si la graphie est identique dans plusieurs langues, n'apparait alors que ce qui se trouve en haut de la page du wiktionnaire et pas forcement la section de la langue recherchée

alteo_gange a écrit :

Déjà, un gros avantage est de pouvoir utiliser la fonction de scan avec anki et de pouvoir rapidement entendre la prononciation du mot sélectionné (quand par ex. une collection swac est associé à qstardict).

Comment se comporte Qstardict avec les formes fléchies des adjectifs en français ou les formes conjugées des verbes ??? ( le choix du fichier .dict utilisé est laissé à votre discrétion )

alteo_gange a écrit :

Oui, certaines définitions ne sont pas très à jour. Il est peut être possible d'implémenter dès à présent les mots commençant par les lettre A à O du dictionnaire de l'académie française en cours de rédaction. Je n'ai pas testé tous les dictionnaires numériques français, comme les trésors de la langue française.

De quel dictionnaire de l'académie française en cours de rédaction s'agit-il ??? je crois que pour les dictionnaires récents le soucis des droits risque de se poser

alteo_gange a écrit :

Tu veux scanner une ou plusieurs pages pour savoir à l'avance si elles enrichiront suffisamment ton vocabulaire tout en n'étant pas trop difficiles (car sinon démotivantes)? Et tant qu'à faire tu veux pouvoir choisir un centre d'intérêt à l'avance?

Dis-moi si je comprends bien le signification que tu donnes à scanner, que le logiciel comparent les mots contenus dans la page avec une liste de mot considérés comme connus par le futur lecteur/"apprenant", afin de renseigner celui-ci sur le niveau de difficulté et/ou de procéder à un filtrage permettant éventuellement d'exclure certaines pages comportant trop de mots dont la signification est inconnue ou au contraire de privilégier des pages comportant des mots récemment vu mais nécessitant d'être re-présenter ( principe de la répétition espacée ), oui c'est ça.Je ne sais pas si du point de vue légal il existe un obstacle à indexer du contenu comme des pages de quotidiens publié sur internet, le contenu de blogs, etc

extrait de la section Problématique de la page d'accueil de Polyglotte

Il est aussi peu motivant de lire, par exemple, un article de presse étranger, en sachant qu'il va falloir perdre/consacrer de longues minutes à chercher dans un dictionnaire le sens de plusieurs de ses mots à chaque paragraphe.

C'est j'imagine une illustration assez représentative de la situation rencontré par beaucoup, par moi assurément, et ce qui m'a motivé à vouloir participer au projet

Hors ligne

#165 Le 29/10/2008, à 22:10

alteo_gange

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

Bonjour Serpicozaure.

Serpicozaure a écrit :

Ou pouvoir definir une langue de prédilection dans les préférences, signalant qu'a graphie identique c'est la définition de cette langue qu'on souhaite afficher.

En tout cas il faudrait pouvoir grouper les dictionnaires -> remplacement du tableau de dictionnaires des préférences par une arborescence. Ensuite il serait facile d'associer une touche à une langue.

Serpicozaure a écrit :

Penses-tu qu'il soit possible de récupérer le script de convertion qui a permis d'obtenir ces .dict? ne serais
que pour pouvoir convertir les dump plus récents, mais quid des droits ?

Les droits sont ceux du wiktionnaire: libre.

Pour le script de conversion, tu peux poser la question ici:
http://fr.wiktionary.org/wiki/Wiktionnaire:Wikidémie
ou ici:
http://fr.wiktionary.org/wiki/Wiktionnaire:IRC

Serpicozaure a écrit :

de ce fait le rendu est très différent, beaucoup moins lisible, du rendu de Wikilook ou d'une page d'un wiktionnaire

Oui, ce n'est pas très lisible.

Serpicozaure a écrit :

Je ne suis pas sur de bien comprendre la question wink, ça fonctionne avec des mots en indonésien ( avec tous les mots je pense du moment ou la graphie recherchée correspond à une page du wiktionnaire ), le soucis c'est si la graphie est identique dans plusieurs langues, n'apparait alors que ce qui se trouve en haut de la page du wiktionnaire et pas forcement la section de la langue recherchée

Ok.

Serpicozaure a écrit :

Comment se comporte Qstardict avec les formes fléchies des adjectifs en français ou les formes conjugées des verbes ??? ( le choix du fichier .dict utilisé est laissé à votre discrétion )

Je n'ai testé que le Littré. Il connait hibou mais pas hiboux, porte mais pas portes, avoir mais pas avait... Le dictionnaire Français -> Anglais (woaifayu) a l'air plus souple: il est capable de reconnaître tried en donnant la définition de try

Leiris t'en dirait plus que moi à ce sujet (et sur les dictionnaires de l'académie française). Leiris, t'es dans le coin?

Serpicozaure a écrit :

De quel dictionnaire de l'académie française en cours de rédaction s'agit-il ??? je crois que pour les dictionnaires récents le soucis des droits risque de se poser

Je parlais de l'édition qui a commencé à être élaborée en 1992. Il n'y a pas de raison que l'académie française nous fasse un coup tordu en utilisant une licence contraignante.

Serpicozaure a écrit :

Dis-moi si je comprends bien le signification que tu donnes à scanner, que le logiciel comparent les mots contenus dans la page avec une liste de mot considérés comme connus par le futur lecteur/"apprenant", afin de renseigner celui-ci sur le niveau de difficulté et/ou de procéder à un filtrage permettant éventuellement d'exclure certaines pages comportant trop de mots dont la signification est inconnue ou au contraire de privilégier des pages comportant des mots récemment vu mais nécessitant d'être re-présenter ( principe de la répétition espacée ), oui c'est ça.Je ne sais pas si du point de vue légal il existe un obstacle à indexer du contenu comme des pages de quotidiens publié sur internet, le contenu de blogs, etc

Et un scannage artisanal consistant à parcourir quelques secondes une page web pour déterminer son niveau de difficulté et son thème, ne suffirait pas? tongue

Pour la légalité de la chose, il n'y aurait pas de problème en passant par des copier-coller de parties de pages web. Pour les scans (tels que tu les as définis) consistants à aspirer une grosse partie d'une site web, il peut y avoir des problèmes.

Ta requête me fait un peu penser à celle de Thibaud (1er article de ce topic).

Tu codes un peu?

Hors ligne

#166 Le 04/11/2008, à 20:05

alteo_gange

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

Je ne connaissais pas ce site:
http://www.stardict.org

On peut rechercher des mots depuis la page d'accueil.

Les mots entrés ne sont traduits qu'en 2 langues: chinois et japonais...
http://www.stardict.org/query.php?q=try


Sinon, je me suis fait un paquet Anki pour la grammaire, conjugaison en complément d'un paquet de vocabulaire. J'ai ressorti un manuel d'anglais du placard (l'anglais de A à Z). C'est la base de mon paquet. Il comprend 415 leçons. En en faisant une à 2 par jours, j'aurais fini dans moins d'un an. Je lis attentivement chaque leçon et fait l'exercice qui l'accompagne souvent. Je rentre toutes les questions (et réponses) de chaque exercice dans anki. En moyenne, j'ajoute 2 questions par leçon pour compléter les exercices (ex: citez tous les pronoms possessifs et donnez leur signification: mine: le miens la mienne, les miens; yours...) et pour être sûr que des points importants ne m'échapperont pas. Mes tags ne sont constitués des numéros de leçon et de leur nom. Ceux-ci s'affichent ainsi dans la réponse (%(tags)s). Comme ça je sais quelle question est liée à quelle leçon et peux marquer comme juste une réponse mais si elle contient une erreur (mais si cette erreur n'a rien à voir avec la leçon, ce qui est par ex le cas pour un mot de vocabulaire oublié quand il s'agit de traduire une phrase, dans ce cas elle est bénigne).

J'avais tenté de faire toutes les leçons du livre, il y a 3 ans, mais je m'étais arrêté au bout d'une petite cinquantaine. J'avais l'impression de les oublier ou bout de quelques jours. Cela m'a logiquement démotivé et fait abandonner. Mais quand on est sûr que l'on va retenir la leçon grâce aux algorithmes de répétitions avancés, la motivation vient d'elle-même. cool

Avec tous ça, j'ai bon espoir de fortement améliorer mon anglais d'ici à un an (à part pour la compréhension orale où j'ai encore des doutes). Fini les oublies de leçon! Quand je pense aux nombres d'heures que j'ai perdus à essayer d'apprendre l'anglais sur les bancs d'école pour de maigres résultats, je me dis que je n'étais pas adapté à ce système (je parle des langues étrangères). Vive l'auto-apprentissage des langues!

Dans l'euphorie, j'ai presqu'envie de faire un don au développeur d'Anki.

Pour ne pas avoir à copier les exos et les quelques phrases supplémentaires qui pourraient m'être utile, je scanne une partie de la page et la transforme automatiquement ex texte grâce à tesseract. Tant qu'à faire, autant faire travailler la machine. cool Le recopiage de texte est assez fastidieux.

--
Romain alias alteo_gange

Hors ligne

#167 Le 04/11/2008, à 22:46

alteo_gange

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

Si quelqu'un maîtrise un peu l'anglais et veut apprendre ou est en train d'apprendre le japonais, il peut tester: iknow. C'est une plateforme d'apprentissage de langues basé soit sur la répétition espacé (recommandé) soit sur un mode par objectif. Le site prévoit d'implémenter d'autres langues.

Hors ligne

#168 Le 06/11/2008, à 00:07

AnsuzPeorth

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

Bjr,

Bien que cela n'ai rien a voir avec les grosses applications, j'ai fait un petit script bash/autoglade pour réviser les verbes irréguliers.
http://script-bash-autoglade.blogspot.com/

N'hésitez pas à laisser un message pour critique !

#169 Le 09/11/2008, à 12:06

leiris

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

alteo_gange hector
excusez-moi pour ce retard, je suis très pris le dernier temps.
Ici vous trouverez l'édition 1932-35 - hxxp://rapidshare.com/files/162075575/Academie_1932.rar.html
Ici y a deux fichiers: dico et fichier d'abbreviation.
Sur les dico Lingvo, on peut lire ici, par exemple, - hxxp://www.lingvo.com/products/?id=146202
Dans une semaine je serai un peu plus libre et je vais commenter le balisage, s'il reste encore des questions...
Dans ce dico y a encore deux problèmes: ce sont les références <<masticant>> et <<péan>> dans les articles <<cendrée>> et <<paean>>. Les mêmes erreurs sont sur le site de l'Académie... smile Faudrait vérifier la version imprimée... Qui pourrait vérifier?

Dernière modification par leiris (Le 11/11/2008, à 17:38)

Hors ligne

#170 Le 11/11/2008, à 21:49

hector

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

Bonsoir Leiris, bonsoir à tous,

Merci  pour tes envois, ne t'inquiète pas nous sommes aussi très pris ...

Je n'ai pas encore eu le temps de regarder en détail ce que tu nous as envoyés, et notamment le format utilisé par lingvo, qu'il sera intéressant de comparer à d'autres, xdxf notamment.
Notre idée est de stocker les dictionnaires sur polyglotte dans un format assez standard, bien conçu et qui permette le transfert dans un autre format (spécifique à un logiciel) le plus facilement possible.

Quant au logiciel lingvo,  il semble payant, non libre et ne fonctionnant que sous windows (qui n'est pas notre système d'exploitation de prédilection wink ). Nous nous intéressons aux logiciels libres comme (q)stardict; quelles sont de ton côté les raisons du choix d'un tel logiciel?
Il serait intéressant de savoir si il existe des fonctionnalités de lingvo qui n'ont pas d'équivalent dans stardict.

Enfin, pour les 2 références qui posent problème -que j'ai référencées ici- : j'ai regardé aujourd'hui à tout hasard chez gibert, mais seule la 9ème édition est en vente (le début). J'ai donc plus simplement posé la question aux concernés, à partir du site de l'Académie Française. Je vous tiendrai au courant de leur réponse.

Dernière modification par hector (Le 11/11/2008, à 22:30)

Hors ligne

#171 Le 12/11/2008, à 08:54

Thibaud

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

Salut alto_grange,

Au sujet du A à Z, j'utilisais (pas tellement) ça aussi à l'école et je l'ai relu l'année dernière, mais ça donne pas grand chose. Mais tu vas avoir un problème de droit d'auteur si tu veux partager ton travail. Ce pourquoi il faut soit être un très bon prof d'anglais et refaire des leçons à partir de textes libres choisis progressivement comme dans assimil ; soit favoriser un logiciel d'apprentissage syntaxique qui calcule automatiquement ces textes par difficulté comme j'essaie de le faire (avec du temps...). A mon avis, c'est plus facile d'apprendre du vocabulaire et d'ingurgiter des règles de grammaire quand on est dans le contexte de lecture ou d'écoute.
Deux bons sites pour l'anglais :
http://www.voanews.com/english/ (écouter de l'anglais facile avec des textes en prononciation lente)
http://www.anglaisfacile.com/guide/index.php (exercices de grammaire)


Bienvenue sur mon site perso : http://thibaud.hulin.free.fr/dokuwiki

Pour l'utilisabilité et l'ergonomie des logiciels libres : http://ergolibre.tuxfamily.org
Apprentissage libre des langues : http://polyglotte.tuxfamily.org et http://www.akademia.ch/websites/ergolang/

Hors ligne

#172 Le 12/11/2008, à 22:55

leiris

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

hector

Enfin, pour les 2 références qui posent problème -que j'ai référencées ici- : j'ai regardé aujourd'hui à tout hasard chez gibert, mais seule la 9ème édition est en vente (le début). J'ai donc plus simplement posé la question aux concernés, à partir du site de l'Académie Française. Je vous tiendrai au courant de leur réponse.

j'ai essayé Gibert, moi aussi... smile) en ce qui concerne les autres erreurs que tu indiques sur le site, j'ai corrigé le grec dans ma version, ainsi que pas mal d'entrées. A priori, ce serait bien de refaire la version StarDict à partir de mon fichier.
Les autres questions, je vais les éclaircir plus tard (paresseux que je suis...)

Hors ligne

#173 Le 13/11/2008, à 11:01

hector

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

Bonjour,
j'ai eu une réponse de l'académie française : il s'agit d'erreurs de cohérence intrinsèques à la 8ème édition : j'imagine que dans ce cas on les laisse ...

Hors ligne

#174 Le 13/11/2008, à 16:57

leiris

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

hector a écrit :

Bonjour,
j'ai eu une réponse de l'académie française : il s'agit d'erreurs de cohérence intrinsèques à la 8ème édition : j'imagine que dans ce cas on les laisse ...

Magnifique! tant mieux. En tout cas, c'est toujours bon à savoir! Merci pour cette info.

Hors ligne

#175 Le 14/11/2008, à 00:45

alteo_gange

Re : apprentissage des langues et logiciel libre

Bonjour à tous.

Thibaud a écrit :

Au sujet du A à Z, j'utilisais (pas tellement) ça aussi à l'école et je l'ai relu l'année dernière, mais ça donne pas grand chose.

J'ai une édition qui a plus de 10 ans. J'ai l'impression que ce bouquin était un «livre hypertexte» avant que le web ne se popularise: chaque leçon fait référence plusieurs autres (on a donc quelques idées pour choisir la prochaine leçon); on peut «rentrer» dans le livre et le continuer comme on le souhaite...

Thibaud a écrit :

Ce pourquoi il faut soit être un très bon prof d'anglais et refaire des leçons à partir de textes libres choisis progressivement comme dans assimil ; soit favoriser un logiciel d'apprentissage syntaxique qui calcule automatiquement ces textes par difficulté comme j'essaie de le faire (avec du temps...).

Je ne pourrais pas redistribuer le paquet anki (*.anki) que je suis en train de faire. Et même si je le pouvais, il faudrait que les gens à qui je le redistribue possèdent la même édition du livre (physiquement ou en PDF). Toutefois, mon expérience peut être reproduite avec d'autres ressources. Par ex. avec le site que tu viens de citer (http://www.anglaisfacile.com/guide/index.php)... mais là-aussi l'utilisateur construirait son propre *.anki car rien n'indique que l'on peut réutiliser librement le travail de anglaisfacile.com.

Un avantage de cette technique est que les exercices sont souvent plus complexes que si on les faisait directement à partir du livre. Dans Anki, j'ai souvent fait en sorte qu'on ne sache pas à quelle leçon appartient la question présentée. Pour les traductions de phrases en anglais qui font parti d'exercices d'emploi des temps, cela veut dire que l'on peut choisir un temps parmis tous les temps possibles! C'est autrement plus complexe que les exercices scolaires où il faut simplement choisir entre 2 temps. Là il faut vraiment réfléchir... comme quand on veut s'exprimer en anglais où l'on doit choisir un ou des temps parmis tous ceux existants.

Pour la progressivité des textes, l'Anglais de A à Z n'emploie que du vocabulaire courant. Mais ce livre n'est pas fait pour les grands débutants.

Thibaud a écrit :

A mon avis, c'est plus facile d'apprendre du vocabulaire et d'ingurgiter des règles de grammaire quand on est dans le contexte de lecture ou d'écoute.

Pour apprendre du vocabulaire, je note le nouveau vocabulaire rencontré sans trop le chercher (et il y en a pas mal, on n'a presque pas besoin d'aller chercher l'anglais, il tombe du ciel... il suffit de le ramasser...), ainsi que le vocabulaire de quelques journaux en ligne (ex: bbc), sans oublier les audios+textes de:
http://www.listen-to-english.com/index.php (un narrateur)
http://www.bbc.co.uk/worldservice/learningenglish/radio/specials/144_6minute/ (dialogues)

Pour ceux qui veulent les traductions audio+texte en 8 langues (portugais, espagnol, anglais, français, allemand, italien, russe et arabe), il y a:
http://www.euronews.net/

Thibaud a écrit :

A mon avis, c'est plus facile d'apprendre du vocabulaire et d'ingurgiter des règles de grammaire quand on est dans le contexte de lecture ou d'écoute.

Pour la prononciation, quand je révise ou crée des fiches anki, j'utilise qstardict pour entendre le mot (grâce à swac) et si l'audio du mot n'est pas trouvé, je lis la phonétique du mot (j'ai fusionné le dictionnaire woaifayu avec un dictionnaire purement phonétique). Je "marque" (bouton étoile) aussi les cartes comportants des mots difficilement prononçables ou dont l'orthographe ne correspond que très partiellement à la phonétique (la langue anglaise est assez horrible sur ce point).

Comme tout est lié, j'arrive à retrouver les règles de grammaire/conjugaison/emploi_de_vocabulaire plus tard dans les audios et textes dénichés sur le web. C'est une forme de récompense.

Mais bon, mon cas n'est pas un cas général car je ne partais pas de zéro et j'ai fait pas mal d'exercices de phonétique en septembre dernier (allez sur le site de la bbc pour voir les vidéos sur les sons anglais de l'alphabet phonétique international et faites les exercices de ce site). Apprendre surtout «dans le contexte de lecture ou d'écoute» est probablement bien pour débuter (et même après). Mais tôt ou tard, il faudra "manger" des dizaines puis des centaines de leçons de grammaire, conjugaison, des centaines de verbes irrégulier... Et cela ne passe pas obligatoirement par l'étude de textes (au moment où l'on apprend la leçon)...

http://www.anglaisfacile.com/guide/index.php
Le problème du site est qu'il est un peu fouilli: une même leçon peut avoir 4 versions de 4 auteurs différents. Il est parfois assez laborieux de trouver le cours correspondant à un exo. Et le grand absent du site: la répétition espacée (et toutes les "carottes" qui vont avec: quantification de la progression, sentiment de progression...).  Le site qui mariera leçons, répétition espacée, travail en ligne via un navigateur, travail hors ligne via un logiciel, un appareil mobile et qui synchronisera le tout fera un carton. Peut-être iknow s'il s'internationalise et collabore avec Anki. anglaisfacile.com a aussi du potentiel.

Hors ligne